close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

302 avenue Jean Jaurès - Les blogs du CCFD

IntégréTéléchargement
CCFD-Terre Solidaire 69 INFOS
N°153 – Janvier 2016
Osons !
Osons nous réjouir d’un accord auquel beaucoup ne
croyaient pas. Osons saluer un processus de
négociations qui a permis à 196 parties (195 pays
plus l’UE) que tout pouvait opposer d’être entendues,
respectées, et amenées à accepter les compromis
autorisant à ce que la non-satisfaction de la totalité
des exigences de chacun permette d’arriver à un plus
grand bien pour tous.
Cet accord est un point de départ, une porte ouverte
sur un espace que nous avons maintenant à remplir.
Osons nous y engouffrer tous ensemble, société
civile et ONG, acteurs économiques (et en particulier
les entreprises), gouvernements, pour que les
principes énoncés se traduisent concrètement dans
la réalité de la vie de l’humanité, en se gardant bien
d’oublier les actes concrets que chacun de nous peut
effectuer chaque jour.
Et si cet accord était une illustration de la manière
dont le pape François nous invite à traiter la
sauvegarde de la maison commune à la lumière du
bien commun, tel que la doctrine sociale de l'Eglise
nous propose de le mettre en œuvre ? Une réflexion
sur cette question nous sera apportée dans quelques
jours par le Père Bruno-Marie Duffé, notre aumônier
national, au cours de notre récollection annuelle
organisée cette année en commun avec Pax Christi.
En même temps que la COP 21 touchait à sa fin s’est
ouverte l’année de la miséricorde. Elle va nous
inviter à nous engager toujours plus dans la
solidarité, en particulier par le soutien que nous
apportons à nos partenaires de divers pays, et à
nous battre pour la justice, y compris la justice
climatique. Mais n’oublions pas la miséricorde ellemême qui n’est pas qu’un mot quelque peu désuet. A
la demande du pape François, osons nous soucier
du dépassement de la justice par la miséricorde, qui
est le fondement de la vraie justice (voir Le visage de
la miséricorde § 21)
Et maintenant, que nous souhaiter pour cette
nouvelle année sinon de vivre de cette miséricorde.
Elle est source de joie (§2) ; c’est grâce à elle que
nous oserons porter au monde le témoignage de
confiance et d’espérance dont il a tant besoin.
Gérard Degrond
CCFD-Terre Solidaire Rhône
302 avenue Jean Jaurès
69007 LYON
Tél. : 04 78 38 30 07
Mail : ccfd69@ccfd-terresolidaire.org
Blog : http://blog.ccfd-terresolidaire.org/rhone-alpes/
voeux
meilleurs
QUELQUES DATES À RETENIR !
Samedi 9 janvier : Récollection
Samedi 30 janvier : Assemblée diocésaine
(14h30)
Vendredi 12 février : Entrée en Carême
Lundi 7 mars : Prière pour la paix
Du 15 au 20 mars : présence du partenaire
12 mars : Bouge Ta Planète
Dimanche 13 mars : 5ème dimanche de Carême
Mardi 7 juin : Assemblée diocésaine (18h)
Cercle du silence Lyon : 13 janvier, 10 février,
16 mars (18h30 / 19h30)
Cercle du silence Villefranche : dernier samedi
du mois (11h / 12h)
Sommaire
Lutter durablement contre la faim
page 2
Extraits message du pape journée mondiale de la paix page 2
Après la COP21
page 3
Vie du réseau et billet Spirituel
page 4
Echos de la collecte / invitation Assemblée diocésaine page 5
Réveillon solidaire du beaujolais
page 6
Permanences dans les locaux du 302
Lundi après midi de 14h à 17h
Mercredi 9h à 11h30
et sur rendez-vous
Pas de permanences pendant les vacances scolaires
Page 1 sur 6
CE FLYER EST
DISPONIBLE AU 302
Gagne sur l’indifférence et remporte la paix ! (extraits)
Titre du message du pape François lors de la célébration de la 49ème journée mondiale de la paix le 1er janvier
« Il y a de multiples raisons pour croire en la capacité de l’humanité à agir ensemble, en solidarité, dans la
reconnaissance de sa propre interconnexion et interdépendance, ayant à cœur les membres les plus fragiles et la
sauvegarde du bien commun. Cette attitude de coresponsabilité solidaire est à la racine de la vocation fondamentale
à la fraternité et à la vie commune ».
« La première forme d’indifférence dans la société humaine est l’indifférence envers Dieu, dont procède l’indifférence
envers le prochain et envers la création. »
« Dans d’autres cas, l’indifférence se manifeste comme un manque d’attention vis-à-vis de la réalité environnante,
surtout la plus lointaine. Certaines personnes préfèrent ne pas chercher, ne pas s’informer, et vivent leur bien-être et
leur confort, sourdes au cri de douleur de l’humanité souffrante. »
« Au niveau individuel et communautaire l’indifférence envers le prochain, fille de l’indifférence envers Dieu,
prend l’aspect de l’inertie et du désengagement qui alimentent la prolongation de situations d’injustice et de
grave déséquilibre social. »
« Dans nos paroisses, les communautés, les associations et les mouvements, en bref, là où il y a des
chrétiens, quiconque doit pouvoir trouver une “oasis de miséricorde” »
« La solidarité comme vertu morale et attitude sociale, fruit de la conversion personnelle, exige un engagement
d’une multiplicité de sujets, qui ont une responsabilité de caractère éducatif et formateur. »
Page 2 sur 6
Après la COP 21
La COP21 s'est terminée le 12 décembre par la signature d'un accord par les 195 Etats, et a donc été
présentée comme un succès.
Et pourtant ….
Le CCFD-Terre Solidaire a travaillé à ce que le lien entre droit à l’alimentation et crise climatique soit fait
dans l’accord de Paris.
Si les notions de droits humains et de sécurité alimentaire ont été introduites dans l’accord, elles ne le sont
que dans le préambule qui n’a aucune valeur contraignante.
Comment parler de justice climatique sans s’assurer que les actions engagées pour lutter contre la hausse
des températures ne sont pas encadrées par des critères opérationnels de respect des droits de l’homme ?
Comment associer efficacement lutte contre les effets des dérèglements climatiques et lutte contre la faim
quand la vision portée dans le texte est celle de la production alimentaire (quand devrait également être
associés la durabilité, la qualité et l’accès aux ressources alimentaires) ?
Il faudra donc poursuivre les efforts pour que la lutte contre les dérèglements climatiques ne se fasse pas
via de fausses solutions, dont les populations les plus vulnérables seraient les premières victimes.
L’engagement du CCFD-Terre Solidaire pour la justice climatique ne s’arrête pas à la COP21.
Le travail de plaidoyer sera poursuivi, notamment à la COP22 (Novembre 2016 à Marrakech) qui ouvrira les
premières discussions sur l’agriculture.
Léa Gasnier Chargée d’Études Mobilisation Citoyenne COP21
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- --------------------------------
Le pape François, le dimanche 13 décembre à midi, a salué l’accord signé à Paris sur le réchauffement
climatique : « La conférence sur le climat vient de se finir à Paris avec l’adoption d’un accord défini par
beaucoup comme historique», s’est réjoui le Saint-Père. Sa mise en pratique demandera un engagement
collectif et un généreux dévouement de la part de chacun. En souhaitant que soit garantie une
particulière attention aux populations les plus vulnérables, j’exhorte l’entière communauté
internationale à poursuivre avec sollicitude le chemin entrepris, en signe d’une solidarité qui
devienne toujours plus active.»
ENTRÉE EN CARÊME
Le vendredi 12 février, comme chaque année, le CCFD Terre Solidaire animera la messe de 19h de
l’entrée en Carême avec le cardinal Barbarin.
Les années précédentes, à partir de 18h, un temps de prière et de réflexion préparé par une équipe du
CCFD Terre Solidaire précédait cette célébration.
Pour transmette plus fortement le message de justice, de paix et de partage du CCFD Terre Solidaire, en
particulier aux nombreux visiteurs de la cathédrale, nous avons souhaité, cette année, présenter nos
actions à travers une exposition installée au fond de la cathédrale et dans la chapelle qui nous est réservée
durant le temps de Carême de 15h à 19h. Trois ou quatre bénévoles assureront à tour de rôle, une
présence pour la présenter.
Une prochaine réunion de préparation de cette animation est prévue le vendredi 8 janvier à 14h30 au 302
avenue Jean Jaurès.
PRIÈRE POUR LA PAIX A ST BONAVENTURE
Chaque premier lundi du mois une prière pour la paix a lieu, à l’initiative de la communauté franciscaine, à
19h en l’église de St Bonaventure. Chaque mois c’est une communauté différente qui la prépare. Comme
chaque année, c’est le CCFD Terre Solidaire qui assure celle du Carême le lundi 7 mars (cette année).
Une première réunion de préparation est prévue le jeudi 14 janvier à 16H. Elle est ouverte à tous.
Jean-Yves Grange
Page 3 sur 6
VIE DU RÉSEAU
RÉSISTER AU POUVOIR AVEUGLE
DES MARCHÉS FINANCIERS ?
Comment comprendre la CRISE
Partenaire Carême 2016
Promouvoir une FINANCE
C’est Sheila Reyes Aguilar qui
représentera RED RNSCM à Lyon
durant le Carême, du 15 au 20 mars.
Cette jeune femme de 31 ans,
Evangéliste et licenciée en gestion
d’entreprise est coordinatrice du projet
de sensibilisation et de défense des
droits humains de l’enfance, de la
jeunesse, des femmes et des migrants et
anciens migrants. Ses attentes à notre
égard sont des échanges d’expérience,
d’outils de travail, et de méthodologies
qui pourront bénéficier aux publics visés
par son association au Nicaragua.
Une photo et plus de détail sur ses
interventions au prochain épisode. Une
soirée diocésaine est prévue le vendredi
18 mars à Notre Dame des Anges
Plus HUMAINE et plus ÉCOLOGIQUE
Avec Frédéric BAULE «économiste »
CONFERENCE – DEBAT
Vendredi 15 janvier 2016 à 20h
Salle St Hélène
10 rue St Hélène Lyon 2ème
Rencontre avec le conférencier
Samedi 16 janvier de 9h30 à 12h
Salle St Maurice
13 rue St Maurice Lyon 6ème
Soirée organisée par Jonas-Lyon et le CCFD Terre
Solidaire
Avec le soutien d’Artisans du Monde, collectif des associations de
développement Rhône Alpes (CADR), Secours Catholique, ACO,
Antenne Sociale, maison des solidarités, attac-Rhône, Habitat et
Humanisme, conférence des baptisés de Lyon
Michel Constantin
« Loué sois-tu, Seigneur ... »
Nous commençons une nouvelle année civile : « 2016 ».
2015 s'est terminé avec la COP21 réunie sur le sol de France où le monde entier, pays pauvres et pays riches, ont
pris la mesure du bien être de la « Maison Commune », notre planète terre. Selon que l'on met le curseur sur
« 1,5° », « 2° » ou « 3° » de moins contre le réchauffement climatique, nous pensons que la COP21 2015 est un
échec, un demi-échec ou un succès. Personnellement,
Je considère que c'est un succès . Non pas par optimisme naïf mais tout simplement parce que :
l'on aura jamais parlé autant de cela
la prise de conscience de tous, enfants, jeunes, adultes, pauvres et riches de tous les pays a progressé …
si les états n'ont pas assez pris de décisions et de financements souhaitables, les particuliers, les groupes
et les collectifs en tout genre ont pris des décisions, des milliers,
des millions de décisions.
D'autre part la conversion de chacun progresse lentement : il y a quelques années, nous avons tous progressé pour
l'utilisation de l'eau, plus récemment, nous progressons sur les transports en commun et des transports propres ….
Plus récemment encore nous progressons sur les objets que nous jetons afin de les remplacer avec une nouvelle
manière de faire : à vous de continuer la liste …
Tout est lié, notre vie heureuse dans une sobriété heureuse peut permettre à tous les pauvres du monde
d'accéder un jour au développement.
Les évènements liés au terrorisme nous empêchent de voir en cette nouvelle année comment des choses
avancent dans le bon sens.
L'encyclique du pape François « Loué sois-tu, Seigneur » n'est pas à refermer avec la COP21. Continuons
de travailler sur tous ses aspects, nombreux certes, mais l'enjeu en vaut la chandelle.
N'hésitons pas à faire connaître les initiatives des uns des autres : un seul exemple : le dossier constitué
avec le journal La Croix depuis plusieurs mois est impressionnant. Si l'on rajoute tous les medias, c'est énorme …
Etablissons une banque de données d'initiatives pour le bien de « la Maison Commune » !
Bonne année 2016 !
Régis CHARRE aumônier diocésain
Page 4 sur 6
VIE DU RÉSEAU
Au milieu des joies et des peines, du courage et de la lâcheté,
constatons que l'année 2015 s'est terminée comme elle avait
débuté, dans la douleur et dans la peine.
Avec le sentiment que la violence s'impose dans les relations entre
les hommes. Violence terroriste, froide et sourde. Violence de
l'exode de milliers de personnes. Violence dans les propos
xénophobes. Violence de la pauvreté et de la faim.
Cette violence, plus encore qu'hier, nous impose d'être au rendezvous du monde.
En cette nouvelle année 2016, nous réaffirmons avec force que les valeurs de solidarité et d'accueil sont aux
fondements de notre pays. Solidarité avec l'Autre. Accueil de l'Autre. Solidarité avec notre voisin comme avec
l'étranger. Accueil de sa diversité, de ses idées, de ses richesses. Accueil de son humanité.
La solidarité et l'accueil sont le berceau d'un monde que nous construisons au quotidien avec nos partenaires
dans 56 pays. L'échange de savoirs, la coopération, la mise en commun, l'attention que chacun se porte, la foi
que chacun exprime, à sa façon et dans le respect des autres, la volonté de faire vivre la Terre dont nous ne
sommes qu'une partie.
Nous vous convions à ce rendez-vous du monde et vous présentons nos meilleurs vœux en cette année 2016
solidaire, forte de fraternité et d'espoirs partagés. Une année 2016 riche de notre capacité à nous ouvrir à
l'Autre.
Ces vœux que je formule aujourd'hui, sont pour moi particuliers. En effet, je transmettrai en milieu d'année la
présidence du CCFD-Terre Solidaire à Sylvie Bukhari-de Pontual dont la force de l'engagement solidaire est
pour nous tous l'assurance de la continuité de notre lutte contre les causes de la faim.
Au rendez-vous du monde, les bonnes volontés ne manquent pas. Et c'est avec confiance que je vous
renouvelle mes vœux pour une année solidaire et fraternelle.
Guy AURENCHE, Président du CCFD-Terre Solidaire
Collecte décembre 2015
Lecture de Laudato Si
Depuis 2 séances, 2 groupes se retrouvent au local du
Toute l’équipe locale de Gerland s’est
302 pour réfléchir sur l'encyclique Laudato si. Nous
mobilisée pour faire une collecte sur le marché
prenons le temps de lire l'encyclique. Dans un premier
place Jean Macé le samedi 12 décembre 2015 de
temps à la maison .puis nous la relisons ensemble en
9h à midi.
s'arrêtant après chaque paragraphe. Nous partageons
Il y avait eu une préparation le samedi
nos remarques, nos connaissances, nos informations
précédent avec des enfants de l’ACE. Ils avaient
par rapport à ce qui vient d'être lu. Cela nous permet
décoré des bougies faites avec de la cire de
de nous approprier ce qui est dit dans le texte et de
récupération et, bien sûr, ils avaient collé le sigle
l'approfondir.
Nous le mettons en lien avec ce que nous
CCFD aux
SSF
CCFD sur chaque bougie. Ces bougies étaient
vivons au CCFD terre solidaire, nos convictions, ce que
destinées à être données en contre don
vivent nos partenaires.
Le placier du marché nous attendait, les
Il n'est pas trop tard pour nous rejoindre;
élus du septième étaient au courant de notreCCFD au SSF
Nous allons continuer avec la perte de la bio diversité,
démarche et certains sont venus nous
paragraphe 32.
encourager. Pas de pluie et de la douceur, tout ce
qu’il fallait pour avoir le sourire et solliciter les
Un groupe se retrouve le soir à 20h, les
passants. Au total 150 € ont été récoltés.
13/01,10/02, 3/03,6/04,11/05,8/06
C’est la contribution de notre équipe qui
est bien consciente qu’il faut de l’argent pour la
L'autre groupe se retrouve des jeudis après midi à
poursuite des engagements du CCFD-Terre
14h30 les
Solidaire vis-à-vis des partenaires.
14/01,4/02,3/03,31/03,12/05,9/06.
Françoise et Marinette
Françoise Roulet
Page 5 sur 6
VIE DU RÉSEAU
Réveillon solidaire 2015/2016 Beaujolais, Villefranche,
Saint Etienne les Oullières
Ambiance de fête à nouveau ce jeudi 31 décembre 2015, à Saint Etienne les Oullières.
Les élus, venus nous rendre visite dès 19h, sont chaleureusement remerciés par les
organisateurs du réveillon. Ce geste de solidarité de la municipalité est essentiel dans
l’organisation du réveillon, par la qualité de l’accueil qu’il permet, par la gratuité qui
assure un résultat financier très satisfaisant. L’animation, assurée par Jérôme et Jean
Pascal, complète le dispositif, ils se montrent attentifs à nos souhaits et savent créer une
ambiance de fête et de convivialité.
La présentation de la soirée par Marguerite et Jean Pascal est un moment important, elle permet de créer une
ambiance de fête et de préciser les objectifs du CCFD Terre Solidaire en donnant des exemples de projets
financés en partenariat.
La soirée se déroule dans une joie et une bonne humeur communicative et
chaque fois renouvelée. De ce fait, tout le travail de service semble beaucoup
moins lourd à tous et d’ailleurs, très nombreuses sont les personnes qui
proposent leur service pour aider. Les heures passent très vite et le passage
à l’an 2016, bien amené par Jérôme, est l’occasion d’échanges entre des
invités qui ne se connaissaient pas quelques heures plus tôt. La soirée se
prolonge dans la fête jusqu’à trois heures du matin et se termine par une
soupe à l’oignon.
Les invités participent au rangement de la salle et quand ils partent, les
tables et les chaises sont rassemblées, la salle est balayée, il restera à
fignoler le ménage pour le matin du jour de l’an, trente personnes en
pleine forme récurent, balaient et lavent. Le repas de midi est pris en
commun, l’occasion de prolonger le partage et de faire un premier bilan.
Après réception des dernières factures un bilan financier est tiré de la
manifestation, il fait ressortir un résultat positif de 4000 € environ avec les
dons.
Une réunion de l’équipe de préparation, est prévue pour le 18 janvier 2016.
Nous ferons le bilan du déroulement de la soirée et regarderons ce qui a pu
poser problème.
L’équipe s’interroge pour savoir si elle doit renouveler la manifestation en
décembre 2016, l’équipe de base se renouvelle peu, un appel a été lancé
pour assurer la continuité, nous avons eu des réponses que nous accueillons
avec joie. Cette année de très nombreuses personnes sont venues nous aider
la veille, le jour et le lendemain du réveillon, de ce côté pas de soucis, c’est
plutôt l’équipe de base, celle qui assure la responsabilité de l’évènement, qui s’amenuise de plus en plus.
Nous tenons à remercier particulièrement :
 La mairie de Saint Etienne les Oullières qui nous a prêté gracieusement la salle.
 Les animateurs qui ont su s’adapter au public présent et créer une ambiance conviviale et
chaleureuse.
 Le comité Diocésain qui a soutenu notre projet et nous a fourni les moyens de le réaliser.
 Le traiteur du château des Loges, Franck LAGARDE, qui nous a livré tout l’ensemble et a assurer le
retour de la vaisselle sale et du matériel
 La cave coopérative du Perréon qui a fourni le vin rouge.
Tous les bénévoles qui ont donné de leur temps pour préparer et mettre en œuvre cette soirée
L’équipe du réveillon
Un grand merci à toute l’équipe et à tous les participants
De la part de l’équipe d’animation diocésaine du CCFD Terre Solidaire
Page 6 sur 6
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
4
Taille du fichier
440 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler