close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

10 semiologie ecg

IntégréTéléchargement
SEMIOLOGIE
ELECTROCARDIOGRAPHIQUE
B. DIACK
Cardiologie HOGGY
Objectifs semiologie ECG
Reconnaître les différentes ondes de l’ecg
 Connaître le principe simplifié de la
détermination de l’axe du QRS
 Critères d’une hypertrophie auriculaire
 Critères d’une hypertrophie ventriculaire
 Critères d’une ischémie myocardique

RAPPEL
LE TISSU NODAL



RESPONSABLE DE L’ACTIVITE
ELECTRIQUE DU COEUR .
LE NOEUD SINUSAL:
LE “PACE MAKER”
L’ECG PERMET L’ENREGISTREMENT DE
CETTE ACTIVITE ELECTRIQUE.
CONDITIONS D’UN
ENREGISTREMENT ECG



PAPIER QUADRILLE MILLIMETRE
VITESSE DE DEROULEMENT DU PAPIER:
25mm/SECONDE
ETALONNAGE STANDARD



Le TEMPS en abscisse: 1 petit carreau = 1mm = 0.04sec
L’AMPLITUDE en ordonnée : 1 petit carreau= 1mm =
1/10mvolt
(1cm=1mvolt)
AUTRES ETALONNAGES


L’AMPLITUDE peut être augmentée (2n) ou diminuée (n/2)
La VITESSE de déroulement peut être accélérée (x2 ou 3)
Nom
Prénom
Age
Sexe
Indication
date
DERIVATIONS

Modes de connexion entre le champ électrique
cardiaque et les bornes de l’ECG

Elles analysent l’activité électrique du cœur sur le
plan frontal et sur le plan horizontal

Elles sont au nombre de 12

6 dérivations du plan frontal dites périphériques: 3
bipolaires ou standard – 3 unipolaires des membres

6 dérivations du plan horizontal dites précordiales ou
unipolaires du précordium
DERIVATIONS
-300
-1500
00
+600
peripheriques
+1200
precordiales
+900
DERIVATIONS
PERIPHERIQUES

Emplacement des
electrodes
TRIANGLE D’EINTHOVEN
DERIVATIONS
PRECORDIALES
1:4EICD près du sternum
2:4EICG près du sternum
3:entre V2 et V4
4:5EICG sur ligne
Médioclaviculaire
5:5EICG sur ligne
axillaire antérieure
6: 5EICG sur ligne
axillaire moyenne
j
Le rythme vient du nœud sinusal descend dans les
oreillettes ,puis descend dans les ventricules.
COMPLEXE P QRST
Onde P

Correspond à la dépolarisation des
oreillettes
C’est la contraction des oreillettes
ANALYSE DU
COMPLEXE P QRST
Onde P
(auriculogramme):
la systole auriculaire.

Durée : O.O8 sec
Amplitude : 2mm en DII
Positive dans toutes les
dérivations sauf en aVr
où elle est négative,
diphasique en V1 V2
Espace PR

C’est le temps que l’influx met pour quitte
les oreillettes et arriver aux ventricules
ANALYSE DU
COMPLEXE P QRST

Espace PR
C’est la conduction auriculoventriculaire.

Durée :0.12 sec à 0.20 sec . mesuré
du début de l’onde P au début du
QRS .
Le QRS

Il traduit la dépolarisation des ventricules
ou encore la contraction des ventricules ,il
correspond à la systole ventriculaire
ANALYSE DU
COMPLEXE P QRST

Complexe QRS







La dépolarisation ventriculaire,
la systole ventriculaire.
Durée :0.08 sec
Onde Q: la 1ere déflexion négative .
Onde R :1ere déflexion positive .
Onde S :la déflexion négative suivant l’onde R
Onde R’ :2eme déflexion positive
Les ondes de grande amplitude sont en majuscule
les autres en minuscules.
ANALYSE DU
COMPLEXE P QRST

Complexe QRS

. Terminologie du QRS
↓
ECG NORMAL

Complexe QRS




durée : 0.08 sec
L'onde Q : durée <0.0 4sec amplitude < 3mm
elle est physiologique en D I VL V5 V6 , elle
est toujours pathologique en V2.
Augmentation progressive de l’onde R de V1
à V6
Diminution à l’inverse de l’onde S de V1 à V6
ANALYSE DU
COMPLEXE P QRST

Calcul de l’axe du QRS







Plan frontal
Approximation de 150
Il est parallèle à la dérivation la plus positive ;
Opposé à la dérivation la plus négative
Perpendiculaire à la dérivation isodiphasique
(autant de + que de -) ;
Equidistant aux 2 dérivations les plus voltées
Axe de QRS entre 00 et + 900
simples
ANALYSE DU
COMPLEXE P QRST

Calcul de l’axe
ANALYSE DU
COMPLEXE P QRST

Calcul des indices
- Indice de CORNELL :
SV3 + RaVL
-Indice de Sokolow-Lyon :
(SV1 + RV5 ou RV6,la plus grande des deux)
-Indice de Lewis
(R1-R3) + (S3-S1), facultatif
Le segment ST et l’onde T

Ils correspondent à la repolarisation des
ventricules ou diastole ou relâchement des
ventricules
ANALYSE DU
COMPLEXE P QRST

SEGMENT ST ,ONDE T:

Repolarisation ventriculaire

Apprécier sa position par rapport
à la ligne isoelectrique
Apprécier la morphologie du ST et de l’onde T

RYTHME ET FREQUENCE

RYTHME SINUSAL :



chaque QRS est précédé d’une onde P.
Onde P est positive en DI DII, négative en aVr
avec un intervalle PR constant supérieur a
0.12sec.
FREQUENCE :

Si cycle constant ,elle est égale à1500/nombre
de petit carreau.
Rythme sinusal

C’est lorsque devant chaque QRS il y a
une onde P .
ANALYSE DU COMPLEXE P QRST

RYTHME ET FREQUENCE


calcul de fréquence de P et QRS
Fréquence =1500/nombre de petit carreau
Nom
Prénom
Age
Sexe
Indication
date
Nom,prénom age ,indication . étalonnage,
12 dérivations.
analyse
rythme
Nature ,régularité,fréquence
onde P
Durée,amplitude,morphologie
Espace PR
Durée,position/ ligne isoélectrique
QRS
Segment
ST
Axe ,durée,
amplitude,morphologie,
Indices de Cornell,Sokolow lyon
Position/ ligne isoélectrique,
morphologie
Onde T
Morphologie, symétrie
QT
Durée
QUELQUES ANOMALIES
ECG
Les hypertrophies

Traduction ECG de l’augmentation de la
masse myocardique.
HYPERTOPHIES AURICULAIRES

HYPERTROPHIE AURICULAIRE DROITE





Amplitude de l’onde P > 2.5mm (D II)
la durée de P est normale.
C’est le « P pulmonaire » de morphologie
en « tente » (DII,V1).
Étiologies :cœur pulmonaire chronique, emphysème ,
rétrécissement pulmonaire.
HYPERTROPHIES AURICULAIRES

Hypertrophie auriculaire droite
HYPERTROPHIES AURICULAIRES

HYPERTROPHIE AURICULAIRE GAUCHE






Durée de l’onde P 0.12sec (D II)
Négativité de P en V1> 0.04 sec en durée,et 1mm en
amplitude.
Amplitude de P est normale.
C’est le « P mitral » de morphologie en
« double bosse ».
Étiologies :rétrécissement mitral,HTA .
Hypertrophie auriculaire gauche
Hypertrophies auriculaires
HYPERTROPHIE BIAURICULAIRE
l’amplitude de l’onde P > 2.5mm (D II) .
la durée est augmentée ≥0.12sec (D II).
Étiologies :retrécissement mitral avec retrécissement
tricuspidien.
Hypertrophies auriculaires
HYPERTROPHIE BIAURICULAIRE
HYPERTROPHIES
VENTRICULAIRES

Hypertrophie ventriculaire gauche


Indice de Sokolow lyon:
RV5+SV1> 35mm
Indice de Cornell :
SV3+RaVl >28mm chez l’homme
>20mm chez la femme.

Indice de Lewis :
(RDI-RDIII) + (SDIII-SDI) >+17mm
HYPERTROPHIE VENTRICULAIRE
GAUCHE :indice de Sokolow-Lyon
HYPERTROPHIE VENTRICULAIRE
GAUCHE :indice de Cornell
Hypertrophie ventriculaire gauche

Axe QRS souvent dévié à gauche ,parfois
normal.

HVG diastolique :




Onde T positive asymétrique en V5-V6
segment ST surélevé.
Onde Q fine et profonde en V5 V6
HVG systolique :


Onde T négative asymétrique en V5-V6
segment ST sous décalé.
HYPERTROPHIES VENTRICULAIRES

Hypertrophie ventriculaire droite
Onde R exclusive en VI ou R/S>1
R > 7mm en V1
Ondes S profondes en V5 V6
Indice de Lewis:(RDI-RDIII)+(SDIII-SDI)<-14mm
Axe souvent dévié à droite ,parfois normal.
Hypertrophie ventriculaire droite
HVD diastolique :
Onde T positive en V1-V2
avec segment ST surélevé.
HVD systolique :
Onde T négative en V1-V2
avec segment ST sous décalé
etiologies:
coeur pulmonaire ,hypertension arterielle pulmonaire ( RM)
Hypertrophie ventriculaire droite
HYPERTROPHIES
VENTRICULAIRES
Hypertrophie biventriculaire
INSUFFISANCE CORONARIENNE

L’ISCHEMIE MYOCARDIQUE


C’est une modification de l’onde T qui devient
symétrique à sommet pointu, d’amplitude
augmentée ou réduite.
Elle est négative dans l’ischémie sous
épicardique.
INSUFFISANCE CORONARIENNE

L’ISCHEMIE MYOCARDIQUE

Elle est positive dans l’ischémie sous
endocardique.
INSUFFISANCE CORONARIENNE

La lésion myocardique

C’est une modification du segment ST.

Lorsque le segment ST est décalé ,au dessus de la ligne
isoélectrique: c’est la lésion sous épicardique ,il
présente une convexité supérieure,ample parfois
pouvant englober l’onde T donnant l’onde de PARDEE .

Lorsque le segment ST est décalé ,en dessous de la
ligne isoélectrique: c’est la lésion sous endocardique
,il présente une concavité supérieure.
Le décalage est significatif lorsqu’il atteint 2mm en
précordiales ou 1mm en périphérie.

INSUFFISANCE CORONARIENNE

La lésion myocardique
LESION SOUS ENDOCARDIQUE
LESION SOUS EPICARDIQUE
Onde de PARDEE
LA NECROSE OU INFARCTUS
La nécrose = Onde Q

mort anatomique du tissu
myocardique

Souvent aspect QR, QRS ou parfois QS

Critères morphologiques de l’onde Q

Durée > 0,04 s ( 1 petit carreau)

Profondeur > 25 % de R correspondante
LA NECROSE
INSUFFISANCE CORONARIENNE
l’infarctus du myocarde
LA PERICARDITE AIGUE

Les 4 stades de HOLZMAN:

stade 1:sous décalage de PQsus décalage de ST,avrc une
concavité supérieure.

Stade 2: onde T positive parfois
arrondie en « verre de
montre »,ST isoélectrique.

Stade 3 : onde T négative .

Stade 4 : normalisation.

Ces modifications sont dites
concordantes ,c’est-à-dire
présentes sur toutes les
dérivations.
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
79
Taille du fichier
4 826 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler