close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Amour, paix et liberté pour cette nouvelle année

IntégréTéléchargement
Toutes les informations sur le site www.billy-montigny.fr
Amour, paix et liberté pour cette nouvelle année
La salle Léon Delfosse a fait place à la traditionnelle présentation des vœux à la population le vendredi 8 janvier.
L’occasion pour Bruno Troni, maire de la commune, de faire le point sur l’année écoulée.
U
Bulletin d’informations municipales n°04 - 22 janvier 2016
ne cérémonie des vœux est
toujours un moment privilégié
dans la vie d’une commune, un
moment pour nous remémorer les
évènements qui nous ont marqués,
nous ont fait plaisir, nous ont
choqués ou attristés, parfois.
Après un diaporama retraçant la
vie de la commune durant l’année
2015, la parole a été donnée à Annie
Decadt, présidente d’Essor Danse.
Son discours a été principalement
axé sur la vie associative et plus
précisément, sur l’association qu’elle
préside depuis plus de dix ans. Elle
a rappelé que la vie associative est
d’une importance capitale, mais
aussi indispensable dans la vie d’une
commune.
Le Khoréa existe depuis 1980. Une
« heureuse initiative » prise par Eva
et Otello Troni qu’Annie Decadt a
« remercié publiquement ce jour ».
Elle a souligné la qualité des bâtiments
qui permet « un enseignement dans
d’excellentes conditions ».
Le point essentiel abordé par la
présidente a été la mise en péril
du tissu associatif. Déplorant la
baisse du bénévolat, elle a lancé un
vibrant appel à l’assistance afin que
ceux-ci s’engagent au nom de la
pérennisation de la vie associative
et de l’avenir culturel et sportif des
plus jeunes.
Cérémonie
De nouveaux grands projets pour 2016
Dans un premier temps, Bruno
Troni a souhaité la bienvenue aux
nombreux nouveaux habitants de
la commune. Il a ensuite remercié
les services municipaux et plus
particulièrement, le personnel du
service Ville Propre qui fait face
quotidiennement aux incivilités
nombreuses.
Une année caractérisée par le
deuil national
Les deux slogans « Je suis Charlie » et
« Je suis Paris » projetés sur la scène
étaient pour le moins probants.
Comme l’a déclaré Bruno Troni
en introduction de son discours :
« L’année 2015 s’est achevée comme
elle a débuté, marquée par la folie
des hommes ».
Il a notamment rappelé les attentats
dans le monde, ainsi que « ceux qui
ont ensanglanté le sol de notre
pays ». Des actes de terreurs visant
à nous déstabiliser et à créer des
oppositions entre des hommes
et des femmes qui partagent
leur quotidien, en acceptant leur
différence de couleurs de peau, de
culture et de religion. Un piège
tendu qui renvoie à un autre
à éviter : « l’obsession du tout
sécuritaire ». Une idée qui vise à
restreindre les libertés publiques,
comme l’adoption d’une loi sur
le renseignement dont on peut
craindre les dérives.
Une politique mondiale
désastreuse en cause.
Néanmoins, sans pour autant
excuser ces actes odieux,
il est nécessaire d’évoquer
la responsabilité des grandes
puissances
notamment
occidentales. « Leur implication
et l’ingérence systématique dans
les affaires des autres États et
la déstabilisation d’une grande
partie du monde n’ont fait
qu’attiser les haines et favoriser
la montée des extrémismes et
la cruauté qui l’accompagne » a
commenté le maire de la ville.
« Les conflits ne peuvent perdurer
tandis que d’autres naissent en
Afrique, en Asie et au Moyen-Orient.
Ces conflits sont, chaque année, à
l’origine de lourdes pertes dans la
population civile ».
Un drame
conséquence.
humanitaire
en
« La guerre, c’est également l’exode,
l’errance et le déracinement ». Des
hommes, des femmes et leurs enfants
qui quittent leurs pays pour trouver
refuge en lieu sûr pour se précipiter
au cœur d’un autre. On se rappelle du
petit Elyan, échoué sans vie sur la côte
grecque. Plus près de chez nous, on
se penchera également sur la « jungle
calaisienne », à laquelle personne ne
semble vouloir trouver de solutions.
Des violences sociales.
Les salariés, la Jeunesse, les retraités et
les familles modestes ont de nouveau
été négligés en 2015. Année durant
laquelle, le gouvernement a poursuivi
sa politique d’austérité qui a aggravé
les inégalités. Elle s’offusque de
l’affaire de « la chemise déchirée » à
Air France sans se soucier des milliers
de salariés menacés de licenciement.
« Les associations caritatives font
face à une demande croissante. La
moitié des salariés gagne moins de
1200 euros par mois, un quart d’entre
eux touchent moins de 635 euros
net » a dénoncé le Maire. Il a
également pointé du doigt « les
quatre-vingts patrimoines les plus
fournis du monde qui se partagent
l’équivalent de la richesse de trois
milliards et demi de personnes ». Cet
écart se creuse d’année en année.
Le service public en danger.
Si les conséquences en termes
d’implantation des services publics
sont encore inconnues, beaucoup
risquent de disparaître. Une nouvelle
austérité remet en question les services
publics accusés de coûter trop cher
à la collectivité. Elle met en péril des
emplois dans le domaine de la santé,
de l’éducation et de la justice. Les
collectivités locales subissent des baisses
excessives des dotations tout en étant
accusées de trop dépenser. « Pendant
ce temps, l’argent public pris dans les
poches de nos populations est dilapidé
sous forme d’aides et d’exonérations en
tout genre ».
« La priorité à l’Education,
au cœur de l’identité de BillyMontigny ».
Bruno Troni est revenu sur les
réalisations effectuées au cours des
deux dernières années. Une des plus
emblématiques : la construction
de la médiathèque Nelson Madiba
Mandela. Il a également évoqué
l’espace Cyberbase qui a ouvert au sein
du groupe scolaire Voltaire-Sévigné.
L’école Doisneau bénéficie désormais
de TBI (Tableaux Blancs Interactifs).
Et parce que tout n’est pas question de
nouvelles technologies, Bruno Troni a
rappelé le montant du budget alloué au
bon fonctionnement de l’éducation.
Durant son discours, il est également
revenu sur l’investissement de
la municipalité dans les activités
extrascolaires (Centres de loisirs, sorties
éducatives, les mercredis permanents,
le CAJ).
Pour en revenir au contexte social,
la majorité municipale s’est penchée
sur la situation professionnelle des
adolescents et des jeunes gens avec la
création du PIJ (Point Information
Jeunesse).
Un soutien aux familles en
difficulté.
Les crédits affectés au CCAS ont été
vus à la hausse. Un logement communal
a été réhabilité en logement d’urgence
pour accueillir les familles ayant subi
un sinistre. Les tarifs municipaux
n’ont pas augmenté et surtout, les
taux d’impositions locaux sont gelés
jusqu’en 2016.
Les aînés ne sont pas oubliés.
La municipalité met en œuvre des
dispositifs pour le bien être des séniors
(Semaine Bleue, repas des aînés…). Le
maire de la commune a relancé le sujet
à propos du projet de construction
de l’EHPAD, route de Méricourt.
« Le projet est prêt à démarrer. Nous
sommes dans l’attente de la signature
de la convention de gestion de
l’établissement. Ce qui laisse présumer
un démarrage des travaux au cours du
premier semestre 2016 ».
Le domaine sportif mis en valeur.
Bruno Troni a salué « les résultats sportifs
des équipes billysiennes démontrant
la vitalité du sport et des sportifs
billysiens ». Il a aussi réaffirmé le soutien
de la majorité municipale en veillant
à la qualité des équipements mis à leur
disposition (rénovation de la salle Paul
Eluard, de la toiture du stand de tir, des
tribunes Michalski ou de la salle de boxe
Gerard Philippe).
Des travaux importants de voiries.
C’est plus de 12 000 mètres carrés qui
ont été réhabilités. Les rénovations
se poursuivront en 2016. Ces travaux
d’envergure ont été possibles grâce
aux partenaires financiers mais aussi à
« une situation financière de la commune
saine ».
Un engagement pour le logement.
Après la construction de dix logements
locatifs à la petite barre Jouhaux et les
vingt et un logements face à la résidence
Hidous dans la cité du 10, vingt-cinq
logements individuels seront construits
par Pas-de-Calais Habitat route de
Méricourt, et l’ancien commissariat
laissera place à la construction d’un petit
immeuble d’une dizaine d’appartements.
L’ancienne école Roland sera à terme
abattue et permettra d’accueillir de
nouvelles constructions répondant
aux « normes Haute Qualité
Environnementale ».
Un établissement du paysage
urbain.
« L’équipe municipale s’était engagée
à mener une réflexion sur le devenir
du quartier du Vieux Billy ». Depuis
octobre 2015, un plan de circulation
a été instauré dans le quartier.
Conformément aux engagements
de l’équipe municipale, la rue du 8
mai 1945 sera aménagée au cours du
premier semestre, puis le parc Léo
Lagrange sera embelli. Les travaux
de rénovation de voirie du quartier
s’accompagneront d’effacement des
réseaux.
Pour conclure, Bruno Troni a
salué le rôle des associations et des
collectifs « plus que jamais vital »,
et a formé ses vœux pour que leurs
efforts ne se relâchent pas en 2016
et se poursuivent longtemps. Il a
également remercié les sapeurs
pompiers ainsi que leurs cadets pour
leur engagement en évoquant le
maintien du CPI. Affaire à suivre...
Traditions
C’est l’Epiphanie !
Après les fêtes de Noël et de la Saint Sylvestre, il est de coutume de procéder à la dégustation de la galette des
rois. Une tradition dont les origines sont nombreuses et lointaines.
I
nitialement,
l’épiphanie
est
désignée comme « une fête de
lumière », la fin d’un cycle qui
annonce des jours plus longs. C’est
pourquoi la galette, par sa forme
ronde et sa couleur dorée, symbolise
le soleil.
Par la suite, elle aura une connotation
plus religieuse. Toutefois, à l’instar de
Noël, cette célébration religieuse est
devenue une fête populaire. Ancrée
dans notre culture, elle boucle la
période de fête de fin d’année. La
tradition veut que l’on partage une
galette dans laquelle, une fève est
cachée. Celui qui l’obtient est désigné
« roi » ou « reine » le temps d’un
moment de convivialité.
Les enfants du périscolaire, de
l’Amicale Laïque, des mercredis
permanents, du restaurant scolaire
ainsi que les seniors du club «Le
sourire» se sont, une nouvelle fois,
prêtés à la tradition.
Agenda
Municipalité
Ça bouge au PIJ !
Municipalité
______________
L
e
Point
d’Information
Jeunesse a recruté dans
le cadre du service civique
un nouvel agent (moins de
26 ans) pour une période de
huit mois, il dépend du CRIJ
(Centre Régional Information
Jeunesse) de Lille. Ses missions
consistent à accueillir le public,
développer la communication
du PIJ et travailler sur un projet
professionnel. La finalité de ce
poste vise à l’aider à son insertion
professionnelle.
Par ailleurs,
dans le cadre
d’un engagement citoyen, le
département a donné un « coup de
pouce » à une jeune habitante de
notre commune. En échange d’heures
d’activité « citoyenne » et bénévoles
au sein du PIJ, elle bénéficiera d’une
aide de cinq-cents euros pour son
permis de conduire. La municipalité
encourage les jeunes à faire la
démarche pour pouvoir en bénéficier.
.
Contact : Catherine Hantute
au 06 72 57 75 76
Spectacle
Yves Bourges à Léon Delfosse
Ville de Billy-Montigny
C
harlemagne, accompagné de
Yves Bourges, dans sa pièce
«éduquons, éduquons, hé du c...!»
se produira le dimanche 3 avril à
16h30. Dans ce spectacle patoisant,
les deux compères «égratignent»
de façon féroce une certaine façon
d’exercer le pouvoir de l’an 732 à
nos jours.
.
Réservations en mairie au
03 21 13 81 13
et à la médiathèque au
03 21 49 49 40
Mardi 26 janvier
Salade pékinoise
Fricassée de poulet
Petits pois
Pommes de terre country
Vache qui rit
Culture
______________
SAMEDI 20 FÉVRIER
Troc Livre
à la médiathèque
Nelson Madiba Mandela
de 14h à 16h
renseignements au 03 21 49 08 59
Association
______________
MERCREDI 3 FÉVRIER
Sortie Cinéma
organisée par l’amicale Laïque
Entrée :
5 euros
Dimanche 3 Avril à 16h30
Espace Culturel Léon Delfosse
Renseignements et réservations
au 03.21.13.81.13 ou 03.21.49.08.59
Menu du restaurant scolaire
Lundi 25 janvier
Soupe de tomates basilic féta
Picadillo mexicain
Céréales gourmandes
Yaourt nature sucré
Les inscriptions pour
l’accueil de loisirs de février 2016
se dérouleront
les 4, 5, 7, 25, 26 et 28 janvier 2016
de 9h à 12h et de 14h à 18h
au Point Information Jeunesse
au 6-8, rue Etienne Dolet
Contact : Catherine Hantute
au 06 72 57 75 76
Jeudi 28 janvier
Soupe paysanne
Crépinette de porc dijonnaise
Chou rouge
Pommes de terre vapeur
Crème dessert vanille
Vendredi 29 janvier
Flamiche aux poireaux
Dos de colin à la crème
Riz créole
Fruit de saison
SAMEDI 20 FÉVRIER
Concours de belote
organisé par
le Foyer Artistique billysien
à la maison du peuple
rue F.Evrard à 14h30
(inscriptions à partir de 14h,
5€ par personne)
Sport
______________
SAMEDI 6 FÉVRIER
CBM Handball
Dreux AC Handball
à la salle Otello Troni à 20h30
SAMEDI 13 FÉVRIER
CBM Handball
Hanball Hazebrouk 71
à la salle Otello Troni à 20h30
DIMANCHE 21 FÉVRIER
CBM Footbal
Oignies ASSB
au stade Paul Guerre à 15h
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
4
Taille du fichier
1 508 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler