close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

6 - Albayane

IntégréTéléchargement
Mercredi 6 janvier 2016
6
ECONOMIE
Plan s tratégique 2016 de l’ONMT:
les grands axes dévoilés
A
bderrafia Zouitene, DG de l’Office National
Marocain duTourisme, a présenté à la presse,
lundi, son plan stratégique pour l’ONMT.
2016 s’annonce sous de bonnes auspices
pour l’ONMT c’est la confirmation de Abderrafia
Zouitene lors de la présentation des principaux axes
stratégiques qui concernent le secteur et l’Office.
Pour cette année, l’ONMT compte redoubler d’efforts, notamment en accélérant la politique de diversification aussi bien en France que le Royaume Uni,
l’Allemagne et la Russie, des marchés où le nombres
d’arrivées à dépassé le million.
Si 2015 a été une année spécialement difficile avec
une succession d'événements exogènes qui ont fortement impactés le secteur que ce soit au niveau
international(attentats)qu’auniveaunational(polémique Much Loved, affaire de la jupe d’Inezgane…),
l’année a tout de même été clôturée avec à peine une
légère baisse des arrivées (-0,7%). Et ceci a été
notamment possible grâce aux nombreuses actions
de l’ONMT pour la mise en valeur de la marque
Maroc au niveau de la communication, la promotion, les relations presse, les conventions avec les
compagnies aériennes…
«Le Royaume-Uni et l’Allemagne doivent devenir
des marchés millionnaires» souligne Abderrafia
Zouitene.
C’est à dire des marchés où l’on dépasse le million
d’arrivées.
Un plan aérien de rupture est également indispensable pour redynamiser le secteur. L’offre aérienne
marché par marché doit être revu à la hausse avec la
mise en place de 57 nouvelles lignes directes, par
exemple entre Moscou et Saint Petersburg vers
Agadir. « L’aérien est important non seulement pour
la mise en place de nouvelles dessertes mais aussi
parce que les compagnies aériennes effectuent de
grandescampagnesdecommunicationsurlesdestinations qu’elles desservent » explique le DG de
l’ONMT.
Lastratégieauniveaududigitaloccuperaégalement
une place importante avec la mise en place d’un
nouveau portail d’information et de distribution de
la destination Maroc, d’une stratégie agressive de
gestion de la E-réputation de la destination Maroc et
d’actions structurées sur les réseaux sociaux..
La diversification des marchés se fera également par
l’ouverturedenouvellesdélégationsenTurquieeten
Inde.
Les idées et les stratégies sont donc là mais les
moyensseront-ilsaurendez-vouspourmenertoutes
ces actions ? C’est la question qui se pose à présent.
Et l’ONMT est très clairvoyante à ce sujet : Soit,
l’Office se contente de la reconduite du budget promotionnel initial et dans ce cas là, cela permettra de
stabiliser le flux avec une progression de + 1,6% en
2016. Soit l’Office obtient un budget additionnel de
400 MDhs qui permettraient de financer le scénario
de rupture qui permettra à l’horizon 2018 d’atteindre 1,5 millions de touristes additionnels.
Boussaid au forum de la MAP : la croissance
prévisionnelle compromise par le PIB Agricole
Flashs
Euromed Capital, les 21 et 22
janvier à Casablanca
La 5ème édition du forum «Euromed Capital», un rendez-vous
entre investisseurs et entrepreneurs des deux rives de la
Méditerranée, se tiendra les 21 et 22 janvier à Casablanca, indiquent les organisateurs. Cette nouvelle édition vise à dynamiser
le capital-investissement et les échanges entre les différents
acteurs et partenaires de la région euro-méditerranéenne et de
l'Afrique, précise un communiqué de la Banque publique d'investissement (BpiFrance), qui assure depuis 2015 la présidence
du directoire de l'association Euromed Capital.
L'édition 2016 du forum, qui coïncide avec le 10ème anniversaire de la création de l'association, sera résolument tournée vers
le continent africain, avec pour principaux sujets de discussion
le partage de la croissance, l'internationalisation des entreprises,
le rôle du «private equity» dans la création d'emploi et l'innovation, les infrastructures comme un champ d'opportunités pour
une économie durable et la finance inclusive comme vecteur
d'émergence, ajoute la même source.
Plus de 50 intervenants, tous experts du financement des entreprises, auront l'occasion de confronter leur point de vue, parmi
lesquels Jean-Pierre Raffarin, ancien Premier ministre français,
Jaloul Ayed, ancien ministre des Finances de Tunisie, Nicolas
Dufourcq, directeur général de Bpifrance et Roman Escolano,
vice-président de la Banque européenne d'investissement en
charge des opérations en Méditerranée, qui exposeront leur
vision du partage de la croissance.
Ce forum sera aussi l'occasion de présenter deux études sur le
«Family Business, des acteurs incontournables», et «L'attractivité
de l'Afrique pour les investissements directs étrangers», réalisées
respectivement par les cabinetsThe Boston Consulting Group et
Ernst & Young.
Grande-Bretagne: 37 millions
de touristes en 2016
Redouane moussa
(suite de la page 1)
S
ur ce point, le ministre s’est montré rassurant en annonçant que les
réserves en devises se sont améliorées, permettant notamment de couvrir
7 mois. Parallèlement, le déficit budgétaire devrait poursuivre sa tendance
baissière comme prévu par la loi de finances de 2016 pour s’établir à
3,5%. Idem pour l’inflation qui devrait être maintenue à 1,7%.
Néanmoins, Mohamed Boussaid préfère faire preuve de pragmatisme. «Tous les
objectifs ne seront pas atteints à 100% puisque la loi de finances est élaboré dans
un contexte dominé par les prévisions», a-t-il dit. Il rappelle notamment que le
budget est bâti sur un cours de pétrole qui change constamment.
Interrogé sur la décompensation du sucre en 2016, Mohamed Boussaid a
affirmé que cette mesure est nécessaire pour consacrer l’équité et pouvoir réorienter ces subventions aux infrastructures socio-économiques. L’économie
escomptée est de l’ordre de 2 milliards de DH. Une recette qui devra être affectée aux équipements de santé, notamment dans le monde rural, ainsi qu’au
fonds de cohésion sociale.
H.B.
La Samir livrée à elle-même ?
Interpellé sur la crise de la Samir, le ministre s’est montré ferme. «C’est aux
actionnaires d’honorer leurs engagements en augmentant le capital de 10 milliards», a-t-il lancé.
Cela signifie vraiment que l’Etat ne viendra pas en aide à la Samir ? Le ministre
a été en tout cas on ne peut plus clair : «l’Etat, qui ne cèdera pas au chantage,
fera ce qu’il faut non pas en tant que puissance économique mais en tant que
créancier puis la Samir est une société privée».
Fatima Mosseddaq reélue à la tête de la SMAHO
Abbès Tanji
L’assemblée générale de la
Société Marocaine d’Agronomie et d’Horticulture
(SMAHO), tenue dernièrement à Settat, lors du séminaire national sur l’agriculture de conservation, a élu
un nouveau bureau. Celuici a reconduit Fatima
Mosseddaq, Pr. à l‘Institut
Agronomique et
Vétérinaire Hassan II à
Rabat, présidente de la
société.
A
près la lecture des rapports moral et
financier, un fructueux débat a été
ouvert. Les participants ont jugé le
bilan présenté positif et ont souligné
la nécessité de redoubler d’efforts dans le
but de relever les défis des prochaines
années dans les aspects liées à la formation
desingénieursagronomes,auxinnovations
etprogrèsdelarechercheagronomique,au
transfertdestechnologiesauxagriculteurs,
à la politique et l'usage efficients des eaux
et à l'adaptation ainsi qu’à l'atténuation
deseffetsdeschangementsclimatiques.Ila
été souligné que la SMAHO devrait être à
l'avant garde dans les prises de décisions
agronomiques et horticoles afin de contribuer au développement de l'agriculture au
Maroc et à la sécurité alimentaire pour sa
population. Par la suite, l’assemblée générale a approuvé à l’unanimité les rapports
moral et financier, et procédé à l’élection
d’un nouveau bureau.
Liste des membres du nouveau bureau de
la SMAHO :
Présidente : Pr. Fatima Mosseddaq
Vice-Président : Pr. My Abderrazzak Bentassil
Secrétaire Général : Dr. Rachid Mrabet
Secrétaire Général Adjoint : Pr. Badre El Himdy
Trésorier : Pr. Mustapha Arbaoui
Vice Trésorier : M. Ahmed Daoudi
Assesseurs : Drs. Loubna Belqadi, Habiba
Lamsellek, Ouafae Benlhabib, Azzeddine El Brahli
et Rachid Moussadek
Le Royaume-Uni s'attend à 36,7 millions de touristes étrangers
en 2016, a indiqué lundi l'organisme britannique chargé du
tourisme «Visit Britain». Selon les prévisions des professionnels
du secteur, les recettes touristiques devraient accroitre cette
année de 4,2 pc par rapport à 2015 à 25 milliards d'Euros.
Pour atteindre les objectifs escomptés, les voyagistes britanniques ont lancé une campagne pour la promotion de la destination du Royaume-Uni qui propose aux touristes en 2016 de
nombreux événements notamment une «Année du Jardin
Anglais» et le tricentenaire de la naissance de «Capability
Brown», célèbre paysagiste britannique.
Le Pays de Galles célébrera l'«Année de l'Aventure», avec de
multiples activités sportives, culinaires et littéraires, tandis que
l'Irlande du Nord proposera le meilleur de sa cuisine avec une
«Année de la Gastronomie».
L'Ecosse, de son côté, mettra en avant son patrimoine et atouts
avec son «Année de l'Innovation, de l'Architecture et du
Design».
Sur le plan culturel, l'année 2016 sera marquée par la célébration
de plusieurs événements tels que la commémoration 400ème
anniversaire du décès de Shakespeare, le centenaire de la naissance de l'écrivain Roald Dahl et le bicentenaire de la naissance
de Charlotte Brontë et de Beatrix Potter.
Les anniversaires des stars comme Tom Jones, les Beatles, les
Rolling Stones, les Kinks, Lulu, Bananarama, Little Mix et
Englebert Humperdinck sont également programmés en 2016.
2016 proclamée année internationale
des légumineuses
L'alliance de l’«initiative Maroc-Inde pour la réhabilitation des
légumineuses alimentaires » célèbrera, mercredi au Centre
Régional de la Recherche Agronomique de Rabat (INRA), la
proclamation de 2016 année internationale des légumineuses.
Cette célébration constituera l'occasion pour les différents intervenantsdanslesecteur,notammentlesdécideurs,leschercheurs
et les spécialistes, de présenter des recettes et des plats à base de
légumineuses et mettre en valeur l'importance de la consommation de ces produits, indique un communiqué de l'alliance qui
comprend notamment la Fondation de l'Office Chérifien des
Phosphates (OCP), l'INRA, l'Institut agronomique et vétérinaire Hassan II et le Centre international de recherche agricole
en zone sèche.
Cette journée, qui sera marquée par la présentation et la dégustationdeplatspréparésàbasedelégumineuses,viseégalementà
améliorer et à aider les petits agriculteurs au Maroc et en Inde à
augmenter leur production de légumineuses pour le renforcement de la sécurité alimentaire, en améliorant leurs apports
nutritionnels. La soixante-huitième Assemblée générale des
Nations Unies a proclamé 2016 Année internationale des légumineuses (AIL).
L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a été désignée pour faciliter la mise en œuvre de
l'Année internationale des légumineuses en collaboration avec
lesgouvernements,lesorganisationscompétentes,lesorganisations non gouvernementales et autres parties prenantes concernées. L'AIL 2016 vise à sensibiliser l'opinion publique aux
avantages nutritionnels des légumineuses dans le cadre d'une
production vivrière durable, à l'appui de la sécurité alimentaire
et nutritionnelle.
La célébration de cette Année sera une excellente occasion pour
favoriserdesrapprochementsdanstoutelachaînedeproduction
de manière à mieux exploiter les protéines issues des légumineuses, à renforcer la production de légumineuses à l'échelle
mondiale, à tirer un meilleur parti de la rotation de cultures et à
trouver des solutions aux problèmes qui se posent dans le commerce des légumineuses.
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
10
Taille du fichier
109 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler