close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Apport du laboratoire d`exploration fonctionnelle

IntégréTéléchargement
Examens
complémentaires pour
l’évaluation du patient
G. Body, MD
Evaluation du malade respiratoire
au laboratoire
• Toujours la clinique d’abord !
• Mesures au repos
–
–
–
–
Spirographie
SpO2
Gaz du sang
Pimax
• Mesures à l’effort
– Test de marche 6 mn
– Test d’effort cardio respiratoire
– Test d’endurance
EFR EFX 2015
2
Spirographie
• Volumes lents
– mobilisable :
Capacité Vitale
– Volume résiduel
– Capacité Résiduelle
Fonctionnelle, CRF :
le point d ’équilibre
entre la force de
rétraction élastique
pulmonaire et la rigidité
thoracique
EFR EFX 2015
3
Spirographie
• Moyens
– Spirographe et pneumotachographe
– Capacité Résiduelle Fonctionnelle
• Dilution de gaz (He, N2)
• Pléthysmographie !
EFR EFX 2015
4
Spirographie
• Debits forcés
» Restriction
» Obstruction
Modérée
» Obstruction
sévère
EFR EFX 2015
5
• Débits
forcés
•
Spirographie
VEMS meilleur si
l’effort est moins
explosif : effet de la
compression
bronchique
EFR EFX 2015
6
Spirographie
UV=R * IA
• Résistances
R = (Pm-PA) / V’
– Rrs (Roeso)
– Raw (bodybox)
– Rint (interruption)
– FOT et IOS (f° F Hz)
• Z² = R² + X²
EFR EFX 2015
7
Spirographie
• Bronchomotricité
– Bronchodilatation
b2 agoniste (4 bouffée salbutamol)
– Test bronchique non spécifique
• Méthacholine
• Mannitol
EFR EFX 2015
8
• SpO2
Hématose
– à 2% près
– erreur si SpO2 basse
• Gaz du sang
– Equilibre acide-base
– Homogénéité ventilation / perfusion
– Paul Sadoul
EFR EFX 2015
9
Force respiratoire
• Inspiratoire
– Pimax
– Sniff test
EFR EFX 2015
10
Test de marche 6mn
•
•
•
•
•
Objectif : détecter la désaturation d’effort, performance
Consignes
Marche rapide pendant 6mn, arrêts autorisés, puis repos (FC)
Mesures
Distance (m), Fréquence cardiaque, SpO2, echelle visuelle analogique de dyspné
Interprétation : équations pour le calcul des valeurs de référence (Cote, 2008)
Hommes : avec encouragements : 218 + [5,14 × taille (cm)]-[5,32 × âge]-[1,80 × poids (kg)] + 51,31m
sans encouragement : [7,57 × taille (cm)]-[5,02 × âge]-[1,76 × poids (kg)]-309
Limite inférieure de la normale : distance calculée - 153 m (ou 82% théorique)
Femmes : avec encouragements : 218 + [5,14 × taille (cm)]-[5,32 × âge]-[1,80 × poids (kg)]
Sans encouragement : [2,11 × taille (cm)]-[5,78 × âge]-[2,29 × poids (kg)]+667
Limite inférieure de la normale : distance calculée - 139 m (ou 82% théorique)
Interprétation des changements
distance minimum cliniquement significative : 54-80 m (Wise, 2005) ….
» Avantages
proche de la vie quotidienne
simple, bon marché, mais uniquement chez les malades modérés à sévères,
chez le BPCO, mieux que VO2max pour evaluer la désaturation
» Inconvénients
variabilité
consommateur de personnel et de temps
l'espace disponible suffisant
EFR EFX 2015
11
Test d’effort simple
• Effort « triangulaire » en rampe
• W’ max : recherche de la puissance maximale tenue 3mn
W’
T
• Suivi :
»
»
»
»
FC, ECG scope
TA,
SpO2
Echelle visuelle analogique
EFR EFX 2015
12
Test d’effort cardio-respiratoire
(EFX) « VO2max »
• Test d’effort cardiologique
– VO2 estimée à 17% près par le diagramme
d’Astrand
–
–
–
–
Effort en rampe
Analyse respiratoire
Suivi ECG lissé
Recherche des seuils
d’adaptation et désadaptation
EFR EFX 2015
13
EFX : prérequis
Paramètres : SpO2, FC, W’, V’O2, V’CO2,
V’E, PA, ECG
Sécurité : O2, défibrillateur
Contre-indications : maladies aigues, états
instables
EFR EFX 2015
14
Principe
• Seuil d’adaptation
(SV1)
– Le myocyte manque d’O2,
– largue des lactates
– L’acidose est compensée par
l’élimination de CO2
H+ HCO3-  H2CO3  CO2 + H2O
• Seuil de désadaptation
(SV2)
– Le CO2 ne suffit plus à
compenser l’acidose lactique.
– Le pH stimule la ventilation
EFR EFX 2015
15
Résultats
• Epreuve maximale
– VO2max normale ? FC >80% Fréquence maximale théorique
• Limitation respiratoire
– Réserve ventilatoire normale : V’E < 70% (VEMS x 35)
– Normalement : V’E/V’CO2 < 40
– SpO2
• Limitation cardiaque
– ECG « lissé »
– VO2/FC témoigne de la fraction d’éjection systolique
– D FC / D VO2  adaptation chronotrope
– Dépiste mieux l’insuffisance diastolique que l’échocardiographie
• Limitation périphérique
– W’/VO2, VO2SV1 < 40% VO2max
– PAO2-PaO2 augmente sauf cytopathie mitochondriale
EFR EFX 2015
16
Test d’endurance
• le temps d’endurance est l’évaluation la plus
discriminante de la fonction musculaire et de
l’espérance de vie chez les BPCO.
• Sur une ergomètre, effort constant à 80% de W’max du test
inital.
• Paramètre mesuré : durée tenue à ce niveau d'effort.
• Test utile en réhabilitation respiratoire: plus sensible qu'un
test de puissance et réalisable en cabinet de kinésithérapie.
•
[Van’t’Hul A, J Cardiopulm Rehab 2003 ]
EFR EFX 2015
17
merci
EFR EFX 2015
18
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
8
Taille du fichier
2 696 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler