close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

À télécharger Divercité 77 Télécharger

IntégréTéléchargement
n°77
Le magazine d'information de la Communauté d’Agglomération Hénin-Carvin
janvier 2016
Divercite
www.agglo-henincarvin.fr
Dossier
Le 9-9bis
poursuit sa mue
en
+
Retrouvez la Feuille d’Aquaterra n°8
et les événements de votre agglomération
sur www.agglo-henincarvin.fr
Edito
La Communauté d’agglomération Hénin-Carvin a
décidé de construire un Projet de Territoire.
Elle souhaite impulser une démarche globale, structurante et fédératrice de réflexion sur son devenir.
Cette démarche doit permettre de formuler une
ambition à l’horizon des 10 prochaines années.
La CAHC ambitionne d’élaborer pour ses habitants
et les acteurs économiques, une vision mobilisatrice renforçant notre agglomération dans une dynamique durable de développement humain, social et économique.
Ce projet, pour nos concitoyens, sera ainsi un document de référence et de promotion pour les différents acteurs et partenaires locaux.
En effet, il apparaît indispensable de définir nos intentions stratégiques à long terme, afin de partager
et d’offrir aux habitants et aux partenaires, une représentation cohérente et organisée de nos orientations politiques.
Voilà les enjeux de cette nouvelle année 2016 qui
succède à une année bien sombre mais qu’il nous
faut, malgré tout, porter avec force et détermination.
Nous avons également un partenariat efficace à
mettre en place, avec la nouvelle Grande Région
qui vient de désigner son Président Xavier Bertrand
et à qui nous souhaitons bonne chance.
Je profite de cet éditorial pour citer Nelson Mandela, pour ce qui est du travail à accomplir sur notre
beau territoire.
« Aucun de nous, en agissant seul,
ne peut atteindre le succès »
©9-9bis - CAHC ® Hérault Arnod Architectes
Pour cette nouvelle année, je vous souhaite de
beaux projets, de la réussite et tout ce qui fera votre
bonheur.
Jean-Pierre Corbisez
Président de la Communauté
d’Agglomération Hénin-Carvin
Carvin
Sommaire
janvier 2016
4 ACTU
EN IMAGES
11
EMPLOI, FORMATION
Courrières
Dourges
Montigny
en-Gohelle
mont
Rouvroy
forest
Evin- son Le
Malmai
CourcellesNoyellesGodault lès-Lens
Drocourt
BoisBernard
4 ACTU
Plus de 1000 personnes ont participé aux trails nocturnes
Fugues sonores : le 9-9bis dans la lumière
Une bourse d’idées,
pour aider les femmes à se lancer dans la création d’entreprise
18 CULTURE
21 L'ÉCO DE L'AGGLO
12
DOSSIER
15
L'AGGLO DURABLE
18
CULTURE
20
HABITAT
21
Oignies
Hénin-Beau
Le président de la CAHC a présenté ses vœux
Le pôle métropolitain se construit pas à pas
Eco-pôle gare de Libercourt : début des travaux en 2016
10
Libercourt
Travaux au 9-9bis :
la métamorphose de la salle des douches est en marche
Aquaterra rouvre le 3 février : venez profiter des ateliers !
Cure de jouvence pour la déchèterie d’Evin-Malmaison en 2016
Découvrez la programmation du Métaphone
Le CLEA débute avec la photographe Valentine Solignac
12 DOSSIER
Plan Grand Froid : pensez au 115 !
Un numéro vert pour lutter contre les expulsions
L’éco de l’agglo
La première pierre de l’entreprise Ontex est posée
22
LECTURE
23
TRIBUNES
Tournée des lectures-spectacles : les dates
ILTV
Retrouvez toutes les infos sur
www.agglo-henincarvin.fr
fos sur
toutes les in
Retrouvez v.fr ou
icable
ww.ilt
Numer
w
96 sur
chaîne
Tél. 03 21 79 13 79
242, bd Schweitzer 62110 Hénin-Beaumont
Du lundi au vendredi : 9h à 12h / 14h à 17h
Le magazine d’information de la Communauté d’Agglomération Hénin-Carvin n°77 janvier 2016 | Publication de la Communauté d’Agglomération Hénin-Carvin
242 bd Schweitzer 62110 Hénin-Beaumont - tél. 03 21 79 13 79 | Directeur de publication Jean-Pierre Corbisez • Rédactrice en chef Mélanie Hochart - service communication CAHC • Conception graphique et
mise en page Aurélie Colin - service communication CAHC • Photo couverture © 9-9bis -CAHC • Impression L’Artésienne - tél. 03 21 72 78 90 | Publication bimestrielle | Tirage 49 000 ex. | Dépôt légal ISSN n°
en cours • Pour contacter la rédaction divercite@agglo-henincarvin.fr
Actu
Les bâtiments publics
de l’agglo sont tous reliés
à la fibre optique
En 2014, la CAHC s’est engagée à implanter la fibre optique en un an, dans les 14 communes. Chaque ville disposera donc d’un réseau fibre optique vers ses bâtiments publics.
Mairies, bâtiments publics mais aussi zones
d’activités économiques : la fibre a été installée sur l’ensemble du territoire communautaire. Des petits travaux complémentaires
se termineront sur le territoire en 2016 mais
c’est un véritable défi technique que la CAHC
a relevé, en réduisant la durée des travaux de
quatre à un an. Coût de l’opération : 5,4 M€, financée à 50 % par le FEDER (fonds européen
de développement régional).
En parallèle, les extensions du réseau de génie civil télécom de la CAHC, ouvert à tous les
opérateurs, vont permettre une accélération
du déploiement de la fibre optique à destination des particuliers.
La fibre optique
en chiffres
• 248 chantiers pour la création du génie civil
télécom, soit environ 30 km de réseau.
Cela correspond à plus de 180 km de fourreaux
posés et prêts à recevoir les opérateurs.
• 295 km de fibre optique
• 430 bâtiments publics pré-raccordés au réseau
communautaire. Tous les bâtiments publics de la
CAHC sont pré-câblés à la fibre optique. Les zones
d’activités sont éligibles à la fibre optique.
• 3 locaux techniques installés et raccordés à
Hénin-Beaumont, Carvin et Rouvroy.
TNT HD : êtes-vous prêts pour le
passage à la Haute Définition ?
La TNT va passer à la Haute Définition (HD) à partir du 5 avril 2016. Les foyers recevant
la télévision par l'antenne râteau doivent vérifier s'ils disposent de l'équipement nécessaire (téléviseur ou adaptateur).
Dans la nuit du 4 au 5 avril 2016, la norme de diffusion de la Télévision Numérique Terrestre
(TNT) va évoluer dans toute la France. Elle permettra de diffuser des programmes en HD sur
l’ensemble des 25 chaînes nationales gratuites de la TNT, avec une meilleure qualité de son et
d’image. Cette évolution va également permettre de libérer des fréquences pour le déploiement du très haut débit mobile (services 4G de la téléphonie mobile).
Les téléspectateurs concernés par ce changement sont ceux qui reçoivent la télévision par
une antenne râteau. Ils doivent alors s’assurer que leur téléviseur est compatible HD.
Comment vérifier si votre téléviseur est prêt pour le 5 avril ?
La TNT HD arrive le 5 avril 2016.
Si vous recevez la télévision par l’antenne râteau, vérifiez que
le logo «Arte HD» apparaît
surHD
la chaîne
75 soit
sur
la chaîne 57.
Si vous recevez la TNT par l’antenne râteau, un test simple existe :
Lasoit
TNT
arrive
5
avril
2016.
La TNT
HD
arrive
lele
avril
2016.
Si vousSine
voyez
pas
lelalogo
sur l’une
de
ces deux
chaînes
:
Si vous
recevez
la télévision
l’antenne
râteau,
vérifiez
que
vous
recevez
télévision
parpar
l’antenne
râteau,
vérifiez
que
équipez-vous
d’un
adaptateur
TNT
HD.
•Vous voyez sur votre équipement le logo TNT HD (norme MPEG-4)
le
logo
«Arte
HD»
apparaît
soit
sur
la
chaîne
7
soitsur
sur la
la chaîne
chaîne 57.
le logo «Arte HD» apparaît soit sur la chaîne 7 soit
57.
Si vous
ne voyez
le logo
l’une
deces
cesdeux
deux chaînes
chaînes ::
Si vous
ne voyez
paspas
le logo
sursur
l’une
de
•Vous visualisez le logo Arte HD à l’écran lorsque vous mettez la chaîne 7 ou 57
équipez-vous d’un adaptateur TNT HD.
équipez-vous
d’un adaptateur TNT HD.
Si vous ne voyez pas ces détails, cela signifie que votre téléviseur n'est pas compatible à la HD. Il vous faudra donc
vous équiper d'un matériel compatible à la HD avant le 5 avril 2016 sinon vous ne recevrez plus la télévision après
cette date. Attention, il n'est pas nécessaire de racheter un nouveau téléviseur, un adaptateur TNT HD externe est
suffisant (vendu à partir de 25 €).
Le 5 avril, un réglage de votre téléviseur sera nécessaire pour retrouver l’ensemble de vos chaînes avec une
qualité HD. Il suffira de lancer une recherche et de mémoriser les chaînes.
• Si vous recevez la télévision par câble ou satellite : renseignez-vous auprès de votre opérateur.
• Si vous recevez la télévision par ADSL (box) ou par la fibre :
votre équipement TV est déjà compatible HD.
• Si vous recevez la télévision par câble ou satellite : renseignez-vous auprès de votre opérateur.
• Si vous recevez la télévision
câblelaou
satellitepar
: renseignez-vous
auprès
de: votre opérateur.
• Si vouspar
recevez
télévision
ADSL (box) ou par
la fibre
• Si vous recevez
télévision TV
parest
ADSL
ou par
la fibre :
votrelaéquipement
déjà (box)
compatible
HD.
votre équipement TV est déjà compatible HD.
(prix d’un appel local)
(prix d’un appel local)
(prix d’un appel local)
Des aides sont disponibles
• l’aide à l’équipement TNT HD : il s’agit d’une aide financière de 25 € disponible dès maintenant pour les
téléspectateurs dégrevés de la contribution à l’audiovisuel public (ex-redevance) et recevant la télévision uniquement par l’antenne râteau.
• l’assistance de proximité : c’est une intervention gratuite à domicile opérée par des agents de la Poste,
pour la mise en service de l’équipement TNT HD. Elle est réservée aux foyers recevant exclusivement la télé par
l’antenne râteau, et dont tous les membres ont plus de 70 ans ou ont un handicap supérieur à 80 %. Cette aide
est disponible dès à présent en appelant le 0970 818 818.
4
Divercité • Janvier 2016
Pour plus d'informations, vous pouvez
consulter le site web recevoirlatnt.fr
ou contacter le 0970 818 818,
du lundi au vendredi de 8h à 19h, au
prix d'un appel local.
Actu
TAGE
REPOR
ILTV
Cérémonies des vœux 2016 :
« que chaque habitant
trouve sa place »
Avec la nouvelle année, reviennent les cérémonies de vœux. Le 7 janvier, le président de
la CAHC Jean-Pierre Corbisez a présenté les siens au personnel de l’agglomération, au
Métaphone, qui a aussi accueilli les vœux à la population le 21 janvier.
« Janvier 2015 a été un séisme pour notre pays »,
débute Jean-Pierre Corbisez, président de la
CAHC. Il faut dire que les vœux au personnel
de l’agglomération se sont tenus le 7 janvier,
un an jour pour jour après « les assassinats
sauvages de dessinateurs. » Avec ces attentats
contre Charlie Hebdo, « nous pensions avoir
atteint le summum de l’horreur. » Puis la vie
a repris son cours. Le président énumère :
« 2015 a été une année artistique avec toujours
plus de concerts au Métaphone. Le tourisme industriel a également décollé. Ce fut aussi l’année du développement durable, avec 22 000
visiteurs à Aquaterra, le plan climat… »
Et d’énumérer les autres grands projets qui
ont pris forme en 2015 : « l’installation de la
fibre optique dans les bâtiments publics et les
zones d’activités, l’éco-pôle gare de Libercourt,
le quai du Rivage avec l’installation d’Ontex,
l’implantation de Goodmann, la pépinière de
Leforest, les travaux au 9-9bis… »
Puis le 13 novembre, et l’horreur à
nouveau, avec les attentats parisiens.
« J’étais en visite dans un lycée ce jour-là, on a
l’impression que tout s’effondre, se souvient
Jean-Pierre Corbisez. Mais ça vaut le coup de
continuer. Nous avons tous de la ressource, on
sait d’où on vient et où on veut aller dans ce
territoire. Il faut que chaque habitant trouve
sa place dans la société actuelle, et écouter la
population qui souffre. »
Sandrine Fillassier :
un livre comme un hommage
à son fils décédé
Il y a trois ans, la Leforestoise Sandrine Fillassier prenait la plume, pour affronter la maladie de son fils. A son décès, en avril 2015, elle la prend à nouveau, pour partager sa
souffrance. Les bénéfices issus de la vente de ce recueil, « Méli-Mélo Drames », seront
entièrement reversés à une association caritative.
« Ma souffrance m’a dépassée. J’ai dû exorciser
mes démons, mes angoisses, mes peurs », nous
confiait Sandrine Fillassier en mars 2015 (voir
Divercité 73). Pour évacuer la souffrance, la
Leforestoise noircit des pages, 756 précisément. « Jusqu’à ce que la mort nous répare »,
était né. Séparé en deux tomes, le deuxième
vient de sortir en librairie.
A la suite du décès de Julien en avril 2015, rien
de plus naturel que de reprendre la plume,
pour rendre hommage à ce fils aîné tant aimé.
« Ce livre est un recueil de proses poétiques
dédié à toutes les familles qui souffrent de la
disparition d’un enfant. J’ai mêlé des textes
dramatiques et pathétiques avec d’autres, plus
lyriques et avantageusement épiques, précise
Sandrine. L’ensemble des droits d’auteur sera
reversé à une association caritative destinée à
aider ou accompagner ceux qui sont victimes
d’un mal non médiatisé : la bipolarité. »
Et parce que la vie continue, l’auteure est
actuellement dans l'attente de l'édition d'un
cinquième roman, et sa plume furète toujours : elle écrit actuellement un conte illustré pour enfants.
L’agglo soutient
les clubs sportifs
du territoire
Sept clubs ont signé une convention avec la
CAHC. Ils reçoivent des subventions et s’engagent à promouvoir leur sport auprès des
enfants du territoire.
115 000 €, c’est le montant total des subventions accordées à sept clubs sportifs du territoire : Hénin-Gym,
le cercle d’escrime héninois, le club de football
féminin héninois, la section féminine de l’US Rouvroy,
l’association basket Courcelles-Dourges, le club ACCES
escalade de Rouvroy et l’AAEEP Rugby de Leforest. Les
conventions ont été signées le 5 décembre dernier,
en présence de Bernard Czerwinski, vice-président au
sport de la CAHC.
Partenaires de l’agglomération, ces clubs reçoivent
des subventions mais s’engagent aussi à sensibiliser
les enfants au sport, dans les écoles ou les centres de
loisirs. Deux athlètes héninois participeront aux JO de
Rio : Valentine Pikul en gymnastique et Jérémy Cadot,
en escrime, au fleuret.
FF
G
Janvier 2016 • Divercité
5
Actu
L’éco-pôle gare de Libercourt
va bientôt sortir de terre
Pour contrer le stationnement anarchique autour de la gare de Libercourt et dessiner un véritable centre-ville, le projet de l’éco-pôle gare verra naître un parking paysager, un nouveau parvis ainsi que des logements et des commerces de proximité.
| Début des travaux en 2016.
La gare de Libercourt, qui relie Lille à Lens et Douai, est victime de son succès (elle occupe
la 12e place dans le réseau ferré régional) : la gare mais aussi ses alentours sont très souvent
saturés par du stationnement sauvage et anarchique.
L’éco-pôle gare, projet urbain d’intérêt communautaire, permettra au secteur entourant la
gare de part et d’autre des voies ferrées, de se métamorphoser. Deux véritables quartiers de
centre-ville seront créés, combinant une meilleure desserte en transports en commun, logements, commerces et activités de cœur de ville.
Première étape du projet : le réaménagement du côté ouest des voies ferrées (côté bâtiment
de la gare). Un parking paysager de 150 places, un dépose-minute de 10 places et un abri vélo
de 20 places seront créés, le parvis de la gare sera aménagé pour faire la priorité aux modes
de transports doux (vélos) et en commun.
Des logements seront construits : 105 dont 35 maisons individuelles et 60 à 80 logements
collectifs, dont le rez-de-chaussée verra naître commerces, services de proximité, bureaux et
activités tertiaires sur 1515 m2.
Parvis de la gare actuel
Les aménagements
complémentaires
• Pour que ce nouveau quartier s’insère au mieux
dans la ville, il est prévu de rabaisser la route départementale (au niveau du rond-point central de
la RD 46 notamment), pour que tous les quartiers
soient au même niveau.
• La route de Oignies sera prolongée pour permettre la desserte des futures maisons individuelles qui se situeront à l’arrière des maisons
existantes.
• Les rues de la Gare et Lapinski seront requalifiées
et restructurées pour délimiter les espaces de
stationnement, l’accès prioritaire aux bus et les
trottoirs piétons.
• Le long du parking, une route permettra de
rejoindre la gare depuis les quartiers au Nord.
6
Divercité • Janvier 2016
Stationnement anarchique
Les ambitions du futur quartier
Paysage, biodiversité et eau
• Gestion alternative des eaux pluviales par la création de noues végétalisées
• Reconquête des espaces publics par le végétal en créant une jonction paysagère entre la
cité de la forêt et le centre-ville
• Mesures de protection de la faune et de la flore
• Des espaces de stationnements paysagers
Mobilité
La priorité est donnée aux modes alternatifs à la voiture. Les liaisons douces continues, qualitatives et sécurisées seront aménagées depuis la RD 46 et depuis les quartiers de la ville.
Les bus seront prioritaires dans l’accès au pôle d’échange (parvis de la gare) avec notamment un espace en site propre réservé sur le parvis de la gare à l’ouest.
Enfin, l’accès aux usagers de train arrivant en voiture sera sécurisé avec l’aménagement de
parkings réservés aux usagers de la gare (370 places à l’est et 150 à l’ouest).
Performance énergétique et environnementale
Les constructions anticiperont les réglementations thermiques. Les logements seront performants en matière d’économie d’énergie.
Actu
Les différentes phases du projet
Le projet de l’éco-pôle gare se compose de trois phases :
Le côté ouest des voies ferrées (côté bâtiment de la gare)
premiers coups de pioche en mars 2016
1
Ils commenceront par la création du parking au nord sur l’ancienne friche
SNCF puis se poursuivront vers le parvis devant la gare.
Le côté est des voies ferrées (côté mairie)
études et démarches pour un démarrage fin 2016-début 2017
2
Le marché de maîtrise d’œuvre a été attribué en 2015, les études sont actuellement au stade de l’avant-projet.
Le bâtiment de la gare
3
Un projet de rénovation est en cours de définition par la SNCF, pour être en
cohérence avec le projet global.
Etude de projet immobilier
Réunion pubr lique
le 28 jantner pluvie
de l’écos en détails les travaux
Logements individuels
Logements collectifs
Commerces, logements
Pour vous prése
r calendrier.
pôle gare, ainsi que leu
0
janvier 2016 à 18h3
Rendez-vous le 28
Libercourt,
de
e
iri
ma
la
à côté de
à la salle Delfosse,
rue Cyprien Quinet.
Logements collectifs
Gare - Pôle d'échanges
Bureaux, commerces et logements
Parking
Janvier 2016 • Divercité
7
Actu
Grande région
Nord-Pas-de-Calais Picardie :
ce qui va changer
La France métropolitaine compte désormais 13 grandes régions (contre 22 auparavant).
Les élections régionales des 6 et 13 décembre sont le premier scrutin organisé dans le
cadre de ces 13 grandes régions, nées de la réforme territoriale.
La loi Notre (nouvelle organisation territoriale de la République) du 7 août 2015 confie
de nouvelles compétences aux régions. Elle
est complété par un projet de loi qui modifie
le découpage des régions. Les régions seront
donc plus grandes et moins nombreuses
(elles passent de 22 à 13 en France métropolitaine). Le Nord-Pas-de-Calais et la Picardie
réunis deviennent ainsi la troisième région
de France, avec six millions d’habitants.
La loi renforce le rôle de la région en matière
de développement économique. Elle sera
notamment chargée de la politique de soutien aux PME.
Elle coordonne les acteurs du service public
de l’emploi sur son territoire : missions locales, PLIE, Cap emploi, maisons de l’emploi.
La région devra aussi se charger de l’aménagement durable du territoire. Elle rédigera un schéma régional d’aménagement
durable du territoire (SRADDT) dans lequel
figureront les orientations stratégiques en
matière d’aménagement du territoire, mobilité, lutte contre la pollution de l’air, maîtrise
et valorisation de l’énergie, logement et gestion des déchets.
La loi vise aussi à renforcer les intercommunalités. Elles passeront de 5000 à 15 000 habitants et seront organisées autour de bassins de vie.
L’actuel hôpital de Lens.
Un nouvel hôpital sera construit à l’horizon 2020.
Les autres compétences
de la grande région :
La formation professionnelle, la gestion
des lycées et les transports (dont les transports scolaires), l’environnement, l’agriculture, la culture, les sports, l’Europe et
l’international, le tourisme et la santé.
Les départements, dont le projet de loi initial
prévoyait la suppression, sont préservés et
gardent la gestion des collèges, des routes et
de l’action sociale.
Autre changement : la clause de compétence
générale est supprimée. Les collectivités n’interviendront plus dans tous les domaines.
Seules quelques thématiques relèveront à
la fois des régions et des départements : la
culture, les sports, le tourisme, l’éducation
populaire et les langues régionales.
Le tourisme industriel se développe sur notre territoire,
comme ici lors de la visite de la brasserie Bellus à Hénin-Beaumont.
La grande région
Nord-Pas-de-Calais
Picardie, c’est :
• 5,97 millions d’habitants (3e région de France)
• 5 départements (Pas-de-Calais, Nord, Somme,
Oise et Aisne)
• 3836 communes
• 31 813 km2
• 3,5 milliards d’euros : le budget de la Région.
L’environnement est l’une des compétences de la grande région.
8
Divercité • Janvier 2016
Actu
Jean-Pierre Corbisez, Michel Dagbert, Sylvain Robert et Alain Wacheux, présidents de la CAHC, du Département, de la CALL et d’Artois Comm.
Le Pôle métropolitain de l’Artois
affine son programme d’actions
Le 9 janvier 2016, les trois présidents des agglomérations d’Hénin-Carvin, de Lens-Liévin et de Béthune-Bruay, ainsi que celui du Département se sont réunis, afin de mettre
en ordre de marche ce pôle métropolitain, qui réunit 600 000 habitants.
600 000 habitants, soit 10 % de la population de la nouvelle grande région Nord-Pas-de-Calais
Picardie, c’est ce que représente le pôle métropolitain de l’Artois. « Les trois agglomérations
travaillaient déjà ensemble au sein de l’association Euralens », détaille Michel Dagbert, président
du Département. Se réunir au sein d’un pôle métropolitain permet de capter des fonds de la
Région, notamment. Mais ce n’est pas le seul avantage : « C’est aussi un moyen de compter dans
le nouvel espace régional qui comporte aujourd’hui cinq départements et qui pèse 6 millions d’habitants », précise le président du Département.
« Répondre à une ambition
pour notre population »
Un nouveau dispositif qui peut sembler être une couche supplémentaire au millefeuille territorial. Sylvain Robert, président de l’agglo de Lens-Liévin, s’en défend : « Nous sommes sur des
actions qui dépassent les limites géographiques et les limites des compétences des agglomérations
dans leur configuration actuelle. On n’est pas sur une feuille supplémentaire mais sur de la coopération. Nous souhaitons répondre à une ambition pour notre population : c’est ce qui nous anime
dans la création de ce pôle métropolitain. »
« Un projet de territoire commun »
Le siège du pôle métropolitain, qui est un syndicat mixte, se situe à la maison syndicale de
Lens. Les agglos se sont appuyées sur l’association Euralens pour créer ce nouvel outil. Il sera
administré par un collectif composé de représentants des différentes communautés d’agglomération et du Département. « Ce n’est pas une structure à laquelle on va déléguer des compétences et confier des services, explique Alain Wacheux, président d’Artois Comm. Ce sont les agglos qui continueront à faire leur travail mais elles le feront dans le respect d’un projet de territoire
commun. » Quelques représentants seront donc élus dans chaque agglo et au département.
Des groupes de travail se mettront alors en place.
« Trois agglos,
10 % de la population régionale »
Le programme d’actions sera présenté en mai 2016. Sur les thèmes de « la troisième Révolution
industrielle, la santé, les transports », énumère Jean-Pierre Corbisez, président de la CAHC. « Tous
les thèmes communs aux trois agglos sont nécessaires. » Et de prendre l’exemple des transports :
« L’ancienne majorité régionale a validé le projet de RER entre Lille et le Bassin minier. Aujourd’hui,
avec le changement de majorité, il faut aller rediscuter de ce projet. Si le président de l’agglo Hénin-Carvin y va seul, il ne pèse que 125 000 habitants. Si les trois agglos y vont, nous pesons 10 %
de la grande région. »
Janvier 2016 • Divercité
9
En images
TAGE
REPOR
ILTV
Plus de 1000 personnes
ont participé
aux trails nocturnes
Bertrand Tranchant, le président de l’association Hénin Endurance
Team, et tous ses bénévoles peuvent être fiers : plus de 1000 sportifs,
aux tenues fluorescentes, ont couru lors des trails nocturnes organisés
le week-end du 5 décembre dernier. L’année dernière, ils étaient 700 à
avoir bravé la nuit et les terrils.
Pour la première fois, les enfants ont pu participer, à un trail de 2,5 km
qui leur était réservé. Les sportifs novices ont aussi pu exercer leurs
mollets sur un parcours de 8 km.
Les sportifs aguerris, eux, se sont attaqués aux traditionnels parcours
de 15 et 21 km, dont les départs ont été donnés du Bord des Eaux pour
le premier, de l’hôtel communautaire de la CAHC, pour l’autre.
De la musique électro et une tartiflette ont permis à tous de digérer la
montée de quelques terrils ! A 20h, un feu d’artifice a illuminé le ciel
héninois. Le lendemain, 6 décembre, rebelote pour les forçats, qui ont
mis à nouveau leurs mollets à rude épreuve avec la course de la Sainte
Barbe.
TAGE
REPOR
Les jeunes pompiers
sous le feu de la rampe
ILTV
Les jeunes sapeurs-pompiers, qui ont fait leurs armes à l’école de Rouvroy, ont été mis à l’honneur le 5 décembre dernier, dans les locaux de
la CAHC. Trente-cinq jeunes ont été félicités par le sergent Guillaume Lecygne, président de l’école des jeunes sapeurs-pompiers et de nombreux
élus communautaires, dont Jean-Pierre Corbisez, président de la CAHC. Le
président de l’école est fier de ses ouailles : il a rappelé que l’école des
sapeurs-pompiers de Rouvroy affiche 100 % de réussite au brevet national
des jeunes sapeurs-pompiers, qui se prépare en 4 ans.
Fugues sonores :
le 9-9bis dans la lumière
La 3e édition des Fugues sonores a illuminé le site du 9-9bis du 9 au
12 décembre 2015. Au programme : projections sur le bâtiment des
machines par le collectif Digital Vandal mais aussi exposition, concerts,
découverte du site avec l’association d’anciens mineurs Acccusto
Seci…
10
Divercité • Janvier 2016
Emploi ; Formation
La BGE, un « compagnon
de route » pour les chefs
d’entreprises au féminin
Créer son entreprise n’est pas une sinécure. De nombreux obstacles sont à franchir, encore plus nombreux lorsque l’on est une femme. Onze, peut-être, futures chefs d’entreprises ont été épaulées et conseillées par la Boutique de gestion (BGE) Hauts de France,
via « une bourse aux idées ».
Tout est parti d’un constat : la prise d’initiative
est plus présente chez les hommes que chez
les femmes. Sur le territoire de la CAHC, seuls
34 % des aspirants créateurs d’entreprises
suivis par la BGE sont des femmes. D’où l’idée
de cette action spécifique envers les femmes,
appelée « La bourse aux idées ». Elle bénéficie de financements de la politique de la ville
et concerne donc les femmes qui vivent dans
les quartiers prioritaires de l’agglo.
Onze femmes de l’agglo se sont lancées
pour cette première édition, soutenues par
Jennifer Degremont, conseillère en création
d’entreprise à la BGE. Elles ont été mises à
l’honneur à Libercourt le 7 décembre dernier. « J’ai mené deux réunions d’informations
à Hénin-Beaumont et Carvin », détaille-t-elle.
Deux réunions où toutes ont échangé sur
leurs idées.
Un bon point pour Latifa, de Libercourt, qui
souhaite devenir assistante familiale. « L’avis
des unes et des autres est très important, ça
nous permet de prendre confiance en nous et
notre projet ». Jamila confirme : « Cette action
permet de se canaliser. On a toutes des idées
qui fusent. On s’est toutes boostées les unes les
autres. Les réunions de groupes permettent de
prendre confiance. » Et de souligner : « La BGE
est un vivier d’informations. Jennifer a su nous
aiguiller pour ne pas que l’on perde de temps.
Rien n’est impossible, il faut juste y aller. On a
trouvé un compagnon de route. »
L’environnement familial, le fait de devoir
élever ses enfants mais aussi le manque
de confiance en soi, sont des freins qui reviennent souvent. « Toute seule, je ne sais pas
si je pourrais avancer. Je voulais prendre le
temps, savoir où je vais », assure Patricia, qui
souhaite travailler dans l’évènementiel.
Se lancer dans le commerce ambulant sur les
marchés, vendre sa ligne de vêtements féminins sur internet, devenir soutien scolaire…
Toutes ces idées ont désormais trouvé une
oreille attentive et ne demandent qu’une
chose : se réaliser. L’opération sera reconduite en 2016.
Avec Arobase3c,
partir sur de nouvelles bases
Depuis septembre 2015, 89 centres Arobase3c, en France, accompagnent et orientent
des personnes sans emploi ou en situation précaire. Un nouveau dispositif de formation, pour réussir sur de nouvelles bases.
DOSSIER DE COMMUNICATION
La formation repose sur l’apprentissage des
compétences de base : maîtriser la langue
française, parler une autre langue, travailler
les mathématiques, apprendre les bases en
informatique, apprendre à apprendre, développer ses compétences sociales et civiques,
vouloir s’engager, travailler son côté artiste,
développer ses capacités à s’orienter, devenir
éco-citoyen…
Il s’adresse aux jeunes de plus de 18 ans et
aux adultes à la recherche d’un emploi ou en
situation professionnelle précaire. Sur notre
territoire, la formation est dispensée par
ID Formation à Noyelles-Godault.
Dispositif
de formation
pour réussir sur de
nouvelles bases
en
+
Un bus
de la création
d’entreprises
à votre rencontre
sur le territoire
Du 7 au 11 décembre 2015, le BG bus est parti à
votre rencontre, sur le territoire de la CAHC. L’objectif : faciliter l’accès à l’information en matière
d’aides à la création d’entreprise.
A Courcelles-lès-Lens, Hénin-Beaumont, Courrières,
Evin-Malmaison, Carvin, Montigny-en-Gohelle, Rouvroy
et Libercourt, vous avez peut-être croisé un bus bleu, sigglé BG bus. Aménagé pour accueillir le public, il a permis
à quiconque intéressé pour créer une entreprise, de rencontrer des conseillers de la Boutique de gestion (BGE).
www.arobase3c.fr
Plus d’informations : 0800 95 22 70 (numéro vert) ;
www.arobase3c.fr ou auprès d’ID Formation,
19 rue de Beaumont à Noyelles-Godault, 03 21 20 67 87.
www.bge-hautsdefrance.fr
Janvier 2016 • Divercité
11
Dossier
Travaux au 9-9bis :
la métamorphose de la salle
des douches est en marche
La mutation de l’ancien carreau de fosse se poursuit : après l’arrivée du Métaphone en 2014, c’est la
salle des douches qui est actuellement en plein chantier. Une salle de danse, un auditorium, des studios de répétition vont notamment voir le jour. | Visite de chantier.
12
Divercité • Janvier 2016
Dossier
« Nous voulions redynamiser le site, en nous fondant sur un élément pré- l’association d’anciens mineurs Acccusto Seci s'établira dans un nougnant à l’époque de la mine : le son », explique Matthieu Ballarin, chef veau local. De part et d’autre du bâtiment, l’ensemble de l’équipe du
de projet Hérault Arnod architectes. Le 9-9bis, lieu de remontée de 9-9bis élira domicile : directeur et équipe du 9-9bis mais aussi agents
la dernière gaillette de charbon en 1990, devient un « vaste établisse- du patrimoine et musiciens intervenants du 9-9bis. Un centre de
documentation permettra de consulter des documents d’époque
ment à vocation culturelle ».
tandis qu’une salle de pratiques collectives accueillera
En 2014, la salle de concerts Le Métaphone a été inaugurée, « conçue comme une machine posée sur le site », et
notamment les enfants qui participeront aux ateliers
Une ancienne douche patrimoine.
qui est également « un instrument de musique urbain ».
et les bancs d’époque Un escalier central, imposant, nous mène ensuite à une
Aujourd’hui, la deuxième phase du projet est bien entamée : les travaux de la salle des douches et de la salle
salle de danse et à un espace de détente. En bas, un insconservés
trumentarium abritera l’ensemble des instruments des
des pendus.
musiciens. Un peu plus loin, nous voilà dans l’auditoAvec toujours un objectif en tête : « garder les murs tels
quels. Le principe est celui de la boîte dans la boîte », détaille Stéphane rium de 60 places, « qui sera utilisé pour de petits concerts mais aussi
Matuszak, directeur technique du 9-9bis. Matthieu Ballarin embraye : pour les restitutions des ateliers musique du 9-9bis », précise Stéphane
« il y a possibilité de réversibilité de l’intervention, si on veut retrouver les Matuszak.
bâtiments dans l’état d’origine. » Le site est classé au patrimoine mon- Au fond : six studios et une régie d’enregistrement font face aux anciennes douches des cadres, qui ont été conservées. Elles
dial de l’Unesco, toutes les protections sont donc prises
serviront de box de stockage. « Nous pourrons accueillir
pour garder la mémoire de cet ancien haut lieu industriel.
Six studios
toutes les formations musicales : un orchestre complet, ou
Dans la salle des pendus, les bancs d’époques seront
d’enregistrement un DJ seul avec ses machines électroniques, en passant par
conservés, ainsi qu’une des quatre salles de douches communes, et le carrelage, classé. Au plafond, les poulies sont
un groupe de rock standard. Le plus grand studio fait plus de
conservées, un des anciens systèmes sera réinstallé. Ces éléments 100 m2 », assure Stéphane Matuszak.
d’époque, c’est la première chose que les visiteurs verront en fran- La livraison de cette deuxième tranche de travaux est prévue au cours
chissant le seuil de la salle des douches, via une baie vitrée. A gauche, du 1er trimestre 2016.
La salle des machines
transformée en musée
Troisième étape de la reconversion du 9-9bis : la salle des machines, qui sera
transformée en musée. Un restaurant et un café concert y verront également le
jour. « Toutes les machines sont encore là, c’est unique dans le Bassin minier, se réjouit
Matthieu Ballarin, chef de projet. Elles serviront de base à toute la muséographie. »
Ce parcours autour des machines « permettra de faire comprendre comment la mine
fonctionnait. » Les travaux commenceront dans la foulée de ceux de la salle des
douches.
Janvier 2016 • Divercité
13
Dossier
Des nouveaux locaux
aussi pour la
télé locale ILTV
tv
La télé locale ILTV fête ses 13 ans cette année. Et elle connaît une
belle cure de jouvence ! L’équipe de cinq journalistes a pris possession de nouveaux locaux en juillet 2015. Et fin 2016, ils disposeront d’un plateau de 102 m2. Des conditions de travail qui
seront alors idéales.
Fini les bureaux spartiates qu’occupaient les journalistes d’ILTV depuis 13 ans. Ils occupent désormais des locaux qui ont bien plus fière
allure, toujours au 9-9bis. L’aménagement de ces locaux est compris
dans la deuxième tranche de réhabilitation de l’ancien site minier.
L’équipe peut aujourd’hui évoluer dans une surface de 385 m2, dont
un plateau de 102 m2, qui permettra de réaliser des émissions en direct et en public, dès septembre 2016. Une salle de rédaction, quatre
salles de montage (avec panneaux acoustiques pour éviter les nuisances extérieures), une salle de post-production, et trois régies reliées au futur plateau ainsi que des salles de stockage complètent les
lieux. « Ces locaux sont pensés pour la production télé, ils sont parfaitement adaptés à notre travail », se réjouit Sébastien Zanchetta, journaliste de la chaîne.
Autres éléments déjà opérationnels : deux salles de formation et une
salle de séminaires qui peut accueillir 200 personnes. Les bâtiments
étant classés, les murs en brique et la charpente métallique ont été
conservés.
Une diffusion plus large pour la télé locale
A la rentrée 2016, ILTV bénéficiera d’un nouveau système de diffusion.
La chaîne pourra ainsi être reçue sur les box internet (aujourd’hui, elle
ne l’est que sur Numericable et le site internet). Un nouveau site internet sera mis en ligne prochainement, pour faciliter le streaming (la
lecture de vidéos) et le partage des contenus. La page facebook permet aussi de développer la proximité avec les téléspectateurs d’ILTV.
Autre nouveauté : depuis l’été 2015, les journalistes déroulent un fil
info, soit des annonces d’événements ou des retours en images.
Retrouvez la télé locale sur www.iltv.fr ou la chaîne 96 sur Numericable
et sur .........
Quatre zones composent
cette deuxième tranche
de travaux
A l’étage, les bureaux d’ILTV. Au rez-de-chaussée, des salles de séminaires.
La plus grande peut accueillir 120 personnes. « Il y a deux bornes d’accueil,
précise Stéphane Matuszak. L’une dans le bâtiment d’ILTV et des salles de
séminaires, l’autre à l’entrée des studios d’enregistrement. L’idée est que ces
bâtiments puissent être ouverts séparément. Les studios seront notamment
ouverts jusqu’à 23h. »
14
Divercité • Janvier 2016
Horaires d’ouverture
d’ Aquaterra
Les mercredi, samedi et dimanche de 14h à 17h30.
Pendant les vacances scolaires, Aquaterra sera ouvert du
mardi au dimanche de 14h à 17h30.
Retrouvez la Feuille d'Aquaterra n°8 sur sur le site :
www.agglo-henincarvin.fr
Aquaterra rouvre
le 3 février :
venez profiter des ateliers !
Maison de l’Environnement
La maison de l’environnement Aquaterra rouvre ses portes le 3 février
2016. Pendant les vacances d’hiver, apprenez à nourrir les oiseaux ou
découvrez le potager, qui reprendra des couleurs au printemps qui approche…
« Lecture et Nature » le mardi 9 février 2016
Il fait encore un peu frais pour flâner dans le potager, mais découvrons par
l’intermédiaire d’un jeu intitulé « Le petit potager », les richesses de cet écosystème. A travers des questions de connaissances, de recherches dans des
ouvrages spécialisés… apprenez à être un jardinier respectueux de l’environnement.
« Boules de graisse pour les oiseaux » le mercredi 10 février 2016
en
+
Aidons les oiseaux à terminer l’hiver et mieux se préparer à l’arrivée du printemps. Confectionnons-leur des boules de graisse à suspendre dans le jardin
ou sur le balcon et admirons-les se régaler !
Une table d’orientation
touristique à Aquaterra
A la réouverture d’Aquaterra en février, vous pourrez
découvrir un nouvel outil multimédia : une grande table
tactile d’orientation touristique.
Elle indiquera aux visiteurs tout ce qu’il y a à découvrir sur
l’agglomération d’Hénin-Carvin et mettra particulièrement en
valeur le Parc des îles et Aquaterra. Elle racontera également
l’histoire du site, de la cokerie à la reconversion de la friche
industrielle.
Des jeux vous attendent aussi : pour les petits et les grands, en
solo ou à plusieurs !
« Nourrir les oiseaux en hiver » le mardi 16 février 2016
Venez apprendre les règles pour bien nourrir les oiseaux et ainsi éviter les
pièges qui peuvent leur être parfois fatals. Nous construirons une mangeoire
que vous installerez dans votre jardin et vous vous régalerez de la présence de
ces magnifiques gourmands de l’hiver.
« Les régimes alimentaires des animaux » le mercredi 17 février 2016
Herbivores et carnivores n’auront plus de secrets pour vous. Par le biais de petits jeux, nous aborderons la notion de chaînes alimentaires. Une séquence de
dissection de pelote de rapace et la réalisation d’un cadre collection viendront
illustrer l’animation.
L’Espace info énergie
à votre disposition !
L’Espace info énergie est un lieu d’information et de conseil gratuit neutre et indépendant sur
l’efficacité énergétique, les énergies renouvelables et le changement climatique.
Retrouvez infos et
plaquette téléchargeable
sur le site :
www.agglo-henincarvin.fr
La mission du conseiller : proposer aux particuliers
conseils et solutions concrètes pour
HÉNIN-CARVIN
• Mieux maîtriser les consommations d’énergie (chauffage, isolation, éclairage),
• Avoir recours aux énergies renouvelables : solaire, biomasse, géothermie…
maîtriser sa
n
consom matio
d’énergie
aides
financières
rénover
e
et construir
énergies
s
renouvelable
Service d’information gratuit sur les
économies d’énergie
© CAHC | Service communication - 2015
Le conseiller de l’Espace info énergie peut ainsi vous aider à définir les travaux à réaliser, les performances à atteindre ou encore la possibilité d’obtenir des aides pour réaliser ces travaux. Il peut également accompagner les professionnels, les collectivités et les relais associatifs dans la mise en œuvre
d’actions en direction du grand public : participation à l’organisation d’événements, de formations,
d’animations, d’ateliers pédagogiques…
En ce début d’année, Eric Druot, le conseiller info-énergie vous propose des visites, pour découvrir
une rénovation exemplaire et performante d’une maison minière type. Plusieurs dates sont proposées fin janvier et courant février.
Espace
Info Energie
CONTACTEZ NOTRE CONSEILLER
03 21 79 72 29
info-energie@agglo-henincarvin.fr
INFOS : 03 21 79 13 79
Plus d’informations et inscriptions : 03 21 79 72 29 ; info-energie@agglo-henincarvin.fr
www.agglo-henincarvin.fr
Janvier 2016 • Divercité
15
Centre de tri, Ressourcerie
et jardin pédagogique…
se visitent à Evin-Malmaison
Toute l’année, le Symevad invite les habitants du territoire à venir découvrir gratuitement l’un des plus grands et des plus modernes centres de tri des emballages de France.
La Ressourcerie et le jardin pédagogique vous ouvrent également leurs portes.
Le centre de tri
A l’abri derrière les vitres d’un parcours de visite commenté, au plus près des machines de
tri, les visiteurs du centre de tri découvrent ce que deviennent leurs emballages ménagers.
Pas moins de 30 000 tonnes de déchets sont traitées chaque année, ce qui couvre largement
22 000 tonnes d’emballages produits par les 310 000 habitants du Symevad (qui couvre les
territoires de la CAHC, du Douaisis et d’Osartis).
Les visites, accompagnées d’un animateur, sont gratuites mais limitées. Informations et inscriptions auprès de
Coralie Leroy par mail : c.leroy@symevad.org ou par téléphone au 03 21 79 54 34.
La Ressourcerie
La Ressourcerie d’Evin-Malmaison dispose elle aussi d’un parcours pédagogique. Son objectif :
sensibiliser les visiteurs à un mode de consommation économe et à « un geste d’abandon »
responsable. Les animateurs du Symevad vous feront découvrir les ateliers de réparation des
meubles, de l’électroménager… pour terminer par le magasin.
La Ressourcerie, 10 rue Mirabeau prolongée à Evin-Malmaison. Ouvert du mardi au vendredi de 9h à 12h et de 13h
à 18h et le samedi non stop de 9h à 18h.
Le jardin pédagogique
Pour réduire le poids des déchets organiques dans nos poubelles, rien de tel que de faire un
petit tour dans le jardin pédagogique du Symevad. Un animateur vous guidera à travers un
parcours de visite et une exposition.
Journées portes ouvertes à la Ressourcerie et au jardin pédagogique, sur inscriptions : le samedi 2 avril dès 9h
et le samedi 4 juin dès 9h. Informations et inscriptions obligatoires auprès de Coralie Leroy : c.leroy@symevad.org ou par
téléphone au 03 21 79 54 34 (visites gratuites).
Les réunions publiques sur le compostage
Saviez-vous que près de la moitié du contenu de vos poubelles est constituée de déchets organiques ? Pour réduire ses déchets, il suffit de composter ! Le compostage à domicile permet
de recycler et de valoriser chez vous toutes les matières organiques du jardin et de la cuisine
(épluchures de fruits, de légumes, tontes de pelouse, feuilles mortes, branchages, marc de
café, pain rassis…) Ce qui limite de manière très importante la quantité d’ordures ménagères
à collecter, et à envoyer en décharge ou à l’incinération.
Recevoir gratuitement un composteur vous intéresse ? Participez à une réunion publique sur
le compostage, organisée par le Symevad. On vous expliquera comment monter le composteur, comment l’alimenter en matière organique, quelles sont les règles à respecter pour obtenir un bon compost, comment l’utiliser, etc.
Les prochaines réunions publiques sur le compostage se tiendront les 10 mars, 14 avril, 12 mai et 16 juin, à 18h30 au
Symevad, à Evin-Malmaison. Inscriptions obligatoires auprès de Carole Pamart au 03 21 79 54 32.
16
Divercité • Janvier 2016
Cure de jouvence
pour la déchèterie
d’Evin-Malmaison en 2016
Les déchèteries
du territoire
La déchèterie de Courrières a été rénovée en 2014. Cette année, c’est au tour
de celle d’Evin-Malmaison. Extension, remise aux normes… Les travaux débuteront en avril 2016 et dureront 9 mois.
Plus d’informations dans votre prochain magazine Divercité.
Carvin | Zone du Château, rue Gutenberg - 62220
Courrières | Rue Raoul Briquet - PA Le Chemy - 62710
Évin-Malmaison | Rue Mirabeau prolongée - 62141
Hénin-Beaumont | Rue Pierre Brossolette - 62110
Du 1er avr. au 31 oct. Du 1er nov. au 31 mars
Lundi
9h-12h15 / 13h30-19h
9h-12h15 / 13h30-17h
Mardi
9h-12h15 / 13h30-19h
10h-12h15 / 13h30-17h
Mercredi
9h-12h15 / 13h30-19h
10h-12h15 / 13h30-17h
Un badge
pour accéder aux déchèteries
Jeudi
9h-12h15 / 13h30-19h
10h-12h15 / 13h30-17h
Vendredi
9h-12h15 / 13h30-19h
10h-12h15 / 13h30-17h
Samedi
9h-19h
9h-19h
Le dépôt en déchèterie est réservé aux habitants des 14 communes de l’agglomération. Dès qu’un usager se présente en déchèterie, il reçoit un badge d’accès,
remis sur présentation d’une pièce d’identité ou d’un justificatif de domicile. Un
code-barre à apposer sur le véhicule lui est donné. Au prochain passage, le gardien
scannera ce code, et l’usager pourra accéder directement à la déchèterie.
Dim.
9h-13h
10h-13h
• L’accès aux déchèteries est réservé exclusivement aux
particuliers et aux associations caricatives à but non lucratif
de la Communauté d’agglomération Hénin-Carvin.
Jours fériés : 9h-12h
Fermeture : 1er mai / 25 déc. / 1er janvier
Retrouvez infos et document téléchargeable sur :
www.agglo-henincarvin.fr
Droits d’accès
• Les fourgons (+ 1,80 m) sont interdits,
sauf sur présentation d’une autorisation écrite de la CAHC,
à présenter 24h à l’avance.
aux déchèteries
HÉNIN-CARVIN
Limitons la hausse des déchets
Limitons le coût du traitement
Accès réservé aux particuliers et associations caritatives
à but non lucratif de la Communauté d’Agglomération Hénin-Carvin.
En voiture particulière attelée d’une remorque ou non.
Acc
à bu
En v
Les véhicules de type fourgon (+ de 1,80 m de hauteur) sont interdits,
sauf sur présentation d’une autorisation écrite de la CAHC qui doit être
communiquée 24 heures à l’avance.
Les
sau
com
Au premier passage, un justificatif de domicile sera exigé et un code
barre vous sera remis gratuitement (à présenter à chaque passage). Il ne
comporte aucun renseignement nominatif et permet la comptabilisation des
entrées par commune de provenance.
Au p
bar
com
ent
Apports limités à 1 m par jour, par type de déchets, par ménage.
Au-delà, une autorisation écrite devra être établie par les services de la CAHC
et présentée 24 heures à l’avance.
App
Auet p
3
© CAHC | Service communication - 2014
• Les apports sont limités à un mètre cube par jour par type
de déchets et par ménage. Au-delà, une autorisation écrite
devra être également établie par les services de la CAHC et
présentée 24 heures à l’avance.
HÉNIN-CARVIN
Accès interdit aux professionnels (utiliser des structures privées),
aux services techniques des communes et à toutes personnes
n’habitant pas le territoire de la CAHC.
© CAHC | Service communication - 2014
Chaque année, la déchèterie d’Evin-Malmaison doit refuser près de 3,5 tonnes de
déchets. Elle s’étend aujourd’hui sur 7660 m2. A l’avenir, elle atteindra 11 470 m2,
avec 16 quais de déchargement, contre 6 auparavant, et pourra recevoir ainsi
jusqu’à 10 tonnes de déchets.
Elle sera remise aux normes et pourra recueillir l’amiante et les déchets dangereux.
Comme à Courrières, la vidéoprotection sera installée, ainsi que des barrières électrifiées, pour éviter les actes de vandalisme. Ce projet de 1,6 M€ sera subventionné
à hauteur de 150 000 € par l’ADEME.
Les travaux vont débuter au second trimestre 2016, ils dureront environ 9 mois,
jusqu’à la fin de l’année. Pendant ce temps, la déchèterie sera totalement fermée.
Les usagers pourront se rendre dans les déchèteries de Courrières, de Carvin et
d’Hénin-Beaumont.
Acc
aux
n’h
CONTACT
• L’accès des déchèteries est interdit aux professionnels.
INFOS : 03 21 79 13 79
www.agglo-henincarvin.fr
0800 31 32 49
appel gratuit depuis un poste fixe
Janvier 2016 • Divercité
17
INFOS : 03
www.agglo-
Culture
Pas là ? Si, Vianney sera
au Métaphone le 19 mars 2016 !
On l’entend sur toutes les ondes depuis quelques mois : Vianney [1] et sa fameuse chanson « Pas là » seront au Métaphone le 19 mars 2016. La musique world et le rock seront
aussi bien représentés avec Hindi Zahra et Luke. | Découvrez le programme.
Hindi Zahra [2] Samedi 30 janvier | World de 12 à 18 €
Révélée en 2010 par son premier album Handmade qui
lui a valu de recevoir le Prix Constantin et une Victoire
de la Musique, Hindi Zahra délivre une musique nomade et métissée, à la croisée des chemins entre Orient
et Occident.
Descendante d’une incroyable lignée de musiciens
berbères et touaregs, elle trace un univers sans frontières où se croisent blues du désert, ballades folk et
ambiances brésiliennes. Sa voix rauque et chaleureuse
parfait le voyage où l’émotion reste palpable à chaque
pas, chaque chanson.
1
2
©Mister Bi
Simon Fache + Frédéric Fromet [3]
3
Samedi 27 février | Humour / Musique de 10 à 16 €
Des sonates de Chopin au célèbre générique de McGyver, en passant par Mike Brant, Simon Fache offre
avec Pianistologie un spectacle subtil et rafraîchissant
dans lequel il se révèle véritable virtuose des gammes
comme des bons mots.
Accompagné d’un accordéoniste et d’un contrebassiste, Frédéric Fromet affiche une insolente dérision en
posant un regard acerbe sur la société et en brossant
une série de portraits brocardés à coups de rimes bien
pensées.
Youssoupha [4] Samedi 5 mars | Rap de 13 à 19 €
Le rappeur français d’origine congolaise Youssoupha
enchaîne les tubes, à l’image de « On se connaît ». Après
avoir fait les premières parties de plusieurs rappeurs
américains renommés (50 Cent, Method Man, Nas), il
sort son premier album solo en 2007. Cette même année, il devient disque d’or. Sa facilité à manier la plume
commence à être reconnue dans les médias, il devient
professeur d’écriture dans l’émission Popstars. Avec son
troisième album, Noir D****, sorti en janvier 2012, il
se place en tête des ventes d’albums de rap dès la première semaine de sa sortie.
4
5
Sacha Sang et Or [5] Mercredi 9 mars
| Jeune Public de 2 à 8 € • A partir de 12 ans
Sacha est un adolescent comme les autres : il prend le
bus tous les matins pour le collège, il économise pour
s'acheter des baskets dernier cri, il s'ennuie pendant
les cours de géo. Sacha se sent exactement comme les
autres. Et pourtant ça ne fonctionne pas.
6
1
Dans les vestiaires de la salle de sport, comme toutes
les semaines, Sacha se prépare pour son match de foot.
Et il essaie de comprendre. Pourquoi ? Son meilleur
ami a la honte quand on les voit ensemble, son père
le trouve trop efféminé et au collège on ne se gêne pas
pour le traiter de tapette. Sacha n'est pas comme les
autres voudraient qu'il soit. Pourquoi ? Petit à petit, le
décalage se creuse entre la vision de Sacha et celle des
autres. Où est la réalité ? Doit-il faire des efforts pour
ressembler aux autres, surtout à ceux qu'il admire ?
Serait-ce plus facile s'il changeait pour s'intégrer ? Mais
s'il change à ce point, sera-t-il encore lui-même ?
Luke [6] Samedi 12 mars | Rock de 12 à 18 €
Luke ne s’est pas du tout apaisé, ne s’est pas débarrassé
de ses vieux démons. L’écorché vif Thomas Boulard n’a
rien perdu de sa rage et a quelques comptes à régler
avec l’air du temps, en hurlant les maux de l’époque
sur une nappe sonore aussi rude que consistante. La
contestation et la noirceur des textes et les rythmiques
bouillonnantes forment un puissant typhon pour leur
urgence et leur vivacité et bastonnent avec une détermination guerrière. Le nouvel album du groupe est
sorti le 9 octobre 2015.
Vianney [1] Samedi 19 mars | Chanson de 13 à 19 €
Chanteur à textes et à voix, Vianney s’impose avec son
premier album, Idées blanches. C’est l’histoire d’un
mélomane qui s’ignorait, ou presque, jusqu’à l’éclosion
de ces 12 chansons. « J’ai commencé la guitare, un instrument que j’adore, à 12 ans, mais je n’imaginais pas
devenir chanteur. Je pouvais envisager d’être guitariste,
tout au plus... »
En quelques phrases, Vianney fixe une image, un instant, une émotion : « j’essaie de provoquer quelque
chose, un petit hérissement de poil, un rire, une larme...
J’aime décrire la fugacité des sentiments. Ils y sont tous,
dans l’album, à part peut-être la haine. Ça, je ne sais pas
faire. » Sa poésie de l’instant, il la promène sur ces titres
accumulés au fil des saisons, de l’évocation des plus
grandes avenues du monde au parvis des églises, des
salles de ballets aux feux de la Saint-Jean...
©JMLUBRANO
Autres dates à venir…
18
Divercité • Janvier 2016
Aït Menguellet 26 mars | Musiques du monde Aldebert 2 avril | jeune public Dagoba+ Eths + Gorod
23 avril | Metal La Grande Sophie 30 avril The Wolf under the moon 18 mai | jeune public Electro Deluxe
20 mai | électro jazz Boulevard des Airs 3 juin | Chanson et Alborosie 23 juin | reggae.
Plus d’infos : 9-9bis.com
Culture
TAGE
REPOR
ILTV
Le CLEA débute
avec la photographe
Valentine Solignac
Depuis le 18 janvier, la photographe Valentine Solignac est la première artiste à se lancer dans le dispositif du contrat local d’éducation artistique (CLEA) sur le territoire d’Hénin-Carvin. Elle s’installe jusqu’au 19 mai 2016.
Plus d’informations sur :
www.cleahenincarvin.wordpress.com
Après Valentine Solignac, d’autres artistes arpenteront le territoire : les comédiens Pauline
Van Lancker et Simon Dusart, de la Compagnie dans l’Arbre ; Nicolas Carion et Valentin
Delawarde, graphistes de L’atelier tout seul,
du 29 février au 29 juin 2016.
©Valentine Solignac
Quatre mois à parcourir le territoire à la
rencontre des habitants. La photographe,
originaire du sud de la France, sillonnera les
14 communes de l’agglo, pour immortaliser
leur regard. Elle rencontrera des jeunes de
0 à 25 ans mais aussi des jeunes adultes,
sur le temps scolaire ou de loisirs ainsi que
les professionnels qui les entourent. Enseignants, animateurs, éducateurs, formateurs
ou professionnels de la culture, si vous êtes
intéressés, vous pouvez y participer.
Patrimoine : passe tes
vacances de février au 9-9bis !
Graver, créer une carte animée, se balader dans le bois des Hautois… Pour occuper les
enfants (et les parents !) pendant les vacances d’hiver, rendez-vous aux ateliers proposés par le service patrimoine de l’agglo, au 9-9bis.
Votre bambin est un artiste en herbe ? Ren- de feuilles et d’écorces, le jeudi 11 février à
dez-vous à l’atelier Grave ton patrimoine ! Après 14h30.
avoir observé les alentours, il réalisera sa Toujours en collaboration avec Aquaterra,
propre gravure du 9-9bis, le mercredi 10 fé- l’atelier Une cokerie haute en couleur ! permettra
vrier à partir de 15h.
aux enfants de transformer une carte
Autre technique la semaine suipostale de l’ancienne cokerie de Drovante : La mine en pop-up ! Le mercredi
Des visites court… en couleurs. Rendez-vous à
17 février à 15h, les enfants redonAquaterra le jeudi 18 février à 14h30.
guidées
neront vie à la mine en réalisant une
Le 9-9bis organise également deux
carte animée.
visites du site : découvrez le carreau
Des animations sont également organisées de fosse lors de la visite le 9-9bis, site minier
avec la maison de l’environnement Aqua- remarquable le mardi 9 février à 15h. L’assoterra. A travers une petite balade familiale, ciation Acccusto Seci vous fera découvrir des
venez découvrir la magie végétale , reconnaître Histoires de machines , au cœur du site, le mardi
quelques essences d’arbres présentes dans 16 février à 15h.
le bois des Hautois et réaliser un herbier
Gratuit – Places limitées. Inscription obligatoire : 03 21 08 08 00 ou 06 27 64 28 21 ; 9-9bis@agglo-henincarvin.fr. Pour
les deux ateliers organisés en collaboration avec Aquaterra (« La magie végétale » et « Une cokerie haute en couleurs ! »),
réservations au 03 21 79 74 94 ou environnement@agglo-henincarvin.fr
Janvier 2016 • Divercité
19
Habitat
Plan Grand Froid :
pensez au 115 !
Un numéro vert,
dans le Pas-de-Calais pour
prévenir les expulsions
Intervenir le plus tôt possible pour éviter les
expulsions, c’est l’intérêt du numéro vert lancé
dans le Pas-de-Calais par l’Etat, le Département
et la CAF. Ce numéro gratuit, dont la gestion est
confiée à l’ADIL, est mis à disposition des propriétaires et des locataires.
Trop souvent, lorsque les situations d’impayés sont détectées et que les travailleurs sociaux interviennent au
sein d’une famille en difficulté, la dette est déjà trop
importante et il devient alors difficile d’y faire face. En
appelant ce numéro, locataires ou propriétaires (bailleurs ou occupants) pourront bénéficier de conseils et
d’un accompagnement adapté à leur situation, grâce
à une mise en relation rapide avec un conseiller juriste.
L’objectif : intervenir le plus tôt possible pour diminuer
le nombre d’assignations, de demandes de concours
de la force publique et donc le nombre d’expulsions
ou de ventes du logement pour les propriétaires en
difficulté.
J’appelle le
115
numéro gratuit
INFOS : 03 21 79 13 79
www.agglo-henincarvin.fr
7j/7 et 24h/24
en période hivernale
Une équipe mobile vous aide
écOute | alImeNtatION | cOuvertureS | mISe à l’abrI | etc...
Le Nord - Pas de Calais détient le triste record d’intoxiqués au monoxyde de carbone.
Près de 50 % des intoxications proviennent d’appareils utilisant le charbon comme combustible. Pour une bonne utilisation, il est impératif de respecter quelques consignes.
Le monoxyde de carbone ou CO est un gaz Nouveau : un service gratuit d'alerte SMS
incolore, inodore mais mortel. Il se dégage est proposé aux utilisateurs de charbon. Les
suite à une mauvaise combustion. Tous chauffages au charbon sont souvent mis
en cause dans les intoxications au
les types d'appareils de chauffage
peuvent être concernés suite à un Soyez prévenus monoxyde de carbone, suite à un
phénomène de redoux des tempéradérèglement, un mauvais entrepar SMS !
tures, associé à une humidité importien ou une mauvaise installation :
chaudière, poêle, chauffe-eau, chauffage tante et un vent faible. Météo France a étudié
d'appoint mobile, insert… Le monoxyde de ces conditions climatiques afin de mettre en
carbone se fixe sur l'hémoglobine à la place place un système d’alerte.
de l'oxygène, qui ne peut donc plus être Le principe : vous recevrez un SMS en cas de
transporté dans le sang, provoquant une as- situation météorologique à risque pour les
phyxie.
prochaines 24 heures.
Incrivez-vous : www.appa.asso.fr/npdc/Pages/questionnaires/questionnaire.php?fiche=91
Plus d’infos : www.agglo-henincarvin.fr
Avec Adoma, demandez un
« logement temporaire meublé » en ligne
Vous éprouvez des difficultés pour vous loger ? Adoma peut vous aider à trouver un
toit, à la résidence sociale de Carvin, sous conditions.
HÉNIN-CARVIN
Résidence sociale
ADOMA Carvin
rapide
simple
efficace
pratique
Demande de logement 100% en ligne
© CAHC | Service communication - 2015 - Photo : Fotolia © Patryssia
Présente sur l'ensemble du territoire national, Adoma héberge plus de
71 000 personnes en difficulté qui ne peuvent accéder à un logement
de droit commun : jeunes en insertion, travailleurs précaires, bénéficiaires de minima sociaux, travailleurs migrants, familles monoparentales ... Une solution de logement accompagnée et originale, qui s’effectue sur internet (www.adoma.fr).
A Carvin, au hameau de l’Epinoy, Adoma dispose de 26 logements
meublés, de 23 à 47 m2. L’accueil est temporaire et doit permettre l’accès à un logement classique dans la foulée. L’association offre ainsi un
accès simplifié au logement et un environnement sécurisant.
Divercité • Janvier 2016
si je remarque une personne sans abri
ou en difficulté dans la rue :
Prémunissez-vous contre
les intoxications au
monoxyde de carbone
Un seul numéro : 0 805 29 62 62 appel gratuit
depuis un poste fixe et téléphone portable
20
HéNIN-carvIN
© CAHC | Service communication - 2014
Vous croisez une personne en difficulté ? Appelez
le 115, 7 jours sur 7 et 24h sur 24 : une équipe
mobile se rendra sur place.
L’hiver est là. Afin de venir en aide aux sans-abris,
un dispositif de prise en charge est déclenché en cas
de températures basses. Une équipe mobile du SIAO
(service intégré d’accueil et d’orientation) de l’arrondissement de Lens se déplace auprès des personnes en
détresse pour leur apporter écoute, repas, couvertures
et mise à l’abri. Suite aux pulls distribués l’année dernière, la CAHC a souhaité cette année mettre à disposition du SIAO des bonnets/cache-cous, à remettre lors
des maraudes. La campagne hivernale a démarré le 1er
novembre 2015 et se terminera le 31 mars 2016.
Réflexe grand froid
Saisissez votre dossier en ligne
www.adoma.fr
ADOMA
INFOS : 03 21 79 13 79
www.agglo-henincarvin.fr
Hameau d’Epinoy, chemin Pierre et Marie Curie
62220 Carvin
Tél : 03 21 74 14 39
L eco de l agglo
Ontex au quai du Rivage : la 1ère pierre est posée
On vous l’annonçait il y a quelques mois : l’entreprise belge Ontex, l’un des leaders mondiaux de protections pour adultes, s’installe
sur la zone d’activités du quai du Rivage, à Dourges, gérée par la CAHC. La première pierre de l’entreprise a été posée le 23 novembre
2015. La production va débuter dès fin 2016.
« On travaille sur cette implantation depuis usine. » Pourquoi à Dourges ? « Pour l’implandeux ans et demi, affirme Pascal Nizette, di- tation stratégique, proche de la plateforme
recteur financier de la division Healthcare multimodale Delta 3 et de l’autoroute mais
d’Ontex. Aujourd’hui, c’est le démarrage de la aussi à égale distance (30 km) de nos deux sites
partie concrète du projet mais c’est un projet existants : à Wasquehal et à Monchy-le-Preux,
de longue haleine qui va nous occuper encore près d’Arras. Nous souhaitons ne pas trop perturber la vie quotidienne de nos employés. » Les
deux à trois ans. »
Une implantation qui a un triple bénéfice, 320 salariés commenceront en septembre
2016 dans leur nouvelle usine.
pour l’entreprise belge. Pour les
employés, d’abord, « qui vont garDe nouveaux emplois Pour les élus, cette arrivée est
une grande satisfaction. « C’est
der leur travail, un emploi indusà venir
un projet impressionnant. Une
triel de qualité ». Pour les clients,
aussi : « Nous restons proches d’eux et leur of- implantation nouvelle aussi importante, c’est
frons des produits de qualité et compétitifs. » une première sur notre territoire, d’autant que
Pour les entreprises et actionnaires, enfin : ce n’est pas de la logistique mais de la pro« Nous sommes en phase offensive de déve- duction », se réjouit Philippe Kemel, pour la
loppement, de croissance, de pérennisation de CAHC. Frédéric Cuvillier, ancien ministre et
maire de Boulogne-sur-Mer était présent
l’emploi, avec cet investissement de 40 M€. »
Et de poursuivre : « De deux usines pas très pour l’occasion. « C’est une nouvelle page pour
compétitives, petites, nous déployons de ce territoire, qui a eu à se réinventer suite aux
nouvelles machines dans une toute nouvelle mutations industrielles, se réjouit-il. Ici, nous
sommes le cœur battant de l’Europe. »
La livraison du bâtiment est prévue pour juin
2016. Suite à un déménagement durant l’été,
les nouvelles lignes démarreront en septembre 2016. Une hausse de la production
est prévue, des embauches pourraient donc
avoir lieu dans la foulée.
La ruche d’entreprises
de Leforest est fin prête
Mettre un pied à l’étrier des jeunes entrepreneurs du territoire, c’est la raison d’être de la ruche d’entreprises, qui est sortie de terre à Leforest, sur la
zone d’activités de la Tuilerie. Le Conseil Départemental soutient la structure à hauteur de 300 000 €.
Le 23 novembre, une subvention de 300 000 € a été accordée à la ruche par le Conseil
Départemental, sur un total de 3,2 M€ d’investissement. L’occasion pour les élus de
visiter ce tout nouveau bâtiment.
Christian Musial, maire de Leforest, ne cache pas sa satisfaction de voir s’installer
de futurs jeunes entrepreneurs dans la toute nouvelle ruche d’entreprises. « Cette
pépinière est à taille humaine, elle va permettre à des créateurs d’entreprises de s’installer, grâce à des loyers progressifs. Des conditions idéales
pour grandir dans des conditions sereines. » Philippe Kemel, pour la CAHC,
rebondit : « Quand une personne se lance dans la création d’entreprise, il y
a beaucoup d’obstacles à franchir. La première difficulté, c’est la qualité
des locaux. Ici, tout est réuni pour réussir. »
Un outil qui permettra aussi de « diversifier le paysage économique », assure
Christian Musial. « Le tissu productif repose principalement sur les TPE et les
PME », enchérit Philippe Kemel.
Les futurs créateurs seront accompagnés par un salarié de la CAHC, « la clé de la
réussite ». Ils seront hébergés dans cinq ateliers, de 100 à 150 m2 chacun, dans des
bureaux raccordés au haut débit, deux salles de réunion et un espace d’accueil. « Que
cette ruche bourdonne beaucoup pour donner de l’emploi à notre territoire ! » conclut Philippe Kemel. Elle sera inaugurée début 2016.
Janvier 2016 • Divercité
21
entréeE
Lecture
GRATUIT
Tournée des
lectures-spectacles : les dates
Après le succès de « la Liste de mes envies », découvrez, cette année, trois spectacles
qui mettent en scène la richesse de la langue française sous différentes formes, lors
de la tournée des lectures-spectacles baptisée « Les mots en émoi ».
GA
RY
Romain LA PROMESSE
DE L’AUBE Coproduction : Des Ils et Des Elles / Franche Connexion
CELINE
La promesse de l’aube
DUPUIS
STEPHANE H ERVE
Adaptation :
CYRIL BRISSE
Adaptée du roman de Romain Gary, par Céline Dupuis et Stéphane Hervé.
Un texte littéraire classique, pour ressentir les émotions, vivre des expériences et comprendre leur universalité.
« La promesse de l’aube » est un roman autobiographique de Romain Gary, paru en 1960.
Le livre a été adapté au cinéma par Jules Dassin en 1971 et au théâtre. L’auteur y raconte
son enfance, sa jeunesse. La mère de Romain rêve qu’il devienne célèbre. Il s’essaye à la musique, à la peinture et à la danse… sans succès. Il se tourne alors vers l’écriture.
Dourges 2 février à 18h30, bibliothèque Patrick Defrancq | 03 66 63 42 36
Courrières 3 février à 14h30, médiathèque François Mitterrand | 03 91 83 23 13
Noyelles-Godault 5 mars à 15h, médiathèque Michel Berger | 03 21 13 79 90
Drocourt 15 mars à 19h, bibliothèque Louis Aragon | 03 21 76 90 56
Hénin-Beaumont 23 avril à 15h30, médiathèque Gérard Delsaux | 03 21 13 82 50
Contes eud’sots de Daniel Delvallez
Une création en patois pour renouer avec la richesse du picard dans la lignée des écrits de Jules Mousseron.
« Ch'ti qui fait des “contes eud sots”, ch'est ch'ti ale qui fait des histoires pour un rin, qui raconte tout partout eule même cosse et qu'in écoute sin eul' croire, sin rin dire... Pour i faire
plaisir... » Des mots qu’on se raconte, des rumeurs, des croyances… toutes ces petites choses
qui font la vie des gens du bassin minier.
FAUTES DE
TES DE
FRAPPE ...
FRAPPE
rire avec quelque chose qui se montre si
que improvisée, inspirée et encouragée en
sa dingue de compagnie.
il est conçu pour se nourrir en permanence
lles idées, de nouvelles thématiques, de
t comme une succession de séquences, qui
ctateur dans un univers décalé (le texte en
mènent vers des situations toujours plus
d’ateliers autour du langage et de l’écriture.
tion BABILSETSABIRS - Lille
«contact : 
e Duronsoy : 06 71 88 62 34
ericable.fr / asso.babils@free.fr
Licence : 2-1007448
Ne pas jeter sur la voie publique
et interprète, comédienne, danseuse, Juliette
egistres d’une grande amplitude, de l’opéra au
es ses cartes, elle apporte à ce solo loufoque
lle. Ce faisant, elle s’inscrit dans le mouvetous ceux qui revendiquent leur art comme
frontière, ouvert à tous les possibles, à tous
ment en duo (Free songs, chansons dérangées,
ns une formule voix / contrebasse tonique et
ctuellement « Il combattimento di Clorinda et
ur les Passions de l’Âme à Paris, et tient la
n spectacle créé avec la violiste Nima Ben
...
Solo
de
Juliette
Kapla
es accessoires y est un élément d’identité
on qui fait le spectacle. Un micro sur pied
ls partenaires ». Juliette Kapla
Oignies 18 mars à 19h, bibliothèque Raymond Vendeville | 03 21 69 97 54
Bois-Bernard 25 mars à 20h, salle des fêtes. Réservations auprès de la bibliothèque | 03 91 83 07 01
Courcelles-lès-Lens 6 mai, salle des fêtes. Heure à définir, réservations auprès de
la bibliothèque Clovis Vendeville | 03 21 40 51 55
Leforest 13 mai à 20h, à la médiathèque Bernard Pivot | 03 21 40 00 33
Fautes de frappe de Juliette Kapla
Une création mêlant jeux de langage et jeux vocaux pour sensibiliser avec humour à l’écriture poétique.
« Une seule lettre vous manque et tout est dépeuplé ». Auteur et interprète, comédienne,
danseuse… Juliette Kapla chante aussi, dans des registres d’une grande amplitude, de
l’opéra baroque au jazz. En y jouant de toutes ses cartes, elle apporte à ce solo loufoque une
dimension inhabituelle. Elle chante de toutes les manières, danse, se bat avec une chaise et
ne parle qu’en lapsus.
Libercourt 11 mars à 19h, salle Meurant | Réservations auprès de la bibliothèque Raymond Devos : 03 21 37 12 58
Hénin-Beaumont 19 mars à 15h30, médiathèque Gérard Delsaux | 03 21 13 82 50
conçu, écrit,
interprété par
Juliette Kapla
regards artistiques :
Compagnie Lubat
co-réalisation : festival Uzeste musical
Entrée gratuite, spectacles tout public (à partir de 14 ans).
Réservations conseillées auprès des médiathèques | www.mediatheques-rcm.fr
Envie de participer aux Cultivores,
l’émission culturelle d’ILTV ?
Vous souhaitez faire découvrir un livre ou un film que vous avez particulièrement apprécié ? Passez
devant la caméra d’ILTV pour partager ce coup de cœur !
Les Cultivores est une émission bi-mensuelle produite et diffusée par ILTV, la télé de l’agglo. Elle relate les actualités du RCM et du 9-9bis, l’agenda mais aussi des conseils de lecteurs ou spectateurs.
Une pastille = 45 secondes = un document
Livres, CD, DVD, jeux vidéos… tout peut être partagé. L’objectif : transmettre son goût pour une histoire, un
personnage, faire découvrir aux autres ce qui nous amuse ou nous émeut.
Si vous souhaitez participer, contactez votre médiathèque pour connaître les prochaines dates de tournage.
22
Divercité • Janvier 2016
Tribunes
e
Groupe Socialistes, Verts, Républicains et Apparentés
Inverser la courbe du chômage, c’est possible ici
Le territoire de notre agglomération est en profonde mutation. Ce
processus est lent et donne parfois une impression d’inertie. Certes la
création d’emploi est une exigence première. Certes le temps de l’attente est toujours trop long. Mais nous voyons le bout du tunnel et le
démarrage est amorcé.
2015 n’aura pas été une année d’efforts vains : le pôle d’excellence Euralogistic atteint son plein régime, la mise en réseau des entreprises,
des offres de formation, et des activités de recherche est en train d’imposer le Nord Pas de Calais comme leader de la logistique dans toute
l’Europe de l’ouest. A la clé, ce sont des projets innovants et concrets,
des entreprises qui s’installent, comme ONTEX, une entreprise de pro-
duction qui arrive avec 350 emplois sur la plateforme Delta 3. La liste
des arrivants est ouverte et les villes de la Communauté d’Agglomération accompagnent le mouvement. Tout concourt pour permettre
à chacun demain de trouver le chemin de l’emploi. Moins que jamais
l’heure est à la résignation. Par l’effort, la volonté, la ténacité, nous parviendrons, dans notre région, sur notre territoire, à inverser la courbe
du chômage. Et c’est ensemble que nous le ferons ! Que cette fin d’année apporte le bonheur et conforte l’espoir.
Philippe Kemel
Président de groupe
Groupe communiste, républicains, citoyens « L’Humain d’Abord »
La résilience pour sortir de la crise
Il y a un mois des événements tragiques survenaient à Paris ; les
membres de notre groupe assurent les familles des victimes de
notre soutien et s’associent aux témoignages pour dénoncer les
crimes commis au nom du fanatisme.
Pour autant, l’état d’urgence instauré ne doit pas restreindre nos libertés. Il nous semble par ailleurs que la guerre mise en œuvre en
dehors des enjeux démocratiques évoqués, ressemble plus à une
guerre de territoires où les intérêts économiques sont bien présents. Le pétrole, le gaz, les minerais rares et le contrôle des ports
sont les préoccupations de la haute finance et des nations qui ont
envoyé leurs armées.
Rappeler l’expression « quelle connerie la guerre » de Jacques Prévert
prend tout son sens dans ce contexte.
Ces attentats et conflits n’occulteront pas les besoins de paix et de
fraternité dont notre société a besoin. Il faut tout mettre en œuvre
pour préserver la cohésion sociale et les valeurs portées par l’agglomération. Le vote aux régionales témoigne des difficultés et souffrances qu’endurent et subissent nos concitoyens. Développons
humblement, sans démagogie, des projets porteurs d’emplois et
en respectant l’environnement. Pour ce faire, le gouvernement doit
aussi mieux nous accompagner dans la démarche.
Jean Haja
Président de groupe
Groupe républicain
Avec vous, contre le terrorisme
En ce début d’année, avec mes collègues élus communautaires
membres du Groupe Républicain, j’aurais souhaité vous présenter
des vœux d’espérance. L’année qui vient de se terminer ne nous
incite malheureusement guère à l’optimisme joyeux, encore moins
aux aspirations positives pour un avenir assurément heureux.
Les attentats de janvier et de novembre ont détruit des vies innocentes, saccagé le bonheur et les joies de la vie quotidienne de
nombreuses familles, plongé dans la douleur et dans la souffrance
de nombreux blessés ; ils nous ont aussi touché dans nos valeurs
partagées, en ramenant à notre mémoire collective les affres d’une
détresse infinie, celle d’un doute sur l’avenir de l’homme : tant de
siècles de civilisation et de progrès, tant de luttes jusqu’alors victorieuses contre la haine, l’exclusion et le rejet de l’autre, tous ces efforts pour en arriver là : au plus bas des instincts de la conscience, à
la plus vile des conceptions de l’action politique…
Alors, s’il faut malgré tout débuter l’année par un souhait, souhaitons
que 2016 ne ressemble vraiment en rien à 2015.
Avec mes collègues, nous sommes à vos côtés.
Jean Urbaniak
Président de groupe
Groupe Front National
Le déshonneur de la gauche
Ils croient avoir gagné... Mais il s'agit d'une victoire à la Pyrrhus. En
se rangeant piteusement derrière le candidat de la droite, les élus
socialistes du territoire ont favorisé la défaite de la liste menée par
Marine Le Pen. Ils se sont suicidés politiquement et moralement :
leur inexorable chute ne fait que commencer et l'atterrissage promet d'être brutal !
Militants et sympathisants méprisés, électeurs déboussolés, élus
locaux boutés hors du paysage politique de la grande région Nord
- Pas de Calais - Picardie : toutes les conditions de la disparition prochaine du Parti socialiste sont désormais réunies.
A cette défaite de leurs idées, les socialistes ont donc ajouté le déshonneur : ils paieront tôt ou tard le prix politique de cette trahison
du peuple. Les élus du Front national, eux, que ce soit à la Région, au
Département, à l'Agglomération ou dans nos villes, continueront à
défendre les Français, notamment les plus vulnérables d'entre vous.
Même dans l'opposition, ils sauront trouver la volonté et
les ressources pour vous servir. L'avenir nous appartient !
Jean-Richard Sulzer
Président de groupe
Janvier 2016 • Divercité
23
Pôle Métropolitain de l’Artois
HÉNIN-CARVIN
En 2016, réinventons-nous
Troisième révolution industrielle
Culture et société
Archipel vert
La Communauté d’Agglomération Hénin-Carvin
vous souhaite une bonne année 2016.
600 000 habitants
Communauté d’Agglomération Hénin-Carvin
242 bd Schweitzer - BP 129 - 62253 Hénin-Carvin • 03 21 79 13 79 • www.agglo-henincarvin.fr
Co-conception : CAHC - Artois Comm. - CALL | Réalisation graphique : CAHC
© CRITTM2A | © Kazuyo Sejima + Ryue Nishizawa / SANAA, Tim Culbert + Celia Imrey / IMREY CULBERT, Catherine Mosbach / Muséographie : Studio Adrien Gardère.Photographie © Musée du Louvre-Lens / Philippe Chancel. | © J. Dubois | Fotolia © Pink Badger
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
4
Taille du fichier
4 239 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler