close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Comment savoir si vous bossez aux urgences

IntégréTéléchargement
Comment savoir si vous
bossez aux urgences ?
• Vous pensez que 90 % des gens ne sont
qu’une pâle imitation des protozoaires
• Vous trouvez normal de discuter de
démembrement pendant que vous sucez des
os de poulet
• Vous calculez automatiquement le nombre de
dents manquantes à votre patient en vous
fiant uniquement sur l’importance de ses
tatouages.
• Le meilleur moment de la journée, c’est le
changement d’équipe
• Vous réussissez à trouver de l’humour dans la
stupidité des gens
• Vous pensez que les salles d’attentes des
urgences devraient être équipées de fontaines
à Valium®
• Vous ne croyez pas 90% de ce qu’on vous dit,
ni 75 % de ce que vous voyez
• Vous prévoyez vos vacances 1 an à l’avance
• Vous avez une capacité vésicale de 5 fois la
normale
• Vous pensez que la caféine devrait exister sous
forme injectable
• Vous entourez les samedis de pleine lune sur
votre calendrier
• Vous pensez que « trop idiot pour survivre »
est un diagnostic correct
• Vous pensez qu’un bon rouleau de sparadrap
peu résoudre n’importe quel problème
• D’ailleurs avez-vous des actions dans une
fabrique de rouleaux de sparadrap ?
• Vous pensez que le gouvernement devrait
délivrer des autorisations pour la reproduction
humaine
• Vous ignorez les patients odieux et puants
jusqu’à ce qu’ils signent leur sortie
• Vous pouvez chercher ce que vous pourrez
bien faire à manger ce soir pendant que vous
réalisez un lavage gastrique
• Vous pensez que le bip est une invention de
Méphistophélès
• Vous croyez qu’un démon innommable vous
tombera dessus si on prononce la phrase
« Ouf ! C’est vraiment calme ce soir »
• Pour vous, le vendredi est un jour pourri
• Vous pensez que le chocolat est une classe
d’aliments à part entière
• Quand on vous traite de salaud, vous prenez
ça pour un compliment
• Au fait, vous aves déjà fait des compliments à
un inconnu sur ses veines ?
• Vous arrivez à vous retenir de rire quand vous
demandez « Bon, alors dites-moi comment
c’est arrivé » à un patient venant pour corps
étranger intra-rectal
• Vous comparez vos patients insuffisants
respiratoires à des Schtroumpfs
• Vous avez toujours le temps de sortir du box
de consultation avant d’éclater d’un fou rire
incontrôlable
• Vous pensez qu’il existe des choses que seule
une bonne autopsie peut guérir
• Vous êtes capable de garder votre sérieux
quand un patient dit « Mais honnêtement ! Je
ne sais pas comment je suis arrivé ici ! »
• Vous avez le sentiment de voir le monde à
travers un proctoscope
• Votre traitement favori pour les patients
excités est la vitamine H (encore appelée
Haldol®)
• Votre drogue favorite pour les emmerdeurs
est le Norcuron® (ou n’importe quel curare on
s’en fout)
• Ça vous est déjà arrivé de vouloir donner une
conférence sur le thème « Suicide, comment
réussir du premier coup » ?
• Avez-vous des pratiques sadomasochistes
même en dehors de vos relations sexuelles ?
• Pour vous, l’exposition aux rayons X des
radiographies est une méthode contraceptive
comme une autre
• Pariez-vous régulièrement sur le taux
d’alcoolémie de vos patients ?
• Vous pensez que chaque femme entre 6 et
106 ans est enceinte jusqu’à preuve du
contraire
• Vous avez déjà calmé un patient en lui offrant
à manger
• Vous connaissez le numéro du centre
antipoison par cœur
• Vous avez déjà eu envie de créer le prix du
« pauvre type de l’année » juste pour le
remettre à un patient
• Vous croyez que « n’a pas l’électricité à tous
les étages » peut aussi également être un
diagnostic
Cotez 1 point par réponse positive
• 1-10 : Vous avez du regarder la série Urgence
une ou deux fois
• 11-20 : Alors comme ça vous bossez aux
urgences ?
• 21-30 : Ouais c’est sûr, vous bossez aux
urgences, mais il vous manque encore un
peu d’expérience…
• 31-40 : Qu’est ce que vous branlez à lire ça ?
Retournez travailler, y’a du monde qui
attend !
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
4
Taille du fichier
194 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler