close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Bonjour à toutes et à tous, Au nom du conseil municipal, je suis très

IntégréTéléchargement
Bonjour à toutes et à tous,
Au nom du conseil municipal, je suis très heureux de vous recevoir ce matin
pour la cérémonie des vœux 2016 et je vous remercie de votre présence.
A tous les acteurs de la vie locale au quotidien : élus, personnel communal,
sapeurs-pompiers,
représentants
de
la
presse,
enseignants,
castelmartinoises, castelmartinois, je vous adresse mes meilleurs vœux pour
cette nouvelle année.
Je tiens à remercier très chaleureusement les bénévoles de toutes les
associations, leurs présidents respectifs pour leur implication dans la vie
municipale. Les associations sont un élément vital de la vie ; elles répondent
à un besoin communal.
Etre bénévole est très difficile car il n’est pas toujours évident de donner de
son temps, mais je vous invite à rejoindre notre réseau de bénévoles ; vous
serez les bienvenus (pour plus d’informations consulter notre site internet).
Meilleurs vœux aussi aux chefs d’entreprises artisanales, commerciales et
agricoles.
Je terminerai mes remerciements à l’égard des conjoints des élus qui font
souvent preuve de patience lors de nos absences.
Félicitations à notre producteur local de volailles de Bresse, Nicolas Fargeot,
pour sa brillante participation au concours de volailles « les glorieuses de
Montrevel ». En effet, il a remporté le grand prix d’honneur en catégorie « lot
d’une poularde ».
Félicitations également à notre équipe des jeux inter villages organisés lors
de la manifestation du cinquantenaire de la COM-COM. Notre groupe a brillé
en terminant 2ème derrière Montrevel.
Nous sommes 823 castelmartinoises et castelmartinois. En 2015, nous avons
enregistré 9 naissances, 3 mariages sur notre commune et malheureusement
3 décès.
Les équipes se succédant réalisent beaucoup de travail sur le territoire de
notre commune, mais vous le savez comme moi, il en reste toujours à
accomplir :
L'année 2015 vient de s'achever:
- Des travaux d’entretien du monument aux morts avec rechampissage des
noms des soldats, le nettoyage des 3 croix, celle de Curlin, de la Chapelle et
de Confranchesse ont été effectués.
- Le point d’apport volontaire de Curlin a été déplacé à l’aire de loisirs.
Comme chaque année, des travaux de voirie ont été réalisés (pose bordures,
réfection de chaussée, terrassement et busage de fossés).
Le montant de la dotation voirie intercommunale est de 52000€.
La commune s’est équipée d’un nouvel outil pour vous informer de tout ce qui
concerne notre territoire.
Le site www.mairie-saintmartinlechatel.fr est accessible à tout instant et vous
révèle ce qui fait notre activité administrative et associative.
- L’étude globale d’aménagement du village, confiée au cabinet Berthet,
lancée en 2015, se terminera cette année. Un atelier de réflexion sur
différents points du dossier (type d'habitat, environnement, type de voirie,
espaces verts...), formé d'un groupe d'élus et d'habitants volontaires sera
organisé.
En 2015, l’achat de vidéoprojecteurs pour les 2 classes élémentaires permet
un meilleur enseignement aux élèves. Ce matériel a été subventionné à
50% par Mme Sylvie Goy-Chavent, sénatrice que je remercie.
La taxe d’enlèvement d’ordures ménagères, jamais appliquée jusqu’à
présent, a été prélevé pour la 1er fois en 2015. Cette décision a été prise
unanimement par les élus communautaires. En effet, la communauté de
communes collecte les ordures ménagères mais ne possède pas la
compétence du traitement. C’est à ORGANOM, syndicat mixte du traitement
des déchets, qu’est confiée cette tâche. La contribution annuelle de la
collecte par l’habitant a augmenté de 60% en 2ans. Les habitants de la COMCOM ont pris l’habitude de mieux trier leurs déchets et je les félicite. Ces
résultats encourageants doivent inciter chacun d’entre nous à faire encore
mieux. Trier mieux c’est bien mais trier bien c’est encore mieux. 2 chiffres
pour s’en convaincre : en moyenne sur les exercices 2010 à 2014, la collecte
et le traitement d’une tonne d’ordures ménagères coûtaient 237,20 € contre
seulement 25,20 €pour une tonne de déchets issus du tri sélectif.
Les budgets communaux sont de plus en plus difficiles à boucler.
La baisse importante des dotations de l’Etat (- 8% soit 11000€ en moins en
2015 par rapport à 2014 pour notre commune) nous oblige à être très
vigilants. Il nous faut rechercher des économies sur tous les postes de
dépenses afin d’essayer de garder une part d’investissement nécessaire au
développement et au dynamisme de notre commune.
Néanmoins, cette année, des travaux
communaux, (rendus obligatoires)
programmés dans les prochains
cheminement piéton entre le cœur du
columbarium sont à l'étude.
de mise en accessibilité des bâtiments
de curage de la lagune seront
mois. La création d’un nouveau
village et les fourches et l’extension du
Prochainement, l'entreprise « Tennis d'Aquitaine »installera un city-stade sur
une partie du plateau sportif existant derrière l’école ; une aire de jeux sera
aménagée à destination des plus jeunes et des familles avec la mise en
place de bancs et tables, la plantation de haies et d’arbres. Quelques jeux
d’enfants termineront l’agencement.
Cet équipement, d'un montant de 45000€ sera financé à environ 50% par le
biais de subventions.
La loi sur la Nouvelle Organisation Territoriale de la République remet en
cause l’existence de notre intercommunalité, aujourd’hui cinquantenaire.
Cette loi prévoit la rationalisation de la carte des intercommunalités au 1 er
janvier 2017.
Le préfet de l’Ain a présenté son projet de Schéma Départemental de
Coopération Intercommunale, visant à former une nouvelle communauté
d’agglomération en fusionnant Bourg-en-Bresse Agglomération avec les
communautés de communes de St-Trivier-De-Courtes, Coligny, BresseDombes-Sud-Revermont, Treffort, La Vallière et Montrevel-en-Bresse.
Les communes et intercommunalités se sont prononcées et devaient rendre
leur avis avant fin décembre 2015.
Le Schéma Départemental sera arrêté par le préfet avant fin mars 2016 suivi
du lancement des projets de fusion afin que tout soit prêt au 1 er janvier 2017.
La création d’une intercommunalité plus forte semble nécessaire face aux
enjeux à venir.
La réflexion sur l’avenir de notre collectivité doit donc englober le territoire
élargi et tout ce qui rapporte et non l’intérêt communal à lui seul.
Il faudra veiller pour que le mot fusion rime toujours avec négociation,
création, imagination, passion mais jamais avec destruction. Faisons
confiance à l’avenir.
Je vous renouvelle au nom du conseil municipal mes meilleurs vœux pour
l’année 2016.
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
4
Taille du fichier
44 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler