close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Collèges en Tournée 2016

IntégréTéléchargement
1 Embrasser oui mais comment ? Compagnie Mungo/ Collèges en tournée 2016
Collèges en Tournée 2016
Embrasser, oui mais comment ?
CANOVA Psyché ranimée par le baiser de l’amour
Une histoire du baiser
Conférence par Ghislaine Berthion et Richard Perrier
L'amour ne sera plus le commerce de deux êtres, mais celui d'une humanité avec une autre. Plus
près de l'humain, il sera infiniment délicat et plein d'égard, bon et clair dans toutes les choses qu'il
noue ou dénoue. Il sera cet amour que nous préparons, en luttant durement : deux solitudes se
protégeant, se complétant, se limitant, et s'inclinant l'une devant l'autre.
Lettres à un jeune poète,Rainer Maria Rilke VII (Grasset).
Association de Création et de Diffusion Culturelle - SIRET 752 188 185 000 25 APE 900 1Z
Licence d’entrepreneur du spectacle 2eme catégorie n° 2-1058452
2 Embrasser oui mais comment ? Compagnie Mungo/ Collèges en tournée 2016
Contenu :
L'éducation sexuelle, si elle reste l'apanage des parents, est néanmoins incluse dans les
programmes de l'enseignement scolaire. Les textes officiels prévoient ainsi plusieurs sortes de
supports d'information sur la sexualité. Dans les faits, les enseignants se limitent souvent à
diffuser une connaissance de la physiologie des organes sexuels et des mécanismes de la
procréation.
Ghislaine Berthion, professeur de Sciences et Vie de la Terre et Richard Perrier professeur
d’Education Physique et Sportive sont des enseignants détachés et formés aux séquences
d’éducation à la sexualité. Ghislaine, une quinquagénaire experte en solitude, est une hyper
sentimentale victime de crises émotives incontrôlables.
Richard, accumule les conquêtes et les désillusions.
Ils sont censés compléter l'enseignement classique en évoquant les aspects affectifs,
psychologiques et sociaux de la sexualité.
Dans une société en perte de repères concernant les codes de séduction, de violences sexuelles,
Ghislaine et Richard vont tenter lors d’une séance de 45 minutes de raconter de façon magistrale
l’histoire du baiser à travers les âges : mêlant projections documentées et démonstrations
loufoques.
ORLAN le distributeur de baiser
Association de Création et de Diffusion Culturelle - SIRET 752 188 185 000 25 APE 900 1Z
Licence d’entrepreneur du spectacle 2eme catégorie n° 2-1058452
3 Embrasser oui mais comment ? Compagnie Mungo/ Collèges en tournée 2016
Note d’intention :
L’enquête du psychologue Samuel Comblez sur la pornographie et les adolescents nous apprend
que à 15 ans, 55 % des jeunes ont déjà vu un film X et 77 % des 18-24 ans ont déjà surfé sur un site
pornographique (+30 points depuis 2006). « Plus de la moitié des 11-12 ans ont déjà vu un film
pornographique. » Les enfants possèdent très tôt « un répertoire sexuel de plus en plus diversifié
et une intégration dès le plus jeune âge de pratiques sexuelles issues directement de la culture
pornographique ».
La grande majorité des enfants découvrent la pornographie avant la sexualité. Ceux ci fabriquent
donc leur libido à partir notamment de ces images préfabriquées largement diffusées.
Des dérèglements pouvant aller jusqu’à un syndrome de déni de sexualité sont observés chez
certains adolescents hyper exposés aux injonctions pornographiques.
A travers cette conférence ni moraliste ni hygiéniste et ce processus de création avec des
adolescents en milieu scolaire, nous souhaitons poser les questions du respect de la personne
dans le rapport de séduction.
Face à ce qui nous apparait comme un malaise sociétal nous aimerions redéfinir les notions de
pudeur, d’intimité, de romantisme et de créativité amoureuse.
Graffiti sur le mur de Berlin
Association de Création et de Diffusion Culturelle - SIRET 752 188 185 000 25 APE 900 1Z
Licence d’entrepreneur du spectacle 2eme catégorie n° 2-1058452
4 Embrasser oui mais comment ? Compagnie Mungo/ Collèges en tournée 2016
Méthode et planning de travail
Phase 1 : février 2016 Au sein de la cie : Etude du sujet : nous menons une enquête documentée
sur le baiser nos références bibliographiques, filmiques, sont communiquées aux enseignants.
Phase 2 : mars à avril 2016.6 séances de 2h avec des classes de 11 ans à 15 ans, 3 niveaux
différents dont un niveau cinquième et un niveau troisième.
Objectifs :
-
Collecter la perception de la sexualité des collégiens
Analyser l’évolution des représentations érotiques
Identifier et porter un regard critique sur les comportements de séduction dans la société
Définir les limites de son intimité
Contenu des séances en classe :
- Définition des personnages : qui sont Ghislaine Berthion et Richard Perrier ? Nous proposons aux
enfants à partir de leur expérience de collégien de nous aider à construire les contours et la
cohérence des personnages de ces deux professeurs. Nous nous attacherons à dresser un portrait
sensible, réaliste et donc complexe de chaque personnage.Définition de leur psychologie,
expression, vêtements, objectifs…
Moyens : improvisations des comédiens à partir des propositions des collégiens
- Analyse de l’évolution des représentations érotiques. Nous soumettons aux collégiens des
supports projetés, empruntés à l’imagerie du cinéma, des arts plastiques et des médias. Analyse
d’image. Nous collectons leur perception sur la sexualité.
-Théâtre forum (méthode Augusto Boal) sur le thème de la séduction. Nous proposons aux
collégiens des saynètes suivant des scénarios empruntés au quotidien puis figeons la scène, et
demandons aux collégiens de nous remplacer et de faire évoluer la scène, puis discussion et
analyse.
Phase 3 : Mai - juin 2016 écriture à partir de la matière récoltée en classe.
Phase 4 : Juillet aout 2016 création scénique
Association de Création et de Diffusion Culturelle - SIRET 752 188 185 000 25 APE 900 1Z
Licence d’entrepreneur du spectacle 2eme catégorie n° 2-1058452
5 Embrasser oui mais comment ? Compagnie Mungo/ Collèges en tournée 2016
Espace scénique
L’espace de la salle de classe : utilisation de la zone frontale dédié au professeur- vidéo projection.
Utilisation de l'allée centrale de la classe, partition du public en deux blocs séparé par un chemin
de jeu pour les démonstrations. L’espace du sol et des murs sera utilisé pour des appuis de jeu
corporel.
Théâtre : le format conférence peut être adapté à un plateau ou pour une salle des fêtes, le côté
parallélépipède rectangle surdimensionné de la salle des fêtes par rapport au dispositif
extrêmement léger renforçant la fragilité des personnages, nous envisageons dans ce cas de nous
installer plein centre de l’espace sans fond de scène.
Scénographie
Un dispositif scénique léger : un vidéo projeteur, un écran de projection, un pupitre.
Ce dispositif se monte en une heure et se démonte en 30 minutes.
Partant de la posture verticale, au fur et à mesure de la conférence les personnages et les meubles
penchent de plus en plus.(systèmes de cales placées au fur et à mesure sous les meubles)
Jacques Lizène - Naufrage de regard
Association de Création et de Diffusion Culturelle - SIRET 752 188 185 000 25 APE 900 1Z
Licence d’entrepreneur du spectacle 2eme catégorie n° 2-1058452
6 Embrasser oui mais comment ? Compagnie Mungo/ Collèges en tournée 2016
Exploration chorégraphique/langage du corps
La sphère intime
En occident, un simple effleurement dans un transport en commun peut déboucher sur des
excuses, alors que dans d’autres cultures, les contacts corporels sont fréquents et font partie du
langage. La sphère intime et le rapport au corps de chacun dépend de sa personnalité et de sa
culture.
Alors que Richard est tactile, Ghislaine, elle, se rétracte. A travers leur rapport physique au monde,
tout deux investissent le lieu et gèrent le confinement par des stratégies corporelles d'évitement
ou de rapprochement. Ils redéfinissent sans cesse leur territoire de l'intime. Les deux
conférenciers font des démonstrations en rampant au sol, glissent contre les murs.
La parole magistrale dans le cadre scolaire est toujours délivrée par le maître vertical. Que se
passe t’il si le conférencier est horizontal, penché , la tête en bas ? Quelle est alors la portée de la
parole délivrée ?
Les corps penchent, se rapprochent, s’évitent sans jamais se toucher.
Distribution
Comédiens : Isabelle Bach et Gérard Sanchez
Ecriture et Mise en scène : Isabelle Bach
Création lumière : Olivier Modol
Association de Création et de Diffusion Culturelle - SIRET 752 188 185 000 25 APE 900 1Z
Licence d’entrepreneur du spectacle 2eme catégorie n° 2-1058452
7 Embrasser oui mais comment ? Compagnie Mungo/ Collèges en tournée 2016
Références/sources d’inspiration ( sera étoffée en février 2016 cf phase 1)
- Livre : Embrasser mais comment de Martin Minor Editions Les cahiers de Paris 1962
-Spectacle : « Wouaf Art ! » Sagliocco Ensemble
Une passionnée de peintures et de chiens fait sa primo conférence pour parler de ses deux
passions… L’enthousiasme de cette néo conférencière est mâtiné d’une fébrilité qui autorise tous
les dérapages.
-Spectacle :« Colliers de nouilles » Cie OpUS
Jouant de l’étroite frontière entre le vrai et le faux, entre vie, théâtre, et art plastique, une
chercheuse et son aide exposent leur travail sur « l’art scolaire » et ses joyaux, les colliers de
nouilles. Cet exposé incongru devient libre de toute contrainte….
-Sketch télévisé : « Le ministère des démarches stupides » Monty Python
Dans ce sketch télévisé du mythique Flying Circus, le jeu physique des comédiens relève du cirque
et de la danse, les démarches les plus complexes se font sans altérer le discours et, juxtaposées
aux dialogues absurdes dits avec sérieux, sont du plus grand effet comique.
-Spectacle : « Savoir enfin qui nous buvons » Sébastien Barrier
Un homme trace le portrait d’amis vignerons qui ont changé le cours de sa vie faite d’addictions et
de rencontres en tout genre. Son engagement écologique pour le vin naturel est le moteur d’une
fresque humaniste où cet homme parle beaucoup de lui pour mieux parler des autres.
Association de Création et de Diffusion Culturelle - SIRET 752 188 185 000 25 APE 900 1Z
Licence d’entrepreneur du spectacle 2eme catégorie n° 2-1058452
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
4
Taille du fichier
773 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler