close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Avantages de la planification familiale

IntégréTéléchargement
Avantages de la
planification familiale
Diapositive no 1
Avantages de la planification familiale
Objectifs
À la fin de la séance, les participants seront en mesure de
faire ce qui suit :
•Définir la contraception et la planification familiale (PF)
•Décrire les risques associés à la grossesse et à l’accouchement chez
les femmes qui présentent certaines caractéristiques et pathologies
•Décrire comment la PF améliore la vie des femmes, des enfants, des
familles et des communautés
•Faire la liste des avantages de la PF pour toutes les femmes, pour les
enfants, pour les familles et pour les communautés
•Discuter de la PF dans le contexte des droits de la personne
•Expliquer comment la PF contribue aux objectifs du Millénaire pour le
développement
Diapositive no 2
Définition de la contraception et
de la planification familiale
Qu’est-ce que la contraception?
La contraception est la prévention intentionnelle de
la grossesse par des moyens artificiels ou naturels.
Qu’est-ce que la planification familiale?
La planification familiale permet aux populations
d’atteindre le nombre souhaité d’enfants et de
déterminer quel sera l’espacement des naissances.
Elle consiste à utiliser des méthodes contraceptives
et à traiter l’infécondité.
– Organisation mondiale de la santé,
Département de la santé sexuelle et reproductive
Diapositive no 3
La planification familiale permet
de sauver des vies
Région/
pays
Nombre de décès
maternels
Risque de décès
maternels au cours
d’une vie : 1 sur :
Afrique subsaharienne
162 000
39
Asie du Sud
83 000
160
Ces 2 régions représentent 85 % des décès maternels dans le monde
Régions développées
1 700
4 300
•
Plus de 287 000 femmes meurent tous les ans suite à une grossesse ou un
accouchement
• 47 000 femmes meurent tous les ans des complications d’un avortement
dangereux
• Les complications pendant la grossesse et l’accouchement sont la cause principale
de décès des femmes jeunes
94 000 décès maternels pourraient être évités si toutes les femmes qui déclarent
ne pas vouloir de grossesse pouvaient éviter de se trouver enceintes.
Sources : OMS, UNICEF, UNFPA et Banque mondiale, 2010 ; OMS 2009 ;
Guttmacher Institute, 2010.
Diapositive no 4
Femmes avec un risque accru d’avoir des problèmes
lors d’une grossesse ou d’un accouchement
Les femmes qui :
• ont moins de 18 ans ou plus de 35 ans
• sont de nouveau enceintes moins de deux ans après
une naissance vivante
• se retrouvent enceintes moins de six mois après un
avortement ou une fausse-couche
• ont trop d’enfants (parité élevée)
• souffrent de certains problèmes de santé existants
• n’ont pas accès à un personnel de santé qualifié
La probabilité de problèmes est plus élevé chez les
femmes avec des facteurs de risque multiples.
Diapositive no 5
La grossesse présente un risque plus élevé
pour les adolescentes
• Plus de 70 000 décès maternels ont lieu chaque année parmi les
adolescentes entre 15 et 19 ans.
• Les filles de moins de 15 ans courent cinq fois plus de risques de
mourir en couches que les femmes dans la vingtaine.
• Les adolescentes courent davantage de risques :
– de souffrir de complications liées à la grossesse.
– d’accoucher prématurément.
– d’avoir des bébés qui meurent avant leur premier
anniversaire.
• Dans les pays en développement, environ 2,5 millions de jeunes
femmes entre 15 et 19 ans subissent tous les ans un avortement
dangereux.
Sources : Advocates for Youth, 2007 ; UNICEF, 2008 ; Guttmacher, 2009.
Diapositive no 6
La grossesse présente un risque plus élevé pour les
femmes dont les grossesses sont trop rapprochées
Les femmes qui se retrouvent enceintes moins de 2 ans
après une naissance vivante courent davantage de risques :
–
–
de tomber malades ou de mourir suite à des complications
liées à la grossesse et à l’accouchement.
d’avoir des bébés qui naissent prématurément, ont un faible
poids à la naissance et une petite taille pour leur âge
gestationnel, et meurent soit avant soit après la naissance.
Les femmes qui se retrouvent enceintes moins de 6 mois
après un avortement ou une fausse couche présentent un
risque accru de complications pour la mère et pour l’enfant.
Source : OMS, 2006 ; Conde-Agudelo, 2006 ; Rutstein, 2005 ; Conde-Agudelo, 2005.
Diapositive no 7
La grossesse présente un risque plus élevé
pour les femmes de plus de 35 ans
Les femmes de plus de 35 ans :
• présentent au moins deux fois plus de risques de mourir
lors de la grossesse ou de l’accouchement que les
femmes entre 20 et 24 ans.
• présentent plus de risques d’avoir des problèmes pendant
la grossesse tels que fausse couche, hypertension ou
diabète.
• présentent plus de risques de donner naissance à des
bébés petits, avec des handicaps ou mort-nés.
Source : Stover, 2010 ; OMS, 1995.
Diapositive no 8
La grossesse présente un risque plus élevé
pour les femmes à parité élevée
Les femmes avec plus de quatre enfants qui se
retrouvent enceintes courent davantage de risques :
• de mourir pendant la grossesse ou l’accouchement.
• de souffrir d’anémie, d’avoir des pertes de sang
(hémorragie post-partum) et d’avoir besoin de
transfusions.
• de présenter des complications telles qu’hypotonie
utérine (pendant ou après l’accouchement) et rupture
utérine.
Source : OMS, 1995.
Diapositive no 9
La grossesse présente un risque plus élevé pour les
femmes avec certains problèmes de santé existants
Les risques de santé associés à la grossesse rendent
l’utilisation de contraceptifs efficaces particulièrement
importante pour les femmes avec les pathologies suivantes :
• Cancers et certaines infections de l’appareil reproducteur
• Graves problèmes cardiovasculaires
• Diabète avec complications vasculaires
• Drépanocytose
• Maladie du foie grave
• Infections comme la schistosomiase, la tuberculose et le
VIH
Source : Planification familiale, mise à jour 2011.
Diapositive no 10
Avantages de la PF pour toutes les femmes
• Moindre risque de décès maternel
• Moindre risque d’anémie, de complications et d’effets
négatifs de la grossesse, et de complications associées aux
fausses couches et aux avortements dangereux
• Avantages non liés à la contraception de certaines
méthodes, comme la protection contre :
– la transmission ou l’acquisition de maladies
– certains cancers et autres problèmes gynécologiques
• Amélioration des possibilités en matière d’éducation et
d’économie
Ciblez les messages pour répondre au mieux aux
besoins des clients.
Source : Lloyd, 2008 ; Wilcher, 2008.
Diapositive no 11
Avantages de la PF pour les enfants
• Prolonge l’allaitement maternel :
– avantage nutritionnel,
– protection contre les maladies infantiles,
– renforcement du lien entre la mère et l’enfant.
• Réduit les maladies et les décès infantiles.
• Donne davantage de temps et de ressources aux
parents pour répondre aux besoins de chaque
enfant.
Source : Rutstein, 2005 ; Enquêtes démographiques et de santé, différentes années.
Diapositive no 12
Avantages de la PF pour les familles
et les communautés
• Les familles peuvent consacrer plus de
ressources à chacun des enfants.
• La réduction des maladies maternelles et
infantiles limite les contraintes économiques que
ces maladies imposent aux familles.
• La réduction des décès maternels renforce les
familles et les communautés.
• La PF permet d’alléger les pressions
économiques, sociales et environnementales.
• La PF rehausse le statut des femmes. C’est un
facteur de promotion de l’égalité entre les
hommes et les femmes.
Diapositive no 13
Avantages de la PF pour les personnes
vivant avec le VIH
• Elles en tirent les mêmes avantages que les autres.
• Les avantages supplémentaires comprennent :
– Réduction du nombre d’enfants nés
séropositifs (grâce à la réduction du
nombre de grossesses non désirées).
– Réduction du nombre d’enfants qui
pourraient devenir des orphelins.
– Les couples peuvent pratiquer la
planification familiale jusqu’à ce qu’ils
soient prêts à débuter une grossesse.
Diapositive no 14
Choix du moment, espacement et limitation –
Messages clés à partager avec les clientes
Les femmes et les bébés peuvent tomber malades ou mourir si une
femme se trouve enceinte :
– trop tôt, si elle est adolescente
 attendre d’avoir 18 ans pour débuter la première grossesse.
– trop tôt après avoir accouché
 attendre au moins 24 mois avant de tenter une nouvelle grossesse.
– trop tôt après une fausse couche ou un avortement
 attendre au moins 6 mois avant de tenter une nouvelle grossesse.
– trop tard dans la vie d’une femme
 planifier d’avoir des enfants avant 35 ans.
– après avoir eu quatre enfants
 les risques augmentent avec chaque grossesse.
Source : OMS 1995 ; ESD, 2008
Diapositive no 15
Planification familiale et droits de la
personne
Tous les individus et tous les couples ont
le droit :
« … de décider librement et avec
discernement du nombre de leurs enfants, de
l’espacement et du moment de leur naissance et
de disposer des informations, de l'éducation et
des moyens nécessaires pour ce faire, et [le]
droit d’accéder à la meilleure santé sexuelle et
reproductive... »
–
Source : Nations unies, 1995.
Programme d’action de la CIPD
Diapositive no 16
Avantages des services de PF
Permettent aux
femmes et aux
couples de retarder,
d’espacer et de
limiter les
grossesses
Aident à obtenir les
meilleurs résultats
en matière de santé
pour les femmes et
leurs enfants
Améliorent le bienêtre des familles et
des communautés
Les services de PF sont les plus efficaces lorsque les
clients sont libres de prendre des décisions éclairées.
Diapositive no 17
La planification familiale et les Objectifs du
Millénaire pour le développement (OMD)
Créer des
partenariats
Assurer un
environnement
durable
Combattre le
VIH/sida
Source : Nations unies, 2000 ; Cates, 2010.
Réduire la
faim et la
pauvreté
Planification
familiale
Améliorer
la santé
maternelle
Assurer
l’éducation
à tous
Promouvoir
l’autonomisation
des femmes
Améliorer
la santé des
enfants
Diapositive no 18
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
5
Taille du fichier
479 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler