close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Camp romain

IntégréTéléchargement
Les camps romains et la carrière
militaire
Sommaire
• I- Le camp romain
a) Choix du lieu
b) Construction du camp
c) Organisation du camp
d) Fortifications
• II- La carrière militaire
a) Recrutement des soldats
b) Une fois engagé
c) Les deux carrières
• III- Biliographie
I- Le camp militaire
Introduction : A chaque étape, en fin de
journée, les soldats construisaient un
camp. Certains de ces camps étaient
provisoires, tandis que d’autres étaient
permanents. On trouvait par exemple les
castra hiberna, camps accueillant des
soldats pendant tout un hiver, ou les
castra stativa, camps permanents.
a) Choix du lieu
L’emplacement du camp romain était choisi par les
officiers, avec les augures. Il devait être situé près d’un
point d’eau et à proximité de plaines, dans un endroit
facile à défendre, et donc de préférence en hauteur.
b) Construction du camp
Un camp provisoire était construit en deux heures,
grâce à une répartition des tâches et une organisation
efficaces. Lorsque la légion arrivait sur l’emplacement
choisi, tout était indiqué au moyen de drapeaux colorés.
3000 hommes, répartis en équipes de deux (un piocheur
et un pelleteur), se chargeaient de creuser le fossé et
de monter la palissade. 2000 autres soldats s’occupaient
pendant ce temps des systèmes de défense, mettaient
en place celui des entrées et déboisaient le périmètre du
camp. Il ne manquait alors qu’à monter les tentes.
c) Organisation du camp
Le camp était à la fois simple et bien organisé. Le
plan était toujours le même : à chaque extrémité des
deux axes principaux (via principalis et via
decumana) étaient placées les portes. Celle vers
l’ennemi était nommée praetoria. A l’opposé de celleci était la porte decumana. A l’est, la porte dextra, et
à l’ouest, la porte sinistra. La tente du général
(praetorium) se situait non loin de la porte praetoria.
Autour se trouvaient le forum, la trésorerie et, un peu
plus loin, un autel.
d) Fortifications
Le camp était entouré d’un fossé (fossa) creusé par
les légionnaires. Ces derniers rejetaient la terre vers
l’intérieur du camp afin de former un talus (agger).
Des pieux en bois étaient plantés sur ce talus, créant
ainsi une palissade (vallum) pouvant être crénelée. Un
espace vide était laissé entre cette palissade et les
tentes, protégeant ainsi les tentes d’éventuels tirs
ennemis. De plus, des branchages d’arrêt (cervi),
disposés avant le fossé, pouvaient également entraver
la progression des attaquants.
II- Carrière militaire
Introduction : Les soldats engagés
étaient soit des engagés volontaires, soit
des prisonniers de guerre, soit de jeunes
hommes enrôlés de force. Il y avait alors
deux types de carrière : celle des simples
soldats, issus de classes modestes, et
celle des chevaliers romains, autrement
dit des nobles.
a) La carrière des simples soldats
Ils peuvent arriver jusqu’au poste de centurion,
après avoir occuper plusieurs postes de sousofficiers. C’est un avancement lent, pouvant prendre
des années.
Centurions
Principales
Immunes
Miles gregarius
b) La carrière des chevaliers romains
Ils sont issus de la noblesse, et ont donc accès à des
postes plus élevés et prestigieux. Ils commencent leur
carrière comme préfets d’une cohorte de cavalerie
auxiliaire et peuvent devenir par la suite préfets de
camp.
Préfet de camp
Légat impérial
Préfet d’une aile de cavalerie
Tribun militaire
Préfets d'une cohorte de cavalerie
auxiliaire
III- Bibliographie
• http://latin.collegejeanjaurescransac.org/legionrom.htm
• http://www.civilisation-romaine.com/l-armee-romaine
• http://spqr.over-blog.com/article-54294.html
• http://fr.wikipedia.org/wiki/Camp_romain
• http://antique.mrugala.net/Rome/Armee/L%27armee
%20romaine%20sous%20l%27empire%201.htm
• http://fr.vikidia.org/wiki/Arm%C3%A9e_romaine_sou
s_l%27Empire
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
4
Taille du fichier
2 791 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler