close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

***************J**********LK*******J*******J***J***J***J***J***J***J

IntégréTéléchargement
Pseudomonas
aeruginosa
La bactérie ,
sa sensibilité aux antibiotiques ,
son antibiogramme.
INTRODUCTION
•
Bactérie de l’environnement
• Pathogène opportuniste
• Infections graves
• Résistance aux antibiotiques
La bactérie
 1882
Charles GESSARD
 En latin : puons =pus
cyaneus = bleu foncé
 Espèce – type du genre PSEUDOMONAS

Bactérie ubiquitaire

Saprophyte

Pathogène opportuniste chez les malades immunodéficients
environnement humide : eau et sol
 Facteurs de pathogénicité+++
 Résistance +++ (ATB et ATS)
 Infections nosocomiales (8 à 10% selon ACAR) et communautaires
Habitat
Réservoirs
EAUX : Rivière , eaux usées , boues activées , eau de piscine,
eaux minérales , eaux thermales, eaux de boisson .
VEGETAUX : Légumes , Salades , fruits , fleurs et aliments
ENVIRONNEMENT HOSPITALIER :
Matériel chirurgical ( humidificateur , barbotteur , KT , endoscopes…) ,
Solutions antiseptiques (Eosine aqueuse)
Solutions de nettoyage des lentilles de contact
Médicaments et produits cosmétiques
Lieux humides , lavabos , baignoires , cuvettes , éponges , porte-savon…
HOMME :
Expectorations, urines , pus ORL , pus articulaires , PV , liquide pleural , selles ,
zones humides (périné , creux axillaire ) : Colonisation
Pouvoir pathogène :
 Infections :
• Infections oculaires: kératites, abcès de cornée, endophtalmies
• Infections cutanées bénignes ou graves : Ectyma Gangrenosum, infections de
plaies chirurgicales, infections chez les brûlés
• Infections respiratoires (mucoviscidose)
• Otites
– externes aiguës ou malignes
– moyennes chroniques
 Colonisation
• Origine endogène ++
– muqueuses pharyngées et intestinales colonisées
• adhésion et multiplication
• Transmission
– croisée manuportée
– solution aqueuse ou équipement contaminé
Mortalité des IN : Très élevée
– jusqu’à 50-70 % au cours des pneumopathies
– jusqu’à 30-50 % au cours des septicémies
P. aeruginosa : CARACTERES
BACTERIOLOGIQUES
MORPHOLOGIE :
petit bacille fin
1.5-3µ x 0.5-0.8 µ
Gram – très mobile (vol de moucheron) en AEROBIOSE
asporulé ,
SLIME : Couche mucoïde donnant un aspect muqueux à la
culture et une plus grande virulence ( s’oppose à la phagocytose)
Caractères morphologiques
Caractères culturaux
Colonies ‘la ’
Colonies ‘sm’
Colonies ‘M’
Culture facile sur milieu nutritif simple
Bactérie aérobie stricte
Culture entre 8°C et 41°C
Production de pyocyanine et de Pyoverdine
Dégage une odeur arome de Jasmin par production
d’orthoamino-acétophénone
Caractères biochimiques
Oxydase + , Catalase + , réduction des nitrates jusqu’au stade N2
Métabolisme respiratoire (MEVAG :Oxydatif)
TSI : Lactose - , Saccharose - , H2S –, Gaz- (pente gris métallisée)
Citrate +, ADH + , Acetamide +
Sa sensibilité aux
antibiotiques
Résistances Naturelles :
•
•
•
•
Pénicillines G, A et M
C1G, C2G et certaines C3G
Cotrimoxazole
Macrolides, Cyclines
• Chloramphénicol
• Quinolones de première génération
• Kanamycine
• Rifampicine, glycopeptides, ac. fusidique
Molécules actives :
•
•
•
•
•
•
•
Carboxypenicillines : ticarcilline
Ureidopenicillines : Piperacilline
Ticarcilline+Acide clavulanique
piperacilline +Tazobactam
Monobactames : Aztreonam
Carbapénèmes : Imipénème , Méropénème
ceftazidime, cefsulodine, céfépime, cefpirome
• Aminosides : gentamicine, tobramycine, amikacine,
nétilmicine,isépamicine
• Fluoroquinolones : Ciprofloxacine
• colimycine
• fosfomycine
Mécanismes de résistance de P. aeruginosa
Résistance naturelle
Résistance acquise
1. imperméabilité
2. Systèmes d’efflux actifs
3. Hydrolyse enzymatique
( ex:céphalosporinase
chromosomique bas niveau)
1. Modification de la
perméabilité
2. Hyper expression efflux actif
3. modification de la cible
4. Hydrolyse enzymatique
ATB
Inactivation enzymatique
(naturelle ou acquise)
Efflux actifs (naturels)
Imperméabilité
++++
(naturelle ou
acquise)
hyper expression
(acquise)
Modification de la cible (acquise)
Cellule bactérienne
Mécanismes de R. acquise
aux β-Lactamines
ENZYMATIQUES:
-Penicillinases transférables (PSE , OXA ,TEM)
-Cephalosporinases déreprimées
-BLSE (PER-1 , OXA , TEM, SHV)
-Imipénèmase (IMP-1)
NON ENZYMATIQUES :
- perte de la porine D2 (modification de la perméabilité)
- Hyper expression d’efflux actif
- modification structurale du LPS (modification de perméabilité)
- modification d’affinité des PLP (modification de cible)
Résistance aux Aminosides
RESISTANCE
NATURELLE
Kanamycine
ACQUISE
- Non enzymatique
- Enzymatique
Mécanismes de résistance acquise
Résistance non enzymatique :
• Inhibition du transport actif (perméabilité)
• Efflux (Mex XY-OprM)
• Mutation ribosomale (cible)
Résistance enzymatique
(AAT , ANT , autres enzymes )
Associations fréquentes
++
+++
+
+++
Résistance aux Fluoroquinolones
• Diminution d’affinité de la cible
– DNA gyrase- topoisomérase II, sous-unités A (gyrA)
– topo-isomérase IV (parC)
• Imperméabilité
– porines (oprF) , LPS
• Hyper expression de divers systèmes d’efflux
• Associations fréquentes
Son antibiogramme
Technique : Méthode de diffusion en gélose
Fiche technique n°1 : Bactéries non exigeantes (fascicule: Standardisation de
l’antibiogramme en Médecine humaine à l’échelle nationale selon les
recommandations de l’OMS 4ème édition 2005)
Inoculum : 0,5 MF
Ensemencement de 2 boîtes rondes (90mm ø) de milieu Mueller-Hinton
24mm
TCC
TOB
CAZ
CIP
IMP
ATM
FOS
GM
TIC
AN
PIP
Liste des antibiotiques à tester
Ticarcilline (TIC)
Ticarcilline + Acide Clavulanique (TCC)
Pipéracilline (PIP)
Ceftazidime (CAZ)
Aztreonam (AZM)
Imipeneme (IMP)
Gentamicine (GM)
Tobramycine (TOB)
Amikacine (AN)
Ciprofloxacine (CIP)
Fosfomycine (FOS)
 Contrôle de qualité :
souche Pseudomonas aeruginosa ATCC 27853
Lecture :
Mesurer avec précision à l’aide d’un pied à coulisse , les
diamètres des zones d’inhibition , à l’extérieur de la boîte
fermée.
Comparer ces diamètres aux valeurs critiques de la
table de lecture n°10 page 100 du fascicule de
Standardisation .
Classer la bactérie dans l’une des catégories S , I , R
Lecture interprétative : nécessite de connaître les mécanismes
de résistances de Pseudomonas aeruginosa .
Lecture et interprétation
Molécules à tester
Bêtalactamines
Phénotype
Sauvage
TIC S
PIP S
TCC S
CAZ S
ATM S
IPM S
Phénotype
sauvage
Présence d’une
céphalosporinase
chromosomique
inductible Amp C
(Antagonisme
entre TIC :
substrat
et l’inducteur IPM)
antagonisme
Phénotype sauvage :
Céphalosporinase
chromosomique inductible :
Substrats : TIC , CAZ
Inducteur : IMP
Expression
d’une
pénicillinase
Haut niveau
Résistance à
la TIC et à la
PIP
Restauration
par l’Acide
Clavulanique
de l’activité de
la TIC
Pseudomonas aeruginosa PSE-1
Expression
d’une
Pénicillinase
bas niveau:
•Résistance à la TIC et
sensibilité à la PIP
•Restauration de
l’activité de la TIC par
l’acide clavulanique
Pseudomonas aeruginosa PSE-3
Expression d’une
autre Pénicillinase
bas niveau:
•Résistance à la TIC
et à la PIP
•Restauration faible
de l’activité de la TIC
par l’acide
clavulanique
Pseudomonas aeruginosa OXA-4
Phénotype : Céphalosporinase déréprimée
Phénotype
Céphalosporinase
déréprimée :
Hyperproduction de
la Céphalosporinase
chromosomique
(mutation)
Phénotype BLSE
BLSE : Image de Synergie entre TCC
(Ticarcilline+Acide Clavulanique) et
Aztreonam (ou Ceftazidime)
Phénotype BLSE
Altération Porine D2
Altération Porine D2
Phénotype :
Carbapénèmase VIM-2
Phénotype hyper expression d’efflux actif
Autres molécules
Phénotype
Sauvage
GM S
TOB S
AMK S
Données de résistance (R+I) aux antibiotiques de
P.aeruginosa pour l’année 2005 -Réseau AARN
Antibiotiques
2005 (n=2228)
Ticarcilline
17%
Pipéracilline
17,2%
Ceftazidime
13,2%
Imipenem
10,7%
Gentamicine
20,3%
Tobramycine
17%
Amikacine
9,2%
Pefloxacine
31,7%
Ofloxacine
21,6%
Ciprofloxacine
15%
CONCLUSION
Bactérie saprophyte donc
naturellement multi résistante
Nombreux mécanismes de résistance
acquise avec fréquente intrication de
plusieurs mécanismes
Difficultés thérapeutiques car
Multi résistance+terrain
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
4
Taille du fichier
9 640 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler