close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Apprentissage expérientiel

IntégréTéléchargement
Apprentissage expérientiel
Ou comment la connaissance se crée
par transformation de la pratique puis
évolue par application dans la pratique
Diverses approches sur le rôle de
l’expérience dans l’apprentissage
Contextes
• avant tout le cadre professionnel,
• parfois aussi d’autres contextes dans lesquels
on perfectionne des techniques, l’atelier, le
terrain de sport, etc…
• « sans » professeurs
Diverses approches sur le rôle de
l’expérience dans l’apprentissage
On fait parfois la différence entre :
• Learning from experience (à partir de ce que je
rencontre dans ma vie professionnelle ou personnelle)
• Learning through experience (c’est en l’expérimentant
que la connaissance se fixe)
• Learning with experience (ce que l’expérience apporte
comme avantage et permet de faire par rapport à ce
que peut faire le novice)
• Apprentissages significatifs (qui ont du sens par rapport
à ma réalité)
L’apprentissage expérientiel (au sens strict)
• Décrire comment la connaissance se forme à partir de
l’action, de l’observation de celle-ci et de la réflexion
sur son expérience:
Précurseurs:
• Dewey
• Lewin
• Piaget, ….
(!) Rogers mais dans un sens différent
• N.B. Dans tous ces modèles on introduit une boucle, on
prévoit également la rétro-action de la réflexion (du
raisonnement) sur l’action
Le modèle du Learning by Doing
de J. Dewey (1938)
• Objectif : montrer comment l’action est à la
base de nouveaux apprentissages
• Proposition éducative : empêcher l’action
immédiate pour y intercaler un cycle réflexif
Représentation schématisée du
modèle du Learning by Doing
de J. Dewey
« Grain de sable »
dans
l’accomplissement
de l’action
Test de l’hypothèse
dans l’action
Raisonnement
Intellectualisation
et définition du
problème
Etude des
conditions de la
situation et
formulation
d’hypothèses de
travail
Le modèle de l’action research
initié par K. Lewin (1946)
Diagnosing
Specifying
Learning
Evaluating
Action
planning
Action
taking
Présupposés de
l’apprentissage expérientiel
• La connaissance est tirée de l’expérience (action) par
transformation de celle-ci
• Cette transformation s’opère par réflexion a
posteriori, par un retour sur l’expérience
• Cette réflexion conduit à l’abstraction (concepts,
modèles, hypothèses ou théories)
• Toute théorie (abstraite) se consolide et s’enrichit à
son tour à l’épreuve de la réalité
Pertinence
• Une conception de l’apprentissage qui cherche à
relier:
– Théorie et pratique
– Savoirs faire et savoirs
– Apprentissage sur le terrain et apprentissage en
école
• Une approche de l’apprentissage centrée sur
l’apprenant (pas de place pour l’enseignant)
• Une approche constructiviste
Le cycle expérientiel (Kolb, 1984)
Experiencing
Applying in new situations
Reflecting
Abstracting/generalizing
Particularités du cycle expérientiel
(Kolb, 1984)
• Le cycle n’a pas de point de départ (strict)
• Il peut démarrer de l’expérience ou de la
théorie
• Eventuellement même de la réflexion
(appelée aussi observation/réflexion)
• Le cycle n’a pas de fin non plus, ni en terme
d’achèvement, ni en termes de produit
(outcome).
Le cycle expérientiel (Kolb, 1984)
• Situe clairement l’apprentissage comme un
processus et non comme un produit
• L’apprentissage ne s’arrête jamais, les
connaissances ne sont jamais définitives
• L’apprentissage fait intervenir l’action et la
réflexion, la main et la tête, ….
• Bien apprendre implique de maîtriser 4
habiletés différentes et de savoir coordonner
des procédures qui sont volontiers « opposées »
Conclusion
• L’apprentissage est une adaptation permanente (cf Piaget)
• L’apprentissage est une transaction entre un individu et son
environnement (cf Lewin; cf aussi double sens du mot
expérience)
• L’apprentissage est le processus par lequel la connaissance est
créée par transformation de l’expérience (cit., p. 38)
Conclusion
• Le modèle constitue l’une des tentatives pour présenter
les liens entre savoirs théoriques et savoirs pratiques
• Le modèle de l’apprentissage expérientiel ne prend pas
en compte la présence d’un maître, d’un expert, d’un
adulte, ou d’une collectivité, juste éventuellement d’un
modèle ou d’une ressource
• C’est davantage un modèle du développement
(psychologie) que de la transmission (pédagogie)
Références
• Kolb, D.A. (1984). Experiential learning:
experiences as the source of learning and
development. Englewood Cliffs, NJ: Prentice
Hall
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
4
Taille du fichier
100 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler