close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

campagnols plus présents et mutants

IntégréTéléchargement
Les campagnols sont-ils plus
présents, l’espèce a-t-elle muté ?
Vétagrosup
• Ce que l’on nous dit :
• Il y en a de plus en plus
• Les cycles sont plus courts
• Ils ne se comportent pas de la même façon
• Ce que l’on a observé :
• Un phénomène cyclique à l’échelle régionale depuis 1980
• Les pullulations ont des effets plus forts si combinées à la sécheresse
(2011, 2015)
• Ce qui a été démontré à l’échelle régionale :
• Une corrélation avec les changements de production agricole
• Les paysages tout herbe avec peu de haies, bosquets, arbres isolés
sont très favorables aux pullulations importantes et fréquentes
• Ce que l’on ne sait pas :
• Si son comportement à réellement changé ou si c’est seulement son
environnement qui est plus favorable
Un phénomène cyclique depuis 35 à 40 ans
87/ 88
N
88/89
89/ 90
90/ 91
86/ 87
91/92
99/ 00
98/ 99
00 /01
85/86
92/ 93
97/ 98
93/ 94
96/97
95/ 96
94/9 5
1 : peu ou pas de foyers
2 : < 200 individus par ha
3 : > 200 individus par ha sur une partie de la commune
4 : > 200 individus sur toute la commune
0 20 40 km
Effet combiné du climat et des niveaux de pullulation sur
la production d’herbe (INRA Marcenat, J.P. Garel, 2009)
Relation entre le paysage agricole et les dynamiques de
population
Zone 1 Pas de pullulations
Céreales
Forêt, prairies
et terres labourées
Zone 2 Pullulations limitées
Prairies permanentes dominantes
avec forêt et terres labourées
Zone 3 Pullulations sévères
et fréquentes
P. Note, 2001
10
0
10
Prairies permanentes dominantes
Forêt et terres labourées rares
20 Kilomètres
Le lien avec les changements de systèmes de
production
1955
Systèmes
exclusivement
élevage sur prairie
Systèmes
exclusivement
céréaliers
0
20
40 Km
Forte spécialisation régionale
Diminution du nombre d’exploitations
Agrandissement des exploitations
⇒ Systèmes plus sensibles
2000
Des questions en suspens
• Absence de suivi régulier et systématique à l’échelle
de la région qui empêche de suivre l’évolution
possible du phénomène
• Un effet probable du réchauffement climatique qui
permettrait une portée de plus par an
• Un impact des pullulations qui dépend des
caractéristiques des exploitations
• Une évaluation économique difficile à faire car
jamais indépendante des conditions climatiques,
économiques, sanitaires de l’exploitation et du
territoire
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
61
Taille du fichier
1 347 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler