close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

à la licence « jeunes ailes

IntégréTéléchargement
à l’écoute
Séminaire du Grand Ouest
Rennes – Chambre des métiers Ille & Villaine
Samedi 25 octobre 2014
Séminaire du Grand Ouest
Avenir du BIA
Jean-Luc CHARRON
Vice-Président - Trésorier de la FFA
Président commission « Recrutement & Jeunes »
Avenir du BIA
Trame d’intervention
-
Problématique : Pourquoi un tel point à l’ordre du jour ?
Point statistique
Rappel «historique» du processus de rénovation
Point «technique» sur la rénovation du dispositif BIA / CAEA
La place du BIA dans la politique «Recrutement & Jeunes »
La licence « Jeunes Ailes »
Avenir du BIA
Problématique
- Tsunami ou tempête dans un verre d’eau ?
* Importance de l’enjeu
* Des problèmes de nature différente :
- Au niveau national
- Au niveau local
Avenir du BIA : problématique
Importance de l’enjeu sur un plan « quantitatif »
- Pour l’ensemble du dispositif au niveau national
(en 2014 – chiffres Educ. Nat.)
BIA
CAEA
- 10 269 inscrits
353
- 9 570 présents (absentéisme 6,8 %)
290 (absentéisme 17,60 %)
- 7 100 reçus (soit 74,2O % )
238 (82,10 %)
1269 établissements ayant présentés des candidats au BIA
- Pour la FFA (pas de chiffres 2014 définitifs)
- Financement de plus de 3 500 HDV : donc environ 50 % des reçus au
niveau national sont en convention avec un aéro-club
- Plus de 600 établissements scolaires en convention avec environ 250
aéroclubs
- Mais pour l’Education Nationale …?
- Une goutte d’eau comparée à d’autres programmes périscolaires …
Avenir du BIA : problématique
Importance de l’enjeu sur un plan « politique »
- Le BIA, un excellent « outil » pour :
- Être accepté / reconnu / légitimé dans les écoles
- Contacter les jeunes
- Les Initier à une pratique et débuter un parcours aéro
- Un examen « Education Nationale »
- Organisation logistique de l’examen prise en charge
- Légitimité institutionnelle du dispositif
mais
- Lourdeur de la machine « Education Nationale »
Avenir du BIA : problématique
Des problèmes de nature différente :
- Au niveau national : ancrage « juridique » du BIA
- Fragilité juridique & politique du dispositif
* Logique des textes et des relations entre ministères
* La chasse aux commissions …suppression de la COMIXA
- Suppression ? Révolution ? Réforme ? … Rénovation !
- Au niveau local
- Réalité contrastée quant à l’existence des CIRAS
- Diversité des pratiques : Forces & faiblesses
* Forces : initiatives, adaptation, opportunités locales
* Faiblesses : dérives de fonctionnement, blocages
Avenir du BIA : rénovation ?
Rapide rappel de l’historique
- Remise en cause du cadre juridique 2011 / 2012
- Suppression de la COMIXA 2012/2013
- Organisation des examens 2013 & 2014 en
« apesanteur administrative »
- Proposition de texte EN mi 2013 : opposition de la FFA et du
CNFAS
- Discussions EN / DGAC / CNFAS
mais aussi GIFAS / FNAM / Air Emploi ….
- Mise en place d’un Groupe de Travail restreint
- Propositions de textes validées en octobre 2014
- Cibles d’action :
- publication des textes début 2015
- Application partielle dès la session 2015 avec schéma de transition
Rénovation : encadrement juridique
Avant
Convention Juillet 1999
 COMIXA
 Arrêtés BIA & CAEA
 Sujets : COMIXA
à l’avenir (?)
Code de l’Education Nationale
+ avis Ministère des Transports
=> Décrets et arrêtés BIA & CAEA
=> Sujets : Inspection Générale
- Meilleure sécurité réglementaire du dispositif
- Pérennisation du dispositif dans le cadre Education
Nationale : « de l’ovni réglementaire » à « l’objet normé »
- Processus normalisé d’élaboration des sujets avec
commission ad hoc de choix et de «cobayage» des
sujets.
Avenir du BIA : rénovation
Un principe générique : le changement dans la continuité !
La continuité c’est toujours :
• 5 « domaines » :
•
•
•
•
•
-
Météorologie ;
Aérodynamique, etc. ;
Étude des aéronefs et des engins spatiaux ;
Navigation, réglementation, sécurité des vols ;
Histoire.
un examen en 2h30 ;
sous forme de QCM (20 par domaine) ;
qui se passe à la mi-mai ;
après un enseignement d’un minimum de 40 H de cours
théoriques.
- L’encouragement à réaliser des « vols découvertes » est
explicité dans le programme, et l’arrêté contient en annexe
un modèle de convention avec les aéroclubs.
Avenir du BIA : rénovation
Le changement dans la continuité !
Le changement c’est :
- Inflexion dans deux domaines :
- introduction explicite de la composante « facteurs humains » dans
l’unité «Navigation, réglementation, sécurité des vols »
- introduction de la composante « culture » dans l’unité d’histoire qui
devient « histoire & culture aéronautique et spatiale »
- Un programme pour chaque unité
- plus « cadré » sur le plan du contenu car plus explicite mais pas plus
compliqué ni plus long (ceci afin d’éviter les dérives )
- plus « normé » sur le plan pédagogique (Cf. Taxonomie de Bloom [1959]
qui donne par ailleurs … le CBT !)
- Une seule épreuve optionnelle (l’anglais aéronautique) à
compter de la session 2016
BIA : projet de programme (extrait)
2 – Objectifs généraux
[…]
-de donner plus de sens à sa formation scolaire ;
-d’aborder les différentes facettes du domaine aéronautique et spatial ;
- de découvrir les filières menant aux carrières de ce secteur dans lequel il existe des
débouchés variés. […]
Ainsi, un élève suivant une préparation au BIA trouvera souvent des facteurs de
motivation et des éléments pour élaborer un projet personnel d'orientation.
[…]
3 – Méthodologie et activités des élèves
L'enseignement se fera par une approche aussi concrète que possible.
[…]
L'organisation de vols « découverte » est un moyen gratifiant et motivant de mettre en
application tout ce qui est abordé dans la préparation au BIA […]
4 – Organisation des enseignements
[…] Cet enseignement doit pouvoir s’adresser aux élèves des classes de troisième de
collège.
BIA : projet de programme (extrait)
Compétences
attendues
Savoirs associés
1
1.1 – L’atmosphère
Repérer les
phénomènes
météorologiques
et aérologiques
Utiliser des
données
météorologiques
pour la préparation
du vol
Repérer les
phénomènes
dangereux
Niveau
d’acquisition
-Composition
-Pression atmosphérique
-Températures
-Masse volumique
-Atmosphère standard
-Instruments de mesure
-Humidité de l'air et saturation
-Phénomènes énergétiques (conduction,
convection, rayonnement)
-Stabilité et instabilité de l'atmosphère
-Circulation générale
1.2 – Les masses d’air et les fronts
2
3
4
Commen
taires
BIA : projet de programme (extrait)
5.2 – Compétences et niveaux d’acquisition
Niveau d’information : « je sais de quoi on parle », est un niveau d’information,
il correspond à l’appréhension d’une vue d’ensemble d’un sujet et à la
définition des termes de base. Les réalités sont montrées sous certains
aspects de manière partielle ou globale.
Niveau d’expression : « je sais en parler », est un niveau de compréhension
des principes, il correspond à l’acquisition de moyens d’expression et de
communication. L’élève utilise les termes de la discipline et restitue des
enchaînements logiques.
Niveau de maîtrise d’outils : « je sais faire », est un niveau d’application, il
correspond à la maîtrise de procédés et d’outils d’étude ou d’action. L’élève
sait utiliser, manipuler des règles, des principes, en vue d’un résultat à
atteindre ou d’une explication à donner.
Niveau de la maîtrise méthodologique : « je sais choisir », est un niveau de
savoir et d’autonomie, avec une capacité d’analyse, de synthèse et
d’évaluation, il correspond à la méthodologie de pose et de résolution de
problèmes. L’élève maîtrise une démarche.
Rénovation … le CAEA aussi
La continuité :
- Point clé : seul le responsable de la formation
doit être titulaire du CAEA, et non pas
l’ensemble des intervenants
Extrait du projet de décret définissant BIA & CAEA
Art. D 339-5 - Le responsable de la formation au B.I.A. est
titulaire du C.A.E.A. En tant que de besoin, il peut se faire
assister, avec l’accord du chef d’établissement, par des
personnes ayant des compétences dans un domaine
spécifique des sciences et techniques aéronautiques et
spatiales.
Rénovation … le CAEA aussi
Le changement :
- Même programme que le BIA mais niveau de compétence /
d’approfondissement d’un degré supérieur (en général décalage
de +1 dans les niveaux de compétences attendues)
- Elargissement / normalisation du système d’obtention du
CAEA par équivalence
- Distinction connaissances aéro / compétences
pédagogiques
- Un écrit (QCM) de connaissances aéro (15/20 note minimum)
- Un oral comportant deux parties :
- Un entretien
- Une simulation de leçon de BIA
- Modalités plus normées pour les 2 épreuves orales du
CAEA.
CAEA : projet d’arrêté
Extrait de l’annexe
L’arrêté CAEA décrit en annexe le programme et les
conditions de délivrance des équivalences par dispense.
Épreuve écrite
d’admissibilité
Épreuve orale
d’admission

dispensé
Enseignant titulaire de l’éducation nationale
disposant d’un titre selon les paragraphes 1
(instructeur) ou 2 (pilote)
dispensé
dispensé
Candidat disposant d’un titre selon le
paragraphe 1 (instructeur)
dispensé
Enseignant titulaire de l’éducation nationale
Avenir du BIA : rénovation
- Rien n’est parfait !
- Petit dispositif dans une grosse machine (légitimité
+ logistique V. lourdeur)
- Avec de nombreuses parties prenantes
- Pour un outil à la disposition et au service des clubs
- Donc … l’utiliser !
- La circulaire BIA a été envoyée en début de
semaine !
Le BIA dans le dispositif fédéral
- BIA = porte d’entrée des clubs dans les écoles
- BIA = porte d’entrée des jeunes dans nos clubs !
- Enclenchement du programme « objectif pilote » avec des
bourses fédérales d’aide à chaque franchissement d’étape
- Création d’un programme fédéral devenu une nouvelle
licence (AG 2013) : la licence « Jeunes Ailes »
Du programme « objectif BIA »
à la licence « jeunes ailes »
L’idée du programme «Objectif BIA» : engager le jeune
dans une logique incitative afin d’obtenir le BIA et
d’enchaîner, en cas de succès, sur une formation au brevet
de pilote.
Des objectifs raisonnables avaient été fixés :
10% à 15% des jeunes suivant le BIA, soit 250 à 350
jeunes adhérant au programme au bout de deux ans.
Résultats :
2011 : 741 /programme BIA
2012 : 814 /programme BIA
2013 : 958 /programme BIA
2014 : 971 licences « Jeunes Ailes »
mais on peut et on doit faire mieux !
La licence fédérale « Jeunes Ailes »
Coût de la licence « Jeunes Ailes » : 20 euros.
• Obligatoirement associée au programme Objectif BIA dans le cadre de
la formation au BIA à souscrire avant le 31 décembre 2014.
• Durée de validité : du 1er janvier au 30 juin 2015
• Assurance fédérale associée : individuelle accident avec capital de 5 000
€ (décès, invalidité permanente totale ou partielle(1))
• 6 mois d’abonnement à Info-Pilote (janvier à juin 2015)
• Accès à des programmes partenaires : vidéo de formation, cadets de
l’air, PM ALAT, concours bourse BIA
• À Partir du 1er juillet 2015 et en cas de réussite au BIA :
- Si le jeune licencié « jeunes ailes » décide de poursuivre sa formation
en prenant une licence fédérale « pilote » /Assurance/abonnement à
Info-Pilote 2016,
- alors les 6 derniers mois de la licence/Assurance/ abonnement à InfoPilote 2015 sont offerts.
BIA & Licence « jeunes ailes »
• Le BIA = un outil à notre service
- bien installé dans le paysage aéro et éducatif
- bien conforté par le programme de rénovation
• La licence « Jeunes Ailes » : un mécanisme efficace
d’aide et d’incitation pour « passer à l’acte »
souvent peu connu …
• À vous de jouer …
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
26
Taille du fichier
352 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler