close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Calixthe Beyala

IntégréTéléchargement
Calixthe Beyala
productive
célèbre
controversée
best-sellers en France
Calixthe Beyala
Grand Prix du roman de l'Académie française
Candidate: Organisation Internationale de la
Francophonie
Clip 1
Clip 2
Née en 1961 à Douala, Cameroun
Calixthe Beyala
New-Bell, Douala
Calixthe Beyala
Belleville, Paris
1987
1988
Elle a publié une quinzaine de romans.
1990
1992
Ses livres
met la femme au centre du texte
des circonstances pauvres
milieu socio-culturel traditionnel
ne suivent pas le destin qui leur est prévu
nouvelle vie, basée sur de nouvelles valeurs
aimer les autres pour apprendre à s’aimer elles-mêmes
solidarité féminine
1993
1996
2002
2003
C’est le soleil qui m’a brulée
Ateba
la souffrance de la femme dans notre société
le fardeau de l’homme
traverse une crise
prend conscience de ce qu’elle veut
se découvre elle-même
1987
“
Le thème principal des romans de
Calixthe Beyala est surtout la quête d’identité féminine et
culturelle dans les sociétés
dominées par les discours patriarcal et post-colonial.
Kirsten Husung, mémoire, 2006
”
Les honneurs perdus
Saïda née au Cameroun, à Douala, New-bell
milieu réligieux très rigoureux
crise à quarante ans
certificat de virginité valide pour dix ans
Belleville
intégré les normes de son père
à Paris elle peut se découvrir elle-même
1996
« une déchirante tragi-comédie de notre époque »
« Que ceci soit clair: je m'appelle bien Saïda Bénérafa.
Jusqu'à quarante et quelques années, je n'avais jamais quitté
New-Bell Douala no5. Je n'étais pas encore la jeune fille de
cinquante ans qui passionne Belleville. Pourtant, même à
cette époque, je faisais déjà ... »
1996
“
Prendre la parole et raconter son histoire signifie
pour Saïda une libération du discours sur la femme et
une libération de son propre corps.
En disant « je », elle revendique son individualité
dès les premières lignes du roman.
Kirsten Husung, mémoire, 2006
”
Quête du féminin et peut-être aussi quête de
l’africanité moderne
Quête du bonheur féminin et de l’identité féminine
Des femmes qui essayent d’échapper à leur destin.
Elles cherchent l’amour idéal, mais ce qu’elles
trouvent en fait, c’est l’amour d’elle-même
Mise en question du concept du destin
Elle intègre la métaphore familière de la vie comme
route tracée à la métaphore moderne du progrès
***
Fin
***
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
4
Taille du fichier
3 860 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler