close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Bulletin paroissial - 2 Dimanche TO

IntégréTéléchargement
BULLETIN PAROISSIAL
2 DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE
PAROISSE SAINT MICHEL
paroisse.saint-michel@laposte.net
http://paroissedufrancois.fr
Adresse : Presbytère 97240 Le François, Martinique ; tel. 0596 543045, fax. 0596 542906
MESSES DOMINICALES
SAMEDI 18h00
DIMANCHE 7h00 ; 9h30 ; 18h00
MESSES EN SEMAINE
LUNDI 18h30
MARDI 6h30
JEUDI 6h30
VENDREDI 6h30
HORAIRES DU BUREAU
LUNDI 8h00 - 11h00
VENDREDI 8h00 - 11h00
SAMEDI 8h00 - 10h30
LE PRETRE RECOIT
MARDI 16h00 - 18h00
VENDREDI 8h00 - 11h00
EXPOSITION DU SAINT
SACREMENT
VENDREDI 16h00 - 18h00
(tous les 15 jours)
ENSEIGNEMENT BIBLIQUE
VENDREDI 18h00 - 19h30
(tous les 15 jours)
A Cana en Galilée, un jour de printemps, il y eut ce jour-là un
banquet de mariage. Une jeune mariée, la « Préférée », a fait « la
joie de son Dieu » (première lecture). Un vin surabondant a pétillé aux coupes des convives. Poète et mystique, Jean n’a rien
d’un journaliste qui couvre les mariages mondains. Chaque détail
du récit de ce « commencement des signes de Jésus » est un
symbole d’une extraordinaire richesse de sens. L’évangéliste ne
cherche nullement à piquer notre curiosité. Il veut nous introduire
dans le sens profond de notre destinée humaine. Car le marié de
cette noce, l’épousée de Cana, ne sont pas ce jeune couple villageois dont on ne parle presque pas. Comme l’avait annoncé une
longue et belle tradition de la Bible (les prophètes, le Cantique
des Cantiques,) Dieu est le véritable Epoux de l’humanité, sa vraie
épouse. Jésus a commencé à révéler sa gloire. La gloire de sa
Pâque. L’Epouse non nommée de cette noce, c’est nous. Nous que
Dieu aime, en Jésus, pour le meilleur et pour le pire.
« Femme, que me veux-tu ? » Quand viendra l’Heure, il dira sur
la croix à son disciple bien-aimé : « Voici ta Mère ». Et ce jour-là
l’Alliance entre Dieu et les hommes aura atteint sa plénitude. Nous
sommes les enfants de cette Femme, de cette Epouse que sont
Israël et l’Eglise, le peuple élu et les nations, et que représente
Marie à la fois « fille d’Israël » et « icône de l’Eglise ». Elle nous
dit encore : « Faites tout ce qu’il vous dira ». La phrase était
déjà celle de pharaon renvoyant les Egyptiens à Joseph qui pouvait combler la détresse des affamés (Genèse 41, 55). Marie s’efface devant son fils et le désigne comme le personnage principal.
Le vin manque, l’amour est gâché, la vie se perd… alors « quoi
qu’il vous dise, faites-le ! » Et qu’y a-t-il à faire ? Sinon apporter
avec tout notre courage l’eau de nos projets humains, avec leurs
faiblesses, leurs lassitudes, leurs désespoirs peut-être… et Jésus
peut alors y infuser le vin de son amour divin. Et Jésus change la
loi et la grisaille en explosion de joie et d’Esprit. A Cana, il a anticipé l’heure de sa Pâque et de sa résurrection, afin que les invités
de sa Noce ne forment plus en lui qu’un seul Corps dans la diversité des dons de l’Esprit (deuxième lecture).. Oui en ce dimanche
de « l’Epiphanie de Cana », laissons-nous envahir par la tendresse du Dieu-Epoux. Si nous sommes mariés, notre couple est
« signe », « sacrement », « manifestation » de l’Amour de Dieu.
Si nous sommes célibataires, nous ne sommes pas sans amour,
nous sommes « épousés » par le plus grand amour qui soit. Oui,
grisons-nous du vin de Cana qui ne cesse jamais de couler à profusion !
kerit.be
PAGE 1
BULLETIN PAROISSIAL
2 DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE
Q u ’ e st - c e q u e la Misérico rde ?
Dans le langage quotidien, la miséricorde est un
sentiment qui inspire une attitude et certains gestes.
Le dictionnaire donne la définition suivante : « C’est
le sentiment par lequel la misère d’autrui touche
notre cœur. » Il s’agit en effet, d’un cœur qui devient sensible à toute situation de misère que traverse notre prochain. La compassion, est une manière d’exprimer la miséricorde, elle consiste à
compatir avec celui qui souffre, même si l’on ne
peut prendre totalement la place de celui qui est
dans la souffrance. Mais la miséricorde se pratique
aussi à l’égard de celui qui ne souffre pas et fait
souffrir les autres. Dans ce cas, il ne s’agit plus d’un
sentiment, mais d’un acte de notre volonté qui
consiste à pardonner. Ainsi, lorsque nous parlons de
la miséricorde nous faisons à la fois référence au
sentiment de compassion à l’égard de celui qui est
dans la souffrance et à l’acte volontaire de pardonner, et d’effacer le mal qu’il a commis.
Dieu est Miséricorde
Si Dieu est miséricorde cela signifie que la miséricorde est un don.
Don du Père parce qu’il nous livre son Fils unique
«car Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné
son Fils unique... (Jn 3,16). Il a envoyé son Fils dans
le monde, non pas pour juger le monde, mais pour
que, par lui, le monde soit sauvé.» (Jn 3, 17)
Don du Fils qui se livre à nous pour nous révéler la
miséricorde du Père : «Voici pourquoi le Père
m’aime: parce que je donne ma vie, pour la recevoir
de nouveau. Nul ne peut me l’enlever : je la donne
de moi-même. J’ai le pouvoir de la donner, j’ai aussi
le pouvoir de la recevoir de nouveau : voilà le
commandement que j’ai reçu de mon Père.» (Jn 10,
17)
Don de l’Esprit Saint... « L’Esprit du Seigneur Dieu
est sur moi parce que le Seigneur m’a consacré par
l’onction. Il m’a envoyé annoncer la bonne nouvelle
aux humbles, guérir ceux qui ont le cœur brisé,
proclamer aux captifs la délivrance, aux prisonniers
leur libération, proclamer une année de bienfaits
accordée par le Seigneur.»(Lc 4, 18-19)
Ainsi, «le regard fixé sur Jésus et son visage miséricordieux, nous pouvons accueillir l’amour de la
Sainte Trinité.
La mission que Jésus a reçue du Père a été de révéler
le mystère de l’amour divin dans sa plénitude. L’évangéliste Jean affirme pour la première et unique
fois dans toute l’Écriture : «Dieu est amour» (1 Jn 4,
8-16). Cet amour est désormais rendu visible et tangible dans toute la vie de Jésus. Sa personne n’est
rien d’autre qu’amour, un amour qui se donne gratuitement. Les relations avec les personnes qui s’approchent de lui ont quelque chose d’unique et de
singulier. Les signes qu’il accomplit, surtout envers
les pauvres, les exclus, les malades et les souffrants,
sont marqués par la miséricorde. Rien en lui ne
manque de compassion.» (Pape François, “Misericordiæ vultus”, § 8)
L’Église, sacrement de la Miséricorde du
Christ
« La miséricorde est le pilier qui soutient la vie de
l’Église. Dans son action pastorale, tout devrait être
enveloppé de la tendresse par laquelle on s’adresse
aux hommes. Dans son annonce et le témoignage
qu’elle donne au monde, rien ne peut être privé de
miséricorde. La crédibilité de l’Église passe par le
chemin de l’amour miséricordieux et de la compassion. L’Église “ vit un désir inépuisable d’offrir la miséricorde”. Sans le témoignage du pardon, il n’y a
qu’une vie inféconde et stérile, comme si l’on vivait
dans un désert. Le temps est venu pour l’Église de
retrouver la joyeuse annonce du pardon. Il est temps
de revenir à l’essentiel pour se charger des faiblesses et des difficultés de nos frères. Le pardon est
une force qui ressuscite en vie nouvelle et donne le
courage pour regarder l’avenir avec espérance.
PAGE 2
BULLETIN PAROISSIAL
2 DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE
N OT E Z S U R V O S A G E N DA S
✠ Dimanche 17 janvier à 9h30 : messe pour les
enfants de la 4 ème et 5ème année de catéchisme
✠ Mardi 19 janvier à 18h00 - Réunion pour les parents, parrain et marraine des enfants qui seront
baptisés dimanche le 24 janvier
✠ Mercredi 20 janvier à 16h00 - Messe au Morne
Acajou
✠ Mercredi 20 janvier de 18h00 à 20h00 à Rivière-Salée - Formation diocésaine
✠ Vendredi 22 janvier à 9h au presbytère : Rencontre du Mouvement Chr é tien des Retrait é s
(M.C.R.)
✠ Vendredi 22 janvier à 18h00 - Enseignement
biblique
✠ Samedi 23 janvier à 7h00 - Messe aux Gliricidias
✠ Samedi 23 janvier à 18h00 - messe pour les
jeunes de la 1ère et la 2ème années de cheminement
et les catéchumènes
✠ Samedi 23 janvier : l’entretien de l’église est
confié aux paroissiens des : Bois-Soldat - Beauregard - Dumaine
✠ Les inscriptions pour le pèlerinage du 23/01 à la
porte jubilaire de Notre Dame de la salette se termine le 20/01. Rdv 13h30 à l’école Anne Marc le
23/01 avec 8€ pour le car, le livret du chemin Croix
à la Miséricorde Divine (L’heure de la grande Miséricorde ) et le livret rouge (chants et prières)
Dimanche 24 janvier messe à 7h00 - Messe pour
les âmes du purgatoire et aux intentions de la
paroisse
Dimanche 24 janvier messe à 9h30 + époux Vilard
et Berthe DUNON + Céleste LOUISON + action
de grâces pour Germaine ROSALIE et pour
Georges, Marlène et leurs enfants
Dimanche 24 janvier messe à 18h00 + Félicité MARIE-MAGDELEINE + époux Jules et Denise VATRAN + Henriette BATES + Léonide NICANORT
+ action de grâces (Gaël GERVAIS-ANTOINE)
Evangile : « Il guérit beaucoup
de gens atteints de toutes
sortes de maladies » (Mc 1, 2939)
En ce temps-là,
aussitôt sortis de la synagogue de Capharnaüm,
Jésus et ses disciples allèrent, avec
Jacques et Jean,
dans la maison de Simon et d’André.
Or, la belle-mère de Simon était au lit,
elle avait de la fièvre.
Aussitôt, on parla à Jésus de la malade.
Jésus s’approcha,
la saisit par la main
et la fit lever.
La fièvre la quitta,
et elle les servait.
Le soir venu, après le coucher du soleil,
on lui amenait tous ceux qui étaient atteints d’un mal
ou possédés par des démons.
La ville entière se pressait à la porte.
Il guérit beaucoup de gens atteints de
toutes sortes de maladies,
et il expulsa beaucoup de démons ;
il empêchait les démons de parler,
parce qu’ils savaient, eux, qui il était.
Le lendemain, Jésus se leva, bien avant
l’aube.
Il sortit et se rendit dans un endroit désert,
et là il priait.
Simon et ceux qui étaient avec lui partirent à sa recherche.
Ils le trouvent et lui disent :
« Tout le monde te cherche. »
Jésus leur dit :
« Allons ailleurs, dans les villages voisins,
afin que là aussi je proclame l’Évangile ;
car c’est pour cela que je suis sorti. »
Et il parcourut toute la Galilée,
proclamant l’Évangile dans leurs synagogues,
et expulsant les démons.
PAGE 3
BULLETIN PAROISSIAL
2 DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE
INTENTIONS DE MESSES
21 janvier - Sainte Agnès
Samedi 16 janvier messe à 18h00 + époux Victor
POTIÉRIS, + Camille et Sostène MIRANDE + Yvon
ANDRIEU + Marie-Antoinette PALLER + action de
grâces pour Josiane et Denise DOLOIR
La fête de ce jour nous rappelle un des
plus touchants et des plus beaux
triomphes de la foi chrétienne; elle nous
montre une faible enfant sacrifiant, pour
l'amour de Jésus-Christ, tout ce que le
monde a de plus séduisant: noblesse, fortune, jeunesse, beauté, plaisirs, honneurs.
Agnès, enfant de l'une des plus nobles
familles de Rome, se consacra au Seigneur
dès l'âge de dix ans. Elle avait à peine
treize ans quand un jeune homme païen,
fils du préfet de Rome, la demanda en mariage; mais Agnès lui fit cette belle réponse: "Depuis longtemps je suis fiancée à
un Époux céleste et invisible; mon coeur
est tout à Lui, je Lui serai fidèle jusqu'à la
mort. En L'aimant, je suis chaste; en L'approchant, je suis pure; en Le possédant, je
suis vierge. Celui à qui je suis fiancée,
c'est le Christ que servent les Anges, le
Christ dont la beauté fait pâlir l'éclat des
astres. C'est à Lui, à Lui seul, que je garde
ma foi. » Peu après, la noble enfant est
traduite comme chrétienne devant le préfet de Rome, dont elle avait rebuté le fils;
elle persévère dans son refus, disant: "Je
n'aurai jamais d'autre Époux que JésusChrist." Le tyran veut la contraindre d'offrir de l'encens aux idoles, mais sa main
ne se lève que pour faire le signe de la
Croix. Supplice affreux pour elle: on la
renferme dans une maison de débauche.
"Je ne crains rien, dit-elle; mon Époux,
Jésus-Christ, saura garder mon corps et
mon âme." Et voici, ô miracle, que ses
cheveux, croissant soudain, servent de
vêtement à son corps virginal, une lumière
éclatante l'environne, et un ange est à ses
côtés. Le seul fils du préfet ose s'approcher d'elle, mais il tombe foudroyé à ses
pieds. Agnès lui rend la vie, et nouveau
prodige, le jeune homme, changé par la
grâce, se déclare chrétien. Agnès est jetée
sur un bûcher ardent, mais les flammes la
respectent et forment comme une tente
autour d'elle et au-dessus de sa tête. Pour
en finir, le juge la condamne à avoir la tête
tranchée. Le bourreau tremble; Agnès
l'encourage: "Frappez, dit-elle, frappez
sans crainte, pour me rendre plus tôt à
Celui que j'aime; détruisez ce corps qui,
malgré moi, a plu à des yeux mortels." Le
bourreau frappe enfin, et l'âme d'Agnès
s'envole au Ciel.
Dimanche 17 janvier messe à 7h00 - Messe pour les
âmes du purgatoire et aux intentions de la paroisse
Dimanche 17 janvier messe à 9h30 + époux Rémy et
Elvire EXILIE et Homère + Lisette et Georgette
GILAN + José et Joseph MONTAGNAC + Père
Bruno LATOUR
Dimanche 17 janvier messe à 18h00 + Michel, Hilaire
et Léon LEVI + Lucien GOUJON-BELLEVUE + les
époux Casimir ROSIER et Liliane + une intention
particulière pour Bernus BONHEUR
Lundi 18 janvier messe à 18h30 + Messe de funérailles : Georges BODOL + époux Bélizert et Délice BELLONE + Fatia RAFFIN + Antoinette
ALEXANDRE + Miguel MARTINON + action de
grâces pour Marie-Andrée, Catherine et Pascal
Mardi 19 janvier messe à 6h30 + époux Bélizert et
Délice BELLONE + Georges-Louis-Philippe CURTIUS + Ernest LAVERY + Miguel MARTINON +
Ferdinand CALIXTE + Albert JANAS + Georges
CONCIL + les époux Rigobert LÉVY
Mercredi 20 janvier à 16h00 au Morne Acajou + Phiotte
OUISLY + action de grâces pour Pierre-Louis et
Huguette, pour Lisette, Ferdinand et famille
Jeudi 21 janvier messe à 6h30 Messe de funérailles : Emmanuel DÉLERAY + Père Bruno LATOUR + époux Rigobert JANIVEL et leurs enfants
décédés + époux Bélizert et Délice BELLONE + Miguel MARTINON
Vendredi 22 janvier messe à 6h30 + Louis-Georges
NÉLA + époux Bélizert et Délice BELLONE + Maud
et Jean-Claude JOANNÈS + la famille RÉVEILLÉ +
action de grâces pour Bernus BONHEUR
Samedi 23 janvier messe à 7h00 aux Gliricidias +
Elise WILLIAM + Simone HELVADJIAH
Samedi 23 janvier messe à 18h00 + époux René DES
ÉTAGES + Cécile et Lise PAVIOT + Victor et Romaine MARTY + Théodore et Germaine CÉRALINE
+ action de grâces pour Jeanne-Marie et ses enfants
PAGE 4
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
5
Taille du fichier
332 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler