close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

a partager - Abobauer.com

IntégréTéléchargement
1,
€
45
N° 1525 du 18 au 24 janvier 2016
maximag.fr
Belle en h iver
Protégez votre
peau, conservez
son éclat
E
M
S
I
L
A
M
R
E
H
T
THALASSO
M I N I-C U R ES,
!
MA X I- E F F E T S
8 CONSEILS MALINS
Réduire sa facture de fioul
CHIC, IL FAIT FROID !
La mode nous
enveloppe de douceur
BEURRE, HUILE, MARGARINE
Quels bienfaits pour votre assiette ?
LES
BONS
PETITS PLATS
DE NOTRE
ENFANCE
PATTES-D’OIE, RIDES
Les soins naturels qui
lissent le visage
Le combat d’une
jeune anorexique
« J’ai réussi à faire
le choix de la vie ! »
,
14 RECETTES
savoureuses
a part ag er
M 03322 - 1525 - F: 1,45 E
’:HIKNNC=WUVYZ[:?b@f@m@f@k"
BAUER
MEDIA
FRANCE
Belgique 1,60 € - DOM A 2,50 € - DOM B 1,80 € - Suisse 2,90 CHF - Allemagne 3 € - Espagne 1,90 € - Grèce 2 € - Italie 2 € - Luxembourg 1,60 € - Maroc 20 MAD - Portugal 1,80 € - Tom A 650 FCFP - Tom B 280 FCFP - Tunisie 2,30 TND - Canada 4,95 $ CAD
Des mini-cures
aux maxi-effets !
P.30
En couvertu
re
● Chic, il
fait froid !
La mode
nous envelo
ppe de dou
ceur
● Belle en
10
hiv
conservez so er Protégez votre peau,
n éclat
● Beurre,
14
huile, marg
arine
Quels bienfai
ts pour votre
assiette ?
● Pattes18
d’oie, ride
s Les soins
naturels qui
lissent le visa
ge
● 8 conse
22
ils malins
Réduire sa fa
cture de fioul
● Therma
27
lisme, tha
lasso
Mini-cures,
maxi-effets !
● Le com
30
bat d’une
jeune ano
« J’ai réussi
re
xique
à faire le choi
x de la vie ! »
● 14 rece
38
ttes savou
reuses
à partager
Le
de notre enfa s bons petits plats
nce
46
C'est dans
votre
N° 1525 du 18 au 24 janvier 2016
Actualités
4 Pour une m semaine Cinéma, télé, livres, DVD
6 Actuel La vérité sur la cigarette électronique
24 Questions d’aujourd’hui Apprendre en ligne,
est-ce une bonne idée ?
26 Droit-Argent Infos pratiques
28 Reportage « Pour réussir, il faut garder confiance
en ses capacités »
38 Reportage « J’ai réussi à faire le choix de la vie ! »
64 Solidarité Cette page est à vous !
Mode et Beauté
Week-end à Nice,
sous le soleil d’hiver
P.58
10 Mode En blanc, tout simplement
12 Shopping On s’enveloppe de douceur
14 Beauté Malgré les frimas, conservez
tout votre éclat
Le gris,
tout en nuances
P.56
17 Conseils beauté
Santé, Forme, Psycho…
18 Forme Quelles matières grasses choisir ?
20 Santé Les dernières actualités sur le diabète
22 Médecine douce Des soins pour lisser
votre visage
30 Idée de la semaine Des minis-cures
aux maxi-effets !
36 Psycho Que faire si…
Savoureux plaisirs
à partager !
P.46
Cuisine
40 Les produits malins du placard
Régalez-vous futé avec nos recettes
43 Fiches cuisine
46 Cuisine Savoureux plaisirs à partager !
Photos couverture et sommaire : seasons.agency/Michael Reh ;
Food & Foto/Bauer Living ; iStock ; Tetra Images/Oredia ; Rieger/hemis.fr ; DR.
54 Bruits de casserole
Déco et Maison
Retrouveznous sur
56 Déco Le gris, tout en nuances
tablette !
us la vie !
65 Trucs & astuces Simplifiez-vous
Évasion et Loisirs
58 Tourisme Week-end à Nice,
sous le soleil d’hiver
61 Jeu-concours
66 Horoscope
ABO
N
VOU NEZR E N S VIT
E
DE Z
PAG -V O U S
E3
9
Rédaction
Service lectrices
Service abonnements
7, rue Watt, 75013 Paris. Tél. : 01 40 22 75 00
courrier@bauermedia.fr
Tél. : 03 88 66 14 08. maxi@abopress.fr
Retrouvez-nous sur facebook.com Magazine Maxi
maximag.fr
k3
vous…
Je ne sais pas pour
mais moi, en cette
sacrée
mi-janvier, j’ai une
envie de cocooning, ort.
conf
de chaleur et de ré
hasard
Ce n’est donc pas un
brique
si vous trouvez en ru
o
ér
m
Cuisine de ce nu
s, plus
d’irrésistibles recette
que
régressives les unes
in
les autres (p. 46) ! Pa
sée,
perdu, crème renver
dives
en
r,
tie
hachis parmen
te
au jambon, blanquet
eleines »
de veau… Des « mad
et qui
à partager en famille
oublier
ont l’art de nous faire
la vie.
les petits soucis de
s
se
Oui, ces savoureu
l’enfance
recettes au goût de
s !
sont 100 % magique
elles
s,
Le temps d’un repa
uche
nous remettent en bo
de
un délicieux parfum
iance.
bonheur et d’insouc
On en profite !
hwa b
o m e z -S c
A nn ie DiGrectrice de la rédaction
.fr
annie@bauermedia
Par Florence Rajon
CINÉMA
Une comédie
familiale
réjouissante !
Le temps d’un voyage en voiture, une famille
recomposée règle ses comptes… Un road-movie drôle
et émouvant porté par de formidables comédiens.
L
orsqu’elle apprend la
mort de son père, qu’elle
n’a pas revu depuis des
années, Claire (impeccable Isabelle Carré) décide
d’embarquer sa grande famille
recomposée pour assister aux
funérailles. Cependant, dans
l’habitacle confiné de la Chrysler Voyager familiale, les esprits
s’échauffent. Notamment entre
le mari de Claire, Maurice (irrésistible Stéphane De Groodt),
un prof de philo déprimé, et le
frère de Claire, Marc (excellent
et méconnaissable Alex Lutz),
écrivain en panne d’inspiration
qui vit à leurs crochets, avec qui
Maurice est en guerre ouverte.
Il ne faudrait pas non plus négliger les enfants (tous excellents), bien décidés eux aussi à
exprimer sans retenue leur mécontentement. D’une aire d’autoroute vandalisée à une nuit
mémorable et alcoolisée dans un
On rit, on pleure, on se reconnaît parfois dans cette famille dysfonctionnelle très attachante et incarnée par une
belle bande de comédiens ! Un
film réjouissant sur les familles
imparfaites… mais aimantes !
Paris-Willouby,
de Quentin Reynaud et
Arthur Delaire, en salles le 20 janvier.
DVD
SPECTACLE
Histoire d’amour
hors du commun
Dany Boon est
de retour sur scène !
Delphine (Izia Higelin), fille de paysans,
débarque dans le Paris d’après mai 68. Elle
découvre alors une ville en effervescence,
joyeuse et libre, et tombe follement amoureuse
de Carole (Cécile de France), une féministe
exubérante qui l’entraîne dans ses combats…
Loin d’être un film politique ou militant,
Pour ne pas le manquer, réservez vos places rapidement ! Dès l’automne 2016, notre Ch’ti préféré re-
La Belle Saison restitue la formidable
énergie d’une époque, mais aussi ses limites,
lorsque les deux femmes se retrouvent
confrontées à la réalité du monde rural, loin du
frisson de liberté de la capitale. Avec beaucoup
de finesse, sans jamais donner de leçon de morale, Catherine Corsini
filme ses personnages au plus près et signe une grande histoire d’amour,
sensuelle et lumineuse, portée par deux comédiennes exceptionnelles.
La Belle Saison, de Catherine Corsini (Pyramide).
4 k maximag.fr
triste motel, cette petite troupe
en crise s’engueule, se réconcilie,
mais s’aime malgré tout !
monte seul en scène pour célébrer ses 25 ans de
carrière. Dans une mise en scène d’Isabelle Nanty
et avec l’assistance de son épouse Yaël Boon, le comédien évoquera sa vie, ses enfants et ses débuts, avec
l’humour et le sens de l’absurde
qu’on lui connaît. On a plus que
hâte de retrouver ses mimiques
irrésistibles et ses personnages,
aussi maladroits qu’attachants !
Dany Boon : 25 ans de scène.
À l’Olympia, du 9 novembre 2016
au 1er janvier 2017, et en tournée
dans toute la France. Réservations :
fnacspectacles.com.
Photos presse ; DR
édito
Pour unek semaine !
du 18 au 24 janvier 2016
LIVRE
Le coup de cœur
LUNDI 18 janvier
20.55
Promotion canapé
Chaque semaine,
Maison de la Presse
sélectionne un
roman qui saura vous
passionner.
Louise rencontre un
homme dans un train.
En quelques minutes,
la jeune femme décide
de tout plaquer pour cet
inconnu venu du Vietnam,
en lui cachant qu’elle
laisse derrière elle un mari,
qu’elle a épousé faute
de savoir dire non, et
une fille, Marie. Au fil du
temps, le secret de Louise
va envahir sa vie et celle
de Marie, qui a grandi en
croyant sa mère morte…
Avec une écriture délicate,
sensible, émouvante
et lumineuse, pour son
deuxième roman, Karine
Silla dépeint un secret de
famille et les conséquences
terribles qui en découlent.
Un magnifique roman
sur la culpabilité, l’abandon
et le mensonge.
Chérie 25
Film avec Grâce de Capitani, Thierry Lhermitte - 89 mn
À Paris, deux fonctionnaires découvrent qu’elles vont devoir
user de leurs charmes pour évoluer dans leur entreprise.
Portée par un beau casting, une comédie pétillante qui ne
manque pas de dénoncer le harcèlement sexuel au travail.
MARDI 19 janvier
FRANCE 3
20.55
La Stagiaire
Série avec Michèle Bernier, Arié Elmaleh
Après un épisode pilote en février 2015, Michèle Bernier
renoue avec son personnage de Constance Meyer, une agricultrice de 50 ans qui décide de reprendre ses études de droit
pour devenir juge d’instruction. Drôle et touchant.
MERCREDI 20 janvier
TMC
20.55
Parc Astérix : dans les coulisses du plus
gaulois des parcs d’attractions Documentaire
Pendant plusieurs semaines, des journalistes ont été
autorisés à poser leurs caméras dans les coulisses d’Astérix,
le deuxième parc d’attractions le plus visité de France. Un
reportage passionnant au cœur d’un complexe étonnant.
JEUDI 21 janvier
FRANCE 3
20.55
Monsieur Batignole
Film avec Gérard Jugnot, Jules Sitruk - 100 mn
Pendant la guerre, un charcutier parisien travaillant pour
les Allemands décide de sauver trois enfants juifs en les
conduisant en Suisse. Un sujet délicat traité avec pudeur par
un Gérard Jugnot qui excelle devant et derrière la caméra.
VENDREDI 22 janvier
TF1
20.55
Les extra-ordinaires
Divertissement présenté par C. Dechavanne, M. Lorphelin
Cette émission met à l’honneur sept personnes ordinaires
à la mémoire exceptionnelle qui vont tenter de relever une
série d’incroyables défis en plateau. Un divertissement aussi
ludique qu’étonnant pour toute la famille.
SAMEDI 23 janvier
NT1
20.55
Chroniques criminelles
Nathalie Couderc,
Maison de la Presse,
1, bd Didier-Rey,
82300 Caussade.
Magazine présenté par Magali Lunel
Tournée dans les décors de la série de TF1 R.I.S. Police
scientifique, cette émission propose une immersion au cœur
de faits divers ayant eu une large couverture médiatique et
d’affaires moins connues, mais tout aussi passionnantes.
DIMANCHE 24 janvier
ARTE
20.45
L’évadé d’Alcatraz
Autour du soleil
de Karine Silla, Plon, 19 €.
3 questions à
Film avec Clint Eastwood, Paul Benjamin - 112 mn
En 1960, un truand est incarcéré sur l’île-prison d’Alcatraz,
au large de San Francisco. Prêt à tout pour s’échapper, il
prépare minutieusement son évasion pendant deux ans…
Inspiré de faits réels, un classique palpitant signé Don Siegel.
1
Mathilde
Seigner
Est-ce vous qui avez
exprimé auprès du
réalisateur Yves Rénier le
souhait de jouer Martine Monteil
dans Flic tout simplement ?
Nous avions déjà fait ensemble Médecin-chef à la Santé. Les audiences
ayant été excellentes, France 2 nous a
donné carte blanche pour aborder un
nouveau sujet. Martine Monteil, l’ancienne patronne de la Police Judicaire
qui a arrêté le tristement célèbre tueur
en série Guy Georges, nous a intéressés parce que c’est une femme forte.
2
Avez-vous eu l’occasion
de la rencontrer avant ou
pendant le tournage ?
Oui, nous sommes même aujourd’hui
assez proches. Je connais bien Martine, elle vient régulièrement dîner à
la maison. Au début, elle en impose,
mais c’est en fait quelqu’un de très
tendre. En discutant avec elle, j’ai eu
l’occasion de réaliser que dans son métier comme dans le mien, on est amené
à travailler loin, la nuit ou à des horaires très décalés. Ce sont des vies
très pleines qui laissent peu de place
pour le reste…
3
Comment trouve-t-on
le ton juste quand on
incarne une personnalité
aussi charismatique ?
De manière intuitive. Je ne prépare jamais mes rôles, je me laisse porter par
le scénario et par le réalisateur. Certains metteurs en scène savent vous
transcender. L’enjeu, c’était de doser
pour qu’elle ne dégage pas uniquement de la dureté. Heureusement, il y a
des scènes qui compensent ce côté autoritaire, qui laissent voir ses failles…
Flic tout simplement est diffusé mercredi à 20h55 sur France 2.
maximag.fr
k5
We-Tv
des libraires
actuel
Inoffensive, utile ou pas ?
Avoir du plaisir en vapotant
demande d’y consacrer
un peu de temps, afin de
trouver l’e-cigarette qui
vous convient ainsi que les
saveurs que vous aimez.
La vérité sur
la cigarette
électronique
Il y a juste dix ans, les premières cigarettes
électroniques arrivaient en Europe.
Depuis, les études successives se
contredisent sur les dangers de l’e-cigarette.
Qu’en est-il vraiment ? On vous dit tout !
U
n Français sur cinq a
déjà vapoté au moins
une fois dans sa vie et,
actuellement, environ
3 millions de personnes utilisent une e-cigarette, dont
1,1 million quotidiennement*. Inventée il y a exactement treize ans
par Hon Lik, un pharmacien chinois
qui avait multiplié les tentatives
pour arrêter de fumer, l’e-cigarette
est un appareil qui chauffe un liquide parfumé (e-liquide) et produit
ainsi une vapeur que l’on aspire puis
expire. Elle est régulièrement l’objet
de controverses : certains mettent en
avant la toxicité des produits utilisés, tandis que d’autres considèrent
que c’est une vraie arme pour lutter
contre la dépendance au tabac.
À l’heure où les différentes
mesures anti-tabac ont
montré leurs limites,
le vapotage est-il
une opportunité
pour les fumeurs ?
* Étude de l’Office
français des drogues
et de la toxicomanie,
Tabagisme et arrêt
du tabac en 2014
(mars 2015).
Les raisons du succès
En 2009, Tom Clop, la première
boutique spécialisée en e-cigarette,
ouvre ses portes en France, à Caen.
Cinq ans plus tard, en 2014, les enseignes s’étaient multipliées et les
magasins étaient au nombre de 2 500.
Aujourd’hui, beaucoup ont fermé,
mais il en reste environ 2 000. « Je
vois tous les jours des gens entrer
dans ma boutique, après quelques
semaines ou mois de vapotage, avec
le sourire : ils sont soulagés d’être
débarrassés de la cigarette, y compris des personnes de 60 à 70 ans qui
ont une vie de tabac derrière elles,
constate Olivier Guespin, qui dirige
le magasin Vapostore Chevaleret,
dans le 13e arrondissement à Paris,
quartier de la bibliothèque FrançoisMitterrand. Ils me disent combien ils
6 k maximag.fr
"Chaque jour,
des personnes qui
ont une vie de tabac
derrière elles me disent
combien elles se sentent
mieux depuis qu’elles
vapotent”, explique
Olivier Guespin.
45 ans, infir-
se sentent mieux et ça se voit physiquement ! Il faut comprendre que
ceux qui vapotent conservent tous les
rituels liés à la cigarette : la gestuelle,
le goût, la pause vapotage à la place
de la pause clope… Ainsi, ils n’ont
pas à rompre brutalement avec leurs
habitudes. Grâce à cela, il est assez
facile de s’y mettre et de laisser tomber le tabac ! » Parce qu’elle permet
d’envisager d’arrêter de fumer tout
en continuant d’apporter des sensations agréables, l’e-cigarette séduit
les fumeurs. Et même si certains utilisateurs mettent un peu de temps
pour s’y adapter, ils réduisent tout de
même leur consommation de tabac
pendant ce temps-là. « J’ai mis près
d’un an à trouver l’appareil et le goût
qui me conviennent, raconte Hélène,
mière, qui fumait deux paquets
par jour avant de se mettre à la cigarette électronique, il y a deux ans.
Mais, dès le début, j’ai espacé mes
cigarettes. Et après quelques semaines, je me suis rendu compte
que je n’avais pas fumé de tabac
pendant tout un week-end, sans
même y penser ! J’ai vite ressenti
l’amélioration sur ma santé : moins
essoufflée, je tousse moins le matin,
mes cheveux, ma peau, mes ongles
sont en meilleur état. Je suis une
vapoteuse heureuse ! »
Même si 83 % des vapoteurs
continuent à fumer du tabac*,
beaucoup ont tout de même réussi
à réduire leur consommation d’environ neuf cigarettes par jour en
moyenne, et ce, sans souffrir du
Une association
pour les démunis
✔ Pour apporter la
« vape » aux plus démunis,
l’association caritative la
Vape du cœur a été créée
en 2014 afin de venir en aide
aux personnes en situation
de précarité dépendantes
du tabac mais n’ayant pas
les moyens d’acquérir une
e-cigarette et ses liquides.
Les bénévoles récupèrent le
matériel que les vapoteurs
n’utilisent plus et le
redistribuent gratuitement.
Rens. : lavapeducoeur.fr.
manque. « Le “shoot de nicotine”,
c’est-à-dire la prise instantanée de
nicotine que recherchent les fumeurs, est remplacé par le plaisir gustatif de l’e-cigarette ajoute Olivier
Guespin. D’autant que ceux qui
vapotent utilisent souvent cinq à six
liquides aux arômes différents. »
En effet, la découverte de ces
goûts a une dimension ludique,
que les vapoteurs comparent souvent à la découverte de nouveaux
mets ou à l’œnologie. « Nous sommes le pays du fromage, du vin, des
parfums, nous avons un savoir-faire
très important dans les arômes, qui
se développe aujourd’hui dans le
domaine des e-liquides, explique
Charly Pairaud, directeur adjoint
de VDLV, producteur français
de liquide et vice-président de la
Fédération interprofessionnelle
de la vape (Fivape). Nous créons
une diversité de saveurs afin de satisfaire tous les vapoteurs. » Bien
sûr, acquérir tout cela a un coût :
on trouve des petits appareils autour d’une trentaine d’euros, mais
les vapoteurs confirmés s’équipent
plutôt de modèles autour de 80 ou
100 euros. « Pour quelqu’un qui
fume un paquet de tabac par jour,
soit une dépense de 2 400 euros par
an, l’équivalent en budget vapotage
tourne autour de 700 euros », reprend Olivier Guespin. Sur ce point,
les utilisateurs ne s’y trompent pas :
si la première motivation pour vapoter est d’arrêter ou de réduire sa
consommation de tabac, la seconde
est de faire des économies !
La découverte de
tous les goûts et arômes
a une dimension ludique
qui séduit les vapoteurs.
➧
* Étude de l’Institut national de
prévention et d’éducation pour la santé,
L’usage de la cigarette électronique en
France en 2014 (juin 2015).
maximag.fr
k7
actuel
Des polémiques incessantes
Depuis son arrivée en France, la
cigarette électronique est l’objet
de querelles d’experts et de polémiques. Différentes études font
grand bruit et alimentent des peurs.
Ainsi en est-il de celle publiée en
octobre dernier par la DGCCRF,
bien qu’elle ne se prononce pas
sur la dangerosité des produits
mais plutôt sur le manque d’étiquetage (il n’existe pas de pictogramme de contre-indication pour
les femmes enceintes ou les enfants, par exemple).
Une étude américaine de janvier
2015 dénonçait quant à elle des
produits cancérigènes, alors
même que les liquides incriminés
étaient beaucoup plus chauffés
qu’ils ne le sont normalement lorsqu’on vapote. En décembre dernier,
ce sont des scientifiques américains
de l’université d’Harvard qui annonçaient que les trois quarts des
e-liquides contenaient une subs-
tance chimique dangereuse. Mais
en France, précisément, cette molécule (le diacétyle) est déjà sous
contrôle : les liquides qui respectent la norme « XP D90-300-2
(inscrite sur l’emballage comme
« norme Afnor ») ne contiennent
pas ce produit. D’après le professeur
Dautzenberg, pneumologue à la
Pitié-Salpêtrière, à Paris, les principaux fabricants français l’ont
adoptée. Reportez-vous à l’emballage. « La cigarette électronique est
infiniment moins toxique que la
cigarette de tabac, affirme vigoureusement ce spécialiste. Mais je ne
recommande pas à un non-fumeur
de vapoter, notamment les liquides
contenant de la nicotine, parce que
ce n’est pas un produit sain et qu’il
crée une dépendance. »
« Pour les fumeurs, qui inhalent
les produits de combustion extrêmement nocifs du tabac, poursuit
Bertrand Dautzenberg, il ne fait pas
de doute que l’e-cigarette est considérablement moins dangereuse.
Mon rêve serait que tous les fumeurs
passent à la cigarette électronique ! » De nombreux médecins se
rangent à cet avis : 120 d’entre eux
ont signé, en novembre dernier, un appel pour défendre
l’e- cigarette comme outil
antitabac. Ils rappellent que « le
tabagisme est la première cause de
décès évitable en France et en Europe ». Leur but est de rassurer les
fumeurs tentés par la « vape » mais
préoccupés par ses effets sur la santé. « Il y a peut-être une nocivité de
l’e-cigarette, mais tellement minime
à côté de celle du tabac que je ne
m’en inquiète pas », reprend Hélène,
qui vapote depuis deux ans.
Si l’e-cigarette n’est pas un substitut du tabac que peuvent prescrire les médecins, elle fait néan-
moins partie des alternatives à la
cigarette. « En France, on a tendance à raisonner de façon simpliste
en se disant que si on arrête la cigarette parce qu’elle est mauvaise pour
la santé, on ne doit la remplacer que
par un produit entièrement inoffensif, explique Anne Coppel, sociologue. Les risques liés à l’e-cigarette
sont bien plus faibles que ceux du
tabac. » Pour aider les fumeurs qui
désirent arrêter, gardons-nous donc
de raisonner en termes de tout ou
rien : oui, l’e-cigarette n’est pas un
objet anodin, mais elle est infiniment
moins dangereuse que le tabac et
elle est nettement plus attrayante
aux yeux des fumeurs que les patchs,
gommes, comprimés et autres substituts nicotiniques qui demeurent
de véritables aides au sevrage.
Par Juliette Sabatier
Pour en savoir plus :
L’association indépendante des utilisateurs
de cigarette électronique (aiduce.org)
dispense des informations et peut renseigner
sur les produits et l’actualité.
E-cigarette :
quelles règles
s’appliquent ?
● Dans les lieux publics,
il n’est pas interdit
de vapoter, sauf si le
règlement du lieu (entreprise,
établissement scolaire,
commerce) le spécifie. Le
projet de loi Santé va mettre
en place des restrictions :
interdiction de la cigarette
électronique dans les
transports en commun, dans
tous les lieux accueillant
des mineurs, dans les
bureaux collectifs…
● La vente aux mineurs est
interdite. Un spécialiste
ne peut en vendre aux moins
de 18 ans, ni à un adulte
qui dirait venir pour son fils
ou sa fille mineure. Le sujet
fait débat. Certains estiment
que cette interdiction est
dommageable car des
jeunes de 15-16 ans sont
parfois déjà de gros fumeurs
et pourraient à ce titre
bénéficier de l’e-cigarette.
● D’autres considèrent
que, comme toute
substance addictive
(tabac, alcool), elle doit
rester interdite aux
mineurs, même si certains
n’ont pas de difficulté
à transgresser cette règle.
Partagez votre expérience,
posez vos questions
sur maximag.fr
Photos Hero Images, Radius Images, Cultura, Onoky, Fancy, Caiaimages/Photononstop ;
Vapoter ou non dans les
lieux publics : la question
divise les uns et les autres !
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
4
Taille du fichier
1 186 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler