close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Cliquez-ici pour télécharger le journal au format PDF

IntégréTéléchargement
N°177
Décembre 2015
Pays Dolois
POUR VOTRE SANTÉ, ATTENTION À L’ABUS D’ALCOOL
Journal GRATUIT d’informations
Champagne
E LE
R
F
OFPÉCIA Roger Guy brut 75 cl.
S
15 €
,95
TTC
la bouteille
Réserve de famille
Dans la limite des stocks disponibles.
Offre valable jusqu’au 31/12/2015
rue François Xavier Bichat - Z.C. Les Epenottes - DOLE - Tél. 03 84 82 15 71
Noël
en grand
1er fabricant de vérandas à conception certifiée par le CSTB*
* Centre Scientifique et Technique du Bâtiment.
VÉRANDASEXTENSIONS
ABRIS DE PISCINES
PERGOLAS
Devis sur tout le Jura !
renoval.jura@gmail.com
03 84 82 03 98 - www.renoval.com
FOOD’in Dole
Cuisiner, manger, déguster…
Economie
Raphaël Humblot,
métier : “disc jockey”
p. 25
JDFoot
Le point avec Hervé
Saclier après 3 mois de
championnat en LR2
Made in Jura
Un salon à Dole en 2016
p. 6
p. 29
2 actu
Pays Dolois n°177 - Décembre 2015
130 morts...
Ne pas les oublier,
c’est lutter, c’est veiller...
Cédric Gomet, un jeune Jurassien de Foucherans
est décédé vendredi 13 novembre au Bataclan
sous les balles de barbares terroristes
Cédric Gomet, originaire
inqualifiables. Toutes nos pensées vont à ses
de Foucherans.
proches aujourd’hui plongés dans la douleur. La
mort de cet enfant du pays nous rappelle que ces attentats ont touché la France
en son cœur. Toute la France et le Monde aussi. Touché des personnes qui
aimaient simplement la musique ou partager de bons moments à la terrasse d’un
café, des femmes et hommes qui aimaient simplement la vie. Des Français, pour
la plupart, comme vous, comme nous, et non plus des dessinateurs et journalistes
ciblés, car soit disant blasphémants, en janvier 2015. Les Français s’interrogent.
Juste quelques dessinateurs ou journalistes ? N’était-ce pas suffisant pour
prendre la mesure de la gravité des actes ? L’habitude déjà ? S’il vous plaît, plus
jamais ça. Retenons aujourd’hui la beauté de cet hommage général qui se
poursuit en France et dans le Monde où des pays ornent en hommage leurs plus
beaux monuments de bleu, de blanc et de rouge. C’est la force de ce
recueillement qui nous aide à combattre. Combattre pour se mobiliser, pour
penser sans cesse, jour après jour, à ces 130 victimes pour ne jamais oublier.
Penser à elles, c’est lutter, c’est veiller, c’est interroger, s’informer... c’est exiger
plus de mesures encore pour notre protection. Ensemble menons le combat
contre la barbarie, partout, tout le temps. N’oublions plus, luttons, participons.
2
1
L’état d’urgence, qu’est-ce que c’est ?
Le 14 novembre, au lendemain des terribles
attentats parisiens, Jacques Quastana, préfet du
Jura, relayait et faisait le point sur l’état d’urgence
décrété sur l’ensemble du territoire. Décrétée pour
une durée initiale de 12 jours, la mesure a été
prolongée de trois mois par les députés. Pendant cette
période, le préfet du Jura rappelle qu’il peut prendre des
mesures exceptionnelles, notamment : interdire la
circulation des personnes et des véhicules dans certains
lieux et à certaines heures ; instituer des zones de
protection ou de sécurité où la présence de personnes est
réglementée ; ou encore procéder à des réquisitions de
personnes ou de biens. En revanche, aucune mesure de
fermeture provisoire des salles de spectacles, débits de
boissons et autres lieux de réunion n’a été prévue pour
l’heure dans le Jura. A Dole, la municipalité annonce des
mesures de sécurité renforcées pour les spectacles à
La Commanderie où il est demandé aux spectateurs
de se présenter plus tôt à l’entrée afin d’être contrôlés.
Les forces de sécurité sont mobilisées dans le Jura pour
sécuriser les lieux publics et les rassemblements. Jacques
Quastana invite cependant les organisateurs de
rassemblements à examiner l’opportunité de les maintenir.
Les gérants de salles de spectacles et de grandes surfaces
sont invités à prendre les mesures qui s’imposent. Enfin,
une mesure concerne plus particulièrement notre
département frontalier : le rétablissement du contrôle aux
Les maires du Jura solidaires du préfet Jacques Quastana.
frontières. Les points de passage font l’objet de contrôles
stricts et systématiques. Ces mesures ont été présentées
aux maires du Jura le 19 novembre dernier. Ces derniers,
sous la parole du président de l’association des maires du
Jura Bernard Mamet, ont affirmé leur soutien au préfet
dans “ce combat vital contre l’obscurantisme, le fanatisme
et la violence”, via des actions concrètes, comme le recueil
d’informations, sur les risques et menaces. En revanche, le
président des maires du Jura indique que “nous aimerions
être tenus au courant de la présence dans nos communes
des individus présentant une forte présomption de
dangerosité”, et aussi “être associés au suivi des foyers
de radicalisation et d’endoctrinement”.
La rédaction
Dole voit GRAND pour les fêtes de Noël
“Noël en grand”, tel est le slogan de la municipalité doloise pour caractériser les animations de fin
d’année. Lancées le 4 décembre, elles parent la ville de ses habits de fête : illuminations, sapins, grande
roue, chalets de Noël… Le point sur les nouveautés 2015.
Une “vraie” grande roue. Si la “grande roue” version 2014 n’avait
pas fait l’unanimité de par son petit gabarit, le tir est cette année rec­
tifié, avec une hauteur de 21 m. Les 14 nacelles offrent une vue à
360 ° sur la ville. Des tickets, vendus 3 euros au grand public, seront
offerts aux enfants des écoles de Dole, du Grand Dole, et aussi plus
largement à Auxonne, Arbois, Salins­les­Bains… “Un public que l’on
peut espérer attirer, observe le député­maire Jean­Marie Sermier.
Car l’objectif, après celui de dynamiser la ville, est aussi d’animer les
commerces.” Place Nationale, un manège et un trampoline complé­
teront les animations.
Des chalets de Noël sur une période “resserrée”. 23 chalets de
Noël sont répartis place Nationale (20) et place aux Fleurs (3). “La
période a été resserrée volontairement sur deux week­ends, les 11,
12, 13 et 18, 19, 20 décembre, afin de ne pas concurrencer les com­
merces du centre­ville” explique le député­maire.
(9 et 23 décembre à 14 h 30, centre­ville), à la parade des bon­
hommes de neige et des pères Noël (12 décembre à 11 h, 14 h 30,
13 décembre à 14 h 30 au centre­ville), et aux Zurbains (19 décem­
bre, 15 h, centre­ville). Tandis que la table de Lucullus, la nouvelle
cuisine du marché, fait gagner des colis gourmands, les balades en
calèche emmènent les visiteurs pour une découverte féerique de la
ville. Sans oublier l’association des commerçants Unidole qui recon­
duit son jeu, avec 10 000 euros de bons d’achat à gagner. Enfin, le
Père Noël descendra de la Collégiale le 20 décembre à 18 h. Avant
cela, à 16 h 30 place du 8 mai, la chorale constituée pour l’occasion
“Chantons ensemble Noël” interprétera les grands classiques de
Noël, à laquelle chacun pourra s’associer en téléchargeant les paroles
sur www.doledujura.fr.
A noter que le budget 2015 alloué aux animations de Noël est resté
stable par rapport à 2014, soit 60 000 euros.
Les sapins prennent de la hauteur. Le sapin de la place du 8 mai
est passé de 10 à 12 m de hauteur, tandis que celui de la gare, de 10
m précédemment, gagne 3 m. “On a laissé gagner Jura Sud en coupe
de France, en échange, on gagne un sapin de Moirans­en­Montagne”
plaisante Jean­marie Sermier, avant de reprendre “on souhaite réaf­
firmer notre attachement au Jura, en plus d’être au centre de la
grande région.”
La tête en l’air Grande Rue, et de nouvelles illuminations. Après la
rue de Besançon et la rue des Arènes, c’est désormais la Grande Rue
qui a droit à son plafond lumineux. Soit au total 8 km de plafonds et
30 000 leds, de quoi rêver la tête en l’air ! La place du 8 mai accueille
quant à elle un grand traîneau illuminé.
Jusqu’au 31 janvier 2016, la ville de Dole s’associe aux commerçants
d’Unidole, l’association des commerçants du centre-ville, afin de distribuer
4600 tickets de stationnement d’1 h 30 aux chalands qui viendront
consommer au centre-ville durant cette période. Concrètement, plus on
consomme au centre-ville, moins on dépense en stationnement ! Trois
parkings aménagés avec barrières sont ouverts à cette opération : les
parkings des Terreaux, Jean de Vienne et Garibaldi. Seuls les commerces
adhérents d’Unidole participent au dispositif, et ils disposeront de toute la
latitude pour fixer le nombre de tickets offerts à leurs clients, en fonction
de leur consommation et / ou de leur fidélité. Les commerçants d’Unidole
peuvent être identifiés grâce à un autocollant apposé sur leur vitrine. A ces
90 minutes de stationnement offertes se cumule la première demi-heure
gratuite, portant la période totale à deux heures. Sans oublier le spacieux
parking gratuit de l’avenue de Lahr, et les stationnements à horodateurs
gratuits tous les samedis. Le dispositif est financé à 50 / 50 par la ville et
Unidole. Il devrait être renouvelé en 2016 dans le cadre d’opérations
commerciales ponctuelles, telles que les soldes.
Les boutiques éphémères reviennent
Après le succès des galeries éphémères au cours des deux précédents étés,
l’expérience est reproduite en ouvrant aux artistes locaux des commerces
vacants du centre-ville. Les artistes participant sont : Loren Delille, Anne
Thiellet, Corine et Didier Ribault, Elena Bondarenko, Juliette Flambar et
Chloé Krempp, Laurence Boegli.
Au 42 et 44 grande rue, Dole.
Animations diverses et variées. Après le second festival de la nuit
des bars de “nowel” le 4 décembre dernier, place à la “Maîtrise
chante Noël” (13 décembre, 17 h, Collégiale), au Christmas jazz band
RÉVEILLON
THÉS
THÉS
DANSANTS
DANSANTS
2016
DÉCEMBRE
Dimanche 6. Orchestre Fréderic BUCH
Lundi 7. Damien POYARD
Tous les lundis
Dimanche 13. OrchestreMarino VALENTINO
et dimanches
Lundi 14. Stéphanie RODRIGUEZ
à partir de 15 h.
Dimanche 20. Les Frères BLANCHARD
DANSES DE SALON
Lundi 21. Laurent MICHELOTTO
BRIOCHES OFFERTES
Dimanche 27. Orchestre Pascal HAMARD
VESTIAIRES GRATUIT
Lundi 28. Natacha Musette
4 600 tickets de parking
d’1 heure 30 offerts
!
À bientôt au Bellagio
Bellagio Club Dole
Le Bellagio Club
Le Bellagio
JEUDI
JEUDI
31
31
À partir de 20 h 30
RETRO - DANSES DE SALON
À partir de minuit
DISCO - FUNK FEVER
20€ Avec 1 consommation 25€
DOLE - ZC des Epenottes - 14 rue Alexandre Vialatte - 03 84 71 93 65 - www.bellagio-dole.com
Avec 1 consommation
+ 1 assiette de Tapas
(toast et petits-fours)
Les commerçants du marché couvert de Dole
vous invitent à préparer de joyeuses fêtes.
Fruits, légumes, poissons, crustacés, viandes, charcuterie, volailles, fromages,
crémerie, épicerie fine, aromates, épices, pains, viennoiseries, vins…
Des fêtes de qualité…
au marché couvert
© David Graphic
Accueil, conseil, dégustations, ambiance, convivialité, animations…
noël
EN
3(.9(5+,96<,
JUSQU’AU 3 JANVIER
PLACE NATIONALE
GRAND
Plus haute que l’an dernier (21 mètres !), la grande roue vous
proposera une vue à 360° de la ville. Un must au coucher
du soleil ! La place accueillera aussi un manège enfantin et
un trampoline.
DOLE
3€ le tour
)6<;08<,:i7/i4Ï9,:
+,56Î3
JUSQU’AU JEU. 24 DÉCEMBRE
42 RUE DE BESANÇON (EX MUTANCE OPTIQUE)
42 GRANDE RUE (EX PATRICE BRÉAL)
Dans le prolongement des galeries éphémères qui se déroulent l’été, la Ville de Dole et le Grand Dole installent des
créateurs et artisans dans des locaux vacants.
Cette opération, initiée en décembre 2014, est aujourd’hui
reconduite face au succès de la première édition.
Créations : vêtements, bijoux, petite maroquinerie, écharpes,
chapeaux, céramiques….
- lundi de 15 h à 19 h
- du mardi au vendredi : 9 h 30 - 12 h 30 et 15 h -19 h
- le samedi de 9 h 30 à 15 h
• dimanche de 10 h à 19 h sauf 24/12, fermeture à 17 h
*/90:;4(:
1(AA)(5+
MER. 9 ET 23 DÉCEMBRE, DE 14 H 30 À 18 H 30
DÉAMBULATION AU CENTRE-VILLE.
E
GRA
A
Á
±.(.5,9
*/,A=6:
*644,9h(5;:
+<*,5;9,=033,
L’association des commerçants du centre-ville UNIDOLE reconduit son jeu et
vous fait gagner 10 000€ de
bons d’achats ! A partir du 1er
décembre.
4 décembre
3 janvier
1
CE
NTRE-VILLE
*098<,i8<,:;9,4(1(A»3
• LES MER. 9 ET 16 DÉCEMBRE À 17 H 30
• LES SAM. 12 ET 19 DÉCEMBRE À 16 H 30
• LES DIM. 13 ET 20 DÉCEMBRE À 16 H 30
• LUN. 21, MAR. 22, MER. 23 DÉCEMBRE À 16 H 30
AVENUE DE LAHR
Le cheval comtois comme vous ne l’avez jamais vu !
Un saxo, un banjo, un sousaphone et un washboard : le christmas jazz band revisite les grands standards des musiques de
Noël en vous embarquant pour la Nouvelle Orléans.
Ma rc h e
DE
noel
organisé par lles accueils
périsco
olai
laires
es de Dole
MA
M
ANE
NEG
GE
D E BRACK
CK
MER.9
9 DÉC
DÉCE
EMBRE
de 14 h à 17 h
No
N
o m br
re
euses
ANIM
AN
MATIO
TIONS
ŞUDM
MSD Cŗ
CŗNA
NA
AID
IDSR
DSR
CD-N¦K
ŞRRODBSS@BKD
D›
›
G
G
5DMSSDR @T
TO
OQNƥ
ƥSCD
SC
CD
K@2NBBH¤
¤S¤/
/QN
NSD
DBSQHBD
BSQHBD
CDR MHL
L@TWCD
D #N
#NKD
D
DSR@
@QQ¤F
¤FHHNM
M
4(9*/i
+,56Î3
+,:(**<,03:
+,360:09:
+,+63,
MER 9 DÉCEMBRE
DÈS 13 H 30
MANÈGE DE BRACK
Entrée libre
Tarif(s) : gradins 10 € enfants / 12 € adultes
chaises 12€ enfants / 14 € adultes
Billetterie : 06 86 48 63 66
3,:*/(3,;:
+,56Î3
• LES VEN. 11 , SAM. 12, DIM. 13 DÉCEMBRE
• LES VEN. 18 , SAM. 19, DIM. 20 DÉCEMBRE
PLACE AUX FLEURS, PLACE NATIONALE
- les vendredis : 10 h-12 h et 14 h 30-19 h
- les samedis : 9 h-12 h 30 et 14 h-19 h
- les dimanches : 14 h 30-19 h
Artisans et producteurs locaux vous accueillent
dans leurs chalets, pour faire une pause vin chaud,
pour déguster une tartine, ou bien pour trouver le
petit cadeau de Noël made in Jura qui fera plaisir
à toute la famille !
.<05.<,;;,5.,4,5;
(
,
+,56Î3 */ +,+(;
MAR.15 DÉCEMBRE DE 16 H À 18 H
LA COMMANDERIE
animée par Michel Balland !
On vous emmène !
Si vous ne pouvez pas vous y rendre seul(e), ou si
vous souhaitez partager votre véhicule et faire du
co-voiturage, téléphonez au CCAS au
03 84 72 96 96.
De 14 h à 14 h 30, distribution des colis de Noël aux
personnes de plus de 75 ans, de Dole et de Goux.
gratuit
5.
0
2
7(9
0;
<
;
(
.9
3(4(0;90:,*/(5;,56Î3
*/(5;:+,56Î3
3
DIM. 13 DÉCEMBRE – 17H
COLLÉGIALE NOTRE DAME
SAM. 19 DÉCEMBRE – 16H
MANÈGE DE BRACK
Entrée 5 € - Gratuit moins de 16 ans
Réservation au Point Info Spectacles
par les Elèves des Ecoles de Musique
ue du Jura
3(7(9(+,
+,:)65/644,:
+,5,0.,,;
+,:7Ï9,:56Î3
3,-960+(990=,
=,
90=,
+i*,4)9,(990=,
(990=,5;
3,:A<9)(05:(990=,5;
SAM.12 DÉCEMBRE, DE 14 H 30 À 19 H
DIMANCHE 13 DÉCEMBRE, DE 14 H 30 À 17 H
EN DÉAMBULATION AU CENTRE-VILLE.
ël
ë
EN
=6:(*/(;:
,5;6<;,;9(58<0330;i
SAM. 12, 19 ET 26 DÉCEMBRE
Entrée libre
SAM.19 DÉCEMBRE, DÈS 15 H
RUES DU CENTRE-VILLE
Des bonhommes de neige samedi, et des pères Noël
dimanche ! Parade dans les rues de Dole d’une fanfare
burlesque qui risque de vous donner le sourire pour patienter jusqu’au 25 décembre !
Pour favoriser vos achats de Noël au
centre-ville, la municipalité vous offre
votre parking les samedis de décembre
(hors parkings barrières).
*VTTLYJLZK\JLU[YL]PSSL
V\]LY[ZSLZKPTHUJOLZ
L[KtJLTIYL
Les Zurbains débarquent sur roulettes avec leur grand
d lit
itt à
baldaquin et leur couette XXL ! Vous pourrez vous réchaufchau
ha
ferr sous
so
sou cette couette, entourés de peluches et doudous et,
les yeux fermés, vous endormir à l’écoute d’un conte qui
vous emmènera dans un univers merveilleux où les animaux
parlent et les enfants volent !
3,:)(3(+,:
,5*(3Ï*/,:
• SAM.12 ET DIM. 13 DÉCEMBRE
À PARTIR DE 14 H
• SAM. 19 ET DIM. 20 DÉCEMBRE
À PARTIR DE 14 H
AN
AND
ND
• LES 21, 22, 23 ET 24 DÉCEMBRE,
À PARTIR DE 10 H
Gratuit, animation proposée par l’association
des commerçants dolois UNIDOLE.
3(;()3,+,3<*<33<:
SAM. 12 DÉCEMBRE, DE 8 H À 12 H
MARCHÉ COUVERT
Les commerçants du marché couvert vous
gâtent et vous préparent la bagatelle de 75 colis
gourmands… à gagner. Tirage au sort toutes les
5 minutes !
OLE
O
LE
3(+,:*,5;,
+<7Ï9,56Î3
*/(5;65:
56Î3
,5:,4)3,
DIMANCHE 20 DÉCEMBRE, 16 H 30
PLACE DU 8 MAI
Apprenez les paroles (livret téléchargeable sur le site
www.doledujura.fr), entraînez-vous, et venez chanter le
20 décembre les plus grands classiques de Noël, accompagnés d’un orchestre. Un moment forcément convivial !
Les chansons que vous proposons
oposons de chanter :
- “White chrismas” (Bing Crosby)
sby)
- “Noël Rock” ( Marcel Martel 1958)
- “Noël c’est comme un rythme
me de jazz”
ey)
- “Blue Chrismas” (Elvis Presley)
de
Elvis Presley, Martina McBride
tmas”
- “We wish you a merry Christmas”
- “Jingle bell”
- “Marche des rois”
3,7Ï9,56Î3,5)(3(+,
Î3,5)(3(+,
=033,
(<*,5;9,=033,
DU 19 AU 24 DÉCEMBRE
RE
DIM. 20 DÉCEMBRE À 18 H
COLLÉGIALE NOTRE-DAME - PLACE NATIONALE
Le Père Noël attend les enfants sages (ou non)
le et au Marché couvert.
dans les rues du centre-ville
C’est le moment que tous les enfants attendent : la descente
de la collégiale par le père Noël et ses lutins, en rappel.
Distribution de bonbons et chocolats !
:609i,56<=,3(5
3 (5
3(5
JEU. 31 DÉCEMBRE À 20
0 H - MANÈGE DE BRAC
BRACK
A K
AC
Soirée organisée par le Comité des Fêtes de Dole !
c
chestre
Confidentiel.
Souper dansant avec l’orchestre
Repas Maison Ramel
60 € sans les vins.
Réservations au 03 84 79 19 51 ou 06 87 23 09 67
Soirée organisée par le Comité des Fêtes de Dole,
avec les sapeurs-pompiers
Gratuit - renseignements :03 84 79 79 79
www.sortiradole.fr
6 actu
3
Pays Dolois n°177 - Décembre 2015
Made in Jura : le retour en grâce… à Dole
Le 2 décembre dernier, le conseil départemental du Jura renouait officiellement avec le “Made in Jura”,
concept. Une première soirée réservée aux entreprises a posé les jalons de la nouvelle mouture du
concept. Pas mal de nouveautés au programme, notamment une association et l’organisation du
salon Made in Jura à Dole en octobre 2016.
A
près une mise en sommeil de
quatre années, c’est un peu une
renaissance pour le label Made in
Jura. Le nouveau président du conseil
départemental du Jura, Clément Pernot,
l’avait affirmé dès son élection : le concept
serait remis au goût du jour, sous une
forme différente. Une annonce confirmée
devant les entreprises du réseau Made in
Jura le 2 décembre dernier à l’Hôtel du
département. Le président y a présenté
les nouvelles grandes orientations. Cette
réunion d’information étant l’aboutisse­
ment de réflexions internes liées à la loi
NOTRe. En effet, cette dernière supprime
la clause de compétence générale et éco­
nomique pour les départements. Impossi­
ble ainsi, pour l’organe exécutif, de conser­
ver la main mise, comme ce le fut de 2003
à 2009, sur l’animation du concept.
Volet grand public : le Made in Jura
populaire. Durant ces quatre dernières
années, les Jurassiens ont maintenu leur
attachement au concept Made in Jura. On
a continué de voir sur les routes du Tour
de France, sur les réseaux sociaux, dans le
cadre de compétitions sportives, lors de
voyages personnels à l’étranger… les
Jurassiens arborer fièrement le drapeau
Made In Jura. Un emblème que s’est
approprié la population, symbolisant la
fierté d’appartenir à un même territoire.
Demain, cette utilisation perdurera sous
sa forme actuelle : associations, sportifs,
habitants… pourront utiliser librement le
logo dans une optique d’appropriation
territoriale.
4
“Trois niveaux : la population,
l’économie, l’organisation territoriale”
Qu’est ce qui a motivé cette
volonté de relancer le concept
Made in Jura, et qu’en attendezvous réellement ?
fonctionnement de l’association. Un sala­
rié pourrait avoir la charge de faire res­
pecter la charte d’utilisation et d’animer
le réseau.
Le fait que la population manifeste
son attachement au concept montre qu’il y a une adhésion naturelle. En parallèle, plus de 700
entreprises jurassiennes font partie du réseau, c’est un succès
jamais obtenu pour une structure
institutionnelle. Ces deux éléments conjugués m’ont amené à
reprendre la bannière. A cela
s’ajoute l’émergence de la grande région. Le Jura n’y pèsera que 9 %. Si on
veut exister, on doit être tous sous une même bannière. Pour moi, il y a donc
trois niveaux : la population, l’aspect économique, et, troisièmement,
aujourd’hui, la reconnaissance de tous les territoires jurassiens sous une
même entité dans la grande région.
Le salon Made in Jura déménage à
Quels objectifs en créant une association Made in Jura ?
Les entreprises réunies au Conseil départemental mercredi 2 décembre
Une charte d’utilisation actualisée et
une association autonome animée et
financée par les entreprises. L’outil pure­
ment économique et commercial sera
transmis à une association gérée par les
entreprises du réseau Made in Jura. Cette
association aura la charge d’animer la
marque territoriale sans ingérence du
conseil départemental. Une nouvelle
charte d’utilisation plus précise et plus
restrictive sera fixée pour éviter les abus
et crédibiliser le label. Un logo commer­
cial et économie est créé pour les entre­
prises qui respectent la nouvelle charte et
qui souhaitent l’apposer sur leurs pro­
duits. Grande nouveauté : les entreprises
devront dorénavant mettre la main à la
poche pour intégrer l’association et le
réseau et ainsi bénéficier de sa force, opé­
ration alors gratuite hier. Cette adhésion
demandée aux entreprises doit assurer le
Dole du 13 au 16 octobre 2016. Personne
n’a oublié les grands salons Made in Jura.
Un salon de grande ampleur, plus impor­
tant encore, est programmé pour 2016.
Celui­ci se tiendra à Dole. Les pistes pour
accueillir cet événement dans l’agglomé­
ration doloise, à la fois proche de Dijon et
Besançon, sont à l’étude. Une belle occa­
sion de valoriser et positionner Made in
Jura dans la toute nouvelle région Bour­
gogne ­ Franche­Comté. Un beau cadeau
pour les élus dolois présents à cette pré­
sentation. Ils ne cachaient d’ailleurs par
leur plaisir de voir arriver ce grand salon
économique sur Dole !
Donner l’outil aux entreprises pour qu’elles le valorisent. A elles de faire
preuve d’imagination et de créativité pour optimiser le concept. Les industriels
auront des motivations diverses d’adhérer au réseau, mais avec une même
visée, celle de faire partie d’un corps économique solidaire dans le Jura.
Un salon à Dole en 2016... Certains y verront un symbole fort
d’organiser cet événement au cœur de la nouvelle grande région...
Nous avons demandé aux deux territoires (NDLR : Dole et Lons) leurs capacités d’accueil. Il s’est avéré que Dole est davantage adaptée pour accueillir un
événement de cette ampleur. Certains y voient un symbole. Pourquoi pas...
Mais cela n’a pas été voulu, c’est l’addition de plusieurs éléments. J’en
attends en tout cas un succès populaire comme pour les précédents salons.
Contrairement à ce que disent certains esprits chagrins, il y eut par le passé
beaucoup de visiteurs extérieurs. Si nous parvenons à attirer l’ensemble des
territoires de Bourgogne-Franche-Comté, ce salon aura une vocation pédagogique pour comprendre ce qu’est notre grande région, et y affirmer le Jura.
Habitat Dole du Jura Habitat investit 63 millions d’euros
L’office public de l’habitat, en charge de la gestion des logements sociaux à Dole et ses environs, a
dévoilé son plan stratégique de patrimoine : 63 millions d’euros seront investis dans la réhabilitation
et la construction de logements, sans pour autant augmenter les loyers en 2016.
Si Dole répond aujourd’hui aux critères de la loi SRU (20 %
de logements sociaux pour chaque commune membre d’une
agglomération) avec 25 % de logements sociaux, son parc devrait
bénéficier d’un grand coup de neuf entre 2016 et 2023. En effet, le
plan stratégique de patrimoine de Dole du Jura Habitat prévoit un
investissement de 63 millions d’euros sur huit ans, que ce soit pour
ses logements, ou les parties communes. “Nous privilégierons la
Les travaux des résidences Kennedy, avenue
Claude Lombard, débuteront en 2017.
E TAT C I V I L
NAISSANCES
Clément Pernot :
Angèle de David
DUCHENE et Clotilde
Éliott de Antoine
BULABOIS, Damparis
MIGEON et Sophie
Tyler de Romain GUY et
QUIROT, Amange
Rafael de Jean­Paul GIGI Séverine GOMET, Dole
Simon de Julien
et Lucie GRAS, Arbois
TRIQUET et Sylvie
Lyam de Florian
PORCHERET, Dole
BEAULIEU et Eline
Margaux de Norbert
JACOB, Biarne
MORENO­LOPEZ et
Lorenzo de Victorien
Fanny RIBEIRO, Dole
GUYOT et Caroline
Abigail de Gérôme
QUOY, Champvans
CHEVRIER et Mélanie
Arthur de François
VILLET, Dole
MAUGAIN et Bénédicte Quentin de Sébastien
BERNARD, Chaussin
RIGOULOT et Hélène
Jules de Olivier MOREL CONSTANT, Dole
et Mélanie JEANNIN,
Keyssie de Steven WEISS
Crissey
et Joana SCHATZ, Dole
Lynna de Arnaud LYET et Jad de Rachid KHABASS
Elise BLANC, Damparis et Hayat EDDAHBI, Dole
Amelya de Nicolas
PECHIN et Gaëlle SHUM­
KUEN, Dole
Léonie de Martin PERIAT
et Bénédicte DEGAY,
Dole
Lola de Alexandre
LESCALIER et Sophia
RUGA, Dole
Nina de Florian PETIT­
PROST et Ophélie
POICHOT, Dole
Thaïs de Guillaume
MOUTARLIER et Julie
MARTINET, Dole
Alice de Nicolas
PROVOST et Cécile
FLEXAS, Foucherans
Inah de David DOS
SANTOS et Messaline
ISARTE, Gevry
réhabilitation, plutôt que la démolition, explique Mathieu
Berthaud, président de l’OPH. 28 millions d’euros permettront
d’améliorer le patrimoine existant, autour de plusieurs axes
stratégiques : l’amélioration de la performance énergétique pour
plus de 1000 logements (notamment les résidences Kennedy
avenue Claude Lombard, dont les travaux débuteront en 2017),
l’amélioration du confort pour plus de 700 logements,
l’amélioration de l’accessibilité, et l’amélioration des voiries
intérieures (notamment pour le quartier du Poiset).”
Outre la rénovation de l’existant, Dole du Jura Habitat prévoit aussi
dans son plan la construction de nouveaux logements sociaux,
250 en tout, qui seront mis en location, pour un investissement de
35 millions d’euros. En 2016, c’est un programme de 110 logements
neufs qui est prévu, à Tavaux, Rochefort­sur­Nenon, Chaussin,
Neublans, Damparis et Dole. Des communes qui ont été retenues
pour leurs services. “Nous n’avons pas souhaité enclaver des
locataires dans des villages sans moyens de transport, et autres
services. Nous sommes restés sur les pôles d’attractivité du Grand
Dole” ajoute Yves Magdelaine, directeur de l’OPH. Un
investissement global qui sera effectué sans augmentation de
loyers, assurent le président et le directeur, et qui devrait permettre
aux locataires de réaliser des économies sur leurs charges.
Rose de Clément PICARD
et Prune BORNECK, Le
Deschaux
Fleur de Maxime
GALLOT et Maryneige
GAILLARDET, Malange
Timélia de Aymeric
RICHELANDET et
Charlotte FAUDOT, Nevy
les Dole
Sullyvan de Rémy
MANQUILLET et Émilie
STEMMER, Ounans
Louise de Sébastien
GIRARD et Elise
MARION, Petit­Noir
Soline de Adrien DURET
et Cloé CORNU, Rahon
Mathis de Alexandre
MONGEY et Anastasia
BRUBACH Saint­Aubin
Lila de Valérian
CUREAUX et Anaëlle
MENETRIER, Sampans
Gabin de Grégory PINTO
et Sandrine CHOUX,
Souvans
Emy de Cédric
SELTENSPERGER et Julie
BARBIER, Tassenières
Shaïli de Toni GARBIN et
Raphaëlle PAVAUX, Vaudrey
Kendjy de Hervé
PETITJEAN et Laetitia
MAUBLANC, Villette les
Dole
Simonne COLLIN veuve
BOURLARD, Asnans­
Beauvoisin, 95 ans
Yvette DAVADANT veuve
OUDET, Authume, 87 ans
Emilienne LACROIX
veuve MICHAUD,
Chaussin, 92 ans
Jackie PUGET, Choisey,
80 ans
Gilberte GARNIER veuve
MÉNÉTRIER, Damparis,
87 ans
Colette JEANNOT veuve
MARTIN, Dole, 84 ans
Georges BESINGE, Dole,
65 ans
DÉCÈS
Michel BARON, Arbois, Marcel GODET, Dole, 90 ans
85 ans
Georgette FORAY veuve
Robert NICOLAS, Arbois, GRANDMAISON, Dole,
89 ans
81 ans
Le président de Dole du Jura Habitat
défavorable à une fusion avec l’OPH 39
L’éventualité d’une fusion entre l’office
public de l’habitat de Dole et l’OPH 39 avait
été évoquée en 2014. Des interrogations
avaient alors été soulevées quant à
l’efficacité d’un service de proximité géré à
Lons-le-Saunier. “J’ai fait part de mes
inquiétudes quant à une fusion avec le
département au député-maire de Dole Jean-
Marie Sermier, relate Mathieu Berthaud,
président de Dole du Jura Habitat. Je ne crois
pas en l’opportunité d’être rattaché
à Lons-le-Saunier, ni en termes de proximité,
ni en termes de politique. Pour nous, la bonne
échelle est celle de l’agglomération.” La
décision du député-maire devrait être prise
en 2016.
C’est parti pour “Vill’âge d’or”, les résidences
seniors de la Plaine Jurassienne
Afin d’apporter une réponse locale au
vieillissement de la population, la
communauté de communes de la Plaine
Jurassienne a lancé un type de
constructions innovantes, localisées sur
cinq communes : Chaussin, Neublans,
Petit-Noir, Les Essards-Taignevaux et
Pleure. Soit 27 logements locatifs adaptés
aux personnes âgées autonomes. Dole du
Jura Habitat a été désigné maître
d’ouvrage pour 15 logements, et maître
d’ouvrage délégué pour 12 logements. Le
premier coup de pioche a été donné le
19 octobre dernier à Chaussin, la première
tranche (12 logements) qui devrait être
Paul CRETENET, Dole,
80 ans
Nicole GUYON veuve
OUDOT, Dole, 70 ans
Jean­Claude GIRARD,
Dole, 76 ans
Alain SADOSKY, Dole,
65 ans
Geneviève PONCET
veuve VACELET, Dole,
87 ans
Gérard JACQUELIN, Dole,
82 ans
Daniel MOUQUAND,
Dole, 68 ans
Daniel MOUETTE,
Étrepigney, 83 ans
Rose MOURLIN veuve
ROUGET, Falletans,
88 ans
Geneviève VIENNET
épouse PETITLAURENT,
Foucherans, 88 ans
Renée BANDEL veuve
TROTTMANN, Moissey,
101 ans
Yoan EPAILLY, Moissey,
22 ans
Paulette TRUCHOT
épouse BRISCHOUX,
Orchamps, 88 ans
Emile GUYON, Saint­
Loup, 92 ans
Marie­Louise BOISSON
veuve BOILLEY, Santans,
88 ans
Julia ALIBERT veuve
BASSEN, Tavaux, 97 ans
Marcel GRAVELLE,
Thervay, 92 ans
livrée fin 2016. Viendra ensuite la
réalisation des autres sites : les Essards (3
logements qui démarreront au premier
trimestre 2017), Pleure (3 logements qui
démarreront au second trimestre 2017),
Neublans (3 logements qui démarreront
au second trimestre 2017) et Petit Noir
(6 logements qui démarreront au
troisième trimestre 2017). Ces différents
sites ont été sélectionnés notamment en
raison des possibilités d’extension. Les
logements, de type T3, de plain-pied, BBC,
disposent d’un petit jardin. Une initiative
de la Plaine Jurassienne qui ferait écho
chez certaines communes du Grand Dole.
Zone des Epenottes - BP 212
39102 Dole - n°ISSN : 1 778-820X
Imprimé en France
Rédaction :
redaction@paysdolois.fr
Régie publicitaire
Tél. 03 84 82 50 21
Portable 06 13 04 60 19
commercial@paysdolois.fr
Publirédactionnel
Générale d’Optique
Magasin ouvert du lundi au samedi
de 9 h 30 à 19 h sans interruption.
Des opticiens qui se différencient par leur approche et leur offre
Implanté il y a tout juste six ans dans la zone des Epenottes à Dole, le magasin Générale d’Optique n’a cessé
depuis, de se développer. La franchise a su se distinguer par une écoute attentive des besoins de ses clients,
et une offre commerciale de qualité, riche et variée. Le point avec le directeur du magasin Frédéric Henriet.
Nos montures sont à 80 % made in France, et pro­
viennent du bassin d’Oyonnax ou de Morez. Par
ailleurs, tout est fabriqué ici, à Dole, dans notre
magasin. Nos opticiens professionnels sont habilités
à faire le montage des verres dans les lunettes, grâce
à une machine dans laquelle nous avons investi.
Qu’est ce qui vous différencie aujourd’hui
des autres opticiens ?
Tout d’abord, nous effectuons pour chaque client,
avant toute autre démarche, une recherche des
besoins, selon leur profession, leurs loisirs et activi­
tés, et leur sensibilité au soleil. Pour cette dernière,
nous proposons soit des verres photochromiques
qui se teintent au soleil, soit une paire de solaires
adaptée à la vue pour un euro de plus. L’objectif de
notre démarche est d’adapter le mieux possible le
produit aux besoins du client. C’est en cela que nous
sommes des opticiens différenciateurs. Nous étu­
dions ensuite l’ordonnance du spécialiste. Nous
avons d’ailleurs d’excellentes relations avec les
ophtalmologistes dolois que nous rencontrons
chaque année.
Ensuite, nous sommes 30 % moins chers que nos
confrères, pour une moyenne de 370 € la paire de
lunettes, contre une moyenne nationale de 470 €.
Enfin, nous sommes les seuls à proposer la
deuxième paire dans tout le magasin.
Vous proposez également une formule inté­
ressante en cas de casse... ?
Nous sommes les seuls à proposer le “système tran­
quillité”. Ce service, facturé entre 10 et 60 €, per­
met, en cas de casse, de remplacer gratuitement les
pièces endommagées sur les deux paires, même
solaires. De plus, à partir du 1er janvier 2016, les
mutuelles ne prendront en charge les frais de
lunettes que tous les deux ans. Ce service prendra
alors tout son sens !
Présentez­nous votre magasin et votre offre.
Avec 210 m2 et plus de 2 000 montures dans des
univers différents, pour tous les goûts et les budgets,
nous sommes le plus grand magasin de Dole. Les
montures sont renouvelées à 70 % chaque année,
mais les “best” restent. Nous avons la chance d’avoir
la lunette la plus légère du monde, de 2,5 grammes.
Sans oublier la collection I Switch, les lunettes à
branches interchangeables, avec de nouvelles cou­
leurs proposées en magasin.
Nous sommes également spécialistes en verres pro­
gressifs. Aujourd’hui, grâce à notre savoir­faire et à
la qualité de nos verres, fini l’effet de tangage des
verres progressifs. Un véritable confort, qui a
d’ailleurs permis de fidéliser 65 % de nos clients.
Enfin, nous avons investi dans une salle de vérifica­
tion visuelle et d’adaptation aux lentilles de contact.
Quelle est votre offre pour les enfants ?
Nous sommes également formés et spécialistes
dans la prise en charge des enfants. La deuxième
paire est évidemment offerte. Nous proposons par
ailleurs le système “brise­fer”, une garantie offerte
et illimitée contre la casse pendant un an. Enfin,
nous offrons les Ryser, les filtres permettant de faire
travailler l’œil malade.
M. Henriet, au sein de la salle de vérification visuelle.
DU CÔTÉ DE LA LÉGISLATION
• Certains l’ignorent peut­être, mais l’ordon­
nance d’un ophtalmologiste est aujourd’hui
valable trois ans auprès d’un opticien. Vos
opticiens Générale d’Optique sont ainsi habili­
tés à effectuer un examen de vue, offert par le
magasin, sous réserve de présenter une
ordonnance de moins de trois ans. À chaque
modification de correction, l’ophtalmologiste
est averti par courrier.
• À partir du 1er janvier 2016, le plafond des
mutuelles pour les montures sera de
150 euros maximum. Une autre raison de pri­
vilégier “la fin des lunettes chères” chez Géné­
rale d’Optique !
• À cette même date, la complémentaire santé
d’entreprise devient obligatoire en France,
permettant à tous les salariés de bénéficier
d’une complémentaire santé. Un dispositif qui
garantira un meilleur accès aux soins, et une
raison supplémentaire de choisir “la fin des
lunettes chères” chez Générale d’Optique !
• Enfin, dès 2016, certaines mutuelles ne pour­
ront plus imposer un réseau fermé d’opticiens
à leurs assurés. Chacun pourra alors choisir
l’opticien qu’il souhaite. Encore une raison de
choisir “la fin des lunettes chères” chez Géné­
rale d’Optique !
www.generale-optique.com
Générale d’Optique - Frédéric Henriet Diplômé de l’Ecole Nationale d’Optique de Morez, spécialiste progressif
Zone Commerciale des Epenottes - 1, rue Léon Bel - DOLE - 03 84 79 42 85 - magasin.825@generale-optique.com
Textes sous la responsabilité de l’annonceur ­ Reproduction interdite ­ © Pays Dolois n° 177
M. Henriet, où sont conçues et fabriquées les
lunettes que vous vendez ?
10 actu
Pays Dolois n°177 - Décembre 2015
5
27 parcelles constructibles
au cœur du village d’Authume en projet
Un éco-quartier mêlant accession à la propriété et logements
intermédiaires est en projet à Authume.
moyenne par deux personnes
par maison, au lieu de qua­
tre. Il faut faire coller l’habitat
aux besoins de la popula­
tion.” Premier obstacle : la
commune ne possédait plus
de terrains constructibles. Ce
fut une des tâches de la pré­
cédente équipe municipale :
entrer en contact avec les
propriétaires privés. L’acquisi­
tion de ces parcelles, situées
en plein cœur du village, a pu
se concrétiser, notamment
grâce au dispositif du “par­
tage foncier” du Grand Dole :
l’agglomération s’est portée
acquéreuse des terrains,
cédés ensuite à la commune
d’Authume, contre un étale­
ment du paiement sur trois
années. “Trois années pour
épargner et réfléchir à ce que
l’on souhaite, précise Grégory
Soldavini. On en est
aujourd’hui à l’avant­projet.”
C’est donc le modèle de
l’éco­quartier qui a été
retenu, pour une surface
totale de 4,33 hectares :
27 parcelles plus petites de
600 à 800 m2, pour éviter la
concentration de logements,
Fréquence
Plus a perdu
son papa
Maurice Eustache, créateur de
radio “Fréquence Plus” s’est
éteint. Il reste pour moi le sym­
bole d’une belle réussite com­
merciale et humaine. Un grand
professionnel de la communica­
tion qui avait imaginé en 1986
un avenir aux radios privées.
Alors sur Radio Evasion, j’ai
encore en mémoire son arrivée
sur Dole. Il avait débauché nos
meilleurs animateurs ! Très vite
“Fréquence Plus” allait décollé
pour arriver au rayonnement
d’aujourd’hui ! Il peut reposer
en paix, la musique continue
sur les ondes avec Anthony, son
fils, aux manettes. Un grand
regret de le voir partir si vite…
C’est un projet qui avait été
amorcé lors du précédent
mandat de Grégory Soldavini,
maire d’Authume, et qui
entre aujourd’hui dans une
phase plus concrète. Forte de
ses 830 habitants, la com­
mune de la première cou­
ronne de Dole a pour ambi­
tion de maîtriser pleinement
son emprise foncière, non
pas pour s’accroître, mais
pour maintenir la population
existante. “On ne cherche pas
à gagner en population, ou
tout au plus 10 %, car notre
école a son fonctionnement
propre, et les commerces
tournent ainsi, éclaire l’édile.
Mais les pavillons de la com­
mune sont habités en
Yvon Amiot
La MJC de Dole lance un appel aux dons
La Maison des jeunes et de la culture de Dole, en proie à d’importantes difficultés financières l’année
dernière, a su remonter la pente. Mais il lui manque aujourd’hui 10 000 euros pour stabiliser l’équilibre,
et elle lance un appel à la générosité des Dolois. Un dispositif qui ouvre droit à une réduction d’impôt.
A gauche, Pierre-Olivier Laulanné, directeur de la MJC, aux
côtés du président Thomas Gaillard, lance un appel aux dons
de 10 000 euros.
Les MJC sont nombreuses en France
à se retrouver dans la tourmente
financière, et le Jura n’échappe pas
à la règle. Après la fermeture de la
MJC de Lons­le­Saunier l’année
dernière, c’est celle de Dole qui a
évité de peu le couperet en 2013
et 2014, après deux exercices
déficitaires, à hauteur de 10 % du
budget. Un plan de redressement
adopté par le conseil
d’administration début 2015,
prévoyant notamment l’arrêt
des activités déficitaires et des
licenciements, a permis d’assainir
la situation financière, sans pour
autant renflouer la trésorerie.
“Quand on est fragile
économiquement, la banque
rechigne à prêter. Mais c’est en
travaillant que la MJC peut
retrouver de l’activité économique.
Il nous faut donc trouver de l’argent
pour améliorer la trésorerie”
explique Pierre­Olivier Laulanné,
directeur de la MJC de Dole. La
structure a déjà pu compter début
2015 sur une subvention
exceptionnelle de la ville de 10 000
euros, ce qui a permis de débloquer
un prêt de 60 000 euros. “Pour nous
permettre de rétablir plus vite un
équilibre, et éviter un déficit en
2015, on lance un appel aux dons
de 10 000 euros : 2 500 euros en
2015, et 7 500 euros en 2016.” Ce
dispositif de don à un organisme
donne droit à une réduction
d’impôt de 66 % pour les
particuliers, ou pour les entreprises
en fonction de leur chiffre
d’affaires, pour peu que cet
organisme soit reconnu d’intérêt
général. Forte de ses 900 adhérents
et ses 60 ateliers annuels, la MJC,
au regard des critères de
l’administration fiscale, a donc été
habilitée cet été organisme
d’intérêt général. “C’est une
sécurité pour les donneurs, qui ne
seront donc pas retoqués par les
services fiscaux au moment de
l’application de la réduction fiscale.
Nous rendrons compte également
aux adhérents en assemblée
générale de l’utilisation de ces
dons. Cela représenterait pour nous
un signe de mobilisation qui nous
permettrait de sortir de l’ornière.”
EXPRESS
ENSEIGNEMENT TROIS DEMANDES
DE FORMATIONS REFUSÉES DANS LE JURA
Le 3 novembre dernier, le conseil académique de l’Education nationale
(CAEN) se réunissait pour statuer, notamment, sur la carte des
formations de Franche-Comté. Cet organisme regroupe 72 membres,
représentant les élus des territoires de l’académie, les syndicats, les
services de l’Etat, le conseil régional... A l’ordre du jour : l’étude des
demandes d’ouverture de formations en Franche-Comté. Dans le Jura,
quatre demandes ont été exprimées : celle du lycée Jeanne d’Arc à
Champagnole, du lycée Pasteur Mont-Roland à Dole et du lycée Fillod à
Saint-Amour (deux demandes). A Dole, le lycée Pasteur Mont-Roland
souhaitait ouvrir un nouveau BTS professions immobilières (le directeur
de l’établissement n’a pas répondu à nos nombreuses sollicitations).
Demande refusée par le CAEN, qui doit faire des choix. La raison
invoquée est celle de l’existence d’une formation similaire à 200
kilomètres en Bourgogne, et ce pour les quatre demandes. Une décision
que regrette Nathalie Jeannet, vice-présidente en charge de l’enfance et
de la jeunesse au Grand Dole, territoire représenté au sein du CAEN :
“Les effectifs du premier degré baissent et continueront à baisser dans les
années à venir. Nous avons malgré tout de bons résultats au BAC et
Brevet, mais paradoxalement, peu d’élèves qui continuent en post-bac.
Ceux qui continuent partent à Besançon, Dijon ou Lyon. Et ceux qui
partent ne reviennent pas à Dole, d’où la baisse d’effectif. Mais quand nos
établissements demandent des ouvertures de formation, elles sont
refusées. Cela est regrettable pour Dole, qui, dans sa position centrale dans
la grande région, a un rôle à jouer dans la formation. Attention de ne pas
oublier le Jura et concentrer toutes les formations à Besançon ou Dijon !”.
DOLE
JEAN-CLAUDE WAMBST PREND
DE NOUVELLES FONCTIONS NATIONALES AU PS
Jean-Claude Wambst, ancien maire de Dole, a intégré en novembre
le bureau national de la Fédération nationale des élus socialistes et
républicains (FNESR).
C.G.
Suite à un déménagement, un décès, un héritage…
Vous avez une maison, un appartement, une cave, un grenier,
un garage, un local commercial ou simplement des objets encombrants
J’ACHÈTE OU JE RÉCUPÈRE…
à débarrasser !
OBJETS ANCIENS
Luminaires, meubles, vaisselle, horlogerie, jouet, tableau, plaque publicitaire, mobilier de jardin,
ménagère en argent, métal argenté, bijoux anciens, objets religieux, bibelots et objets en tout genre…
Toutes collections : Pièces de monnaies, médailles, cartes postales, poupées, montres…
Anciens stocks de magasins ou d’usines
N’hésitez pas à me contacter pour tout devis : Didier Vantillard au 06 10 96 26 35 - 03 84 82 61 78
RCS 809 046 931
6
Le 16 novembre dernier, l’avant-projet a été présenté en réunion publique à Authume.
et favoriser les espaces parta­
gés. Des placettes, de nom­
breuses liaisons piétonnes,
une voirie principale reliée
aux autres quartiers, un par­
king de 40 places jouxtant
l’église et l’école, des jardins
familiaux partagés, un empla­
cement réservé pour un
éventuel futur pôle extrasco­
laire... : voici les premières
propositions d’aménagement
pour ce projet. “On privilé­
giera l’accession à la pro­
priété, mais aussi onze loge­
ments intermédiaires pour les
personnes âgées ou isolées”,
annonce Patrick Vuitton,
adjoint au maire. Si les diffé­
rentes études s’avèrent être
concluantes, les travaux de
viabilisation de la première
tranche pourraient débuter
l’année prochaine, pour des
premières constructions en
2017. Si le budget global n’est
pas encore chiffré, le maire
assure que les terrains reste­
ront dans les prix du marché.
A noter qu’Authume est éligi­
ble au dispositif de défiscali­
sation de la loi Pinel pour l’in­
vestissement locatif.
C.G.
12 actu
Les facteurs jurassiens à l’heure du numérique
7
Les 447 facteurs du Jura sont désormais tous équipés de smartphones professionnels. Un outil pour les
accompagner dans l’évolution de leur métier grâce aux nombreuses applications, et qui simplifie aussi
les démarches de l’usager : plus besoin aujourd’hui de se rendre au bureau de poste pour envoyer un colis.
Dans le département, les pos­
tiers sont dorénavant équipés
d’un smartphone avec une
application réservée aux fac­
teurs. Grâce à ce nouvel outil
numérique, plus de paperasse !
Un gain de temps pour les pro­
fessionnels, mais aussi pour les
clients de la Poste qui peuvent
désormais effectuer certaines
opérations sans se déplacer au
bureau de Poste. Du côté du fac­
teur, tout est aujourd’hui scanné
­ colis, recommandés ­ grâce à
l’appareil. Demain, de nouveaux
services s’ouvriront grâce à cette
petite révolution numérique :
relevé de compteurs, services
aux collectivités…
Céline Thomas est factrice à la
PPDC (plateforme de prépara­
tion et de distribution du cour­
rier) de Dole. Sa tournée relie
Thervay, Bans, et Offlanges. A
Thervay, elle s’arrête chez une
habitante qui a déposé un colis
dans sa boîte aux lettres. C’est
un des tout derniers services
proposés par la Poste via le
smartphone des facteurs. Il suf­
fit, pour l’usager, de se connec­
ter sur le site de la Poste la veille
de l’envoi avant 23 h, de régler
et imprimer un bordereau d’en­
voi, et de l’apposer sur le colis.
Avant de le flasher, Céline vérifie
que le paquet n’est pas endom­
magé. En deux clics, voici le colis
enregistré dans le réseau de la
Poste, ce qui garantira donc son
suivi. “Les signatures de remise
des colis se font aussi sur le
smartphone. Nous avons égale­
ment accès à toutes les
démarches des clients, comme
les ordres de réexpédition, les
procurations. Plus besoin de
chercher dans un classeur. C’est
un gain de temps et de papier”
explique la factrice. Sans oublier
le petit plus : le smartphone est
conservé par les postiers pour
un usage personnel, avec appel
et SMS illimités.
Pays Dolois n°177 - Décembre 2015
“COUP DE FOUDRE”,
UN COURT-MÉTRAGE POIGNANT
SUR LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES
Jeune doloise de 20 ans passionnée par l’audiovisuel, Juliette
Girod signe, sous l’égide de l’association Dollywood, un courtmétrage saisissant sur le thème des violences faites aux
femmes. Le film, écrit et réalisé par ses soins, a été tourné à
Sampans.
Pourquoi avoir choisi cette thématique ? C’est un sujet sur
lequel vous êtes sensibilisée ?
J’ai choisi cette thématique car je voulais montrer aux gens ce
qu’un trop grand nombre de femmes subit. Je n’ai, par chance,
jamais vécu de violences comme celles-ci, mais je pense que ce
n’est pas parce qu’on ne le vit pas qu’il faut l’ignorer. Cela me
tenait vraiment à cœur de dénoncer cela.
La fin est à la fois inattendue, mais très dure.
Pourquoi ce parti pris ?
EXPRESS
La librairie La Passerelle, à Dole,
inaugure son espace culturel “Orsenna”,
en présence... d’Erik Orsenna
FRAISANS
LES FORGES RÉCOMPENSÉES
POUR LEUR ARCHITECTURE
La salle pluriculturelle de Fraisans a obtenu
deux prix régionaux pour la reconversion
de ses forges en espace culturel. C’est en
2013 que les anciennes forges furent
réhabilitées en scène d’arts et de
spectacles, à l’initiative de la mairie. Ce lieu,
témoin historique d’une industrie qui a
stoppé toute activité en 1936, revit
aujourd’hui avec la culture et l’organisation
de spectacles, mariages, séminaires... “Pour
cette réalisation intégrée dans le paysage
(réalisée par le cabinet Reichardt-Ferreux),
qui a su préserver le côté authentique”
explique le jury, les Forges ont été primées
au niveau interrégional par l’Association
régionale pour le développement de la
forêt et des industries du bois en FrancheComté (ADIB), par le 1er prix dans le
palmarès régional de la construction bois
Bourgogne/Franche-Comté, catégorie
bâtiments publics éducation et culture.
“C’est un lieu subtil aérien, qui a su préserver
le patrimoine tout en ayant une grande
modernité” explique l’A.D.I.B. filière bois. Le
bâtiment a également reçu le prix “Coup
de cœur du jury” par le Conseil
d’architecture, d’urbanisme et de
l’environnement (CAUE), sur le thème
“Regards sur l’architecture et
l’aménagement en Franche-Comté”. Deux
prix qui ravissent Christian Girod, maire de
Fraisans : “On peut se féliciter d’avoir reçu
ces prix. Aujourd’hui, les Forges représentent
quelque chose pour les Franoisiens. Nous
sommes de plus en plus connus” explique
l’édile qui a injecté 2 millions d’euros dans
cet espace, subventionné à 60 %.
8
De gauche à droite,
l’académicien Erik
Orsenna, Philippe
Bruniaux, adjoint à
la culture à la mairie
d’Arbois, et Philippe
Thiéfaire, gérant de
la Passerelle.
La fin est effectivement inattendue, et c’était vraiment l’effet
désiré. Je voulais que le spectateur reste bouche bée, et
qu’ainsi, le court-métrage lui reste en tête et le “travaille”. Je
pense que c’est le meilleur moyen pour que les personnes
n’oublient pas, et qu’elles se sentent concernées. Le message
que je souhaite faire passer est que ce sujet est souvent trop
pris à la légère. On pense que ça n’arrive qu’aux autres, mais
en réalité une simple gifle ne doit être tolérée dans un couple.
Car si cela est arrivé une fois, cela peut recommencer à tout
moment…
Quel est aujourd’hui l’avenir de ce court-métrage ?
Le film a été diffusé le 19 novembre dernier en collaboration
avec l’association “Femmes debout”. Pour la suite, j’aimerais
beaucoup pouvoir le diffuser dans des écoles, ou lors de manifestations, pour sensibiliser le plus de monde.
Propos recueillis par C.G.
https://www.youtube.com/watch?v=23z5LLZ7LnA
DOLE - APPEL A TÉMOINS
Avec plus de 200 convives, et la présence de l’immortel Erik Orsenna, ce fut une “soirée
formidable” pour Philippe Thiéfaine. Le 20 novembre dernier, le gérant de la librairie la
Passerelle à Dole inaugurait son nouvel espace d’animation culturelle, baptisée du même
nom que l’académicien. En genèse de ce projet, la volonté de s’agrandir, dès 2011, pour
“survivre”. “Notre librairie continuait de se développer, raconte Philippe Thiéfaine. On
oublie souvent qu’une des conditions de survie des librairies, c’est de ne pas rester trop
petit.” Il acquiert alors une cave adjacente à sa librairie, lieu où “personne n’avait mis les
pieds depuis l’avant­guerre.” D’importants travaux se sont alors imposés pour rendre cet
antre accessible, et valoriser ainsi ce patrimoine bâti privé sans doute oublié. La porte
d’entrée, donnant sur la place de la sous­préfecture est transformée, et un escalier
intérieur est créé afin de relier la librairie. Cette cave sera notamment un lieu de
rencontre avec les auteurs. “Il nous fallait un lieu d’accueil pour les auteurs, d’animation
et de conférences. Il accueillera notamment des tables rondes, des expositions, mais aussi
nos stocks de livres d’occasion vendus sur le site www.livre­rare­book.com” précise
Philippe Thiéfaine. Erik Orsenna, qui vient de publier un ouvrage consacré à Pasteur, “La
Vie, La Mort, La Vie”, s’était engagé, lors de ses venues et recherches à Dole et Arbois, à
faire une séance de dédicaces à la librairie. Malgré les récents événements tragiques,
l’académicien a tenu parole, au grand bonheur des Dolois venus nombreux faire dédicacer
l’ouvrage. A noter que l’exposition “Caricatures de Pasteur”, par le collectif suisse Plonk
C.G.
et Replonk, prêtée par la ville d’Arbois est visible jusqu’au 31 décembre.
QUI SE SOUVIENT DE RENE MUSSILLON,
GRAND RESISTANT, MORT A DOLE EN 1999
Une association bisontine a entrepris un devoir de mémoire en
dressant le portrait de patriotes oubliés, et souhaite en savoir
plus sur René Mussillon, dont on sait qu’il est mort à Dole le
6 octobre 1999. René Mussillon était, durant la Seconde guerre
mondiale, policier à Besançon. Né le 22 janvier 1910, il était entré
dans la police, dans sa ville natale, en 1932. Lors des combats
pour la libération de Besançon les 7 et 8 septembre 1944, il a
joué, semble-t-il, un grand rôle entraînant une cinquantaine de
policiers aux côtés des forces armées américaines. Dans un
rapport retrouvé aux archives du musée de la Résistance, il est
précisé qu’il est aux côtés d’une dizaine de policiers, grimpé sur
un char américain, parti réduire un nid de résistance allemand
à Besançon.
Si vous avez des informations sur ce grand résistant,
vous pouvez les communiquer au 06 68 50 91 62 ou par mail :
goudot.jeanclaude@neuf.fr
Pour vous accompagner,
notre écoute, la tradition de notre savoir-faire,
la pérennité du souvenir…
Les Pompes Funèbres TANIER sont à votre écoute avec une assistance 7j/7j et 24h/24h
Délégataire de la ville de Dole pour le CRÉMATORIUM
ARBOIS
03 84 37 50 89
DOLE
03 84 71 71 71
POLIGNY
03 84 37 14 94
TAVAUX
03 84 80 06 05
ASNANS
03 84 81 79 11
Mont s/s VAUDREY
03 84 81 50 21
maison
OPERATION
OPERA
ATION
T
DESTOCKAGE
DES
STOCKA
AGE
CARRELAGE
- 40 %
*
www.maisonbonin.fr
BONIN
Rideaux & Linge de maison
-10
%
SUR LE
LINGE DE
MAISON
* Hors commande en cours (jusqu’au 24/12/2015.
CONFECTION
SUR-MESURE :
Conseil à domicile
et pose.
VOILAGES
LINGE DE MAISON
TISSU D’AMEUBLEMENT
STORES BATEAUX
PAROIS JAPONAISES
TRINGLES…
Foucherans
47 ZAC ch. de Rougemont
TTél.
Té
él.. 03 84 69 03 37
Ouvert le lundi 21 décembre de 14h30 à 19h.
Foucherans - 03 84 72 44 00
Z.A. - 2, chemin de Rougemont - Face à Netto
* jusqu’à -40 % sur produits marqués, dans la limite des stocks disponibles.
Publirédactionnel
.fr
www.fromagerie­laferte
La nouvelle fromagerie
La Ferté a ouvert ses portes !
Après cinq années de réflexion et de mise en œuvre, le projet d’extension de la Coopérative frui­
tière de La Ferté vient d’aboutir, avec une inauguration en grande pompe en mai dernier. 1 000 m2
supplémentaires assurent une meilleure qualité et un affinage plus long à ses fromages.
D
Morbier, la Raclette ou la Tomme du Jura. Sans
oublier la Fertoise, l’atout “charme” de la fruitière,
un fromage typiquement féminin par sa petite
taille, mais aussi par la finesse d’une pâte pressée
cuite du Jura alliée au caractère du vin Jaune.
La capacité des caves a triplé
C’est en février 2010 que la réflexion d’une
restructuration s’imposait à Frédéric Jacquot,
président de la Coopérative. “Ce fut l’étincelle du
projet. Les premières caves furent créées en
2001, et le magasin en 2004. On s’est aperçu en
2010 que les caves étaient trop petites, face à la
progression de vente du magasin”. Le projet est
donc lancé, et avec lui un vaste chantier de
modernisation des équipe­
ments et des bâtiments :
mise aux normes des instal­
lations, de nouvelles cuves
plus grandes, un atelier neuf
de 200 m2 pour la transfor­
mation des fromages, un
Comté, Morbier, Raclette, Tomme du Jura
En vente au magasin seulement :
Les autres fromages : Cancoillotte,
Fromage au lait de chèvre fermier ­
Bûche de chèvre ­ Tomme mi­lait de chèvre,
Mi­lait de vache, Domaine de Bresse
Les produits du Terroir : Miel, Huile
nouvel atelier de dépotage du lait, et des caves
qui triplent leur capacité. Cinq ans après, la
“nouvelle” Coopérative est mise en service,
pour un investissement de plus de 3 millions
d’euros. “Je tiens à remercier les producteurs qui
ont accepté une retenue sur le prix du lait, ainsi
que le conseil départemental du Jura, le conseil
régional de Franche­Comté, l’Europe et la MSA
pour son soutien financier” précise Frédéric Jac­
quot. Avec des temps d’affinage plus long in situ,
la Coopérative peut dorénavant contrôler de A à
Z la fabrication de ses fromages affinés. Vendus
sur place en magasin, ils sont également com­
mercialisés auprès des épiceries fines, crémiers,
et restaurateurs de toute la France.
NOUVEAU !
Il est désormais possible de
commander un affinage
“sur­mesure” pour le Comté et le
Morbier, selon les goûts du client !
Horaires d’ouverture du magasin
Lundi au samedi : 8h30 à 12h / 15h à 19h
Dimanche : 8h30 à 12h / 17h à 19h
Jours fériés : de 8h30 à 12h
Magasin fermé le 1er mai, le 14 juillet,
le 25 décembre et le 1er janvier.
Sur demande : visite gratuite et commentée, suivie d'une dégustation.
19, rue Principale ­ 39600 LA FERTÉ ­ 03 84 37 58 09 ­ Fax : 03 84 37 52 10 ­ Email : contact@fromagerie­laferte.fr
Textes sous la responsabilité de l’annonceur ­ Reproduction interdite ­ © Pays Dolois n°177
epuis 92 ans, la Coopérative fruitière de
La Ferté perpétue une fabrication tradi­
tionnelle du Comté et des fromages du
terroir. Aujourd’hui, elle fédère 12 socié­
taires pour 19 producteurs de lait, tous installés
dans un rayon de 25 km autour de la fruitière.
La Cuisance, qui irrigue la région arboisienne, et
les caractéristiques de ce terroir apportent une
diversité de la flore, contribuant à la richesse
aromatique du Comté de la Coopérative frui­
tière de la Ferté. En 2014, elle produisait quelque
3,4 millions de litres de lait, pour environ
7 500 meules de Comté, et 30 tonnes d’autres
fromages à pâte pressée non cuite, comme le
LES PRODUITS
Disponibles à la vente en ligne,
ainsi qu’au magasin :
À NOËL, OFFREZ UN INSTANT GOURMAND
AVEC NOS BONS CADEAUX !*
* en vente au restaurant
NOUVEAUX HORAIRES !
Le midi du lundi au samedi de 12 h à 13 h 30.
Les soirs le mercredi et jeudi de 19 h à 20 h 30. Vendredi et samedi de 19 h à 21 h.
OUVERT LE 31 DÉCEMBRE (MIDI ET SOIR) & 1ER JANVIER (MIDI)
Maitre-Restaurateur depuis Avril 2015
Cuisine traditionnelle fait maison & approvisionnement local !
1, rue Antoine Brun - DOLE - 03 84 71 38 80 -
Menu du jour à 14.90 €
(entrée, plat et dessert)
Menus du soir à
19 € - 25 € - 29 €
legustalin - www.le-gustalin.fr
e
l
o
D
FOOD’in
Cuisiner, manger, déguster…
Produits
d’ici
Des produits régionaux de qualité
pour vos repas de fin d’année.
Les commerçants du marché couvert
prennent la pause !
Les commerçants du marché pausent tous ensemble pour vous
inviter à préparer “Des fêtes de qualité” : fruits, légumes, poissons,
crustacés, viandes, charcuterie, volailles, fromages, crémerie,
épicerie fine, aromates, épices, pains, viennoiseries, vins… Accueil,
conseil, dégustations, ambiance, convivialité, animations…
Un “verre à pied”
sur une bonne table !
Le restaurant “Le verre à pied” a ouvert à Dole, rue Arney, au mois
de septembre. Voilà une bonne table très agréable, à des tarifs très
abordables ! Le midi, plat seul à 9 euros, entrée + plat à 12 euros,
entrée + plat + dessert à 15 euros… et un burger de la semaine à
10 euros accompagné de vraies frites maisons mœlleuses et bien
grillées ! Le côté bistrot est très présent dans un décor sobre. On se
sent bien. La carte n’est pas volumineuse car tout est fait maison.
Mais il y a ce qu’il faut, et ça change souvent. Nous ne sommes pas
loin de la brasserie qui manque tant à Dole. Côté vins, avec un tel
nom de restaurant, on ne peut pas faire l’impasse. Large choix, tant
en bouteille qu’au verre. Jérôme Marchandon et son équipe font une
belle entrée dans la gastronomie doloise. Une maison qui complète
idéalement l’existant.
Le Verre à Pied - 17, rue du Sergent Arney - Dole
Tél. 03 84 72 81 99 - www.restaurant-dole-leverreapied.fr
Mardi, jeudi, samedi matin et vendredi après-midi. Marché ouvert
mercredi 23 décembre.
Super U Tavaux installe un rucher
sur son terrain !
Le magasin Super U de Tavaux installera d’ici quelques semaines
une dizaine de ruches, sur son terrain. “Ceci est le fruit d’une rencontre
entre un producteur de miel passionné et un commerçant à la recherche de
nouveautés issues d’une production locale. Lors d’une discussion, ce dernier
m’a fait part de son départ en retraite. Il avait l’habitude de travailler avec
nous. J’ai ressenti une certaine amertume” explique Laurent Grea,
gérant. “Quoi de mieux que de transmettre un métier pour perpétuer notre
implication sur les produits locaux et rendre heureux ce producteur ?” Pour
débuter, l’enseigne reprendra dix ruches des quelque 400 ruches
de cet apiculteur. Le miel sera mis en pots dans un laboratoire
spécialisé, puis vendu au sein du magasin. Une production à
moins de 50 mètres, difficile de faire plus locale !
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer
avec modération. Pas de vente aux mineurs.
Un plateau de
fromage 100%
jurassien
Servir un plateau de fromages
à Noël s’impose ! C’est un
moment à soigner lors des
repas de fête. Vous pourrez
opter sur des valeurs sûres, les
trois AOC/AOP du Jura : le
Comté, le Morbier et le Bleu
de Gex. De plus, un pot de
cancoillotte ou un Mont d’Or
agrémenteront ce plateau
100 % francs-comtois. Pensez
aussi aux petits producteurs
de chèvres proches de chez
vous. Sans oublier, pour les
enfants, la célèbre portion triangulaire de la Vache qui rit®.
Idées recettes sur :
www.comte.com
www.fromagemorbier.com
www.bleu-de-gex.com
www.mont-dor.com
www.cancoillotte.net
www.lavachequirit.com
F OOD’in Dole
Cuisiner, manger, déguster…
A votre avis ?
Weekend gourmand du Chat perché
Les 25, 26 et 27 septembre derniers, la ville de Dole est devenue capitale
régionale de la gastronomie. Cette première édition a réuni l’ensemble
des acteurs de la filière des métiers de bouche, autour du patrimoine
bâti et culturel de Dole. Quelque 25 000 personnes ont déambulé sur
les traces du Chat perché, et découvert des produits de qualité et des
savoir-faire locaux. Dans les coulisses de cette manifestation populaire
et conviviale : plus d’un an et demi de travail, une organisation
monumentale, et de nombreux acteurs fédérés au sein du comité de
HERIE CHARCUTERIE
BOUC
PARIS
Présent sur Dole et leVal d’Amour depuis 1790
Préparez les fêtes
avec de bons
produits du terroir !
Circuits courts et fabrication
artisanale depuis toujours…
DOLE
1, place Sous-Préfecture
03 84 72 03 39
54, rue des Arènes
03 84 72 04 93
Restaurant
La Gouillette
Petit-Noir
Réservez dès maintenant
au 03 84 81 62 37
Renseignements sur www.lagouillette.com
Venez déguster le menu
fêtes de notre chef Vatede
l!
PATRICK FRANCHINI - “LA PLUS BELLE
RÉCOMPENSE : L’ENGOUEMENT !”
-10
%
-10
-10
%
DOLE -
%
Denis Morizot
Sylvie Demont
STÉPHANE TRIBOULET
“UN TRAVAIL COLOSSAL”
“25 000 visiteurs, cela n’est en effet pas simple à compter ! Nous avons
comptabilisé le nombre de personnes par blocs, puis additionner le nombre
de blocs, pour obtenir une estimation.”
“L’office de tourisme du Pays de Dole était chargé de
la billetterie. Nous avons coordonné également avec les
BTS Tourisme les points de vente dans les chalets.”
“Ce qui a le mieux marché ? C’est l’engouement, les échanges, le
contact. On a pu lire aussi le plaisir sur les visages, la joie de déambuler, de
découvrir des artisans, des produits de qualité…”
“Une logistique importante en effet, et un travail
colossal. Nous avions même un triporteur pour le
réassort des pass gourmands dans les chalets !”
“3500 pass gourmands ont été vendus. Notre objectif était plus élevé,
mais nous sommes enchantés. Il est en revanche difficile pour nous
d’entendre des reproches sur la quantité : pour 12 euros, il y avait un verre,
un porte-verre, et quatre dégustations ! Peut-être faudra-t-il davantage
communiquer sur le concept de “dégustation”. Nous multiplierons
également les lieux pour désengorger les files d’attente. Quant à la
qualité, nous avons tout de même enregistré 95 % de satisfaction.”
“Les gens ont surtout attendu la dernière minute
pour acheter le pass gourmand. Beaucoup se sont
vendus entre le lundi et le vendredi avant le week-end
gourmand, dans la mesure où la météo était connue.
Cela représente 700 ventes.”
“Oui, le repas des chefs fut un des moments forts, mais je réponds faux à
ceux qui disent que ce fut un moment réservé aux élites. Il était ouvert à
tous, mais il fallait réserver tôt, car 200 places, ça va vite ! Nous
réfléchissons à une autre formule pour une éventuelle future édition.”
“2016... On ne peut pas répondre pour le moment. Nous le saurons en
janvier. Il faudra examiner une future configuration, mais aussi le budget...
En tout cas, nous ne sommes pas parfaits, et nous pouvons toujours mieux
faire !”
“Le titre de Ville gastronomique 2015… Oui, une des belles récompenses,
après l’engouement ! C’est une distinction au niveau national ! Oui, il y a
déjà des retombées médiatiques dans des médias nationaux et régionaux,
notamment en Bourgogne. On veut surfer sur cette vague en 2016 !”
“Les verres souvenir ont également bien marché. Il est
d’ailleurs possible d’en acheter pour les fêtes à l’office de
tourisme, au prix de deux euros. Il en reste environ
1 000.”
“Oui, nous avons réalisé un travail important de
recherche de partenaires et de conventionnements. On a
réussi à mobiliser beaucoup de partenaires, grâce aussi
aux institutionnels qui nous suivaient. Cela représente
en tout 43 000 euros, en nature ou en argent.”
“Non, nous n’avons pas enregistré de grosses
difficultés, les retours ont été bons. Il y a cependant des
choses à revoir en termes de signalétique et
d’information.”
SYLVIE DEMONT :
SATISFACTION CHEZ LES ARTISANS”
“UNE EXPÉRIENCE QU’ILS
POURRONT VALORISER SUR UN CV”
“Oui, c’est une belle réussite pour les artisans et commerçants
extérieurs à Dole qui sont globalement satisfaits et ressignent d’ores
et déjà pour l’année prochaine.”
“Oui, ce fut une belle opportunité pour nous de
participer à cette organisation qui répond aux objectifs
du BTS Tourisme : l’accueil, le renseignement et la prise en
charge des touristes, l’organisation événementielle…”
“On enregistre environ 75 % de satisfaction chez les commerçants
et professionnels installés à Dole. Le secteur de l’habillement a
notamment bien fonctionné. En revanche, ceux qui ont choisi de
fermer restent mécontents. Tout est relatif.”
“Oui, nous avons volontairement étalé les artisans sur un large
périmètre au cœur de Dole. Notre objectif premier était de faire
découvrir la ville. Nous n’avons pas enregistré de critiques à ce sujet.”
“Le titre de Ville gastronomique 2015 est pour moi la plus belle
récompense. Nous passons derrière Toulouse, ce n’est pas rien ! Je
regrette qu’on n’en parle pas suffisamment. C’est un peu comme un
titre de champion de France. Je souhaite à titre personnel valoriser
cette distinction en apposant un macaron à son effigie sur ma
vitrine.”
Mardi
8 décembre
Stéphane Triboulet
pilotage. Parmi eux, Patrick Franchini, président de l’Union des métiers
et des industries de l’hôtellerie (UMIH) du Jura, initiateur de
l’événement, Stéphane Triboulet, directeur de l’office de tourisme du
Pays de Dole, Denis Morizot, représentant des bouchers-charcutiers du
Jura et d’Unidole (association des commerçants dolois) et Sylvie
Demont, encadrante des BTS Tourisme au lycée Charles Nodier de Dole,
nous livrent leur bilan et leurs impressions sur cette première édition.
DENIS MORIZOT “UNE GRANDE
Réveillon
St Sylvestre
Patrick Franchini
“76 étudiants ont participé, soit deux classes, ainsi que
des apprentis. C’est la première fois que nous participions
à un projet aussi important en chantier école.”
“Les étudiants ont été affectés à des postes variés sur
place : aide à la gestion des pass gourmands, atelier
maquillage, tenue du village de Delphine et Marinette
avec une tartiflette géante, visite au clocher avec
dégustation, accueil et information dans les chalets…”
“Les retours sont extrêmement positifs. Les étudiants
ont pu valider des compétences pour leur examen, et, en
plus, ce fut pour eux un véritable ancrage local dans une
manifestation populaire. Ils se sont sentis utiles. C’est une
expérience qu’ils pourront valoriser sur un CV.”
“Oui, si la manifestation est reconduite, on repart !”
Des fêtes de Noël
Passionnément “BIO” !
-10
Mercredi
9 décembre
%
sur tout le magasin !
* Remise immédiate en Caisse (voir conditions en magasin)
REPONSE NATURE - 65 avenue Eisenhower - Tél. 03 84 82 11 29
-10
-10
%
%
Le lundi : de 14 h à 19 h
Du mardi au vendredi : de 9 h 30 à 19 h
Le samedi : de 9 h 30 à 18 h
La magie
T
O
T
E
N
E
B
n
ie
m
a
de D
Pensez à effectuer vos commandes de préférence à la bouque avant le 20 décembre
DOLE ­ 26, rue de Besançon
Tél. 03 84 72 13 28
passeriechocolateriedamienbenetot
Ouvert de 8h à 19h du mardi au samedi,
de 8h à 12h30 le dimanche et jours fériés
Philippe Legrand
www.dolagape.fr
Joël Fiumana
PLATS À EMPORTER SUR COMMANDE, COCKTAILS, SÉMINAIRES, MARIAGES,
PLATEAUX REPAS, REPAS DE FAMILLE, ORGANISATION DE RÉCEPTIONS…
FÊTES
DE
FIN
D’ANNÉE
2015
Pour chaque commande de menu, nous vous offrons 3 gougères/personne
Éveil du palais
Foie gras de canard
et sa gelée au vin jaune, toast
Éveil du palais
Terrine de lapin aux noisees
Mini rôs de poulet farci duxelles
et son jus de viande
Gran comtois
Éveil du palais
Éveil du palais
Filet de loe sauce armoricaine
et sa raviole
Millefeuille de saumon et cabillaud,
sauce mayonnaise au safran
Chausson de saumon farci aux épinards,
sauce crème champagne
Faux filet charollaise au jus de viande
Estouffade de daim, sauce vin rouge,
champignons, lardons, croûtons poêlés
Suprême de pintade fermière,
au jus de viande pleurotes et muscat
Crosnes poêlés au beurre de barae
Pois gourmands
Fromage 3 choix
Pomme campagnarde bardée
Écrasé de pomme de terre
à l’huile d’olive
Dessert voir liste
CARTE TRAITEUR SUR DEMANDE
DÉLAIS POUR COMMANDES - Pour Noël : avant le 19 décembre - Pour le Nouvel an : avant le 26 décembre
RESTAURATEUR TRAITEUR PÂTISSIER - 85, rue Eisenhower - 39100 DOLE
Contact : Marielle Legrand - 03 84 82 72 91 - Fax 03 84 82 37 80 - dolagape@wanadoo.fr
F OOD’in Dole
Lecture et gastronomie - A lire ou à offrir
Petite sélection de livres ou magazines pour trouver recettes et actualités.
Deux livres locaux sur nos chefs étoilés disponibles en librairies : Romuald
Fassenet, Château du Mont Joly à Sampans et Jean-Paul Jeunet à Arbois. Testez-vous
sur les conseils de grands chefs.
Deux magazines régionaux de référence disponibles en maisons de presse :
l’incontournable Comtois en cuisine riche en recettes franc-comtoises très bien
illustrées et Arts et gastronomie, un très beau magazine culinaire édité chez nos
voisins dijonnais. De nombreuses idées pour préparer vos repas de fêtes.
Deux magazines nationaux que nous aimons tout simplement,
disponibles en maisons de presse : Saveurs, hors-série special “blogueuses”
pour découvrir des recettes maisons et “Good Food”, très beau hors-série du
magazine Clés consacré à l’art de vivre culinaire. Juste pour le plaisir.
Cuisiner, manger, déguster…
Le Boudoir de Val
Du style et du fait maison
Val comme Valentine, Valentine Girardot qui a réalisé son rêve : ouvrir son salon de thé. Le
boudoir de Val situé rue Boyvin au centre de Dole ne manque de cachet, de style. Ici c'est
styles "boudoir", baroque, rococo... Un décor d'époque, du beau mobilier, fauteuils,
canapés, miroirs, luminaires, de la belle porcelaine... La grande classe ! Valentine y règne en
princesse avec beaucoup de charme et d'élégance. Thés, cafés, boissons... Mais surtout des
pâtisseries, tartes, gâteaux, muffins, cakes, brownies, cookies... faits maison. Valentine propose du salé le midi, des bagels et des croque-monsieur aussi faits maison. “Les clients sont
très contents. Le décor plaît tout comme la qualité du fait maison. Ici c'est un boudoir, là où l'on se retire
pour discuter” explique Valentine. A découvrir.
7, rue Jean Boyvin - Dole - Tél. 09 83 85 78 58 et sur Facebook
La Percée du vin jaune à Lons-le-Saunier
Les 6 et 7 février prochains, les Ambassadeurs du Vin Jaune vous accueilleront à Lons-leSaunier pour célébrer la 20e Percée du Vin Jaune. 70 vignerons jurassiens feront déguster leur
production aux visiteurs déambulant dans la ville préfecture un verre à la main. Deux journées
de fête, de convivialité et de bonne humeur pour célébrer un nectar unique en FrancheComté, le Vin Jaune.
http://www.percee-du-vin-jaune.com/
Réservez votre
menu spécial
pour le réveillon
de la
Saint-Sylvestre
ou le jour de l’An
à midi !
RESTAURANT
Chef Aurélien
Moutarlier
Au “Grain de Sel”, vous composez votre menu selon vos
envies !
hef vous propose plusieurs plats renouvelés au gré des prod
C
e
l
,
e
l
b
i
s
s
o
uits et des saisons.
Tout est p
Vous pouvez également commander
du FOIE GRAS à emporter pour les fêtes !
Pensez aux bons cadeaux !
Restaurant ouvert le mardi de 19 h à 21 h, du mercredi au samedi de 12 h à 13 h 30 et de 19 h à 21h, et le dimanche de 12 h à 13 h 30. Le restaurant est fermé le dimanche soir, le lundi et le mardi midi.
Aurélien Moutarlier - 67 rue Pasteur - 39100 DOLE - 03 84 71 97 36 - www.restaurant-graindesel.fr - le.graindesel@orange.fr
biers
i
g
,
é
m
u
f
n
saumo
,
s
a
r
g
s
e
i
es…
t
o
ê
F
f
e
d
s
e
l
l
i
frais, vola
us,
o
v
z
e
h
c
z
e
t
r
o
Emp
s…
u
o
n
z
e
h
c
e
d
Un peu
MENU FÊTES DE FIN D'ANNÉE !
Ouvert le 25 décembre midi,
31 décembre au soir et 1er janvier midi.
35€
*
Apéritif maison
Déclinaison autour du foie gras
(Escalope de foie gras poêlée au pain d'épices, en terrine au vin jaune,
et en crème brulée)
* Supplément assiette 2 fromages : 3 €
ués dans
iq
r
b
a
f
s
it
u
d
Pro
atoire
notre labor
25 ans !
t
ô
t
n
ie
b
is
depu
Ballotine de volaille aux escargots, émulsion à la persillade, légumes
croquants et écrasé de pommes de terre aromatisé à l'huile de truffe.
ou
Pavé de sandre beurre blanc à l'Absynthe, riz vénéré.
Palet gourmand à la mangue
(croquant, tartare et mousse de mangues)
Café
www.l-imprevu.fr
Ouvert les midis du mardi au dimanche,
et les vendredis et samedis soirs.
43, rue des Arènes - Dole - 03 84 72 03 48
Un rayon important au cœur de l’espace fraîcheur
L'imprévu
03 84 72 97 35
302, avenue Jacques-Duhamel - DOLE
Magali Moutiers, responsable rayon
Un rayon bien achalandé
Publirédactionnel
Poissons et crustacés
vedettes des fêtes de Noël…
Textes sous la responsabilité de l’annonceur ­ Reproduction interdite ­ © Pays Dolois n° 177
Philippe Manzoni, directeur de l’Intermarché des Epenottes, n’hésite pas une seule seconde : “Les fêtes
de Noël, c’est le poisson !”. Visite dans un rayon exigeant en pleine évolution.
“Dépêchons­nous, j’ai encore des commandes à passer…”
Voilà un accueil plutôt clair et dynamique! Magali Moutiers,
est la jeune responsable du rayon marée depuis un peu plus
d’un an; “…c’est mon deuxième Noël…”; un rayon qu’elle par­
tage avec quatre vendeuses et un vendeur. “Le rayon poissons
c’est simple! Un beau rayon bien présenté, du frais et de la
qualité, de bons conseils et des petits services… Les clients doi­
vent repartir contents. Le poisson est un beau produit, avec
une grande diversité. C’est un vrai plaisir pour nous de prépa­
rer le rayon. Chaque poisson a sa particularité, à nous de bien
la valoriser” insiste Magali. “Nous proposons des recettes et
préparons au mieux le poisson en fonction des demandes des
clients. Cuisiner le poisson doit être facile. Nos clients n’hési­
tent plus à nous demander conseils” précise Magali. Côté fraî­
cheur, l’arrivage est quotidien, sauf le lundi matin. “60% des
poissons ou crustacés proviennent de notre propre flotte de
bateaux. Nous sommes les seuls en France dans ce cas. Ainsi,
la qualité, la fraîcheur et la traçabilité de nos produits sont
garanties. Notre propre pêche nous permet de proposer nos
poissons à des prix très attractifs sur le marché. Nous propo­
sons aussi des poissons d’eau douce, comme, par exemple,
des filets de truites saumonées du Jura toute l’année” rajoute
Philippe Manzoni, directeur du magasin.
Les crustacés, vedettes de Noël
“Noël c’est chaud! Le plateau de fruits de mer reste le plus
demandé. C’est la vedette des fêtes de fin d’année! Nous
avons de nombreuses commandes. On se prépare déjà!”,
confie souriante Magali Moutiers, et de rajouter “… mais nous
laissons le message à nos clients de ne pas trop tarder…”.
Le frais emballé, un vrai succès!
Il est vrai que le poisson se consomme frais, rapidement après
son achat. Pour palier à cette contrainte, Intermarché innove
dans le frais emballé. “C’est l’arrivage frais du matin qui est
emballé sous­vide. Le poisson se garde ainsi plus longtemps.
Jusqu’à 6 jours sans odeurs dans le réfrigérateur et peut être
congelé dans son emballage. C’est un plus pour nos clients”
précise Magali. Et ça marche. “Nos clients ont compris que ce
poisson est le même qu’à l’étal. C’est la même fraîcheur et les
mêmes prix. Nous avons su gagner la confiance de nos clients,
et il est vrai que les ventes progressent rapidement. Avec cette
nouvelle présentation, nos clients consomment plus de pois­
son, plusieurs fois par semaine. On peut, en effet, parler de
succès” confirme Philippe Manzoni.
Le saumon fumé, la nouveauté
Même si les stars du rayon restent le maquereau, le merlan,
la dorade, le bar… le saumon connaît lui aussi un bel engoue­
ment. Pour les fêtes, une nouveauté vous attend. Le saumon
fumé “maison”. “Un fumoir est installé dans le magasin. Une
nouvelle évolution qui permet de proposer du saumon frais
fumé toute l’année. Un gage de qualité et de saveur envers
nos clients” conclut Philippe Manzoni.
Ouvert du lundi au samedi de 8h30 à 20h.
Intermarché ­ Zone Commerciale Les Epenoes, 9 Rue Léon Bel ­ Dole ­ 03 84 79 27 27 ­ www.intermarche.com
F OOD’in Dole
Cuisiner, manger, déguster…
Produits d’ici
Des produits régionaux de qualité
pour vos repas de fin d’année.
Le chef japonnais Iida-Ya brille sous les
projecteurs du Triporteur de Télé matin et
inaugure la nouvelle cusine du marché couvert
www.telematin.france2.fr
Volaille de Bresse,
la seule AOC
Sa chair ferme, fondante et
persillée en fait la volaille
préférée des chefs cuisiniers.
La volaille de Bresse (poulet,
poularde, dinde, chapon) est
la seule, en France qui bénéficie, depuis 1957, d’une AOC.
En 1996, l’Europe reconnaît
les qualités de la volaille de
Bresse et lui attribue l’Appellation d’Origine Protégée
(AOP). Cuisson de 45 minutes
par kg. En fin de cuisson,
piquez l’intérieur de la cuisse :
si le jus est rosé, la cuisson
n’est pas suffisante.
Idées recettes sur :
www.pouletdebresse.fr
Les ladies’circle servent
la soupe au marché couvert
Les boulangers du bassin dolois s’illustrent
à la Foire Gastronomique de Dijon
Les ladies’circle est un club service de femmes de moins
de 45 ans qui organisent diverses actions (ventes diverses,
soirées, after-work, lotos) dont les bénéfices sont
intégralement reversés à des associations. Samedi
21 novembre la vente de soupes (délicieuses !) a permis
de récolter 158 euros. La prochaine vente au marché aura
lieu le 19 décembre avec des douceurs sucrées (sucettes
en chocolat, fruits déguisés, sablés de Noël) puis le
16 janvier les ladies vendront des soupes maisons.
Du 30 octobre au 11 novembre dernier, des concours
organisés à l’initiative des artisans boulangers
pâtissiers ont permis de mettre en évidence le savoirfaire des professionnels jurassiens, puisque ceux-ci ont
remporté de belles places ! 447 candidats au total,
venant de 12 départements ont participé. Ont été
récompensés sur le pays dolois : Sébastien Gagelin et
Marine N Guyen Nhu pour la boulangerie Saveurs et
Tradition à Dole, Christophe Acary et Teddy Vigot pour
la boulangerie Aux délices de Chaussin à Chaussin.
Un sel au Vin Jaune 100 % made in Jura !
A Tavaux, Ludivine Ravat et Sylvain Capodanno
fabriquent un sel au Vin Jaune made in Jura, qui sera un
allié parfait pour les repas de fête.
Le décor est planté immédiatement : chez Ludivine et
Sylvain, tout est fabriqué maison, en atteste le logo “Made
in Jura” présent sur les affiches. Ca tombe bien, c’est aussi
le nom de cette épicerie fine, “On plante le décor” où les
produits et spécialités rivalisent de gourmandise et
d’originalité. La voie était toute tracée pour Ludivine
Ravat. Passionnée de gastronomie depuis toujours et
ancienne responsable export dans une entreprise, elle crée
il y a 8 ans son épicerie fine à Tavaux. Son conjoint la
rejoint il y a quatre ans. Ensemble, ils fabriquent sur place
leurs spécialités : aromatisation de sucre, de sel et de thé,
15 mélanges de poivres, une collection d’épices, des
gourmandises sucrées… Dernier né dans la gamme des
“Aromatics” : un sel aromatisé au vin jaune sous forme de
copeaux dorés à l’or fin alimentaire, il se mariera
parfaitement avec vos repas de fête : foie gras maison ou
en tranches, poêlée forestière, chapon rôti, filet mignon...
On plante le décor, 184 avenue de la République,
Tavaux. 9 h 30 à 12 h, 14 h à 19 h, tous les jours sauf
le dimanche et lundi matin.
Publirédactionnel
Nouveau
Maturation de la viande :
meilleur que meilleur !
Nouveau
Saumon et truite fumés maison,
tourteaux et homards du vivier
Marie­Pierre Georgeon est responsable poisson­
nière, rayon qu’elle partage avec Christelle et
Adeline. Elle aime son rayon, les poissons, les
crustacés... et ses clients qui la taquinent un peu.
Mais Marie­Pierre a du répondant. “On plaisante
beaucoup avec les clients. On discute, on
échange...” nous confie Maire­Pierre.
Saumon et truite fumés, un vrai savoir-faire
“Le saumon fumé, il faut 5 jours pour le préparer !”
précise d'entrée Marie­Pierre. En effet, un vrai
savoir­faire avec des étapes de fabrication pré­
cises. Une journée pour dégraisser le filet entier
venu de Norvège et enlever les arrêtes. Le sau­
mon repose ensuite trois jours dans une saumure
aromatisée faite maison. Le saumon est rincé et
fumé le lendemain, avant d'être coupé finement,
emballé sous­vide et finalement déposé en
rayon. “Ainsi préparé, le saumon ou la truite
fumés ont une toute autre saveur. La chair est
plus ferme. C'est du fait maison... avec notre
petite touche” rajoute Marie­Pierre. Preuve à
l'appuie avec une petite dégustation. “Nous
sans cesse
nt dans notre volonté de
“Ces nouveautés s’inscrive
meilleure
la
de la diversité, d'offrir
progresser, de proposer
à nos clients.”
qualité et le meilleur service
directeur du magasin.
Laurent Gréa,
avons toujours en rayon du saumon fumé non
emballé pour la dégustation. Les clients appré­
cient et se laissent plus facilement tentés. Après ils
reviennent !” insiste Marie­Pierre.
Nouveau : tourteaux et homards du vivier
Depuis peu, un vivier est installé dans le rayon.
On y trouve tourteaux et homards vivants. “C’est
encore un plus. D’autant plus que nous le prépa­
rons et le cuissons sur place ! Les clients choisis­
sent leur poisson en arrivant et récupèrent le pro­
duit fini, prêt à consommer, trentes minutes plus
tard, une fois leurs courses terminées. Le plus sim­
ple encore, c'est de commander.” explique Marie­
Pierre. Voilà le rayon marée prêt pour les fêtes,
sans oublier les plateaux de fruits de mer, huîtres,
coquillages et crustacés.
Du lundi au samedi de 8 h 30 à 20 h.
Ouvert tous les dimanches
de décembre de 9 h à 18 h .
Route nationale - Tél. 03 84 81 95 87
Textes sous la responsabilité de l’annonceur ­ Reproduction interdite ­ © Pays Dolois n°177
Une entrecôte encore plus tendre et plus goûteuse ? Chez Super U à Tavaux c’est possible grâce
à la toute nouvelle cave à maturation installée au rayon boucherie.
Saviez­vous que la meilleure viande n’est pas la clients amateurs d'entrecôtes en témoigne déjà.”
plus fraîche ? “Dans la cave à maturation, nous fai­ confirme fièrement Jérémy, satisfait de proposer
sons vieillir les carrés de bœuf. La viande mûrit. cette nouvelle qualité dans du bœuf Charolais,
Nous la bonifions dans de parfaites conditions de Limousin, Normand, Simmental, Irlandais, Black
30 à 120 jours. Nous faisons fondre la graisse pour Angus… “Hormis pour les promotions nationales,
attendrir la viande.” Voilà le principe de la matu­ nous sélectionnons nos viandes nous­même loca­
ration résumé par Jérémy Jenoudet, responsable lement. Nous achetons même des bêtes de
du rayon viande depuis 6 ans. “Nous atteignons concours primées. C'est une fierté d'exposer les
l'excellence. Plus la viande reste dans la cave, plus trophées. Nos clients apprécient ce niveau d'exi­
elle est tendre et goûteuse. La satisfaction de nos gence" rappelle Jérémy Jenoudet. Côtés service et
relation clients, pas de problème, le sourire, le
conseil et l'ambiance sont là ! Les huit bouchers du
rayon sont déjà concentrés sur les repas de fêtes
qui arrivent à grand pas. “C'est un grand moment.
Nous avons déjà de nombreuses commandes, du
bœuf surtout, mais aussi du veau de lait et les
incontournables volailles fermières : dindes, cha­
pons, poulardes…” nous explique Jérémy Jenou­
det. Mais l'hiver est aussi la saison des pierrades
et des fondues chinoises. Chaque commande est
minutieusement préparée et soigneusement pré­
sentée sur plateau. Voilà qui ne manque pas de
faire envie…
Nadine & Bruno
PELLEGRINI
sauront vous sasfaire par la finesse
de leurs mets en harmonie avec
les saveurs régionales et une carte
régulièrement renouvelée.
RESTAURATION // GASTRONOMIE
www.restaurant­jardins­fleuris.com
Pet salon 10 couverts Plats à emporter sur commande
Ouvert le 25 décembre, le 31 au soir,
et le 1er janvier à midi… Réservez­vite !
PARCEY (39100) // Route naonale 5 // 03 84 71 04 84 // lesjardinsfleuris39@orange.fr
Fermé le dimanche soir et mardi toute la journée
Les Jardins fleuris et La p’tite pivoine
vous souhaitent
de
joyeuses fêtes !
Fleuriste Créateur - Déco - Cadeaux
Livraisons assurées CB par
Transmission florale
20, route Nationale - PARCEY - 03 84 72 49 47
10
% DE RÉDUCTION
Du 7 au 25 décembre 2015 inclus
Julie vous accueille et vous conseille du mardi au vendredi de 9 h à 12 h et de 14 h à 19 h.
Samedi de 9 h à 19 h NON-STOP. Dimanche et jours fériés de 9 h à 12 h.
* Sur tout achat à partir de 10 €, sur présentation de ce bon rempli , hors transmission florale)
Nom : ……………………………………………………………… Prénom : ………………………………………………………………
VILLE : …………………………………………………………………………… Code postal : ……………………………………………
F OOD’in Dole
Cuisiner, manger, déguster…
La vache qui rit®
s’offre une seconde
boîte collector !
Dole réinvente
le “goûter des chocolatiers”
Après le goûter des chefs initié cet été, Dole a lancé le
25 novembre et 2 décembre derniers le “Goûter des
chocolatiers” à la veille des fêtes de Noël. L’occasion pour les
gourmands et curieux de se plonger dans l’univers du chocolat,
mais également de la cannelle, épices largement mises à
l’honneur à l’occasion des fêtes de fin d’année. Lors de ces deux
visites menées par des guides conférencières, ce fut l’occasion de
découvrir ou redécouvrir l’hôtel-Dieu et l’apothicairerie de Dole,
alors que les chocolatiers présents, Damien Benetot, pâtissier
chocolatier à Dole, et Nicolas Galmiche, pâtissier chocolatier de
l’Atelier des Douceurs à Mont-sous-Vaudrey, ont fait déguster
des douceurs à base de chocolat et de cannelle, tout en
évoquant leur métier, leur savoir-faire et leurs astuces.
Depuis 2014, le groupe Bel et son
laboratoire artistique, Lab’Bel,
engagent une série de
collaborations avec des artistes
contemporains internationaux pour
la réalisation de boîtes collector
exceptionnelles, en vue de célébrer
le 100e anniversaire de la marque,
en 2021. Après l'édition de HansPeter Feldmann en 2014, Lab’Bel
confie à Thomas Bayrle, la
réalisation de la deuxième Boîte
Collector. Né à Berlin en 1937,
Thomas Bayrle compte parmi les
pionniers du mouvement pop art
en Europe et utilise le logo de La
Vache qui rit® dans ses œuvres
depuis 1967.
Vins et musique - Moulin de Brainans
Premiere édition du salon des
vins et de la culture réussie
Les associations Promodégel et Hiraku ont décidé de
s’associer pour proposer un nouvel événement au Moulin
de Brainans le 31 octobre dernier, mêlant musique et salon
de vins natures. Une belle réussite pour cette journée
ensoleillée où 15 vignerons, originaires du Jura, de toute la
France et même du Danemark, ont pu faire découvrir et
déguster à un public de curieux et de connaisseurs, leurs
productions. Plus de 250 personnes se sont succédé sur les
extérieurs du site où vins biologiques ont pu côtoyer une
programmation musicale pointue, éclectique et de qualité.
Une nouvelle édition est d’ores et déjà programmée.
Pas de repas de
fêtes sans vins du
Jura ! Rendez-vous
avec les vins et des
idées recettes sur
www.jura-vins.com
EN UN COUP D’ŒIL, DES ANIMATIONS DE
NOËL PRÈS DE CHEZ VOUS
Beaufort : Marché de Noël le 13 décembre. De 10 h à 18 h, 25 exposants.
Bletterans : Marché de Noël les 12 et 13 décembre. De 9 h 30 à 18 h 30, au
marché couvert de Bletterans.
Champvans : Concert de Noël les 12 et le 13 décembre
L'ensemble vocal de St Jean de Losne, “La Cantarelle” donnera son concert de
Noël le samedi 12 Décembre 2015 à 20 h, en l'église de Champvans, et le
dimanche 13 décembre 2015 à 16 h 30,en l'église de St Jean de Losne. Au
programme : des chants populaires anciens et contemporains de Noël. Le
chœur sera dirigé par Jacques Cruchaudet et accompagné au clavier par Luc
Boquet. Entrée libre.
Chaumergy : Marché de Noël le 9 décembre, organisé par les Ateliers
Bressans de Chaumergy. A partir de 9 h.
Chaussin : Concert “le miracle de Noël”, le 12 et le 20 décembre
La chorale “l’Alouette” de Chaussin chantera “le miracle de Noël” (un
ensemble de chants de Noël sacrés et profanes de la Renaissance à nos jours)
le samedi 12 décembre à 20 heures en l'église de Chaussin et le dimanche 20
décembre à 15 heures en l'église Saint-Jean de Dole. Entrée libre
Dole : Voir page 2
Echenon : Marché de Noël, le 12 et le 13 décembre
Suite au succès des années précédentes, le foyer rural d'Echenon vous informe
de son Marché de Noël 2015 à la salle des fêtes. Le 12 décembre, de 14 h à 20 h
et le 13 décembre de 10h à 19h. Entrée gratuite. Dégustations de gaudes et
d'escargots. Nombreux exposants Renseignements et inscriptions , merci de
me contacter au : 03.80.29.87.62.
Mantry : Marché de Noël le 13 décembre. 42 exposants.
Montmorot : Marché de Noël de producteurs le 20 décembre. Alilentaire et
artisanal.
Mont-sous-vaudrey : Marché de Noël le 12 décembre. 25 exposants.
Saint-aubin : Marché de Noël le 12 décembre, organisé par le foyer rural.
Sellières : Marché de Noël le 13 décembre. Organisé par le comité des fêtes
et la commune, sous les halles de 10 h à 18 h. 18 à 20 exposants, dégustation
vin chaud, crêpes salées, sucrées, pâtisseries maison, et soupe à l’oignon.
Promenade en calèche et venue du Père Noël.
Quintigny : Marché de Noël le 11 décembre. A partir de 17 h à la salle des
fêtes de Quintigny au profit des élèves de l'école élémentaire de
l'Etoile/Quintigny/Saint-Didier. Nombreuses dégustations, artisanat, buvettes,
tombola.
Inutile d’attendre le 25 décembre
pour s’offrir des bons produits.
Chez nous... c’est toute l’année !
7j/7
Pizza
Salade
Pasta
Dessert
“Maison”
Venez découvrir notre
Formule
cinéma !
SUR PLACE
OU À EMPORTER
Pâte
travaillée
main !
Provient du marché local
1 pizza achetée
Pizzupdole
Recommandé sur
=
5, rue de l’Orveau 03 84 82 04 04
www.pizzup-39.fr
39100 DOLE
1 PIZZA GRATUITE*
* Offre valable du lundi au vendredi, sur présentation de ce bon. Gratuité valable sur la moins chère des 2 pizzas.
Votre conseiller stores et fermetures
VOLETS PORTAILS FENÊTRES PORTES D’ENTRÉE PORTES DE GARAGE PERGOLAS
WINERGETIC
PREMIUM®
VOLET ROULANT
PROFALUX®
é
L’isolation au plus haut degr
L’expert des petits caissons
La fenêtre Winergetic Premium, avec une construction permettant des économies d’énergie, allie une
forme élégante avec un haut niveau thermique.
Elle est la garantie d’un confort thermique
incomparable et son profilé, arrondi à l’extérieur,
donne à la fenêtre un caractère unique.
Isolation thermique
Confort
Sécurité
Esthétique
30 %
Crédit d’impôt
2015
VENEZ
DÉCOUVRIR
NOTRE HALL
D’EXPOSITION
SUR LES
PRODUITS
ÉLIGIBLES
Le plus petit caisson extérieur
du marché !
Plus isolant et moins cher avec
THERMO-REFLEX® de Profalux !
+
+
+
+
de vitrage
=
de lumière
de chaleur
=
d’économies
56, rue des Equevillons ( ZAC de Foucherans) - 39100 DOLE - 03 84 70 89 00 - Fax : 03 84 70 89 01
Ouvert du lundi au samedi de 9h à 12h et de 14h à 18h
économie et commerces 25
Pays Dolois n°177 - Décembre 2015
Raphaël Humblot :
la musique dans la peau…
Raphaël Humblot vit de la musique et de l’animation et sa petite entreprise ne connaît pas la crise. Rencontre
avec un autodidacte passionné qui s’est forgé une belle réputation.
R
aphaël Humblot est comme ça : surtout ne pas oublier ceux qui
l’ont aidé. Principalement sa maman qui a élevé seule ses
trois enfants au Boichot à Dole. “Elle est contente, et je suis fier
pour elle” déclare Raphaël. Son épouse Eloïse qui l’a toujours soutenu.
“Nous avons fait de nombreux sacrifices. On vivait sur mon salaire... Il
en avait tellement envie. Nous sommes récompensés de son travail.”
rappelle timidement Eloïse. Et Philippe Gillon (le coach d’E’coach !) qui
lui a fait confiance au départ en lui ouvrant les portes de la scène. “Il
était tellement motivé qu’on avait envie de lui faire confiance. Il a bossé
comme un fou pour réussir. Il mérite tout ça. Je suis content qu’il n’ait
pas oublié ces moments, ça fait plaisir”, conclut Philippe Gillon.
Aujourd’hui Raphaël Humblot est DJ, “DJ Raph” de son nom de scène.
“Dole, la rive gauche, c’est chez moi...”
Mais avant tout Raphaël est un Dolois, un pur Dolois. “C’est ma ville,
je l’aime et je veux y rester. J’ai grandi avec mes 2 frères cadets au
Boichot sur la rive gauche et suis allé à l’école à l’Abedugue. Ici c’est
chez moi. J’habite à Azans. J’ai voulu rester là !” raconte avec passion
Raphaël. Un plaisir de l’écouter. “Je suis allé au collège Ledoux et
enfin au collège Mont­Roland en classe spécifique pâtisserie. J’ai fait
le pâtissier pendant 2 ans à Dole. Mais à ma majorité, j’ai bifurqué
vers le BTP. Le bitume, les routes, les autoroutes... C’était dur mais
j’étais autonome et pouvais faire de la musique le soir”, rajoute
Raphaël. Justement, la musique ? Quand, pourquoi, comment ?
“Gamin, j’ai un peu appris le solfège au conservatoire et je faisais par­
tie de la fanfare municipale de Dole, aux percussions. C’était le début
de la techno, la “Dance” comme on disait dans les années 90. J’ai
découvert la musique électronique en écoutant seul dans ma cham­
bre radio “Fréquence plus”. Il y avait deux émissions sur la techno ani­
mées par Gérald, le dimanche soir et le samedi après­midi. Je l’écou­
tais tous les week­ends ! J’adorais ça. Je bidouillais de la musique
avec deux postes FM et deux mange­disques !” se rappelle Raphaël.
Jusqu’au jour où il se décide à passer la porte du studio de la radio,
située près de chez lui, pour rencontrer l’animateur, pour voir. “Ima­
ginez, il m’a fait entrer, m’a montré, m’a expliqué… et
fait essayer ! Le rêve pour moi”, se souvient Raphaël.
“Il m’a beaucoup aidé et conseillé par la suite.”
Les premiers pas et la consécration
Ce sera son métier. Il se fixe comme objectifs d’animer seul un jour
une émission sur Fréquence Plus et de se produire un jour au Space
la boîte branchée du secteur. Il travaille dur, s’entraîne dur, lit les maga­
zines spécialisés… et fait écouter sa musique à ses copains. Il anime sa
première soirée à la salle des fêtes de Crissey pour les 20 ans de son
pote Sébastien. Un carton ! Le bouche à oreille sera son Facebook de
l’époque. En 2007, il est propulsé par Phillippe Gillon, en 2008 ils
créent ensemble un char pour le défilé de Pentecôte à Dole. “De la
folie, magique !” dit­il. Il finit par animer une soirée au Space, encore
un carton… Il enchaîne par une tournée dans toutes les discothèques
du coin : Besançon, Dijon, Vesoul, Beaune, Montbelliard… après ses
journées de travail à bitumer les routes ! En 2010, il monte une asso­
ciation pour créer des événements avec un collectif de DJ. Spectacles
à La Commanderie, fêtes de la musique… Son image est faite. Fini le
BTP, “Expert Event” sa propre société née le 3 janvier 2011. Il propose
à la fois de l’animation, de la technique, de la sonorisation, de l’éclai­
rage, de la vidéo… Aujourd’hui Raphaël est très demandé. Disco­
thèques, soirées événement, mariages… La notoriété est là. D’autant
qu’en jeune entrepreneur moderne, Raphaël gère son image et sa
communication sur les réseaux avec brio. Une belle histoire pour une
belle réussite. “J’adore la famille, la cuisine, recevoir… et le VTT (sa
passion, son échappatoire). Mon emploi du temps, même décalé, me
permet de tout concilier… tout en restant à Dole !” On ne se refait pas !
EXPRESS ÉCO
DOLE
DEUX JURASSIENS AU SALON
MADE IN FRANCE
BÉBÉ CASH : NATHALIE
KAUFMANN TIRE SA RÉVÉRENCE
Elle est une des plus anciennes commerçantes
doloises installées au centre­ville. Nathalie
Kaufmann, la sémillante gérante de la boutique
Bébé Cash, spécialisée dans les produits de
puériculture et vêtements pour bébé, a cédé
son commerce le 1er décembre dernier. Instal­
lée depuis janvier 1989 dans cette boutique
qu’elle a créée, c’est une page qui se tourne pour la commerçante, qui n’abandonne pas pour autant le
métier de la vente. 27 années riches, faites de rencontres, d’échanges et de sourires, en dépit des vicis­
situdes liées au commerce. 27 années durant lesquelles elle a pu observer l’évolution et les mutations
dans les habitudes d’achat des consommateurs, qui au fil des années, sont devenus bien plus que cela.
“J’ai eu la chance d’avoir une clientèle fidèle et attachante, raconte­t­elle non sans une certaine émotion.
Aujourd’hui, j’ai même la deuxième génération qui vient au magasin !” Comment expliquer cette longé­
vité ? “La proximité, le conseil, l’accès facile au magasin, mais aussi sans doute le fait de se démarquer
par rapport à l’offre des grandes surfaces.” Si elle n’envisageait pas pour l’heure de vendre son com­
merce, Nathalie avoue avoir saisi une opportunité qu’elle ne pouvait laisser filer. Une cliente et sa maman
lui proposent un jour de reprendre la boutique. “Je me suis dit pourquoi pas. J’ai toujours souhaité que
le magasin soit transmis, c’est un peu mon bébé. Je le laisse entre de bonnes mains, même si ça me fait
un petit pincement au cœur. Je tiens à remercier tous mes clients, Dolois et Grands Dolois, pour leur fidé­
lité. J’espère qu’ils continueront à venir.” Amélie Sulfart et Lucile Raffourt se sont ainsi installées le
1er décembre dernier, et proposent les mêmes produits, mêmes marques et le même service. Nathalie
Kaufmann, quant à elle, ne s’en va pas très loin puisqu’elle reprend un poste de vendeuse au Petit
C.G.
Baigneur, boutique spécialisée dans le prêt­à­porter féminin.
Les 6, 7 et 8 novembre dernier,
ils étaient deux Jurassiens du bassin
dolois à représenter le département au
salon Made in France. Stéphane Gateau,
de Saint-Aubin, et sa société JBois Jura
présentaient ses jouets en bois
fabriqués dans le Jura. Le dolois Cédric
Besson présentait quant à lui son jeu
“Calage”, produit entièrement dans le
Jura, et qui en seulement 6 mois de
commercialisation est déjà connu dans
plus de 80 pays.
Menuiserie extérieure et intérieure
Alu/bois/PVC
Volets roulants/stores/Agencement
LE BUS DE L’EMPLOI
LE 10 DÉCEMBRE
Le bus de l’emploi Triangle Interim sera
présent à Dole le 10 décembre de 9 h à
12 h 30 et de 14 h à 18 h, avenue de Lahr.
Il s’agit d’une “agence mobile”
permettant d’aller directement à la
rencontre des demandeurs d’emplois.
De plus, ce bus dispose aussi d’un espace
dédié à leurs clients, permettant de faire
directement le lien entre les candidats et
les entreprises utilisatrices. Lors de cette
journée, voici les postes et profils
recherchés : préparateur de commandes,
rectifieur cylindrique intérieur /
extérieur, régleur sur presse, opérateur
usinage sur commande numérique.
L’hiver arrive…
Isolez-vous !
7 rue Jacquard - 39100 DOLE
03 84 72 16 50 - menuiserie.dougnier@wanadoo.fr
Retrouvez-nous aussi sur Facebook :
SCOP Menuiserie Dougnier et associés
Du 7 au 31 décembre 2015
10 € de
réduction
dès 40 d’achat !
*
€
Pour toute création d’une carte fidélité dans votre magasin KIABI de DOLE
DOLE - Zone des Epenottes -
Ouvert du lundi au samedi de 9h30 à 19h non-stop -
* Carte gratuite. Offre non cumulable avec toutes autres
promotions en cours. Sur présentation de cette publicité.
DOLE - COMMERCE
www.kiabi.com
* Le samedi 12 décembre 2015, 20 % du montant total de vos achats crédités sur votre carte de fidélité (sur produits en stock, hors commandes en cours, hors livres ; hors carburant, hors combustible et charbon).
Offre valable sur produits en stock, hors commande en cours, dans la limite de 2 500 € dʼachat et sur présentation de votre carte de fidélité en caisse. OFFRE NON CUMULABLE AVEC LES PROMOTIONS EN COURS. ** Voir conditions en magasin.
POURQUOI CHOISIR /·(175(35,6(38*(7"
La société Puget spécialisée dans les travaux de charpente,
couverture, zinguerie et dans la rénovation des secteurs
VDXYHJDUGpVHQDVVRFLDWLRQDYHFO·$%)/HV$UFKLWHFWHVGHV
%kWLPHQWV GH )UDQFH MRXH pJDOHPHQW XQ U{OH G·DVVLVWDQFH
et de conseils auprès de sa clientèle. Le personnel dédié
j FHWWH WkFKH PRQWHUD YRV GRVVLHUV GH GHPDQGH GH VXEYHQWLRQV GHGHPDQGH GHWUDYDX[ DYHF RXVDQV SHUPLV GH
FRQVWUXLUH GH GpFODUDWLRQ GH WUDYDX[ HWF$LQVL YLVLWHV HQ
PDLULHjO·(TXLSHPHQWHWDXWUHVDGPLQLVWUDWLRQVYRXVVHURQW
pSDUJQpHV(QFDVGHVLQLVWUHOHVGpPDUFKHVUHODWLYHVDX[
H[SHUWLVHVVHURQWSULVHVHQFKDUJHSDUO·HQWUHSULVHDXSUqVGHV
assurances.
'HUQLqUHPHQW O·HQWUHSULVH 3XJHW D GpYHORSSp VRQ GRPDLQH
G·DFWLYLWpVQRWDPPHQWGDQVOHVGHX[VHFWHXUVVXLYDQWV
1 - Le pliage : destiné aux particuliers et aux professionnels, en
SDUWLFXOLHU OHV PHQXLVLHUV WUqV
GHPDQGHXUV GH SOLDJH GH SLqFHV
G·KDELOODJH G·DSSXL7RXWHV VRUWHV
GHPpWDX[VRQWWUDYDLOOpV
TX·j
O·DOXPLQLXPEUXWODTXp
3OLDJHMXV
DQRGLVpO·DFLHUODTXp
PqWUHV
OHVGLIIpUHQWV]LQJVOHTXDUW]
le cuivre...
2 - Le désamiantage : une nouvelle activité occasionnant
certes, un investisVHPHQWÀQDQFLHULPSRUWDQWPDLVTXLUHSUpVHQWHUDjWHUPHXQTXDUWGXFKLIIUHG·DIIDLUHGHODVRFLpWp
(OOH HVWXQHGHVGHX[VHXOHVHQWUHSULVHVMXUDVVLHQQHV
j SRVVpGHU OD FHUWLÀFDWLRQ HW OH VDYRLUIDLUH SRXU OHV WUDYDX[ GH GpVDPLDQWDJH '·DLOOHXUV OD VRFLété Puget est souYHQW VROOLFLWpH HQ VRXVWUDLWDQFH (W SXLV FRQWUDLUHPHQW j
G·DXWUHV O·HQWUHSULVH 3XJHW H[pFXWH
les travaX[DSUqVOHGpVDPLDQWDJH
/DGDQJHURVLWpGHO·DPLDQWH
Le personnel de la société Puget
chargé de ces travaux est forPp VXU OHV ULVTXHV LQKpUHQWV
j FH PDWpULHO WR[LTXH $XFXQ FRQWDFW DYHF O·DPLDQWH
Q·HVW SHUPLV /H SHUVRQQHO
HVW pTXLSp G·XQH FRPELQDLVRQ DQWLDPLDQWH G·XQ
PDVTXH LVRODQW j DGGXFWLRQ
G·DLU HW GH JDQWV VSpFLDX[
8QH GRXFKH HVW REOLJDWRLUH
toutes les 3 heures. Pour
V·DVVXUHUGHODQRQFRQWDPLQDWLRQGHO·DLUODVRFLpWp62&27(& LQWHUYLHQW GHX[ IRLV
SDU MRXU VXU OHV FKDQWLHUV 9rWHPHQWV FRPELQDLVRQV DFFHVsoires et déchets sont ensuite conditionnés sous cellophane
et transportés vers des entreprises spécialisées.
8QH SURFpGXUH FRPPH YRXV SRXYH] OH FRQVWDWHU H[WUrPHPHQW FRQWUDLJQDQWH HW FR€WHXVH PDLV VFUXSXOHXVHPHQW
UHVSHFWpHSDUO·HQWUHSULVH3DVTXHVWLRQGHWUDYDLOOHUDXGpWULPHQWGHODVDQWpGHVLQWHUYHQDQWVSUpVHQWVGDQVO·HQYLURQQHPHQWGXFKDQWLHU
3RXUFRQFOXUHFHQ·HVWSDVSRXUULHQTXHODVRFLpWp3XJHW
est connue et reconnue depuis 40 ans sur la région et
ELHQDXGHOjSXLVTXHVRQDFWLYLWpV·pWHQGVXUXQUD\RQGH
300 km et parfois beaucoup plus !
vivre ici 27
Pays Dolois n°177 - Décembre 2015
FAMILLE A l’heure de la fusion,
le CIDFF expérimente la visioconférence
La fusion n’est pas que l’affaire des collectivités, puisque
de nombreuses associations seront aussi concernées. A
l’instar des Centres d’information sur les droits des femmes
et des familles (CIDFF) de Franche-Comté et de Bourgogne,
qui, début 2016, ne formeront plus qu’une seule entité.
Les équipes de Franche-Comté et de Bourgogne
se sont retrouvées à Dole le 3 novembre dernier.
Début novembre, les deux unités régionales et leurs associations
départementales respectives se sont retrouvées dans le Jura pour une
grande réunion interrégionale, afin de réfléchir ensemble à la mise en
place de ce rapprochement. Si les modalités du regroupement ne sont
pas encore définies (fusion ou absorption), tout l’enjeu reposera sur la
coordination des spécificités des uns et des autres. En effet, au­delà
des missions d’informations juridiques, chaque structure met en place
des actions spécifiques : pour le Jura, ce sont notamment 14 loge­
ments mis à disposition de femmes victimes de violence. En revanche,
en Côte­d’Or, les actions sont essentiellement orientées vers le champ
du droit de la famille. “Pour autant, on partage les mêmes langages,
les mêmes objectifs, rappelle Chantal Galmard”, présidente du CIDFF
du Jura. Une piste permettant de conserver la proximité des services
et l’ancrage en zone rurale est d’ores et déjà expérimentée dans le
Jura. L’union régionale de Franche­Comté dispose de 34 points d’infor­
mation juridique. “On souhaiterait ajouter neuf nouveaux points visio­
services, reprend Chantal Galmard. Il s’agit d’un entretien en visiocon­
férence avec une juriste, au sein d’un point d’information équipé du
matériel nécessaire. Il suffit juste de prendre un rendez­vous, et cela
évite les déplacements pour les femmes installées en zone rurale.”
Deux points viennent d’ouvrir à Ounans et Saint­Laurent­en­Grand­
vaux. “Ce dispositif nous permet de mutualiser nos moyens, nos exper­
tises. Si l’expérience fait ses preuves, on pourrait amener nos collègues
C.G.
de Bourgogne sur cette même stratégie.”
“DES HÉROS À L’HOSTO” Ados et personnes
Winston Churchill, Alexander
Fleming, mais aussi Christian
Bacheley (NDLR : organiste
titulaire de l’église Saint-Just
d’Arbois). Chez les ados, on a
retrouvé Mr Bean, Catwoman,
le héros de la série Malcom, ou
encore Harry Potter.” Chaque
participant a ainsi travaillé son
projet, pour aboutir à plusieurs
films de deux à quatre
minutes chacun. Une
projection est prévue en
décembre à l’EHPD.
DOLE
ÉNERGIE
La CCI du Jura et l’UIMM de
Franche-Comté organisent le
mardi 8 décembre à 16 h 30 à
La Commanderie de Dole une
conférence de Philippe Escande,
éditorialiste au journal Le Monde
et auteur, avec Sandrine Cassini,
de l’ouvrage “Bienvenue dans le
capitalisme 3.0”. L’auteur
analysera les signes permettant
de comprendre en quoi la
3e révolution industrielle
bouleversera nos sociétés. Des
nouveaux empires du numérique
à la fin du salariat, de la société
du partage à celle de la
surveillance généralisée, quel
nouveau monde nous attend ?
Le 16 novembre dernier, les
huit présidents des syndicats
d’énergies de la future région
Bourgogne Franche-Comté se
sont réunis afin d’officialiser la
création du “Pôle Énergie
Bourgogne Franche-Comté”.
Ce pôle, qui regroupe
le SICECO (Côte-d’Or), le SYDED
(Doubs), le SIDEC (Jura), le SIEEEN
(Nièvre), le SIED70 (Haute-Saône),
le SYDESL (Saône-et-Loire), le
SDEY (Yonne) et le SIAGEP
(Territoire de Belfort), sera un
acteur majeur pour la mise en
œuvre opérationnelle de la
politique énergétique de la
future région sur l’ensemble des
départements. Ce pôle
représentera 3 351 communes,
soit une population de 2 millions
d’habitants.
CONFÉRENCE DE
PHILIPPE ESCANDE SUR
LE CAPITALISME 3.0
LE PÔLE ÉNERGIE
BOURGOGNE-FRANCHECOMTÉ EST NÉ
Programme et inscription sur :
http://jura.cci.fr/agenda/lecapitalisme-30-conference-de-phi
lippe-escande
Meurtre de Jonathan Vantillard :
son père en appel à la solidarité
d’éventuels témoins
âgées se livrent sur leur vision du “héros”
Dans le cadre du dispositif
“culture à l’hôpital”, la MJC de
Dole, l’EHPAD et l’unité de
psychopathologie de
l’adolescent (UPA) du centre
hospitalier Louis Pasteur ont
travaillé ensemble sur un
projet audiovisuel. Objectif :
réaliser un documentaire
d’une vingtaine de minutes,
mettant en scène quatre
adolescents de l’UPA et quatre
résidants de l’EHPAD, livrant
leur témoignage sur leur
vision du “héros”. “C’est un
thème porteur pour les deux
âges, et on s’est aperçu que la
figure du héros ne prend pas le
même sens selon les individus”,
explique Anne-Marie Rochet,
animatrice de l’EHPAD et
référente culturelle à l’hôpital
Pasteur. Durant deux mois,
octobre et novembre, les
tournages ont pu mettre en
exergues un large panel de
héros très différents. “Chez les
personnes âgées, la
représentation du héros est
celle d’une personne qui a fait
avancer l’histoire ou la science.
On a pu voir Marie Curie,
EXPRESS ÉCO
Au-delà de la découverte de
“l’envers du décor” de la
production audiovisuelle, cette
expérience a aussi permis de
valoriser des personnes en
difficulté, comme le souligne
Eric Gendrau, animateur
éducation à l’image à la MJC
qui a réalisé les films : “Ce
projet a créé une émulation,
une fierté d’avoir créé quelque
chose. Ce fut étonnant de voir
chaque participant s’exprimer
ainsi et sortir de son cocon.”
Malgré le report de l’audience du 18 novembre dernier au cours
de laquelle la Cour d’appel de Dijon devait se prononcer sur la
poursuite ou non de l’enquête, malgré ces périodes festives de
Noël qui viennent rappeler à un papa et une maman combien un
fils perdu vous manque, Didier Vantillard n’abandonne pas sa
quête de vérité. Intimement convaincu que d’éventuels témoins
détiennent des éléments d’informations, il en appelle à l’huma­
nité, la solidarité, la compassion de ses semblables. Pour rappel,
tout s’est déroulé le 14 avril 2007. Jonathan Vantillard, jeune homme de 18 ans handicapé et
atteint d’une maladie orpheline, est retrouvé tabassé à mort à Auxone. Il succombera à ses bles­
sures six jours plus tard. Huit années après, son père cherche toujours la vérité, face à une enquête
judiciaire qu’il estime être un “fiasco”. Il pointe du doigt plusieurs dysfonctionnements : une scène
de crime mal encadrée, puis nettoyée “volontairement à la javel”, suivie d’autres imprécisions au
cours de l’instruction. L’audience est pour l’heure reportée à une date non connue. Pour l’heure,
Didier Vantillard, devant la lâcheté et la couardise du ou des meurtriers, “ne souhaite pas que son
fils soit considéré comme un dossier”. S’il s’est résolu aujourd’hui à exposer son chagrin en plein
jour, c’est parce qu’il est espère que les langues vont se délier afin d’éviter un non­lieu.
“L’ALIMENTATION CONNECTÉE”
Dans le cadre du programme régional “Effet Pasteur : innovation, alimentation
santé”, porté par les ENILs, une conférence aura lieu le lundi 14 décembre à
18h30 au Manège de Brack, place Barberousse à Dole. Elle sera animée par
Thierry Coutureau, responsable Innovation recherche du groupe SEB.
L’heure est aux produits connectés : certes, on n’en est qu’aux débuts, mais
une partie des consommateurs se disent prêts à acheter un robot culinaire qui
les assiste dans la réalisation de leurs recettes. De même, près de 60% des
25-34 ans utilisent leur smartphone ou tablette en cuisine... Imaginez
une cocotte qui intégrerait un module numérique relié à une tablette :
une application prévenant l’utilisateur durant les étapes de la cuisson rajouter les légumes dans le bon ordre, arrêter la cuisson, etc.
S.A. GRZELCZYK
Conférence
Louis Pasteur
/·$OLPHQWDWLRQ
Connectée
Conférence
débatanimée par
Thierry COUTUREAU,
Responsable Innovation Recherche
Groupe SEB
Au programme : « 4X¶HVW FH TX¶RQ PDQJH FH VRLU ? » «Est-ce
que F¶HVW ERQ j OD VDQWp ? » «-¶DLPHUDLV ELHQ IDLUH FHWWH UHFHWWH
PDLVMHQHVXLVSDVVXUG¶\SDUYHQLU ».
Voici quelques exemples de problèmes rencontrés :a
la digitalisation des offres produits permet
dre à de
ce
différentes questions.
Lundi 14 décembre 2015 18h30
Manège de Brack± PlaceBarberousse
39100 DOLE
Entrée gratuite (réservation conseillée)
Conférence org
anisée par les ENIL de Mamirolle ,et
en P
partenariat avec
O¶,15$HWO¶$FDGpPLHGHV6FLHQFHV.
Renseignements
ENIL Mamirolle 03.81.55.92.00 ENILBIO Poligny 03.84.73.76
isabelle.cuvillier@educagri.fr
DEVIS
GRATUIT
Fabricant FENÊTRES PVC/ALU haute performance !
Nouveaux produits !
Dépensez moins
Isolez-vous !
Conservation de notre planète
Maison isolée = énergie maîtrisée
intes !
Grand choix de te
+20 %
de luminosité !
luminium
Fermetures a
+ bois
et aluminium
Portes
personnalisées
www.mgmenuiserie.com
Certifié RGE
Menuiserie Miroiterie Grzelczyk - ZI du Tumulus - Rue Buffon - DOLE - 03 84 79 11 98 - sa.grzelczyk@wanadoo.fr
28 sport
Pays Dolois n°177 - Décembre 2015
SUIVEZ VOS ÉQUIPES !
FOOTBALL
LR2
31/10/15 Jura Nord-Levier 1-2
01/11/15 Jura dolois-Pontarlier 0-2,
07/11/15 Triangle dʼOr-Jura Dolois 1-2
14/11/15 Sud Revermont-Jura Dolois 0-1,
Morteau/Montlebon-Jura Nord 8-0
21/11/15 Jura Dolois-Lons 3-0, Jura NordPontarlier 0-4
28/11/15 Sud Revermont-Jura Nord 2-1
29/11/15 Jura Dolois-Coteaux de Seille
Classement au 29/11/15
1.Jura Dolois 33pts - 2. 4 Rivières 31pts - 3.
Levier 29pts - 4 Morteau Montlebon 26pts 5. Pontarlier 24pts - 6. Coteaux de Seille
22pts - 7. Racing Besançon (2) 22pts - 8. Orchamps Vennes 18.pts - 9. Triangle dʼOr
16pts - 10. Lons 14pts - 11. Sud Revermont
14pts - 12. Jura 12pts.
LR3
Poule A
01/11/15 Trois Monts-Velotte 0-2
14/11/15 Bresse Jura Trois Monts 2-0
29/11/15 Montfaucon/Morre/Gennes-Trois
Monts 3-0
Classement au 29/11/15
1.Bresse Jura (2) 30pts - 2. Dannemarie
28pts - 3. Montfaucon/Morre/Gennes 27pts 4. Besançon PS (2) 26pts - 5. Velotte/Besançon 23pts - 6. Poligny Grimont 23pts - 7.
Pouilley Vignes 21pts - 8. Jura Sud (3) 19pts
- 9. Morbier 19pts - 10. Clémenceau (2)
19pts - 11. Roche Novillars 17pts - 12. Trois
Monts 15pts.
Poule B
31/10/15 Damparis-Rioz (match arrêté)
01/11/15 Foucherans-4 Rivières 7-1,
14/11/15 Champagnole (2)-Damparis 1-1
15/11/15 Château de Joux-Foucherans 3-2
21/11/15 Damparis-Jura Lacs 0-4
22/11/15 Foucherans-Rioz/Etuz/Cussey 1-1
28/11/15 Damparis Chatillon/Devecey 0-1,
Champagnole-Foucherans (reporté)
Classement au 29/11/15
1.Rioz/Euz/Cussey 36pts - 2. Jura Lacs
32pts - 3. Saint Vit 30pts - 4. Velesmes
28pts - 5. Château de Joux 27pts - 6.
Champagnole (2) 20pts - 7. Arc Gray 18pts 8. Chatillon Devecey 18pts - 9. Foucherans
17pts - 10. Damparis 16pts - 11. 4 Rivières
12pts - 12. Mouchard Arc 10pts.
1re Division de District
07/11/15 Jura Lacs-Jura Dolois (2) 2-1
08/11/15 Montmorot-Mont/Vaudrey 4-1
14/11/15 Jura Dolois (2)-Lons (2) 2-0
15/11/15 Mont/Vaudrey-Vaux les St Claude
0-0
28/11/15 Jura Dolois (2)-Triangle dʼOr (2) 20
29/11/15 Mont/Vaudrey-Jura Lacs (2) 3-3
Classement au 29/11/15
1.Vaux les St Claude 32pts - 2. Montmorot
(2) 28pts - 3. Mont/Vaudrey 27pts - 4. Andelot 27pts - 5. Jura Dolois (2) 26pts - 6. Lons
24pts - 7. Jura Lacs (2) 24pts - 8. Triangle
dʼor (2) 21pts - 9. Haut Jura FC 17pts - 10.
Arinthod 16pts - 11. Crotenay/Combe dʼAin
15pts - 12 Sud Revermont (2) 14pts.
08/11/15 Viry-Montbarrey 3-2, Mont/Vaudrey
(2)-Foncine 2-1
14/11/15 Damparis (2)-Mont/Vaudrey (2) 4-1
15/11/15 Montbarrey-Macornay 2-3
29/11/15 Courlaoux-Montbarrey (remis),
Damparis(2)-Viry 0-4
Classement au 29/11/15
1.Viry 34pts, 2. Pleure 28pts, 3. Chaux du
Dombief 27pts, 4. Montbarrey 24pts, 5.
Damparis (2) 24pts, 6. Macornay 21pts, 7.
Poligny Grimont 19pts, 8. Mont/Vaudrey
16pts, 9. La Joux (2) 15pts, 10. Foncine
15pts, 11. Courlaoux 13pts, 12. Champagnole 0pt.
Poule C
08/11/15Souvans-Foucherans 2-4, Jura Dolois (3)-Choisey 0-1, Moissey-Mouchard 1-1,
Molay-ASPTT Grand Lons 4-1, ArchelangeTrois Monts (2) 1-1
15/11/15 Foucherans (2)-Molay 9-1, Moissey-Choisey 2-4, Mouchard-Souvans 1-4,
ASPTT Grand Lons-Archelange 2-0, Poligny
Grimont-Jura Dolois (3) 1-7, Trois Monts (2)Aiglepierre 3-2
29/11/15 Foucherans-Aiglepierre 4-2, Poligny Grimont (3)-Choisey 3-9, Trois Monts
(2)-Moissey 6-0, Souvans-Archelange 0-4,
Mouchard Arc(2)-Molay (remis), ASPTT
Grand Lons-Jura Dolois (3) 0-2
Classement au 29/11/15
1.Jura Dolois (3) 34pts - 2. Souvans 31pts 3. Choisey 31pts - 4. Foucherans (2) 30pts 5. ASPTT Grand Lons 29pts - 6. Trois
Monts (2) 28pts - 7. Archelange 27pts - 8.
Molay 19pts - 9. Mouchard Arc (2) 17pts 10. Aiglepierre (2) 15pts - 11. Moissey 13pts
- 12. Poligny Grimont (3) 10pts.
HANDBALL
Nationale 3F
Poule 7
31/10/15 Entente Saint Germain BlavozyDole 28-24, Chaussin-Echalas 18-37
14/11/15 Dole-Vaux en Velin 14-21, Saint
Laurent de Chamousset-Chaussin 21-23
21/11/15 Chaussin-Dole 22-22,
Classement au 21/11/15
1. Echalas 23pts - 2. Vaulx en Velin 22pts 3. Voiron 20pts - 4. Drôme Bourg de Péage
20pts - 5. Saint Flour 18pts - 6. Saint Germain Blavozy 15pts - 7. Entente Loire Sud
14pts - 8. Meximieux 14pts - 9. Dole 13pts 10. Chaussin 12pts - 11. Saint Laurent Chamousset 11pts - 12. Porte de lʼIsère 9pts.
Nationale -18F
Poule 14
Classement au 15/12/15
1. la Fillière 24pts - 2. Ambérieu 20pts - 3.
Dole 17pts - 4. Annecy le Vieux 15pts - 5.
Jura Sud Lons 11pts - 6. Sallanches 8pts.
RUGBY
Fédérale 2
Poule B
01/11/15
Rilleux-Dole 10-13
07/11/15
Dole-Nantua 10-25
15/11/15
Montchanin-Dole 28-11
29/11/15
Dole-Rugby Club de la Dombes 7-46
Classement au 29/11/15
1.Coteaux de Seille 36pts - 2. Saint Aubin
32pts - 3. Rochefort/Amange 30pts - 4. La
Joux 28pts - 5. Jura Nord (2) 24pts - 6. Sirod
23pts - 7. Plaine 39 23pts - 8. Bresse Jura
Foot (3) 22pts - 9. Morbier (2) 22pts - 10.
Gevry 21pts - 11. PS Dole Crissey 13pts 12. Chaussin 10pts.
3e Division de District
Poule B
07/11/15 Poligny Grimont (2)-Damparis (2)
0-3
Après sept journées de championnat de Fédérale 2, l’US
Tavaux Damparis Abergement n’a toujours pas décollé. Même
pas un petit point du bonus défensif à se mettre sous la dent…
Les dirigeants comptaient bien sur la rencontre du dimanche
29 novembre dernier à Arras pour prendre quelques points,
mais les joueurs de Denis Sève sont revenus avec une nouvelle
défaite dans leurs bagages. L’apprentissage à ce niveau ne
coule vraiment pas de source. “Nous avons commencé la sai­
son avec un déficit de joueurs (12 départs ou arrêts), nous
n’avons pas su garder la même ossature que lors de la saison
2014­2015. Le recrutement a été plus que juste pour espérer
résister à un niveau aussi élevé. Malgré cela, lors de la pre­
mière rencontre contre le Stade Dijonnais, nous avons montré
de belles vertus, mais ce match nous a fait très mal au niveau
des blessures. Au­delà de l’effectif faible, il y a aussi les
contacts qui sont très rudes à ce niveau. Je tiens à saluer mes
joueurs, ils sont très malheureux, ils mouillent le maillot, mais
ils gardent le moral. On continuera, nous allons rester soli­
daires, on va essayer de reconstruire pour la saison prochaine.
Il faut tirer des leçons pour rebondir” observe Karim Chahid, le
co­entraîneur de l’USTDA.
Rugby - Fédérale 3
Le prochain match
Dimanche 13 décembre : Beaune-USTDA
L’US Dole joue déjà le maintien !
Promue en Fédérale 3 en mai 2015 après un court séjour en
Honneur lors de la saison 2014­2015, l’Union Sportive Doloise a
du mal à se faire une place dans cette division. Après sept
match, l’équipe de Mathieu Marcelli végète à la 7e place en
ayant remporté deux rencontres face à Belleville le 27 septem­
bre dernier et à Rillieux le 1er novembre. Si l’US Dole a rencontré
pour l’instant les équipes du haut du tableau qui jouent la qua­
lification comme Bellegarde, Nantua, Pontarlier, le rugby Club
de la Dombes, l’équipe a également rencontré des formations
moins huppées comme Montchanin ou Couches, où il n’a pas
été possible de s’imposer. David Préciat, l’entraîneur, fait son
possible pour préparer son équipe, mais pour l’instant, il n’a pas
encore pu aligner son équipe type depuis le début de la saison.
“Avant que l’on débute cette saison, on savait que la poule allait
être difficile. Le niveau est plus élevé que lorsqu’on l’a quittée à
l’issue de la saison 2013­2014. Maintenant, on sait que nous
allons batailler toute cette saison pour nous maintenir à cette
place car la poule est déjà scindée en deux ; il sera difficile d’aller
plus haut. Nous avons une équipe jeune qui commet pas mal
d’erreurs que l’on paie cash. Pour rester en Fédérale 3, il nous
faudra battre les équipes que nous allons recevoir à la maison
lors de la phase retour” explique l’entraîneur dolois David Pré­
ciat.
14/11/15 Dole-La Fillière 20-27, SallanchesJura Sud/Lons 26-28, Annecy le Vieux-Ambérieux 31-19
2e Division de District
07/11/15 Plaine 39-Saint Aubin 1-2
08/11/15 PS Dole Crissey-Gevry 0-1, Bresse
Jura (2)-Chaussin 2-0, Morbier (2)-Rochefort
Amange 2-1
11/11/15 La Joux-Bresse Jura Foot (3) 3-1
15/11/15 Saint Aubin-La Joux 2-1, Gevry-Coteaux de Seille (2) 1-4, Chaussin-Morbier (2)
2-3, Rochefort/Amange-PS Dole Crissey 22, Jura Nord (2)-Bresse Jura Foot (3) 1-1
29/11/15 Saint Aubin-Morbier 3-0, GevryPlaine 39 0-1, Chaussin-Rochefort/Amange
0-2, Jura Nord (2)-PS Dole Crissey 3-1
Rugby - Fédérale 2 Tavaux n’y arrive pas !
La sportive
du mois
Anais Courdier
L’Equipe du mois
Jura Dolois Football (1), après s’être imposé face à Coteaux de Seille
dimanche 29 novembre, prend la tête de la poule B de LR2.
La jeune nageuse
doloise du CNDR fut la
reine des championnats
de Franche-Comté de
natation à Belfort.
Classement au 29/11/15
1.Bellegarde 29pts - 2. Besançon 28pts - 3.
Pontarlier 20pts - 4. Nantua 26pts - 5. Villars
22pts - 6. Couches 16pts - 7. Dole 8pts - 8
Montchanin 7pts - 9. Belleville 5pts - 10. Rillieux 3pts. Fédérale 3
Natation
01/11/15 USTDA-Beauvais 20-35
08/11/15 Le Creusot-USTDA 36-6
15/11/15 USTDA-Gennevilliers 0-39
29/11/15 Arras-USTDA 29-0
Championnats interclubs à Dole : les Doloises s’imposent
Classement au 15/11/15
Le Cercle des Nageurs de Dole et sa Région organisait le 8 novembre
dernier à la piscine Barberousse les championnats de France interclubs
de natation. 130 nageurs se sont donné rendez-vous dans la piscine
municipale doloise. Chez les filles, l’équipe de Dole s’impose (10 209 pts).
Chez les garçons, la victoire est revenue à l’ANB (11 221 pts).
1.Montluçon 30pts - 2. Stade Dijonnais 28pts
- 3. Saint Denis 27pts - 4. Gennevilliers
23pts - 5. Beauvais 17pts - 6. Le Creusot
16pts - 7. Beaune 12pts - 8. Arras 9pts - 9.
PUC 6pts - 10. USTDA 0pt.
Sport adapté
Cyclo-cross de Dole
Course à pied
Damien Guillon reçoit la médaille
des jeunes sportifs du Jura
Pierre Gautherat en Minimes
Manon Summo
au cross de Tavaux
Le sociétaire de l’ASAL, Damien Guillon,
après avoir remporté trois championnats
de France en 2015 (VTT, Canoë Kayak, et
Judo), a été récompensé le 27 novembre
2015 par le conseil départemental.
Le 1er novembre dernier s’est disputé
à Crissey le traditionnel cyclo-cross
de Dole, avec plus de 220
concurrents. C’est l’Alsacien Cyrille
Fretz (MJC Buhl) qui s’est imposé,
devant le Bisontin Théo Dumanchin.
Le Dolois Pierre Gautherat,
désormais licencié au Guidon
Bletteranois, s’est imposé en
Minimes.
Le Pontissalien Eloi Morel
Petit Girard s’est imposé à
Tavaux, au Bois des Vernaux,
le 22 novembre dernier lors de
la 31e édition du cross de
Tavaux. Chez les dames, la
doloise licenciée au DAC,
Manon Summo, a remporté
l’épreuve.
sport 29
390
Pays Dolois n°177 - Décembre 2015
J U R A D O LO I S F O OT
Le nombre de
concurrents qui ont participé le 22 novembre dernier au 31e cross de Tavaux.
Hervé Saclier : “Nous avons le niveau Honneur”
L’entraîneur de Jura Dolois Football fait le point après trois mois de championnat en LR2.
Quel bilan tirez-vous de ces premières
semaines de championnat ?
Natation - Meeting de Dole
Les 19 et 20 décembre prochains se déroulera à la piscine municipale
de Dole le traditionnel meeting de natation. 200 nageurs, dont des
Suisses du Club de Morges Natation, devraient se côtoyer sur les plots
de la piscine.
Billard - Christiane Dugue s’impose
Le 15 novembre dernier, le Billard club de Dole organisait une
compétition régionale à 3 bandes. Quatre concurrents de Dole et
Besançon ont pris part à cette compétition. C’est la Doloise Christiane
Dugue qui a gagné.
Après huit matchs joués, nous totalisons sept
victoires pour une défaite, et nous occupons la
2e place du classement à deux points du leader,
et avec une rencontre de plus à disputer. Je ne
peux donc qu’être satisfait. Je regrette juste le
revers que nous avons subi à domicile face à
l’équipe 3 de Pontarlier. En terme de représentativité, c’est gênant : il n’y a pas si longtemps, on
rivalisait avec le onze fanion de ce même club !
Je prends beaucoup de plaisir à travailler avec ce
groupe de joueurs qui fait preuve d’un excellent
état d’esprit, tant à l’entraînement qu’en compétition. En début de saison, j’avais fixé quatre
règles : engagement, passion, plaisir et respect.
Or les gars les appliquent pleinement. Ils se
montrent performants tout en prenant du plaisir à jouer.
L’élimination de votre équipe en Coupe de
France face à Jura Sud, alors qu’elle menait
2-0 à dix minutes de la fin, ne vous laisse-telle pas trop de regrets ?
Certes, on peut regretter d’être passés si près de
la qualification contre un adversaire hiérarchi-
quement supérieur. Mais ce qui m’ennuie le
plus, c’est que ce soir-là, on n’a pas pratiqué
notre jeu habituel. En tenant mieux le ballon,
nos joueurs se seraient moins usés et ils n’auraient pas craqué physiquement en fin de partie. On a sans doute payé un petit manque d’expérience. Cela dit, si l’on avait obtenu notre
billet pour le tour suivant, le risque était grand
que les gars délaissent le championnat pour se
focaliser sur la Coupe de France. Or notre principal objectif, c’est le championnat ! Quant à l’aspect festif et médiatique, cela a été une pleine
réussite, ce d’autant plus que ce match du 6e
tour de la Coupe de France a permis le retour du
football au stade municipal de Dole.
Votre équipe vous paraît-elle armée pour
monter en Division Honneur ?
J’estime que j’ai une très bonne équipe qui a
non seulement la capacité de monter en Honneur, mais également d’y jouer un rôle très intéressant. Mais il va d’abord falloir sortir de cette
Ligue Régionale 2, et cela ne va pas être simple
car des formations comme 4 Rivières 70, Levier
ou Morteau-Montlebon s’annoncent comme de
rudes concurrents. En outre, le championnat est
Hervé Saclier : “Je prends beaucoup de plaisir
à travailler avec ce groupe de joueurs”.
long, et il nous faudra être performants sur la
durée, et pour cela continuer à travailler, ne surtout pas se relâcher... Parallèlement, nous
devrons poursuivre et même renforcer notre
politique de formation (notre modèle n’a rien à
envier à ce qui se fait ailleurs !), qui est le meilleur moyen de préparer l’avenir du club.
Escrime
Tir à l’arc
140 escrimeurs bourguignonsfrancs-comtois à Dole
Concours de Noël
La Société de l’Arc de Dole organise
aux Templiers le dimanche
13 décembre son concours de Noël.
Une centaine d’archers de l’Est de
l’Hexagone est attendue dès
8 h du côté de la salle de sport doloise.
Ce concours sera sélectif pour le
championnat du Monde de tir en salle.
La 1re rencontre interrégionale BourgogneFranche-Comté à Dole a attiré les 14 et
15 novembre 140 escrimeurs (fleuret et
sabre) qui ont croisé le fer au Manège de
Brack. Le Dolois Simon Gainet s’est imposé
dans la catégorie Minimes.
Paire ? Impaire ?
En 2016, les semaines de collecte des déchets
s’inversent pour le bac couvercle jaune ou bleu !
Cette fin d’année 2015 se termine par une semaine impaire et l’année 2016
commence également par une semaine impaire… Pour conserver ce rythme
de collecte toutes les deux semaines pour le bac emballages ménagers
recyclables (bac couvercle bleu ou jaune), sans pénaliser les foyers collectés
en semaines paires, il a été décidé d’inverser les semaines de collectes à partir
du lundi 4 janvier 2016.
Ainsi, par exemple vous habitez la commune de Monnières et votre bac à
emballages ménagers recyclables était collecté le mercredi en semaine
impaire, il sera à présent collecté le mercredi en semaine paire.
En cas de doute, n’hésitez pas à vous reporter aux jours
de collecte sur notre site internet www.sictomdole.fr.
2015
Paire
Impaire
2016
Impaire
Paire
Rappel :
Sortez vos bacs PLEINS la veille au soir de la collecte.
Le rattrapage d’un jour de collecte férié s’effectue
le lendemain de ce dernier.
SICTOM de la zone de Dole - Tél. 03 84 82 56 19 - www.sictomdole.fr
Nous vous remercions de vos
efforts et nous vous souhaitons
de beaux préparatifs malins
et écologiques.
Belles fêtes de fin d’année !
30 Loisirs
Stéphane Haslé “Une vie qui n’a plus de sens”
Agrégé de philosophie, enseignant dans le secondaire à Dole, et animateur des cafés-philo de La Vieille-Loye,
Stéphane Haslé publie “La non-vie”, récit d’une fin de vie, celle de sa mère, atteinte de la maladie
d’Alzheimer. Décédée en 2014 à l’âge de 84 ans, elle est entrée en 2011 dans ce que l’auteur appelle une
“non-vie”, “la fin d’une vie qui n’était déjà plus une vie”. Il aborde dans cet ouvrage l’emprise de la maladie,
les incompréhensions avec les médecins, leur refus d’une sédation...
A quel moment avez-vous
décidé d’écrire sur la fin de vie
de votre maman ?
L’idée est venue après son décès.
J’ai envoyé une lettre de remerciement au personnel soignant, et
c’est là que je me suis dit qu’il fallait aller plus loin. J’ai donc essayé
d’écrire ce récit, commencé trois ou
quatre mois après son décès.
Qui parle dans cet ouvrage ?
Le fils, le philosophe, l’écrivain ?
Un peu tous ces “moi”. C’est l’écriture qui transforme cette diversité
en une unité, afin de livrer un récit
avec sa cohérence, sa vie propre.
C’est parfois le philosophe qui parle,
d’autres fois le témoin, parfois le
fils. Mais à chaque fois avec une
volonté de transcription littéraire.
Que représente la “non-vie”
dans ce contexte, celui du
dernier stade de la maladie
d’Alzheimer ?
C’est un état qu’on ne sait pas identifier. Ce n’est pas la mort, car il y a
encore une vie biologique, un corps
qui respire, peut-être même qui
entend. Mais ce n’est plus du tout la
vie d’avant, d’autant plus la vie
qu’elle souhaitait. Il me semble
qu’elle disait non, qu’elle ne voulait
plus vivre. La non-vie cristallise tous
ces éléments, c’est une vie qui n’a
plus de sens, sinon celle d’un corps
qui mange, qui respire, et qui souffre.
Le titre “la non-vie” pourrait
laisser entendre que le propos
est celui de l’euthanasie ou du
suicide assisté. Est-ce le cas ?
Ce n’est pas le propos direct, mais
le constat est celui que dans cette
situation, il faudrait que ce soit
possible. Ce n’est pas un texte d’un
militant au suicide assisté, mais on
arrive à l’évidence que la souffrance est bien trop grande, et que
le moins mal serait de laisser le
choix à la personne de partir.
A LIRE
Thierry Bonnet
“L’éphémère permanence du plaisir”
Il s’agit du troisième ouvrage de Thierry Bonnet, habitant de Rochefortsur-Nenon, mais son tout premier roman. Après “L’étincelante
transparence du cristal”, puis “La douce amertume d’un miel d’ortie
blanche”, deux recueils de poésie, le “dessineur de mots” comme il se
qualifie, a repris la plume pour terminer ce roman débuté il y a… 30 ans.
Concert musique baroque
et chants traditionnels
Par l’ensemble Euterpe, le choeur
Alcina (ancien choeur Lotti), et les
enfants de Saône, pour vous faire
partager la magie de Noël !
Dole, auditorium Karl Riepp. 20 h 30,
Entrée libre et gratuite.
Vendredi 18 décembre
Camélia Jordana + Babx
d’une question de caractère que de
philosophie. Mais elle permet de
“clarifier” les autres, de ne pas se
laisser avoir pas de faux arguments.
Vous avez animé en novembre
un café-philo sur le thème du
droit de mourir dans la dignité.
Qu’en est-il ressorti ?
Philosophiquement, j’ai essayé de
montrer comment le concept de
droit a changé, ce qu’est la dignité.
Beaucoup de personnes sont favorables à cela et au suicide assisté.
La résistance vient du législateur et
de la médecine, pour des raisons
Ed. de l’Indéfectible, 16 euros.
Ed. As de Cœur, 19,95 euros.
Pourquoi avoir repris l’écriture de ce roman ?
Pour ce troisième livre, je tenais à passer par le biais du roman, d’une part
pour ne pas lasser le lecteur, et d’autre part, ayant changé de vie, je voulais
“accoucher” d’un roman entamé il y a trente ans, à mon retour dans le
Jura.
Pouvez-vous dévoiler l’intrigue de votre roman ?
Il traite d’un personnage, qui, s’il n’a pas de prénom, est bien encré dans
l’univers du Jura Dolois, et qui cherche quelque part une vérité d’éternité.
La jeune fille au passé glauque et
douloureux finit par lui apporter
ce dont il rêve…
“L’éphémère permanence du
plaisir” est un titre évocateur.
En quoi le plaisir est-il
éphémère pour vous ?
certes honorables. Le médecin
doit-il accepter la demande démocratique ? Cela reste difficile à
entendre pour eux. Il y a un côté
paternaliste des médecins qui pensent mieux savoir que vous.
Ceux qui pensaient que la demifinaliste de l’édition 2009 de
l’émission “Nouvelle Star” ne
survivrait pas hors du petit écran
se sont trompés. Ceux qui
affirmaient que la petite fille
modèle aux lunettes
démesurément grandes était
uniquement promise à évoluer
dans l’ombre de Barbara aussi.
Quant à ceux qui croyaient que
son premier album serait aussi
le dernier, n’en parlons pas...
Dole, La Commanderie. 20 h 30,
Réservation au : 03 84 86 03 03.
Ecrire ce livre a-t-il été un
exutoire ?
Non. C’est une manière de reprendre la parole, d’exprimer une
logique qui n’est pas la mienne, et
redonner la parole à ma mère.
> EXPO
Du 8 au 12 décembre
“Solar Impulse”
Sous son nom de plume Mario
Absentès, le dolois Mario Morisi,
écrivain et journaliste, signe un
5e roman, composé de six parties,
mettant en scène un monstre, une
obsession et une œuvre d’art.
Ed. Baudelaire, 17 euros.
Un ouvrage d’André
Besson classé meilleur
livre de l’année
Les abonnés des bibliothèques
tournantes “Orange”, association
culturelle regroupant plusieurs
dizaines de milliers de lectrices et
de lecteurs en France et à travers le
monde, viennent de classer
numéro 1 le livre de l’écrivain dolois
André Besson, “Louis Pasteur, un
aventurier de la science” paru aux
Editions du Rocher à Paris. Cette
biographie de l’illustre savant,
récemment rééditée, a été
désignée par 5 314 votants, comme
étant le meilleur livre de l’année
2014 choisi par le comité de lecture
des bibliothèques “Orange”.
Apérimusée expo Bill Culbert
Rencontre de Arnauld Brejon de
Lavergnée, conservateur général
honoraire du patrimoine.
> ROUTE
DES
VILLAGES
Samedi 12 Décembre
Manifestation
pour le téléthon
La Loye
L’association des Cordiers de La
Loye organise à partir de 19h30
un repas dansant à la salle des
Fêtes de La Loye. Inscription
jusqu’au 10 décembre au 03 84 71
04 20. Adultes 15 ¤ Enfants de - 12
ans 6 ¤
Samedi 19 Décembre
Loto de Noël
La Barre
Dindes, jambon de montagne,
champagne, chocolats, filets
garnis, petit électro-ménager
Samedi 26 et
Dimanche 27 Décembre
Super Loto
Auxonne - Le 26 et le 27 Décembre
Salle événementielle samedi 26
décembre à 20h00 et dimanche
27 décembre à 14h00 Super loto
de fin d’année uniquement en
bons d’achat (valeur 10000 €
pour les deux lotos) 18 parties en
quatre quines + bingo + spéciale
Des bons de 20 ¤ à 600 € Animé
par Christophe Organisé par le
club sportif Auxonnais
réservation au 06 40 33 78 52
Réveillon de la St Sylvestre
“La non-vie”, éd. Ex-Aequo,
108 pages, 10 euros. En librairie.
Mario Absentès
“Kerguelen, peintre
soldat”
Le 9 décembre
Jeudi 31 Décembre
Propos recueillis par C.G.
Gilbert Barbier
et Jean-Claude Protet
“Au Temps des
châteaux forts dans
le Jura”
Dans l’histoire qui défile, le personnage masculin trouve par le
biais de sa relation éphémère avec
la jeune femme un chemin qui le
mène plus loin qu’où le sien ne
l’aurait mené. Leur relation fut
éphémère mais lui permet une
permanence de l’existence, et du
plaisir de la savourer.
Les mots se dessinent souvent devant mes pensées, plaçant ainsi celles-ci
en arrière-plan. Mon écriture est un véritable jeu de tableaux. En plus de
tout cela, des poètes, il y en a pléthore qui a du talent, des écrivains n’en
disons rien, mais des dessineurs de mots… Je suis le seul et unique représentant de l’espèce, forcément en voie de disparition, d’où l’intérêt de lancer une campagne mondiale pour sa sauvegarde…
Dans le cadre d’une Master class.
Dole, auditorium Karl Riepp. 17 h,
gratuit.
Dimanche 20 décembre
Il est déjà bien loin le temps des
châteaux forts qui étaient censés
défendre les populations de la
région, laquelle, jusqu’en 1678, était
une zone frontière. Hélas, au cours
des siècles, les armées royales
françaises se sont acharnées à
maintes reprises pour conquérir
notre Franche-Comté. A travers cet
ouvrage, le sénateur Gilbert Barbier
raconte avec simplicité la longue
histoire de la région, ses périodes
calmes alternant avec celles
particulièrement désastreuses,
rappelant la souveraineté doloise
au temps où la ville abritait le
Parlement et l’Université. En
faisant de la Comté une province
française en 1678, Louis XIV mettait
un terme aux multiples exactions
guerrières de lui-même et de ses
prédécesseurs. Les Dolois furent
bafoués et punis pour avoir osé
résister au nouvel envahisseur…
“Au temps des châteaux forts dans
le Jura” fait revivre ces temps oubliés.
Ville après ville, village après
village, la liste des châteaux forts
ayant existé est longue. La plupart
ont disparu, mais souvent leur
emplacement est encore repéré
par une surélévation du terrain
appelée “motte”. D’autres enfin
dressent toujours leur silhouette
cossue et majestueuse, souvent
reconstruits et entretenus par leurs
propriétaires… Gilbert Barbier pour
le texte et Jean-Claude Protet pour
les photos ont réussi un ouvrage
intéressant publié aux éditions “As
de Cœur”.
J.T.
Quel sens prend pour vous “dessineur de mots” ?
Carte blanche à Thierry
Rosbach - Récital de piano
Chaussin, salle des fêtes. 15 h,
gratuit sous réservation auprès
de la médiathèque André Besson :
03 84 80 10 51.
Toute la question repose donc en
la définition de la “fin de vie”...
Je me suis posé la question. Aide-telle ? Sur le plan affectif, il s’agit plus
Samedi 12 décembre
Instants magiques de Jacques
Boilley
Jamais un médecin n’a parlé à ma
mère des “directives anticipées”
autorisées par la loi Leonetti, même
quand elle était encore capable de
les exprimer. La loi permet une
sédation, c’est-à-dire un état de
sommeil jusqu’à la fin. J’avais compris que cette possibilité était
offerte à ma mère, mais manifestement les médecins n’ont pas
estimé qu’elle était en “fin de vie”.
Quelle place prend la
philosophie dans ce contexte ?
> CONCERT
Mercredi 16 décembre
On sent dans votre récit une
certaine rancœur à l’encontre
des médecins. Les relations ontelles été difficiles ?
Médicalement, cela s’appuie sur
des critères biologiques. Mais un
malade d’Alzheimer n’est pas
considéré en fin de vie. Il y a eu
deux réunions collégiales, traitées
dans le chapitre central de l’ouvrage, durant lesquelles j’ai formulé ma demande de sédation,
mais il y a eu une incompréhension mutuelle. J’ai vu qu’une certaine façon de faire la médecin
n’intègre pas la dimension de l’humain. C’est mon reproche essentiel, celui de ne pas suffisamment
comprendre la position de l’humain. Si la loi était plus précise,
cela permettrait des avancées.
Pays Dolois n°177 - Décembre 2015
Choisey
Organisé par le Comité des fêtes,
à la salle des fêtes. Orchestre
Triolet Animation. Repas : Traiteur
Chanut. Places limitées
120 personnes. Inscriptions
03 84 79 06 34 ou 03 84 79 08 83.
Renseignements :
comitedesfeteschoisey@orange.fr
réglement à l’inscription.
Parcey
Organisée par l’association Anime
Party 39 à la salle des fêtes à 20h
le 31 décembre. 50 euros Adulte
25 euros - de 10 ans. Plus d’infos
au 06.70.65.50.04. Places limitées.
Venez découvrir l’avion
révolutionnaire Solar Impulse, qui
vole grâce à l’énergie solaire et
sans la moindre goutte de
carburant ! Découvrez ses paris,
Tavaux
ses prouesses techniques ainsi
Salle Gérard Philipe, organisé
que la contribution majeure des
par JDF. Tél. 03. 84.79.13.51 produits de Solvay, partenaire
06.89.50.64. 74
depuis 10 ans de ce projet
ambitieux. Plus largement,
venez vous renseigner sur les
enjeux de la chimie et ses
réponses aux grands défis de
la planète. Dans le hall de la
mairie, une réplique 100%
conforme à l’original sera
présente. Une exposition de
photos et des vidéos sur
écran géant vous
permettront de tout savoir
!
"# $"%!
sur cet extraordinaire défi
& '(
que se sont lancés les
)&
%&%*+ !
,"-&!
ingénieurs du Solar Impulse.
-&*(
Spécial pour les enfants :
.* venez jouer avec nous et
-"&/
&
0 1 !* $2 0!
entrez “dans la peau” d’un
30& 2(
avion précurseur porté par le
&0!%-(
soleil !
30%456' .&$+!
Dole, hall de l’hôtel de ville.
6#74
Du lundi au vendredi, de 8 h
à 12 h et de 13 h à 17 h 30. Le
89:89;<;8=;<:>=> (?(=:88@0(
samedi, de 8 h à 12 h. Gratuit.
---> ASSOCIATIONS, annoncez GRATUITEMENT vos
manifestations sur notre site internet. Elles seront diffusées en
ligne immédiatement et paraîtront dans la presse du mois
concerné.
www.paysdolois.fr
Rubrique “Annoncez votre manifestation”
*Contenu de cette rubrique sous l’entière responsabilité des annonceurs
Pour les fêtes de fin d’année…
Luminance à Choisey
illumine vos soirées !
Ouvert les dimanches 13 et 20 décembre - 14 h à 18 h
Offre valable sur les cartons de la gamme FREELIFE (taille Midi, Maxi,
Junior). * Offre valable dans la limite des stocks disponibles et dans
les magasins participants du 12 au 24 décembre 2015.
** Remises non cumulables.
ÉTUDE PERSONNALISÉE
Venez avec vos plans,
papiers peints, peintures,
photos…
NOS ENGAGEMENTS
Tous nos produits bénéficient dʼune garantie,
48 h pour essayer, 15 jours pour changer dʼavis.
SAV garanti, Devis gratuit.
Paiement en 3 fois sans frais, à partir de 150 €.
DES CONSEILLERS PRÈS DE CHEZ VOUS…
PLUS DE 20 ANS D’EXPÉRIENCE
BESANÇON - ZAC VALENTIN
2, rue Ariane - 03 81 88 37 87
www.solea.fr
CHOISEY - DOLE
CC Choisey - 03 84 72 62 72
AIRE…
T
IÉ
R
P
O
R
P
E
D
T
CHANGEMEN
ANGE !
MAIS RIEN NE CH
3, rue Jean de Vienne - DOLE - 03 84 79 20 31
Pantalon
Protection Classic
Conformité EN381
2 poches avant
1 poche arrière
Taille 38 à 58
199€
28€
79 €
TTC
,90
TTC
24€
Tronçonneuse 135
Cylindrée : 40,9 cc - 1,5 kW
Poids : 4,4 kg
Guide de 35 cm.
24€
Huile de chaîne
Offres valables
jusqu’au 1er janvier 2016*
9 € 39 € 299€
,90
TTC
En 5 litres
,90
TTC
En 25 litres
TTC
26€
En 210 litres
* dans la limite des stocks disponibles, photos non contractuelles.
Remise aux normes
Cheminée Inox
Gainage
Tubage
30%
Crédit d’im
pôt
ées
in
m
e
h
C
­
s
lé
u
n
ra
g
&
is
o
Poêles à b
!
s
n
o
e
g
a
n
é
Nous dém
À cette occasion,
e
d
e
ll
e
n
n
io
t
p
e
c
x
e
remise
cembre 2015*)
lidées, jusqu’au 15 dé
va
s
de
an
mm
co
es
ut
(Offre valable pour to
nti 5 ou 6 ans,
Notre matériel est gara œuvre*
pièces et main­d’
Assurance décennale
-10
IMPORTATION DIRECTE
S
E
V
A
IN
D
N
A
C
S
S
E
L
Ê
O
P
gasin
* Voir conditions en ma
Installateur qualifié
%
36 - Code APE : 4322B
N° Siret : 531816395000
www.poeleabois.scandinave39.fr
Nouvelle adresse : 20, route Naonale ­
39100 PARCEY ­ 03 84 81 23 07 ­ 06 78 73 63 47
Ouvert du mardi au vendredi : 14 h à 19 h
Samedi : 10 h à 12 h / 14 h à 18 h
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
8
Taille du fichier
6 930 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler