close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

CFBL info N°30 - décembre 2015

IntégréTéléchargement
CFBL info
Sommaire
Décembre 2015 - N° 30
P 2-3. Edito du président Nouvelles régions
administratives - Lancement
du nouveau www.cfbl.fr Interview de M. de Fromont
P 4-5. Se former et s’informer
pour performer
P 6-7. Les taux de TVA
applicables aux travaux
forestiers
P 8-9. Tendances du marché
du bois - Attaques de scolytes
dans le Massif-Central
P 10-11. Retour sur
la sécheresse 2015 Présentation du PASS Gestion
P 12. Nouvelles du
personnel - Agenda
Accompagner les propriétaires forestiers
pour valoriser leurs forêts dans le court et
le long terme, telle est la vocation de votre
coopérative CFBL
CFBL a été créée par des propriétaires
forestiers pour partager des moyens humains, matériels et financiers, ceci dans
leur intérêt exclusif, puisque ces propriétaires sont à la fois les utilisateurs de la
coopérative, mais également les seuls
« actionnaires » et les seuls décideurs.
Ce besoin de disposer d’un accompagnement performant et pointu vient du
fait que la forêt est un secteur complexe.
L’horizon de temps est très variable : un
plan de gestion va généralement optimiser la gestion sur une durée de 15, 20
ou même 30 ans, tandis qu’une coupe
et une commercialisation de bois se réalisent sur une période de quelques mois.
Les techniques évoluent vite et les innovations sont nécessaires : CFBL est extrêmement innovatrice qu’il s’agisse de la
plantation avec « l’éco-reboisement®» ou
de l’informatique avec « ma forêt vue du
ciel ».
L’environnement du forestier est difficile
avec des clients qui se concentrent, une
législation surabondante et de nombreux dispositifs réglementaires.
Dans ce nouveau numéro d’information,
nous vous présentons de nouvelles mesures d’accompagnement et d’encouragement simples et efficaces :
« Plantons pour l’avenir » est un fonds de
dotation qui va aider les reboisements
en France. Certains pourront bénéficier
de ce fonds dans le cadre de leurs projets
de reboisement. D’autres pourront être
intéressés à soutenir ce fonds en tant
que mécène grâce à un cadre fiscal avantageux.
Suite page suivante
Ci-dessus :
Paysage d’automne dans
une forêt de la Nièvre
Edito, suite
« Pass Gestion », une nouvelle innovation de
CFBL qui propose des solutions personnalisées
pour vous accompagner dans la gestion de
votre forêt.
Vous informer et nous former sont des engagements de notre politique qualité. Ces derniers mois de nombreuses réunions se sont
déroulées dans les agences et vous avez été
nombreux à y participer. Nous avons également formé nos techniciens sur la réception
des chênes d’une part et sur la sylviculture du
douglas d’autre part, ceci afin de vous assurer
les meilleurs conseils.
L’amélioration continue est la base de notre
stratégie pour accompagner chaque propriétaire et l’aider à valoriser sa forêt afin de la
transmettre aux générations futures dans le
meilleur état possible.
Régions administratives
Nouveau découpage, nouvelles perspectives
par Anthony LECOUR, responsable service cartographie
Le découpage des nouvelles régions est désormais officiel.
Dans ce nouveau paysage malheureusement, point de
simplification ou de synergies entre les 3 principales régions
d’agrément de CFBL car la fusion autour d’une grande
région « Massif Central » n’a pas eu lieu.
Pour autant il faut toujours voir le bon côté des choses. Et
à défaut de se resserrer autour d’objectifs communs, notre
horizon va considérablement s’étendre d’Est en Ouest (cf
carte des centres régionaux ci-contre). Loin de dissiper nos
actions, notre territoire d’agrément restant inchangé, à nous
de profiter de ces nouvelles perspectives pour renforcer nos
moyens et nos partenariats.
Page 2
Enfin, à l’heure de la COP21 n’oublions pas
que nous fournissons gratuitement de nombreux services aux communautés qui nous
entourent : captation du CO2, qualité de l’eau,
conservation des sols. Nous devons en être
conscients, car cela nous occasionne certaines
contraintes et le faire savoir de manière positive. Nous sommes à votre écoute et continuerons d’innover en fonction de vos demandes et
suggestions.
Yves RAMBAUD
Président de CFBL
Fusion des régions
Évolution des centres de gravité régionaux
(source IGN)
Le nouveau site cfbl.fr est en ligne !
Outre son nouveau look, son contenu et son ergonomie ont été
entièrement repensés pour un accès direct et intuitif aux informations.
Parmi les autres nouveautés, vous trouverez aussi :
• une page « actu » • un accès direct
plus attrayante
et accessible aux
néophytes
• des informations
à caractère
environnemental
diffusées dans
tout le site
grâce aux
notes vertes
et sécurisé à
votre « espace
adhérent » (voir
page 11)
• un « espace
propriétaire »
enrichi avec des
informations
techniques,
commerciales,
réglementaires et
fiscales
• une page
« contact »
complètement
inédite dans la
filière
Enfin le nouveau cfbl.fr vous garantira les meilleures
conditions d’accès puisqu’il est aussi optimisé pour les
tablettes et smartphones.
Ces derniers mois, nous avons reçu sur notre site plus de
14 000 visites mensuelles.
Ci-contre :
Pour une meilleure accessibilité, le site Internet est
entièrement « responsive »
c’est-à-dire qu’il s’adapte
à tous les formats que ce
soit ordinateur, tablette ou
smartphone
Grâce à toutes ces améliorations nous
espérons vous retrouver encore plus
nombreux sur www.cfbl.fr. Vous pouvez
également nous suivre sur Facebook
et nous faire partager vos impressions.
Propriétaires : se syndiquer ?
Interview de Patrice de Fromont,
Président du Syndicat des Propriétaires Forestiers de Saône et Loire
CFBL : que représente votre syndicat ?
PF : 806 adhérents représentant 47 500 ha.
Ces chiffres sont en expansion marquée
ces dernières années. Nous sommes
membres de la Fédération Nationale des
Syndicats de Propriétaires Forestiers avec
des moyens de défense au niveau national
auprès du gouvernement, des élus et des
administrations. La cotisation inclut une
assurance responsabilité civile couvrant les
accidents en forêt (ex. : chute d’arbre ou de
branche sur une route ou sur un promeneur)
et donne droit à des tarifs préférentiels auprès
de fournisseurs d’outillages et matériels
forestiers, d’assurances forestières ou de
juristes. Important aussi, les informations d’un
bulletin semestriel et d’un site Internet : cours
des bois, législation, conseils pratiques, liens
avec les organismes forestiers, programmes
de formation. Le syndicat appuie aussi les
déclarations de dégâts de gibier.
CFBL : comment voyez-vous le monde
de la coopération forestière ?
PF : Coopératives et syndicats sont
très proches car émanant chacun des
propriétaires forestiers. Il serait bénéfique
de les rapprocher encore plus. Certains
propriétaires pensent que les coopératives
sont des acteurs professionnels parmi
d’autres. À mon avis, les coopératives auraient
intérêt à se différencier en mettant en avant
des points forts tels que la transparence,
la vente de services « clé en main » que les
autres acteurs ne sont pas en mesure de
proposer. Nous sommes prêts à en discuter.
Contact : 03 80 40 34 50
E-mail : forestiers71@gmail.com
Page 3
Réunions estivales
Quand les propriétaires forestiers se retrouvent pour s’informer.
par Richard LACHEZE, directeur des relations adhérents
La période estivale est propice à aller dans
les bois. Nous en profitons pour vous inviter
à des réunions d’informations auxquelles
vous venez de plus en plus nombreux.
Cette année, ce n’est pas moins de 14 réunions
qui ont été organisées par votre coopérative.
Nous remercions particulièrement les
propriétaires qui nous ont accueillis dans
leur forêt : Alain RIOUALLON à Vicq-surBreuilh (87), Jeanne-Marie MAHOT à St Jean
Ligoure (87) et Claude LANDEL à ChâteauChinon (58).
Ci-dessus :
Les réunions de propriétaires de Limoges (87) et
Autun (71). Elles sont l’occasion de faire connaître
les nombreux services
proposés par la coopérative tout en favorisant les
échanges d’expérience
entre propriétaires dans
un cadre convivial.
Nous remercions aussi les intervenants
extérieurs à CFBL : Daniel MICHAUD du FCBA
qui nous a exposé les avancées en recherche
sur la génétique du douglas, Stéphane VIVES
qui nous a présenté le marché du douglas et
l’entreprise Bois et Sciages de Sougy à Sougy
(58), Messieurs GINISTY, MATZ et PHILIPPE de
l’IRSTEA (Institut de Recherche en Science
Formation classement du chêne
Dans un souci de défendre au mieux les intérêts des
adhérents de CFBL, nous négocions chaque année des
contrats avec les scieries les plus performantes du pays.
En chêne, le prix est un élément important notamment
dans une période de forte hausse comme c’est le cas
depuis plusieurs mois.
Mais le classement des bois est tout aussi important
puisque la qualité est déterminante pour fixer le juste prix
d’un lot. La valeur d’1 m3 de chêne varie de 15 à 280 € de
la plus basse à la plus haute qualité.
Afin d’assurer le juste classement et donc le juste prix de
chaque lot de bois, nos techniciens ont suivi cette année
une formation classement des chênes avec un spécialiste
indépendant.
Cet exercice a été mis en place après un sondage sur
plusieurs lots pour vérifier que CFBL garantit le bon prix
à ses adhérents. Dans un souci de transparence, il est
important pour nous de vous apporter des garanties et
cette démarche atteste de notre capacité à assurer le juste
prix à chaque lot de bois.
Ci-contre :
Lot de grumes de Chêne sur un dépôt
Page 4
et Technologie pour l’Environnement et
l’Agriculture), Monsieur BORDES du CNPF,
Madame BARRABAS de la SAFER.
Dans les mois à venir, nous vous invitons
à venir nous rencontrer à PARIS les 2, 3 et
4 février 2016 et à LYON le 24 mars 2016 pour
des réunions d’informations qui deviennent
un rendez-vous important pour beaucoup
de propriétaires.
Pourquoi former nos adhérents ?
Parce que nous voulons le meilleur
des services. L’exigence vient de nos
adhérents. Mieux formés, vous êtes mieux
à même de réclamer la meilleure qualité
des services, c’est pourquoi nous tenons
à ces formations.
Qualité / Sécurité / Environnement
Sensibilisation de nos sous-traitants
par Thomas CHASSON, responsable QSE*
L’ensemble de nos sous-traitants ont été réunis pour une
formation rappelant les exigences réglementaires et
administratives et pour rappeler les éléments essentiels
de qualité et du respect de l’environnement chez nos
adhérents.
Nos sous-traitants sont des partenaires essentiels de
CFBL, ils sont les ambassadeurs de la coopérative, nous
représentant lorsqu’ils interviennent pour notre compte.
Ils contribuent largement à la qualité des prestations de la
coopérative ; c’est pourquoi il nous semble important de
les réunir et de les former pour améliorer l’organisation et
la sécurité des chantiers, tout en garantissant le meilleur
service.
* QSE : Qualité, Sécurité, Environnement
La sylviculture du douglas
Formation des techniciens de la coopérative,
Le douglas est avec le chêne une essence essentielle
chez la plupart des adhérents de CFBL.
Aussi afin de mieux vous conseiller, les techniciens
de CFBL ont suivi une formation sur les différentes
provenances de douglas (Luzette, Washington 2,
Californie et Darrington), les différentes densités de
plantation (800, 1 100, 1 320, 1 600 et 2 500 plants/ha) et
les différentes sylvicultures plus ou moins dynamiques.
orientée sur la rectitude et la finesse des branches que
sur la grosseur des troncs, nous privilégions des densités
de plantation plus élevées (de 1 320 plants/ha voire de
1 600 plants/ha) et nous diminuons les prélèvements en
éclaircie dans les peuplements de moins de 20 ans pour
favoriser la production d’arbres plus élancés.
En résumé, il existe plusieurs provenances de douglas
dont certaines sont mieux adaptées au climat sec ou au
contraire aux zones montagneuses d’où l’importance de
faire le bon choix au moment de la plantation.
CONSEIL DE SECTION
Les recherches se poursuivent et permettent de nouvelles
améliorations compte tenu de la grande diversité de
cette essence. Aujourd’hui, avec une demande plus
Les conseillers de section de Bourgogne dée au Ministère pour commercialiser des plants de
3 ans en 25 cm et + (contre 30 cm et + ).
ont visité les Pépinières NAUDET
Le 28 septembre dernier, le conseil de section a été
accueilli par Vincent NAUDET et son équipe sur le
site des « Graniers » sur le plateau Autunois.
Situé au milieu de notre secteur géographique et
réservé à la production de plants résineux, il est un
des sites d’approvisionnement privilégiés de CFBL,
parmi les 15 pépinières référencées.
Cette rencontre a également été l’occasion de rappeler les actions communes entreprises par le Syndicat National des Pépiniéristes Forestiers et l’Union
de la Coopération Forestière Française pour relancer
le reboisement et assurer le renouvellement de la
forêt française.
Thomas GUYOT, chef de culture de la pépinière,
nous a présentés toutes les phases de production
d’un plant forestier (du semis à la récolte).
Heureusement, grâce à une réserve en eau suffisante et à la possibilité d’un arrosage à la demande,
les jeunes plants forestiers résineux ont pu passer
sans trop de difficultés l’épisode particulièrement
chaud et sec de cet été.
Tout au plus, une taille des plants de 3 ans légèrement inférieure à celle constatée les années passées.
Une demande de dérogation a d’ailleurs été demanPage 5
Ci-dessus :
Le suivi régulier des parcelles par un professionnel
permet la réalisation des
travaux forestiers au moment le plus propice
Ci-dessous :
L’élagage à hauteur et les
regarnis de plantation
contribuent à la valorisation de chaque peuplement
Taux de TVA des travaux forestiers
ou de l’intérêt à être reconnu comme sylviculteur
par André VOISIN administrateur de CFBL
La Direction Générale des Finances publiques
(DGFIP) a, dans sa nouvelle documentation
fiscale élaborée depuis fin 2012 fait la synthèse
des instructions précédemment publiées. Plus
particulièrement elle traite dans le BOI-TVASECT-80-30-10 des différents taux applicables
et en particulier du domaine d’application du
taux réduit à 10 %.
ou de stockage et en particulier les prestations
fournies aux personnes, industriels ou
transformateurs, qui utilisent les produits des
exploitations forestières pour la réalisation
d’opérations de nature industrielle ou
commerciale (par exemple : travaux de sciage
réalisés en bordure de coupe au moyen de
scierie mobile).
Selon cette instruction, l’ensemble des travaux
sylvicoles et d’exploitation forestière réalisés au
profit d’exploitants agricoles bénéficie du taux
réduit de la TVA, sachant que la sylviculture
figure explicitement comme une activité
agricole dans l’instruction BOI-TVA-SECT-80 au
I § 20 et suiv.) .
Personnes pouvant bénéficier du taux
réduit (actuellement à 10 %)
Cette définition appréhende deux entités :
les opérations considérées comme travaux
sylvicoles et d’exploitation forestière d’une
part et les exploitants agricoles d’autre part.
Les opérations visées par l’instruction
Bénéficient du taux réduit de la TVA l’ensemble
des travaux forestiers, et notamment les
opérations suivantes :
Déboisement et reboisement - plantations
- taille des arbres et des haies - élagage des
arbres - abattage et tronçonnage des arbres débardage des bois - stockage du bois dans le
cadre de l’exploitation forestière - opérations
de défrichage, dessouchage, débroussaillage,
brûlage, andainage forestier - entretien des
sentiers forestiers.
En revanche, ne sont pas considérés comme
des travaux forestiers, les travaux réalisés sur
les arbres après les opérations de débardage
Page 6
Page 6
Le taux réduit s’applique aux travaux forestiers
réalisés au profit d’exploitants agricoles, c’està-dire au profit de personnes relevant du
régime de la TVA agricole, pour les besoins de
leur activité agricole.
Est ainsi concerné l’ensemble des sylviculteurs
quels que soient :
- leur statut juridique : personne physique ou
personne morale (indivision, société civile,
groupement forestier…) ;
- le mode juridique sous lequel s’exerce l’activité
agricole : propriétaire, fermier ou métayer ;
- le régime de TVA agricole : Remboursement
Forfaitaire Agricole (RFA), RSA.
Limites du dispositif : opérations exclues du bénéfice du taux réduit
Demeurent soumises au taux normal de la
TVA les prestations de services et opérations
visées par l’instruction lorsqu’elles ne sont
pas effectuées pour les besoins d’une activité
agricole. Il en est ainsi des prestations de
services rendues entre autre à l’État, aux
collectivités locales ou à leurs établissements
publics à raison des arbres plantés en bordure
des voies, sur les places et dans les parcs et
jardins ou aux exploitants agricoles ou aux
particuliers, à raison des arbres situés dans les
parcs et jardins d’agrément.
peu flou en particulier à cause de l’utilisation
de l’expression « et notamment les opérations
suivantes » ce qui laisse penser que cette liste
n’est pas limitative.
Remarque :
Les travaux sylvicoles et d’exploitation
forestière réalisés au profit de personnes
n’ayant pas la qualité d’exploitant agricole
continuent de bénéficier du taux réduit sur
le fondement du 3° de l’article 278 bis du
CGI lorsqu’ils s’analysent en des opérations
de travail à façon portant sur des produits
forestiers n’ayant subi aucune transformation.
Tel est le cas des opérations de façonnage de
bois de chauffage.
Aussi dans un souci de clarté et dans le but
de sécuriser ses rapports avec ses adhérents,
votre coopérative a-t-elle demandé à
l’administration fiscale de préciser le contenu
et la nature de certaines prestations éligibles
au taux réduit ainsi que les taux de TVA
applicables aux produits forestiers. La DDFIP
a répondu clairement à CFBL en fournissant
deux tableaux récapitulatifs :
- Les prestations éligibles au taux réduit tant
au regard de la prestation rendue que de la
situation du bénéficiaire de la prestation.
- Les taux applicables aux ventes de produits
forestiers selon leur nature et le statut de
l’acheteur (tableau disponible dans l’article
complet sur www.cfbl.fr dans l’espace
propriétaire, rubrique fiscalité).
Précisions complémentaires apportées aux opérations visées par l’instruction :
L’instruction fiscale comporte en liste la
désignation des opérations bénéficiant du
taux réduit. Cette liste présente un contour un
Prestations rendues par la coopérative
L’ensemble
des travaux
sylvicoles et
d’exploitation
forestière réalisés au profit
d’exploitants
agricoles
bénéficie du
taux réduit de
la TVA
Au profit d’un exploitant agricole
Au profit d’un
sylviculteur relevant de la TVA
non-exploitant ou
agricole quel que soit le régime :
pour des besoins
remboursement forfaitaire ou RSA
non-agricoles
Prestations de services
Travaux forestiers
Déboisement et reboisement ; Plantation ; Taille des arbres et
haies ; Élagage des arbres ; Marquage préalable à exploitation ;
Abattage et tronçonnage des bois ; Stockage des bois dans le
cadre de l’exploitation forestière ; Défrichage, dessouchage,
débroussaillage, brûlage, andainage forestier ; Entretien des sentiers
forestiers ; Travaux de dégagement des pistes forestières tels que
l’évacuation de chablis au profit d’exploitants relevant du RSA ;
Travaux d’entretien des forêts ; Opérations d’épandage de produits
phytosanitaires (phytocides, insecticides, fongicides,…) ; Travaux
d’enfouissement des souches ; Travaux de pose de protection contre
le gibier ; Travaux de curage des fossés réalisés dans les terrains
forestiers avant reboisement ; Confection des potets travaillés.
Travaux de préparation des sols forestiers
Labourage ; Binage ; Hersage ; Disquage
Taux réduit, 10 %
Article 279 b septies du CGI
Taux normal
20 %
Taux réduit selon décision ministérielle du
12 février 1982
Toutes les autres prestations relèvent du taux normal
Conclusion
Au vu de ces précisions fiscales, la fiscalité
forestière révèle toute sa complexité.
Toutefois, le principal enseignement à tirer
se trouve dans l’application du taux réduit
auquel sont assujetties les prestations de
services effectuées au profit des sylviculteurs
connus et reconnus comme tels par les
services fiscaux. Il y a donc tout intérêt à se
déclarer auprès du service des impôts des
entreprises (SIE) qui procédera à l’inscription
de l’administré en sa qualité de sylviculteur,
lui délivrera un numéro SIRET et lui fera
remplir le dossier de création. Il faudra alors
faire le choix du régime d’application de la
TVA : Remboursement Forfaitaire Agricole
pour les sylviculteurs réalisant un chiffre
d’affaires inférieur à 46.000 € annuel, Régime
Simplifié Agricole (RSA) pour les chiffres
d’affaires supérieurs deux années de suite
ou sur option.
Les régimes d’imposition à la TVA, les
avantages attachés à chacun d’eux ainsi que
les options possibles entre les deux régimes
feront l’objet d’un prochain article dans CFBL
Info…
Page 7
Marché du bois
Ci-dessus :
Un lot de chêne de la
vente groupée de Nevers
présenté bord de route.
Tendances d’automne et perspectives de fin d’année 2015
par Alain PREVOSTO, directeur commercial
L’automne est une période de reprise
d’activité après l’arrêt de plus en plus
marqué du mois d’août dans notre schéma
économique.
Le chêne et les autres feuillus
Pour décrire la reprise des activités de cet
automne, il convient de faire une mention
particulière pour le chêne.
Cette essence reine de notre marché
bénéficie toujours (et de plus en plus) d’une
forte demande créant une tension sur les
marchés et il s’en suit des hausses des prix
du bois sur pied.
Ces hausses ne concernent pas uniquement
les bois de belle qualité mais c’est bien
Granulés de bois
l’ensemble des qualités de chêne qui
bénéficie de cette situation favorable.
Pour les autres feuillus, la situation est plus
nuancée même si le hêtre profite aussi dans
une moindre mesure d’une reprise. Il était
temps car depuis 15 ans cette essence n’était
quasiment plus demandée sur le marché.
Les propriétaires peuvent donc espérer à
nouveau commercialiser les hêtres dans des
conditions acceptables.
Le peuplier est un marché bien spécifique.
Les bois de belle qualité manquent et voient
leur prix en progression avec une demande
soutenue. Les bois non élagués sont plus
difficiles à placer.
Concernant la vente de chênes de CFBL du
Profitez vite de nos
nouveaux services !
•
•
•
Page 8
Le chêne
bénéficie
toujours
d’une forte
demande
créant une
tension sur
les marchés…
Nou
vea
Commande en ligne
Chariot électrique pour livraison des palettes
Arrivée du 3ème camion souffleur
Rejoignez-nous sur www.granules-bois-pellets.fr
ou sur notre page Facebook
u!
28 octobre dernier qui s’est déroulée au
Château de Saincaize (58), nos adhérents
proposaient 56 lots de chênes pour un
volume total de 9 124 m3.
Les prix des chênes sont à un excellent
niveau. IIs progressent en moyenne de 1 %
par rapport à la vente groupée de l’année
précédente avec des prix allant de 66 €/m3
à 245 €/m3.
Les chênes d’Amérique sont toujours
recherchés et les quelques lots présentés
sont partis à des prix de 90 à 100 € le m3 bord
de route.
Les résineux
Les résineux ont connu une rentrée beaucoup
plus calme en septembre. Les scieries ont
toujours besoin de volume de bois pour
satisfaire des commandes. La faible activité
du secteur du bâtiment, la concurrence des
bois américains ou scandinaves amènent
une certaine incertitude sur les ventes
pour nos scieries françaises, les incitant à la
prudence sur les achats tant en prix qu’en
volume.
Votre coopérative CFBL grâce à ses contrats
d’approvisionnement maintient une activité
qui reste à un niveau satisfaisant avec des
prix qui restent bons pour les producteurs.
Il a toutefois fallu aller chercher de nouveaux
clients à l’export sur les pays limitrophes
Allemagne, Belgique pour écouler l’ensemble
de l’offre des adhérents et maintenir les prix.
La vente groupée, qui se tiendra à Saulieu
le 18 novembre, propose 10 000 m3
principalement de douglas. Elle viendra
donner un nouvel éclairage sur ce marché.
Vous retrouverez sur notre nouveau site.
www. cfbl. fr tous les détails et analyse de
cette vente.
Ci-dessus :
Le douglas reste avec le
chêne l’essence phare de
la coopérative avec une
demande qui se maintient
en volume, notamment
pour les petits et moyens
bois
Santé des forêts
Réapparition de foyers d’attaques de scolytes sur les épicéas
Suite à l’épisode estival,
particulièrement chaud et
sec, et au stress climatique
endurés par les épicéas, on
observe depuis le mois de
septembre le développement de
foyers d’attaques de typographe (Ips
typographus) sur la zone Massif-Central et en particulier
sur le Puy-de-Dôme, la Montagne Bourbonnaise, l’Est
du Morvan et à un degré moindre sur le Cantal et le
Limousin.
Il convient d’exploiter et de vidanger les foyers
d’infestation pour éviter une propagation.
Par Michel MOULIN, directeur technique CFBL
(Source DSF Echelon Massif-Central)
Ci-dessous :
Dégâts provoqués sous
l’écorce par une attaque
de scolytes
Pour reconnaître les attaques :
• dans un premier temps, la présence de sciure
rousse sur les troncs (début d’attaque) ;
• puis, la chute d’écorce sur le tronc, débutant au
niveau de la base du houppier et s’étendant à
l’ensemble du tronc. Les attaques forment des
tâches allant jusqu’à une trentaine d’arbres. Les
arbres finissent par rougir et c’est souvent le premier
arbre rougissant qui permet de localiser l’attaque,
et de repérer ceux dont l’écorce se détache.
Sources photos : skogoglandskap.no ; Wikipedia
Page 9
Ci-dessus :
Si la sécheresse a affecté
les peuplements forestiers,
on constate néanmoins
une bonne résilience de
ces derniers en comparaison des parcelles
agricoles et notamment
des pâturages qui ont été
durement touchés.
Sur l’ensemble
des plantations
de CFBL,
le taux de
reprise est de
83 %
Eté 2015 : sécheresse et canicule
Les taux de reprise des plantations restent satisfaisants
par Richard LACHEZE, directeur des relations adhérents
Sécheresse et canicule
Des records de sécheresse ont été battus
cette année. L’été caniculaire, conjugué à des
précipitations extrêmement faibles dès la
période des plantations en mars avril, érige
cette sécheresse comme l’une des pires
depuis 30 ans.
En moyenne sur le mois de juillet, les
précipitations ont été inférieures de 50 % par
rapport à la normale, et notamment dans
nos régions : - 73 % dans le Limousin, - 60 %
en Auvergne, - 67 % en Bourgogne.
Reprise des plantations
Le mois d’août a connu quelques passages
orageux localisés qui ont sauvé une partie
des plantations. Ailleurs on a pu constater des
dépérissements, sur les jeunes plantations
de l’année bien sûr (les plus fragiles) mais
aussi sur des peuplements plus âgés dans
certains cas extrêmes (sécheresse + canicule
+ exposition défavorable + terrain superficiel ).
Globalement, on peut toutefois se satisfaire
de taux de reprise non catastrophiques :
sur l’ensemble des plantations de CFBL, le
taux de reprise est de 83 %. Les secteurs
dans lesquels les taux de reprise ont le plus
été affectés sont situés dans le sud Saôneet-Loire, la Côte d’Or, la Basse Corrèze et la
Marche Limousine.
Conséquences et prévisions
Les jeunes plantations ne sont pas les
seules à avoir souffert du manque d’eau et
des excès de chaleur. Sur les peuplements
adultes qu’ils soient feuillus ou résineux
on pourrait constater des lésions voir des
dépérissements dans les années à venir.
Tirons les leçons de ces changements
climatiques et plantons des essences
adaptées aux conditions d’environnement.
Le choix des essences et des provenances les
plus adaptées est capital, notamment dans
les stations les plus critiques.
Risque incendie et tempête,
Avez-vous pensé à assurer votre forêt ?
Les changements climatiques peuvent aussi
apporter hélas leur lot de tempêtes voir
augmenter le risque incendie. Pensez à vous
assurer.
2 formules au
choix
Sylvassur, un contrat sur mesure à un tarif
compétitif. Demandez un devis à votre
technicien CFBL.
Un contrat sur
mesure
Page 10
« Incendie & tempête » : protection contre
l’incendie, la foudre, le vent, les ouragans et les
tornades
« Incendie » : protection contre l’incendie
et la foudre
Vous assurez votre forêt parcelle par parcelle,
sans obligation d’assurer la totalité
PASS
Gestion
De nouvelles offres de service tout compris qui vous simplifient
la gestion au jour le jour
par Michel MOULIN, directeur technique CFBL
Une nouvelle offre de gestion est
proposée aux adhérents. Cette dernière
est l’aboutissement d’un travail important
d’écoute et de développement et de la mise
en place d’un portail informatique sécurisé
pour les producteurs de la coopérative.
Ces derniers pourront dorénavant bénéficier
d’un accès personnalisé aux données
stockées sur les serveurs de la coopérative
et consulter ainsi relevés de comptes, bilans
de chantier, document de gestion, état
d’avancement du programme de coupes et
travaux, documents administratifs et fiscaux,
etc...
Ces nouveaux produits sont plus lisibles et
comprennent 2 niveaux de prestations avec
dès le 1er niveau l’accès au portail adhérent :
comprend l’essentiel
pour gérer sa forêt en
toute sécurité :
•
•
•
•
•
•
•
•
•
Une visite annuelle
Un bilan technico-économique annuel
Un budget prévisionnel annuel
Le suivi annuel de la réalisation du
programme de gestion
Mise à jour de la cartographie de la
propriété
Veille réglementaire et fiscale
Etablissement des attestations fiscales
(Remboursement forfaitaire de TVA,
attestations DEFIS et CVO)
Accès au portail ADHÉRENT
Assistance personnalisée permanente
Afin de récompenser la fidélité des adhérents,
les PASS GESTION ouvrent droit à des
remises de 7 à 30 % sur toutes les opérations
de services et d’ingénierie (document de
gestion, estimation/expertise, marquage,
montage de dossier de financement,
assistance et prestation à la vacation, …)
Les adhérents déjà titulaires d’un contrat
de gestion à la coopérative se verront bien
entendu proposer ces nouveaux produits
plus avantageux et la migration interviendra
automatiquement sauf contre ordre de leur
part à compter du 1/01/2016.
Pour ceux d’entre eux possédant moins de
25 ha, la souscription d’un PASS GESTION
permet de défiscaliser 25 % des honoraires
Ci-dessus :
La brochure de présentation des offres PASS Gestion
et PASS Gestion+ est en
cours de diffusion
permet d’optimiser la
rentabilité
de
son
patrimoine avec en plus :
•
Assistance fiscale pour suivi nature de
culture, forfait IRPP et déclaration ISF
•
Assistance au suivi et à la déclaration
de TVA pour les assujettis
•
Valorisation annuelle des actifs
forestiers
•
Proposition et aide à la décision en
matière de couverture des risques et
dommage tempête
•
Rapport annuel d’activités pour les
groupements forestiers, sociétés ou
consolidation de propriétés
versés à la coopérative sous forme d’un
crédit d’impôt sur le revenu dans la limite de
4 000 € pour un contribuable marié ou pacsé
et de 2 000 € pour un célibataire.
Souscrire un PASS GESTION aujourd’hui,
c’est la garantie d’optimiser la gestion de son
patrimoine, de s’assurer de mener à bien le
programme d’intervention prévu dans son
document de gestion et de mettre en valeur
vos parcelles forestières. Véritable outil de
suivi, il vous permet de bénéficier d’une
assistance dédiée personnalisée de tous les
instants.
Page 11
Nouvelles du personnel
Embauches
•
Betty DOUCET, 24 ans, titulaire d’un BTS GF, vient
renforcer l’équipe exploitation sur l’agence d’USSEL.
•
Nous accueillons également en alternance Damien
DEPLAGNE sur l’Agence Nord Limousin ainsi que
Gaëtan DOUHET qui après avoir réussi son BTS GF en
alternance au sein de CFBL, prépare désormais une
licence professionnelle à Mont de Marsan toujours
au sein de l’agence Auvergne.
•
Jules LEFRANÇOIS, 22 ans, titulaire d’un BTS GF,
prépare un diplôme d’ingénieur agronome par
apprentissage sur 3 ans avec ENSAT de Toulouse.
Il travaillera en étroite collaboration avec Michel
MOULIN, directeur technique, sur des thématiques
sylvicoles.
•
Amandine PERETTI, 27 ans, occupe un poste d’aide
comptable. Parallèlement, elle est en reconversion
professionnelle et prépare un BTS CGO dans le
service comptabilité.
Naissances
Clément ROCHE, 23 ans, après avoir réussi son
diplôme à l’IHEDREA et son alternance à CFBL,
intègre l’agence Autun sur un poste de gestionnaire
forestier secteur Côte d’Or.
•
Bertrand CHAPELANT est l’heureux papa d’un
deuxième petit garçon, Antoine.
•
Vianney de COURTIVRON a eu la joie d’accueillir une
petite Isaure fin septembre.
•
Jean-Yves BOUDIN nous a quitté
par Bernard PALLUET
Jean-Yves BOUDIN, un homme « rare » comme le
qualifie l’un de ceux qui l’ont côtoyé, s’en est allé
après quelques semaines d’un combat fulgurant et
inégal contre le cancer. Il fut pendant les années 1990
un ambassadeur hors norme de la coopérative. Son
opiniâtreté et ses compétences exceptionnelles en
matière de débardage à cheval ont entraîné CFL avec
succès sur des chemins insoupçonnés, en France et
même jusqu’au Venezuela.
Grâce à lui, nombre d’entre nous ont découvert qu’on
pouvait allier débardage à cheval et économie, à
condition de réunir compétence, amour du travail
bien fait et respect des règles, mettant à bas l’image
alors désuète voire dilettante de la pratique.
Jean-Yves n’aura laissé personne indifférent, pas plus
le spectateur d’un jour que tous ceux qui ont collaboré
avec lui. D’une volonté à toute épreuve, esthète de
son art, faisant preuve sans relâche de pédagogie, il
aura fait front toute sa vie pour défendre une autre
approche de l’exploitation forestière dans laquelle,
la complémentarité donne sa place aux plus petits
comme aux plus structurés. Il aura su montrer que
réussir cette alchimie traction animale-mécanisation
était tout bénéfice pour la foret, l’environnement et
la société.
La coopérative lui sait gré de tout cela et s’associe à
l’immense peine de ses proches et de ses amis.
Tu nous manqueras Jean-Yves, mais ton exemplarité
et l’amitié que nous éprouvons pour toi ne nous
quitteront pas.
Agenda
2, 3, 4/02/2016
08/03/2016
09/03/2016
23/03/2016
24/03/2016
Page 12
Réunion de propriétaires à Paris
Assemblée Générale de section Bourgogne
Assemblée Générale de section Auvergne/
Limousin
Assemblée Générale Plénière à Cluny (71)
Réunion de propriétaires à Lyon
Siège social – Ussel
Parc de l’Empereur - BP 85 - 19203 USSEL cedex
Tél : 05 55 46 35 00 – Fax : 05 55 46 35 01
Email : cfbl@cfbl.fr
Toute l’équipe CFBL en profite
pour vous souhaiter un très
joyeux Noël 2015 !
Siège Section Bourgogne – Autun
7 av. André Saclier, Parc de Bellevue - 71400 AUTUN
Tél : 03 85 86 01 30 – Fax : 03 85 86 01 39
Email : autun@cfbl.fr
www.cfbl.fr
Conception : CFBL
Impression : MAUGEIN Imprimeurs
19360 MALEMORT
Papier certifié PEFC
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
6
Taille du fichier
2 533 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler