close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Artisanat - region amoron`i mania

IntégréTéléchargement
Région Amoron’i Mania – Monographie Régionale - version 2012
Artisanat
On dénombre en 2010 environ 803 artisans, la majorité écrasante
travaillant en affaire personnelle et évoluant dans l’informel, dans la Région
(Source : DREF et DRTA Amoron’i Mania 2010) : à noter la non-disponibilité de
chiffres officiels sur la mise à jour en matière de recensement des artisans par
spécialités depuis 2008.
La ville d’Ambositra est réputée capitale de l’artisanat du bois et les principales
activités artisanales dans la Région se présentent comme suit :
 Artisanat du bois : sculpture, marqueterie, art Zafimaniry, à Ambositra. Cette
ville abrite plus d’une dizaine d’ateliers et de points de vente de produits
artisanaux
 Artisanat du marbre : à Ambatofinandrahana, mais encore au stade embryonnaire
 Artisanat de la soie et de la vannerie : Fandriana, Ambositra et Manandriana.
Déclaré patrimoine mondial de l’UNESCO en 2005, l’art du travail du bois Zafimaniry constitue
un atout culture spécifique et fait la renommée de la Région de l’Amoron’i Mania. Bien que renommé,
l’artisanat d’Ambositra ne procure que de faibles revenus aux artisans, en raison :
 de l’étroitesse du marché local d’Ambositra (clientèle touristique de passage),
 des problèmes d’approvisionnement (quantités, prix) en matières premières provenant d’autres
Régions de l’Ile (notamment bois de forêt -hazo ala- tels que palissandre et bois de rose et fibres
de raphia utilisées en tissage, originaires des régions de l’Est et du Nord-Ouest de Madagascar),
 du manque de formation des artisans pour adapter l’offre aux besoins du marché (local, extérieur)
et créer de nouveaux produits artisanaux,
 et enfin du manque d’organisation des artisans, qui travaillent souvent pour des collecteurs ayant
accès aux marchés lucratifs vers Antananarivo et à l’extérieur, y compris les filières dites de
« commerce équitable » qui restent en fait contrôlées par les professionnels de l’import-export.
Bon nombre d’artisans émigrent de ce fait vers la Capitale pour exécuter en tant que salariés des
produits « d’art zafimaniry » dans ces filières tournées vers l’exportation.
Encadré : situation actuelle de la filiere soie / Concentration des activités de la soie
(source monographie DRDR 2010)
Activités
District concerné
Production de cocons sauvage
Ambatofinandrahana
Moriculture
Fandriana
Sériciculture
Fandriana
Transformation
Fandriana, Manandriana, Ambositra
Commercialisation
Ambositra, Fandriana, Ambatofinandrahana, Manandriana
Variation saisonnière des prix de cocons et fils
Fluctuation du prix d’un Kg (en Ariary)
Période
Cocons
Fil
Décembre –Mars
3500-5000
20 000 - 25000
Avril- Juillet
6 000-8000
30 000 – 35 000
Aout –Novembre
10000- 15 000
40 000- 50 000
Prix de quelques produits soyeux classiques à titre indicatif
TYPE DE PRODUIT
CARACTERISTIQUES
Prix Unitaire en Ariary
Cache nez
180 cm x 30cm
15 000
Châle
230 cm x 60cm
50 000- 60 000
Couvre lit
250 cm x 210cm
180 000
Echarpe
210 cm x 40cm
20 000
Dossier de chaise
Dimension standard
15000
Chapeau
Dimension standard
20 000
Linceul
Dimension standard
100 000-150 000
Source : Enquête ADIE 2011
Région Amoron’i Mania – Monographie Régionale - version 2012
RUBRIQUES
Compte d’exploitation : élevage traditionnel
CHARGES
Total charges
PRODUITS
Cocons
Total produits
RESULTAT
Marge bénéficiaire
Coût de la production d'un 1 kilo de cocons
Compte d’exploitation : élevage amélioré
RUBRIQUES
CHARGES
Total des charges
PRODUITS
cocons
Total produits
Résultat
Marge bénéficiaire (%)
Source : Enquête ADIE 2011
Unité
Quantité
Prix
unitaire
Ar
kg
Montant total (Ar)
226068
30
9000 Ar
Ar/kg
Unité
Quantité
Prix
unitaire
kg
112
8 000 Ar
265770
265770
39702
14,94%
7656
Prix total (Ar)
643 333
896 000
896 000
252 667
28%
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
5
Taille du fichier
152 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler