close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Antibiotiques et antibiorésistance 2015

IntégréTéléchargement
Antibiorésistance chez les animaux,
usages vétérinaires des antibiotiques et
santé publique
Alain Bousquet-Mélou
a.bousquet-melou@envt.fr
Mortalité attribuée à la résistance aux antibiotiques
Données UE
Europe
More than 25 000 deaths per year
More than 1.5 billion Euros
Mortalité chez l’Homme attribuée à la résistance aux
antibiotiques
• Décembre 2014 : rapport sur les impacts globaux de l’antibiorésistance
L’antibiothérapie vétérinaire est
fortement interpellée sur le volet de
la santé publique
Les plans de lutte contre l’antibiorésistance
Novembre 2011
Union Européenne et France
 Réduire de 25% en 5
ans la consommation
d’antibiotiques en
élevage
Toute utilisation d’antibiotiques exerce une pression de
sélection sur les écosystèmes bactériens
Médecine humaine
de ville
Hôpital
Environnement
Médecine
vétérinaire
Agriculture
Toute utilisation d’antibiotiques exerce une pression de
sélection sur les écosystèmes bactériens
Les 4 principaux dangers pour l’homme liés à l’usage
des antibiotiques en médecine vétérinaire
•
Sélection de pathogènes zoonotiques résistants passant de
l’animal à l’homme (contact direct ou chaîne alimentaire)
•
Sélection de déterminants génétiques de résistances
dans les flores commensales des animaux et transfert
à l’homme via la chaîne alimentaire ou
l’environnement
•
Rejet d’antibiotiques actifs dans l’environnement avec toutes
ses conséquences
•
Résidus d’antibiotiques dans les aliments
Les dangers de santé publique liés aux pathogènes
zoonotiques et aux gènes de résistance
•
Transmission de pathogènes zoonotiques devenus
résistants aux AB
–
–
–
Salmonella
Campylobacter
E. coli
–
SARM
Passage direct de l’animal à l’homme :
risque professionnel
Emprunté à :
Staphylococcus aureus Resistant à la Méticilline
Portage de SARM : un risque
professionnel pour les vétérinaires
SARM portés par 27/417 (6.5%) participants à un congrès vétérinaire
international : 23/345 (7.0%) vétérinaires,4/34 (12.0%) techniciens, et
0/38 autres.
Portage de SARM : un risque
professionnel pour les vétérinaires
In: Clin Microbiol Infect. 2008;14 (1):29-34.
SARM portés par 34/272 (12.5%) participants à un congrès
international sur la filière porcine au Danemark
31/34 isolats de type ST398, d’origine porcine
Passage direct de l’animal à l’homme :
risque non professionnel
immunodéprimé
Les animaux de compagnie
Les animaux de compagnie
Les dangers de santé publique liés aux pathogènes
zoonotiques et aux gènes de résistance
•
Transmission de pathogènes zoonotiques devenus
résistants aux AB
–
–
–
Salmonella
Campylobacter
E. coli
–
SARM
Passage indirect de l’animal à
l’homme via l’alimentation
Antibiotiques chez les animaux : quels dangers pour l’Homme ?
Danger = Pathogène de l’Homme + Résistance aux antibiotiques
Cas 1 : FLUOROQUINOLONES
- Mécanismes de résistance chromosomiques
- Transmission verticale ou clonale
- Problème si les bactéries résistantes sélectionnées chez l’animal sont
PATHOGENES pour l’Homme : Salmonella, Campylobacter, E. coli
pathogènes
Antibiotiques chez les animaux : quels dangers pour l’Homme ?
Danger = Pathogène de l’Homme + Résistance aux antibiotiques
Cas 1 : FLUOROQUINOLONES
Cas 2 : CEPHALOSPORINES
- Mécanismes de résistance plasmidiques
Antibiotiques chez les animaux: quels dangers pour l’Homme ?
La transmission plasmidique
• Plasmide = support génétique mobile (transmissible)
• Plate-forme génétique pour la multi-résistance
• Co-sélection de multi-résistances
Antibiotiques chez les animaux: quels dangers pour l’Homme ?
Danger = Pathogène de l’Homme + Résistance aux antibiotiques
Cas 1 : FLUOROQUINOLONES
Cas 2 : CEPHALOSPORINES
- Mécanismes de résistance plasmidiques
- Transmission verticale et horizontale
- Problème pour TOUTES les bactéries résistantes sélectionnées chez
l’animal, qui servent de véhicules aux gènes de résistance
BLSE
MICROBIOTE INTESTINAL
« coli-postaux »
Antibio
animaux
Flores
commensales
Environnement
Pathogènes zoonotiques
Gènes de résistance
Chaine alimentaire
Flores
commensales
Les animaux de compagnie
Tube digestif
1014 bactéries
Pathogènes zoonotiques résistants
(Salmonelles, Campylobacter spp)
Flore commensale (gènes de résistance)
Réservoir de gènes de
résistance
beta-lactamases à spectre étendu
(BLSE)
5
HOMME
« coli-postaux »
SANTE PUBLIQUE
Antibiotiques chez les animaux : les flores bactériennes
critiques
Antibiotique
voie orale
Tube digestif
Pathogènes zoonotiques résistants
(salmonelles, Campylobacter)
Flore commensale (gènes de résistance)
Infection alimentaire
Réservoir de gènes de
résistance
Antibiotique voie
parentérale
Sang
Pathogène d'intérêt
vétérinaire
SANTE ANIMALE
X
Chaîne alimentaire
Environnement
5
HOMME
?
SANTE PUBLIQUE
Les usages actuels des
antibiotiques chez les animaux
Europe
En tonnes :
•Homme : 3 400
•Animaux : 8 000
En mg/kg:
•Homme : 116
•Animaux : 144
+ 135%
+ 25%
France
En mg/kg:
•Homme : 176
•Animaux : 99
- 43%
Utilisation des antibiotiques chez l’animal données 2012 et 2013
(Anses-ANMV)
La diversité des espèces:
les espèces de rente (millions) en France
19
9
1.2
180
15
La diversité des espèces:
les espèces de sport et de compagnie (millions) en France
9+10
1
50
Utilisation des antibiotiques chez l’animal données 2013 (AnsesANMV)
100
%
BOVINS
CHATS&CHIENS
CHEVAUX
POISSONS
LAPINS
OVINS&CAPRINS
PORCS
VOLAILLES
AUTRES
90
21.1
2.2
2.2
0.4
7.5
6.5
37.5
22.4
0.3
80
70
60
50
40
30
20
10
Ax de rente
Ax de compagnie
95.4
4.4
0
Les élevages industriels imposent une médecine
collective (porc, volaille, veau…)
Utilisation des antibiotiques chez l’animal données 2012 (AnsesANMV)
VOIES ORALES
INJECTABLES
VOIES LOCALES
85%
Feedlots, USA
Problèmes liés à la distribution collective par voie orale
Très grande variabilité des concentrations sanguines
Doxycycline
n = 215
CMI
• La dose qui devrait être administrée au groupe dépend de la
variabilité inter-individuelle
Problèmes liés à la distribution collective par voie orale
Très grande variabilité des concentrations sanguines
AB dans l’aliment
AB dans l’eau de
boisson
• Enjeux déterminants de l’optimisation
des systèmes de distribution des
antibiotiques
Quelle antibiothérapie pour préserver les flores
commensales?
Durée de traitement
Pression de sélection
Quelle antibiothérapie pour préserver les flores
commensales?

Absence d’essais cliniques en médecine vétérinaire
qui valident des durées de traitement optimales

Durée de traitement = CHOIX SOUVENT EMPIRIQUE


« la durée précise du traitement n’est pas confortée
par une preuve solide »
« pas suffisamment d’essais cliniques contrôlés »
d’après Organisation Mondiale de la Santé
Quelle antibiothérapie pour préserver les flores
commensales?

Impact de la durée du traitement sur le succès
clinique


FLUOROQUINOLONE, BETA-LACTAMINE, MACROLIDE
traitement exacerbations aiguës de bronchite chronique
5 jours de traitement = 7-10 jours de traitement
Falagas et al. JAC 2008:62 442-450


FLUOROQUINOLONE (levofloxacine)
traitement pneumonies
750 mg
=
pendant 5 jours
Dunbar et al. CID 2003:37 752-760
500 mg
pendant 10 jours
Quelle antibiothérapie pour préserver les flores
commensales?

Impact de la durée du traitement sur le succès
clinique



AMOXICILLINE – AC CLAVULANIQUE
traitement exacerbations aiguës de bronchite chronique
Après ré-évaluation à 3 jours : groupe placebo ou amox-clav 7 jours
3 jours de traitement = 10 jours de traitement
Roede et al. Clin Microb Infect 2007:13 284-290
RE-EVALUATIONS 3-5 JOURS POUR DECISION
RE-EVALUATIONS LORS DE TRANSITIONS :
Injectable / Voie orale
Sortie d’hospitalisation
Quelle antibiothérapie pour préserver les flores
commensales?

Impact de la durée du traitement sur l’émergence
résistance : la flore commensale du rhinopharynx


AMOXICILLINE : 90 mg/kg pendant 5 j vs 40 mg/kg pendant 10 j
Isolement de S. pneumoniae résistants à la pénicilline chez des
enfants moins fréquent avec 5 j de traitement
Schrag et al. JAMA 2001:286 49-56


PENICILLINE : durée de traitement supérieure à 5 jours
Isolement de S. pneumoniae résistants à la pénicilline chez des
enfants plus fréquent
Guillemot et al. JAMA 1998:279 365-370
concentrations
Il faut questionner les formulations longue-action
Flores commensales
Durée d’exposition différente
Seuil
Temps “efficace” identique
Inoculum pathogène
Temps
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
5
Taille du fichier
5 698 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler