close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Bulletin Municipal - Commune d`Ameugny

IntégréTéléchargement
Bulletin Municipal n°14
Janvier 2016
Le Mot du Maire
Tournons la page 2015
Et ouvrons avec courage la page suivante !
Sommaire
Le mot du Maire
1
Nouvelle communauté de
communes
2
Budget
3
Environnement
4
Enfants
6
Vivre ensemble
8
Bibliothèque
10
Autrefois à Ameugny
12
Nouvelles du CM2
3
Nouvelles du
cycle d'adaptation
3
Nouveaux élèves
4
Nouveaux personnels
4
L’année 2015 a été riche en événements tant au niveau
national (événements sur lesquels il est inutile de revenir ici,
aussi tragiques fussent-ils) qu’à un niveau plus local notamment
la réforme des Régions, le changement du périmètre des
Communautés de Communes, les nouvelles contraintes
budgétaires des Communes. Toutes choses qui font qu’il n’est
pas certain que cette année 2015 restera marquée dans l’Histoire
d’une belle couleur attrayante.
Que sera l’année 2016 ?
La réforme territoriale poursuivra sa mise en place ; il sera
sans doute question de mutualisation des moyens et des actions
communales ; il sera sans doute question de coopération
renforcée, voire de fusion entre Communes etc.
Nous vivons donc une période remplie d’incertitudes voire
d’inquiétudes! Mais, n’est-ce pas justement une raison
supplémentaire pour s’impliquer encore davantage dans la vie
d’Ameugny ? Comme je le dis souvent, beaucoup vous envient la
qualité de vie que nous avons su créer entre nous. Cette qualité
de vie est faite de l’attention que chacun porte à l’autre, de
notre vigilance à la préservation d’un savoir vivre ensemble. Et
c’est certainement en respectant cette volonté qui nous est
commune, que nous pourrons évoluer.
Et je redis avec insistance que le Conseil Municipal est à
votre écoute, pour entendre vos idées, vos remarques et vos
suggestions, puisque nous nous sommes à votre service.
Soyons optimistes !
Excellente année pour chacun de nous
et chacun de nos proches !
Jeannick LEMAITRE
Rédaction: Les Membres du Conseil Municipal et Les Habitants d’Ameugny
Mise en Page, Illustration: Olivier LACAILLE d’ESSE
Impression : Bureautique71, 94, route de Lyon, Mâcon
2016
Bulletin Municipal
Nouvelle communauté de Communes
Dans son Schéma Départemental de Coopération
Intercommunale du 14 Octobre dernier, le
préfet envisageait de rattacher Ameugny à la
Communauté de Communes « Entre Saône et
Grosne ». Après plusieurs réunions du Conseil
Municipal ainsi qu’une réunion publique des
habitants d’Ameugny le 30 Novembre, le Conseil
a décidé le 1er décembre de suivre la forte
majorité exprimée lors de cette réunion. Il a
donc demandé le rattachement d’Ameugny à la
Communauté de Communes du Clunisois afin de
rester dans le bassin de vie du Clunisois,
notamment en matière de scolarité, de prise en
charge des jeunes, de vie culturelle et sociale.
Cette demande doit encore être examinée
par la CDCI (Commission départementale de
coopération Intercommunale) et être ensuite
entérinée par le Préfet en Mars 2016.
Cette réorganisation qui voit disparaître notre
Communauté de Communes actuelle, va se
traduire, en 2016, par une « mise en
veilleuse » des actions envisagées, telle que
la maison médicale multi-sites, en attendant
que les nouvelles communautés de communes
reprennent leur vitesse de croisière.
Dates à retenir:
14 février à 11h
20 février
19 mars
26 mars
dimanche 3 avril
10 avril
dimanche 3 juillet
Assemblée générale du Comité des fêtes à la salle communale
Carnaval des enfants
Soirée Karaoké
Chasse aux œufs
Fête du papier organisée autour de la bibliothèque par Plaisir de lire
Repas communal des chasseurs
Ameugny ouvre ses portes
Ameugny-plage (sous l’arbre)
MAIRIE D'AMEUGNY
Adresse :
Le Bourg
71460 Ameugny
Tél: 03 85 50 15 59
Site internet : www.ameugny.fr
Mail : mairie.ameugny@wanadoo.fr
Horaires d'ouverture :
Mardi : 14H00 à 16H30
Jeudi : 9H00 à 11H30
GENDARMERIE DE SAINT-GENGOUX
Tél/Fax : 03 85 92 63 54
Horaires d'ouverture :
du Lundi au Samedi : 8h à 12h et 14h à 18h
Dimanche : 9h à 12h et 15h à 18h
Ce numéro d'appel permet de signaler à la brigade
tous faits inhabituels susceptibles de nuire à la
tranquillité du village.
La permanence du maire a lieu le jeudi matin et celle du 1er
adjoint le mardi après-midi aux mêmes heures
2
2016
Bulletin Municipal
Budget
Dépenses Fonctionnement
REALISATIONS
REALISATIONS
PREVISIONS
REALISATIONS
2013
2014
2015
au 30 Novembre 2015
023 - Virement à section investissement
214
60 - ACHATS ET VARIATION DES STOCKS
10 675
7 871
10 300
8 697
61 - SERVICES EXTERIEURS
6 817
7 980
15 517
6 681
62 - AUTRES SERVICES EXTERIEURS
4 285
4 222
7 950
7 773
63 - IMPOTS, TAXES, VERSEMENTS ASSIMILES
2 140
2 150
2 350
2 118
64 - CHARGES DE PERSONNEL
40 309
45 023
43 000
31 086
65 - AUTRES CHARGES DE GESTION COURANTE
39 957
37 411
39 500
30 706
2 244
2 053
2 410
2 099
66 - CHARGES FINANCIERES
67 - CHARGES EXCEPTIONNELLES
68 - DOTATIONS AUX AMORTIS.ET PROVISIONS
TOTAUX
398
0
0
0
15 379
14 903
11 751
0
122 204
121 611
142 761
89 161
Recettes Fonctionnement
REALISATIONS
REALISATIONS
PREVISIONS
REALISATIONS
2013
2014
2015
au 30 Novembre 2015
002 - Excédent fonctionnement reporté
29 479
27 696
0
17 744
18 541
18 000
17 374
1 763
1 021
1 000
773
73 - REVERSEMENT SUR RECETTES
40 279
41 264
45 343
38 848
74 - SUBVENTIONS D'EXPLOITATION
38 794
34 449
31 222
26 629
75 - AUTRES PRODUITS DE GESTION COURANTE
22 065
23 753
19 500
12 500
64 – Atténuation de charges de personnel
70 - VENTES PROD.FABR.,PREST.SERV.,MARCH
77 - PRODUITS EXCEPTIONNELS
TOTAUX
323
540
0
529
120 967
149 046
142 761
96 137
Dépenses Investissement
REALISATIONS
REALISATIONS
PREVISIONS
REALISATIONS
2013
2014
2015
au 30 Novembre 2015
16 - EMPRUNTS ET DETTES ASSIMILEES
5 173
5 439
8 450
6 901
20 - IMMOBILISATIONS INCORPORELLES
11 517
3 956
10 100
0
6 429
6 115
103 500
23 730
23 120
15 510
122 050
30 631
21 - IMMOBILISATIONS CORPORELLES
TOTAUX
Recettes Investissement
REALISATIONS
REALISATIONS
PREVISIONS
REALISATIONS
2013
2014
2015
au 30 Novembre 2015
001 - Excédent investissement reporté
021 - Virement section fonction.
10 - APPORTS, DOTATIONS ET RESERVES
1 356
13 - SUBVENTIONS D'INVESTISSEMENT
TOTAUX
3
27 509
0
0
0
0
2 470
2 600
2 512
22 282
69 207
0
15 379
14 903
11 751
0
6 969
2 063
1 000
1 035
23 984
43 019
16 - EMPRUNTS ET DETTES ASSIMILEES
28 - AMORTISSEMENT DES IMMOBILISATIONS
1 302
122 050
3 547
2016
Bulletin Municipal
Environnement
Economies d'énergie
Depuis début 2015, la commune s'est engagée dans un programme de maîtrise de la consommation
d'énergie. Un bilan effectué par l'Agence Technique Départementale à partir des factures de 2011
à 2013 a permis de constater la constante augmentation du coût des énergies estimée à 5% par an.
La consommation totale de la commune se décompose de la façon suivante:
76% en gaz naturel pour le chauffage des locaux
24% en électricité dont 88% pour le patrimoine bâti et 12% pour l'éclairage public
Ce bilan a permis d'établir un plan d'actions en vue de contrôler au mieux les consommations:
 Les occupants des locaux communaux ont été sensibilisés à l'ajustement des températures.
 Des vannes thermostatiques ont été installées sur les radiateurs de l'école et de la mairie.
 Les doubles vitrages de la salle d'évolution ont été remplacés et des volets roulants isolants
ont été posés.
 Les postes d'éclairage public sont tous équipés d'ampoules à basse consommation et des
horloges astronomiques sont en voie d'installation pour une maîtrise plus précise de la
durée de l'éclairage au fil des saisons.
Mettre en œuvre une gestion rationnelle de l'énergie, c'est aussi gérer au mieux le budget de la
collectivité.
Fleurissement
Depuis le printemps 2015, les membres de la commission
fleurissement, aidés de bénévoles, ont soutenu l'effort des
habitants à fleurir les rues du village.
La place de l'église a été nettoyée et replantée, le pied du
mur de la mairie agrémenté de vivaces qui donneront tout
leur éclat au printemps prochain. La sécheresse de l'été n'a
pas découragé les capucines du château d'eau qui ont attendu
le début de l'automne pour nous offrir leurs plus belles
couleurs.
Un grand merci à tous, pelleteurs, tailleurs, piocheurs, donateurs de plants et de
graines.
Laissons la terre se reposer un peu, mais dès les premiers beaux jours, nous compterons à nouveau
sur vous tous pour qu'ensemble nous poursuivions cette belle
entreprise d'embellissement de notre cadre de vie.
4
2016
Bulletin Municipal
L’arbre du Climat
Comme cela s’est fait dans de nombreuses Communes de France, nous
avons planté un « Arbre du climat » comme nos anciens avaient planté des
« arbres de la liberté » au moment de la Révolution Française.
Nous vivons en effet une « révolution », à savoir la prise de conscience de
plus en plus vive que la Terre, notre seule et unique Terre, est un tout petit
monde perdu dans l’immensité de l’Univers, et qu’il nous faut veiller sur
elle car ses ressources sont limitées et notamment l’air et l’eau sans
lesquels il n’y a pas de vie possible.
Planter cet arbre du climat avec les jeunes d’Ameugny, est une opération
très simple mais très symbolique. C’est un message fort pour relayer ce qui
s’est dit lors de la COP21. C’est affirmer notre volonté de passer « un bon
relais » aux générations futures. Que diront ces jeunes et nos enfants si
nous leurs transmettons une terre moins belle à vivre.
Rappelons-nous ce personnage de La Fontaine qui se moque d’un vieillard
qui plante un arbre: « Passe encore de bâtir, mais planter à cet âge ! …A
quoi bon charger votre vie des soins d’un avenir qui n’est pas fait pour
vous !»…
Et le reste de la fable montre que c’est le vieil homme qui a raison car il n’y
a pas d’âge pour planter ; sinon, on ne planterait jamais de chênes.
Mettre un arbre en terre c’est une leçon de long terme, une leçon de
durée, c’est agir pour l’intérêt général, c’est agir au-delà de nous et de
notre temps, c’est se projeter dans l’avenir et penser à nos enfants et
petits-enfants.
Et c’est un symbole fort que ce soit les jeunes d’Ameugny qui aient planté
cet arbre du climat, en signe de confiance dans l’avenir.
Nos déchets
PLU
Avec la mise en place de la redevance incitative, le
tri de nos déchets est devenu une habitude citoyenne
de protection de l'environnement. Cependant il
semble utile de rappeler quelques règles :
Les bacs des résidents sont vidés les lundis matins
avant 8 heures. Ils doivent être fermés; les sacs
déposés hors du bac ne sont pas collectés.
Les déchets verts doivent être, soit compostés, soit
transportés à la déchetterie de Malay.
Le dépôt de sacs à éliminer près des colonnes de tri
rue de la fournière est interdit.
Ouverture de la déchetterie:
lundi et mercredi de 14h à 17h
samedi de 9h à 12h et de 14h à 17h
5
Chacun a reçu dans sa boîte à lettres
un feuillet qui rappelle les règles à
respecter. C’est en effet à chacun de
nous de participer et veiller au
maintien de la beauté du village car
c’est notre patrimoine commun. Au
risque de se répéter : toute atteinte
à la qualité du bâti et à
l’environnement d’Ameugny entraine
une moins-value de la propriété des
autres. La Mairie n’est pas un
« gendarme » ; son rôle est
simplement d’aider chaque habitant
à mettre en œuvre le règlement
d’urbanisme décidé par tous les
conseillers municipaux. D’ailleurs ce
PLU pourra être amélioré et vos
propositions sont les bienvenues.
2016
Bulletin Municipal
Enfants
L’école maternelle d’Ameugny 2015-2016
Cette année, l’école accueille toutes les sections de
maternelle : 1 TPS, 5 PS, 6 MS et 6 GS. La rentrée s’est bien
passée.
Deux maîtresses sont chargées de l’enseignement :
Céline Charrier (actuellement en congé maternité, remplacée
par Nelly Brun) et Sarah Bergmann (les jeudis). Elles sont
épaulées par deux ATSEM : Chantal Bernard et Emeline
Lartaud qui assurent aussi la garderie, la cantine et les activités
périscolaires tous les soirs de 15h40 à 16h25.
Comme les années précédentes, les élèves ont la chance
de bénéficier d’une visite à la bibliothèque toutes les semaines
pour emprunter des livres et d’animations de la part de Solange
Delaval. La classe participe également au projet « Ecole et
Cinéma » : 3 projections sont prévues dans l’année au cinéma
de Cluny. Une correspondance scolaire a été mise en place
avec la classe de Bonnay qui accueille aussi une partie des GS.
Nous avons fait un peu de jus de pommes avec les pommes
ramassées dans la cour de l’école.
Halloween 2015
Comme tous les ans, à la même époque, le même jour et à la même heure, les enfants
d'Ameugny, nos doux enfants, sont méconnaissables. Visages blafards, vêtus de haillons,
ils parcourent les rues.
Ils sont de plus en plus nombreux, devons-nous nous inquiéter ?
A priori, non, c'est juste Halloween, qu'ils fêtent tous ensemble.
Encore cette année, merci à tous les habitants de partager ce moment avec eux. De plus, la
projection du film en soirée fut un succès. A renouveler !!!
A l'année prochaine.
6
2016
Bulletin Municipal
Le SIVOS du RPI Jean Tardieu
SIVOS : Syndicat Intercommunal à Vocation Scolaire
RPI: Regroupement Pédagogique Intercommunal
Durant l'année scolaire 2015/2016, 76 élèves fréquentent les 4 écoles du RPI Jean Tardieu: ils sont 18
à Ameugny en maternelle, 13 à Bonnay en grande section maternelle/cours préparatoire, 25 à
Cortevaix en cours élémentaire 1 et 2 et 20 à Chissey-les-Mâcon en cours moyen 1 et 2.
Le SIVOS, composé d'élus des communes gère le fonctionnement de la vie scolaire et périscolaire de
ces 4 écoles. Il est l'employeur de 7 agents chargés de l'accompagnement aux transports, du service
des repas, de l'aide en maternelle, de la garderie, du nettoyage des locaux.
Les TAP, temps d'activités périscolaires sont également organisés par le SIVOS et replanifiés à
chaque nouvelle période de l'année scolaire en fonction des attentes des enfants et des disponibilités
des intervenants. Les responsables du SIVOS, le personnel, les enseignants, les intervenants TAP et
l'Association des parents d'élèves ne ménagent pas les efforts autour de Stéphanie Duchet, Présidente,
pour que la vie scolaire de nos enfants soit de qualité remarquable puisque citée en exemple par les
services de l'inspection de l'éducation nationale de Mâcon. Qu’ils en soient tous vivement remerciés!
Il n'empêche que, sur leur demande, les communes de Chapaize et Bissy-sous-Uxelles, quitteront le
RPI à la rentrée 2016 pour rejoindre Cormatin. Ce retrait va contraindre les 6 communes restantes
(Ameugny, Bonnay, Chissey, Cortevaix, Saint-Ythaire et Taizé) à repenser l'organisation scolaire du
secteur en lien avec la nouvelle carte de l'intercommunalité.
Ameugny : 20% des habitants ont moins de 17 ans
Loune est né le 30 novembre 2015 dans le foyer de
Marie POYET et Emmanuel ROCHE.
Loune vient compléter la liste des 30 enfants
d'Ameugny : Léa, Emie, Honorine, Natacha, Pauline,
Nathan, Gaston, Léa, Manuel, Nour, Léo, Justine,
Marco, Julien, Anthony, François, Alexandre,
Angèle-Gaëlle, Antoine, Guillaume, Coralie,
Eléonore, Louise-Marie, Antoine, Eliana, Naglis,
Stella, Zélia, Maryam, Colline.
7
2016
Bulletin Municipal
Vivre ensemble
Les chasseurs
Du nouveau au
Comme les autres années, les chasseurs
d’Ameugny, levés avant le soleil, enfilent
leurs vêtements encore humides de la
veille ; ils se mouillent les pieds dans la
rosée de l’aube glaciale ; ils arpentent les
prés, les taillis et les cassis et leurs bottes
s’alourdissent de terre et font trainer la
jambe ; ils mettent leur patience à rude
épreuve et s’épuisent à traquer un gibier
rusé qui connait tous les replis du terrain.
Tout cela avant la confrontation
finale entre l’homme et l’animal sauvage!
Oui, nos chasseurs participent à la bonne
convivialité d’Ameugny pour notre plus
grand plaisir à tous ! Alors, plus
sérieusement, sachons les remercier très
chaleureusement et avec toute notre
d’amitié. Donc : aucune excuse
possible !vous devez être présent au « repas
des chasseurs » organisé par le comité des
fêtes et lesdits chasseurs le 10 Avril 2016 !
Les armes seront laissées au vestiaire...
Comité des fêtes d'Ameugny-Taizé
Le dimanche 3 juillet 2016,
Les portes s'ouvriront aux promeneurs pour
une visite animée des rues du village
d'Ameugny:
Artistes, musiciens, chanteurs, artisans d'art,
producteurs locaux.. etc... seront présents
pour exposer leurs talents les plus variés. Tous
les habitants peuvent participer en proposant
un espace: jardin, cour, grange pour accueillir
un exposant ou présenter leurs productions.
Des visites guidées du patrimoine bâti seront
également organisées.
Pour participer ou se renseigner sur la
préparation de cette belle journée, contacter:
Jacky Lartaud 03 85 50 17 65 mail:
jacques.lartaud@orange.fr
Josette Prungnaud 03 85 50 12 33 mail:
prungnaud.j.p@orange.fr
Bénévoles
Nous ne remercierons jamais assez les bénévoles qui font vivre Ameugny, qu’ils soient d’ailleurs
habitants ou non du village. Ces bénévoles très discrets sont la richesse d’Ameugny et la preuve de sa
vitalité. Sans eux que seraient le Comité des fêtes, la bibliothèque et toutes ses animations ? Qui
assurerait la gymnastique, les repas du mercredi midi, l’atelier d’écriture ? Qui se préoccuperait à
temps du déneigement ? Et que dire des jardiniers du fleurissement qui ont désherbé, bêché, replanté
la place de l’église ainsi que le croisement de la route du Haut et de la rue Borne, les devants de la
mairie, sans oublier les arrosages si importants en cet été de sécheresse. Comment ne pas citer ceux
qui ont donné des plantes ? Et nous oublions certainement beaucoup de ces actions de tous les jours
qui sont la garantie de ce que l’on appelle le « vivre ensemble ».
Un satisfecit tout particulier doit être donné à Olivier qui assure la mise en page et l’illustration de ce
bulletin avec toujours autant de patience.
En Septembre sont décédés deux anciens curés
d’Ameugny, les pères Jean Desgouttes et JeanLouis Cottin. Leur engagement très fort a marqué
les membresde la paroisse Saint Augustin qui
regroupe 16 villages.
8
2016
Bulletin Municipal
Formation aux premiers secours de la Croix rouge
Sept personnes d'Ameugny ont suivi une formation pratique aux gestes qui
sauvent.
Lors de deux séances, les samedis matin 20 juin et 4 juillet, animées par une
formatrice de la Croix Rouge ils ont appris à:
 alerter les services d'urgence
 faire face au stress
 apporter soutien psychologique et aide pratique à une personne en danger
Cette formation a été aidée financièrement à raison de 50 % par le CCAS de la commune.
Pour organiser une autre session en 2016, les personnes intéressées sont invitées à s'inscrire
à la mairie.
Ne pas oublier:
tel POMPIERS : 18 SMUR: 15
URGENCE EUROPE: 112
Nouveaux arrivants
Nous accueillons les nouveaux habitants du village :
au 1, rue du Verger
Madame et Monsieur Petit-Jean de Marcilly et leurs 2 enfants : Louise-Marie et Antoine
au 11, rue de la Croix Blanche
Madame et Monsieur Masso
au 4, rue de l'Eglise
Madame Dupuis et Monsieur Brûlé
Nous habitions dans un village du Lyonnais situé aux portes du
Beaujolais, ce qui nous a conduits tout naturellement à sillonner la
Bourgogne du Sud lors de nos promenades dominicales. La région nous
plaisait tellement que nous songions à nous y installer à la retraite. Mais,
il y a 4 ans, les hasards de la vie professionnelle ont amené mon mari à
travailler à Mâcon, puis à Chalon. Nous avons donc cherché une maison
dans les environs de Chapaize, où nous logeons actuellement, pour en
faire notre résidence principale. Fréquentant la bibliothèque Paul Comte
depuis 2012, nous avions d'emblée été séduits par Ameugny, la beauté
du village et ses alentours, sa localisation géographique idéale à côté de
Cormatin et à 10 mns seulement de Cluny, la chaleur humaine de ses
habitants et leur dynamisme.
Lorsque la maison de Madame Lagarde a été mise en vente, nous
avons donc fait en sorte de ne pas laisser passer cette occasion
inespérée de devenir Ameugnaquois. Nous sommes ravis et impatients
d'emménager en début de printemps dans ce village où il fait bon vivre!
au 1, rue des Fournières
Madame Merigoux et Monsieur Marcaud et leurs 4 enfants : Stella, Zélia, Maryam, Colline.
au 5, rue des Vignes des Bordes
Madame et Monsieur Al Chochona et leurs 2 enfants : Manuel et Nour
au 23, route du Haut
Madame Emilie Cam et ses 2 enfants : Gaston et Pauline
Tous les 3, nous sommes habitants de la commune depuis la rentrée
scolaire.
Ce village est celui de ma famille et nous avons choisi de venir ici après
plusieurs années parisiennes. Les enfants ont été accueillis avec
beaucoup de gentillesse. J'apprécie de mon côté la solidarité qui règne
et la douceur de vivre ici.
9
2016
Bulletin Municipal
La bibliothèque intercommunale Paul Comte
Le 1er janvier 2015, le budget de fonctionnement de la bibliothèque a été intégré dans celui de
la Communauté de Communes « Entre la Grosne et le mont Saint Vincent ». Mais elle a, comme
auparavant, un rayonnement qui va au-delà de ce territoire. Elle fonctionne toujours avec
Solange (20h) et l’équipe de bénévoles de « Plaisir de Lire ».
Cette année, le nombre de lecteurs et de bénévoles a sensiblement augmenté et les nouveautés
sont là en plus grand nombre également. Les services proposés se diversifient : le 1er Samedi du
mois la bibliothèque est ouverte de 10h à11h30 et une boîte à livre pour le retour est disponible.
Avec une liseuse en prêt et une deuxième en préparation, le numérique
a toute sa place à la bibliothèque. Cet été, une tablette a aussi été
proposée aux lecteurs.
La bibliothèque s’affirme comme
un lieu de convivialité et
d’échanges au sein du village. Les soirées coup de cœur, les ateliers
d’écriture, les séances bébé-lecteurs et la participation au Prix France
Québec, les nombreux accueils de classes sont autant d’occasions de
rencontres, de plaisir de lire, de rires, d’échanges et de complicité.
Les expositions et manifestations
L’année a commencé par une belle exposition de Bernadette le Mee et la présentation du
livre de Monique Pierlot.
Lors du printemps des poètes une rencontre avec Mr Guerinel et une artiste Nicole Chevalier
Pitard a réunis de nombreux amateurs de poésie.
La brocante a bien lieu le 11 mai à l’occasion de la fête du printemps d’Ameugny.
Plus tard, une passionnante lecture géologique du paysage nous fait
désormais regarder différemment la belle colline d’Ameugny et une
charmante sortie botanique nous a livré les merveilles de la nature dans
les bois de Salornay sur les pas d’Emile Château.
Rappelons aussi ‘’Ameugny-plage’’ qui a été l’occasion
d’accueillir pour sa deuxième saison une conférence sur Mayotte,
une exposition sur les îles d’outre-mer, des séances extérieures
de bébés-lecteurs. Les transats (parfois facétieux) installés sous
le noyer ont permis aux lecteurs de se détendre avec de bons
livres et de participer ainsi à l’Université rurale du Clunisois qui
prônait le temps de (bien) vivre.
En collaboration avec la Communauté de Communes une
exposition sur le gaspillage alimentaire a été accueillie en
septembre, au cours de laquelle les scolaires et les visiteurs ont
cuisiné « anti gaspi » à partir des restes.
10
2016
Bulletin Municipal
Un partenariat actif
Le relais de Bissy-sous-Uxelles fonctionne depuis 22 ans, développant un service de lecture de
proximité. Notre carte d’adhésion est désormais commune aux bibliothèques de Bissy,
Cormatin, Joncy et Saint Gengoux.
La bibliothèque n’hésite pas à s’ouvrir à divers partenariats. Cela a
été le cas lors de la participation à ‘’Bonnay étoile’’ (sélection de
livres sur les films d’animation), à Popup et cie (spectacle à Bonnay
sur les livres animés à l’initiative de la bibliothèque), au festival de
Culles-les-Roches (séance bébés lecteurs) et aussi avec la soirée sur
l’Inde présentant les ateliers d’Indra au cours de la Semaine
Internationale de la Solidarité organisée par les Foyers Ruraux du
Grand Secteur.
En début d’année Plaisir de Lire vous conviera à son assemblée générale. Le bilan 2015 sera
présenté ainsi que les nombreux projets 2016. Notez dès à présent la date du dimanche 3
avril pour une fête du papier organisée autour de la bibliothèque par Plaisir de lire ; et celle
du dimanche 3 juillet pour l’ouverture d’Ameugny plage (sous l’arbre) lors des portes
ouvertes du village.
Votre visite est bienvenue tout au long de l’année :
lundi de 10 à 12 h,
mardi de 15 à 16h30,
mercredi en période scolaire de 10 à 12 h et de 16 à 19 h,
vendredi de 17h30 à 19h30
et le premier samedi du mois de 10 à 11h30.
Hommage à une grande dame de la bibliothèque
Albane Rigo nous a quitté à l’âge de 93 ans.
Pour Ameugny, il est évident qu’elle restera la créatrice de
la bibliothèque. Il n’y a pas de meilleur hommage que de
relire ce qu’elle avait écrit :
« Etre vivant, c’est d’abord changer! changer de
regard sur soi, sur les autres, sur la vie elle-même.
Etre vivant, c’est éviter de se refermer dans une petit
monde clos. C’est se laisser changer, c’est vouloir changer,
découvrir.
Etre vivant c’est peut-être s’oublier soi-même pour
pénétrer davantage dans la magnifique allée de la
création »
Si une page se tourne avec la disparition de cette belle
personne, de nouveaux chapitres continueront à s’écrire
dans l’extraordinaire histoire de « Plaisir de Lire ».
11
2016
Bulletin Municipal
Autrefois : des concerts à Ameugny en faveur des prisonniers de guerre
Les deux documents ci-joints datent de 1942. Ils ont été aimablement prêtés par Michel Cinquin qui les tient
de François son père, qui a accepté de donner quelques souvenirs personnels sur cette époque troublée.
12
2016
Bulletin Municipal
13
2016
Bulletin Municipal
« Pendant la guerre 39-45, les habitants d’Ameugny et de Taizé organisaient des « concerts ».
C’était dans des circonstances très particulières, en rapport avec les événements tragiques que
nous avons vécus.
J’avais un peu plus de quinze ans au début de la guerre, je vivais à la ferme avec mes parents. Des
Ameugnacois qui étaient partis au front en 39, je me souviens bien d’Albert, Jean et Louis Juillet.
Jean et Louis sont rentrés en juin 40, Albert a été fait prisonnier, tout comme Robert Garnier, JeanMarie Delorme dit Joany ; Léon Daubard et Alfred Dupuy faisaient aussi partie des prisonniers.
J’étais en train de faire les foins quand Jean et Louis, démobilisés, sont rentrés. Leur père Benoît
était bien triste. Les parents étaient très perturbés, leur fils Albert étant prisonnier en Prusse
orientale.
A Taizé, qui était moins peuplé qu’Ameugny, je ne sais pas qui était parti et qui était prisonnier.
Des réfugiés sont arrivés en 1940 : des familles de Luxembourgeois, qui étaient logées dans
plusieurs maisons dont certaines inoccupées, par exemple la maison de Manon devenue depuis la
maison de M. et Mme Berthier, située au 1, rue de la Tornèche. Les hommes travaillaient à la
scierie Laroche, au Bois-dernier. Ils parlaient assez mal le français. Je me souviens aussi d’une
famille venue de Lorraine, qui habitait la maison de M. Grosjean, située au 3, rue de la vallée,
actuelle maison de Jean-Claude et Bernadette Daubard puis celle de Jeanne
Mézière, située au 14, rue de la vallée, actuelle maison des sœurs, sans doute des « évacués »
d’Alsace-Lorraine. Des Belges sont passés chez nous pour déposer des papiers, des documents
importants sans doute, et sont repassés plus tard, après l’armistice, pour récupérer ces documents.
A la mi-juin 40, au Bois-Dernier, j’ai vu passer des soldats français, certains à vélo, qui descendaient
vers le sud : la « Débâcle ». Conduisant une râteleuse, j’ai, peu après, croisé des soldats allemands
qui, venant de Cormatin, descendaient aussi vers le sud, en direction de Cluny.
Le cinéma, rare distraction, était à Cormatin. En descendant d’Ameugny, au croisement des routes
de Cormatin-Salornay-Cluny, il y avait un poste de contrôle où les Allemands nous demandaient
nos papiers.
Des nouvelles des prisonniers arrivaient, des lettres, mais avec beaucoup de retard. Nous avons
organisé des « concerts », comme dans bien d’autres communes de France. Ces « concerts »
étaient des spectacles, des « séances récréatives » pour avoir une recette qui permettait d’envoyer
des colis aux prisonniers. À l’entracte, une « loterie à l’américaine » permettait de récolter des
fonds : on présentait un objet à l’assistance (un stère de bois par exemple, sous la forme d’un bon)
et les enchères montaient. L’argent de cette loterie, ainsi que la recette du spectacle permettaient
d’envoyer des colis aux prisonniers.
Les concerts rencontraient beaucoup de succès, la salle de l’école d’Ameugny qui servait aux
spectacles était bien remplie. L’estrade sur laquelle se trouvait le bureau de l’institutrice était
devenue la scène. On y ajoutait des rideaux.
Les répétitions se passaient dans la maison appartenant actuellement à M. et Mme Doyen.
Blanche Delorme louait toute la maison pour les nombreux enfants qu’elle recevait au cours de
l’été. C’est elle qui organisait les répétitions.
Les spectacles étaient composés de sketchs, de chansons, de petites pièces de théâtre et se
terminaient par la Marseillaise chantée par l’ensemble de la troupe, chant patriotique qui
s’imposait naturellement. »
François CINQUIN
14
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
5
Taille du fichier
1 599 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler