close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

BAPTÊME DU SEIGNEUR « BAPTÊME »

IntégréTéléchargement
EDITO
BAPTÊME DU SEIGNEUR
« BAPTÊME »
Dimanche dernier, c'était la fête de l'Epiphanie, aujourd'hui nous
célébrons le baptême de Jésus, le premier acte de sa vie. Jean-Baptiste
parlait dans le désert. Par ordre du Seigneur il invitait tout le peuple à la
pénitence.
Depuis longtemps Jean-Baptiste, le fils de Zacharie et d'Elisabeth, cousin
de Jésus, prophétisait sur la venue prochaine du Messie et baptisait le
long du Jourdain. L'eau du Jourdain ou de nos baptistères n'a pas de
vertu particulière. Nous avons besoin de signes pour comprendre et
exprimer les réalités d'en haut. Même l'Esprit prend une apparence
corporelle, celle d'une colombe pour se manifester lors du baptême de
Jésus. Se plonger dans l'eau et en ressortir, à cette époque, c'est se
débarrasser des impuretés, de la chaleur du poids du jour pour devenir
un autre homme. L'eau du baptême signifie bien plus. S'y baigner, c'est
plonger dans la mort du Christ, dans l'eau et le sang jaillis de son côté
ouvert pour se relever par la grâce de Dieu comme un homme nouveau
à jamais purifié du péché, prêt à vivre et à témoigner du Christ.
Lorsqu'il nous parle du baptême de Jésus, saint Luc nous dit qu'il eut lieu
quand tout le peuple fût baptisé. Comme si le fait que tout le monde
reçoive le baptême était raison suffisante pour que Jésus le reçut aussi.
Le baptême de Jésus nous est précieux : il nous montre le Christ comme
l'un des nôtres, solidaire des hommes, de nos inquiétudes, de nos désirs,
de nos appels. De fait n'a-t-il pas eu l'enfance de tous les enfants juifs
de l'époque ? Si par le baptême Jésus apparait comme solidaire de tous,
il se montre aussi comme celui qui va tout changer, tout transformer.
C'est ici qu'est affirmée sa fonction de serviteur de Dieu. Le baptême de
Jésus est le signe de ce commencement de quelque chose d'autre grâce
au labeur du serviteur. Dans le baptême du Christ, c'est le baptême, c'est
à dire le renouvellement de toute création qui est annoncé. C'est notre
propre baptême au cours duquel nous avons été créés fils de Dieu grâce
à la présence vivante de l'Esprit.
En commençant notre méditation nous parlions de fêtes, fête de Noël,
fête de l'Épiphanie, fête du baptême de Jésus. Cela en est une
réellement, Dieu a dit à nous baptisés "Tu es mon enfant bien aimé".
Souhaitons-nous l'anniversaire de notre baptême, celui de nos enfants ?
En connaissons-nous la date et le lieu ? Ayons ce regard d'amour du Père
pour le fils, ce regard de Dieu plein d'amour pour ses enfants.
Alain Colas, diacre
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
4
Taille du fichier
77 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler