close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

"poète maudit" ne convainc pas les rimbaldiens

IntégréTéléchargement
4
ARDENNES ACTUALITÉS
MARDI 29 DÉCEMBRE 2015
CULTURE
La nouvelle photo du « poète maudit »
ne convainc pas les rimbaldiens
Dans son dernier numéro, « Paris Match » consacre six pages à une photo inédite
d’Arthur Rimbaud. Seul hic, les spécialistes du poète ne croient pas en son authenticité.
E
n Une du dernier numéro de Paris Match, ce titre : « Rimbaud, la
photo inconnue ». Il n’en faut
pas plus pour faire réagir les inconditionnels du « poète maudit » qui
espèrent toujours retrouver le saisissant regard du Carolomacérien le
plus
célèbre.
L’hebdomadaire
consacre six pages à cette « trouvaille », l’historien Franck Ferrand
(« Au cœur de l’Histoire » sur Europe 1) contant par le menu la découverte du cliché dans « l’album
privé de Liane de Pougy » dont héritera finalement Carlos Leresche,
compositeur de musique de films.
De nombreux portraits figurent
dans l’album que le nouveau « propriétaire » cherchera à identifier.
Son intérêt s’est concentré sur celui
d’un bourgeois moustachu dont le
regard l’interpelle. Les initiales AR le
mettent sur la piste du « poète aux
semelles de vent ». Une comparaison minutieuse avec le portrait de
Rimbaud ado, réalisé par Étienne
Carjat, achève de le convaincre qu’il
détient sans doute un trésor.
« En gros bourgeois,
c’est étonnant »
Mais il sera bien plus compliqué de
rallier les rimbaldiens à sa cause.
L’écrivain Yanny Hureaux, en découvrant le reportage, en est resté pantois avant de déclarer sans ménagement : « Une telle révélation aurait dû
être publiée le 1eravril 2016. En voilà
assez de toute cette fantasmagorie autour d’Arthur Rimbaud ! L’embourgeoiser à ce point est une cocasserie
rare à mes yeux. » On ne joue pas
avec notre Arthur !
Stéphane Barsacq, spécialiste du
poète carolomacérien (auteur de
Rimbaud : Celui-là qui créera Dieu)
n’est guère plus tendre en ce qui
concerne cette « découverte ». « Non,
ce n’est absolument pas crédible. Là,
on voit un type replet, voire dodu, l’air
vaguement stupide… », décrit-il en
observant la photo.
Et l’écrivain ne se contente pas de
ce qui saute aux yeux. « À la fin du
XIXe siècle, deux poètes vont tout bouleverser dans la littérature en France :
Arthur Rimbaud et le comte de Lautréamont, explique-t-il. Ils ont un
point commun, leur visage nous
Christophe Dumont
contre la déchéance
de nationalité
L’élu carolo Europe Écologie – Les Verts,
Christophe Dumont, a écrit aux parlementaires ardennais pour leur demander de s’opposer à la réforme
constitutionnelle entérinant la déchéance de nationalité pour les binationaux nés français.
« C’est une remise en cause grave d’un
des fondements de notre République,
le droit du sol. En créant deux catégo-
Alain Tourneux, ancien conservateur du musée Rimbaud,
garde « distance et réserve en
voyant cette photo ». Dans le
cas présent, il ne peut « faire
part que d’un grand scepticisme ». Et d’évoquer les différences entre les clichés connus
et celui présenté dans Paris
Match : « La profondeur du regard, les yeux très clairs, on ne
les retrouve pas dans ce Rimbaud en bourgeois. Dans les années 1880, il aurait bien de la
peine à enfiler un costume de
bourgeois ! »
« Ça ne tient pas
debout, même si les
similitudes entre les
portraits m'interpellent »
Carole Galtier
échappe complètement. Pour Arthur
Rimbaud, il y a d’abord quelques photos retouchées. Puis il y a une cassure
nette ; ensuite, on ne voit jamais son
visage, on n’arrive pas à distinguer ses
traits, à part lorsqu’il est à table sur
une des dernières photos retrouvées
de lui, une photo qui est d’ailleurs sujette à beaucoup de débats… »
Stéphane Barsacq en déduit donc
qu’on « veut absolument qu’Arthur
La « nouvelle » photo de Rimbaud est comparée à ce portrait réalisé par Carjat.
Rimbaud ait un visage ». Il fait un parallèle pertinent avec la religion et
particulièrement
l’impossibilité
pour certaines d’entre elles de représenter Dieu. « Le poète est comme
l’expression d’une divinité. » Le but
étant de montrer un Rimbaud qui ne
serait pas conforme à l’idée qu’on
s’en fait. « La volonté de ramener le
sacré à quelque chose de profane,
voire de vulgaire. Rendre Rimbaud banal… Nous vivons dans une époque
où il faut casser les mythes. » Stéphane Barsacq ajoute : « Ça ne tient
pas la route deux secondes. Arthur
Rimbaud est caractérisé comme quelqu’un de réfractaire. Impossible qu’il
ait changé autant. » Surtout au moment où il allait partir poursuivre
« ses aventures en Afrique, où il allait
risquer sa vie ». Il conclut : « Remercions Paris Match. Bien rire n’est pas
si fréquent. J’espère qu’ils feront
d’autres découvertes. »
Si les propos de Carole Galtier, secrétaire de l’Association des Amis de
Rimbaud (basée à Paris), sont un
peu plus mesurés, ce n’est pas pour
autant qu’elle est convaincue de voir
Arthur Rimbaud sur la photo de Paris Match. « Difficile d’avoir une position tranchée, même si, a priori, je me
suis dit que ça ne tenait pas debout,
déclare-t-elle. Mais les grandes similitudes entre les deux portraits m’interpellent, le nez surtout, l’implantation capillaire. Ça pourrait correspondre au visage qu’il aurait eu à
24 ans. Pourtant en gros bourgeois,
c’est étonnant. Ça ne correspond vraiment pas à l’image qu’on a de lui.
Donc je penche plutôt pour le non… »
VALÉRIE LÉONARD
SÉCURITÉ
EN BREF
POLITIQUE
Il manque la profondeur
du regard d’Arthur Rimbaud
ries de Français, elle stigmatiserait
une grande partie de nos concitoyens », estime Christophe Dumont.
« Face à ces dérives, j’en appelle aux
parlementaires ardennais de tous les
bords : ne défigurez pas la République,
ne bradez pas nos principes républicains pour une opération politicienne.
La République est notre bien commun.
Pour le rester, elle doit garantir l’égalité
de tous ses citoyens, pour être intégrée à notre Constitution, cette mesure
doit être adoptée par les trois cinquièmes des parlementaires réunis en
Congrès, vous vous honoreriez en refusant de la voter. »
Les sapeurs toujours mobilisés
Depuis plusieurs semaines, les sapeurs du 3e RG sont mobilisés à Paris pour l’opération de sécurisation
Sentinelle. Opération qui a été renforcée après les attentats du 13 novembre. La première compagnie
est actuellement en permission.
Mais ce petit repos sera de courte
durée puisque les « hommes du 3 »
repartiront pour Paris en janvier.
La deuxième compagnie, elle, reste
mobilisée pendant les fêtes dans la
capitale.
Deux compagnies se relaient actuellement à Paris. Aurélien Laudy
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
9
Taille du fichier
1 399 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler