close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Actualité de Télécom ParisTech

IntégréTéléchargement
Actualité de Télécom ParisTech
La Taxe d’Apprentissage, un financement indispensable au développement des formations de Télécom ParisTech
Télécom ParisTech doit faire face à un
besoin accru de financement
La formation d’un ingénieur nécessite
des ressources importantes. Le coût
de formation est estimé à environ
18 000 € par an.
Dans le contexte actuel de tension des crédits
publics, Télécom ParisTech doit faire face à un
besoin croissant d’autofinancement ; celui-ci
représente aujourd‘hui près de 30% de son
budget.
Ceci n’est possible qu’avec le soutien
financier des entreprises, notamment via la
taxe d’apprentissage.
La taxe d’apprentissage est une source de
financement indispensable
Les fonds perçus contribuent au :
•Renouvellement permanent des équipements
pédagogiques et matériels de laboratoires
qui servent de support aux travaux pratiques
des étudiants
• Recrutement d’enseignants vacataires
dans les domaines hautement spécialisés
tels que : informatique dans les nuages
« cloud », machine learning, smart grids, Big
Data, Internet des objets,…
300 doctorants, partenaire privilégié des plus
grands acteurs mondiaux des Technologies de
l’Information.
• L’ouverture sociale et la diversité des
profils
Télécom ParisTech a ouvert en 2010, une
formation par apprentissage associée à un
nouveau vivier de recrutement.
Attention : Réforme de la taxe
d’apprentissage
La récente réforme de la taxe d’apprentissage
a considérablement réduit la part affectée
aux Grandes Ecoles (part dite barème
catégorie B). De ce fait, les montants
collectés par Télécom ParisTech en 2015 ont
fortement diminué, fragilisant le budget de
l’école.
La Conférence des Grandes Ecoles (CGE) et
la Conférence des Directeurs des Ecoles
Françaises d’Ingénieurs ont mesuré les
conséquences de la réforme de la taxe
d’apprentissage. Fondée sur les réponses
d’un panel représentatif de 120 écoles,
l’enquête montre une baisse moyenne de 37%
pour l’ensemble des Grandes Ecoles toutes
spécialités confondues.
Dans ce contexte défavorable, Télécom
ParisTech a plus que jamais besoin du
soutien des entreprises et du relais de ses
diplômés.
Vous aiderez ainsi Télécom ParisTech à:
• Devenir le collège de l’innovation par le
numérique de ParisSaclay,
• Former les inventeurs, entrepreneurs et
transformateurs du monde numérique,
• Propager le numérique qui révolutionne
l’économie et la société et crée de
nouvelles opportunités pour l’économie
française.
Trois raisons de soutenir Télécom ParisTech
• Une formation d’excellence : Au sein de
l’Institut Mines-Télécom, Télécom ParisTech
est la première grande école française des
technologies de l’information. Reconnue pour
son excellence pédagogique et sa dimension
internationale, Télécom ParisTech forme des
Le saviez-vous ? La part barème
ingénieurs et managers de haut niveau aptes
(catégorie B) ne représente seulement
à innover et entreprendre dans un monde
que 8.05 % de la taxe d’apprentissage
numérique.
de
votre entreprise. Pour être certain
• Une recherche au service de
l’enseignement et des entreprises que la Taxe d’Apprentissage arrive à
Télécom ParisTech est un acteur majeur de la votre école, insistez pour que la part
recherche dans le domaine du numérique, fort versée à Télécom ParisTech le soit sur le
de ses 200 enseignants chercheurs et de ses «barème» (catégorie B).
Versement à effectuer avant le 1er mars 2016
Plus d’information : www.telecom-paristech.fr, rubrique taxe d’apprentissage
La taxe d’apprentissage : une
contribution indispensable
« Ton entreprise doit soutenir l’Ecole et
participer à son développement ! »
Laurent Soulier (1998),
Président de Télécom ParisTech alumni
« Je compte sur chacun d’entre vous !
En convaincant votre entreprise de
verser à l’école une partie de sa taxe
d’apprentissage, vous l’aiderez à
accroitre son niveau d’excellence
et soutiendrez la formation de ceux
qui demain seront à vos côtés. »
Yves Poilane (1984),
Directeur de Télécom ParisTech
« Désigner Télécom ParisTech comme
bénéficiaire de la taxe d’apprentissage,
c’est aussi une façon de remercier notre
école de tout ce qu’elle nous a apporté ! »
Pascal Imbert (1982),
Président du Directoire de Solucom
Merci à nos contributeurs !
En 2015, plus de 300 entreprises nous
ont apporté leurs contributions via la
taxe d’apprentissage, parmi lesquelles :
GOOGLE France, ATOS, COLT COMMUNICATIONS,
KORIAN, SOLUCOM, THALES (Groupe), ORANGE,
Mc KINSEY, EDF, AMADEUS, GEMALTO, BOUYGUES
TELECOM, HUAWEI TECHNOLOGIES, OBERTHUR
TECHNOLOGIES, CANAL PLUS, AXA, ACTICALL
France, ALTRAN, CISCO, NUMERICABLE / SFR, SNCF,
GROUPAMA SUPPORT SERVICES, AIRBUS GROUP,
SYNCHRONE TECHNOLOGIES, AIR France, SII,
REXEL France, SAFRAN (Groupe), TELEDIFUSION
DE France, ALCATEL LUCENT, KURT SALMON
ASSOCIES France, SOPRA STERIA, MOET HENNESSY
LVMH SA, CAP GEMINI, MODIS France, SIERRA
WIRELESS, HSBC, ERNST ET YOUNG ADVISORY,
RENAULT SAS, ATEME, BEIJAFLORE, CONSORT
France, SNCF, SOCIETE GENERALE, STORDATA,
DCNS, MUTUELLE GENERALE, PEUGEOT CITROEN
AUTOMOBILES, CREDIT AGRICOLE TECHNOLOGIES,
CGI France, EUTELSAT, SOPHIS TECHNOLOGY,
SAGEMCOM, THE MARKETING GROUP, MICROSOFT,
BT France, MISYS INTERNATIONAL BANKING
SYSTEMS, ERICSSON France, AKKA INGENIERIE
DOCUMENTAIRE, Crédit Agricole, CIB, ROLAND
BERGER STRATEGY CONSULTANT, TOTAL, ...
La Lettre des alumni n° 181 - p. 6
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
4
Taille du fichier
75 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler