close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

20160118_DCI_surete - Cheminots CGT Marseille

IntégréTéléchargement
F É D É R A T I O N
C G T
D E S
C H E M I N O T S
M o n tr e u i l , l e 1 8 J a n v i e r 2 0 1 6
Monsieur Christian LAMBERT
Directeur de la Sûreté
116, Rue de Maubeuge
75010 Paris
Objet : Demande de Concertation Immédiate.
Monsieur le Directeur de la Sûreté,
Tout au long de l’année 2015, la fédération CGT a eu l’occasion de vous
interpeller sur les sujets sûreté.
Pour autant, force est de constater que les attentes des cheminots que nous
avons portées à votre connaissance, n’ont trouvé que très peu d’écho de la
part de la Direction.
Vous conviendrez que cette posture n’inspire guère les cheminots et notre
organisation syndicale à s’inscrire dans une relation de confiance. Elle pose
surtout le problème de votre définition du dialogue social.
Les projets de mise en place de l’assermentation des agents d’escale et celle
des portiques dans 17 grandes gares du territoire vont entrainer des risques
sûreté qui, à notre avis, n’ont pas été mesurés avec le sérieux requis.
De même, la généralisation de l’EAS va à l’encontre des discours
« rassurant » portés par la Direction de l’entreprise sur la sûreté, notamment
depuis les attentats et encore renouvelés lors de la conférence sur la
prévention des incivilités.
C’est pourquoi la fédération CGT des cheminots, conformément à l’article 4-2
du RH 0826 modifié par l’avenant du 13 décembre 2007, vous dépose une
Demande de Concertation Immédiate, avec l’ambition d’obtenir de réelles
avancées sur les sujets suivants :
 Evolution des cadres d’organisation 2016, recensement des
recrutements 2015, ceux non réalisés, renforcement des équipes
opérationnelles, évolution législative pour les métiers en lien avec la
sûreté.
263, Rue de Paris – Case 546 – 93 515 MONTREUIL – Tél : 01.55.82.84.40 – Fax : 01.48.57.95.65 – coord@cheminotcgt.fr – www.cheminotcgt.fr
 L’évolution des métiers :
Conditions de travail (respect du RH0077, équilibre vie professionnelle/vie
privée…), formation.
 L’intégration au statut des agents des CGA gérant, entre autres, le
numéro d’appel 3117.
Pour la SUGE :
 La question de l’emploi :
 situation des cadres d’organisation 2015 (point de sortie, état des
recrutements prévus et réalisés, missions programmées et non
réalisées, postes non tenus...),
 Déclinaison de l’annonce de G. PEPY, emploi STIF,
 Situation du site de CALAIS,
 Présence SUGE la nuit sur les sites ferroviaires.
Pour les ASCT :
 Les impacts sûreté issus de la mise en place des portiques, et de l’EAS.
Pour les agents des escales :
 Les impacts sûreté suite à leur assermentation.
L’ensemble de ces sujets est susceptible d’être à l’origine d’une situation
conflictuelle sur l’ensemble du territoire ferroviaire. C’est pourquoi nous vous
demandons que des réponses soient apportées sans délai afin de répondre
aux inquiétudes fondées des cheminots dans leur ensemble tant sur leur
quotidien que sur leur devenir.
Sachant compter sur votre prise en compte et, dans l’attente d’être reçus,
nous vous prions d’agréer, Monsieur le Directeur de la Sûreté, l’expression de
notre considération.
Olivier GENDRON
Secrétaire Fédéral
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
4
Taille du fichier
270 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler