close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

communiqué de presse conseil regional

IntégréTéléchargement
DelclosNicolas:
0764088182
Syndicat CGT des cheminots de Marseille
Entre démagogie et effet d’annonce.
Les élections ont mis en place une nouvelle équipe au conseil régional, le nouveau président
s’est empressé (trop sans aucun doute) de communiquer sur le sujet de la sécurité notamment
en gare de Marseille saint Charles.
Les annonces sont déjà actées ou irréalisables.
Décryptage
•
•
•
•
Les portiques façon métro, la SNCF avait déjà acté depuis le mois de juin que la gare
saint Charles serait une des gares test pour ce nouveau dispositif. La motivation n’est en
aucun moment la sécurité, mais seulement pour permettre de supprimer les emplois de
cheminots en gare.
Les portiques de sécurité, seront sans doute installés seulement pour les TGV ?
Comment allons nous pouvoir gérer l’afflux d’usagers devant le portique en gare, faudra t
il demander aux usagers de venir 1h avant le départ du train ? est ce réalisable, et
pérenne ? (Ou est-ce seulement pour une photo le jour de l’inauguration, puis « basta
cosi »
Et pour les TER, que va t on mettre en place ? Rien ? comme l’annonce la direction
régionale.
Pour la police SNCF, elle existe déjà.
Quand à l’amélioration du service public la CGT dénonce la politique attentiste qui nous a
amené à une situation catastrophique en terme de suppression et de ponctualité des
circulations.
Quelques solutions
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
Maintenir en priorité ce qui marche, les contrôleurs dans toutes les circulations doivent
être pérennisés (sécurité à bord des trains).
Maintenir les agents en gare qui sont en train d’être supprimés avec l’arrivée des
portiques (une gare déshumanisée est une gare dangereuse), maintenir les guichets de
vente de billets à leur emplacement actuel.
Augmenter l’effectif de la SUGE (police SNCF), la CGT se bat depuis plusieurs années
sur ce dossier (affecter un effectif sur l’antenne d’Aix en Provence, ce qui permettra de
faire un meilleur maillage sans supprimer du monde sur Marseille).
Sécuriser tous les lieux de garage des rames, pour ne pas que des exactions se fassent
durant leur stationnement (Pautrier, Blancarde, Toulon, les arcs, Miramas….)
Toutes les rames devraient être visitées avant leur mise en place à quai.
Concernant la sureté des circulations, arrêt de la sous traitance, et remettre un dispositif
pour que les cheminots puissent entretenir efficacement les installations (pérenniser les
équipes disséminer sur tout le territoire pour de bonnes réparations réactives).
Adapter le technicentre Blancarde aux problématiques d’aujourd’hui, les rames devant
être réparées doivent pouvoir rentrer directement dans les ateliers sans manœuvres
parasites. Rénover les infrastructures, et combler le sous effectif de Marseille Blancarde
qui est de l’ordre de 30 agents.
Remettre au gout du jour le plan transport qui a été survendu par la SNCF au conseil
régional.
Supprimer le sous effectif chez les conducteurs de train et chez les contrôleurs.
Réinstaurer un véritable dialogue social constructif.
Etc
Vous voyez monsieur, le sujet est complexe, mais réalisable pour que tous nos concitoyens
puissent prendre dans l’avenir un train fiable et en toute sécurité. Le train est un outil écologique
formidable dans notre région, et la SNCF a un savoir faire inégalé.
Le syndicat CGT de Marseille est à votre disposition pour améliorer la situation actuelle.
En attendant de vous rencontrer, veuillez acceptez nos salutations syndicales.
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
4
Taille du fichier
238 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler