close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

2008-‐12-‐16 Objet : Territoires de chasse dans la zec de la Rivière

IntégréTéléchargement
 Objet : Territoires de chasse dans la zec de la Rivière-Blanche
À tous ceux et celles qui pratiquent la chasse à l’orignal dans la zec
Au cours des dernières années, le sujet de la chasse à l’orignal dans les zecs a fait
coulé beaucoup d’encre, notamment pour tenter de trouver une solution au problème
d’exclusivité que beaucoup de chasseurs tentent de se donner ou de conserver. En
effet, il est difficile d’expliquer à un nouvel adepte qu’il n’y a pas de place pour lui dans
une zec, laquelle est reconnue pour sa mission d’accessibilité, d’autant plus qu’on ne
peut lui refuser l’achat d’un forfait pour cette activité de chasse. C’est une question
d’image et d’équité.
Ce sujet a été au centre des discussions lors des récents congrès de Zecs Québec.
Depuis, le Ministère responsable de la faune réfléchi à une réglementation pour
solutionner cette problématique. En ce qui concerne plus particulièrement votre zec, elle
a été encore une fois l’objet d’une publicité peu enviable à l’automne 2008 suite à de
malheureux conflits entre usagers. Il urge donc de trouver une solution durable à de tels
conflits que personne ne souhaite revivre.
Il faut savoir que la Loi sur la conservation et la mise en valeur de la faune
reconnaît à toute personne le droit de chasser et qu’elle interdit à quiconque,
sous peine d’amende, de faire obstacle sciemment à l’exercice de ce droit. Par
ailleurs, ce droit n’a pas pour effet d’accorder une priorité ou une exclusivité à
une personne pour motif qu’elle était là en premier. Le partage du territoire entre
tous les utilisateurs doit donc se faire dans un esprit de cohabitation
harmonieuse et de comportement éthique.
Les administrateurs, qui œuvrent bénévolement au sein du conseil d’administration de
votre zec, participent aux discussions qui visent à trouver une solution durable à ce
problème, d’autant plus que nous soupçonnons une sous-exploitation dans certains
secteurs de la zec suite à cette pratique d’appropriation. D’ici là, et afin d’éviter la mise
en place d’une réglementation trop rigide avec laquelle personne ne serait gagnante,
vous êtes invités dès maintenant à mieux partager les territoires de chasse en vous
limitant à une superficie plus acceptable et, pourquoi pas, en invitant un nouveau
chasseur à vous accompagner.
Bonne chasse à tous les usagers qui souhaitent fréquenter la zec
Le Conseil d'administration
Association Sportive Miguick
2008-­‐12-­‐16 
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
4
Taille du fichier
144 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler