close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

communiqué de presse.

IntégréTéléchargement
Pour diffusion immédiate – Le 12 janvier 2016
COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Martin Taylor, ancien vice-président à la recherche de l’Université de Victoria,
dirigera le Réseau canadien des Centres de données de recherche
Montréal – Nous avons le plaisir d’annoncer que le professeur S. Martin Taylor a été nommé
directeur général du Réseau canadien des Centres de données de recherche (RCCDR). Il entrera en
poste le 1er avril prochain pour un mandat de cinq ans.
« Le professeur Taylor est un chercheur chevronné et un leader expérimenté. Son expérience nous
sera précieuse, alors que le Réseau s’apprête à relever de nouveaux défis en ce qui concerne la
disponibilité des données et l’accès à ces données. Nous nous réjouissons qu’il ait accepté d’occuper
ce poste pour un mandat de cinq ans », a affirmé Byron Spencer, président du comité de sélection et
chercheur principal du RCCDR.
Le RCCDR est une infrastructure de recherche créée au début des années 2000 pour offrir aux
chercheurs un meilleur accès aux micro-données confidentielles des enquêtes de Statistique Canada
et, plus récemment, à un nombre croissant de données administratives. Le Réseau est la seule
pateforme pancanadienne dans ce domaine, et il comptera bientôt 31 laboratoires informatiques
sécurisés, situés sur des campus universitaires partout au pays.
« Je me sens privilégié, et c’est avec enthousiasme que j’envisage de travailler avec les
chercheurs remarquables qui utilisent nos installations partout au Canada. Le Réseau vit
actuellement une période charnière pleine de possibilités, puisque les champs de recherche se
multiplient grâce à la disponibilité de nouveaux ensembles de données, ce qui permettra de
documenter les grands enjeux canadiens en matière de politiques publiques », a commenté le
professeur Taylor.
Martin Taylor est professeur émérite de géographie à l’Université de Victoria, en ColombieBritannique. Il a enseigné et occupé diverses fonctions administratives à l’Université McMaster
pendant plus de 20 ans, avant de joindre à l’Université de Victoria, où il a été premier vice-président
à la recherche, de 1998 à 2007. Il a ensuite été président fondateur et directeur général d’Ocean
Networks Canada, un organisme chargé de la gestion et du développement des observatoires sousmarins canadiens VENUS et NEPTUNE. En plus de son travail au RCCDR, M. Taylor restera professeur
auxiliaire à la School of Geography and Earth Sciences de l’Université McMaster et à la School of
Public Health and Health Systems de l’Université de Waterloo.
- 30 -
Renseignements médias : sarah.fortin@crdcn.org
Les services et les activités du RCCDR sont rendus possibles grâce au soutien financier ou en nature du
CRSH, des IRSC, de la FCI, de Statistique Canada et des universités participantes. Pour être informés de nos
activités, abonnez-vous à notre bulletin L’accès-données ou suivez-nous sur Twitter.
NOTES
- chercheur principal
C’est bien la traduction de « Principal Investigator » qu’utilise le Réseau ?
Si ce n’est pas le cas, modifier.
- a affirmé le professeur Taylor
J’ai ajouté. En anglais, on ne précise pas de qui est la citation : OK ?
- bulletin L’accès-données ou suivez-nous sur Twitter.
Vérifier que les liens menant à L’accès-données et au compte Twitter sont corrects.
(Aussi : en anglais, il y a un hyperlien pour The Networker, mais pas pour le compte Twitter :
OK ?)
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
4
Taille du fichier
428 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler