close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

05 mars 16h M. HEUKEMES et Mme CORMANN

IntégréTéléchargement
DG
DG Deutschsprachige
Deutschsprachige Gemeinschaft
Gemeinschaft Belgiens
Belgiens
LA COMMUNAUTÉ GERMANOPHONE DE
Belgique
05/03/2015
DG Deutschsprachige Gemeinschaft Belgiens
Et demain après la 6ième
réforme de l’Etat
Perspectives de collaboration entre
la Région wallonne et la Communauté
germanophone
Norbert Heukemes
Secrétaire général
Karin Cormann
Chef de Service
DG Deutschsprachige Gemeinschaft Belgiens
Communautés et régions
DG Deutschsprachige Gemeinschaft Belgiens
Situation
DG Deutschsprachige Gemeinschaft Belgiens
Données générales
 854 km²
 76.273 habitants
 9 communes
 Langue officielle (école,
justice, administration):
allemand
 Facilités linguistiques pour les
francophones
 Densité au km2= 89,3
DG Deutschsprachige Gemeinschaft Belgiens
Structures de soins
 2 hôpitaux généraux
St. Vith + Eupen
348 lits
DG Deutschsprachige Gemeinschaft Belgiens
 8 maisons de repos et de soins
750 places
DG Deutschsprachige Gemeinschaft Belgiens
 1 centre de santé mentale
 1 maison de soins psychiatriques
 18 places d’habitations protégées
DG Deutschsprachige Gemeinschaft Belgiens
Matières transférées
dans le cadre de la réforme
Axes principaux:







Politique des personnes âgées
Structures de soins psychiatriques
Hôpitaux
Revalidation
Première ligne
Soins palliatifs
Prévention
DG Deutschsprachige Gemeinschaft Belgiens
Collaborations existantes
 Allemagne
(Rhénanie-Palatinat et Rhénanie-du-Nord-Westphalie)
 Aide médicale urgente
 Le Grand Duché du Luxembourg
 La Communauté française
 Prévention et vaccination, agréments des professionnels
de la santé
 La Communauté flamande
 Centre d’expertise en matière d’Alzheimer
 Inspection des hôpitaux
DG Deutschsprachige Gemeinschaft Belgiens
Et la Région wallonne?
Excellente collaboration
 Tout au long du processus du transfert
de compétences dans le cadre de la
sixième réforme de l’Etat
 Longue collaboration non formalisée
dans le cadre de la politique des
personnes âgées et des hôpitaux
Collaboration encore à intensifier…
DG Deutschsprachige Gemeinschaft Belgiens
Exemples:
Maison de repos et de soins:
Le citoyen-patient ne tient pas compte des
frontières administratives dans la recherche
d’une place
 La MR/MRS Moresnet accueille des
résidents de la Communauté
germanophone



Soins palliatifs
Hébergement et soins
classiques
Accueil des personnes
atteintes de la maladie
d’Huntington
DG Deutschsprachige Gemeinschaft Belgiens
 La MR/MRS de Bütgenbach accueille des
résidents de la Région wallonne souffrant
de la sclérose en plaques
DG Deutschsprachige Gemeinschaft Belgiens
La maison de soins psychiatriques
à St. Vith
Accueille actuellement 11 résidents de la
Région wallonne
DG Deutschsprachige Gemeinschaft Belgiens
Les hôpitaux en Communauté
germanophone
 40 % de leurs patients sont originaires de la
Région wallonne
 Ont de multiples accords de coopération avec
des hôpitaux en Région wallonne
 Bon nombre de patients germanophones se
rendent dans des hôpitaux spécialisés en
Région wallonne pour leur traitement
 Sont agrées ou demandent des agréments
pour des programmes exploités conjointement
avec des hôpitaux en Région wallonne
DG Deutschsprachige Gemeinschaft Belgiens
Le Ministère de la
Communauté germanophone
Collabore activement avec la Région wallonne
 Au niveau des plans ozone/vagues de chaleur
et particules fines
 Au niveau de la plate-forme environnementsanté
 Lors de l’agrément des hôpitaux
DG Deutschsprachige Gemeinschaft Belgiens
Atouts de la
Communauté germanophone
 Laboratoire pour des projets à petite échelle
 Carrefour entre différents pays et différentes
pratiques – plateforme d’ échange et
facilitateur de contacts
 Connaissances linguistiques dans les
institutions publiques et privées
DG Deutschsprachige Gemeinschaft Belgiens
Défis spécifiques à la Communauté
germanophone
 Petit territoire divisé par les Hautes Fagnes
 Longues distances (+- 90 minutes de La
Calamine à Burg-Reuland)
 Pas de spécialisation au niveau des hôpitaux
 Pas de secteur de revalidation proprement dit
 Difficultés d’organiser certaines offres vu le
nombre restreint de la population (ex.:
assurance dépendance)
 Difficulté de réaliser des économies d’échelle
= Recherche active de coopération
DG Deutschsprachige Gemeinschaft Belgiens
Possibilités futures de collaborations
avec la Région wallonne
 Prévention y compris compétences
transférées par la Communauté
française
Programme de dépistage du cancer du colon
et du sein
Sevrage tabagique
Maladies transmissibles
 Première ligne
Cercles des médecins généralistes et
organisation des gardes
DG Deutschsprachige Gemeinschaft Belgiens
 Personnes âgées
Recherche d’une maison de repos et de soins
dans les communes germanophone et
wallonnes
Collaboration au niveau du BEL-RAI
Echange de bonnes pratiques par exemple:
familles d’accueil
Politique des prix dans les MR/MRS
 E-health
Structuration de l’intégration des systèmes
d’information actuels dans E-health
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
6
Taille du fichier
982 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler