close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Basket-ball - Rennes Basket

IntégréTéléchargement
Basket-ball
Pacé CO - Tours : 70-75
Rennes enfonce Cherbourg
Ludo Le ridou
N3M. Rennes PA - Cherbourg : 66-51. Après un début de rencontre
idéale, Les Rennais ont su maintenir leur avance.
Pacé n’était pas loin de connaître sa première victoire à domicile cette saison
face à Tours. Devant au score pendant
37 minutes, les bretons ont craqué dans
les 3 dernières minutes et ont laissé
échapper une précieuse victoire pour le
maintien à des Tourangeaux qui ont su
rester dans le match et se montrer opportunistes.
Les visiteurs passent complètement
au travers de leur première période. Maladroits et sans inspiration, Tours voit logiquement Pacé faire la course en tête
(36-27 à la mi-temps). Appliqués et sérieux en défense, les Pacéens peinent en
seconde période, la faute à une défense
de zone difficile à contourner et à un Cizeau en feu (18 points en 2e mi-temps).
Les joueurs de Delsarte finiront donc par
céder en toute fin de partie. Une défaite
douloureuse mais qui peut servir de déclic pour la suite du championnat.
« On a fait un gros match ce soir, il ne
faut pas oublier que l’on a changé de
coach il y a seulement 10 jours. On a
déjà fait un sacré chemin maintenant,
est-ce que le travail effectué sera suffisant ? On n’a pas beaucoup de temps
mais on y croit et les gars sont vraiment
impliqués comme on l’a vu ce soir ».
Pour Tours, cette victoire arrachée
maintient l’objectif de la 4e place plus que
plausible même si le coach tourangeau,
Bertrand, avait conscience des lacunes
de son équipe sur ce match. « On passe
au travers offensivement sur le premier
acte. Après on a réussi à retrouver de
l’intensité. On a fait un match de trainard, et c’est vraiment notre 3e quart
qui nous a remis dedans ».
PACÉ CO - TOURS : 70-75
(18-13, 18-14, 14-23, 20-25).
PACÉ CO : De Almeida (6), Boulle, Chavoutier (2), Garel (3), Mahe (21), Guegan
(5), Douet, Delsarte (2), Guichard (19),
Artus (14). Entraîneur : D. Delsarte.
TOURS : Bergeron (11), Gonzales (8),
Dzizmedian (3), Hoyaux (6), Goubet (9),
Lacueille (1), Ledoux (5), Nzoungou (8),
Ferber, Cizeau (22). Entraîneur : O. Bertrand
Josso (à gauche) et les Rennais s’imposent à domicile.
Trois Rivières - Brest Basket : 94 -91 (AP)
À huit journées du terme et avec une
avance de trois longueurs sur les premiers relégables les Rennais se devaient
de bien faire les choses hier sur leur parquet… L’aubaine était il est vrai des plus
attrayantes face à la lanterne rouge coincée en bas de tableau avec une seule
victoire à son actif en douze rencontres
disputées.
Ils avaient surtout l’occasion d’écarter
encore un peu plus un concurrent direct.
C’est ce sur quoi avait insisté logiquement le coach Gianpiero Lai avant la rencontre « Oui.. On s’était fixé certains objectifs. Et au final on peut dire que l’on
a réalisé à peu de chose près le genre
de match que l’on souhaitait. À savoir
maintenir une défense sans relâche et
développer un maximum de jeu rapide
en phase offensive. Notre jeu intérieur
nous a également permis au fur et à
mesure de prendre le dessus… » Et les
choses n’ont pas véritablement traîné.
Une défense effectivement très haute
sur l’homme bien accompagnée de
quatre points de Rousseau et de deux
lancers de Ravache permettaient aux locaux d’infliger un premier (13-0) dès la
6’. La suite a quand même été un peu
plus laborieuse… Surtout entre la fin du
premier et du deuxième quart (20-17,
13’après deux tirs primés de leur capi-
En s’imposant de vingt points à l’aller,
(82-62), cette seconde journée de championnat coïncidait avec l’un des trois déplacements ayant permis aux Gildasiens
de compenser les contre-performances
à Pierre Chaussée pour venir grossir leur
capital points. Le match retour allait-il
avoir les mêmes saveurs, rien de moins
sûr après le tonitruant réveil brestois la
semaine dernière, 93-67, aux dépens de
Bressuire.
En égalisant, 64-64, à la 37’puis en
prenant l’avantage dans les secondes
qui suivaient, 67-64, le public en transe
de Pierre Chaussée pensait bien que ses
favoris allaient réaliser le hold-up parfait
puisque toujours menés à la marque par
une formation brestoise très adroite dans
le premier quart-temps. Les Gildasiens
s’en remettront à l’adresse de Thomas
Chabrol, quatre paniers primés, pour ne
pas se laisser distancer à la pause, 3140. En seconde période les joueurs de
Christophe Allardi prendront enfin de la
couleur et de la hauteur pour revenir petit
à petit avec cette fameuse 37’.
Brest que l’on croyait sorti de la rencontre trouvera encore les ressources
pour reprendre l’avantage avant que
Saint-Gildas ne réussissent à accrocher
taine Guerin) quand les Normands à
la faveur d’une défense plus intense et
d’une adresse retrouvée en périphérie
leur ont offert une réelle résistance.
L’entame du second acte a encore vu
les Brétilliens manqués de réalisme sous
les panneaux. Et notamment aux lancers
francs malgré les 35 fautes provoquées
en tout sur l’intégralité des quarante minutes (40-36, 26’). Mais la fin de la rencontre avec entre autres une domination
physique sans partage (49-36, 29’) aura
finalement permis aux coéquipiers de
Perrin Speights (15 points) d’atteindre
sans qu’il y ait à redire leurs objectifs
d’avant-match (66-51).
RENNES PA - CHERBOURG : 66-51
(36-28)
(15-9, 21-19, 15-15 et 15-8).
Arbitres : MM Lalouer et Vadepied.
RENNES PA : Sarazin (4), Josso (12),
Thomasset, Rousseau (12), Bengono
(12), Ravache (5), Desilles (2), Gallonde
(2), Hervé (2) et Perrin Speights (15)
(cap). Entraîneur : G Lai.
CHERBOURG : Fleury (4), Regbaoui
(12), Grand Guillot (5), Guerin (cap) (9),
Wittemberg (8), Joly, Droullon, Leyronas
(2) et Rochedi (11). Entraîneur : P Giot.
ASPTT Caen - Fougères : 67-87
Ce samedi soir, le Pays de Fougères Basket, leader invaincu de la poule F de N3,
a porté sa série de victoires à 13, sur le
parquet de l’ASPTT Caen, qui pour sa
part voit basculer son bilan dans le négatif (six victoires pour sept défaites).
Les postiers rentraient mieux dans la
rencontre que les viseurs, menant 10-4
(5’), mais ces derniers parvenaient à revenir au score en réglant la mire au tir,
avec un Duboc adroit à trois points notamment, et Fougères prenait les devants en fin de premier quart-temps.
Le second, au cours duquel les Fougerais étaient souverains dans leur raquette, avec un contre efficace, voyait les
visiteurs accroître leur avance, pour mener de douze points à la mi-temps (3345 20’). Dans le troisième quart-temps,
les postiers mettaient de l’énergie à tenter de revenir au score, mais la machine
fougeraise ne se grippait pas, et l’écart
au score devenait inexorable (48-67 30’).
Le dernier quart-temps voyait une légère baisse d’intensité, et Fougères se
dirigeait sereinement vers la victoire
(67-87). Malgré la défaite, A.N’Diaye, le
coach caennais, se disait « satisfait du
caractère affiché, on marque quand
même 67 points à une équipe avec un
gros potentiel. Le bémol est sur nos
temps faibles, avec les rotations, cette
équipe-là peut jouer à dix joueurs,
mais si on joue comme ça contre des
équipes un peu moins outillées on arrivera à construire des résultats ».
ASPTT CAEN - FOUGÈRES : 67-87
(18-23, 15-22, 15-22, 19-20).
ASPTT CAEN : Léger, Dupont, De Tournadre, Allerme, Le Rouxel, Hoflack, Toulorge, Bacon, Barbier, Cornu. Entraîneur :
A.N’Diaye.
FOUGÈRES : Bourcier, Duboc, Daniou,
Bourserie, Chauvin, Riou, Laize, Tetainanuarii. Entraîneur : C.Evano.
les prolongations, (69-69, 40’). « Brest
a été très adroit. Nous avons réussi à
accrocher la prolongation et on se retrouve plus frais dans le deuxième
temps additionnel. Mais il est certain
que Brest la méritait autant que nous »
reconnaissait Christophe Allardi. « C’est
une faute technique bien sévère qui
nous conduit aux prolongations » pestait Franck Simon « Il y a un sentiment
de frustration » ajoute le coach breton
qui n’aura toutefois pas manqué de noter la seconde période de folie d’Aleks
Mitrovic, le grand bonhomme de cette
rencontre.
ABC 3 RIVIERES – BREST BASKET :
94–91
(17-26, 14-14, 22-16, 16-13 ; 10-10, 15-12).
Arbitres : MM.Thirault et Bouché.
250 spectateurs
ABC 3 RIVIÈRES : Crespel, Mitrovic (34),
Couteau M. (10), Chabrol (17), Malenfant
(4), Desmars (12), Le Maître (7), Atride
(8), Coulibaly (2), Houis. Entraîneur :
Christophe Allardi
BREST BASKET 29 : Patgis (5), Caro
(19), Carn (7), Lottin (20), Cunin (4), Herbin (14), Minot (16), Le Rolland (6). Entraîneur. Franck Simon
Montfort - La Roche : 92-68
Dans ce duel de haut de tableau, c’était
Montfort qui débutait le mieux le match.
Leur défense tranchante leur permettait
de développer un jeu rapide efficace.
Ils pouvaient aussi s’appuyer sur un
Jean très en forme dans le jeu intérieur
(treize points dans le quart-temps) pour
porter l’écart à près de vingt points. Mais
les Vendéens allaient endurer pour mieux
se relancer. Leur deuxième période était
plus aboutie, leur attaque se mettait en
place et grâce à un bon jeu collectif, ils
réduisaient légèrement l’écart.
C’est après la mi-temps que les visiteurs accéléraient, profitant d’une défense locale moins en place pour recoller
à cinq points. Montfort parvenait à stopper l’hémorragie en s’appuyant sur leur
jeu intérieur.
Le dernier quart-temps débutait avec
la perspective d’une fin de match serrée,
mais c’était sans compter sur une équipe
de Montfort décidée à se faciliter la
tâche. Les joueurs retrouvaient les ingrédients du début de match, notamment
en défense, et Ricaud se chargeait de
faire exploser les Vendéens avec des tirs
extérieurs assassins pour assurer l’écart.
Jehannin, l’entraîneur montfortais, pouvait savourer « une belle victoire, on entame très bien le match, on se relâche
un peu mais je retiens la bonne réaction des joueurs » pendant que son homologue Amrani regrettait « la défaite
dans un premier temps mais la frustration est sur ce qu’on a montré ».
MONTFORT - ROCHE VENDÉE : 92-68
(29-10, 20-26, 18-24, 25-8).
Arbitres : MM. Journoud et Bourgouin.
MONTFORT : Morin (7), Ricaud (21), Tribodet (12), Fortin, Rubin (3), Fall A. (5),
Fall S. (21), Jean (15), Delys (8). Entraîneur : G. Jehannin.
ROCHE VENDÉE : Molle (6), Clochet
(9), N’Guessan (5), Cariou (6), Milon (3),
Loiseau (14), Koffi (12), Depre (9), VanTroys, Chaigneau (4). Entraîneur : R. Amrani.
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
6
Taille du fichier
231 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler