close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Activités de la délégation de l`Union européenne en Rép

IntégréTéléchargement
Activités de la délégation de
l'Union européenne en Rép.
centrafricaine
Mise à jour : février 2015)
Principaux faits et chiffres (1/2)
 Premier partenaire au développement (DUE) et
humanitaire (ECHO)
 Représentation & activités opérationnelles durant la crise
 Engagement fort auprès des autorités de la transition
 Adoption d'approches permettant d'articuler action
humanitaire et de développement, pour répondre
durablement aux besoins: LRRD (Linking Relief,
Rehabilitation & Development) et approche globale
(sécurité - aide humanitaire - développement)
Principaux faits et chiffres (2/2)
/ EUMAM
La sécurité : EUFOR (1/2)
Coordination avec les activités de la DUE:
• patrouilles conjointes avec les gendarmes et policiers
formés dans le cadre de projets UE
• Coopération avec les projets d’emploi de jeunes pour
la réalisation de travaux publics de curage dans les
3ème et 5ème arrondissements de Bangui
• Sensibilisation de la jeunesse sur les dangers des
engins explosifs
Durée: avril 2014- mars 2015
750 militaires dont 80% opérationnels
Principales missions :
• Protection de la population.
• Facilitation du travail des organisations humanitaires.
• Circulation et liberté de mouvement.
• Appui aux projets court termes (sécurisation de la
route d’accès à l’aéroport, travaux publics,
accompagnements des gendarmes et de la police)
La sécurité : EUMAM (2/2)
(contenu à définir)
 Mise sur pied en janvier 2015 pour une durée d'un an, sur décision des ministres
européens des Affaires étrangères de l'UE
 60 formateurs, basés à Bangui
 EUMAM (EU Military Advisory Mission) maintient la présence européenne en
appui à la transition.
 Objectif: "conseiller les autorités militaires de RCA sur les réformes nécessaires
pour transformer les forces armées centrafricaines en une armée
professionnelle, ethniquement représentative et sous contrôle démocratique"
(communiqué UE).
 Ses formateurs assisteront l'état-major centrafricain sur la gestion et une future
réforme de l'armée, sur les programmes d'entraînement et pourront aussi mener
des formations "non-opérationnelles" limitées.
La stabilité et la paix (1/3)
De nombreux projets sont financés en matière d'appui aux forces de l'ordre et du secteur
judiciaire, de désarmement communautaire, de soutien socioéconomique, de droits de l'homme,
de dialogue intercommunautaire
Support à la stabilisation et au relèvement immédiat des
communautés à risque de Bangui, avec l'OIM
( 4 millions d'euros)
Soutien aux radios communautaires avec la Fondation Hirondelle
(1.6 millions d'euros)
Appui au dialogue intercommunautaire et à la
consolidation de la paix en République centrafricaine avec
Conciliation Resources
(1 million d'euros)
Inauguration du siège administratif de la plateforme religieuse de
Centrafrique, février 2015
La stabilité et la paix (2/3)
Projet de réhabilitation des secteurs de la justice et de la police – RESEJEP
(15 millions d'euros)
Démonstration des forces de l'ordre après formation
et équipement, novembre 2014
Travaux d'aménagement et de confort à la
prison de Ngaragba
Chantier du Palais de Justice,
décembre 2014
3 autres projets d'appui aux forces de police et de gendarmerie financés par l'IcSP:
(7.6 millions d'euros)
1/ Action d’urgence pour la restauration des missions de police et de gendarmerie au
service de la population à Bangui
2/ Appui au centre opérationnel de commandement commun police-gendarmerie pour le
maintien de la sécurité publique générale à Bangui
3/ Action d’extrême urgence pour la création d’une force d’intervention rapide et de
maintien de l’ordre à Bangui
Pose de la première pierre du COC, mars 2015
La stabilité et la paix (3/3)
Autres projets en cours:
 Renforcer la promotion des droits de l'homme avec OHCHR
(1 million d'euros)
 "Demain est un autre jour" : promouvoir le rejet de la violence armée au niveau
communautaire avec Search for Common Grounds
(1 million d'euros)
 Promotion et protection des droits au logement, terre et propriété des personnes
affectées par le déplacement avec NRC
(2.1 millions d'euros)
 Soutien au dialogue politique en RCA avec le Centre pour le Dialogue Humanitaire –
CDH
(2 millions d'euros)
Appui au processus électoral
Programme d'appui au cycle électoral de la République Centrafricaine - PACEC
(20 millions d'euros)
 Principal contributeur
 Bénéficiaires: gouvernement centrafricain et ANE
 Objectif: organiser des élections transparentes, libres et crédibles
L'aide au développement (1/3)
Le 10ème FED (Fonds Européen de Développement) contribue à apporter des réponses durables dans des
domaines comme la gouvernance démocratique, la relance de l’économie, l’assainissement des finances
publiques, la réalisation et la réhabilitation d’infrastructures favorisant le désenclavement et la
circulation des biens et des personnes, et le renforcement des capacités nationales.
Programme d'appui au développement urbain - PADU
(19.2 millions d'euros)
Programme d'appui au secteur de l'entretien routier et
au transport par voie d'eau - PASER
(14.5 millions)
Chantier du pont Castor, décembre 2014
Programme de réhabilitation des services de base et
renforcement des capacités des autorités locales des
pôles de développement – PDD
(43.2 millions d'euros)
Nouvelle gare routière de Sibut (PDD)
Débarcadère de Ouango Sao, décembre 2014
Repiquage du riz à Bouar
L'aide au développement (2/3)
Accord de Partenariat Volontaire Flegt -APV-FLEGT-RCA
(7.6 millions d'euros)
Programme Ecosystèmes Fauniques du nord-est – ECOFAUNE
(4.8 millions d'euros)
Carte des affectations forestières en RCA
Convoi Ecofaune avec vivres (Bangui – Ndélé), décembre 2014
L'aide au développement (3/3)
Autres projets en cours:

Appui à la sauvegarde et à la consolidation de l'Etat centrafricain:
appui budgétaire non ciblé (30 millions d'euros) + appui institutionnel (3 millions d'euros)

Appui au Programme de réforme globale des finances publiques (a-PRGF): appui technique au
Ministère des Finances
(5 millions d'euros)

Programme d'appui à l'Ordonnateur national du FED et facilité de Coopération Technique IV
(PAONF & FCT IV)
(9 millions d'euros)

Rétablissement des services de base (éducation et santé) avec l'Unicef: bientôt opérationnel
(27 millions d'euros)

Eau pour la paix, eau pour la vie
(14 millions d'euros)

Sécurité alimentaire
(5 millions d'euros)
Le Fonds "Bêkou"
Premier fonds multi bailleurs européen (UE, France, Allemagne et Pays Bas), il dispose actuellement d'un budget global de
74 millions € (dont 51 millions € de l’UE).
C'est un outil d’aide aux procédures flexibles assurant la rapidité de mise en œuvre de ses actions et adapté à la coexistence
en RCA des situations d’urgence et de transition. Grâce au fonds Bêkou, des donateurs absents de RCA peuvent contribuer
à sa reconstruction en s’appuyant sur l’expérience technique des acteurs sur le terrain.
5 programmes sont actuellement menés par le fonds Bêkou en RCA.

Programme d'appui sectoriel santé au plan de transition
(15 millions d'euros)

Programme de reconstruction économique et social en milieu urbain - PRESU phase 1
(4.5 millions d'euros)

Amélioration de la situation économique et sociale des femmes et de leur famille Phase 1
(1.5 million d'euros)

Programme de réponse à court et moyen terme à l'afflux de réfugiés de République
centrafricaine au Cameroun
(4.5 millions d'euros)

Programme d’appui à la production alimentaire pour la résilience et la cohésion sociale des
communautés affectées par les crises récurrentes en RCA
(10 millions d'euros)
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
6
Taille du fichier
3 594 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler