close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

CHRU Lille - Traumapsy

IntégréTéléchargement
Étude DEPITAC
Conception et validation d’un outil de dépistage
des troubles psychotraumatiques chez les sujets
hospitalisés à la suite d’un accident de la
circulation
PHRC 2006
Étude prospective multicentrique nationale
Consultants méthodologiques
Pr Guillaume VAIVA & Pr Christian LIBERSA (CHRU Lille)

Investigateur coordonnateur
– Dr Olivier COTTENCIN (CHRU Lille)

Investigateurs chirurgiens traumatologues
–
–
–
–
–

Pr Philippe LAFFARGUE (CHRU Lille)
Pr Denis CORDONNIER (GHICL Lille, Saint Philibert)
Pr Dominique THERY (GHICL Lille, Saint Vincent)
Dr Michel BERGER (CH Douai)
Pr. Bernard AUGEREAU / Dr Thomas GREGORY (HEGP, Paris)
Les correspondants de Psychiatrie de Liaison :
– Dr Frédérique WAREMBOURG (CHRU Lille)
– Pr Vincent DODIN (GHICL)
– Pr Silla M CONSOLI (HEGP, Paris)

Psychologue co-investigateur
– Mr Stéphane DUHEM (CIC CHRU Lille)
– Mlle Marie-Atéa de POURTALES (HEGP, Paris)
Justification de l’étude

Un événement menaçant entraine un État de
Stress Post Traumatique (ESPT) dans 25% des
cas
– En plus de la souffrance psychique : conséquences
sociales, familiales et professionnelles
– Et de pathologies dépressives ou addictives associées

Les Accidents de la Voie Publique (AVP)
– En tant qu’événement potentiellement traumatique
sont les situations plus à risque d’ESPT dans les pays
occidentaux (jusqu’à 30%)
Justification de l’étude

Il s’agit donc d’un problème de santé publique
– de part la nécessité de soins adaptés et efficaces au
plus près de l’exposition traumatique

Mais parce qu’il n’est pas possible (voire
souhaitable) de placer un « psy » pour chaque
situation nous avons concu un outill de
dépistage infirmier de l’ESPT
Hypothèse et Objectifs

Hypothèse
La détection d’aspects spécifiques du Trauma chez les
victimes d’AVP en service de TraumatologieOrthopédie doit nous permettre
 d’offrir un complément de soins spécifiques en
Psychiatrie de Liaison
 de diminuer incidence survenue ESPT ou intensité
ou durée
 d’améliorer résultats fonctionnels en chirurgie et
en rééducation
Hypothèse et Objectifs

Nos objectifs sont donc :
– de valider un outil de repérage initial des FDR de
survenue d’un ESPT, chez des victimes d’un AVP
hospitalisées en Traumatologie utilisable par un
personnel non spécialisé dans l’ESPT
– de connaître la valeur pronostique du score global de
cet outil sur le développement d’un ESPT aigu et
chronique, d’un trouble anxieux, d’un trouble de
l’humeur ou d’un trouble addictif
– de calculer un score seuil optimal pour l’outil de
dépistage
SCHEMA DE L’ETUDE
Courrier 10 jours
avant prévenant
du recontact
Courrier 10 jours
avant prévenant
du recontact
SCREENING
PRESENTATION
PROTOCOLE
V0
INCLUSION
PASSATION
DEPITAC
+
ECHELLE PDI
Critères d’inclusion
• AVP > 18 ans hospitalisé en Traumato
• AVP < 15 jours (tout statut)
• Recontact téléphonique possible et
consenti
• Pas de coma initial > 15 min, d’incapable
majeur ou sous protection judiciaire
V1
RECONTACT
TELEPHONIQUE
A 6 SEMAINES
Courrier 10 jours
avant prévenant
du recontact
V2
RECONTACT
TELEPHONIQUE
A 6 MOIS
V3
RECONTACT
TELEPHONIQUE
A 1 AN
Résultats attendus

Démontrer l’intérêt d’un outil de dépistage précoce de
l’ESPT
– par la validation de notre questionnaire
– par la détermination d’un seuil

La validation de cet outil pourrait permettre
– d’identifier de façon précoce des groupes de sujets à risque,
– susceptibles d’être la cible d’un programme de prévention
secondaire
– pour diminuer (voire éviter) l’apparition de troubles
psychotraumatiques à 6 mois et à 1 an
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
4
Taille du fichier
58 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler