close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

comment sélectionner le système de peinture approprié

IntégréTéléchargement
COMMENT SÉLECTIONNER
LE SYSTÈME DE PEINTURE APPROPRIÉ
Conseils pour la protection par revêtements
conformément à la norme ISO 12944
INTRODUCTION
Cette étude a pour objectif de vous aider à sélectionner le système de
revêtement Hempel le plus adapté pour protéger votre structure contre la
corrosion. Toutes les structures en acier, les équipements et les installations
exposés à l'air libre, situés sous l'eau ou dans le sol, souffrent de la corrosion et
requièrent par conséquent une protection contre les dommages de la corrosion
pendant leur durée de vie estimée. À travers cette étude, vous découvrirez des
informations importantes relatives aux technologies de peinture, à la sélection
d’une peinture appropriée et les conditions requises pour la préparation de la
surface.
Cette étude a été élaborée conformément à la dernière édition de la norme internationale ISO 12944 « Peintures et vernis – Anticorrosion des structures en
acier par systèmes de peinture ». Les conseils et recommandations Hempel concernant les technologies de protection des revêtements sont également inclus.
Les systèmes de revêtements génériques, recommandés par Hempel pour les
différents environnements corrosifs, sont décrits à la fin de cette étude.
Ce document doit être considéré comme un guide à titre purement indicatif.
INTRODUCTION .................................................................................................................... 03
1. COMMENT SÉLECTIONNER LE SYSTÈME DE PEINTURE APPROPRIÉ .................... 06
a. Corrosivité environnementale .......................................................................... 06
b. Le type de surface à protéger .......................................................................... 09
c. La résistance requise pour un système de peinture ..................................... 09
d. Planification du processus d'application de la peinture ............................... 09
4
2. PRÉPARATION DE LA SURFACE .................................................................................... 10
2.1. Degrés de préparation de la surface ...................................................................... 10
A. Degrés de préparation de la surface conformes à la norme ISO 8501-1 ......... 10
B. Degrés de préparation de la surface après un décapage
à l'eau sous haute pression ................................................................................. 10
2.2. Types de surface ....................................................................................................... 14
A. Surfaces en acier .................................................................................................. 14
a. Une structure en acier nue sans aucun revêtement
de peinture anticorrosion antérieur ................................................................ 14
b. Substrat recouvert d'un primaire d'atelier ...................................................... 15
c. Un substrat d'acier avec comme revêtement un système
de peinture qui nécessite d'être entretenu .................................................... 16
B. Subjectiles d'acier inoxydable, d'acier galvanisé à chaud et d'aluminium ........ 16
a. Acier galvanisé à chaud ................................................................................... 16
b. Aluminium et acier inoxydable ......................................................................... 16
TABLE DES MATIÈRES
3. TEMPÉRATURES DE SERVICE MAXIMUM .................................................................. 17
4. PEINTURES HEMPEL ...................................................................................................... 18
4.1. Types génériques ........................................................................................... 18
4.2. Explication des noms de produit Hempel ................................................... 18
4.3. Identification des teintes Hempel ................................................................ 21
5. DÉFINITIONS UTILES ...................................................................................................... 22
Fraction solide .................................................................................................................. 22
Rendement superficiel spécifique .................................................................................. 22
Consommation pratique .................................................................................................. 22
6. SYSTÈMES DE PEINTURE HEMPEL .............................................................................. 23
Catégorie de corrosivité C1/C2 ...................................................................................... 24
Catégorie de corrosivité C3 ............................................................................................. 26
Catégorie de corrosivité C4 ............................................................................................. 28
Catégorie de corrosivité C5-I ........................................................................................... 30
Catégorie de corrosivité C5-M ......................................................................................... 32
Structures immergées ..................................................................................................... 34
Structures résistantes à la chaleur ................................................................................ 36
5
1
COMMENT SÉLECTIONNER LE SYSTÈME DE PEINTURE APPROPRIÉ
La sélection du système de peinture adéquat pour une protection contre la corrosion nécessite
de prendre en compte un ensemble de facteurs, et ce afin de garantir le choix de la meilleure
solution technique et la plus économique. Pour chaque projet, les facteurs les plus importants
à prendre en compte lors de la sélection d'un revêtement anticorrosion sont les suivants :
a. Corrosivité environnementale
Lors de la sélection d'un système de peinture, il est impératif de définir les conditions
auxquelles est soumise la structure, le bâtiment ou l'installation. Pour établir l'impact de
la corrosivité environnementale, il convient
de prendre en compte les facteurs suivants :
• Humidité et température (température
de service et gradients de température)
•P
résence de rayons UV
• Exposition chimique (par exemple une
exposition particulière dans les structures industrielles)
•
Dommage mécanique (impact, abrasion, etc.)
6
Dans le cas des structures enterrées, leur
porosité doit être prise en compte, ainsi que
les conditions du sol auxquelles elles sont
soumises. L'humidité et le pH du terrain,
l'exposition biologique aux bactéries et aux
micro-organismes sont d'une importance fondamentale. Lorsqu'on est en présence d'eau,
le type et la composition chimique de l'eau
présente sont également indispensables.
L'agressivité corrosive de l'environnement
aura un impact sur :
• le type de peinture utilisée pour la protection
• l'épaisseur totale du système de peinture
• la préparation de surface requise
• l'intervalle minimum et l'intervalle maximum de recouvrement
Notez que plus l'environnement sera corrosif, plus la préparation de surface devra
être approfondie. Les intervalles de recouvrement doivent être également strictement respectés.
La partie 2 de la norme ISO 12944 détaille
la classification des corrosions en fonction
des conditions atmosphériques, du sol et
de l'eau. Cette norme est une évaluation
très générale, basée sur le temps de corrosion de l'acier au carbone et du zinc. Elle
ne reflète pas une exposition particulière
d'ordre chimique, mécanique ou de température. Toutefois, de manière générale,
cette norme peut être utile à titre indicatif
pour des projets de système de peinture.
COMMENT SÉLECTIONNER LE SYSTÈME DE PEINTURE APPROPRIÉ
La norme ISO 12944 répertorie 5 catégories de base, relatives à la corrosion
atmosphérique, qui sont les suivantes :
C1
C2
C3
très faible
faible
moyenne
C4 élevée
C5-I très élevée (secteur industriel)
C5-M très élevée (secteur maritime)
La façon dont cette classification s'applique est détaillée ci-dessous : (les numéros du
tableau se réfèrent aux listes de produit figurant dans la section 6 de cette étude, Systèmes de peintures Hempel.)
Catégorie
de
corrosivité
Exemples d'environnement
Extérieur
C1
très faible
–
Intérieur
Systèmes
de peintures
Hempel
Bâtiments chauffés, avec une atmosphère
propre tels que des bureaux, des magasins,
des écoles ou des hôtels.
Page 24 - 25
C2
faible
Atmosphère faiblement polluée,
principalement les régions
rurales.
Bâtiments non chauffés où de la
condensation peut se produire, par exemple
des entrepôts, des gymnases.
Page 24 - 25
C3
moyenne
Atmosphère industrielle et
urbaine, avec un niveau moyen de
pollution à l'oxyde de soufre (IV)
Zones côtières à faible salinité.
Espace de production avec une forte humidité
et une certaine pollution de l'air, par exemple
des usines alimentaires, des blanchisseries,
des brasseries ou des crémeries.
Page 26 - 27
Usines chimiques, piscines, chantiers navals.
Page 28 - 29
Bâtiments et zones à condensation presque
constante et forte pollution.
Page 30 - 31
Bâtiments et zones à condensation presque
constante et forte pollution.
Page 32 - 33
C4
Zones industrielles et zones
côtières à salinité moyenne.
élevée
C5-I
très élevée Zones industrielles à forte
(secteur
industriel)
humidité et atmosphère agressive.
C5-M
très élevée Zones côtières et offshores
(secteur
maritime)
à forte salinité.
7
Les catégories pour l'eau et le sol, conformément à la norme ISO 12944, sont répertoriées comme suit :
Im1 eau douce
Im2 eau de mer ou saumâtre
Im3sol
8
Catégories
de
corrosivité
Environnement
Exemples d'environnements et de
structures
Im1
Eau douce
Installations en bordure de rivière,
centrales hydroélectriques
Im2
Eau de mer
ou saumâtre
Ports de mer avec structures suivantes :
vannes d'écluse, écluses (à étages),
pilotis, jetées, ouvrages en mer
Im3
Sol
Réservoirs souterrains, pilotis en acier,
pipelines
Systèmes
de peintures
Hempel
Página 32 - 33
COMMENT SÉLECTIONNER LE SYSTÈME DE PEINTURE APPROPRIÉ
b. Le type de surface à protéger
La conception d'un système de peinture implique normalement de traiter avec des
matériaux de construction tels que l'acier, l'acier galvanisé à chaud, l'acier métallisé
par pulvérisation, l'aluminium ou l'acier inoxydable. La préparation de la surface, les
produits de peinture utilisés (notamment le primaire) et l'épaisseur totale du système
dépendront principalement du matériau de construction à protéger.
c. L a résistance requise pour un système de peinture
La longévité d'un système de peinture se définit comme la durée écoulée jusqu'à ce
qu'une maintenance soit requise pour la première fois après l'application. La norme
ISO 12944 spécifie une plage de trois périodes pour catégoriser la durabilité :
FAIBLE – L
MOYENNE – M
ÉLEVÉE - H
2 à 5 ans
5 à 15 ans
plus de 15 ans
d. Planification du processus d'application de la peinture
Le calendrier et les différentes étapes de la construction d'un projet particulier déterminent
comment et quand devra être appliqué le système de peinture. Il convient de prendre en
compte les matériaux à leur stade de préfabrication, lorsque les composants sont préfabriqués en dehors du site et sur le site, et lorsque les étapes de la construction sont terminées.
Il est nécessaire de planifier le travail de façon à ce que la préparation de la surface et
la durée de séchage des produits peints, par rapport à la température et à l'humidité,
soient prises en compte. En outre, si une étape de la construction se déroule dans un
atelier à environnement protégé et que l'étape suivante se déroule sur le site, des intervalles de recouvrement doivent être également pris en compte
Le personnel expérimenté d'Hempel est toujours disponible pour assister ses clients
dans la sélection du système de revêtement le plus approprié en fonction de leurs
besoins et de leurs exigences. Pour de plus amples informations, veuillez contacter
votre représentant Hempel.
9
2
PRÉPARATION DE LA SURFACE
2.1 Degrés de préparation de la surface
Il existe de nombreuses manières de classer les degrés de préparation d’un substrat
d’acier, mais cette étude se concentre sur ceux présentés ci-dessous.
A. Degrés de préparation de la surface conformes à la norme ISO 8501-1
Degrés de préparation de la surface standard pour la préparation de la surface
du primaire par des méthodes de décapage abrasif
Sa 3
Nettoyage-décapage pour nettoyer visuellement l'acier
Lorsqu'elle est observée à l'œil nu, la surface doit être exempte d'huile, de graisse et de
saleté, ainsi que de calamine, de rouille, de revêtements peints et de matières étrangères1.
Elle doit présenter une couleur métallique uniforme.
Sa 2 ½
Nettoyage-décapage très approfondi
Lorsqu'elle est observée à l'œil nu, la surface doit être exempte d'huile, de graisse et de
saleté, de calamine, de rouille, de revêtements peints et de matières étrangères1. Toute
trace résiduelle de contamination ne doit être visible que comme des taches légères, sous
forme de points ou de bandes.
Sa 2
Nettoyage-décapage approfondi
Lorsqu'elle est observée à l'œil nu, la surface doit être exempte d'huile, de graisse et de
saleté, ainsi que de la majeure partie de la calamine, de la rouille, des revêtements peints
et des matières étrangères1. Toute contamination résiduelle doit adhérer fermement au
support. (voir la remarque 2 ci-dessous).
Sa 1
Nettoyage-décapage léger
Lorsqu'elle est observée à l'œil nu, la surface doit être exempte d'huile, de graisse et de
saleté, ainsi que de calamine, de rouille, de revêtements peints et de matières étrangères1.
Remarques :
1. Le terme « matières étrangères » peut comprendre des sels solubles dans l'eau et des résidus de soudure.
Il est impossible d'éliminer totalement ces polluants de la surface par nettoyage-décapage à sec, des outils
de nettoyage électriques ou un nettoyage à la flamme : un nettoyage-décapage humide peut être nécessaire.
2. La calamine, la rouille ou un revêtement peint est considéré comme faiblement adhérent s'il est possible de
l'éliminer en grattant avec un couteau à pointe émoussée.
10
PRÉPARATION DE LA SURFACE
Degrés de préparation standard pour la préparation de la surface du primaire
par un nettoyage à la main
St 3
Nettoyage très approfondi à la main et avec des outils électriques
Comme pour St 2, mais la surface doit être traitée beaucoup plus profondément pour
obtenir un brillant métallique à partir du substrat métallique.
St 2
Nettoyage approfondi à la main et avec des outils électriques
Lorsqu'elle est observée à l'œil nu, la surface doit être exempte d'huile, de graisse et de
saleté, ainsi que de calamine, de rouille, de revêtements peints et de matières étrangères
faiblement adhérents (voir la remarque ci-dessous).
Remarques : Le degré de préparation St 1 n'est pas mentionné parce qu'il correspond à une surface inappropriée pour la
peinture.
11
B. Degrés de préparation de la surface après un décapage à l'eau sous haute pression
Les degrés de préparation de la surface par un décapage à l'eau sous haute pression ne
doivent pas seulement inclure le degré de nettoyage mais également le degré de fleurette de
rouille, puisque celle-ci peut se produire sur un acier propre pendant la période de séchage.
Il existe plusieurs manières de classifier le degré auquel une surface en acier est préparée
après un décapage à l'eau sous haute pression.
Cette étude se réfère au degré de préparation standard de la norme ISO 8501-4 utilisant un
décapage à l'eau sous haute pression : « États de surface initiaux, degrés de préparation et
degrés de fleurette de rouille après décapage à l'eau sous haute pression »
La norme s'applique à la préparation de surface par un décapage à l'eau sous haute pression pour un revêtement de peinture. Elle distingue trois niveaux de nettoyage en référence
aux polluants visibles (Wa 1 – Wa 2½) tels que la rouille, la calamine, les anciens revêtements peints et d'autres matières étrangères :
Description de la surface après nettoyage :
12
Wa 1
Décapage léger à l'eau sous haute pression
Lorsqu'elle est observée à l'œil nu, la surface doit être exempte d'huile, de graisse, de
peinture écaillée ou endommagée, d'écailles de rouille et d'autres matières étrangères.
Toute contamination résiduelle doit être répartie de manière aléatoire et adhérer
fermement au support.
Wa 2
Décapage approfondi à l'eau sous haute pression
Lorsqu'elle est observée à l'œil nu, la surface doit être exempte d'huile, de graisse et
de saleté, ainsi que de la majeure partie de la rouille, des anciens revêtements peints
et d'autres matières étrangères. Toute contamination résiduelle doit être répartie de
manière aléatoire et peut être constituée de revêtements fermement adhérents au
support, de matières étrangères fermement adhérentes au support et de taches de rouille
précédemment existantes.
Wa 2½
Décapage très approfondi à l'eau sous haute pression
Lorsqu'elle est observée à l'œil nu, la surface doit être exempte de rouille, d'huile, de
graisse, de saleté, d'anciens revêtements peints et, à l'exception de légères traces, d'autres
matières étrangères. Une décoloration de la surface peut exister là où le revêtement
original n'était pas intact. La décoloration grise ou brune/noire observée sur l'acier piqué
et corrodé ne peut pas être éliminée par un nettoyage supplémentaire au jet d'eau.
PRÉPARATION DE LA SURFACE
Description de l'apparence de la surface en fonction des trois degrés de
fleurette de rouille :
L
Fleurette de rouille légère
Une surface qui, lorsqu'elle est observée à l'œil nu, montre en petites quantités une
couche de rouille jaune/brune à travers laquelle il est possible de voir le substrat d'acier.
La rouille (vue comme une décoloration) peut être répartie de façon homogène ou sous
forme de taches, mais elle adhère bien et n'est pas facilement éliminée par un essuyage
doux avec un chiffon.
M
Fleurette de rouille moyenne
Une surface qui, lorsqu'elle est observée à l'œil nu, montre une couche de rouille jaune/
brune qui obscurcit le substrat d'acier original. La rouille peut être répartie de façon
homogène ou sous forme de taches, mais elle adhère légèrement et marque à peine le
chiffon en cas d'essuyage de la surface.
H
Fleurette de rouille abondante
Une surface qui, lorsqu'elle est observée à l'œil nu, montre une couche de rouille rougejaune/brune qui obscurcit le substrat d'acier original et qui adhère peu au support. Cette
couche de rouille peut être répartie de façon homogène ou sous forme de taches, et elle
marque facilement le chiffon en cas d'essuyage de la surface.
13
2.2 Types de surface
A. Surfaces en acier
Pour s’assurer qu'un système de revêtement fournira une protection longue durée, il est essentiel de veiller à ce que la préparation de la surface appropriée soit réalisée avant toute
application de peinture. Pour cette raison, l'état initial du substrat d'acier doit être évalué.
En général, l'état d'un substrat d'acier avant l'application de peinture entre dans l'une
des trois catégories suivantes :
a) une structure en acier nue sans aucun revêtement de peinture anticorrosion antérieur
b) un substrat d'acier avec un primaire d'atelier comme revêtement
c) un substrat d'acier avec comme revêtement un système de peinture qui nécessite
d'être entretenu
Ces catégories sont détaillées ci-dessous.
a. Une structure en acier nue sans aucun revêtement de peinture anticorrosion antérieur
Les surfaces en acier qui n'ont jamais été protégées par un revêtement peint peuvent
être plus ou moins recouvertes par la rouille, la calamine et d'autres polluants (poussière, graisse, pollution ionique / sels solubles, résidus, etc.). L’état initial de ces surfaces est défini par la norme ISO 8501-1 : « Préparation des substrats d'acier avant
application de peintures et de produits assimilés – Évaluation visuelle de la propreté
d'un substrat ».
La norme ISO 8501-1 identifie quatre conditions initiales de l'acier : A, B, C, D :
14
A
Substrat d'acier largement recouvert de calamine adhérente
mais peu ou pas de rouille.
B
Substrat d'acier qui a commencé à rouiller et dont la calamine
a commencé à s'écailler.
C
Substrat d'acier sur lequel la calamine a rouillé ou peut être
éliminée par grattage, mais avec un léger piqué visible à l'œil nu.
D
Substrat d'acier sur lequel la calamine a rouillé et sur lequel
un piqué général est visible à l'œil nu.
PRÉPARATION DE LA SURFACE
Les photographies correspondantes montrent les niveaux de corrosion, les degrés
de préparation des substrats d'acier non protégés et les substrats d'acier après
élimination totale des revêtements précédents.
A GRADE Sa 2 1/2
A GRADE Sa 3
B GRADE Sa 2 1/2
B GRADE Sa 3
C GRADE Sa 2 1/2
C GRADE Sa 3
D GRADE Sa 2 1/2
D GRADE Sa 3
b. Substrat recouvert d'un primaire d'atelier
L'application de primaires d'atelier a pour principal objectif de protéger les tôles d'acier
et les composants structurels utilisés au stade de la préfabrication ou entreposés avant
qu'un système de peinture ne soit appliqué. L'épaisseur d'une couche de primaire d'atelier est normalement égale à 20 - 25 μm (ces chiffres correspondent à un panneau de
test lisse). Les tôles d'acier et les composants structurels revêtus de primaires d'atelier
peuvent être soudés.
Hempel propose les primaires d'atelier suivants :
HEMPEL'S SHOPPRIMER 15280 (durée de protection – 3 à 5 mois)
est un primaire époxydique solvanté, pigmenté avec du polyphosphate de zinc. Il est
conçu pour une application par pulvérisation automatique ou une application manuelle.
HEMPEL'S SHOPPRIMER ZS 15890 (durée de protection – 4 à 6 mois)
est un primaire solvanté au silicate de zinc, conçu pour une application par pulvérisation automatique.
HEMPEL'S SHOPPRIMER ZS 15820 (durée de protection – 3 à 5 mois)
est un primaire solvanté au silicate de zinc, conçu pour une application par pulvérisation automatique.
HEMUCRYL SHOPPRIMER 18250 (durée de protection – 3 à 5 mois)
est un primaire acrylique à base aqueuse. Il est conçu pour une application par pulvérisation automatique ou une application manuelle.
15
Les surfaces revêtues d'un primaire d'atelier
doivent être préparées correctement, avant
l'application d'un système de peinture de finition ; cette étape est appelée « seconde préparation de la surface ». Il est possible qu'il faille
éliminer partiellement ou entièrement un primaire d'atelier. La seconde préparation de surface sera déterminée en fonction du système
de peinture de finition, et les deux facteurs
clés à prendre en compte sont les suivants :
• la compatibilité entre le primaire d'atelier appliqué et le système de peinture de finition
• le profil de la surface obtenue pendant la
préparation antérieure à l'application du
primaire d'atelier, c'est-à-dire si le profil est
adapté au système de peinture de finition
Une surface revêtue d'un primaire d'atelier
doit toujours être soigneusement lavée avec
de l'eau et du détergent (par exemple HEMPEL’S LIGHT CLEAN 99350) à 15-20 MPa,
puis rincée avec soin avant l'application du
système de peinture. La corrosion et les dommages provoqués par les points de soudure
doivent être nettoyés au degré de préparation
indiqué par la norme ISO 8501-1.
c. Un substrat d'acier avec comme revêtement un système de peinture qui nécessite
d'être entretenu
L’état d'un système de peinture existant doit
être évalué en utilisant le degré de dégradation conformément à la norme, et cette procédure doit être réalisée à chaque fois qu'un
travail de maintenance est effectué. Il faudra
déterminer si le système doit être entièrement
éliminé ou si certaines parties du revêtement
peuvent être conservées. Pour les différentes
quantités de préparation de surface requises,
reportez-vous à la norme ISO 8501-2 : « Préparation des substrats d'acier avant application de peintures et de produits assimilés – Évaluation visuelle de la propreté d'un
substrat – Degrés de préparation des substrats d'acier précédemment revêtus après
décapage localisé des couches ».
B. Subjectiles d'acier inoxydable, d'acier galvanisé à chaud et d'aluminium
16
En plus de l'acier standard, d'autres matériaux non ferreux peuvent être utilisés dans la
construction tels que l'acier galvanisé à chaud,
l'aluminium ou les aciers fortement alliés. Tous
ces matériaux nécessitent une approche séparée en termes de préparation de surface et de
sélection d’un système de peinture.
a. Acier galvanisé à chaud
Lorsque l'acier galvanisé est exposé à l'atmosphère, la corrosion du zinc entraîne la formation de sels de zinc (rouille blanche) sur sa surface. Ces polluants varient en composition, en
adhérence, et influencent par conséquent les
propriétés adhésives des systèmes de peinture
à appliquer. Il est généralement considéré que
la meilleure surface pour la peinture est celle
au zinc pur (quelques heures après le processus de galvanisation) ou quand le zinc a déjà
réagi. Pour les stades intermédiaires, il est recommandé que les produits de la corrosion du
zinc soient éliminés en lavant la surface avec
le nettoyeur alcalin d'Hempel. Pour ce faire, il
suffit d'utiliser un mélange de 20 litres d'eau
pure et d'un demi-litre de détergent HEMPEL’S
LIGHT CLEAN 99350. Le mélange doit être
appliqué sur la surface, puis rincé après une
demi-heure, de préférence à haute pression. Si
nécessaire, le lavage peut être combiné avec
un nettoyage à la brosse à poils en nylon dur,
au papier de verre ou à l'abrasif (billes de verre,
sable, etc.). Pour les systèmes de revêtement
pour structures à faible corrosion, des primaires d'adhérence spéciaux sont recommandés. Pour les systèmes de revêtement pour
structures à forte corrosion, la préparation de
la surface doit inclure une préparation de surface mécanique, de préférence avec un décapage par balayage avec un abrasif minéral.
b. Aluminium et acier inoxydable
Dans le cas de l'aluminium et de l'acier inoxydable, la surface doit être nettoyée avec de
l'eau douce et du détergent, puis rincée soigneusement par un lavage sous pression
à l'eau douce. Pour obtenir une meilleure
adhérence du système de peinture, il est recommandé de réaliser un décapage avec un
minéral abrasif ou des brosses spéciales.
Pour de plus amples informations et des explications détaillées sur les processus
et les procédures de préparation de la surface, vous pouvez contacter votre représentant Hempel.
TEMPÉRATURES DE SERVICE MAXIMUM
3
TEMPÉRATURES DE SERVICE MAXIMUM
Les produits de peinture présentent différentes résistances aux températures, en fonction du liant et des pigments utilisés. La résistance aux températures des peinture de
type individuel est indiquée ci-dessous.
Température °C
Alkydes
Bitumes
Acryliques
Époxys
Polyuréthanes
Époxy Fenólica
Silicates
Silicones
Service sec en continu
Service court temporaire uniquement
L'adéquation dépendra de la pigmentation. Au-dessus de 400 °C,
seul un pigment aluminium est approprié.
17
4
PEINTURES HEMPEL
4.1. Types génériques
Hempel dispose des principaux types de peinture suivants :
mono composant :
a) Alkyde
b) Acrylique
c) Polysiloxane (pour des températures de service élevées)
bi composant :
a) Époxy (pure et modifiée)
b) Polyuréthane
c) Silicate de zinc
d) Hybrides de polysiloxane
4.2. Explication des noms de produit Hempel
Généralement, le nom d'une peinture Hempel est basé sur un nom de produit et un
nombre à cinq chiffres, par exemple HEMPATEX-HI BUILD 46410.
18
Le nom de produit indique le groupe et le type générique auxquels appartient la peinture,
comme indiqué dans le tableau suivant :
PEINTURES HEMPEL
Séchage physique :
HEMPATEX
Acrylique (avec solvant)
HEMUCRYL
Acrylique (à base aqueuse)
Réticulation chimique :
HEMPALIN
Alkyde, alkyde modifié (séchage par oxydation)
HEMULIN
Alkyde (à base aqueuse)
HEMPADUR
Époxy, époxy modifiée (avec ou sans solvant)
HEMUDUR
Époxy (à base aqueuse)
HEMPATHANE
Polyuréthane (avec solvant)
HEMUTHANE
Polyuréthane (à base aqueuse)
GALVOSIL
Silicate de zinc
HEMPAXANE
Hybride de polysiloxane (avec solvant)
19
Un nombre à 5 chiffres identifie les autres propriétés d'un produit. Les deux premiers
chiffres indiquent la fonction principale et le type générique. Le troisième et le quatrième
chiffre sont des numéros de série. Le cinquième chiffre indique les différentes formules
d'un même produit, par exemple réticulation à haute/basse température, réticulation
à température modérée, conformité avec la législation locale, etc. Par conséquent, les
quatre premiers chiffres définissent les performances du produit final, c'est-à-dire celles
du matériau peint sec et réticulé. Le cinquième chiffre traite généralement des conditions
d'application ; toutefois, il peut être également utilisé uniquement à des fins logistiques.
Premier chiffre :
0––––
1––––
2––––
3––––
4––––
Fonction :
Vernis clairs, diluants
Primaire pour l'acier et les autres métaux
Primaire pour les substrats non métalliques
Produit-colle, matériau à fraction solide
Revêtement intermédiaire, revêtement fortement chargé
et utilisé avec/sans primaire et revêtement de finition
Couche de finition
Divers
Peinture antifouling
Divers
Hybride de polysiloxane (avec solvant)
5––––
6––––
7––––
8––––
9––––
Deuxième chiffre :
–0–––
–1–––
–2–––
Type générique :
Asphalte, brai, bitume, goudron
Huile, vernis à l'huile, alkyde longue en huile
Alkyde moyenne à longue en huile
Alkyde courte en huile, époxy ester, alkyde silicone,
alkyde uréthane
Divers
Liant réactif (non oxydant), mono composant ou bi composant
Liant de séchage physique (avec solvant) (autre que - 0 - - -)
Divers
Dispersion aqueuse, diluant
Divers
–3–––
–4–––
–5–––
–6–––
–7–––
–8–––
–9–––
Exemple de nom de produit : HEMPATEX ENAMEL 56360
20
5
_
_
_
_
6
_
_
_
_
3
_
_
_
6
_
_
_
_
0
Peinture de finition
Séchage physique
Numéro de série
Formule standard
HEMPATEX
PEINTURES HEMPEL
Les Fiches produits et les
Fiches de sécurité Hempel
sont disponibles sur le
site internet Hempel,
en langue française.
Comment trouver les
Fiches produits :
www.hempel.fr
4.3. Identification des teintes Hempel
Les peintures, notamment les primaires, sont identifiées par un nombre à 5 chiffres,
comme suit :
Blanc10000
Blanc cassé, gris
10010 - 19980
Noir19990
Jaune, crème, chamois
20010 - 29990
Bleu, violet
30010 - 39990
Vert
40010 - 49990
Rouge, orange, rose
50010 - 59990
Brun
60010 - 69990
Les numéros des teintes standard Hempel ne correspondent pas exactement aux numéros des couleurs standard officielles. Toutefois, dans le cas des peintures de finition
ou d'autres produits sélectionnés, les teintes correspondant à des couleurs standard
officielles telles que RAL, BS, NCS, etc., peuvent être établies.
Exemple d'identification des teintes : HEMPADUR 45143-12170
Peinture HEMPADUR 45143
en teinte standard Hempel 12170 – gris pâle
HEMPADUR
21
5
DÉFINITIONS UTILES
Il existe plusieurs termes et définitions utiles
employés dans les technologies de protection des revêtements. Nous vous détaillons
ici les termes indispensables à connaître
lorsqu'il s'agit de peintures :
Fraction solide
L'expression fraction solide (VS) se réfère,
sous la forme d'un pourcentage, au rapport
suivant :
Epaisseur de film sec
Epaisseur de film humide
Cette expression doit être comprise comme
le rapport entre l'épaisseur de la couche
sèche et l'épaisseur de la couche humide du
revêtement, appliqué à la couche indiquée
dans des conditions de laboratoire, et où aucune perte de peinture n'est constatée.
Rendement superficiel spécifique
Le rendement superficiel spécifique d'une
peinture, dans une épaisseur de couche
sèche donnée sur une surface entièrement
lisse, est calculé comme suit :
% de fraction solide x 10 = m2/litre
Épaisseur de la couche sèche (micron)
Consommation pratique
La consommation pratique est évaluée en
multipliant la consommation théorique par
un facteur de consommation pertinent (CF).
Il est impossible de mentionner le facteur
de consommation ou la consommation pratique dans la fiche des données de produit,
parce qu'il dépend d'un certain nombre de
conditions externes, telles que :
la couche moyenne sera plus élevée que
l'épaisseur de la couche sèche indiquée,
afin de respecter la règle 80:20 par exemple.
Cela signifie que la consommation de peinture sera supérieure à la quantité calculée théorique, si vous souhaitez atteindre
l'épaisseur minimum de la couche spécifiée.
b. Dimensions et forme de la surface :
Les surfaces complexes et de petites dimensions entraîneront une consommation plus
importante, à cause d'un surplus de pulvérisation, que les surfaces carrées et plates,
qui sont utilisées pour le calcul théorique.
c. Inégalités de surface du substrat :
Lorsqu'un substrat présente une surface
particulièrement rugueuse, celle-ci crée un
« volume mort » qui utilisera plus de peinture
que dans le cas d'une surface lisse, et cela
affectera tous les calculs théoriques. Dans le
cas des primaires d'atelier avec une couche
fine, la surface semblera plus grande et
entraînera une consommation de peinture
plus élevée, puisque la couche de peinture
devra recouvrir les inégalités de surface.
d. Pertes physiques :
Des facteurs tels que les résidus dans
les bidons, les pompes et la tuyauterie, la
peinture abandonnée à cause d'une date
de péremption périmée, les pertes dues
aux conditions atmosphériques, les faibles
compétences du peintre, etc., contribueront
tous à augmenter la consommation.
a. Ondulation de la couche de peinture :
Lorsque la peinture est appliquée à la main,
la couche présentera une certaine ondulation en surface. De même, l'épaisseur de
22
Pour de plus amples informations sur les définitions et les explications, veuillez
contacter votre représentant Hempel.
SYSTÈMES DE PEINTURE HEMPEL
6
SYSTÈMES DE PEINTURE HEMPEL
SYSTÈMES DE PEINTURE RECOMMANDÉS
POUR LES DIFFÉRENTES CATÉGORIES
DE CORROSIVITÉ ATMOSPHÉRIQUE
ET AUTRES TYPES D'ENVIRONNEMENT
(conformément à la norme ISO 12944-5:2007)
CATÉGORIE DE CORROSIVITÉ C1/C2
CATÉGORIE DE CORROSIVITÉ C3
CATÉGORIE DE CORROSIVITÉ C4
CATÉGORIE DE CORROSIVITÉ C5-I
CATÉGORIE DE CORROSIVITÉ C5-M
STRUCTURES IMMERGÉES
STRUCTURES RÉSISTANTES À LA CHALEUR
CATÉGORIE DE CORROSIVITÉ C1/C2
SYSTÈMES DE PEINTURE HEMPEL
Systèmes d'échantillonnage correspondant aux catégories* de corrosivité C1/C2
Durée de Système
Type de peinture
vie estimée
N°
2-5
ans
1
Alkyde (SB)
Alkyde (SB)
2
SB Alkyde
SB Alkyde
3
Alkyde (WB)
Alkyde (WB)
4
SB Polyuréthane
5
Polyuréthane (SB)
Durée de Système
Type de peinture
vie estimée
N°
5 - 15
ans
24
1
Alkyde (SB)
Alkyde (SB)
2
SB Alkyde
SB Alkyde
3
Alkyde (WB)
Alkyde (WB)
4
SB Polyuréthane
5
Époxy (SB)
6
Polyuréthane (SB)
Échantillons des Systèmes
de Peinture Hempel
1x HEMPAQUICK PRIMER 13624
1x HEMPAQUICK ENAMEL 53840
Totale DFT
1x HEMPEL’S SPEED-DRY ALKYD 43140
1x HEMPEL’S SPEED-DRY ALKYD 43140
Totale DFT
1x HEMULIN PRIMER 18310
1x HEMULIN ENAMEL 58380
Totale DFT
1x HEMPATHANE FAST DRY 55750
Totale DFT
1x HEMPATHANE HS 55610
Totale DFT
Échantillons des Systèmes
de Peinture Hempel
1x HEMPAQUICK PRIMER 13624
1x HEMPAQUICK ENAMEL 53840
Totale DFT
1x HEMPEL’S SPEED-DRY ALKYD 43140
1x HEMPEL’S SPEED-DRY ALKYD 43140
Totale DFT
1x HEMULIN PRIMER 18310
1x HEMULIN ENAMEL 58380
Totale DFT
1x HEMPATHANE FAST DRY 55750
Totale DFT
1x HEMPADUR FAST DRY 45410
Totale DFT
1x HEMPATHANE HS 55610
Totale DFT
Épaisseur
(micron)
40
40
80 μm
40
40
80 μm
40
40
80 μm
80
80 μm
80
80 μm
Épaisseur
(micron)
80
40
120 μm
60
60
120 μm
80
40
120 μm
120
120 μm
120
120 μm
120
120 μm
Durée de Système
Type de peinture
vie estimée
N°
> 15
années
1
Alkyde (SB)
Alkyde (SB)
2
SB Alkyde
SB Alkyde
3
Alkyde (SB)
Alkyde (SB)
4
Acrylique (WB)
Acrylique (WB)
5
Époxy (SB)
6
SB Polyuréthane
7
Époxy (SB)
Polyuréthane (SB)
8
SB Époxy
SB Polyuréthane
9
Époxy (WB)
Polyuréthane (WB)
Échantillons des Systèmes
de Peinture Hempel
2x HEMPAQUICK PRIMER 13624
1x HEMPAQUICK ENAMEL 53840
Totale DFT
1x HEMPEL’S SPEED-DRY ALKYD 43140
1x HEMPEL’S SPEED-DRY ALKYD 43140
Totale DFT
2x HEMULIN PRIMER 18310
1x HEMULIN ENAMEL 58380
Totale DFT
2x HEMUCRYL PRIMER HB 18032
1x HEMUCRYL ENAMEL HB 58030
Totale DFT
1x HEMPADUR MASTIC 45880
Totale DFT
1x HEMPATHANE FAST DRY 55750
Totale DFT
1x HEMPADUR FAST DRY 17410
1x HEMPATHANE HS 55610
Totale DFT
1x HEMPADUR HEMPADUR 17410
1x HEMPATHANE FAST DRY 55750
Totale DFT
1x HEMUDUR 18500
1x HEMUTHANE ENAMEL 58510
Totale DFT
Épaisseur
(micron)
120
40
160 μm
80
80
160 μm
120
40
160 μm
120
40
160 μm
160
160 μm
160
160 μm
100
60
160 μm
100
60
160 μm
100
60
160 μm
* Pour les endroits où un décapage serait impossible après production, l'utilisation d'un primaire d'atelier est
en option. Contactez Hempel pour obtenir des conseils plus spécifiques sur le meilleur choix d'un primaire
d'atelier et la nécessité d'un seconde préparation de surface.
** Les peintures alkydes solvantées mentionnées dans la brochure doivent être appliquées dans des lieux
soumis à la Directive sur l'émission de solvants (veuillez contacter votre bureau Hempel pour de plus amples
informations).
SB = avec solvant
WB = à base aqueuse
DFT = Épaisseur sèche
C1/C2
CATÉGORIE DE CORROSIVITÉ C1/C2
CATÉGORIE DE CORROSIVITÉ C3
SYSTÈMES DE PEINTURE HEMPEL
Systèmes d'échantillonnage correspondant à la catégorie* de corrosivité C3
Durée de Système
Type de peinture
vie estimée
N°
2-5
ans
1
Alkyde (SB)
Alkyde (SB)
2
SB Alkyde
SB Alkyde
3
Alkyde (WB)
Alkyde (WB)
4
Époxy (SB)
5
Polyuréthane (SB)
6
SB Polyuréthane
Durée de Système
Type de peinture
vie estimée
N°
5 - 15
ans
26
1
Acrylique (WB)
Acrylique (WB)
2
Époxy (SB)
Polyuréthane (SB)
3
SB Époxy
SB Polyuréthane
4
Époxy (WB)
Polyuréthane (WB)
Échantillons des Systèmes
de Peinture Hempel
1x HEMPAQUICK PRIMER 13624
1x HEMPAQUICK ENAMEL 53840
Totale DFT
1x HEMPEL’S SPEED-DRY ALKYD 43140
1x HEMPEL’S SPEED-DRY ALKYD 43140
Totale DFT
1x HEMULIN PRIMER 18310
1x HEMULIN ENAMEL 58380
Totale DFT
1x HEMPADUR FAST DRY 45410
Totale DFT
1x HEMPATHANE HS 55610
Totale DFT
1x HEMPATHANE FAST DRY 55750
Totale DFT
Échantillons des Systèmes
de Peinture Hempel
1x HEMUCRYL PRIMER HB 18032
1x HEMUCRYL ENAMEL HB 58030
Totale DFT
1x HEMPADUR FAST DRY 17410
1x HEMPATHANE HS 55610
Totale DFT
1x HEMPADUR HEMPADUR FAST DRY 17410
1x HEMPATHANE FAST DRY 55750
Totale DFT
1x HEMUDUR 18500
1x HEMUTHANE ENAMEL 58510
Totale DFT
Épaisseur
(micron)
80
40
120 μm
60
60
120 μm
80
40
120 μm
120
120 μm
120
120 μm
120
120 μm
Épaisseur
(micron)
100
60
160 μm
100
60
160 μm
80
80
160 μm
100
60
160 μm
C3
CATÉGORIE DE CORROSIVITÉ C3
Durée de Système
Type de peinture
vie estimée
N°
> 15
années
1
Acrylique (WB)
Acrylique (WB)
2
Époxy (SB)
Polyuréthane (SB)
3
Époxy (WB)
Polyuréthane (WB)
4
Zincépoxy (SB)
Époxy (SB)
Polyuréthane (SB)
Échantillons des Systèmes
de Peinture Hempel
2x HEMUCRYL PRIMER HB 18032
1x HEMUCRYL ENAMEL HB 58030
Totale DFT
1x HEMPADUR FAST DRY 17410
1x HEMPATHANE HS 55610
Totale DFT
2x HEMUDUR 18500
1x HEMUTHANE ENAMEL 58510
Totale DFT
1x HEMPADUR ZINC 17360
1x HEMPADUR FAST DRY 17410
1x HEMPATHANE HS 55610
Totale DFT
Épaisseur
(micron)
125
75
200 μm
125
75
200 μm
140
60
200 μm
40
70
50
160 μm
* Pour les endroits où un décapage de seconde préparation de surface serait impossible après production,
l'utilisation d'un acier recouvert d'un primaire d'atelier est en option. Des primaires d'atelier à base de silicate
de zinc, par exemple Hempel’s Shopprimer ZS 15890 ou 15820, sont préférés, notamment pour un recouvrement ultérieur avec des peintures au zinc – Des primaires d'atelier à base d'époxy, par exemple Hempel Shopprimer 15280 ou 18580, peuvent être également utilisés dans le cas d'un recouvrement ultérieur avec des
peintures sans zinc. Contactez Hempel pour obtenir des conseils plus spécifiques sur le meilleur choix d'un
primaire d'atelier et la nécessité d'un seconde préparation de surface.
** Les peintures alkydes solvantées mentionnées dans la brochure doivent être appliquées dans des lieux
soumis à la Directive sur l'émission de solvants (veuillez contacter votre bureau Hempel pour de plus amples
informations).
SB = avec solvant
WB = à base aqueuse
DFT = Épaisseur sèche
CATÉGORIE DE CORROSIVITÉ C4
SYSTÈMES DE PEINTURE HEMPEL
Systèmes d'échantillonnage correspondant à la catégorie* de corrosivité C4
Durée de Système
Type de peinture
vie estimée
N°
2-5
ans
1
2
2
5 - 15
ans
3
4
28
Épaisseur
(micron)
Acrylique (WB)
Acrylique (WB)
2x HEMUCRYL PRIMER HB 18032
1x HEMUCRYL ENAMEL HB 58030
Totale DFT
140
60
200 μm
Époxy (SB)
2x HEMPADUR MASTIC 45880
200
200 μm
Totale DFT
Échantillons des Systèmes
de Peinture Hempel
Épaisseur
(micron)
2x HEMPADUR FAST DRY 17410
1x HEMPATHANE HS 55610
Totale DFT
180
60
240 μm
Époxy (WB)
Polyuréthane (WB)
2x HEMUDUR 18500
1x HEMUTHANE ENAMEL 58510
Totale DFT
180
60
240 μm
Zincépoxy (SB)
Époxy (SB)
Polyuréthane (SB)
1x HEMPADUR ZINC 17360
1x HEMPADUR FAST DRY 17410
1x HEMPATHANE HS 55610
Époxy (WB)
Polyuréthane (WB)
Totale DFT
1x HEMUDUR 18500
1x HEMUTHANE ENAMEL 58510
Totale DFT
60
80
60
200 μm
80
60
140 μm
Durée de Système
Type de peinture
vie estimée
N°
1
Échantillons des Systèmes
de Peinture Hempel
Époxy (SB)
Polyuréthane (SB)
Durée de Système Type de peinture
vie estimée
N°
5 - 15
ans
1
Duplex (OH)
Échantillons des Systèmes
de Peinture Hempel
Épaisseur
(micron)
1x HEMPADUR 15553
60
1x HEMPADUR FAST DRY 17410
80
1x HEMPATHANE HS 55610
40
Totale DFT
Échantillons des Systèmes
de Peinture Hempel
Épaisseur
(micron)
Époxy (SB)
Polyuréthane (SB)
2x HEMPADUR FAST DRY 17410
1x HEMPATHANE HS 55610
220
60
280 μm
Époxy (WB)
Polyuréthane (WB)
Polyuréthane (SB)
2x HEMUDUR 18500
1x HEMUTHANE ENAMEL 58510
SB Zincépoxy
SB Époxy
SB Polyuréthane
1x HEMPADUR ZINC 17360
1x HEMPADUR FAST DRY 17410
1x HEMPATHANE DTM 55620
Zincépoxy (SB)
Époxy (SB)
Polyuréthane (SB)
1x HEMPADUR ZINC 17360
1x HEMPADUR FAST DRY 17410
1x HEMPATHANE HS 55610
Époxy (WB)
Polyuréthane (WB)
Durée de Système
Type de peinture
vie estimée
N°
1
Totale DFT
2
> 15
années
3
4
5
180 μm
Totale DFT
60
120
60
240 μm
Totale DFT
60
100
80
240 μm
Totale DFT
1x HEMUDUR 18500
1x HEMUTHANE ENAMEL 58510
Totale DFT
60
120
60
240 μm
120
60
240 μm
C4
CATÉGORIE DE CORROSIVITÉ C4
CATÉGORIE DE CORROSIVITÉ C5-I
SYSTÈMES DE PEINTURE HEMPEL
Systèmes d'échantillonnage correspondant à la catégorie* de corrosivité industrielle C5
Durée de Système
Type de peinture
vie estimée
N°
1
2
Époxy (SB)
Échantillons des Systèmes
de Peinture Hempel
Épaisseur
(micron)
2x HEMPADUR QUATTRO 17634
Totale DFT
Zincépoxy (SB)
Époxy (SB)
1x HEMPADUR ZINC 17360
1x HEMPADUR FAST DRY 17410
Polyuréthane (SB)
1x HEMPATHANE HS 55610
60
120
Totale DFT
5 - 15
ans
3
SB Zincépoxy
SB Époxy
1x HEMPADUR ZINC 17360
1x HEMPADUR FAST DRY 17410
SB Polyuréthane
1x HEMPATHANE DTM 55620
80
1
2x HEMUDUR 18500
120
Polyuréthane (WB)
1x HEMUTHANE ENAMEL 58510
Totale DFT
60
180 μm
Duplex (OH)
Échantillons des Systèmes
de Peinture Hempel
Épaisseur
(micron)
1x HEMPADUR 15553
80
1x HEMPADUR FAST DRY 17410
120
1x HEMPATHANE HS 55610
40
Totale DFT
30
240 μm
Époxy (WB)
Durée de Système
Type de peinture
vie estimée
N°
5 - 15
ans
60
240 μm
60
100
Totale DFT
4
300
300 μm
240 μm
CATÉGORIE DE CORROSIVITÉ C5-I
1
2
> 15
années
3
4
5
Échantillons des Systèmes
de Peinture Hempel
Épaisseur
(micron)
Époxy (SB)
Polyuréthane (SB)
2x HEMPADUR MASTIC 45880/W
1x HEMPATHANE HS 55610
Totale DFT
260
60
320 μm
Zincépoxy (SB)
Époxy (SB)
Polyuréthane (SB)
1x HEMPADUR ZINC 17360
2x HEMPADUR FAST DRY 17410
1x HEMPATHANE HS 55610
Totale DFT
60
200
60
320 μm
SB Zincépoxy
SB Époxy
SB Polyuréthane
1x HEMPADUR ZINC 17360
2x HEMPADUR FAST DRY 17410
1x HEMPATHANE DTM 55620
Époxy (WB)
Polyuréthane (WB)
Totale DFT
2x HEMUDUR 18500
1x HEMUTHANE ENAMEL 58510
Totale DFT
60
180
80
320 μm
200
60
260 μm
1x HEMPEL’s GALVOSIL 15700
2x HEMPADUR MASTIC 45880/W
1x HEMPATHANE HS 55610
Totale DFT
60
200
60
320 μm
Zincsilicate (SB)
Époxy (SB)
Polyuréthane (SB)
* Pour les endroits où un décapage de seconde préparation de surface serait impossible après production,
l'utilisation d'un acier recouvert d'un primaire d'atelier est en option. Des primaires d'atelier à base de silicate
de zinc, par exemple Hempel’s Shopprimer ZS 15890 ou 15820, sont préférés, notamment pour un recouvrement ultérieur avec des peintures au zinc – Des primaires d'atelier à base d'époxy, par exemple Hempel Shopprimer 15280 ou 18580, peuvent être également utilisés dans le cas d'un recouvrement ultérieur avec des
peintures sans zinc. Contactez Hempel pour obtenir des conseils plus spécifiques sur le meilleur choix d'un
primaire d'atelier et la nécessité d'un seconde préparation de surface.
SB = avec solvant
WB = à base aqueuse
DFT = Épaisseur sèche
C5-I
Durée de Système
Type de peinture
vie estimée
N°
CATÉGORIE DE CORROSIVITÉ C5-M
SYSTÈMES DE PEINTURE HEMPEL
Systèmes d'échantillonnage correspondant à la catégorie* de corrosivité marine C5
Durée de Système
Type de peinture
vie estimée
N°
1
2
5 - 15
ans
3
4
Époxy (SB)
Échantillons des Systèmes
de Peinture Hempel
Épaisseur
(micron)
2x HEMPADUR QUATTRO 17634
Totale DFT
Zincépoxy (SB)
Époxy (SB)
1x HEMPADUR ZINC 17360
1x HEMPADUR FAST DRY 17410
Polyuréthane (SB)
1x HEMPATHANE HS 55610
60
120
Totale DFT
60
240 μm
Époxy (WB)
Polyuréthane (WB)
2x HEMUDUR 18500
1x HEMUTHANE ENAMEL 58510
Totale DFT
120
60
180 μm
SB Zincépoxy
SB Époxy
1x HEMPADUR ZINC 17360
1x HEMPADUR FAST DRY 17410
60
100
SB Polyuréthane
1x HEMPATHANE DTM 55620
Totale DFT
32
300
300 μm
80
240 μm
CATÉGORIE DE CORROSIVITÉ C5-M
1
2
> 15
années
3
4
5
Échantillons des Systèmes
de Peinture Hempel
Épaisseur
(micron)
Époxy (SB)
Polyuréthane (SB)
2x HEMPADUR MASTIC 45880/W
1x HEMPATHANE HS 55610
Totale DFT
260
60
320 μm
Zincépoxy (SB)
Époxy (SB)
Polyuréthane (SB)
1x HEMPADUR ZINC 17360
2x HEMPADUR FAST DRY 17410
1x HEMPATHANE HS 55610
Totale DFT
60
200
60
320 μm
SB Zincépoxy
SB Époxy
SB Polyuréthane
1x HEMPADUR ZINC 17360
2x HEMPADUR FAST DRY 17410
1x HEMPATHANE DTM 55620
Époxy (WB)
Polyuréthane (WB)
Totale DFT
2x HEMUDUR 18500
1x HEMUTHANE ENAMEL 58510
Totale DFT
60
180
80
320 μm
200
60
260 μm
1x HEMPEL’s GALVOSIL 15700
2x HEMPADUR MASTIC 45880/W
1x HEMPATHANE HS 55610
Totale DFT
60
200
60
320 μm
Zincsilicate (SB)
Époxy (SB)
Polyuréthane (SB)
* Pour les endroits où un décapage de seconde préparation de surface serait impossible après production,
l'utilisation d'un acier recouvert d'un primaire d'atelier est en option. Des primaires d'atelier à base de silicate
de zinc, par exemple Hempel’s Shopprimer ZS 15890 ou 15820, sont préférés, notamment pour un recouvrement ultérieur avec des peintures au zinc – Des primaires d'atelier à base d'époxy, par exemple Hempel Shopprimer 15280 ou 18580, peuvent être également utilisés dans le cas d'un recouvrement ultérieur avec des
peintures sans zinc. Contactez Hempel pour obtenir des conseils plus spécifiques sur le meilleur choix d'un
primaire d'atelier et la nécessité d'un seconde préparation de surface.
SB = avec solvant
WB = à base aqueuse
DFT = Épaisseur sèche
C5-M
Durée de Système
Type de peinture
vie estimée
N°
STRUCTURES IMMERGÉES
SYSTÈMES DE PEINTURE HEMPEL
1. Pour les structures en acier immergées dans l'eau (à l'exclusion de l'eau potable)
ou enterrées dans le sol
Durée de Système
Type de peinture
vie estimée
N°
Échantillons des Systèmes
de Peinture Hempel
Épaisseur
(micron)
1
Époxy
Époxy
HEMPADUR QUATTRO 17634
HEMPADUR QUATTRO 17634
2
Époxy
Époxy
HEMPADUR MASTIC 45880/W
HEMPADUR MASTIC 45880
3
Époxy GS
Époxy GS
Totale DFT
HEMPADUR MULTI-STRENGTH GF 35870
HEMPADUR MULTI-STRENGTH GF 35870
Totale DFT
Totale DFT
5 - 15
ans
Durée de Système
Type de peinture
vie estimée
N°
1
> 15
années
2
3
34
Époxy
Époxy
Époxy
Époxy
Époxy
Époxy
Époxy
Époxy
Échantillons des Systèmes
de Peinture Hempel
HEMPADUR QUATTRO 17634
HEMPADUR QUATTRO 17634
HEMPADUR QUATTRO 17634
Totale DFT
HEMPADUR MULTI-STRENGTH 45703
HEMPADUR MULTI-STRENGTH 45753
HEMPADUR MULTI-STRENGTH 45753
Totale DFT
HEMPADUR MULTI-STRENGTH 45851
HEMPADUR MULTI-STRENGTH 45851
Totale DFT
190
190
380 μm
190
190
380 μm
400
60
460 μm
Épaisseur
(micron)
150
150
150
450 μm
150
150
150
450 μm
250
250
500 μm
STRUCTURES IMMERGÉES
2. Pour les structures en acier immergées dans de l'eau potable
Durée de Système
Type de peinture
vie estimée
N°
> 15
années
1
Échantillons des Systèmes
de Peinture Hempel
Épaisseur
(micron)
Époxy
(oplosmiddelvrij)
HEMPADUR 35560
200
Époxy
(oplosmiddelvrij)
HEMPADUR 35560
200
Totale DFT
400 μm
3. Revêtements de cuve pour combustibles (pétrole brut, carburéacteur, essence, etc.)
Échantillons des Systèmes
de Peinture Hempel
Épaisseur
(micron)
Époxy (fenol)
HEMPADUR 85170
150
Époxy (fenol)
HEMPADUR 85170
150
Totale DFT
300 μm
Pour obtenir des recommandations sur les revêtements de cuve pour d'autres produits
chimiques, contactez votre bureau Hempel.
SB = avec solvant
WB = à base aqueuse
DFT = Épaisseur sèche
STRUCTURES
IMMERGÉES
Type de peinture
STRUCTURES RÉSISTANTES À LA CHALEUR
SYSTÈMES DE PEINTURE HEMPEL
Pour les structures en acier qui nécessitent d'être résistantes à la chaleur
Type de peinture
Échantillons des Systèmes
de Peinture Hempel
Épaisseur
(micron)
Zincsilicate
HEMPEL’S GALVOSIL 15700
75
Silicone
HEMPEL’S SILICONE ALUMINIUM 56914
25
Silicone
HEMPEL’S SILICONE ALUMINIUM 56914
25
Totale DFT
125 μm
Résistance maximum à la chaleur : 500°C
Type de peinture
Échantillons des Systèmes
de Peinture Hempel
Épaisseur
(micron)
Silicone
HEMPEL’S SILICONE ALUMINIUM 56914
25
Silicone
HEMPEL’S SILICONE ALUMINIUM 56914
25
Silicone
HEMPEL’S SILICONE ALUMINIUM 56914
25
Totale DFT
Résistance maximum à la chaleur : 600°C
36
75 μm
STRUCTURES RÉSISTANTES À LA CHALEUR
Type de peinture
Zincsilicate
Échantillons des Systèmes
de Peinture Hempel
Épaisseur
(micron)
HEMPEL’S GALVOSIL 15700
80
Totale DFT
80 μm
Résistance maximum à la chaleur : 500°C
Certains des systèmes Hempel ont été testés en conformité avec la norme ISO 12944-6.
Pour de plus amples informations, veuillez contacter votre bureau Hempel.
Hempel peut vous proposer de nombreux autres systèmes de revêtement adaptés
à vos besoins spécifiques. Pour de plus amples informations, veuillez contacter votre
représentant Hempel.
SB = avec solvant
WB = à base aqueuse
DFT = Épaisseur sèche
38
39
NL 08/2014 FR
HEMPEL (France) SAS
5 Rue De L'Europe
F-60149 Saint Crepin-Ibouvillers
Tel.: +33 (0) 344082890
Fax: +33 (0) 344082899
E-mail: sales-fr@hempel.com
www.hempel.fr
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
4
Taille du fichier
2 298 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler