close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Assistant(e) - Le Défenseur des Droits

IntégréTéléchargement
ASSISTANT(E) DU POLE DEONTOLOGIE DE LA SECURITE
CONTRAT COURT DE 3 MOIS
►Contexte et environnement du poste
Le Défenseur des droits est une autorité administrative constitutionnelle indépendante. Il veille au
respect des droits et libertés pour toutes les personnes privées et publiques. Le Défenseur des droits
est secondé par trois adjoints et un délégué général à la médiation avec les services publics. Les
services du Défenseur des droits sont organisés en départements opérationnels placés sous l’autorité
fonctionnelle du Secrétaire général et sous l’autorité hiérarchique du Directeur général des services.
Le pôle « Déontologie de la sécurité » est un service du Département « Protection des Personnes »
(une trentaine d’agents) : il est chargé d’instruire les réclamations des personnes qui s’estiment
victimes de manquements à la déontologie mettant en cause principalement des fonctionnaires de la
police nationale, des personnels de l’administration pénitentiaire, des militaires de la gendarmerie
nationale, des agents de police municipale ou des agents de sécurité privée.
La déontologie se définit comme l’ensemble des règles de bonne conduite qui doivent guider une
activité professionnelle. Souvent regroupées au sein d’un « code de déontologie », ces normes
déterminent les devoirs minimums exigibles par les professionnels dans l’accomplissement de leur
activité. La déontologie relève à la fois du droit et de la morale. Elle vise à créer un état d’esprit
respectueux des personnes et protecteur des libertés individuelles.
Les agents du pôle proposent, à travers des recommandations individuelles et générales, des
mesures propres à éviter le renouvellement des manquements ou dysfonctionnements constatés. Ils
promeuvent également l’intervention du Défenseur dans le domaine de la déontologie de la sécurité,
à travers des interventions et des formations auprès des administrations et des associations.
Le pôle est composé de 10 agents (le chef de pôle, 7 juristes, 2 assistantes). Deux collaborateurs non
permanents et 2 stagiaires instruisent également certains dossiers.
►Famille professionnelle dominante du poste : Assistanat
►Description du poste
Placé(e) sous l’autorité du chef de pôle, l’assistant(e) est chargé(e) de :
- Secrétariat du pôle ;
- Secrétariat du chef de pôle, et des juristes ;
- Accueil téléphonique du pôle ;
- Greffe au cours des auditions ;
- Référente pratiques professionnelles pour le pôle et le département ;
- Référente archive-documentation.
Activités :
- Préparation de la réunion bi-hebdomadaire de « pré-instruction » des réclamations (préparation
du dossier, lecture rapide si dossier urgent afin d’alerter le chef de pôle. Ex : CRA, vidéo ou pièce
à demander dans l’immédiat, élaboration d’un tableau reprenant les différentes réclamations) ;
- Gestion des courriers papiers entrant et sortant ;
- Rédaction des courriers de notification des décisions du Défenseur des droits ;
- Suivi et relance des recommandations individuelles et générales et sanctions ;
- Rédaction de courriers à la demande du chef de pôle ;
- Rédaction de courriers à la demande des juristes ;
- Transmission d’informations aux juristes, en cas d’évènement dans leurs dossiers ;
- Gestion de l’accueil téléphonique du pôle ;
-
-
Organisation et suivi des déplacements des agents du pôle et des personnes convoquées pour
audition (véhicule, billets de train et d’avion, hôtel, contacts avec les autorités d’accueil pour
organiser les auditions en déplacement) ;
Greffe au cours des auditions, au sein du pôle ou au cours de déplacements et vérification sur
place en province et/ou dans des lieux de privation de liberté ;
Accompagnement des stagiaires accueillis dans le pôle, dans le cadre de leur activité de greffe ;
Formation et assistance pour le logiciel AGORA des stagiaires et des agents nouvellement
recrutés ;
Participation aux réunions pratiques professionnelles ;
Assiste les agents du pôle pour le logiciel AGORA ;
Veille à l’application des règles d’archivage des dossiers clos.
Spécificités du poste – Contraintes – Sujétions :
Les auditions et les vérifications sur place peuvent impliquer des déplacements en province.
Traitement des saisines urgentes (déplacements en centre de rétention administrative), pouvant
impliquer l’organisation d’un déplacement dans les 24 heures.
Notification d’une dizaine de décisions du Défenseur des droits, tous les deux mois, dans des délais
contraints (trois jours après le collège). En l’absence de l’une des deux assistantes, l’autre assure
l’intégralité des tâches confiées aux deux.
►Profil souhaité
• Bac ou Bac +2 – Formation au secrétariat et/ou au greffe ;
• Intérêt pour le fonctionnement de l’institution ;
• Connaissances du fonctionnement des administrations et entreprises contrôlées :
principalement police nationale, gendarmerie nationale, administration pénitentiaire,
entreprises de sécurité privée ;
• Attitude et comportement irréprochables, en raison de la sensibilité de la mission consistant
à contrôler une activité régalienne, la sécurité, et des rapports délicats entretenus avec les
directions d’emploi ;
• Rigueur et sens de l’organisation pour gérer le secrétariat ;
• Capacité à travailler en équipe au sein du pôle et plus particulièrement au sein d’un
secrétariat composé de deux personnes ;
• Sens de l’écoute, courtoisie, sang-froid, neutralité, disponibilité, capacité d’adaptation rapide
pendant le greffe lors des auditions et vérification sur place, et au cours des entretiens
téléphoniques avec les personnes qui contactent le pôle ;
• Bonne expression orale et écrite, bonne maîtrise de l’orthographe, et capacité
dactylographique dans le cadre du greffe au cours des auditions ;
• Excellente maîtrise des outils bureautiques.
►Conditions d’accès
Contrat à durée déterminée (contrat de droit public) de 3 mois, en remplacement d’un congé de
maladie.
►Lieu de travail : 7 rue Saint-Florentin – 75008 PARIS
►Poste à pourvoir dès que possible.
►Date limite de dépôt des candidatures : 22 janvier 2016
►Le dossier de candidature comporte les documents suivants :
Un CV, une lettre de motivation, ainsi que, le cas échéant, les 3 derniers comptes rendus
d’entretien professionnel.
Toute candidature incomplète ou hors délai ne sera pas prise en compte.
Ces documents doivent être adressés à Estelle CHICOUARD, cheffe du pôle Ressources
humaines à l’adresse électronique : recrutement@defenseurdesdroits.fr, sous la référence :
« RECRUT / Assistant(e)/ DEONTOLOGIE SECURITE».
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
9
Taille du fichier
149 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler