close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Association ADSEA 28

IntégréTéléchargement
Déc 2015
SERVICE DE PREVENTION
SPECIALISEE
Quartiers :
Tallemont
Bretagne
Jules Ferry
Brossolette
A. Briand
VERNOUILLET
A.D.S.E.A. 28
Association Départementale pour la Sauvegarde
de l’Enfant à l’Adulte d’Eure-et-Loir
35 avenue de la Paix 28300 CHARTRES
Tél. : 02 37 30 06 12 Fax : 02 37 32 85 67
Email : prevention@adsea28.org
Quartiers :
Les Vauvettes
La Tabellionne
S.Allende
MAINVILLIERS
La Prévention Spécialisée, compétence du Département depuis la loi de
décentralisation du 6 janvier 1986 est une action sociale et éducative
territorialisée. Sa mission s’exerce dans les lieux où se manifestent des
risques d’inadaptation sociale afin de prévenir la marginalisation et de faciliter
Quartiers
l’insertion ou la promotion des jeunes et des familles.
Paradis
LUCE
Vieux Puits
L’article 82 de la loi du 2 janvier 2002 réaffirme l’intégration de la Prévention
Maunoury
Spécialisée dans le champ de l’Aide Sociale à l’Enfance. Par l’ordonnance de
Béguines
simplification du droit en matière d’action sociale du 1er décembre 2005, la
Bruxelles
Prévention Spécialisée intègre la nomenclature des établissements et services
Guynemer
relevant de la loi du 2 janvier 2002 : toutes les dispositions de la loi
Clemenceau
s’appliquent alors à la Prévention Spécialisée hormis les dispositions des
articles L 31164 à 7 du CASF (livret d’accueil, contrat de séjour…) tout en
garantissant l’exercice des droits et libertés individuelles des usagers.
Depuis le 1er janvier 2014, la mission s’exerce sur les territoires de Lucé- Mainvilliers et de Vernouillet dans le cadre d’un marché public
à bons de commande. 850 journées éducatives sont prévues pour l’ensemble du Service.
Orientations du Conseil général en matière de prévention spécialisée :
Présentation de
l'Association
A.D.S.E.A. 28
La prévention spécialisée se devra de :
 Prévenir la marginalisation et l’inadaptation du jeune et des familles,
 Être un moyen de socialisation et de promotion des jeunes en grande difficulté ainsi que de promotion collective des quartiers ,
 Développer à titre préventif des actions éducatives auprès des jeunes en difficulté sur les territoires concernés,
 Favoriser les prises de conscience par le milieu de vie des actions à mener en matière d’insertion sociale, afin que chacun
puisse y trouver sa place,
 Faciliter l’accès du public concerné aux équipements de formation, de loisirs, de culture, au monde du travail, à l’amélioration
des relations avec leurs famille et environnement ».
Association Loi 1901
Siège Social : 35, avenue de la Paix - 28300 LÈVES
LES ACTIONS DU SERVICE DE PRÉVENTION SPÉCIALISÉE :
Pour qui :
Elles s’adressent en priorité aux mineurs et jeunes majeurs de 10 à 21 ans.
Comment :

A partir d’un travail de rue quotidien et d’une présence dans les lieux fréquentés par les jeunes, en allant à leur rencontre de façon
volontaire et respectueuse pour établir une relation de confiance :




par un accompagnement éducatif adapté.
par la mobilisation des potentiels et des savoir-faire sociaux des individus et des
groupes.
par un travail en réseau avec les partenaires.
Pour quoi :
L’EQUIPE :
Madame Christine CÉ, Directrice,
1 Chef de service
1 Secrétaire
Développer les potentiels de chacun à accéder à un mieux-être personnel de façon EQUIPES :
LUCÉ : 2 Éducateurs
autonome et responsable, et à s’inscrire au mieux dans la société.
MAINVILLIERS : 2 Éducateurs
VERNOUILLET : 2 Éducateurs
La direction du service est installée au 35, avenue de la Paix à Lèves, c’est le lieu de
coordination, d’information, de réflexion et d’organisation du travail de l’ensemble des
Effectif au 31/12/2014 : 5,80 ETP
équipes des trois territoires d’intervention.
Page
12

Tél. : 02 37 21 29 16
Fax : 02 37 36 78 37
Email : sauvegarde.28@adsea28.org
www.adsea28.org
S.A.E.D.
L'ACTIVITE 2014
Service Aide et Dialogue
(1)
La position du service est d’accueillir la personne comme responsable de ses actes et
actrice de son changement. L’équipe a pour projet d’accompagner chacun vers la réalisation
de ses objectifs personnels d’autonomie en s’appuyant sur des actions concrètes. Le
service est organisé autour de trois pôles. :
ACCUEIL - HEBERGEMENT
POLE DE JOUR POUR ADOLESCENTS
35 avenue de la Paix - 28300 LEVES
Tél. : 02 37 36 56 47- Fax : 02 37 27 69 96
Email : pole-de-jour@adsea28.org
Service d’Hébergement Educatif Mixte pour Adolescents (S.H.E.M.A.)
93 garçons et filles de 12 à18 ans
Internat socio-Educatif Médicalisé pour Adolescents (I.S.E.M.A.)
22 garçons et filles de 12 à 18 ans
Accueil Familial
50 garçons et filles mineurs
Appartements
25 jeunes (18 à 21 ans)
ACCOMPAGNEMENTS ET CONSULTATIONS EN MILIEU OUVERT
Prévention spécialisée
268 enfants et jeunes suivis par les éducateurs de rue
Action Educative en Milieu Ouvert - A.E.M.O.
1122 mesures pour mineurs de 0 à 18 ans
Pôle de jour pour Adolescents
78 jeunes de 12 à 18 ans
Aide Educative à Domicile - A.E.D.
187 mesures pour mineurs de 0 à 18 ans
Antenne Mandataires
Curatelles - MASP
147 mesures
Espace de Rencontre
321 familles
Accompagnement Jeunes Majeurs
et Point d’Accueil et d’Ecoute Jeunes (PAEJ)
165 jeunes de 17 à 25 ans
Espace Médiation Familiale
162 familles
(1) Nombre de personnes suivies en 2014 (présentes au 31 décembre et sorties en 2014)
Page
2
Ce dispositif peut accueillir 25 jeunes de 12 à 18 ans. Dans le cadre de la Protection de l'Enfance, les inspecteurs de l'Aide Sociale à
l'Enfance proposent aux familles un placement éducatif en journée pour des adolescents déscolarisés, ou en recherche d'une orientation et
qui sont en rupture avec les dispositifs de formation. Les services de l'Inspection Académique orientent des collégiens en risque d'exclusion
sur le dispositif Relais intégré au pôle. Les adolescents sont admis après présentation d'un dossier en rencontre avec la famille et contact
avec l'établissement de rattachement.
POLE JEUNES MAJEURS
POLE MANDATAIRES
9 boulevard Clemenceau
28000 CHARTRES
Tél. : 02 37 30 23 23 - Fax : 02 37 28 11 27
Email : pole-jeunesmajeurs@adsea28.org
9 boulevard Clemenceau
28000 CHARTRES
Tél. : 02 37 33 01 39 - Fax : 02 37 28 11 27
Email : pole-mandataires@adsea28.org
Le Point Accueil Ecoute Jeunes est destiné au public 17 - 25
ans et a pour mission d’accueillir, écouter et orienter. (Circulaire
2002-145 et loi 2005-32 du 18 janvier 2005). Le jeune prend
contact par téléphone. Un simple échange, une information, une
adresse transmise peuvent lui être suffisants. Un
accompagnement éducatif peut être proposé suivant le ou les
problèmes soulevés.
L’antenne Curatelle exerce trois types de mesures :
- Tutelle d’Etat : mesure d’incapacité complète pour
une durée de 5 ans. Le tuteur fait seul les actes d’administration et
de conservation. Il doit prendre soin de la personne et gérer le
patrimoine après inventaire.
- La Curatelle d’Etat renforcée : mesure d’incapacité
partielle pour une durée de 5 ans. Le curateur a un rôle
d’assistance pour des actes patrimoniaux et personnels (mariage,
L’accompagnement socio-éducatif s’adresse aux jeunes :
divorce...). Il règle les dépenses et gère l’excédent sur un compte
- de 18 à 21 ans avec ou sans mandat dans le cadre de la
ouvert au nom du majeur.
protection de l’enfance
- La Curatelle d’Etat simple : mesure d’incapacité
partielle d’une durée de 5 ans. Le curateur a un rôle de conseil
L’objectif est le maintien dans la scolarité, un accès à une
pour des actes patrimoniaux et personnels et n’est pas
formation ou à un emploi par un travail sur les relations sociales/et l’administrateur du patrimoine du majeur protégé.
ou familiales, une aide à la gestion de la vie quotidienne
(logement, démarche administrative, soins…)
L'antenne MASP : Mesure d'accompagnement social
personnalisé contractualisée avec le Pôle budget du Service
Social du Conseil Général. Le Service perçoit certaines
prestations sociales et gère avec la personne.
L’EQUIPE :
Madame Christine CÉ
Directrice
Pôle de Jour pour Adolescents
Chef de service : Brigitte SAGNEZ
1 secrétaire
2 enseignants
1 enseignant (Education nationale)
1 assistant d’éducation (Education nationale)
3 chargés d’insertion
3 éducateurs techniques
1 agent de service
1 secrétaire
4 éducateurs
Pôle Jeunes Majeurs
Pôle Adultes et Familles
Chef de service : Noémie CLERMIDY
2 mandataires judiciaires
1 secrétaire
1 agent de service
Effectif au 31/12/2014 : 20.91 ETP
Page
11
S.A.E.M.O.
Service d’Actions Educatives
en Milieu Ouvert
Direction du Service
56 rue Jean Mermoz - 28000 CHARTRES
Tél. : 02 37 18 07 10 - Fax : 02 37 18 07 07
Email : aemo@adsea28.org
Le service d'A.E.M.O. créé en septembre 1961, a pour mission la protection de l'enfance.
La mission confiée au service a pour but d’aider des parents à assumer les droits et devoirs que
confère l’autorité parentale. En sollicitant les ressources familiales dans une perspective d’évolution et
de changement, l’intervention se propose d’amener chacun à trouver sa place en lien avec la famille, et donc de faire cesser le danger
ou le risque de danger.
Il intervient :
- sous forme d’AEMO (Action Educative en Milieu Ouvert) après décision judiciaire en application des articles 375 et
suivants du Code Civil, en direction de jeunes garçons et filles mineurs vivant dans leur famille ou confiés à des tiers et
pour lesquels une mesure d'assistance éducative est ordonnée, dès lors "que la santé, la sécurité, ou la moralité d'un
mineur sont en danger, ou si les conditions de son éducation sont gravement compromises". La durée d'une
ordonnance est de 6 mois ; celle d'un jugement ne peut excéder 2 ans. La mesure peut être prolongée si le magistrat
l'estime nécessaire ; il peut aussi y mettre fin à tout moment.
- sous forme d’AED (Aide Educative à Domicile) après désignation par l’autorité administrative (ASE) en application
des articles L222-2et L222-3 du Code de l’Action Sociale et de la Famille au titre de sa mission de protection de
l’enfance. L’intervention s’adresse alors à des parents confrontés à des difficultés éducatives pour lesquelles ils ne sont
pas parvenus à trouver des réponses adaptées. Elle est mise en œuvre avec l’accord des parents parfois même à leur
demande, sur la base d'un contrat. La durée d’une mesure varie de 6 mois à 1 an renouvelable une fois.
L'A.E.M.O. et l’A.E.D sont des actions personnalisées exercées par une équipe pluridisciplinaire (travailleurs sociaux, psychologue et
médecin psychiatre) en lien avec le projet éducatif du service.
LES IMPLANTATIONS :
- ANTENNE DE DREUX ET SON ARRONDISSEMENT
16, boulevard Louis Terrier - 28100 DREUX - Tél. : 02 37 50 16 32 - Fax : 02 37 50 22 15
- ANTENNE DE CHARTRES - NOGENT-LE-ROTROU (Perche - Vallée de l'Eure)
56 rue Jean Mermoz - 28000 CHARTRES - Tél. : 02 37 18 04 44 - Fax : 02 37 18 01 65
39 rue du Perche - 28400 NOGENT-LE-ROTROU (local d'entretiens sur rendez-vous)
- ANTENNE DE CHARTRES-CHATEAUDUN (Combray – Beauce)
12 bis rue des Tourneballets 28110 LUCE - Tél. : 02 37 88 11 00 Fax : 02 37 30 13 99
22 rue Anatole France – 28200 CHATEAUDUN (local d'entretiens sur rendez-vous)
Chaque secteur est organisé sous la responsabilité d'un chef de service. Celui-ci coordonne une activité moyenne de 285 situations par
équipe, au regard d'une habilitation devant prendre en charge 850 mineurs vivant dans le département d'Eure-et-Loir (720 AEMO et
130 AED).
L'EQUIPE :
Madame Isabelle LUXEREAU
Directrice
3 Chefs de service éducatif
1 Médecin psychiatre
7 Secrétaires
3 Psychologues
32 postes éducatifs
4 Agents de service
PRESENTATION DE L'ASSOCIATION
14 administrateurs
ADSEA 28
c'est :
229 salariés
Soit 205 ETP
Au 31/12/2014
2 640 personnes suivies
Les Statuts de l'ADSEA disposent à l'article 1, que "la Sauvegarde de l'Enfance est une Association d'Intérêt Général, ayant pour objet
toutes questions relatives à la Sauvegarde, l'Éducation et la Rééducation des enfants, adolescents et jeunes adultes en difficulté. Elle
pourra notamment :
1° Participer, par tous les moyens, à la Protection et à l'Éducation d'enfants, d'adolescents,
et à l'insertion ou la réinsertion de jeunes majeurs ou de toute autre personne, quelque soit la nature de leurs difficultés ainsi qu'à la
formation de tout personnel, nécessaire à cet objectif.
2° Conseiller, aider, créer et/ou gérer des organismes ou des établissements ou services ayant cet objet, coordonner des initiatives et
des réalisations tendant aux mêmes fins.
3° Participer à l'élaboration d'une politique en faveur de l'Enfance et de l'Action Sociale.
4° Promouvoir un mouvement d'opinion, de réflexion, et toutes actions de communication en faveur de la jeunesse et des personnes
en difficulté."
Ces statuts sont complétés de trois textes de référence, la Charte Associative et le Projet Associatif, où nous présentons nos valeurs et
notre philosophie d'action, nos engagements et nos réflexions pour l'avenir, et le Règlement Général, qui précise les rôles, les fonctions,
l'organisation des hommes et des structures.
L'A.D.S.E.A. est issue du Comité de Protection de l'Enfance en Danger Moral, créé en 1918 sur le Département. Son Conseil
d'Administration se réunit au moins tous les trimestres, son Bureau tous les mois, afin de statuer sur les orientations, les projets, les
moyens de l'Association et de ses structures.
Notre Association a mis en place au cours de plus de cinquante ans d'existence un ensemble d'Établissements et Services,
complémentaires, destinés aux enfants, adolescents, jeunes adultes voire aux parents, et maintenant à des adultes, présentant des
difficultés diverses (troubles du comportement, de la personnalité, difficultés familiales, sociales, psychologiques, temporaires ou
récurrentes). Ces structures permettent soit un hébergement adapté, soit un accompagnement, dans le milieu naturel, à court et moyen
termes.
Les structures sont habilitées et financées par le Conseil Général d’Eure-et-Loir, la Protection Judiciaire de la Jeunesse, la Caisse
Nationale de Solidarité pour l’Autonomie, ou selon l'activité par des subventions diverses (Caisse d’Allocations familiales, collectivités…)
Des équipes pluridisciplinaires, spécialisées, sont chargées du travail d'éducation, de soin, d'insertion ou de contrôle. Elles sont
composées en majorité d'éducateurs et éducatrices spécialisés diplômés et également de psychologues, moniteurs éducateurs,
médecins psychiatres, assistantes maternelles, animateurs sportifs, éducateurs scolaires, élèves éducateurs, personnel des services
généraux, secrétaires. Elles accueillent des stagiaires d'écoles dans la plupart des disciplines pratiquées. Ces équipes sont encadrées
par des Directeurs, assistés de Chefs de service éducatif.
Le travail d'accompagnement éducatif est réalisé dans des structures de type "internat", en famille d'accueil, en milieu ouvert, par des
activités de jour et en prévention spécialisée.
L'ensemble de l'activité de l'ADSEA 28 possède un dénominateur commun : en œuvrant dans le respect des droits de l'enfant et de la
famille, dans le cadre de la législation en vigueur, il s’agit d’accompagner vers l’autonomie et favoriser le mieux être des jeunes,
enfants et jeunes adultes qui lui sont confiés, ou qui le sollicitent.
Les Établissements et services, en effet, sont en relation avec leur public- enfants, adolescents et adultes, familles - avec ou sans
mandat. Des centaines de jeunes, et leurs parents, dans ce cadre, confient tout ou partie de leurs difficultés aux professionnels de
l'Association qui sont soumis aux règles de déontologie et, comme l'ensemble du personnel de l’ADSEA 28, aux obligations de réserve
et de discrétion professionnelle, gages du respect des Droits de l'Homme et de la qualité de la relation et de l'aide apportée.
L'accompagnement vers le mieux-être des personnes s'inscrit dans une logique de prise en charge globale, tenant compte des
spécificités de chacun (Projet Individualisé), dans son environnement naturel, en engageant, de façon active, la participation de celui-ci :
Famille, École, Quartiers, etc...
Effectif au 31/12/2014 : 45,24 ETP
Page
10
Page
3
S.A.F.
Service d’Accompagnement Familial
L'HISTORIQUE
05 novembre 1918 Assemblée Générale Constitutive. Président :
Maître BELLENTANI.
30 juillet 1942
Nouvelle Assemblée Générale relançant l'activité
du Comité. Président : Monsieur NICOLLET.
Novembre 1942
Premières activités : Surveillance et assistance
aux mineurs en Liberté Surveillée ; Enquêtes
sociales auprès des familles d'enfants en danger
moral.
Mai 1943
Ouverture du premier Foyer d'Accueil à Chartres,
15, rue de Courville.
1947
Création du Service de Tutelles aux Allocations
Familiales.
Février 1949
Création du Foyer des Boissières à Lèves, sur le
domaine loué aux propriétaires. Il sera désigné
successivement "foyer de semi-liberté", "foyer
d'action éducative".
Juin 1956
Changement d'appellation : A.D.S.E.A. en Eure et
Loir , Journal Officiel le 21 Juin. (Association
Départementale pour la Sauvegarde de l'Enfance
et de l'Adolescence).
Monsieur Marc NIVET, Directeur Général.
Oct-Nov 1956
Installation du Centre Charles Péguy au château
de Meslay-le-Vidame (Officiellement le 15/12/56).
1959
Création du service Placement Familial au
Château (placements extérieurs, annexe du Foyer
des Boissières, arrêté de création en 1961).
Janvier 1961
Création du service d' A.E.M.O. à Lèves (Habilité
le 5/9/61) dans les locaux du Château.
1972
Création du service de Prévention Spécialisée à
Dreux. (Arrêté : mars 1973).
1973
Ouverture du service de Chartres en septembre
1982.
05 Sept. 1977
Ouverture du Foyer de Jeunes Filles Marc NIVET à
Chartres.
1978
Installation des locaux de l'antenne du Service
d'A.E.M.O. à Dreux.
Juin 1979
Ouverture du Service d'Aide aux Jeunes Majeurs
Détenus à Lèves et création du Service d'Aide aux
Jeunes Majeurs à Chartres.
Janvier 1984
Monsieur Jean-Marie SIBEL, Directeur Général.
1983 -1984
Ouverture du service de Contrôle Judiciaire
Socio-Éducatif à Lèves, faisant suite au SAJM
Détenus.
1990
Convention Conseil Général/'A.D.S.E.A. pour la
maintenance des chemins de randonnée d'Eure-etLoir gérée par le S.A.J.M.
1993 -1994
Création des services de suite des CEP Charles
Péguy et Foyer Educatif les Boissières.
Octobre 1995
Monsieur Didier WUSTNER , Directeur Général.
Adoption du Projet de l'Association, la CHARTE
Associative.
Mai 1996
"RÉPIT" accueille les premiers bénéficiaires.
1er Octobre 1996
La D.D.A.S.S. 28 confie à l'A.D.S.E.A. la mission
de l'Appui Social Individualisé (A.S.I.) sur Dreux,
puis en 97 sur Nogent-le-Rotrou et Châteaudun,
enfin sur Chartres.
Page
Mars 1997
Après expérimentation, mise en place du Service
Extérieur, entre les 2 Foyers Éducatifs, en mixité.
Septembre 1997
Reprise de l'activité de Prévention Spécialisée sur
Châteaudun, et adoption du Référentiel de la P.S.
Janvier 1999
Création du Service Curatelle géré par le Service
d'Aide aux Jeunes Majeurs.
Novembre 1999
Monsieur Christian MATELET, Directeur
Général.
Avril 2000
Ouverture de l'I.O.E. (Investigation et Orientation
Éducative) dans le cadre du Service DIALOGUE.
Juin 2000
Monsieur Jo TANTER, Président.
Décembre 2003
Nouvelle convention de Prévention Spécialisée :
Dreux et Châteaudun sont confiés à d'autres
opérateurs.
14 avril 2004
Monsieur Jean BAUDIN, Président
06 juillet 2006
Création de la Permanence Accueil Ecoute Jeunes
gérée par le Service d’Aide aux Jeunes Majeurs
01 septembre2006 Monsieur Bernard LEMAIGNAN, Directeur
Général.
01 janvier 2007
Ouverture de la Maison de Saint-Georges-sur-Eure.
29 janvier 2008
Décret d’ouverture de l’Internat Socio-Éducatif
Médicalisé pour Adolescents - ISEMA.
Juillet 2008
Le Service de Prévention Spécialisée quitte ses
locaux de Chartres pour Lèves.
Janvier 2009
Ouverture de l’ISEMA à Landelles.
Regroupement des Services « Aide aux Jeunes
Majeurs » et « Dialogue » qui devient « Service
Aide et Dialogue »
12 janvier 2010
Maître Yves CAUCHON, Président.
Avril 2010
l’ISEMA s’installe à Illiers-Combray
Janvier 2011
Le Service de Placement Familial devient le
Service d’Appui et de Suppléance Parentale
(SASP) en intégrant les activités de Médiation
Familiale et de l’Espace de Rencontres (auparavant
géré par l’Association La Médiane)
1er septembre 2011 Les foyers des Boissières, Marc Nivet et le Centre
Charles Péguy sont rassemblés au sein du Service
d’Hébergement Educatif Mixte pour
Adolescents (SHEMA)
Ouverture à Lèves du Pôle de Jour pour
Adolescents (PJA) au sein du Service Aide et
Dialogue.
5 septembre 2011 Monsieur Jacques BONVALET, Directeur
général
Janvier 2012
Le Service d’Accompagnement Familial (ex SASP)
s’installe au 9 rue de Voves à Chartres
23 juin 2012
L’ADSEA rend les clés du domaine de Meslay-leVidame (ex Centre Charles Péguy) à la Caisse
d’Allocations Familiales
21 juin 2013
Le SHEMA inaugure son site d’hébergement au 39
rue Nicole à Chartres.
Juillet 2013
Arrêté d’agrément préfectoral pour l’Espace de
Rencontre
30 décembre 2013 Transfert des chantiers d’insertion au FAC.
20 mars 2014
Habilitation de l’ISEMA.
17 avril 2015
Inauguration « ISEMA Jean Baudin »
4
L'ACCUEIL FAMILIAL
9 rue de Voves - 28000 CHARTRES
Tél. : 02 37 36 56 56 - Fax : 02 37 36 60 61
Email : saf@adsea28.org
L’Accueil Familial est un dispositif institutionnel permettant l’accueil et l’accompagnement
éducatif d’enfants dans une famille (un membre du couple est agréé en qualité d’assistant
familial par le Service de Protection Maternelle et Infantile du Conseil Général).
Ces enfants sont confiés soit à l’Aide Sociale à l’Enfance sous l’autorité du Président du
Conseil Général d’Eure et Loir, soit suite à une décision de placement du Juge des Enfants.
Le Service d’Accueil Familial a été habilité à compter du 07 juillet 1961, avec effet rétroactif, par le Préfet d’Eure et Loir à recevoir 50 mineurs , au titre des
articles 375 et suivants du Code Civil, dans le cadre de la protection de l’enfance et de l’adolescence en danger et telle que définie par le Code de la
Famille et de l’Aide Sociale
Le déplacement des enfants de leur famille biologique et la séparation sont deux conditions paradoxales qui permettent au mineur de se (re)construire et
de s’épanouir dans un cadre de vie familiale structurant et qui permet d’engager la mise en place d’un travail auprès des parents et de l’enfant sur leurs
liens, dans la perspective d’aider les parents à reprendre leur place et leur rôle auprès de leur enfant.
Etre Famille d’Accueil implique un engagement des deux conjoints (mais également des enfants voire de la famille élargie) pour donner à l’enfant accueilli
la sécurité matérielle et affective dont il a besoin pour s’épanouir, se construire et dépasser des traumatismes antérieurs. Au quotidien la famille d’accueil
contribue à la concrétisation du projet individuel de l’enfant, construit en synthèse. Son investissement affectif auprès de l’enfant vient le soutenir dans la
construction de son identité. Par ses observations, elle donne des informations sur l’évolution de l’enfant lors des réunions, visites à domicile et entretiens
avec le psychologue.
Les professionnels (chef de service, éducateurs) sont chargés de la coordination des relations avec l’ensemble des personnes et services/structures qui
ont à voir avec l’enfant dont ils/elles assurent la référence. Ils accompagnent l’assistant(e) familial(e) dans l’accueil et l’éducation qu’il/elle met en place
pour l’enfant, en l’aidant à prendre du recul et en réfléchissant avec lui/elle sur les réponses à apporter à l’enfant, en fonction des difficultés et problèmes
rencontrés. Les psychologues reçoivent les enfants en entretiens individuels et font le point avec l’assistant(e) familial(e) qui accompagne l’enfant et sont
chargées des relations avec les différents lieux de soins et de prises en charge thérapeutiques.
L'ESPACE DE RENCONTRE
L'ESPACE MEDIATION
Email : saf-rencontre@adsea28.org
Email : saf-mediation@adsea28.org
L’Espace de Rencontre s’adresse à toutes situations où l’exercice du droit
de visite est interrompu, difficile ou trop conflictuel. Son but :
- maintenir la relation , prendre ou reprendre le contact entre l’enfant et le
parent avec lequel il ne vit pas.
- permettre à l’enfant de se situer dans son histoire, par rapport à ses
origines.
Ces rencontres peuvent avoir lieu :
- à la demande d’un Juge aux Affaires familiales dans le cadre d’une
séparation.
- à la demande d’un juge pour enfants dans le cadre de la protection de
l’enfance afin de maintenir en les encadrant, les relations de l’enfant avec le
ou les parents dont il a été séparé pour sa protection : principes des visites
qui sont dites « médiatisées ».
- à la demande des personnes elles-mêmes. Dans ce cas, une participation
financière est demandée en fonction des ressources.
- à la demande des partenaires sociaux (ASE, milieu ouvert).
Cette activité bénéficie de financements divers : Etat, Département,
Communes, autres organismes sociaux, paiement à la prestation.
La médiation familiale est un processus de construction ou reconstruction
du lien familial axé sur l’autonomie, la responsabilité des personnes
concernées par une situation de rupture ou de séparation dans laquelle un
tiers impartial, indépendant, qualifié intervient : le médiateur familial. Il
favorise à travers l’organisation d’entretiens confidentiels, la communication,
la gestion du conflit dans le domaine familial entendu dans sa diversité et
dans son évolution.
L'ÉQUIPE :
Accueil familial
1 secrétaire
3 éducatrices
2 psychologues
29 assistants familiaux
1 agent de service
1 agent d'entretien
Cette médiation peut avoir lieu à l’initiative d’un Juge aux Affaires familiales
ou à la demande des personnes. Dans ce dernier cas, une participation en
fonction des ressources est demandée selon un barème.
Le principal financeur demeure la Caisse d’Allocations Familiales sous la
forme d’une convention de prestations de service.
Autres financements : MSA, Cour d'Appel de Versailles, Conseil général
d'Eure-et-Loir, Ville de Dreux, Chartres Métropole, ACSE.
Madame Catherine FRESTEL, Directrice
Madame Catherine GATEAU, Chef de service
Espace de Rencontre
Espace Médiation
4 intervenantes
1 secrétaire
1 médiatrice
1 secrétaire
Effectif au 31/12/2014 : 38,87 ETP
Page
9
I.S.E.M.A. Jean BAUDIN
Internat Socio-Éducatif Médicalisé
pour Adolescents
25 rue de Chartres - 28120 ILLIERS-COMBRAY
Tél. : 02 37 23 86 35 - Fax : 02 37 23 26 72
Email : isema@adsea28.org
L’ISEMA est une structure médico-sociale telle que prévue à l'article L-312-1 aliéna 12 du Code de l'Action
Sociale et des Familles depuis le 20 mars 2014. Ce nouvel internat est réservé à une population d’adolescents de
12 à 18 ans, garçons et filles, bénéficiant déjà de mesures de protection et dont la caractéristique est d’avoir
connu un parcours de prise en charge qui s’est soldé par un ou plusieurs échecs dans tous les projets
institutionnels du dispositif de protection de l’enfance et de l’adolescence.
A la suite de ce constat et d’un long travail de concertation conduit sur le département de l’Eure et Loir au début des années 2000, il a été décidé de créer
cet établissement à triple habilitation regroupant un volet éducatif et un volet soin.
De ce fait, l’ISEMA est en mesure d’assurer l’éducation, les soins psychologiques voire psychiatriques et sa spécificité pluridisciplinaire alliant protection,
soin, éducation, scolarité et insertion professionnelle sur un même site, répond de façon globale à une population d’adolescents accueillie dans le cadre
de la protection sociale, de l’assistance éducative ou de l’ordonnance du 02/02/1945.
Cette structure est financée par le Conseil Général ou la Protection Judiciaire de la Jeunesse pour ce qui concerne la prise en charge éducative et par la
Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie pour le volet soins.
L’ISEMA s’appuie sur le modèle d’intervention clinique calqué sur l’approche interactionnelle et stratégique de l’école de PALO ALTO. Le travail
permanent de formation et de supervision clinique de l’équipe de l’ISEMA est réalisé avec les membres de l'Institut Grégory Bateson (IGB), basé à Liège
(Belgique), représentant officiel du Mental Research Institute (MRI) de l’école de PALO ALTO pour l’Europe Francophone.
Dans la lignée des travaux de Grégory BATESON, Paul WATZLAWICK et des autres membres de l’école de PALO ALTO, sous la direction de JeanJacques WITTEZAELE, l’ISEMA développe un cadre de recherche clinique qui permet d’approfondir l’analyse des situations, le modèle spécifique
d’intervention avec la méthodologie et les techniques générales de changement pour résoudre les problèmes personnels, relationnels, familiaux,
institutionnels et sociaux.
La demande d’admission pour l’ISEMA ne peut se faire que sur dossier unique adressé à la commission Départementale composée de représentants du
Conseil Général, de la Protection Judiciaire de la Jeunesse, de la Maison Départementale des Personnes Handicapées, du directeur, du médecinpsychiatre et du chef de service de l’ISEMA.
Lorsque cette dernière est confirmée, il est organisé par l’ISEMA un entretien d’admission tripartite (le jeune et sa famille, le référent ASE ou PJJ et
l’ISEMA) filmé, enregistré et supervisé par des membres de l’équipe de l’ISEMA et de l’IGB. Ces entretiens filmés se font en toute transparence avec
l’accord écrit préalable des participants.
A la suite de cet entretien : pour les dossiers issus de l’ASE, l’inspecteur en est informé pour être en mesure de l’officialiser. Pour les dossiers issus de la
PJJ, cette avancée dans le travail d’orientation est portée à la connaissance du magistrat en charge du dossier au civil ou au pénal, afin qu’il puisse
décider de prendre ou non une Ordonnance de Placement Provisoire. Dix à quinze jours après cet entretien l’accueil effectif du jeune à l’ISEMA peut se
faire.
La prise en charge est de six mois minimum et de vingt quatre mois maximum. L’ISEMA fonctionne 365 jours par an, 24h sur 24.
L’ISEMA, après une expérimentation de cinq années (avril 2009—mars 2014), telle que prévue à l'article L-312-1 aliéna 12 du Code de l'Action Sociale et
des Familles, est reconnu par toutes les autorités de tutelle sur la pertinence d’un tel dispositif dans la protection de l’enfance ainsi que par le travail
accompli et du choix du modèle d’intervention clinique.
L'ÉQUIPE :
Monsieur Gilles PAIN, Directeur
2 Chefs de service
1 Secrétaire comptable
2 Maîtresses de maison
1 Agent d’entretien
4 Surveillants de nuit
7 Éducateurs spécialisés
1 Éducateur sportif
LE CONSEIL D'ADMINISTRATION
Membres du Bureau
Président
Maître CAUCHON Yves
Vice-présidents
Monsieur CHARPENTIER Michel (délégué)
Madame SEMERY Odile
Trésorière
Madame ROBBE Jacqueline
Secrétaire
Madame LAVAL Pierrette
Membres du Conseil d'Administration
Me PASQUET Stéphanie
Monsieur DUPONT Michel
Madame BIEZANEK Evelyne
Madame ANNEDE Monique
Madame GUEVENEUX Madeleine
Docteur NAOURI Gérard
Madame GOBBI-MOREAU Josiane
Madame LABBE Jocelyne
Monsieur MIRA Fernand
1 Coordonnateur d’insertion scolaire et professionnelle
1 Apprenti moniteur-éducateur
1 Apprenti éducateur spécialisé
3 Infirmiers
1 Aide-soignante
2 Psychologues
1 Médecin psychiatre
Effectif au 31/12/2014 : 24.80 ETP
Page
8
Page
5
S.H.E.M.A.
SERVICE D’HEBERGEMENT EDUCATIF
MIXTE POUR ADOLESCENTS
DIRECTION GENERALE
35, avenue de la Paix - 28300 LÈVES
Tél. : 02 37 21 29 16 Fax : 02 37 36 78 37
Email : sauvegarde.28@adsea28.org
Direction : 37 rue de la Chacatière - 28300 LEVES
Tél. : 02 37 18 08 39 Fax : 02 37 27 15 51
Email : shema@adsea28.org
Cet établissement est autorisé pour accueillir et héberger 62 jeunes adolescents garçons et filles de 12 à 18 ans relevant des dispositifs
d'assistance éducative (articles 375 et suivants du Code Civil) ou confiés dans le cadre de mesures administratives. Il est ouvert toute
l'année sans interruption.
La prise en charge et l'hébergement sont assurés sur plusieurs unités de vie, réparties sur les villes de Chartres et Lèves. implantées
soit en bâtiments collectifs, soit en maison de ville, chacune de ces unités de vie pouvant accueillir 11 ou 12 jeunes.
La Direction Générale est installée au Siège Social de l'Association. Organe exécutif de la politique associative, elle est chargée d'animer,
de coordonner, de gérer et d'administrer l'Association (budgets, personnels, dossiers, etc...), dans un sens prospectif.
Elle met en œuvre les décisions du Conseil d'Administration, et est garante de la cohérence des actions des établissements et services de
l'Association ; elle leur fournit des prestations de service en matière comptable, administrative et financière ; elle contrôle leurs budgets
d'investissement et d'exploitation.
L'accompagnement est organisé dans l’optique d’un « parcours éducatif » en introduisant une modularité de la prise en charge
éducative au fur et à mesure de ce parcours, mais aussi en favorisant les possibilités de mixité et plus largement d'ouverture externe
pour les jeunes accueillis. Le travail éducatif fait référence, conformément au Projet associatif, à des règles de vie basées sur le respect
de l'individu, l'adaptation à la vie collective, et la capacité à faire évoluer ses relations sociales.
Elle est, pour les établissements et services, une structure de conseil, de soutien technique, mettant à leur disposition des consultations
dans les domaines de la recherche, de la documentation, de la formation, de l'animation pédagogique, de la dynamique institutionnelle,
centralisant certaines questions méritant un examen associatif.
Site Marc Nivet
L'EQUIPE :
Monsieur Jacques BONVALET, Directeur Général, nommé par le Président et
agissant par délégation de ce dernier
Monsieur Jocelyn BOUZID, Directeur administratif et financier
1 Chargé de mission Evaluation
1 Attaché de direction : responsable du service comptabilité gestion
1 Assistante de direction
1 Secrétaire de direction
2 Comptables
2 Gestionnaires de paye - ressources humaines
1 Agent de service
Effectif au 31/12/2014 : 9,09 ETP
Site Rue Nicole
La scolarité et la formation professionnelle ne sont pas assurées en interne
mais sont construites de manière individualisée avec les jeunes euxmêmes, entre le service d'hébergement et les établissements
d'enseignement et de formation du bassin chartrain.
L’établissement assure une étroite collaboration avec les différents
partenaires intervenant dans la vie du jeune (famille, travailleurs sociaux,
administration de l'Aide Sociale à l’Enfance, enseignants et soignants.)
Site des Boissières
L’EQUIPE :
Les demandes d'admission sont à faire parvenir à l'adresse ci-dessus, à
l'attention de Madame la Directrice du Service d'Hébergement Educatif
Mixte pour Adolescents.
Monsieur Hermen LUMINI
Directeur
3 chefs de service
4 assistantes et/ou comptables
30 postes éducatifs
3 psychologues
2 éducateurs scolaires
9 surveillants de nuit
1 agent d’entretien
2,5 cuisiniers
2,5 ouvriers d’entretien
5 maîtresses de maison
Effectif au 31/12/2014 : 60,25 ETP
Page
6
Page
7
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
34
Taille du fichier
1 520 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler