close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

C. Des déséquilibres économiques: spatiaux et structurels

IntégréTéléchargement
C.
Des déséquilibres
économiques:
spatiaux et
structurels
Stage Géo de la Guyane - 2013
 Une
Polarisation
de l’emploi
sur le littoral
Stage Géo de la Guyane - 2013
 Une forte croissance économique,
mais tempérée par une forte
croissance démographique
En 2011, la croissance de l’économie guyanaise atteint 4 % en volume:
• l’investissement connaît une progression remarquable: grands
travaux d’infrastructures, la bonne santé du secteur immobilier et la
hausse des dépenses en biens d’équipements réalisées dans le
secteur privé.
• l’activité spatiale, traditionnel moteur de la croissance guyanaise, a
connu une année exceptionnelle marquée par le premier
lancement de Soyouz effectué à Sinnamary et par le début de la
campagne Vega au second semestre.
• Les exportations, constituées aux neuf dixièmes de transport
spatial, sont ainsi en nette augmentation en 2011.
• Mais un PIB qui ne représente que 0,16% du PIB national et 9% du
PIB des 4 DOM.
Stage Géo de la Guyane - 2013
 Déséquilibres dans la composition
de l’économie
Stage Géo de la Guyane - 2013
- Le secteur primaire: agriculture (très peu
d’exportation), l’extraction minière, la pêche (en
crise) qui souffre d’un manque de modernisation et
de la concurrence des secteurs informels.
- Un secteur secondaire atrophié: le CSG, un peu
d’agroalimentaire (SOLAM, Délices de Guyane,
Alcools) aux débouchés locaux, le BTP, mais qui
progresse (12% des emplois).
- Le secteur tertiaire: commerces, services,
administrations (administration de l’Etat, des
collectivités territoriales et de l’hôpital = 44% des
emplois, contre 21% dans l’Hexagone).
- Le tourisme reste sous-valorisé, artisanal,
saisonnier et familial.
Stage Géo de la Guyane - 2013
INSEE 2012
Source:
rapport
IEDOM
2012.
Stage Géo de la Guyane - 2013
L’activité spatiale reste
importante:
- 16% du PIB de la
Guyane
- 11% des emplois.
- 1er employeur privé.
Stage Géo de la Guyane - 2013
INSEE 2012
Une quasi-monoactivité : le spatial (entre le quart et
le tiers des revenus, de la VA et des emplois).
Le pas de tir du lanceur Vega
• http://www.lexpress.fr
Stage Géo de la Guyane - 2013
Une économie qui repose essentiellement sur la
consommation locale.
Faiblesse du bassin de consommation.
Coût exorbitant du transport.
Une économie subventionnée.
Stage Géo de la Guyane - 2013
 Une économie informelle
importante.
• En 2010, en Guyane, une personne sur onze
déclare avoir travaillé de façon informelle au
cours des six derniers mois.
• Pour 94 % de ces personnes, il s’agit de leur
seul emploi.
• Les secteurs les plus touchés sont les services
aux particuliers, l’agriculture, la sylviculture et
la pêche.
• L’emploi informel est la seule source de
revenus des chômeurs non indemnisés.
Stage Géo de la Guyane - 2013
 Déséquilibre de la balance commerciale
Stage Géo de la Guyane - 2013
Stage Géo de la Guyane - 2013
 Faible intégration économique de
la Guyane dans le continent sudaméricain.
- Le Suriname représente 1 % du total des exportations de la
Guyane (matériels TP, bateaux de pêche, crevettes) et 0,05 %
de ses importations.
- Quant au Brésil, il représente 0,7 % des exportations de la
Guyane et 0,7 % de ses importations en 2007.
- Au total, seuls 8 % de ses importations proviennent des pays
de la sous-région,
- et seulement 2 % pour ses exportations.
Stage Géo de la Guyane - 2013
INSEE
Les flux
commerciaux avec
les pays voisins en
2009:
importations
77%
Trinidad
Pétrole
et Tobago
Ciment
12%
Les exportations de la
Guyane vers ses voisins
sont surtout des produits
français revendus, sauf
pour l’or et les crevettes.
Source: INSEE 2009.
38%
14%
Riz
24%2%
24%
8%
Bois
Stage Géo de la Guyane - 2013
Exportations
Les caractéristiques du « système
domien » :
• Eloignement des centres de décision.
• Enclavement régional, faibles liaisons avec l’environnement
géographique, relations privilégiées avec la France et
l’Europe (quasi monopole).
• Haut niveau de vie par rapport à l’environnement régional.
• Mais faible niveau de vie par rapport à l’Hexagone et à
l’Europe.
• Sous-équipement structurel à cause croissance
démographique trop rapide.
• Macrocéphalie urbaine et déséquilibres régionaux.
• Au profit du littoral à cause extraversion.
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
4
Taille du fichier
4 709 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler