close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Communiqué de presse ()

IntégréTéléchargement
Paris, le 21 janvier 2016
COMMUNIQUE DE PRESSE Martine Pinville, secrétaire d’État à l’Artisanat, à la rencontre des adhérents de la FFB Le jeudi 21 janvier, Martine Pinville, secrétaire d’État à l’Artisanat, est intervenue devant les entrepreneurs et artisans de la FFB pour aborder le climat actuel du secteur et dialoguer, notamment, sur le statut de l’auto‐entrepreneur et sur les qualifications professionnelles Jacques CHANUT, Président de la FFB, a salué les récentes annonces du Président de la République relatives à l’emploi, annonces qui sont de nature à déverrouiller et dynamiser le marché. Toutefois, ces mesures, pour utiles qu’elles soient, n’auront d’effets réels qu’à deux conditions essentielles : ‐
sortir le Bâtiment du champ de l’auto‐entreprise, statut qui a pour conséquences l’augmentation de la concurrence déloyale, le développement du travail illégal et le ralentissement de l’apprentissage ; ‐
maintenir la qualification professionnelle dans les métiers du Bâtiment, afin de ne pas déstabiliser le secteur, à l’heure d’une concurrence, notamment européenne, grandissante. Martine Pinville a voulu rassurer les professionnels réunis en affirmant que la meilleure régulation de la microentreprise pour éviter le travail illégal résidait dans l’augmentation des contrôles. « Nous voulons affiner encore ce dispositif et franchir une nouvelle étape pour fluidifier les parcours de croissance. Il ne s’agit pas de revenir sur le régime de la microentreprise, mais de corriger ce qui peut l’être pour le rendre encore plus cohérent » a déclaré Martine Pinville. Sur le sujet des qualifications dans le Bâtiment, la secrétaire d’État a annoncé qu’il n’était pas question de les supprimer sans tenir compte des objectifs essentiels de santé et de sécurité. Jacques Chanut, le président de la FFB, en remerciant Martine Pinville de sa visite a rappelé : « les mesures du récent plan emploi peuvent dégripper l’emploi dans notre secteur seulement s’il y a une cohérence d’ensemble dans les annonces du gouvernement. La plus grande d’entre elles serait de sortir le Bâtiment du champ de l’auto‐entreprise et de ne pas toucher à la qualification professionnelle. » Contact : Anaïk CUCHEVAL ‐ Tél. : 01 40 69 51 39 cuchevala@national.ffbatiment.fr - @AnaikCucheval La FFB représente 50.000 adhérents dont 35.000 entreprises de taille artisanale. Ils réalisent les 2/3 des
124 milliards d’euros HT de la production annuelle du Bâtiment et emploient les 2/3 des 1.090.000 salariés du
Bâtiment. La FFB a pour vocation de rassembler les entreprises de Bâtiment de toutes tailles, afin de défendre
efficacement les intérêts collectifs de la Profession. Pour plus d’information : www.ffbatiment.fr
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
4
Taille du fichier
148 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler