close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

2015 12 22 lettre ouverte aux agents reponse snu on ne la fermera

IntégréTéléchargement
CGT POLE EMPLOI – SOLIDAIRES SUD EMPLOI Languedoc Roussillon / Midi Pyrénées
On ne (la) fermera pas !
Lettre ouverte aux agents de Pôle emploi
en réponse à ceux qui disent qu'il ne faut pas faire grève contre la Fermeture du Service Public
Cher-es collègues,
A notre grande stupéfaction, nos organisations syndicales ont été la cible, le vendredi 18 décembre, d’une
communication particulièrement agressive du SNU Pôle emploi Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées, afin de
décrédibiliser l’action du 18 janvier 2016 contre la mise en place de NPDE et de la fermeture des sites.
Même si nous ne partageons pas leurs positions, nous respectons que les organisations syndicales qui ne sont pas
opposées à ces projets de restructuration n’aient pas souhaité se joindre à nous. Par contre que la direction
syndicale du SNU, officiellement opposée à ces dispositifs, combatte publiquement les organisations et les salariés
qui souhaitent se mobiliser pour un projet alternatif pour Pôle emploi nous semble paradoxal.
Que conclure d’une direction syndicale qui dans les instances et dans ses communications dénonce ces projets
« mortifères » pour les agents et le service public et qui dans un même temps tente de saborder toute action
permettant aux agents de s’exprimer et d’affirmer leurs intérêts. Pourquoi vouloir empêcher potentiellement tous
les autres de se battre et de lutter pour ce qu’ils jugent être juste et urgent ?
Le SNU considère dans son texte que « construire un mouvement national au sein de PE » (…) « c'est presque
impossible en période électorale ». Dont acte. Pour nos organisations CGT et SUD, ce qui est impossible c’est de
laisser seuls les agents, c’est de ne pas répondre aux besoins et aux régressions au moment précis où ils
se posent pour nos collègues, pour Pôle emploi et pour les usagers, sous prétexte de parasiter une
élection syndicale. Les organisations syndicales n’ont d’importance que dans l’aptitude qu’elles ont à porter
les valeurs, les convictions et le combat des agents. Si les projets NPDE, et fermeture des sites avec la
montée en charge du travail à distance tombent pendant les élections, nous assumons. Nous
continuerons aussi à œuvrer au niveau national y compris avec nos collègues du SNU pour un mouvement de
grève à cet échelon indispensable contre une mise en place, de NPDE et de la fermeture des sites.
Pour bâtir une alternative il faut une réponse forte !
La DG a décidé de déployer ces projets sur plusieurs mois, région par région. Cela rend très difficile de fixer une
journée d’action nationale, La CGT et SUD portent donc des mouvements régionaux qui sont un préalable
indispensable à un grand mouvement national ultérieur. Notre objectif étant de porter l’intérêt collectif et
individuel des agents au moment stratégique le plus opportun. Et nous savons aussi que nos collègues sont
inquiets et doutent sur l’avenir de Pôle emploi.
Face au déploiement dès octobre en Picardie, la CGT et le SNU ont appelé aussitôt les personnels à la grève
(30% de grévistes parmi les agents présents) et continuent à se mobiliser
Pour notre grande région, le déploiement est programmé le 18 janvier pour la Fermeture des agences les après
midi et le 8 février pour le NPDE. Ce sont ces moments forts et donc médiatisés que nous avons choisis pour
débuter cette lutte. Dans d’autres établissements, des discussions sont en cours entre organisations
syndicales pour également appeler les agents à cesser le travail pour débattre, permettre aux agents
d’exprimer leurs craintes, leurs alertes ou leur refus à la direction. Pour faire reculer la direction il est
indispensable de la faire douter.
Oui, nous savons que NPDE et la fermeture des sites sont des projets nationaux et pas seulement
régionaux. Oui, le combat sera difficile et sans doute long.
Des mouvements de grève, forts dans plusieurs régions, accompagnés d’explications aux usagers, d’alertes
auprès des élus locaux, d’une médiatisation régulière peuvent faire reculer la Direction, nous en sommes
persuadés. Nous sommes informés que déjà des élus interpellent Pôle emploi, nous ne sommes pas seuls.
Mais il est sûr que si nous ne menons pas ce combat fondamental ... Nous sommes certains de ne pas le
gagner ! Dans l’attente de vous retrouver en 2016 pour de belles victoires syndicales, nous vous souhaitons de
très bonnes fêtes de fin d’année.
Toutes et tous en grève dès le 18 janvier 2016 !
CGT POLE EMPLOI – SOLIDAIRES SUD EMPLOI
Languedoc Roussillon / Midi Pyrénées
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
4
Taille du fichier
127 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler