close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Célébration communautaire du sacrement des malades

IntégréTéléchargement
CÉLÉBRATION COMMUNAUTAIRE
DU SACREMENT DES MALADES
DIMANCHE 14 FÉVRIER 2016
à 10H00 à St Similien, à 11H 00 à St Félix, à 11H30 à St Pasquier
RENCONTRE DE PRÉPARATION AU SACREMENT DES MALADES
Les malades inscrits pour recevoir le sacrement sont invités à se retrouver:
Jeudi 11 février de 14H30 à 15H30 dans l’église Saint-Félix
(accès handicapés sur le côté droit de l’église)
pour un temps d’explication du sacrement et de préparation spirituelle.
Les malades qui ne pourraient vraiment pas se rendre à ce temps de préparation
demanderont à quelqu’un de les représenter pour leur en faire un compte-rendu.
Qu’est-ce que le sacrement des malades?
"Si quelqu’un parmi vous est malade, qu’il appelle les prêtres de l’Église et
qu’ils prient sur lui, après l’avoir oint d’huile au nom du Seigneur. La prière de la foi
sauvera le patient et le Seigneur le relèvera. S’il a commis des péchés, ils lui seront
remis" dit l’apôtre Saint Jacques (5,14-15).
Le Catéchisme de l’Église Catholique précise: "l’Église croit et confesse qu’il
existe, parmi les sept sacrements, un sacrement spécialement destiné à réconforter ceux qui sont éprouvés par la maladie: l’onction des malades " (n°1511).
La grâce qui est donnée au malade dans ce sacrement a pour effet de l’aider
à s’unir à la souffrance du Christ, pour son bien et celui de l’Église.
Elle lui donne réconfort, paix et force pour porter chrétiennement les souffrances de sa maladie ou de sa vieillesse. Cette assistance du Seigneur par la force
de son Esprit veut conduire le malade à la guérison de l’âme, mais aussi à celle du
corps, si telle est la volonté de Dieu. Le rite de ce sacrement consiste en l’onction
d’huile par le prêtre sur le front et les mains du malade, précédée de l’imposition
de la main sur sa tête et de la prière d’intercession.
Qui peut demander et recevoir le sacrement des malades?
"L’onction des malades n’est pas seulement le sacrement de ceux
qui se trouvent à toute extrémité. (…) si un malade qui a reçu l’onction
recouvre la santé, il peut en cas de nouvelle maladie grave recevoir de
nouveau ce sacrement. Au cours de la même maladie, ce sacrement
peut être réitéré si la maladie s’aggrave. Il est approprié de recevoir
l’onction des malades au seuil d’une opération importante. Il en va de
même pour les personnes âgées dont la fragilité s’accentue."
(Catéchisme de l’Église catholique n°1514-1515)
Ce sacrement ne doit donc pas être réservé seulement aux personnes
âgées. Il concerne ceux qui sont atteints de maladies longues et pénibles.
De même le handicap physique irréversible provoqué par un accident est
une épreuve spirituelle que le sacrement peut aider à porter.
Le texte qui suit, et qui a été écrit au retour de Lourdes par un pèlerin qui
y avait reçu le sacrement des malades, nous donne bien le sens de ce sacrement:
"Je compte sur les grâces de ce sacrement pour avoir la force dans la
maladie, la confiance en Dieu, l’amélioration de ma santé ; pour accomplir
aussi toutes les tâches humaines que je pourrai remplir dans la Société et
dans l’Eglise. Je désire associer mon épreuve à la Passion du Christ, dans
l’Espérance de notre Résurrection, en union avec toutes les souffrances des
hommes de notre temps pour le salut de tous. Je veux être pour mon entourage, un témoin de la foi, un messager d’espérance, un signe vivant d’unité
et d’amour."
La venue de nos amis malades ce jour-là dans l’église pour recevoir ce sacrement suppose, dans la plupart des cas, qu’ils
soient accompagnés, conduits. Les mieux placés pour cet accompagnement sont les membres de leur famille, leurs proches. C’est pourquoi nous invitons nos amis malades à ne pas
hésiter à demander bien simplement cette aide à leurs proches,
qui seront touchés de cette demande et heureux de leur rendre
ce service. D’autre part, nous invitons les paroissiens à faire
connaître l’existence de cette célébration aux malades de leur
entourage et à se proposer de les aider.
FEUILLE de DEMANDE de RÉCEPTION du SACREMENT des MALADES
à découper et à faire parvenir avant le 3 février 2016
dans l’un des 3 presbytères Saint Similien, Saint Pasquier, ou Saint Félix
NOM:
PRÉNOM:
ADRESSE:
TÉLÉPHONE(S):
PAROISSE:
COURRIEL:
Souhaite recevoir le sacrement des malades le dimanche 14 février 2016
(merci d’entourer votre choix)
H
l à 10
00 (Saint Similien)
l à 11
H
00 (Saint Félix)
l à 11
H
30 (Saint Pasquier)
et sera accompagné ce dimanche par: (écrire nom, adresse, téléphone, courriel )
************
l OUI (entourer le oui)
l
NON (entourer le non)
Je viendrai à la rencontre de préparation jeudi 11 février
à 14H30, à Saint-Félix, accompagné par:
Je ne pourrai pas venir jeudi 11 février,
mais je serai représenté par:
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
4
Taille du fichier
30 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler