close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Anthony Di Lallo, nouveau joyau du Tivoli

IntégréTéléchargement
32
MARDI 5 JANVIER 2016
FOOTBALL – LA LOUVIÈRE CENTRE
Anthony Di Lallo, nouveau joyau du Tivoli
Le médian offensif de l’Antwerp, longtemps actif à Roulers, est appelé à remplacer Papassarantis
ante Brogno n’a pas
traîné en besogne pour
trouver le remplaçant
de Yanis Papassarantis
dans son effectif. Il a jeté son
dévolu sur Anthony Di Lallo,
surnuméraire à l’Antwerp après
avoir connu trois saisons avec
des titularisations régulières à
Roulers en Division 2. Et le
recrutement de La Louvière
Centre n’est peut-être pas encore terminé.
D
Libre en fin de saison à l’Antwerp où il avait atterri à l’aube
de l’exercice 2014-2015, Anthony Di Lallo s’est engagé
pour six mois au Tivoli, par le
biais d’un prêt susceptible
d’être prolongé ensuite sous la
forme d’un contrat définitif.
À Deurne, le petit gabarit hutois (1 mètre 68 pour 60 kilos),
âgé aujourd’hui de 27 ans, n’a
pratiquement pas joué cette
saison (NDLR : une apparition
en vingt-cinq rencontres de
championnat) en raison d’une
grosse concurrence dans son
secteur (NDLR : médian offensif) avec la présence de Grégory
Dufer et Joeri Dequévy notamment.
Il souhaitait relancer sa carrière et il estime que La Louvière Centre lui en offre une
bonne opportunité.
« À Anvers, j’ai pris mon mal en
patience et j’ai attendu le bon
moment pour partir. Je me suis
lié avec une formation ambitieuse, à l’image de son duo d’entraîneurs et de son président que
je tiens à remercier. En signant
au Tivoli, je veux aider La Louvière à atteindre ses objectifs. »
«Je me suis lié
avec une équipe
ambitieuse,
comme ses
coaches et
son président »
Anthony Di Lallo
Présent dans la cité de la Louve
hier après-midi pour signer son
contrat, Anthony Di Lallo a
prolongé son mini-séjour en
participant à l’entraînement
de la soirée, en compagnie de
ses nouveaux équipiers.
Entre les deux, il s’est préparé
en solitaire dans la salle des
joueurs.
Ce soir, le dernier arrivé au sein
de la meute est attendu pour
disputer la rencontre amicale
contre Villers-la-Ville (NDLR :
voir ci dessous).
Entre deux gorgées de café,
Dante Brogno avouait lui aussi
sa satisfaction.
« Le plaisir est partagé par le
club. Le joueur , qui a une belle
carte de visite, devrait nous valoir de beaux moments. »
Sachez encore qu’un attaquant pourrait encore gonfler
la meute d’ici la fin du mercato, en fonction de la blessure
de Vincent Gangai (NDLR : voir
ci dessous).
Au sortir d’un réveillon qui a
lancé 2016 de la meilleure des
manières, Giovanni Fois résumait la situation.
« C’est la saison où jamais. Le
club a consenti de gros efforts
pour aller au bout de ses rêves.
On va maintenant tout mettre
en oeuvre pour transformer l’essai en décrochant la licence. »
Bonne année ! EMMANUEL DEMOLDER
à noter Interview complète
d’Anthony Di Lallo, et relation de
la rencontre amicale contre
Villers-la-Ville dans nos éditions
de ce mercredi
Villers-la-Ville en visite à Dienne, ce soir (19h30)
Les nouveaux, dont Di Lallo, seront à pied d’œuvre
çonne. L’occasion pour Brogno de
passer en revue tout son groupe, y
compris ses recrues. « J’ai convoqué tout le monde », précise l’entraîneur. « Deux joueurs issus des
Brogno a lancé le 2e tour. © Br.L.
Depuis la reprise, l’URLC est
soumise à un programme de
forçat : séances dimanche, lundi
et les autres jours de la semaine,
excepté aujourd’hui et samedi qui
sont réservés à des matches amicaux.
Ce soir donc, l’URLC hébergera
Villers-la-Ville, une P2 braban-
« Espoirs » (NDLR : Wautiez et un
autre U21) nous accompagneront.
Chacun disputera au moins une
mi-temps. »
Onana, Dugary, Ndagano et Walbrecq seront de la partie, tout
comme Di Lallo. Seul manquera à
l’appel Gangai qui est sur le flanc.
« Lors de la dernière rencontre de
2015, à Brakel, il a reçu un coup
sur la cuisse suite à un choc avec
le gardien. Au fil du temps, sa
cuisse est devenue toute bleue.
Dimanche, lors de la reprise, sa
cuisse présentait encore de nombreux hématomes. Notre kiné lui
a recommandé de ne pas s’entraîner dans de telles conditions,
pour éviter des risques de phlébite. D’expérience, je m’attends à
une indisponibilité de plusieurs
semaines. » Gangai passait hier
une échographie pour en savoir
plus sur la gravité de sa blessure.
> Le groupe pour ce soir : Cremers, Lemaire, Toubeau, Bertoux,
Keh Morel, Centorame, Leclercq,
Lando Fuso, Lazitch, Pina, Michel,
Yala Lusala, Ndikumana, Latifi,
Spiniello, Regnier, Ouedraogo,
Dugary, Onana, Diotallevi, Ndagano, Walbrecq et Di Lallo. -
Anthony Di Lallo et Dante Brogno : premiers rapports d’une nouvelle complicité. © Em.D.
L’Union Saint-Gilloise
au Tivoli le 9 janvier (14h30)
La Louvière redémarre son
championnat le dimanche
17 janvier (15h) à Hamme.
Pour meubler le prochain
week-end, Dante Brogno a
conclu une rencontre amicale contre l’Union Saint-
Gilloise. Ses anciennes couleurs débarqueront au Tivoli
samedi (14h30). Autre venue, à confirmer celle-là,
celle de Tubize, le mardi
suivant. EM.D.
Transfert de Ndongala
10% pour l’URLC
On l’aurait presque oublié mais
la cession de Ndongola du SC
Charleroi à un club tiers rapportera à l’URLC 10 % du prix de
vente. Le Sporting ne le laissera
pas partir pour moins de 2
millions. Faites vos
comptes… -
EM.D.
EM.D.
Les projets des ex-« Loups »
Papassarantis rejoint
Rossini à Niederkorn
Ils sont pas moins de neuf
joueurs, de leur plein gré ou le
plus souvent poussés dans le dos
par la direction, à avoir quitté le
noyau louviérois à la trêve ou un
peu avant. Que deviennent les
Sergio Aragon, Luca Arcangeli,
Julien Jadot, Geoffrey Menama,
Gianluca Mencucci, Oscar Nahimana, Jaffe Niati Fika, Hakan Ozturk et autre Yanis Papassarantis ? Nous avons mené l’enquête.
Une constante : l’avenir s’annonce sombre, pour ne pas écrire
bouché, pour la plupart d’entre
eux obligés de se recaser par le
biais d’un contrat professionnel,
une denrée très rare, en Division
3 ou au niveau promotionnaire.
Un petit coup de sonde dans le
milieu périphérique louviérois a
suffi pour connaître le nom du
club du Grand-Duché du Luxembourg où Yanis Papassarantis va
poser ses valises. Il s’agit du Progrès Niederkorn, actuel cinquième de la D1 grand-ducale, à
9 points du leader Dudelange,
mais qui est surtout le club d’un
autre joueur qui possède des
liens avec le Centre, Giuseppe
Rossini. À l’époque des voeux,
nous souhaitons au gaucher
bruxellois pleine réussite sous ses
nouvelles couleurs.
Autre départ récent, celui d’Hakan Ozturk qui s’apprête à vivre
une année 2016 réjouissante sur
le plan personnel. Sur son avenir,
le « magicien » en sait peu, si ce
n’est qu’il va continuer à s’entraîner deux fois par semaine, pour
garder la forme. « Ensuite, il est
encore trop tôt pour se prononcer », avance-t-il. « On verra ce qui
s’offre à moi. »
JULIEN JADOT REMONTÉ
S’il en est un qui n’est pas tendre
avec l’URLC, c’est Julien Jadot
qui s’estime grugé par son ancien
club.« On a cassé mon année en
m’éjectant. Comment voulez-vous
que je retrouve un club qui m’offre
un contrat professionnel ? C’est
pratiquement impossible d’autant
que je devrais parvenir à goupiller
ce statut avec mon métier (NDLR :
employé dans une société alimentaire à Louvain-la-Neuve). Je
cherche, je suis à l’écoute, mais je
me rends compte que je vais peutêtre devoir faire l’impasse sur le
reste de la saison. »
Luca Arcangeli, lui, a eu plusieurs offres mais il est bloqué,
comme les autres, par la législation relative aux contrats pros.
« J’ai été approché par un club de
Division 2, mais c’est loin de chez
moi et donc compliqué pour mes
études. D’autre part, la proposition
n’est pas des plus intéressantes. Enfin, je suis en contact avec un club
de Division 1 de futsal. À voir… »
De son côté, Oscar Nahimana
continue à s’entraîner du côté
d’Uccle avec un coach spécialement mis à sa disposition par son
manager.« J’ai des contacts avec un
club belge et un club étranger,
mais rien de concret. » Le son de
cloche est le même chez Sergio
Aragon qui s’entraîne avec Naast
Jaffe Niati Fika
En Corpos
A la belle époque... © D.C.
La musique, Jaffe Niati Fika la
connaît, mais il en faut plus pour
lui faire perdre son optimisme. Le
Carolo a eu plusieurs touches,
parfois sérieuses, mais qui n’ont
jamais dépassé le stade de la
déclaration d’intention. « Je me
suis entraîné avec le FC Charleroi
puis Ransart, avant de m’arrêter
pour ne pas leur donner de faux
espoirs. Le flirt a été plus loin avec
le RWDM qui ne pouvait cependant me donner qu’un contrat
Arcangeli est en contact avec un club de D2 et un de futsal. © D.C.
semi-pro. » Pour s’entretenir, Niati
Fika joue en Corpos avec Montipour rester en forme.
trop la tête au foot… »
gnies, et en salle avec des potes à
Giancluca Mencucci, lui, donne Reste le cas de Geoffrey Mena- Forchies. Mais dans tous les cas
la priorité à ses études et la re- ma, à l’affût de toute opportuni- de figure, il privilégiera son acticherche d’un boulot. « Je suis des té. « Je m’entraîne et je garde vité professionnelle (NDLR : précours du soir en gestion et j’espère confiance… » posé au frêt à Zaventem). EM.D.
être diplômé en juin. Je n’ai pas
EM.D.
32
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
4
Taille du fichier
248 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler