close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

baromètre Odoxa

IntégréTéléchargement
Baromètre politique
Décembre 2015
Sondage réalisé par
pour
Publié le 22 décembre 2015
Levée d’embargo le 22 décembre – 05h00
Méthodologie
Recueil
Echantillon
Enquête réalisée auprès d’un échantillon de Français
interrogés par Internet les 17 et 18 décembre 2015
Echantillon de 1 003 personnes représentatif de la
population française âgée de 18 ans et plus.
La représentativité de l’échantillon est assurée par la
méthode des quotas appliqués aux variables suivantes :
sexe, âge et profession de l’interviewé après stratification
par région et catégorie d’agglomération.
Précisions sur les marges d’erreur
Chaque sondage présente une incertitude statistique que l’on appelle marge d’erreur.
Cette marge d’erreur signifie que le résultat d’un sondage se situe, avec un niveau de confiance de 95%, de part
et d’autre de la valeur observée.
La marge d’erreur dépend de la taille de l’échantillon ainsi que du pourcentage observé.
Si le pourcentage observé est de …
Taille de
l’Echantillon
5% ou
95%
10% ou
90%
20% ou
80%
30% ou
70%
40% ou
60%
50%
800
1,5
2,5
2,8
3,2
3,5
3,5
900
1,4
2,0
2,6
3,0
3,2
3,3
1 000
1,4
1,8
2,5
2,8
3,0
3,1
2 000
1,0
1,3
1,8
2,1
2,2
2,2
Lecture du tableau : Dans un échantillon de 1000 personnes, si le pourcentage observé est de 20%, la marge d’erreur est égale à 2,5%.
Le pourcentage réel est donc compris dans l’intervalle [17,5 ; 22,5].
Principaux enseignements
I – Baromètre politique : Hollande et Valls reculent, Sarkozy s’effondre, Bertrand et Pécresse s’envolent après leurs succès aux régionales mais
c’est toujours Alain Juppé qui domine plus que jamais la planète politique
1 - Retour, presque, case départ pour le Président et le Premier ministre : après la séquence plus clivante des régionales, Hollande et Valls
reperdent presque la moitié des points gagnés après les attentats
71% des Français pensent que François Hollande est un mauvais Président de la République contre, seulement 27% qui estiment qu’il est un « bon
Président ».
La hausse spectaculaire de sa popularité, observée en novembre dernier, après les attentats est donc à moitié effacée : il avait pris 10 points en
novembre, il en reperd 5 en décembre.
Malgré la séquence de fraternisation gauche-droite post-régionales, le souffle de l’unité nationale lié à l’esprit du 13 novembre est retombé et le
Président replonge à ses médiocres niveaux de popularité.
Même « punition » pour son Premier ministre, Manuel Valls, qui pour les mêmes raisons rechute lui aussi en décembre et perd lui aussi la moitié de
ses gains de novembre (-3 points contre +7 points).
Tout n’est pas si négatif pour l’un et l’autre.
Désormais ils sont tous les deux très majoritairement appréciés par leur camp, surtout Manuel Valls qui n’a que très peu baissé auprès des
sympathisants de gauche.
Ces derniers sont 67% à juger qu’il est un « bon Premier ministre » et 59% à estimer que François Hollande est « un bon Président de la République ».
2 - Cote des personnalités politiques : Sarkozy s’effondre, Bertrand et Pécresse s’envolent… Marion Maréchal Le Pen aussi ; mais c’est Juppé qui
est plus que jamais le leader de la droite : il est toujours, de loin, la personnalité préférée des Français, et, devance désormais largement Sarkozy
dans le coeur des sympathisants de droite
Séquence des régionales oblige, notre palmarès de l’adhésion et du rejet des personnalités politiques évolue violemment ce mois-ci. Les deux plus
fortes évolutions concernent les deux grands vainqueurs du second tour en Nord-Pas de Calais-Picardie et en Ile-de-France : +9 points pour Xavier
Bertrand et +7 points pour Valérie Pécresse qui en engrange même 10 auprès des sympathisants de droite. Dans le même temps, son adversaire et
grand perdant des régionales, Claude Bartolone chute de 3 points et dispute à Christian Estrosi le titre de personnalité politique suscitant le moins
d’adhésion en France (parmi les 24 testées).
Principaux enseignements
Le faible niveau du nouveau Président de la région PACA, alors même qu’il a connu le même destin que Bertrand aujourd’hui adulé, et qu’il tient
désormais le même discours que lui se résume probablement en deux mots : cohérence et sincérité. A tort ou à raison, les Français prêtent
visiblement ces deux qualités à l’élu du Nord et pas du tout à l’élu du Sud désormais en rupture avec une ligne politique, « à droite toute » qu’il
défendait encore avec véhémence avant (et même dans certains de ses discours devant ses militants après) sa victoire au second tour.
Mais plus qu’Estrosi ou Bartolone, c’est bien Nicolas Sarkozy le grand perdant de notre palmarès politique ce mois-ci.
Le Président de LR s’effondre littéralement, perdant 6 points auprès des Français pour chuter à 21% de « cote d’adhésion » et surtout dévissant de 10
points auprès des sympathisants de l’ensemble de la droite (de l’UDI au FN en passant par LR) !
Avec 45% d’adhésion auprès des sympathisants de droite, Sarkozy est désormais devancé de 5 points par son rival, Alain Juppé (stable à 50%) mais
aussi par les deux Le Pen, Marion Maréchal Le Pen (50%) enregistrant un bond de 8 points auprès des sympathisants de droite et passant
symboliquement devant sa tante (49%). Il n’est plus que 4ème à droite et … 18ème auprès des Français.
Juppé, sans « bouger » ni dans l’opinion ni ailleurs, est donc le grand gagnant de la période, puisqu’il est toujours la personnalité politique préférée
des Français (avec 44% sa cote d’adhésion est désormais deux fois plus élevée que celle de Sarkozy) et devient celle que préfèrent les sympathisants
de droite hors FN : 64% d’adhésion contre 58% à Sarkozy et 57% à Pécresse.
II -Questions d’actualité : le FN est un parti mal-aimé des Français mais adoré par ses sympathisants. Ni les Français, ni les sympathisants du FN ou
de LR ne veulent d’une alliance droite-FN
1 - Les deux-tiers des Français ont – toujours – une mauvaise opinion du Front National… mais une proportion identique considère que ces
élections régionales ont été une victoire pour le FN
C’est évidemment l’une des clés d’explication des résultats des deux tours des élections régionales : le FN est un parti qui enchante plus que tout
autre ses partisans - 96% d’entre eux ont une bonne opinion de leur parti, dont 57% qui en ont même une « très bonne opinion » - il parvient donc à
les mobiliser comme aucun autre parti au premier tour d’une élection, surtout une élection comme les régionales où l’abstention est très forte.
Mais en même temps, ce parti est toujours réprouvé par une immense majorité de Français – 66% de nos concitoyens ont une mauvaise opinion de
ce parti – et est rejeté comme aucun autre grand parti par les sympathisants de tous les autres camps (93% de mauvaises opinions au PS et 68% à LR).
Résultat, le FN est en difficulté dès lors qu’il est confronté (surtout en duel) à la gauche ou à la droite dans le second tour d’une élection.
C’est ce qui s’est passé aux régionales où le Front Républicain a joué à plein entre les deux tours, bousculant totalement en PACA, NPDC et ALCA les
résultats issus du premier tour.
Principaux enseignements
Mais si les Français n’aiment (majoritairement) pas le FN et s’ils l’ont privé de toute victoire en région au second tour des régionales, ils n’en pensent
pas moins que ces élections ont été un succès pour le parti de Marine Le Pen.
65% des Français estiment ainsi que, « globalement, sur l’ensemble des deux tours, ces élections régionales ont été une victoire pour le Front
national ». Ce sentiment est partagé par 55% des sympathisants de droite et 77% de ceux de droite (de l’UDI au FN), dont 86% des sympathisants du
seul FN.
2 - Alliance droite-FN : les Français n’en veulent pas… les sympathisants du FN et des Républicains non plus
L’idée a été évoquée par certains au FN après ces drôles d’élections régionales pour le FN – succès au premier tour puis échec au second tour –
pourquoi le FN ne se projetterait-il pas dans une configuration future d’alliance avec la droite (dans laquelle, évidemment il aspirerait à en prendre le
leadership) ?
Le « compagnon de route » Robert Ménard l’a carrément exprimée, et d’autres, comme le stratège du parti, Florian Philippot a évoqué des
rapprochements possibles avec des personnalités de droite qu’il juge proches de son parti (Dupont-Aignan a été cité).
Cette idée autrefois chère à Bruno Mégret est en tout cas loin de faire l’unanimité chez les Français : 82% y sont hostiles contre seulement 18% qui y
sont favorables.
Dans le détail, l’idée de cette alliance droite-FN est totalement rejetée à gauche (92%) – mais elle n’est pas concernée par l’arbitrage – mais elle est
aussi refusée par les trois-quarts des sympathisants LR (73% contre 26%) et par une large majorité des sympathisants du Front National.
Pour autant, avec 57% de rejet contre (tout de même) 42% d’adhésion cette idée peut faire son chemin dans l’électorat FN. Sans doute pas à très
court terme, mais sans doute, après la présidentielle de 2017.
Gaël Sliman,
Président d’Odoxa
Popularité de François Hollande
Diriez-vous que François Hollande est un bon Président de la République ?
(NSP)
2%
Oui
27%
-5 pts
Non
71%
+4 pts
7
Evolution de la popularité de François Hollande
Diriez-vous que François Hollande est un bon Président de la République ?
100%
90%
80%
80% 83% 78%
78% 76%76%
75%
73%
77%77%
71%
70%
60%
68%
67%
Oui
31%
32%
Non
50%
40%
30%
20%
10%
0%
8
20%
16%
21%
26% 24%
21% 23% 22%
21% 22%
27%
Popularité de François Hollande
selon la proximité partisane
Diriez-vous que François Hollande est un bon Président de la République ?
Ensemble
Sympathisants de gauche
27%
71%
59%
Sympathisants de droite 4%
38%
95%
Oui
9
2%
Non
(NSP)
- 5 pts
3%
-11 pts
1%
-4 pts
Popularité de Manuel Valls
Diriez-vous que Manuel Valls est un bon Premier ministre ?
Oui
40%
Non
60%
+4 pts
10
-3pts
Evolution de la popularité de Manuel Valls
Diriez-vous que Manuel Valls est un bon Premier ministre ?
100%
90%
80%
70%
61%61%
60%
54%53% 52%
58% 60% 58%
62%
62%62%
56%
60%
Oui
50%
45%46% 47%
40%
30%
20%
10%
0%
11
37%37%
41% 39% 41%
36%
36%36%
43%40%
Non
Popularité de Manuel Valls
selon la proximité partisane
Diriez-vous que Manuel Valls est un bon Premier ministre ?
Ensemble
40%
Sympathisants de gauche
Sympathisants de droite
60%
67%
20%
33%
Non
-2 pts
-5pts
80%
Oui
12
-3 pts
(NSP)
Palmarès de l’adhésion
Les personnalités politiques suscitant le plus de soutien ou de sympathie
Pour chacune des personnalités politiques suivantes, dites-nous si vous la soutenez, si vous
éprouvez de la sympathie pour elle, si vous ressentez de l’indifférence à son égard ou si vous la
rejetez.
Rang
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
Alain Juppé
15%
Emmanuel Macron
9%
24%
François Bayrou
6%
26%
Xavier Bertrand
7%
21%
Ségolène Royal
5%
22%
François Fillon
6%
20%
Marion Maréchal-Le Pen
12%
13%
Martine Aubry
7%
18%
Jean-Yves Le Drian
8%
17%
Marine Le Pen
14%
10%
Bernard Cazeneuve
8%
16%
Valérie Pécresse
8%
16%
Christiane Taubira
7%
17%
Laurent Fabius
6%
18%
Najat Vallaud-Belkacem
5%
18%
Bruno Le Maire
7%
15%
Jean-Luc Mélenchon
6%
15%
Nicolas Sarkozy
9%
12%
Laurent Wauquiez 7%
13%
Nicolas Dupont-Aignan 3%
12%
Cécile Duflot 2%
13%
Florian Philippot
7%
7%
Claude Bartolone
4%
10%
Christian Estrosi 3%
9%
Vous la soutenez
13
29%
Vous éprouvez de la sympathie pour elle
Adhésion
Evolution
44%
33%
32%
28%
27%
26%
25%
25%
25%
24%
24%
24%
24%
24%
23%
22%
21%
21%
20%
15%
15%
14%
14%
12%
-2
-3
+1
+9
=
-5
+1
+3
-2
-3
-8
+7
+1
=
-4
-2
-2
-6
/
-2
+3
+1
-3
/
Le palmarès de l’adhésion selon la proximité
partisane
Pour chacune des personnalités politiques suivantes, dites-nous si vous la soutenez, si vous
éprouvez de la sympathie pour elle, si vous ressentez de l’indifférence à son égard ou si vous la
rejetez.
Rang
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
14
Sympathisants de gauche
Martine Aubry
Christiane Taubira
Ségolène Royal
Najat Vallaud-Belkacem
Laurent Fabius
Jean-Luc Mélenchon
Jean-Yves Le Drian
Alain Juppé
Bernard Cazeneuve
Emmanuel Macron
François Bayrou
Claude Bartolone
Cécile Duflot
Xavier Bertrand
François Fillon
Bruno Le Maire
Valérie Pécresse
Laurent Wauquiez
Nicolas Dupont-Aignan
Christian Estrosi
Nicolas Sarkozy
Marion Maréchal-Le Pen
Florian Philippot
Marine Le Pen
57%
55%
52%
49%
43%
42%
40%
39%
38%
38%
37%
35%
33%
24%
18%
15%
12%
11%
10%
8%
5%
5%
4%
3%
Evol
Rang
+8
+2
+3
-7
-2
-2
-1
-6
-16
-2
+1
+1
+8
+16
+1
+7
+5
/
+1
/
-1
-2
-3
-4
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
Sympathisants de droite
Alain Juppé
Marion Maréchal-Le Pen
Marine Le Pen
Nicolas Sarkozy
Valérie Pécresse
François Fillon
Xavier Bertrand
Emmanuel Macron
Bruno Le Maire
Laurent Wauquiez
Florian Philippot
François Bayrou
Nicolas Dupont-Aignan
Christian Estrosi
Jean-Yves Le Drian
Bernard Cazeneuve
Laurent Fabius
Ségolène Royal
Jean-Luc Mélenchon
Martine Aubry
Najat Vallaud-Belkacem
Cécile Duflot
Claude Bartolone
Christiane Taubira
50%
50%
49%
45%
41%
39%
36%
35%
33%
33%
26%
25%
23%
22%
19%
18%
13%
11%
9%
7%
6%
5%
4%
3%
Evol
=
+8
-2
-10
+10
-8
+6
-1
-6
/
+2
-2
-2
/
-3
-5
+2
-3
-1
+2
-5
=
-4
-3
Palmarès du rejet
Les personnalités politiques suscitant le plus de rejet
Pour chacune des personnalités politiques suivantes, dites-nous si vous la soutenez, si vous
éprouvez de la sympathie pour elle, si vous ressentez de l’indifférence à son égard ou si vous la
rejetez.
Rang
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
Evolution
Marine Le Pen
Marion Maréchal-Le Pen
Florian Philippot
Nicolas Sarkozy
Christiane Taubira
Jean-Luc Mélenchon
Cécile Duflot
Najat Vallaud-Belkacem
Martine Aubry
Claude Bartolone
Christian Estrosi
Ségolène Royal
Nicolas Dupont-Aignan
Laurent Fabius
Laurent Wauquiez
Valérie Pécresse
Bruno Le Maire
Bernard Cazeneuve
Jean-Yves Le Drian
Xavier Bertrand
Emmanuel Macron
François Fillon
François Bayrou
Alain Juppé
56%
55%
51%
51%
48%
45%
41%
41%
39%
37%
35%
35%
33%
32%
29%
29%
26%
26%
25%
24%
23%
23%
21%
20%
Vous la rejetez
15
+2
+4
+3
+5
-2
+1
-2
+1
-3
+8
/
-1
+2
=
/
-5
-2
+4
+5
-5
-3
+1
-2
+1
Popularité du Front National
A propos du Front national diriez-vous que vous en avez une très bonne opinion, plutôt une bonne
opinion, plutôt une mauvaise opinion ou une très mauvaise opinion ?
S/T Mauvaise opinion :
66%
Rappel février 2015* : 68 %
Une très mauvaise
opinion
47%
S/T Bonne opinion :
(NSP)
1%
33%
Très bonne opinion
11%
Rappel février 2015* : 32 %
Plutôt une bonne
opinion
22%
Plutôt une mauvaise
opinion
19%
* Sondage réalisé par Odoxa pour Le Parisien-Aujourd’hui en France les 12 et 13 février 2015
16
Popularité du Front National selon la proximité partisane
A propos du Front national diriez-vous que vous en avez une très bonne opinion, plutôt une bonne
opinion, plutôt une mauvaise opinion ou une très mauvaise opinion ?
Ensemble
Sympathisants de gauche
Sympathisants de droite
Très bonne opinion
17
11%
22%
3% 12%
7%
25%
Plutôt une bonne opinion
47%
19%
77%
33%
19%
Plutôt une mauvaise opinion
23%
S/T Bonne
opinion
S/T Mauvaise
opinion
1%
33%
66%
1%
10%
89%
58%
42%
Une très mauvaise opinion
(NSP)
Regard porté sur les résultats du Front National
aux élections régionales
Globalement, sur l’ensemble des 2 tours, diriez-vous que les élections régionales ont été pour le
Front national…
Plutôt une défaite
35%
Plutôt une victoire
65%
18
Regard porté sur les résultats du Front National aux
élections régionales selon la proximité partisane
Globalement, sur l’ensemble des 2 tours, diriez-vous que les élections régionales ont été pour le
Front national…
Ensemble
Sympathisants de gauche
Sympathisants de droite
Plutôt une victoire
19
65%
55%
35%
45%
77%
Plutôt une défaite
23%
(NSP)
Souhait d’alliance entre le FN et la droite
Souhaitez-vous que, dans les mois ou années à venir, le Front national s’allie avec la droite ?
S/T Non :
82%
S/T Oui :
Oui, tout à fait
4%
18%
Oui, plutôt
14%
Non, pas du tout
57%
20
Non, plutôt pas
25%
Souhait d’alliance entre le FN et la droite
selon la proximité partisane
Souhaitez-vous que, dans les mois ou années à venir, le Front national s’allie avec la droite ?
Ensemble
Sympathisants de gauche
Sympathisants de droite
Oui, tout à fait
21
4%
14%
57%
25%
2%
6% 12%
8%
24%
Oui, plutôt
79%
29%
Non, plutôt pas
1%
39%
Non, pas du tout
S/T Oui
S/T Non
18%
82%
8%
91%
32%
68%
(NSP)
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
4
Taille du fichier
1 167 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler