close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

CF_MASCARA

IntégréTéléchargement
Les convulsions fébriles
de l’enfant
Ould Saïd Karima
Service de pédiatrie.CHU de
Sidi Bel Abbes
Définition
• National institute of health, 1980 :
une convulsion fébrile est un évènement
survenant chez un nourrisson ou un enfant
habituellement entre 3 mois et 5 ans, associé à
de la fièvre sans signes d’infection intracrânienne
ou d’autre cause définie. Les crises convulsives
avec fièvre survenant chez des enfants qui ont
présenté dans leurs antécédents une crise
épileptique non fébrile sont exclues de la
définition.
Epidémiologie
• Première cause de convulsions occasionnelles,
• 2 à 5% des enfants présentent au moins une
convulsion fébrile avant l’âge de 5 ans.
• Sexe ratio = 1,2 à 1,4,
• Caractère familial :
– RR = 10% si mère ATCD de convulsion fébrile,
– RR = 20% si mère ATCD de convulsion non fébrile,
– RR = 15% si ATCD périnatal.
Diagnostic
Clinique++++,
Distinction entre convulsions fébriles simples et
compliquées,
• Principale période = 18 à 24 mois, jusqu’à 5 ans,
• Survenue à l’acmé de la fièvre mais aussi pendant
les 24 premières heures de la fièvre, et pendant la
défervescence thermique,
• Toute convulsion survenant avant l’âge de 6 mois,
lors d’un syndrome fébrile, doit faire rechercher
une autre cause qu’une convulsion fébrile.
Diagnostic
Type de
convulsion
Convulsion fébrile
simple
Convulsion fébrile
compliquée
-Âge
-Durée
-> 12 mois
-< 15 mn ou 1
crise/j
-Pas de
focalisation,
-Normal,
-< 12 mois
-> 15 mn ou > 1
crise/j
-Focalisation
-Pas d’ATCD
-ATCD familiaux
-Localisation
-Examen
neurologique
-ATCD familiaux
d’épilepsie
-Anormal,
Place des examens
complémentaires
• Crise convulsive FS
EEG et Imagerie inutile.
• PL : « systématique?? » avant 1 an, au
moindre doute après 1 an controversée
• Examens biologiques : NFS, glycémie,
calcémie, CRP, ECBU, selon le contexte
CRISE CONVULSIVE COMPLEXE
Une stratégie à moyen et à long terme
1- EEG standard avec un tracé de veille et de
sommeil
2- imagerie à discuter en fonction des cas
3- La PL : risque d’encéphalite herpétique +++
Avant l’age de 6 mois, prolongées, à
bascule craindre une évolution vers un
syndrome de DRAVET
EEG est normal initialement
Risque de récidive
• Risque de récidive à 12 mois = 0,25,
• 90% des récidives surviennent dans l’année qui
suit le premier épisode,
• principaux facteurs de récidive : durée de la crise,
intensité de la fièvre, le jeune âge < 12 mois,
• Probabilité de récidive d’autant plus forte que le
délai entre début de la fièvre et convulsion est
court,
• Hérédité : transmission autosomique dominante à
pénétrance réduite d’expression variable
possible.
Risque d’épilepsie
• Après une convulsion fébrile simple : 2,4%,
• Avec un critère de convulsion fébrile compliquée
: 7%,
• Avec 2 critères de convulsion fébrile compliquée
: 22%,
• Avec 3 critères de convulsion fébrile compliquée
: 49%%,
• Lien avec épilepsie temporale,
• Attention à l’épilepsie myoclonique sévère du
nourrisson.
RISQUE ULTERIEUR
D'EPILEPSIE (1)
Facteurs de risque
* ATCD familiaux de convulsion ou
d’épilepsie (1er degré)
* 1ère crise de convulsion fébrile
complexe
* Développement neurologique anormal
antérieurement à la convulsion fébrile
RISQUE ULTERIEUR D'EPILEPSIE
N : 1708 enfts ; Risque épilepsie 0.51%
Nb de facteurs
de risque
0
1
2
--------------------------------------------------------% population
60%
34%
6%
% crise à froid
1.9%
3%
13%
% épilepsie
0.93%
2%
10%
Nelson et Ellenberg : Pediatrics 1978 ; 61: 720
LES SYNDROMES EPILEPTIQUES AVEC
CRISES CONVULSIVES FEBRILES
Epilepsie généralisée avec crises
fébriles plus GEFS+
-De la crise convulsive simple vers des
crises convulsives fébriles et afébriles
- après 6 ans crises tonic cloniques
- décrite en 1997
-Syndrome familiale avec grande
variabilité de phénotype
-Transmission autosomique dominante
EMSN DRAVET
-Epilepsie crypto génique avant 6mois
-Début: crises convulsives F partielles puis
généralisées
-A partir de 18 mois crises afébriles
toniques cloniques myocloniques
-ralentissement du DPM, intellectuel,
troubles du comportement
Epilepsie temporale avec sclérose
hippocampique
Crise F prolongée+/- focalisation ou
déficit
Crises partielles complexes sensation
douloureuse rétro sternale
descendante avec angoisse nausées
Traitement
• Dans l’immédiat : VALIUM intrarectal
0,5mg/kg renouvelable, 1 ampoule =
10mg, 2 ml,
• Trt de la fièvre et de sa cause
• Faut-il hospitaliser? EN FONCTION DES
CAS
TRAITEMENT DES C.F.(2)
Traitement anti épileptique :
Indications
* Absence de facteurs de risque :
pas de trt antiépileptique spécifique
* Plus de 2 facteurs de risque : trt continu
• 1 à 2 facteurs de risque : à discuter
• Le TRT DE CHOIX : valproate de
saudium
La vaccination:
Depuis plus de 20 ans les vaccins sont
acellulaire
Donc les enfants qui ont présenté des CF
RECEVERONT LES MEMES vaccins que
les autres
Convulsions occasionnelles en
rapport avec un processus
infectieux intracrânien
• Méningites purulentes : premier diagnostic
à éliminer, surtout avant 1 an,
• Encéphalite herpétique : deuxième cause
à évoquer, convulsions localisées++, PL
avec PCR, EEG et IRM.
Conclusion
• Diagnostic rigoureux,
• Examen clinique fondamental dans
l’évaluation initiale,
• Les examens complémentaires ne
concernent que les convulsions
fébriles compliquées.
Complication: état de mal
épileptique
• Episode convulsif de durée supérieur à 20
minutes
• CCH compliquée
• Méningite
• Meningo-encephalite ou encéphalite
• Sans fievre: processus expansif intracrânien, épilepsie décompensée,
encéphalopathe
Valium IR 0,5 mg/kg
5 min
Valium IR 0,5 mg/kg
5 min
Dilantin 15 mg/kg IVL
15 min
Rivotril 0,05 mg/kg (max 1 mg)
IVL 5 min (DC) puis 0,1 mg/kg/j
Rivotril 0,05 mg/kg (max 1 mg) IVL 5 min
(DC) puis 0,1 mg/kg/j
Dilantin 15 mg/kg IVL 15 min
Gardenal 20 mg/kg IVL 20 min
Nesdonal 3 à 5 mg/kg IVD pour sequence d’intubation rapide
Intubation/ventilation assistée
Sedation sufentanyl/hypnovel (400 gamma/kg/h)
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
5
Taille du fichier
168 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler