close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Chapitre 4: La réconciliation des loyautés nationalistes et non

IntégréTéléchargement
Chapitre 4:
La réconciliation des loyautés
nationalistes et nonnationalistes
Révision
1. Qu’est-ce que des loyautés non-nationalistes?
- Les loyautés non-nationalistes sont des loyautés qui n’ont pas de lien avec l’idée
d’un nation. Par exemple, des loyautés à vos amis ou à votre famille. Ils ne sont pas
enracinées dans le concept de nation ou du pays d’où vous venez, de laquelle vous
vous identifiez. Les autres exemples incluent la loyauté de classe, loyauté
religieuse, loyauté régionale, loyauté idéologique, loyauté culturelle et loyauté
raciale ou ethnique.
2. Comment des loyautés non-nationalistes et
nationalistes peuvent-elle être en conflit?
- Les loyautés nationalistes et non-nationalistes peuvent entrer en conflit quand les deux
poussent les gens vers des objectifs différents. Des fois, le gouvernement va demander
quelque chose de leurs citoyens qui tombe spécifiquement sous leur loyauté nationaliste,
mais qui va peut-être contre leurs autres loyautés (religieux, culturels, familiales, etc.) Par
exemple, le nation des États-Unis avait forcée Muhammad Ali à combattre dans la guerre
de Vietnam. Il avait un forte loyauté nationaliste vers son pays patri, mais il avait aussi un
fort loyauté religieux envers l’Islam, qui interdit la violence, donc il refusait de combattre.
3. Comment des gens ont-ils concilié des loyautés
nationalistes et non-nationalistes?
- Il y a toujours des moyens à réconcilier les loyautés concurrentes. Les gens peuvent
choisir de:
- Ne pas tenir compte de ces concurrences.
- Choisir une loyauté au détriment de l’autre.
- Satisfaire leurs loyautés non-nationalistes en provoquant des changements dans
la nation. (Seulement possible, pour la plupart, dans les nations démocratiques)
3. Comment des gens ont-ils concilié des loyautés
nationalistes et non-nationalistes?
- Par exemple, quelques Chinois qui
pratiquait Falun Gong décidaient de ne
pas tenir compte de leurs loyautés
concurrentes. Ils ont obéi leur nation et
ils ont pratiqué leur religion en secret.
- D’autres, comme Michaëlle Jean,
choisit une loyauté au détriment de
l’autre. Quand sa loyauté était mise en
question, elle dénonçait ceux et celles
qui l’a douté en affirmant que sa tête
et sa cœur appartenaient au Canada.
Pas Haïti, France ou même Québec.
3. Comment des gens ont-ils concilié des loyautés
nationalistes et non-nationalistes?
- Finalement, Baltej Singh Dhillon n’était pas en accord avec ses conflits de loyauté, donc il
prenait la décision de changer les règles selon sa loyauté nationaliste pourqu’ils
accommodent ses loyautés religieuses, et il a réussi!
- Vive le Canada!
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
5
Taille du fichier
5 000 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler