close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Bulletin d`information de l`unité pastorale « Les Douze » Février

IntégréTéléchargement
Bulletin d’information de l’unité
pastorale « Les Douze »
La
n ti
n
Fe
xh
e
L ie
rs
W
iho
gn
e
Vi
lle
rs
Ro
St cou
Jo rt
se
ph
p
Ju
ll
re
Sl
Février 2016
N° 97
e
ins
ilm
M
Pa
t
or
e
ifv
Vo
ux
ro
t
ur
co on
o
é
R tL
S
Editeur responsable :
Ralph Schmeder
Chaussée de Tongres 347
4000 Rocourt
L’Année Sainte de la Miséricorde
nous rappelle que Dieu nous attend à
bras ouverts, comme fait le Père avec
le fils prodigue
1
Edito :
A la messe, prier avec son corps ?
Chers lecteurs, chers paroissiens,
Si vous fréquentez plusieurs églises de notre Unité pastorale, vous l’aurez déjà constaté : les coutumes et habitudes ne sont pas partout les
mêmes, notamment en ce qui concerne les positions à prendre pendant
les eucharisties. Régulièrement, des pratiquants me demandent : A tel
ou tel moment de la messe, faut-il se mettre debout, assis, faire certains
gestes, etc.? Certains vont jusqu’à dire : Pourquoi toute cette gymnastique ? Ne peut-on pas simplement rester assis du début à la fin, comme
dans un théâtre, un cinéma ou lors d’un concert? Ci-dessous, je vous
propose quelques réflexions et conseils qui répondront peut-être à vos
questions...
Dans certaines cultures, les gens prient spontanément avec leur corps. Qu’on
pense aux splendides liturgies africaines. En Occident, nous sommes plus réservés. Il reste que, même dans nos traditions plus rationnelles, la liturgie ne
s’adresse pas à de purs esprits. La liturgie chrétienne est une liturgie d’incarnation et de résurrection. D’où l’importance des attitudes corporelles adoptées durant nos célébrations. Il y a deux attitudes fondamentales : debout et
assis :
• Debout : dans la liturgie, être debout est l’attitude la plus importante car
c’est debout que nous pouvons le mieux témoigner de la résurrection du
Christ que nous célébrons au cours de l’Eucharistie. Dans la vie courante,
se mettre debout devant quelqu’un est un geste de respect, de politesse.
C’est aussi la position de l’accueil et de la prière commune: pourriez-vous
dire le Notre Père avec les bras levés vers le ciel en étant… assis ?
• Assis : c’est la position du recueillement, de l’écoute, de la réceptivité. A
certains moments de la célébration, notamment pendant l’homélie et après
la communion, le fait d’être assis facilite ce besoin d’intériorité et/ou ce
besoin d’une prière personnelle.
Vous l’aurez compris, les positions corporelles dans la liturgie ne relèvent pas
d’une gymnastique gratuite. Elles sont appelées par le sens même des différentes parties de la messe. La messe commence avec un peuple de Dieu debout
pour l’entrée du célébrant et le chant d’entrée. Nous restons aussi debout
pour le rite pénitentiel. On n’implore pas assis le pardon de ses fautes ! Même chose pour le chant du "Gloire à Dieu" : on n’adore pas la gloire de Dieu
bien calé dans un fauteuil... C’est seulement après la prière d’ouverture que
2
nous nous asseyons pour écouter la ou les lectures qui précèdent l’Evangile.
La position assise est donc celle de l’écoute et du recueillement.
Ensuite, nous nous remettons debout pour
l’Alléluia, qui est le chant d’acclamation de la
Bonne Nouvelle de Jésus-Christ, et pour la
proclamation de l’Evangile. Par contre, nous
sommes à nouveau assis pour l’écoute de l’homélie. Mais nous nous relevons pour la profession de foi, qui est notre réponse à la Parole
de Dieu, et pour la prière universelle. Bien sûr, les personnes âgées et malades font ce qu’elles peuvent et s’asseyent quand elles le doivent…
Qu’elles se rassurent d’ailleurs : l’assemblée est de toute façon assise pendant
l’offertoire. Ce moment durant lequel on prépare et présente les offrandes,
est un temps de recueillement. Au début de la préface, quand le prêtre nous
invite à « élever notre coeur », nous nous tenons debout afin d’entrer dignement dans la grande prière eucharistique qui comprend le « Saint, saint,
saint », la consécration, l’Anamnèse et d’autres prières d’intercession. Nous
sommes alors au cœur de la célébration, où Jésus se rend présent au milieu
de nous dans le pain et le vin de l’eucharistie. N’est-il pas normal d’accueillir
un invité debout… ? Normalement, nous gardons cette position jusqu’au
moment où nous nous avançons pour recevoir la communion. Par contre, le
temps de recueillement qui suit la communion se vit assis dans l’attitude de la
méditation. Après les annonces, nous nous remettons debout pour la prière
finale, la bénédiction et l’envoi.
Faut-il se mettre à genoux à certains moments de la messe ? Dans beaucoup de nos églises, où on a remplacé les bancs pas des chaises ou enlevé les
petits bancs pour les genoux, la question ne se pose même plus. On n’exige
de personne de mettre ses genoux à même le sol… Mais ailleurs ? Traditionnellement, se mettre à genoux est une attitude pénitentielle, une attitude
d’humilité, de repentir au regard du pardon que Dieu nous donne par le
Christ. C’est également devenu une attitude d’adoration. Ainsi pendant la
consécration, certains membres de la communauté paroissiale s’agenouillent.
Ces quelques règles, qui pourraient paraître « autoritaires » à certains ne
signifient pas un retour en arrière mais une invitation à approfondir le sens
de chaque moment de l’eucharistie. Oui, nous ne sommes pas seulement des
cerveaux ou des esprits, et il est important d’associer tout notre corps à notre prière...
Votre curé Ralph Schmeder
3
Célébrations d’entrée en Carême
Le Mercredi des Cendres (10 février)
A 17h30 : célébration des Cendres à la chapelle des sœurs de Rocourt
(rue François Lefèbvre 215)
A 18h00 : célébration des Cendres à l’église de Villers-St-Siméon pour
les enfants qui se préparent à la profession de foi, leurs familles et toutes les personnes intéressées.
A 19h00 : célébration des Cendres à l’église de Slins.
A 19h00 : célébration des Cendres à l'église St Joseph de Rocourt.
Le Carême est un temps idéal pour vivre des temps
de prière plus fréquents et plus intenses. Et si nous
assistions plus souvent à une messe en semaine
dans un des villages ?
Consultez le guide de l’UP
ou téléphonez au secrétariat !
Carême pour tous 2016
La revue « Ma prière » propose de nouveau un
Hors Série pour le Carême 2016. Retrouvez chaque jour durant le temps du Carême jusqu’à Pâques : une prière tirée de l’Écriture sainte, une
méditation, un commentaire pour la vie concrète,
une résolution pratique, une prière simple… En
supplément : un chemin de croix, un guide du sacrement de réconciliation, des prières usuelles. La
revue est disponible dans nos églises.
Les collectes
Temps fort du Carême de Partage, les collectes pour soutenir
les paysannes et paysans des pays du sud à sortir de la pauvreté auront lieu les 5-6 et 19-20 mars. Cette année, nous soutiendrons
plus particulièrement Madagascar. Vous pouvez aussi verser votre
don directement sur le compte BE68 0000 0000 3434 d’Entraide et
Fraternité (attestation fiscale pour tout don de 40 € minimum par an).
4
Collecte spéciale des 6-7 février 2016 :
Financement des Services diocésains
Les services diocésains sont, comme leur nom l’indique, le soutien de l’action
de notre évêque et de ses collaborateurs en faveur de la pastorale « sur le
terrain » du diocèse. Les services ont soit une fonction de formation (par
exemple pour les agents pastoraux et professeurs de religion ou encore les
membres des équipes de funérailles), soit une fonction de pilotage (p. ex.
pour l’activité catéchétique des Unités pastorales ou l’accompagnement du
Chantier Paroisses), soit une fonction de soutien direct (p. ex. la pastorale
des migrants ou la pastorale des jeunes) ou de tutelle (p. ex. pour les fabriques d’église). Le bon fonctionnement des Services diocésains nécessite des
moyens financiers importants, notamment pour la formation des responsables. En les soutenant, vous soutenez indirectement le déploiement de notre
pastorale et le rayonnement de l’Évangile dans la Province de Liège.
La chapelle de Rocourt-village vient d'être reconstruite.
Nous nous proposons de la bénir le samedi 6 février à 17h00.
Rendez-vous à la chapelle, au carrefour formé
par les rues du Village, Principale et Arbre Sainte Barbe.
Le Saint du mo is
Saint Gaston (ou Vaast), évêque d'Arras (✝540)
Fête le 6 février
Évêque d'Arras, catéchiste de Clovis et patron du diocèse de même nom.
73 églises comme celle de Troisvaux portent
son nom. Vers l'an 500, l'évangélisation du nord
de la France devait être reprise à zéro. Prêtre
originaire de Toul, il catéchisa le roi Clovis, fut
envoyé par saint Remi comme évêque à Arras,
où il restaura cette Église ruinée après l’invasion
d’Attila, la gouverna pendant une quarantaine
d’années et poursuivit l'œuvre d’évangélisation
des peuples encore païens de la région. Une ville
belge près de la frontière française porte le nom
de cet évêque : Saint-Vaast.
5
Lettre pastorale de notre évêque
pour l’Année Sainte de la Miséricorde
Ci-dessous, vous trouverez l’essentiel de la lettre que Mgr
Jean-Pierre Delville a publié au mois de décembre, au
moment où s’ouvraient les portes saintes dans les différents sanctuaires et églises jubilaires.
Chers Frères et Sœurs,
Le pape François nous invite à célébrer un jubilé de la miséricorde. Un jubilé,
d’après la Bible, cela se célèbre tous les 50 ans. Mais le pape François a décidé de ne pas attendre l’année 2050 ! Pourquoi ? C’est qu’il veut nous partager une intuition qui lui tient à cœur : la miséricorde ! Qu’est-ce que la miséricorde ? Quand on s’écrie : « Miséricorde ! », cela signifie qu’on demande pitié dans une situation désespérée. On pourrait en déduire que l’année de la
miséricorde se limite à considérer des cas désespérés… Est-ce bien ce que
veut le pape ?
Non, certainement pas ! Qu’est-ce qui caractérise alors la miséricorde par
rapport à l’amour en général ? C’est que la miséricorde concerne toujours
une personne fragile ; c’est une démarche d’amour pour la personne faible.
Le mot « miséri-corde » évoque le cœur sensible à la misère. Dans la Bible la
miséricorde a trois destinataires : la personne souffrante; celle qui cherche
l’amitié; et celle qui est dans la faute. Suivant ces trois cas, on pourrait traduire miséricorde par compassion, amour fidèle, et clémence ou pitié.
Cette triple approche est complémentaire : la première insiste sur la dimension instantanée et sur le sentiment vécu concrètement et physiquement; la
seconde insiste sur la dimension historique et sur la relation qui se construit
dans le temps et la fidélité; la troisième insiste sur l’amour qui est clément face aux situations irrégulières ou difficiles. Dès lors la « miséricorde » doit
être comprise à la fois comme un sentiment instantané, un amour dans la durée, une clémence face aux irrégularités et aux ruptures.
Pour participer à l’année de la miséricorde, le pape nous propose de passer
par une porte sainte. En effet, dans chaque diocèse, certaines églises sont désignées comme sanctuaire du jubilé et dans chacune on trouvera une porte
sainte. Dans notre diocèse, neuf églises sont désignées comme sanctuaires du
jubilé : la cathédrale et Saint-Denis à Liège, la cathédrale de Malmedy, les
sanctuaires mariaux de Banneux et Moresnet, la grotte du Petit-Lourdes à
Bassenge, l’église Notre-Dame de la Miséricorde (ou des Récollets) à Ver6
viers, la collégiale de Huy et l’église décanale de Saint-Vith.
Une porte est faite pour entrer et pour sortir. Commençons par entrer !
Rencontrons Dieu qui nous attend dans ce lieu. Découvrons sa miséricorde
envers nous. « Il se sent responsable, c’est-à-dire qu’il veut notre bien et il
veut nous voir heureux, remplis de joie et de paix », nous dit le pape François (Misericordiae Vultus, 9). C’est une source de joie en effet de se savoir aimé par quelqu’un. C’est une source de joie pour nous de nous savoir aimés
par Dieu lui-même, dans nos souffrances, dans notre besoin d’affection et
même dans nos fautes. Présentons-lui notre faiblesse, demandons-lui son pardon, recevons son amour en communiant au corps de son fils Jésus, pour
qu’il nous réconcilie avec lui, avec les autres et avec nous-mêmes. Nous vivrons ainsi l’indulgence du jubilé, la libération de nos fautes et de leurs
conséquences, nous aurons la conscience purifiée qui nous ouvre la voie de
la vie éternelle.
Et ensuite, sortons par la porte et parcourons le monde. « Soyez miséricordieux comme le Père est miséricordieux » (Lc 6,36), nous dit Jésus et nous
rappelle le pape François. Pour celui-ci, la miséricorde est une clé du renouvellement du monde, car elle nous pousse à aimer au-delà des conventions et
des habitudes. C’est aimer quelqu’un même s’il est dans une situation irrégulière ou mal vue, dans une situation de douleur ou de faiblesse. C’est pourquoi dans l’année du jubilé, d’après la Bible, il faut remettre les dettes et libérer les esclaves. C’est un programme qui est toujours d’actualité. Il y a dans
le monde des milliers de personnes qui sont esclaves, c’est-à-dire victimes :
esclaves de l’injustice, victimes de la guerre, victimes des changements climatiques, victimes de violences sexuelles, victimes de mépris racistes, victimes
de la drogue, victimes de la richesse, victimes de la recherche du plaisir immédiat, victimes de l’ignorance, victimes de l’absence de spiritualité. Le Seigneur nous invite à aimer jusqu’à agir pour libérer l’esclave et pour remettre
les dettes qu’on nous doit. Ce sont des œuvres de miséricorde, des engagements concrets que nous sommes invités à prendre pour rendre le monde
meilleur et ouvrir la porte à l’action de Dieu dans notre monde. En agissant
dans le sens de la miséricorde, nous ouvrons à Dieu la porte sainte du monde, la porte sainte de tous les cœurs humains. Épaulons le pape François dans
la mission de miséricorde qu’il propose à tous !
Soyez donc des pèlerins du jubilé de la miséricorde. Vous avez un an pour
faire la démarche ; différents rendez-vous spirituels vous seront proposés ;
n’attendez pas le dernier moment pour y participer !
Votre évêque Jean-Pierre Delville
7
Le chanteur malien Ladji Diallo
à l’église Saint-Joseph de Rocourt
Beaucoup le connaissent déjà pour l’avoir entendu ou lu. Son premier CD « Fils de lumière » a
reçu le Prix de la musique spirituelle et a connu
un grand succès. Artiste complet maniant le verbe, le conte et la musique, Ladji Diallo nous revient avec un nouveau CD tout aussi fort et
puissant « Sous les ailes de mon père », avec
des sonorités reggae, entre culture occidentale
et racines africaines. Les paroles en bambara
alternent avec les textes en français qui disent la profondeur d’un message
empreint d’humanité et de sagesse.
Il vient encore de publier son témoignage dans un livre « Caïd de l’amour »
aux éditions « Monthabor » : il nous y livre son itinéraire personnel à partir
de la banlieue parisienne où « pour exister l’adolescent cogne », jusqu’à sa
conversion lors d’une colonie de vacances dans les Pyrénées. C’est alors le
début d’une course de géant : suivent une série de rencontres, à commencer
par celle du Christ, qui ont profondément touché son cœur d’artiste. Ladji
Diallo raconte le chemin d’un bouleversement intérieur et d’une profonde
métamorphose. Qui lui ont révélé la voie du bonheur, de la vie et sans doute, une certaine sagesse.
Comme à Visé il y a deux ans, Ladji Diallo proposera son spectacle live le
samedi 27 février en l’église Saint-Joseph de Rocourt (chaussée de
Tongres 345 - participation aux frais, 5€). A nouveau les mots, la musique et
les talents de conteur de cet artiste expressif et chaleureux enthousiasmeront le plus grand nombre.
Année Sainte de la Miséricorde
Conférences décanales par M. l’abbé Pierre Hannosset
Mercredi 3 février : "La samaritaine, un cœur à combler"
Mercredi 2 mars : "Zachée, le pur"
Mercredi 13 avril : "Qui donc est Dieu pour nous pardonner ainsi ?"
Mercredi 27 avril : "L'Eglise, sacrement de la miséricorde de Dieu"
Toutes les conférences ont lieu à 20h à la salle St Vincent, 1, rue d’Othée à Ans.
8
Liège, les 4 et 5 mars 2016 :
24 heures pour le Seigneur
Dans le cadre de la grande année jubilaire, le diocèse de Liège organise, au seuil du 4ème dimanche de carême, diverses animations
consacrées à la réconciliation.
A Liège, tout commencera le vendredi 4 mars à 18h00 par une animation à la
cathédrale. Animations, chants et célébration nous permettront d’entrer
dans la démarche de ces 24 heures. Ce sont les jeunes qui prendront tout
cela en charge ; l’invitation leur est donc particulièrement destinée mais c’est
loin d’être une exclusive : la porte (sainte !) est grande ouverte à tous ! La
prière se prolongera tout au long de la nuit, toujours à la cathédrale. Méditations, lecture de la Parole, chants éventuels nourriront ceux qui viendront
rejoindre, pour quelques minutes ou quelques heures, ce relais spirituel.
La journée du samedi promet d’être riche ! Elle se
présente comme un large pèlerinage urbain… On
pourra y participer individuellement ou venir en groupe, en paroisse. Cela prendra la forme d’un « grand
marché » : dans des dizaines de lieux de la ville, essentiellement des églises, des animations brèves seront
proposées autour du thème de la miséricorde et de la
réconciliation. Sous des formes diverses : un témoignage, un échange, une
lecture biblique, une exposition, un temps de prière, une vidéo, des chansons, des œuvres d’art, du silence… Chacun ira à son gré et à son rythme
d’un endroit à l’autre, choisissant et les contenus et les modes de découverte.
Les 24 heures pour le Seigneur s’achèveront par une célébration (non eucharistique) qui nous rassemblera à la cathédrale à 17h00 autour de notre évêque pour y fêter le pardon et la réconciliation.
Au niveau de notre UP, nous proposerons une participation commune qui
reste encore à préciser. Mais réservez déjà bien la date, vous ne le regretterez pas...
Petits et grands, fêtons ensemble le Carnaval
le dimanche 07 février 2016, à partir de 14 h 30
au Centre social Italien
Ch. de Tongres, 286, 4000 ROCOURT (Entrée gratuite)
9
Envie d’une petite évasion avec Dieu ?
Pèlerinage en Terre Sainte
(28 mars - 7 avril 2016)
Entrer en Terre Sainte, c’est se faire marcheur pour remonter aux sources de la foi, se laisser guider par la Bible comme par une Parole pour aujourd’hui, une Parole
qui est témoin de la rencontre entre Dieu et son Peuple.
Après le temps passé dans le Néguev, le groupe gagnera
la Galilée, Nazareth, Capharnaüm, le Mont Thabor, le lac
de Tibériade, avant de découvrir Bethléem et enfin Jérusalem. Les lieux saints
donneront l’occasion de saisir toute l’actualité de la Parole de Dieu et de la
célébrer dans la prière, le silence et l’eucharistie. La rencontre des habitants,
de chrétiens et de personnes engagées dans un contexte de vie souvent difficile mais soucieux d’y vivre l’Evangile et de jeter des passerelles entre tous
sera un apport supplémentaire.
Animateurs : Alphonse Borras, Baudouin Charpentier et José Gierkens
Le vitrail, éclats de lumière et de vie
(27-29 mai 2016)
Que serait le monde s’il n’était que ténèbres,
obscurité ? Que seraient nos cathédrales si cet
art subtil qu’est le vitrail n’était apparu pour enchanter nos yeux et faire danser la lumière sur
les voûtes de ces édifices millénaires ? On n’admire pas un vitrail, c’est lui qui nous saisit, nous
surprend pour nous faire devenir contemporains
de ceux qui nous ont précédés. Le vitrail est à la lumière ce que nous sommes à l’Amour de Dieu, appelés à le laisser transparaître pour qu’il éclaire
notre humanité. Le temps de trois journées, nous découvrirons cet art fascinant en parcourant la Champagne (Reims, Châlons-en-Champagne, Troyes),
une région riche en vitraux anciens et de qualité remarquable.
Animateurs : Baudouin Charpentier et Lambert Wers
Renseignements et inscriptions :
Pèlerinages Namurois : pelerinages.namurois@skynet.be
tél. 081/22.19.68 – site internet : www.pelerinages-namurois.be.
10
Vie de nos communautés
Le groupe U.P.PRIERE
Le thème de cette année est la Miséricorde, nous aborderons chaque
mois un sujet sur la miséricorde
d’aujourd’hui. Ce mois-ci « Soigner
le malade et la personne âgée ».
Rencontre le 18 février à 19h45 à
l’église de Voroux.
Partage d’évangile
Le prochain partage d’évangile dans
notre UP aura lieu chez les Sœurs de
Rocourt (rue François Lefèbvre, 215)
le mercredi 24 février à 19h30.
Passage biblique : Lc 13, 1-9. Merci
de venir avec Bible, stylo et blocnotes!
Messe des enfants
et de la famille à Fexhe
Le dimanche 21 février à 10h30 en
l’église Saint Remacle de Fexhe.
Conférence de saint
Vincent de Paul
Collecte des vivres pendant le
temps de Noël
Vous avez été une fois de plus vraiment formidables ! La récolte des
vivres pour cette année 2015 a dépassé nos espérances, un merci tout
spécial à l’école de Voroux qui s’est
mobilisée pour une récolte extraordinaire.
Merci d’avoir bien respecté ce qui
était souhaité.
Au nom de ceux qu’indirectement
vous allez aider, nous voudrions vous
remercier t rès sincèrement .
Grâce à vous et à votre générosité,
nous pourrons les aider à se nourrir
ces prochaines semaines.
Encore un TOUT GRAND MERCI !
Les vivres ont été distribuées pour
les colis effectués par la Saint Vincent
de Paul de Rocourt.
CULTUR.art
Samedi 20 février 2016 :
Marie-Aline Angillis vous propose pour la première fois dans CULTUR.art une
Visite guidée dans notre belle Cité Ardente
Au programme, la visite de la Cathédrale Saint-Paul et de la Collégiale Saint-Denis,
deux églises étonnantes et riches dʼoeuvres dʼart dʼexception. Venez découvrir ces
deux joyaux de notre patrimoine ! La visite aura lieu de 14h à 16h, rendez-vous à
13h30 devant lʼéglise de Voroux-Liers pour organiser un co-voiturage ou à 14h00
devant la Cathédrale Saint-Paul. PAF : 10€ (le petit café compris)
11
« Etre en Christ »
Le plus grand déficit dans nos relations humaines, c’est sans doute la réconciliation.
La possibilité, la volonté et la chance
des retrouvailles, de la paix.
« Etre en Christ », nous dit l’apôtre
Paul, c’est devenir un être nouveau,
réconcilié avec Dieu et capable de retrouver ses frères et sœurs.
J.-P. U.
Secrétariat
Secrétariat de
de l’unité
l’unité pastorale
pastorale
Heures d’ouverture :
Heures
d’ouverture
Lundi
et vendredi
de 9 h à 12: h
Du lundi
au vendredi
9 hetà de
12 14h
h à 16h30.
Mardi, mercredi
et jeudi
de 9 h àde
12h
Mercredi de 9 h à 12h et de 14h à 16h30.
Notre adresse: Chaussée de Tongres 349 à 4000 Rocourt.
Notre
adresse:
Chaussée
de Tongres
349 à 4000 Rocourt.
Notre
numéro
de téléphone
fixe : 04/263.98.00.
04/263.98.00.
Notre
numéro
de
téléphone
:
GSM de l’assistante paroissiale : 0491/59.75.22
Notre
Notre adresse
adresse mail
mail :: up@lesdouze.be.
up@lesdouze.be
Notre
site
internet
:
http://lesdouze.be.
Notre site internet : http://lesdouze.be
N°de
decompte
comptebancaire
bancaire: :BE
BE 94
94-7320-1100-5814
N°
7320 1100 5814
Espace publicitaire
imprimerie Dallemagne
12
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
6
Taille du fichier
849 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler