close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Berceau de la - Mairie de Roquemaure

IntégréTéléchargement
Guide touristique
Roquemaure
Berceau de la
Côte du Rhône
Association Office de Tourisme de
Roquemaure et de la Côte du Rhône
1, cours Bridaine
Tél. 04 66 90 21 01
www.ot-roquemaure.com
ROQUEMAURE AUTOMOBILES
- Renault minute
- Dépannage - Remorquage
- Entretien et Réparations
véhicules toutes marques
Anne & Fabrice
- Pneumatiques et accessoires
- Réparation ou remplacement
pare-brise
- Vente VN Renault - Dacia
- Vente VO Toutes marques
Tél. 04 66 82 55 13
Petite Ile Nord - Route d’Avignon - 30150 ROQUEMAURE
Garage confiance
Automobiles Club Allemand
Route d’Orange - 30150 ROQUEMAURE
Tél. 04 66 82 53 92 - Fax : 04 66 50 18 63
• Démolition
• Terrassement
• Réseaux Humides et Secs
• Centres de Recyclage
201, Avenue du Général Leclerc - CS 50041 - 30150 ROQUEMAURE
Tél : 04 66 82 67 51 - Fax : 04 66 82 51 23
Berceau de la
Roquemaure
Côte du Rhône
Appréciée pour son
histoire, son patrimoine,
ses Orgues célèbres et ses
Reliques de St-Valentin,
Roquemaure bénéficie
d’une
exceptionnelle
situation géographique.
04
A proximité des principaux axes routiers qui
desservent le Languedoc et la Provence,
Roquemaure est un excellent point de départ
pour rayonner dans toute la région.
12
Au coeur des fameux vignobles du Cru Lirac,
un des 5 crus méridionaux de l’Appellation
Côtes du Rhône, cette petite ville gardoise est
à proximité :
-
de sites au patrimoine architectural
prestigieux comme le Pont du Gard, le
Théâtre Antique d’Orange, Le Palais des
Papes d’Avignon ou les Arènes de Nîmes
- de sites naturels exceptionnels comme la
Fontaine du Vaucluse, les Baux de Provence,
la Vallée de la Cèze, les gorges du Gardon ou
celles de l’Ardèche
L’histoire de notre cité
10
Berceau historique des Côtes du Rhône
Circuit touristique en centre ville
17
A la découverte des chapelles
de Roquemaure
20
Escapades à partir de Roquemaure
26
Activités de Loisirs, détente et plein air
-
mais aussi de manifestations de classe
internationale comme le Festival d’Avignon
ou les Chorégies d’Orange
Grâce aux nombreuses activités de loisirs pour
enfants et pour adultes, ainsi qu’une large
gamme d’hébergements, toutes les conditions
sont réunies pour que vous passiez un séjour
agréable dans notre cité et ses environs.
En espérant que ce dernier guide réponde à
votre attente.
Michel Berardo
Président de l’Office de Tourisme de Roquemaure
Ass. loi 1901
Edité par l’Association Office de Tourisme de
Roquemaure et de la Côte du Rhône
Conception : Michel Berardo
Mise en page et régie publicitaire :
AF Communication - 10 allée Hispano Suiza
26200 Montélimar
Crédit photos couverture : Michel Berardo
Toute reproduction totale ou partielle de ce guide ou de ses photos est interdite.
Les informations contenues dans ce guide sont données à titre indicatif.
Elles ne sauraient engager la responsabilité de l’Association Office de
Tourisme de Roquemaure
Guide touristique
3
Histoire
Histoire de Roquemaure
Roquemaure, Fille du Rhône, doit son
existence à la formation de la Montagne de
Saint-Géniès-de-Comolas née d’un accident
tectonique vieux de plus de 400 000 ans.
Alors que le Rhône rejoignait la Méditerranée
près de Nîmes en empruntant la trouée
de Saint-Laurent des Arbres et l’étang de
Pujaut, il disloque l’extrémité Est de ce
massif calcaire en 3 éperons (ou Rocca).
Un de ces éperons va alors servir de base
pour que les Comtes de Toulouse érigent une
forteresse pour contrôler la navigation sur le
fleuve, à partir du milieu du XIème siècle.
La végétation entourant le rocher lui donne
un teint sombre (maura en vieux provençal ;
prononcé « mauro ») d’où vraisemblablement
le nom du village : Roccamaura (Roquemaure).
Carte de 1627
Le Chateau de Roquemaure
En 1209, Raymond VI Comte de
Toulouse cède 9 de ses châteaux
dont celui de Rocca Maura, à
l’Église en signe de soumission à
l’autorité du Pape. Une importante
garnison placée sous l’autorité
d’un châtelain veille alors sur la
navigation sur le Rhône.
En 1229, le Traité de Paris donne
toutes les terres du Comte de
Toulouse au Roi de France à
l’exception du Marquisat de
Provence qui revient à l’Église et
devient le Comtat Venaissin.
Roquemaure est alors un
important site royal dans la
toute nouvelle sénéchaussée de
Beaucaire et Nîmes.
En 1244, ayant décidé de partir
en croisade, Louis IX séjourne
au Château de Roquemaure en
attendant que sa flotte soit prête
dans le port d'Aigues-Mortes. Il
met ce temps à profit pour faire
construire une nouvelle enceinte
au Château.
4
Roquemaure
Tableau Château de Roquemaure — non daté
Les maisons du quartier du
château sont démontées et
reconstruites sur la rive droite du
fleuve où elles forment le nouveau
quartier du Château ou « nouveau
quartier de Chateau-Neuf ».
Le Château de Roquemaure
devient ainsi un des plus
importants du Languedoc et sert
de magasin-réserve pour les
croisades.
Photo : M. Berardo
En 1314, le Pape Clément V,
1er Pape Français et 1er Pape
d'Avignon, quitte sa résidence
habituelle près de Carpentras,
pour retourner dans sa Guyenne
natale. Il arrive bien malade au
Château de Roquemaure le 9 avril.
Il y décède vraisemblablement
le 20 avril. Sa dépouille est
transportée à Carpentras où doit
se réunir le Conclave chargé d'élire
son successeur.
En 1354, Léger de Polignac, viguier
de Roquemaure et Capitaine du
Château, fait creuser un fossé
entre les remparts du Château et
de la ville afin de se défendre du
prince de Galle, qui avance vers
le Rhône.
De 1367 à 1380, le Duc
d'Anjou, lieutenant du Roi,
fait de nombreux séjours à
Roquemaure, accompagné de
son épouse, la Duchesse Marie de
Cœur du château composé
d’une tour carrée (T), de 3 salles (S) et de la chapelle
3 Vastes tours N°1, 2 et 3
3 tours qui commandent l’entrée du château (N°4, 5 et 6)
la tour N°7 (située entre les tours N°4 et 5) a été détruite
au cours du siège de 1590
Plan du Château : d’après l’article de C. Maigret, Archéologie du Midi Médiéval
Tome 21-2003
Blois. Il fait alors construire les
remparts de la ville sur le modèle
des remparts d'Avignon.
Le 4 septembre 1376, Catherine
de Sienne vient au Château.
En 1590-1591, un siège militaire
détruit la façade méridionale du
château.
Mal entretenue, la place
de
Roquemaure
perd
progressivement
de
son
importance pour devenir une
prison au XVIIème siècle, puis une
fonderie de plomb et d’argent vers
1770.
Il est vendu comme bien national
en 1795 et arasé avant 1850.
Le rocher est alors transformé
en carrière de pierres pour la
construction des maisons de
Roquemaure.
Guide touristique
5
Extension progressive de la ville
Le quartier Château neuf
représente la partie la plus
ancienne de la ville. C’est en
quelque sorte l’agglomération
primitive
(avec
encore
quelques vestiges d’éléments
architecturaux à caractère
médiéval : baie du XIIIème siècle et
porche médiéval)
Au XVème siècle, la place de
la Mairie avec ses galeries
commerciales couvertes et la
maison Renaissance voisine de la
collégiale sont aménagées.
A partir du XVIIème siècle,
Roquemaure
connait
une
extension de type Faubourg à
Les remparts de la ville : maquette réalisée par C. Nova et ses élèves
Puis,
il
a
été
construit successivement : la collégiale
(1325-1335) et les remparts de
la ville (1367) d’environ 1,1 m
d’épaisseur, composés de 6 tours
et de 4 portes fortifiées :
qLa porte principale au sud, la
Porte Saint-Jean, s’ouvrant sur
le parvis de la collégiale et la
place Saint-Jean.
qLa Porte de la Pousterle, qui
reliait la place du marché au
château
qLa Porte du Portalet, qui avait
pour vocation d’accueillir les
pauvres et les errants à proximité
du couvent des Récollets
qLa Porte Ouest, la porte
Neuve, aménagée bien plus
tardivement en 1720.
6
Roquemaure
l’intérieur des remparts avec sa
structure des rues régulières et
parallèles (comme la rue de Prilly
et les vestiges de certaines de ces
façades)
Puis fin XVIIIème / début XIXème
siècle, Roquemaure connaît une
expansion urbaine. Tout d’abord,
en construisant des bâtisses
adossées aux remparts et
reposant sur les anciens fossés.
Enfin, plusieurs
construits :
îlots sont
qIlot Sud Ouest : rues Carnot,
Michelet…
qIlot Nord Ouest : Rue
Fraternité, Rue Pasteur et
Boulevard National…
Suite aux extensions successives,
la ville comprend maintenant
plus de 5500 habitants sur une
superficie de près de 26 km2
Le chant “Minuit
Chrétiens”
Le fils de Monsieur de Prilly,
Monseigneur de Prilly, évêque de
Chalons, prête un grand intérêt à
la Collégiale de Roquemaure. En
1843, il propose à l’abbé Gilles de
faire restaurer l’orgue de l’église.
Suite à cette visite, le curé de
Roquemaure demande à Placide
Cappeau de composer un chant
pour Noël 1843, afin de célébrer
dignement la restauration de cet
orgue.
Mme Laurey, célèbre cantatrice
parisienne, épouse de l’ingénieur
en chef chargé de la construction
du pont sur le Rhône, propose de
demander à son ami compositeur
Adolphe Adam de composer une
musique sur le texte de Placide
Cappeau.
Après un accouchement difficile,
les médecins lui déconseillant
le voyage Paris-Roquemaure,
Mme Laurey n’interprète le
chant «Minuit Chrétiens» que
le 24 décembre 1847, dans la
Collégiale, accompagnée par
l’orgue historique de Roquemaure.
Placide Cappeau (1808-1877)
était un négociant en vins et poète
roquemaurois, auteur notamment
du « Château de Roquemaure »
Il recevait, dans ses salons, les
grands noms du félibrige comme
Mistral, Roumanille, Daudet…
Photo : M. Berardo
L’Église
Le 5 juin 1305, les cardinaux
réunis en conclave à Pérouse
portent à la tête de l’Église un
Gascon d’à peine 40 ans : Bertrand
de Got, archevêque de Bordeaux
qui prend le nom de Clément V.
C’est le 1er Pape Français en 1309
à s’établir « provisoirement » dans
un couvent de dominicains en
Avignon, sur des terres d’Empire.
En 1311, Clément V attribue
le bénéfice de l’église Prieuré
Notre Dame de la Purification de
Roquemaure à son clerc Bertrand
de Pouget.
Intronisé cardinal par le pape
Jean XXII en 1316, Bertrand de
Pouget estime l’Église SainteMarie de Roquemaure trop
« exiguë » et son emplacement
« incommode ». Il décide d’en
construire une nouvelle.
Les travaux commencent en 1325
sur un terrain appelé le jardin du
Roy hors des remparts de la ville.
Les travaux durent jusqu’en 1335.
collégiale, fonde un collège de
10 chapelains et 2 diacres. Étant
construite hors des remparts de
la ville, l’église est flanquée d’une
tour de défense culminant à plus
de 46 coudées.
Au XVème siècle, la chapelle SaintJean est construite par le chevalier
Jourdain de Brès, et abrite
vraisemblablement sa sépulture.
Le 19 avril 1345, un bref du Pape
Clément VI autorise le cardinal à
transférer les fonds baptismaux
de l’Église Sainte-Marie dans la
nouvelle pour la commodité des
habitants. Cet acte est affirmé en
1346 par une bulle du même Pape.
Le Cardinal, autorisé à ériger cette
nouvelle église au rang d’église
Photo : Pascale Mac Wing
L’église est alors dédiée à SaintJean Baptiste et à Saint-Jean
l’Évangéliste, saints patrons des
vignerons et des tonneliers dans
la côte du Rhône, par le Cardinal
lui-même, comme l’atteste la
présence de son blason peint sur
un pilier.
Père Bridaine
Né à Chusclan en 1701, il devient
prêtre le 25 mai 1725.
Missionnaire pendant presque
cinquante ans, il restera connu pour
avoir été un très grand prédicateur
dans tout le département du Gard,
mais aussi dans toute la France.
Il meurt le 22 décembre 1767 à
Roquemaure, venu prêcher la parole
de Dieu, pendant l’avent. Il repose
dans la collégiale.
Le Pape Clément V
CLEMENT V (Bertrand DE GOT) né à Villandraut, Archevêque de Bordeaux.
Pape 1305 à 1314, il devient le 1er Pape en Avignon en 1309.
Il contribue à détruire l’Ordre des Templiers.
Il décède à Roquemaure, le 20 avril 1314.
Guide touristique
7
Les vitraux du chœur datent de 1847 et ont été
installés à la demande de l’abbé Eugène
Nicolas Petitjean, curé de l’époque.
Son successeur, l’abbé Gontier ordonne
le travail sur les autres vitraux de l’église
dans les années 1860, pour donner une
plus grande luminosité à cet édifice.
Photo : P. Quoiron
Né le 13 août 1737. Militaire de
talent. Il s’installe à Roquemaure
en 1782.
Le 2 mai 1795, il achète aux
enchères l’église de Roquemaure
pour la rendre à sa destination
première.
Arrêté en 1796, il décède le 27
avril de la même année.
Photo : Pascale Mac Wing
Monsieur
de Prilly
Les vitraux
L’orgue historique de Roquemaure a été
construit en 1690 pour le couvent des
Cordeliers en Avignon par les frères Jullien,
facteurs d’orgues marseillais.
Il a été vraisemblablement transféré à
Roquemaure, peu avant 1800, pour le
protéger des flammes vengeresses de la
Révolution en Avignon.
Le buffet est plus récent, il date de la fin du
XVIIIème siècle.
La restauration de cet orgue a été achevée
en 1989.
Avec ses dix sept jeux et ses mille dix neuf
tuyaux, cet orgue est un instrument unique.
Il contient certainement l’ensemble le
plus important et le plus homogène de
tuyaux connus du XVIIème siècle, posés
sur les sommiers d’origine, sans aucune
modification.
8
Roquemaure
Photo : A. Bassi
L’Orgue
Photo : A. Bassi
La Fête des
Amoureux
Achetées en 1868, à Rome,
par une riche famille viticole
pour protéger le pays contre le
phylloxera, la translation des
Reliques de Saint-Valentin a lieu
le dimanche 25 octobre 1868, en
présence d’une foule immense.
Monseigneur Plantier, évêque
de Nîmes, dépose les reliques
dans la collégiale, à la chapelle
Saint-Valentin, située à droite de
l’autel.
Ces reliques reposent aujourd’hui
dans une chasse en bois doré,
sous la tête de l’effigie en cire
et dans le reliquaire, situé au
dessus.
Depuis 1868, Valentin veille
sur ce pays de la rive droite du
Rhône, sur ses habitants et sur
ses vignobles célèbres depuis des
siècles.
Depuis 1988, le week-end le
plus proche du 14 Février,
Roquemaure retrouve son visage
du XIXème siècle pour commémorer
l’arrivée des Reliques de Saint
Valentin en 1868, avec plus de
800 personnes costumées,
des attelages, des cavaliers,
avec ses magasins décorés à la
façon d’autrefois, sa fontaine
des Amoureux, son marché à
l’ancienne, ses vieux métiers,
son kiosque à musique et
ses manèges de chevaux
de bois.
Au
son
des
hautbois,
des
cornemuses,
ou
des
tambourins
et galoubets,
des
groupes
folkloriques animent la cité, au
côté de saltimbanques, jongleurs
et acrobates.
Les Amoureux peuvent fredonner
les plus belles chansons d’Amour
au son d’une quarantaine
d’Orgues de Barbarie et de
Limonaires dans les rues du vieux
village.
Cette fête n’est désormais
réalisée que les années impaires.
En 2015, on fêtera la 25ème
édition.
Photo : G. Malburot
Les Reliques de
SAINt-Valentin
Guide touristique
9
LA CÔTE DU RHÔNE
Au sein de la sénéchaussée de Nîmes,
créée au XIIIème siècle, la viguerie d’Uzès
était divisée en deux secteurs :
- la viguerie haute dite des Cévennes
- la viguerie basse, dite «la Côte du
Rhône», dont Roquemaure était le
chef lieu.
La Côte du Rhône comprenait
les communes de Roquemaure,
Montfaucon, Saint-Géniès de Comolas,
Saint-Laurent des Arbres, Lirac, Tavel,
Laudun, Codolet, Chusclan, Orsan,
Pujaut et Sauveterre.
Ce terroir était connu depuis le 1er
siècle après Jésus-Christ, pour la
qualité de son vin.
Roquemaure possédait aussi un port
particulièrement bien placé sur la rive
droite du Rhône et protégé par son
château.
A l’époque des papes, à Avignon, ce
port devint le plus important de la Côte
du Rhône.
Les Vins de
Roquemaure
Dès 1657, la Communauté de
Roquemaure et ses Consuls,
pratiquèrent une véritable politique
d’appellation contrôlée bien avant la
lettre, en prenant des mesures pour
assurer la qualité de leurs vins.
En août 1737, par décision du Conseil
du Roi, il fut exigé que les futailles
des vins de la Côte du Rhône soient
authentifiées, par les lettres C.D.R
gravées en lettres de feu sur un des
fonds, avec le millésime et le lieu de
la récolte.
10
Roquemaure
Les taches de
Roquemaure
En 1862, Joseph Antoine Borty,
propriétaire et négociant en vin à
Roquemaure, fit venir, par curiosité
scientifique, des pieds de vigne du
Nouveau Monde. Il souhaitait connaître
leur tenue à l’Oïdium. Il les planta, dans
l’enclos attenant à son habitation, au
milieu même des vignes françaises.
Mais dans les années 1864/65,
une terrible maladie de la vigne,
appelée initialement les «tâches de
Roquemaure», apparut pour la 1ère fois
en Europe, près de Roquemaure. En
une dizaine d’années, tout le vignoble
du Midi de la France fut détruit.
L’origine de cette maladie fut reliée à
l’achat de plants américains, qui étaient
porteurs de
pucerons, appelés
phylloxera.
Si ce puceron détruisait radicalement
le pied français, il vivait sans effet
néfaste sur certains pieds américains,
comme les Clinton, Jacquez ou
Hartford du Clos Borty.
Cette information s’avéra capitale
pour endiguer ce mal.
Photo : M. Berardo
Vignobles
Roquemaure, berceau
historique des
Côtes du Rhône
Le Greffage
La plantation de plants américains,
greffés avec des cépages français
de bonne qualité, sauva le vignoble
français.
En 1902, la replantation de tout le
vignoble gardois était achevée.
Et le 19 novembre 1937, par décret
officiel, ces nouvelles vignes furent
consacrées en créant l’Appellation
d’Origine Contrôlée : «Côtes du
Rhône».
L’emploi du pluriel réunissait ainsi les
villages des deux rives du Rhône et de
6 départements.
Les différents
Cépages
Séjourner dans le territoire de l’ancienne «Coste du Rhône»,
impose une dégustation de ses fameux vins. Nous vous proposons
un petit circuit de découverte des Crus de Lirac, Tavel et Côte du
Rhône Village Chusclan.
Le choix des cépages n’est pas dû au hasard. Les conditions climatiques et la
nature des sols ont conditionné leur implantation.
Le Grenache apporte
alcoolique et rondeur.
richesse
La Syrah et le Mourvèdre confèrent au
vin des arômes épicés, une couleur et
une bonne aptitude au vieillissement.
Le Cinsault donne un goût fruité aux
vins rosés.
La nature et les quantités des cépages
pour chaque appellation sont très
spécifiques :
Cépages du Cru LIRAC
blanc, rouge, rosé
• Pour les vins rouges et rosés :
principalement Grenache noir (mini
40%), Syrah et Mourvèdre (25%
minimum ensemble), Cinsault
• Pour les vins blancs : Clairette,
Bourboulenc et Grenache blanc (maxi
60 % chacun)
Cépages du TAVEL, 1er rosé de France :
Grenache, Cinsault, Clairette blanche
et rose, Picpoul, Calitor, Bourboulenc,
Mourvèdre, Syrah et Carignan 10%
maximum.
Cépage du Côtes du Rhône Villages :
Chusclan
• Pour les vins rouges: Grenache 50%
minimum, Syrah et/ou Mourvèdre
20% minimum, autres cépages de
l’Appellation admis 20% maximum
• Pour les vins rosés: Grenache 50%
minimum, Syrah et/ou Mourvèdre
20% minimum, autres cépages admis
20% maximum, cépages blancs
20% maximum (Grenache, Clairette,
Marsanne, Roussanne, Bourboulenc
et Viognier)
La petite route
des Vins des
Côtes Du Rhône
Nos adhérents se feront un plaisir de vous
accueillir. Pour plus de renseignements, vous
pouvez consulter, sur le site internet :
www.vignerons-de-roquemaure.com
nos pages sur les Vins.
à Roquemaure
CAVE DES VIGNERONS DE
ROQUEMAURE
Lirac, CdR, Vin de pays, vins de pays
Rue des Vignerons
T. 04 66 82 82 01
www.vignerons-de-roquemaure.com
DOMAINE DE LA BAROTTE
Tavel, Lirac, CdR, Vins de Pays, vins
issus de l’agriculture biologique,
légumes bio
Chemin de la Barotte
Quartier Tras le Puy
T. 04 66 82 52 30 | 06 75 79 39 27
www.domainedelabarotte.com
DOMAINE DES CARABINIERS
Lirac, Tavel, CdR vins biologiques
RN 580 - T. 04 66 82 62 94
www.carabiniers-vin-biologique.com
à Tavel :
CHATEAU DE TRINQUEVEDEL
Tavel, CdR, vin naturellement doux
Trinquevedel - T. 04 66 50 04 04
www.chateau-trinquevedel.fr
Château DE MANISSY
Vins bio: Tavel, Lirac, CdR,
Châteauneuf-du-Pape
Route de Roquemaure
T. 04 66 82 86 94
www.chateau-de-manissy.com
Mas Duclaux
Tavel, Lirac, Vins de Pays
345, chemin de Vallinière
T. 04 66 50 10 61 | 06 19 42 62 81
www.caveroudilduclaux.fr
à Laudun :
Château St Maurice
(Lirac, CdR, Cdr villages Laudun, Vins
de pays)
Laudun - T. 04 66 50 29 31
www.chateau-saint-maurice.com
Guide touristique
11
ORANGE
BAGNOLS SUR CÈZE
14
15 Nati
ona
l
ambetta
Cours G
Rue du 8
Rue
ide
Plac
Cap
ot
arn
19
Place
Clément V
R ue
go
Victor Hu
Rue de
ire
R.
9
AVIGNON
R. du Président
bon
uis Cham
8
Rue Lo
is
du Pala
Place du
ts
7 Portalet R empar
rt
ul B e
a
P
e
u
R
Rue
Pl. dueneuf
Chatea
la Victo
10
Boulevard
Rue du Ch
âteau
e
Rhôn
Cours Briand
itre
17
hap
C
u
d
6
Rue
Rue
des
5
Place
de la
1 Mairie 4
Prilly 21 20
Jamais
Liberté
Boulevard National
3
2
du
Ru e
12
12
Place du
Planet
Route d’A
AVIGNON
n
no
vig
Mai 1945
C
Rue
ue M
iche
let
anique
tier bot
Place de la Pousterle
Sen
e
épubliqu
s
Archive
Rue Rdes
18
ue T
hier
s
R
Rue de
Rue Emile
Rue de la
ternité
la Fra
Rue de 16
leva
rd
13
Square
Baptiste Marset
11
Circuits découverte
Itinéraire proposé
Variante possible
Remparts
u
pea
NÎMES
Bou
l’Ile
de
Pont
Ile de Mienart
. Fabre
ité
Rue J.-B
l’Égal
e
Rue d
ur
s
inal
Co
e
e
Rue d ette
u
q
o
R
a
l
aste
ur
la Gare
R
Rue de la
ain
l
iona
Nat
fré
ala
B
e
G. l
Br
id
Rue
Rue de la Paix
Roquemaure
P
Rue
Card
Rue du
d e avenir
l’
12
Circuit touristique
centre-ville
lémy
arthé
B
e
n
an
Av. Je
N
Av. du 11
ovembre
Circuit touristique
centre-ville
Partez à la découverte de Roquemaure
Départ de l’Office de Tourisme situé sur la Place de la
Mairie, initialement appelée place du Marché, par lettre
patente du roi Henri III, avec ses galeries commerciales
couvertes. Anciennement cette place s’ouvrait vers le
nord par la porte de la Pousterle, par laquelle transitaient
toutes les marchandises.
4
L’Immeuble du N°1 (XVIème siècle)
avec des vestiges de grandes croisées au 1er et
2ème étage, correspondant aux étages nobles,
desservis par un escalier hélicoïdal.
gLonger l’arrière de la collégiale,
5
Les arcades médiévales de cette
place ont été remaniées au XXème siècle
gPuis tourner à gauche dans la…
L’Hôtel Particulier, où se sont succédées
des générations de chirurgiens et de médecins.
Le grand hall et la porte d’entrée datent de fin du
XVIIIème siècle. L’ensemble à caractère médiéval a
été totalement remanié au XIXème siècle par son
propriétaire, M. Marin, qui le transforma au goût
de l’époque.
6
Rue du Chapitre avec la
Maison du Chapitre, construite
par le Cardinal Bertrand de
Pouget.
Cette bâtisse a été érigée pour
abriter les diacres, chapelains et
chanoines de la Collégiale.
Un escalier hélicoïdal encloisonné formant une
tour est encore visible ainsi qu’une galerie (XVème
siècle) sur arcades qui s’ouvre sur un jardin
destiné au repos des religieux.
gSuivre la rue du chapitre, puis la rue de l’égalité,
Photo : A. Bassi
Photo : M. Berardo
7
3 La Fontaine de fin XVIème siècle, rénovée
Ave
nu
Photo : A. Bassi
en 1726, dite aujourd’hui « Fontaine
des Amoureux » dans le cadre des
Festivités Saint-Valentin
ou « Fontaine du Faux Aveugle »,
en hommage au poète
roquemaurois Michel de Cubières
(1752-1820), auteur d’un poème
sur l’Amour « le Faux Aveugle ».
Place du Portalet, vestige d’une maison
du XVIème siècle, reconnaissable par le cordon
filant mouluré entre le rez-de-chaussée et le 1er
étage.
8
Rue Louis Chambon, bienfaiteur
des pauvres et donateur d’un gros capital à la
commune.
Au n° 6 : vestiges de croisée (XVIème siècle) à
l’étage d’une maison de statut social élevé, avec,
au rez-de-chaussée, une ancienne échoppe
(boulangerie)
Au n° 7 : immeuble du XVIIème siècle
Au n° 9 : grande demeure noble du XVIIIème siècle
Au n° 13 : immeuble fin XVIIIème siècle avec cour
et d’architecture sobre et élégante.
Au n° 34 : porte cochère avec linteau en arc en
tiers (XVème siècle)
Guide touristique
13
Photo : A. Bassi
1
2
Croix
Elle est située à l’emplacement de l’ancien
cimetière de Roquemaure au Moyen-Age
e d
Elle a été édifiée avec les mêmes matériaux que
la tour Ronde et saignée des mêmes archères à
fentes longues, ouvertes systématiquement sur
7 assises et terminées par un étrier.
Si le mur de ronde n’existe plus et si les bretèches
ont été murées, on peut en repérer la trace en
escalier.
9
Rue du Cardinal, du nom du Cardinal
d’Amiens (vers 1325-1402) venu à Roquemaure,
pour se mettre en retrait de la cour de France.
Au n° 9 : hôtel du XVI et XVIIème siècle, accessible
par une cour, jadis grand jardin, clôturée par une
enceinte. Les 2 étages nobles sont accessibles
par un escalier encloisonné en forme de tour,
surmontée d’une terrasse.
12
gTraverser le boulevard National et prendre la rue
du Château puis monter à droite la rue du Rhône
10
La Maison des
péagers
Le péage de
Roquemaure est
nommé de 1094 à 1795, soit 700 ans sans
discontinuer.
Il s’agit d’un octroi fortifié de l’époque médiévale.
Il était chargé de prélever des taxes de péages
dont les revenus devaient assurer le bon
La tour ronde dite «
de la Reine », du nom
de Marie de Bretagne, mariée au duc d’Anjou,
gouverneur du languedoc. Elle possède une cage
d’escalier hélicoïdal et une salle voutée.
Située en bordure du Rhône, elle surveillait et
protégeait la maison des péagers.
Photo : M. Berardo
fonctionnement et l’entretien du quai, du chemin
de hallage et des zones de stockage.
Ce mur de la maison des péagers est le dernier
vestige d’un péage sur la rive droite du Rhône.
14
Roquemaure
qui se dresse sur son
piédestal de roche,
véritable tour de guet,
avec ses murs de 1.5
m d’épaisseur, ses 3
niveaux habitables et
une terrasse sommitale
pour contrôler le trafic
fluvial et commercial sur
le Rhône, à plus de 40 m
de haut.
Photo : M. Berardo
11
La tour carrée
dite « des
Carthaginois »,
Photo : M. Berardo
Porte de la digue (début XVIIIème siècle)
La digue construite pour protéger Roquemaure
des inondations possède plusieurs portes,
percées de trois rainures prévues pour la mise en
place de batardeaux lors des crues. La digue a été
consolidée et empierrée
après la tragique
inondation de 1840.
Vestige du château de Roquemaure
Autrefois, ce château, bâti entièrement sur un
rocher s’étendait de 90 m de long et sur 60 m de
large. Il était un des plus grands du Languedoc, il
comprenait 7 tours. Aujourd’hui, il ne reste plus
que 2 tours :
Photo : M. Berardo
gTourner à gauche et prendre la…
gRedescendre la rue du Rhône. Dans cette rue, au
17ème, 18ème et 19ème siècle, il y avait une fonderie
de plomb et d’argent, des magnaneries, des
filatures de soie, des vanneries et un tonnelier.
gMonter sur la digue, puis au bord du Rhône,
vous pouvez découvrir le Sentier botanique.
13
Sur la place de la Pousterle, les halles
de Roquemaure, construites vers 1920 sur le
modèle du Pavillon Baltard. Cette place fut à
toutes les époques le lieu de rencontres des
habitants de Roquemaure : jeux, fêtes, marchés…
gPrendre à droite vers le Pont de l’Ile de Miémart
Rapidement cette île s’agrandit de façon
conséquente, rendant bientôt le port de
Roquemaure impraticable.
Sur l’emplacement de ce port, des mares se
forment qui polluent la nappe phréatique et les
puits de la ville. Périodiquement des épidémies
provoquent un fort taux de mortalité sur
Roquemaure.
Afin de créer une alimentation et un écoulement
de ces mares, un canal est alors construit en
1822, pour assainir cette zone.
Le nouveau port est construit plus au Nord Est de
la ville que le précédent, au pied de la tour ronde.
Ce bras du Rhône est désormais un cadre
champêtre pour les amoureux de la nature et
pour les pécheurs. Un espace de détente est
consacré aux enfants.
gRevenir vers le centre ville et prendre le
boulevard National puis la rue de la Fraternité
15
En face, au n°8 du boulevard national
Ancien Hôtel du Nord, d’architecture
Napoléon III (et ex relais de Poste)
16
Dans la rue de la Fraternité on peut voir
les vestiges des anciens remparts et un fragment
d’un chemin de ronde, saigné d’une archère à
fente longue.
Photo : J.C. Donnet
14
Pont de l’Ile de Miémart
(construit peu avant 1840)
Entre 1780 et 1800, Monsieur de Villardy,
Marquis de Montlaur, propriétaire de la petite
Ile de Miémart, a construit des ouvrages sur le
Rhône pour retenir les alluvions du fleuve.
Photo : M. Berardo
Au n° 10 : anciennes écuries du relais de poste
gTourner à gauche pour emprunter le cours
Gambetta, puis au bout du cours suivre la rue
Thiers jusqu’à la place Clément V
Photo : J.C. Donnet
Guide touristique
15
Photo : M. Berardo
18
Ancienne Maison Commune
(jusqu’en 1851)
En 1761, les Consuls de Roquemaure entament
la construction d’une Maison commune.
Ce bâtiment est composé :
- d’une façade rue de la République destinée à
accueillir le public
- et d’une façade plus spectaculaire, place de
l’église.
gRemonter
le cours
Bridaine
jusqu’à la
place de la
Mairie
17
Collégiale Saint-Jean-Baptiste
Saint-Jean Evangéliste (1345)
A part la chapelle de la vierge, les autres chapelles
ont été construites à des époques différentes
et dédiées à des saints patrons de confréries de
métiers.
Au XVIIème siècle, sa tour de défense fut
transformée en clocher. Les cloches proviennent
de la fonderie Baudoin de Marseille en 1863.
Elles sont solidaires de leurs jougs grâce à des
crochets en « L » englobés dans le cerveau de la
cloche.
Le calvaire qui domine le porche d’entrée rappelle
la mission prêchée en 1841 afin de recueillir
l’argent nécessaire à la réfection du pavé de la
Collégiale.
16
Roquemaure
19
Maison Renaissance
Cette très belle demeure noble du XVème siècle a
été construite en deux temps. Le premier corps
de bâtiment est élevé sur 4 niveaux reliés par un
escalier hélicoïdal encloisonné, formant une tour
polygonale. Les deux étages nobles sont éclairés
par des croisées.
20
Hôtel de ville (octobre 1851)
La Maison commune se révèle vite insuffisante,
compte tenu de l’importance prise par
Roquemaure. Le 9 janvier 1851, le conseil
municipal et son maire : Monsieur Durand
Auzias, décident l’achat de la maison Chabert
Guilleminet.
De nombreux travaux furent nécessaires afin
d’y loger non seulement tous les services
administratifs et les archives, mais aussi le
Photo : M. Berardo
Le balcon
du 1er étage,
conçu en
tribune
d’orateur,
était destiné
aux consuls
désireux de
s’adresser
aux habitants
de la
communauté
Maison Renaissance
Hôtel de ville
commissaire de police, le secrétaire de mairie,
l’appartement de l’appariteur et la pompe à
incendie.
Les boisures et la cheminée de la salle des
mariages sont d’époque Louis XV.
Photo : M. Berardo
21
Retour à l’Office de Tourisme
gVous pouvez compléter cette visite par
l’exposition sur « Roquemaure berceau de la Côte
du Rhône» et l’incroyable histoire de l’apparition du
Phylloxéra.
o
Photo : M. Berard
Les éléments historiques de ce guide sont extraits des documents de
C. Nova, C. Maigret, R. Bourrier, I. Bruguier et M. Berardo.
Les marchés he
bdomadaires de
la région
s
Piolenc, Nîmes, Alè
Lundi : Cavaillon,
sse, Tavel
rou
de
Ca
re,
au
Mardi : Roquem
, Goudargue
sur Cèze, Aramon
e
Mercredi : Bagnols
, L’Isle sur la Sorgu
ge
an
les Avignon, Or
int-Laurent
Sa
,
on
ign
Av
,
Jeudi : Villeneuve
pe
Chateauneuf du Pa
,
ns
uli
mo
Re
:
i
Vendred
c
on
des Arbres, Barja
leneuve les Avign
nt-Saint-Esprit, Vil
Po
,
ès
ard
Uz
:
ren
au
ate
Samedi
Ch
e,
rgu
, L’Isle sur la So
Dimanche : Laudun
Guide touristique
17
Découverte
à la découverte
des chapelles
Photo : A. Bassi
La Chapelle
Saint-Joseph des
Champs
La Chapelle Saint-Joseph des Champs se trouvait autrefois sur la voie du
Dauphiné au Languedoc et a été édifiée aux XIIème et XIIIème siècles dans les
champs qui entouraient autrefois la cité de Roquemaure.
Des fragments de poteries retrouvés autour permettent de penser qu’elle
fut construite sur un habitat romain.
Il fut également retrouvé des tombeaux contenant des ossements datés
des XIème et XIIème siècles, ce qui indique que, depuis le Moyen Age, elle
était un lieu de culte chrétien, entouré, comme il se doit, d’une nécropole.
La construction d’aujourd’hui ne ressemble en rien à celle d’autrefois.
Elle a subi un bon nombre de modifications à travers les âges, au point que
nous pouvons parler de deux chapelles de Saint-Joseph.
En effet, un agrandissement important de la partie la plus ancienne (qui
est l’entrée actuelle) a été réalisé vers la fin du XVIIème siècle ou au tout
début du XVIIIème.
C’est un Bien Communal, géré par l’Association « Les Amis de la Chapelle
Saint-Joseph-des-Champs » et Monuments Historiques de Roquemaure
depuis 1973.
Chaque année est organisée la fête annuelle de Saint-Joseph, le Dimanche
avoisinant le 19 mars.
Des offices religieux (mariages, baptêmes) peuvent également y être
célébrés.
En 1292, le Marquis de Mandagote, moine de l’abbaye de Saint-André, est
nommé Prieur de Saneti Salvatori de Torcularibus.
Dans le quatrième chant, de son livre « Le château de Roquemaure » Placide
Cappeau, qui composa le « Minuit Chrétiens » indique que TRUEL, en patois
« TREUI » est un hameau dépendant de la Commune de Roquemaure, qui
tirait son nom de pressoirs à treuil pour les marcs de raisins et les olives
possédés jadis par les seigneurs ou par des ordres religieux. L’église,
très ancienne, qui avait un cimetière, au nord (actuellement plantation
d’oliviers) aurait appartenu aux Templiers, de même que plusieurs
propriétés voisines, entre autre une grande construction qui a un fort
pignon sur l’angle sud-est, rasant une route déviée, et une source qu’on
appelait la fontaine des moines (la font di mounié).
L’abbé Goiffon, dans son dictionnaire du Diocèse de Nîmes, édité en 1881,
indique que l’église romane était fortifiée et avait deux étages, dont la
voûte primitive était fort haute, plus tard on jeta au dessous une voûte
ogivale. Il est dit également que cette église était le centre d’un prieuré
qui fut d’abord uni à la mense monacale de Saint-André de Villeneuve,
et que plus tard, selon la tradition elle avait appartenu aux Templiers,
qui changèrent le vocable de Saint-Sauveur en celui de Saint-Pierre
-Es-Liens. Les chevaliers du temple en avaient fait le siège de l’une de leur
commanderies.
Il est dit également qu’au mois de Juin 1343, une bulle pontificale réunit le
Prieuré de Truel à la mense abbatiale de Villeneuve, sous la charge d’une
salmée de blé que l‘abbé devait fournir à l’aumônier du monastère.
Dans son livre Eglises Romanes oubliées du Bas Languedoc paru en
1989, Pierre A. Clement, indique que plusieurs éléments pourraient
faire dater Saint-Sauveur du Truel, de la fin du XIème siècle. Il est
rappelé que la clef de voûte du portail ouest est gravée en bas
relief un personnage qui pourrait être le Christ avec un aigle sur
un claveau à droite, et un palmipède sur un claveau à gauche
(sur un autre document, il était écrit que le personnage
était Atlas portant le monde, entouré de deux phénix
ou de deux pélicans). Il est également indiqué dans
cet ouvrage que Saint-Sauveur des Pressoirs avait
peut-être succédé au moulin à huile d’une ville
gallo-romaine.
Dans un grand état de délabrement, ce
prieuré est acquis par Maxime Tardieu,
en 1970.
Ce dernier restaure totalement ce
prieuré.
Des concerts ou des expositions de
peintures ou d’oeuvres artistiques
peuvent être organisés dans cet édifice,
si la manifestation respecte bien entendu
ce lieu.
Photo : M. Berardo
La Chapelle
Saint-sauveur
de truel
Guide touristique
19
Découverte
Escapades à partir
de Roquemaure
Un grand nombre de visites sont possibles à partir de Roquemaure.
Après les visites incontournables des villes d’Avignon, d’Orange, de Nîmes, nous vous proposons
5 itinéraires à partir de Roquemaure.
l Circuit 1 Les monts de Vaucluse
et le Lubéron (146 km)
Itinéraire : Roquemaure | Le Thor | L’Isle sur la Sorgue | Fontaine de Vaucluse | Gordes | Roussillon
Vénasque | Pernes les Fontaines | Monteux | Bédarrides | Châteauneuf du Pape | Roquemaure
Châteauneuf
du Pape
Roquemaure
sRoues à eau (L’Isle sur la Sorgue)
sVillage des Bories (Gordes)
sAbbaye de Sénanque
Avignon
sRoussillon : le colorado provençal
sVénasque : un des plus beaux Villages de France
Bédarrides
Monteux
Venasque
Pernes les
Fontaines
Le Thor
Fontaine
de Vaucluse
sGrotte de Thouzon (Le Thor)
Roussillon
Gordes
Isle/Sorgue
sRésurgence de la Sorgue (2 km environ à pied) (Fontaine de Vaucluse)
sMusée Pétrarque, écomusée du santon, du gouffre, moulin à papiers (Fontaine de Vaucluse)
sMusée de la lavande (Cabrières d’Avignon)
sBalade dans les carrières d’ocres, conservatoire des ocres (Roussillon)
sChocolaterie Castelain et son musée du chocolat (Châteauneuf du Pape)
sMusée du vin, au caveau Brotte (Châteauneuf du Pape)
sCarpentras
© Alain Hocquel - Coll. CDT Vaucluse
© Alain Hocquel - Coll.
CDT Vaucluse
R ou ss ill on
20
Roquemaure
Châteauneuf du Pape
l Circuit 2 L’Uzège et les bords du
Gardon (100 km)
Roquemaure | Tavel | Pouzilhac | La Capelle Masmolène | Vallabrix | Saint-Quentin la Poterie
Uzès | Saint-Siffret | Saint-Maximin | Collias | Pont du Gard | Castillon du Gard | Remoulins |
Domazan | Rochefort du Gard | Roquemaure
Vallabrix
St-Quentin
la Poterie
La Capelle
Masmolène
Roquemaure
Pouzilhac
Tavel
sVillage de Tavel (lavoir, église,
St Siffret
Uzès
ruelles…)
Rochefort
Castillon du Gard
sChâteau fort (Pouzilhac)
du Gard
St-Maximin
sChâteau féodal, site des rochers de grès
Collias
de quartzites, étang de la Capelle
sVillage de Vallabrix
Pont du Gard
Remoulins
sAteliers de potiers (St-Quentin la Poterie)
Domazan
sVieux Uzès, Duché d’Uzès
sRuines du château (St-Siffret)
sVieux Village accroché à flanc de colline (St-Maximin)
sMonument Romain : Le Pont du Gard
sVilla Romaine de la Gramière, chapelles Saint-Christophe et Saint-Caprés (Castillon du Gard)
sSanctuaire Notre Dame, Castellas (Rochefort du Gard)
s Marché d’Uzès le samedi matin
s Musée du bonbon Haribo (Uzès)
s Canoë sur le Gardon (Collias)
s Musée du vélo et de la moto au château de Bosc (Domazan)
s Nîmes
© ADRT 30
L e P on t du G ar d
Uz ès
Guide touristique
21
l Circuit 3 Le Nord du Vaucluse
(123 km)
Roquemaure | Piolenc | Mornas | Mondragon | Bollène | Suze la Rousse | Rochegude
Sainte-Cécile les Vignes | Cairanne | Rasteau | Vaison la Romaine | Séguret | Sablet | Gigondas
Vacqueyras | Beaume de Venise | Aubignan | Sarrians | Courthézon | Roquemaure
Suze la
Rousse
sVestiges du château des Dragonet (Mondragon)
sCollégiale Saint Martin (Bollène)
sUniversité du vin (Château de Suze la Rousse)
sChapelle St-Denis, château (hôtel) (Rochegude)
sHôtels particuliers et quelques vestiges (SteCécile les Vignes)
sVestiges gallo-romains, haute ville avec château
fort (Vaison-la-Romaine)
sSéguret, un des plus beau Village de France
sSablet authentique village provençal au pied des
Dentelles de Montmirail
Bollène
Mondragon
Ste-Cécile
Les Vignes
Cairanne
Mornas
Vaison la
Romaine
Rasteau
Rochegude
Séguret
Sablet
Piolenc
Gigondas
Vacqueyras
Sarrians
Beaumes
de Venise
Aubignan
Courthézon
sChâteau du cirque Alexis Gruss, château Simian,
Musée «Mémoire de la N7» (Piolenc)
Roquemaure
sForteresse de Mornas
sVillage troglodytique de Barry (Bollène)
sMusée du vigneron (direction Roaix à Rasteau)
sLes Dentelles de Montmirail (randonnées)
sSentier botanique de Coste Coa à la découverte de la végétation méditerranéenne (Vacqueyras)
sMoulin à huile « La Balméenne » (Beaumes de Venise)
• Le Mont Ventoux
22
M or na s
Roquemaure
M ont V ent oux
l Circuit 4 Saint-Rémy de
Provence et les Alpilles
(111 km)
Itinéraire :Roquemaure | Graveson | Saint-Rémy de Provence | Les Baux de Provence | Fontvieille
Tarascon | Beaucaire | Aramon | Roquemaure
Roquemaure
sGlanum (St-Rémy de Provence)
sMoulin Ribet Saint-Pierre (Moulin de Daudet à Fontvieille)
sChâteau (Tarascon)
sAbbaye de Frigolet (à 5 km de Tarascon)
sChâteau (Beaucaire)
sAbbaye St Roman (troglodytique) (Beaucaire)
Villeneuveles-Avignon
Avignon
Aramon
Graveson
sMusée des arômes et du parfum (Graveson)
sMusée des arômes (St-Rémy de Provence)
sCarrière des Lumières : spectacle audiovisuel (Les Baux de
Provence)
sChâteau et village perché (Baux de Provence)
sMas gallo-romain des Tourelles,
Le Vieux Mas (ferme de 1900) (Beaucaire)
sBalade dans les Capitelles (Aramon)
Beaucaire
St Rémy
de Pce
Tarascon
Fontvieille
Les Baux de
Provence
sArles et la
Camargue
© F. Joliot
M ou lin D au de t
© C. Fassanaro
St -R emy
Guide touristique
23
Pont-Saint-Esprit
30400 Villeneuve-lez-Avignon
Tél. 04 90 15 15 90
Fax 04 90 15 15 91
ile-des-papes@campeole.com
www.avignon-camping.com
l Circuit 5 La Cèze et la Vallée du
Rhône (170 km)
Roquemaure / Laudun / Bagnols-sur-Cèze / Pont-Saint-Esprit / Aiguèze / Barjac / Montclus /
Méjannes-le-Clap / Goudargues / La Roque-sur-Cèze / Gaujac / St-Victor la Coste / St-Laurentdes-Arbres/ Roquemaure.
Barjac
Aiguèze
Montclus
Pont-Saint-
Esprit
sLe Vieux Bagnols-sur-Cèze
sLe Pont historique et le centre ville,
Goudargues
(la Maison des chevaliers, la chapelle
Méjannesde l’Hôpital, la Collégiale et l’hôpital du
le-Clap
La RoqueSaint-Esprit …) à Pont-Saint-Esprit
Bagnols-sursur-Cèze
Cèze
sLe vieux village, le panorama et le rocher du
Castelviel à Aiguèze
sLe Château, les maisons et hôtels particuliers, le
Domaine des Capucins, l’Eglise Saint-Laurent à Barjac
Laudun
sLe vieux village, les vestiges de l’ancien monastère
Gaujac
bénédictin troglodytique à Montclus
Roquemaure
sGoudargues, le centre du village traversé par le canal
St-Victor
la-Coste
sLes Cascades du Sautadet et le village (la chapelle et le château…)
St-Laurent
des Arbres
à La Roque-sur-Cèze, classé parmi les plus beaux villages de France, sLa chapelle Saint-Martin, la chapelle romane de Mayran et son ermitage restauré à
Saint-Victor-la-Coste
sL’Église fortifiée, le donjon féodal de Saint-Laurent-des-Arbres
s Vestiges gallo-romains du Camp de César, musée
archéologique (Laudun)
s Visite du château de Gicon à Chusclan
s Musée d’archéologie Régionale à Bagnols-sur-Cèze
s Musée des Arts Sacrés du Gard, Musée Paul Raymond,
Musée Albert André à Pont-St-Esprit
s Grotte de la Salamandre, Gorges de la Cèze et
randonnées à Méjannes-le-Clap
s Via-ferrata de Montclus
s Descente de la vallée de la Cèze en Canoë
s Oppidum de Gaujac
s Château « le Castellas » de St-Victor la Coste
Ca sca des du Sa uta det
Guide touristique
25
Activités
Activités de loisirs, détente et
plein air
Un grand nombre d’activités sont possibles dans les environs de Roquemaure.
Aquagym
RIVIÈRES
le Gardon (à 25 km)
Formule Sport | Le Pontet
T. 04 90 32 44 45
Remoulins
Chemin de Baudran et au pont
Baignade
Pont du Gard (24 km)
Radeaux de plage au bord de la
rivière, rive droite
PISCINE
PISCINE MUNICIPALE
Roquemaure
Grand bassin extérieur,
pataugeoire et solarium.
Ouverte de juin à septembre.
Collias (39 km)
Au Ron de Fabre et aux Tinières
la Cèze (à 30 km, prendre la
D980, la N580, puis la D980)
Saint-André de Roquepertuis
Au niveau du pont direction
Méjannes
La Roque sur Cèze En-dessous des Cascades du
Sautadet (le site est interdit à la
baignade)
Goudargues
Pont à l’entrée et derrière le
lavoir
T. 04 66 82 55 65
PISCINE | Tavel
Grand bassin extérieur , petit
bassin et solarium. Ouverture de
juin à septembre.
T. 04 66 50 19 01
Montclus
Au niveau du pont
Bowling
Bowlingstar | Avignon-Sud
T. 04 90 88 50 11
Complexe sportif de
Lascours | Laudun l’Ardoise Bowlingstar | Le Pontet
1 grand bassin intérieur, 6 bassins T. 04 32 40 40 65
extérieurs de différentes tailles.
Ouvert toute l’année.
Canoë kayak
T. 04 66 50 01 06
n Sur la Cèze à 38 km, rivière
Piscine | Châteauneuf-du-Pape
paisible, accessible à tous.
1 grand bassin extérieur+ 1 petit
bassin extérieur+ 1 pataugeoire + Cèze canoë | Goudargues
solarium
Route Pont-St-Esprit
T. 04 66 82 37 88
Sur le Gardon à 25 km
Canoë tourbillon | Collias
Chemin du Gardon
n
26
Roquemaure
T. 04 66 22 85 54 - 06 28 33 80 89
Canoë Collias | Collias
Chemin de St-Privas
T. 04 66 22 87 20
Kayak vert | Collias
Chemin de St-Vincent - Berges du
Gardon - T. 04 66 22 80 76
Natu’Rando | Remoulins
T. 06 67 11 49 19
Bureau des Moniteurs du
Gard | Collias
T. 06 29 77 25 15
Sur le Rhône Canoë Avignon |
Ile de la Barthelasse
T. 06 11 52 16 73
n
Croisière sur le
Rhône
Mireio
Bateau promenade sur le Rhône
(Allées de l’Oulle). Plusieurs
itinéraires possibles (Villeneuvelez-Avignon, Tarascon, Arles…)
et plusieurs formules proposées :
Promenades, Croisières-déjeuner,
croisières-dîner et croisière sur
le Rhône avec repas (plusieurs
itinéraires possibles).
Rens : 04 90 85 62 25
Golf
Golf club | Uzès
Parcours 9 trous
T. 04 66 22 40 03
Golf de Nîmes-Vacquerolles
Parcours 18 trous
T. 04 66 23 33 33
Grand golf Avignon | Vedène
Parcours 18 trous
T. 04 90 31 49 94
Golf | Orange
Parcours 9 trous
T. 04 90 34 34 04
Jet ski
Centre nautique et de loisirs
Beaucaire
Champ de Foire. T. 04 66 59 45 42
Cycles Dupont | Orange
T. 04 90 34 15 60
Minigolf
Mini Golf du Frigouyé
Rochefort du Gard
Mini Golf 18 trous
d’avril à fin octobre
T. 06 50 49 87 84
Equipe Palmyr
Parachutisme
Circuit de Lédenon. Pilotage
Accel’air | Aérodrome de Pujaut
monoplace et/ou caterham.
(à 7 km)
T. 04 66 37 24 43
T. 06 62 23 02 22
Passion Aventure | Uzès
Para-plaisirS | Aérodrome de
T. 04 66 72 82 72 - 06 09 04 33 06
Pujaut (à 7 km)
T. 06 25 60 34 42
Laser Game
Location de vélos La Roue Libre | Bagnols-sur-Cèze
T. 04 66 89 91 79
Provence Bike | Avignon
T. 04 90 27 92 61
Le Mas de la Gallinière |
Roquemaure
Ferme pédagogique avec plus de
300 animaux. Animations à thème
pendant les vacances.
Entrée payante. T. 04 66 82 63 44
Montgolfière
Les Montgolfières du Sud |
Espace Loisirs Karting | Beaucaire Blauzac
Initiation au jet ski sur plan d’eau
Départ d’Uzès
avec circuit de bouées.
T. 04 66 37 28 02
T. 04 66 74 12 77
Montgolfière Vol-Terre |
Karting / quad / BUGGY Roussillon (dans le Luberon)
T. 06 03 54 10 92
Espace Loisirs Karting | Beaucaire
Karts enfant à partir de 7 ans et
Paint Ball
mini-quads de 5 à 7 ans sur un circuit
de terre
Paintball CLUB | Avignon île de la
T. 04 66 74 12 77
Barthelasse
Pôle mécanique Alès Cévennes T. 06 80 57 46 83
Saint-Martin de Valgalgues
Activités Auto, Activités Kart et AbsoluTment Paintball | PontSaint-Esprit
Activités Moto.
T. 06 58 54 21 65
T. 04 66 30 87 72
Laser game évolution | Vedène
Allée Jean Bertin, ZAC de Chalançon.
T. 04 90 22 31 80
NATURE
Parapente
Parapente Sud | Seynes
(à 55 kms de Roquemaure)
Vol au Mont Bouquet
T. 04 86 87 04 40 - 06 12 17 20 16
06 11 70 88 58
Sentier Botanique
Roquemaure
Place de la Pousterle
La Ferme Coudert
Vallérargues
T. 04 66 72 90 28
La ferme aux Crocodiles
Pierrelatte
T. 04 75 04 33 73
Sentier botanique
Chartreuse de Valbonne
Sentier des Capitelles
Saint-Étienne des Sorts
Petit édifice en pierre sèche.
Date du XVIIIe siècle. Parcoursdécouverte.
Accès libre.
Nub’Air | Uzès (40 km)
T. 06 17 85 02 58
Guide touristique
27
La Bouscarasse | Serviers et
Labaume prés d’Uzès
Extérieur
Entrée payante. T. 04 66 22 50 25
Kid’s Paradise | Marguerittes
Entrée Payante. T. 04 66 22 74 33
Aquatropic | Nîmes
Intérieur et extérieur.
Entrée payante. T. 04 66 38 31 00
Lac de Monteux
Office de tourisme de Monteux.
T. 04 90 66 97 52
Parc d’attractions
Parc AMAZONIA | Roquemaure
Pour les enfants de 3 à 12 ans,
diverses attractions sur le thème
des indiens et des aztèques.
Ouvert de début Avril à fin Septembre.
Entrée payante. Tarifs réduits à partir
du 2ème enfant.
T. 04 66 82 53 92
Piratland | Rochefort-du-Gard
Parc d’aventures pour les enfants
de 2 à 11 ans. Entrée payante. Ouvert
de mars à janvier. T. 06 27 50 63 47
Green Park | Saint-Chaptes
Parc de loisirs, espace de jeux et
d’activités de plein air pour toute la
famille !
Entrée payante. Ouvert de février à
novembre. T. 06 28 32 72 47
Forest Parc | Bagard (entre Alès
et Anduze).
Parcours pour adultes et enfants à
partir de 3 ans.
T. 04 66 25 89 77)
Sites scientifiques,
techniques ou
naturels
Exposition de Vieux Outils |
Roquemaure
Collection privée de plus de 800
outils des XIXème et XXème s. d’Antoine
Allemandi.
Entrée gratuite sur rendez-vous
uniquement. T. 04 66 82 84 72
Sites et vestiges
romains
Le Camp de César Laudun
Situé sur le plateau de Lacau.
Oppidum de 18 ha, considéré comme
un des plus grands du Languedoc
oriental, fouillé depuis 1990. Ont
été mis à jour une basilique, un
forum, un quartier artisanal,
des systèmes défensifs, une
enceinte augustéenne. Entrée
libre.
Musée archéologique
Laudun
Exposition
permanente
présentant
des
objets
découverts sur le site du Camp
de César.
Entrée payante.
Se renseigner au Point Info Tourisme :
04 66 50 55 79 (situé dans le centre
du village de Laudun)
Oppidum de Gaujac
Vestiges des remparts, le temple
d’Apollon, les termes, le forum et les
restes du village médiéval.
Visite libre toute l’année. Visites
guidées possibles sur rendez-vous.
T. 04 66 39 21 60 - 06 30 37 70 04
Photo : A. Allemandi
Parcs aquatiques
Parc du Cosmos | Les Angles
Circuit découverte de l’univers,
planétarium.
Entrée payante. T. 04 90 25 66 82
Le Visiatome | Marcoule
Espace interactif et ludique sur les
enjeux énergétiques.
Entrée payante. T. 04 66 39 78 78
Le Naturoptère |
Sérignan-du-Comtat (84)
Un lieu dédié à l’observation et la
connaissance des insectes, des
plantes, et de leur environnement.
Entrée payante. T. 04 90 30 33 20
Aux Milles Cascades | Uzès
Parc de jeux pour enfants de 2 à 12
ans. Structures gonflables, karting
électrique, parcours aventure,
trampolines…
Entrée payante. T. 06 85 45 80 89
Guide touristique
29
Pêche
Canal de Roquemaure
Ile de Miémart
Très bonne densité de poissons, 2nd
catégorie piscicole
Étang des islons
Lâcher de truites
Route de St-Génies
GAEC Les Fontaines
Saint-Paul les Fonts
Pêche à la truite.
T. 04 66 82 00 59 - 06 22 09 06 32
Carte de pêche en vente à l’Office de
Tourisme de Roquemaure :
04 66 90 21 01
Les Ecuries de Caderousse
T. 04 90 51 91 77
Promenade et
Randonnée
Le GR42 (circuit de Grande
Randonnée reliant St-Etienne à
Beaucaire, traversant notamment
les communes de St-Laurent des
Arbres, Roquemaure, Sauveterre et
Pujaut)
Plusieurs sentiers sont disponibles à
l’Office de tourisme de Roquemaure
ainsi que des carto-guides (payant)
Salle de musculation
Planeur / ULM
S’Pass Forme | Roquemaure
ZI de l’Aspre. T. 04 66 89 66 36
Les Planeurs d’Avignon
Aérodrome de Pujaut
T. 04 90 26 46 25
au Complexe Sportif | Laudun
accès gratuit avec l’entrée de la piscine
T. 04 66 50 01 06
Vol à Vue | Saze
Au départ de Remoulins
T. 06 37 03 59 43
Sauna
au Complexe Sportif | Laudun
T. 04 66 50 01 06
ULM Nîmes
Aérodrome de Nîmes-Courbessac
T. 09 50 71 96 95 - 06 10 31 85 21
Promenade à cheval
Elevage des Chardons
Roquemaure
T. O6 77 79 17 45
Complexe sportif de la Laune
Villeneuve lez Avignon
Accès libre - T. 04 32 70 24 33
Orange
Av. Général De Gaulle
Tennis
Roquemaure
4 courts de tennis dont 2 éclairés.
Réservation à la Cave Coopérative ou
à la Pharmacie « le Magnolia ».
Route de Nîmes - T. 06 12 77 03 63
Tir à l’arc
au Complexe Sportif | Laudun
1 terrain
Compagnie du Camp de César.
T. 04 66 79 32 44.
Via Ferrata/
Canyoning/spéléo
2Ô | Collias
Tel : 04 66 03 32 70
Bureau des Moniteurs du
Gard | Collias
T. 06 29 77 25 15
Saut à l’élastique
Roc et Canyon | Alzon
au viaduc de Valcroze (à 175 km)
T. 05 65 61 17 77
Skate Park
Pour les activités Culturelles et
Sportives durant l’année, veuillez
consulter le site internet ou vous
renseigner auprès de l’Office de
Tourisme de Roquemaure
St Géniès de Comolas
Route de St Laurent
Les Haras du Nizon
Saint-Laurent des Arbres
T. 04 66 50 93 78
30
Roquemaure
Photo : J.C. Donnet
Photo : J.C. Donnet
Rochefort-du-Gard
Route d’Orange
ROQUEMAURE
NOUVEAU
American Carte
Photos Photocopies Gaz Boîte aux Distributeur Piles Location
24H/24 lettres
billets usagées véhicules
Express Fidéllité Numériques
Presse
Clés
minute
du lundi
au jeudi
9h-12h30
15h-19h30
vendredi
samedi
9h-19h30
dimanche
9h-12h
RN 980 - RTE D’AVIGNON
TÉL. 04 66 50 97 06
Réalisation et Régie Publicitaire
dépôt lé gal à pa r u t io n
Tél : 04 75 51 88 40 - Fax 04 75 53 75 65
E-mail : info@afcommunication.com
Délégations régionales :
ANNECY (74) - BORDEAUX (33)
STRASBOURG (67)
SIÈGE SOCIAL
10, allée Hispano Suiza - ZA Fortuneau
26200 MONTÉLIMAR
w w w . a f c o m m u n i c a t i o n . c o m
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
4
Taille du fichier
2 499 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler