close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

bms 2016-01_n°37.cdr - Fleur de SEL de Saintes

IntégréTéléchargement
Janvier 2016 N° 37
Edito
J
anvier est naturellement un florilège de vœux, surtout que
2016 est une grande année, avec plus de jours ! Avec elle,
allons vers le maximum d'échanges, le maximum d'envies, le
maximum de partages.
Des vœux :
Ceux que nous développons tous : selistes ou seliens, pour tenter
d'être acteurs de nos vies. Préoccupés du futur, attentifs aux leçons,
aux projets des alternatives transformatrices de sens et de destins.
Aventures qui peuvent s'imposer dans nos vies quand on rencontre
l'autre !
Ceux de nouveaux SEL qui nous rejoignent ou s'étoffent,
s'intéressent et partagent nos liens, vont au bout de la terre. C'est
joliment SALÉ partout !
Ceux d'UniverSEL qui nous offre le bulletin "Carrefour du SEL" :
une belle rétrospective d'activités 2015 dans un bulletin exemplaire !
Ceux particuliers de l'équipe de votre bulletin. Rappelez-vous qu'il
est une "auberge espagnole", on n'y trouve que ce que les amis
apportent : le partage, l'attention, la réflexion venue d'ailleurs, un
mouvement qui voudrait aller du local au mondial, essayant la
confiance comme une source de spiritualité.
Les vœux de SEL'idaire
Le lien vaut mieux que le bien ; le bien vaut
mieux que le mal qui est parfois un bien ; le
bien est le lien.
Quels vœux veux-tu ? Quels vœux-tu ?
M'en voudrais-tu si mes vœux ne sont tiens
quand ne veulent que du bien ?
Tes vœux sont les miens quand ils parlent
de liens, d'échanges et de paix, de sourire
et gaieté, de combat sans la guerre, de la
haine esseulée. Mes vœux sont les tiens
quand ils disent le vrai, le beau, sans
oublier le reste, le plaisir, le désir, l'instant
d'éternité, la chaleur dans tes yeux, ton
regard et tes lèvres, ta sueur, ta beauté,
être ce que tu es, différent-e et proche, là et
aussi ailleurs, dans le ciel de nuages et de
terre à nos pieds.
SEL'idaire est un livre ouvert pour le SEL,
pour cette utopie qui nous fait marcher,
nous rencontrer, nous engueuler, nous
retrouver dans l'accord parfait de
l'imparfait, inachevé, un peu mendiant, un
peu poète, un peu tordu, un peu dahu.
Vous êtes solidaires comme chacun de
nous, ni plus ni moins, c'est-à-dire à peu
près. C'est ainsi que tous, nous tentons de
penser, d'exister, de vivre, d'aimer, de
chanter à défaut de pleurer, de rire et de
sourire quand il faudrait hurler.
Chaîne de liens, du temps, de l'espace, à
nos aïeux, à nos enfants, à nos idées, à nos
ardeurs, à nos valeurs. Dis-moi ce que tu
es, ce que tu fais, ce que tu penses, ce que
tu voudrais. Me le dire est nous le dire,
comme exister c'est à plusieurs.
2016 est un cru, cru de vœux, vœu de vous.
Tous, faisons vivre plus haut, plus fort, plus
généreuse, cette utopie appelée SEL,
gagnante quand elle accueille, émerveille
et ouvre l'horizon.
Quels vœux tuent ? Aucun. Jamais. Mon
vœu c'est toi.
Georges - GRAT BMS
Sommaire
Page 1 :
L'édito.
Les voeux.
Page 2 :
Selien / Seliste.
Assurances.
Page 3 :
SEL'idaire/Collectif des SEL.
BMS : Appel à
"candidature".
Page 4 :
CR CA.
Vote des Correspondants.
Page 5
L'économie collaborative
accroît les inégalités
patrimoniales.
Page 7
Un projet à plébisciter.
Page 8
Compteurs Linky.
Dossier habitat groupé.
Page 10
SEL'Services pratique.
Page 11
Liste des offres et demandes
SEL'Services.
Page 12
A noter dans vos agendas.
PolySEL.
Page 13
Le Bulletin de décembre
d'UniversSEL.
Série : Pertinence et impertinence sont les deux mamelles salées
Selien quand tu me tiens,
seliste quand je te piste
R
écemment et vivement, un adhérent nous a
interpellés judicieusement, nous modeste
équipe BMS : en substance, "selien" est plus
proche de nos valeurs que "seliste" qui fait cycliste.
Pensée profonde qui mérite de s'y attarder. Certes, la
chaîne humaine n'est pas la chaîne du vélo.
Néanmoins, ces deux chaînes entraînent et font
avancer. J'avais pensé naïvement que "selien" était
de langue d'oïl et "seliste" de langue d'oc. Nenni ma
foi, c'est pas ça. J'ai donc fait des recherches
pointues.
L'"Encyclopédie" d'Alembert commencée en 1745
précise bien que "selien" a l'antériorité sur "seliste"
pour la seule raison que le vélo n'était pas encore
inventé à cette époque, ni le mot ni la chose, qu'en
outre, il serait plus proche du lien que de la chaîne (de
vélo) qui est une conception mécaniste du
mouvement universel comme si un seliste pratiquait
invariablement le SEL sur sa selle, ce qui peut arriver
mais pas toujours : on a le choix du vélo, mais aussi
de la marche. Potensel marche (pourquoi ne pas
écrire "potencel" ou "pot Ancel" plus proche de
l'origine céleste et des nuages du pote qui nous fait
chaud au cœur quand il nous les conte) tandis que
selistes et même seliens font du vélo quand ils en font
et même parfois ensemble. Donc, le lien peut passer
par le vélo et le vélo par le lien.
Bien sûr, Foucault (Michel pas Jean-Pierre) dans son
"Histoire de la sexualité" commencée en 1976, un
bail plus tard, de nous rappeler que "seliste" est
privilégié pour insuffler une part d'érotisme (quitte à
l'être auto) dans une pratique conviviale qui, vu l'âge
moyen des présents à Dignes, n'ont pas besoin de
calmant, mais plutôt de tonique pas seulement
cardiaque (enfin pas tous quand même).
Bref, ces deux auteurs nous montrent bien que
l'avantage de l'un est l'inconvénient de l'autre et viceversa, dessus dessous. En conséquence, l'usage des
deux appellations semble recueillir au moins un
suffrage, le mien, et elles devraient donc être
employées en équivalence et alternativement sous la
forme tantôt "selien (ou seliste)" tantôt "seliste (ou
selien)". À défaut, je suggère un référendum en
urgence pour le prochain BMS afin de trouver un
sigle convenant aux deux appellations. Vous pouvez
d'ores et déjà demander votre mot de passe valable
une fois pour voter.
Cette question première devrait être ainsi résolue
jusqu'à la prochaine fois qui ne saurait tarder pour
ceux qui ont le temps et l'énergie.
Le Hérisson
Petites précisions à propos des reçus
et de l'assurance.
La période des adhésions, ré-adhésions des SEL souscrivant à l'assurance groupe, est
achevée.
Cette assurance prendra effet à partir du 1er avril 2016 jusqu'au 31 mars 2017.
La liste finalisée de vos SEL est en partance pour son enregistrement auprès de l'assurance
MACIF.
Tous les SEL adhérents 2016 recevront un reçu dans les 3 semaines à venir... Patience !!! Nous
pensons à vous.
FIN MARS 2016, pas avant, les SEL qui ont souscrit l'assurance groupe 2017, recevront de la
MACIF, par voie postale, une attestation de leur souscription.
Remarque : si votre SEL a souscrit, pour 2015, une assurance relais près de la MACIF, pensez
à la résilier prochainement en écrivant directement à Mme Augard (eaugard@macif.fr).
Le GRAT "compta"
Bulletin Mensuel des SEL - Janvier 2016 - Page 2
SEL'idaire/Collectif des SEL
P
lusieurs correspondants nous ont contactés ces
derniers jours au sujet d'un courriel émanant du
"Collectif des SEL". Ce courriel, arrivé dans leur boite mail directement et
donc adressé personnellement ainsi que, parfois
également à leur SEL, a semé le doute pour quelques-uns
d'entre eux... et l'incompréhension... car leur était
proposée une assurance "à prix coûtant", plongeant dans
le désarroi ceux qui l'avaient déjà souscrite via
SEL'idaire : cela pouvait être pris pour un rappel.
Ce courriel n'émanait pas de SEL'idaire, mais du
Collectif des SEL.
Ce Collectif propose des services ressemblant à ceux de
SEL'idaire.
Les questionnements ont été divers, le Collectif des SEL
étant inconnu et les personnes le constituant non
représentées dans les débats sur notre site ou pendant les
Rencontres Nationales.
Sans qu'il y ait eu une quelconque remise en cause de
SEL'idaire, ce Collectif des SEL est apparu... se plaçant
en tant que concurrent sur une base commerciale,
l'assurance... ce qui semble surprenant dans le monde des
SEL.
Petit rappel :
SEL'idaire est l'entité que les SEL ont choisie depuis
1995 en tant que Coordination des SEL de France. En
2003, elle prend le nom de SEL'idaire.
La charte des SEL est pour SEL'idaire le fondement des
valeurs des SEL, éthique de notre mouvement. Elle n'est
pas revendiquée par le Collectif des SEL.
L'équipe de SEL'idaire (GRAT et CA) est toujours à votre service !
Tableau comparatif janvier 2016
Buts
Charte des SEL
Valeurs
Coût de l’adhésion pour SEL
déclaré
Coût de l’adhésion pour SEL de
fait ou SEL IdF
Coût de l’adhésion individuelle
Assurance + hébergement + site +
référencement + forums +
SEL’services
Transparence
Communication
SEL’idaire
Collectif des SeL
Faire vivre le mouvement SEL par
l’information et promotion au sein
du réseau
Signée
Coopération, valorisation des
savoirs, respect de
l’environnement…
O,20 €/adh/an – minimum 7,50 €
Solidarité entre SEL adhérents
grâce à l’accès à des services
groupés
Refusée comme ingérence dans
le SEL
Aucune valeur affichée
10 unités/an/adh
5€
60 unités/an/
0,50 €/adh/an pour 3 services
possibles et mutualisation des SEL
importants vers les SEL qui
démarrent
Un site où figurent de multiples
renseignements d’aide
Les noms des membres du CA et du
GA
La liste et les coordonnées des SEL
adhérents
Informations publiques
5€
Assurance seule : 0,40 €/an/adh
pas de mutualisation connue.
Assurance prix coûtant (reflet du
moins disant)
Une adresse postale
Bulletin Mensuel des SEL
Pas de périodique connu
5€
Absence d’indications de
membres
Aucune information publique
BMS : Appel à "candidature"
Ça fera 3 ans en août prochain que j'aurai fait la
mise en page de notre Bulletin Mensuel des SEL.
Il sera temps de passer le relais.
Ami-e seliste, si tu as des compétences en mise en
page, si tu sais manier un logiciel de PAO
(Publication Assistée par Ordinateur) et si tu as la
motivation, je t'invite à écrire au CA de SEL'idaire
(secretariat@selidaire.fr) pour proposer tes
services à partir de septembre ou même dès les
prochains numéros.
François G.
Membre du GRAT BMS et du CA.
Bulletin Mensuel des SEL - Janvier 2016 - Page 3
Compte rendu de la réunion
téléphonique du CA - Janvier 2016
C
haque mois, les membres du CA de
SEL'idaire participent à une réunion
téléphonique. On y discute des différents
points de l'ordre du jour ; ce peut être au sujet de la
vie des SEL, du fonctionnement des GRAT, de l'ESS
(Économie Sociale et Solidaire), des relations avec
différentes associations proches, de la mise à jour du
site au fur et à mesure de son évolution, etc. Les SEL
sont bien sûr invités à mettre à l'ordre du jour des
questions qui leurs paraîtraient importantes. En plus
de ces réunions téléphoniques, les cinq membres du
CA se rencontrent physiquement sur un week-end
tous les 3 à 4 mois, ceci permet de créer un lien entre
nous, de mieux discuter de certains sujets et aussi de
présenter SEL'idaire auprès des SEL qui nous
reçoivent lors de ces week-end. La prochaine
réunion aura lieu les 5, 6 et 7 février et c'est le SEL de
Saint Jean de Brayes près d'Orléans qui nous
recevra.
La dernière réunion téléphonique s'est passée le
4 janvier, vous trouverez son compte rendu ainsi que
les précédents dans l'onglet "documents" sur le site
de SEL'idaire. Les différents sujets à l'ordre du jour
étaient les suivants :
Ordre du jour :
Définition des SEL sur Wikipedia
Rencontre nationale 2016
Définition des GRAT
Adhésions/ré-adhésions, par Annick
BMS, par François
Les annonces pour les vœux et autres.
Forum Social Mondial : où en sommes-nous ?
Qu'en est-il de la demande de François Forest et
de ses vidéos de Digne ?
Réunion physique des 5, 6 et 7 février 2016.
Point sur la compta des échanges en confiances
Enquête sur les SEL.
http://seldefrance.communityforge.net/node/1457
Vote des Correspondants
La question du mois :
Dans votre SEL, les fonctions au sein du Conseil d'Administration sont-elles limitées
dans le temps ?
OUI (durée) NON
La finalité de ces sondages mensuels est d'ouvrir des pistes de réflexion et d'ouverture
à chaque SEL, en observant le fonctionnement des autres entités.
Il est donc particulièrement important que tous les Correspondants votent, d'une part
pour avoir une représentativité utile, d'autre part afin que les différents modèles
donnent suffisamment à réfléchir.
Merci aux Correspondants qui jouent le jeu chaque mois et bienvenue à tous les autres.
(Question de décembre 2015)
Sabine
Groupe d'Anim Action
Bulletin Mensuel des SEL - Janvier 2016 - Page 4
"L'économie collaborative accroît
les inégalités patrimoniales"
L'équipe de rédaction de notre Bulletin Mensuel des SEL relève de temps en temps des articles en lien
avec notre vision du monde de demain, entre autres dans le domaine de l'économie sociale et solidaire.
Dans cet article paru le 3 janvier dernier dans Rue89 (journal numérique du Nouvel Observateur), le
journaliste Robin Prudent a rencontré Hugues Sibille qui a développé son point de vue sur les notions
d'économie collaborative face à l'économie sociale et solidaire.
Nous remercions les rédacteurs en chef de Rue89 qui nous autorisent à reprendre cet article.
Selien-e-s, selistes, rien ne vous empêche de prendre la plume pour enrichir le débat sur ces thèmes...
P
our Hugues Sibille, président du Labo de
l'économie sociale et solidaire, "la finalité
de Blablacar, c'est de gagner de l'argent, le
plus vite possible". Face à cette logique, il défend
de nouvelles formes d'organisation, où la
communauté aurait vraiment le pouvoir.
"Economie collaborative", le terme sonne bien. On
imagine une communauté d'utilisateurs, soudée, qui
s'envoie de jolis messages pour partager des biens ou
s'offrir des services. Tout cela orchestré par une
jeune start-up à l'esprit tellement cool.
La réalité, ce sont des entreprises capitalistes comme
Uber, Airbnb, Blablacar, valorisées à plusieurs
milliards de dollars et avec pour objectif principal :
gagner de l'argent le plus vite possible.
Cette confusion des genres, Hugues Sibille,
président du Labo de l'économie sociale et solidaire
(ESS), un think tank créé en 2010, la dénonce. Lui
veut remettre les mots à leur place et des valeurs dans
cette nouvelle économie du numérique. Entretien.
Hugues Sibille, le 16 novembre 2015 à Paris
- Robin Prudent/Rue89 Rue89 : L'économie collaborative s'appuie sur
une communauté, c'est une belle idée
participative, non ?
Hugues Sibille : La "communauté" de l'économie
collaborative numérique n'a aucun pouvoir sur
l'entreprise. C'est une communauté virtuelle
d'usagers, sans véritables liens entre eux et surtout
sans liens de pouvoir ou juridiques sur l'entreprise.
Faire partie de la communauté des "hôtes" Airbnb,
c'est comme être client de Leroy Merlin avec une
carte de fidélité, rien de plus.
En revanche, l'économie sociale et solidaire
rassemble des personnes en communauté, qui
souscrivent des parts sociales et qui leur donnent des
droits, notamment celui de participer à la
gouvernance de la structure. La communauté se
traduit juridiquement en une capacité d'influence sur
la structure.
Il faut se rappeler que la finalité d'Airbnb, ça n'est pas
de mettre en relation un jeune Parisien et un jeune
New-Yorkais. Sa finalité, c'est de gagner du fric.
Ce n'est pas un jugement moral, mais le principe de
la communauté n'est pas le même.
Dans l'économie collaborative, on retrouve aussi
une logique de "bottom up", c'est-à-dire partir
des personnes pour créer quelque chose, non ?
Oui, il y a des liens entre économie collaborative et
sociale et solidaire, c'est pour ça qu'il peut y avoir de
la confusion.
Le principe de la coopérative, ce sont des
agriculteurs qui se mettent ensemble, qui s'associent
pour mieux écouler leurs produits et mieux acheter à
plusieurs. Ce sont encore des entrepreneurs salariés
qui créent l'outil dont ils ont besoin, une coopérative.
Le mouvement part de l'usager, du salarié.
Dans l'économie collaborative, ce sont des créations
d'entreprises, par des personnes qui ont compris ce
qu'apportait l'outil numérique. Ce sont eux qui créent
des plateformes, puis qui cherchent des clients. Ces
derniers ne se sont pas regroupés d'eux-mêmes.
Ces entreprises de l'économie collaborative rendent
un service, mais investissent très peu. Airbnb ne met
pas un euro pour investir dans un appartement, ou
Uber dans une voiture. S'il y a création de valeur, elle
est limitée.
Avant l'économie collaborative, l'entreprise vendait
directement à ses clients. Désormais, elle est au
milieu de ses clients, elle organise le contact entre
eux et fait rémunérer sa mise en contact par une
Bulletin Mensuel des SEL - Janvier 2016 - Page 5
commission.
investisseurs. Le but de l'économie coopérative, c'est
C'est une révolution économique extrêmement le service aux membres de la coopérative et plus
importante. Toute une série de métiers, notamment largement le service à la communauté, c'est-à-dire
dans le tourisme, mais bien d'autres, sont et seront l'intérêt général.
complètement révolutionnés. Nous n'en sommes Je respecte toutes les formes économiques, car je
qu'au début. Après la collaboration sur les voitures défends une économie plurielle, si elles respectent
ou les appartements, on en vient au repas du soir ou à notre droit du travail, nos règles fiscales, ce qui ne
la place de parking. D'ailleurs, les entreprises semble pas toujours avoir été le cas, comme on l'a vu
réagissent en essayant d'adjoindre à leur métier avec UberPop.
d'origine, des services de l'économie collaborative. Comment l'économie sociale et solidaire peut-elle
La SNCF avec le covoiturage par exemple.
venir sur ce terrain ? L'économie collaborative
Il faut que l'économie sociale et solidaire vienne sous sa forme capitalistique n'a-t-elle pas déjà
gagné ?
aussi sur ces services.
Finalement, quelles sont les différences entre Ma conviction, c'est que quand les places vont être
économie collaborative et économie sociale et prises, les tickets d'entrée vont être extrêmement
difficiles. Comme c'est le cas aujourd'hui dans
solidaire ?
l'industrie secondaire lourde, type
L'économie collaborative est une
Economie collaborative,
automobile.
économie horizontale qui permet,
économie du partage et
grâce à Internet, de mettre en
Je crains que ne se constituent des
économie
sociale et solidaire : p u i s s a n c e s d ' é c o n o m i e
relation directe des demandeurs ou
Une certaine confusion...
des offreurs de services et de biens.
collaborative disposant de masses
Elle limite l'intermédiation à une
de données telles (big data), qu'il
plateforme numérique et permet de démultiplier les sera bien difficile d'aller les concurrencer.
usages de façon exponentielle à partir d'un C'est maintenant qu'il faut réagir. Il faut essayer
patrimoine constant. Sans Internet, pas d'économie d'entreprendre, avec les principes de l'économie
collaborative.
sociale et solidaire, dans des secteurs comme la
Cette définition ne dit rien sur ses buts et sur les santé, l'éducation, la culture où le principe d'intérêt
formes juridiques, patrimoniales et de gouvernance général est très fort.
qu'elle peut prendre. Le terme économie Etre capable de faire une offre avec le métier de la
collaborative n'est pas synonyme d'économie plateforme et des principes coopératifs. Que les
coopérative ou économie sociale. L'économie membres soient une communauté beaucoup plus
collaborative peut avoir pour but le profit et générer engagée dans le projet de l'entreprise.
des entreprises capitalistes classiques. C'est le cas Quels sont les principes de l'économie sociale et
des plus populaires et des plus grandes aujourd'hui, solidaire qui pourraient s'appliquer à la gestion
Airbnb, Uber, Blablacar. Avec de gigantesques des données, du big data ?
valorisations, 25 milliards de dollars pour Airbnb.
L'économie sociale et solidaire devrait avoir une
L'économie sociale et solidaire est différente par ses approche différente de la gestion des données,
statuts et sa gouvernance. Dans une entreprise davantage open source, plus proche des biens
coopérative, le capital est entre les mains de communs pour respecter ses principes.
sociétaires, les résultats sont mis en réserve et la Aujourd'hui, des entreprises ont des millions de
g o u v e r n a n c e r e p o s e s u r d e s p r i n c i p e s données très détaillées, et il n'y a rien de collaboratif
démocratiques, une personne, une voix.
ou de partage sur ces données. Elles appartiennent à
On peut donc avoir de l'économie collaborative l'entreprise, qui peut les revendre à n'importe qui.
capitaliste et de l'économie collaborative Elles sont privatisées.
coopérative, ou d'économie sociale et solidaire. C'est L'économie sociale devrait travailler à la conception
encore hélas insuffisamment le cas, car les start-up de bases de données sous forme coopératives,
collaboratives sont essentiellement d'inspiration contrôlées par les membres.
lucrative.
Wikipédia, par exemple, c'est de l'économie sociale.
Je dénonce une certaine confusion de langage Tout le monde peut y contribuer et c'est en open
subtilement entretenue. Les gens utilisent de source.
manière synonyme, économie collaborative, L'économie sociale peut donc soit créer de nouvelles
économie du partage et économie sociale et plateformes, soit investir dans celles déjà existantes,
solidaire. C'est une erreur : ce ne sont pas les mêmes ou encore contribuer à "coopérativiser" la gestion
finalités.
des données.
La finalité de Blablacar, c'est de gagner de l'argent, le C'est d'autant plus important que l'économie
plus vite possible, pour répondre aux attentes des collaborative peut accroître les inégalités. Si vous
Bulletin Mensuel des SEL - Janvier 2016 - Page 6
n'avez pas d'appartement ou de voiture, vous êtes
exclus.
Dans Airbnb, il n'y a pas de notion "solidaire".
L'économie sociale et solidaire est sensible à ce que
tout le monde puisse accéder aux services.
L'économie collaborative, elle, accroît les inégalités
patrimoniales. Si vous avez du patrimoine, vous
allez pouvoir le rentabiliser. Le locataire de HLM ne
pourra pas faire du Airbnb, alors qu'il en aurait sans
doute davantage besoin.
L'économie sociale et solidaire peut introduire le
contrôle par les usagers et une dimension plus
solidaire, plus équitable.
Pourquoi les entreprises sociales et solidaires ontelles autant de mal à percer ?
Malheureusement, l'économie sociale et solidaire
est insuffisamment entrepreneuriale. Aujourd'hui, la
motivation de beaucoup de créateurs de start-up,
c'est de toucher le pactole. Ce n'est pas le cas d'un
créateur de coopérative. Par exemple, j'aurais adoré
que Vélib soit géré sous forme coopérative. Soit
l'ESS n'attire pas suffisamment d'entrepreneurs, soit
elle n'a pas la réactivité suffisante pour aller vite sur
les nouveaux marchés, soit manque la connexion
avec les financeurs. L'économie collaborative attire
le capital-risque avec des perspectives de sortie
rapide en plus-value.
Sous forme coopérative, il est plus difficile de lever
des sommes importantes. Les modes de financement
conduisent à garder les projets de l'économie sociale
plus modestes que les levées de fonds de Airbnb !
Qu'est-ce que vous mettez en place pour que cela
change ?
La loi du 31 juillet 2014 est importante. Elle crée un
cadre et doit faciliter l'accès aux financements. Le
Conseil supérieur de l'économie sociale a aussi été
mis en place et va travailler sur des stratégies de
développement de l'ESS. Je souhaite que l'économie
collaborative figure dans ces stratégies.
Il y a des financements dédiés, au sein de la Banque
publique d'investissement, BPIFrance. La Caisse
des dépôts gère aussi le programme d'investissement
d'avenir, PIA, et réfléchit à des financements fléchés
vers l'économie sociale.
On doit aller vers les secteurs émergents. Le
numérique, mais aussi la transition énergétique
citoyenne par exemple. En Allemagne, l'énergie
renouvelable est produite presque à 50% par des
coopératives.
En France, il existe Enercoop. Demain, il faut de
l'énergie de plus en plus décentralisée. Par exemple,
la coopérative Fermes de Figeac a constitué huit
hectares de photovoltaïque en créant une
coopérative de toits. Dans la même logique, ils
créent un parc éolien financé par les citoyens en
crowdfunding. Et d'ailleurs, cette production
d'énergie renouvelable permet d'apporter des
revenus complémentaires non négligeables aux
agriculteurs.
Je trouve que l'ESS ne va pas assez vite, et n'est pas
toujours assez réactive. Nous devons construire des
stratégies de conquête, mobiliser l'opinion, mettre en
place des outils de financement.
Un projet à plébisciter :
"Alimentation animale locale sans OGM"
A
viva a mis en place la "Fabrique" en sponsor de projets dans l'économie circulaire, les circuits
courts, la consommation collaborative, la prévention, la réinsertion professionnelle, comme
l'agriculture durable, la proximité...
Un très grand nombre de projets peuvent bénéficier du soutien de La Fabrique Aviva.
Il reste une vingtaine de jours de vote ! Éric est notre poulain, c'est un passionné, il a déjà beaucoup
investi dans son projet, à voir et voter à : https://lafabrique-france.aviva.com/voting/projet/vue/962
En outre, c'est un vrai selien de notre SEL. Aidons-le à être dans les 200 projets finalistes qui
obtiendront une aide financière parmi lesquels 60 Grands Gagnants qui seront récompensés par des prix
allant de 5 000 € à 50 000 €.
Aidons cette bonne idée, elle est utile, innovante, durable, profitable, son impact est positif, tous en SEL
avec ÉRIC de Nantes en SEL.
Seule difficulté : se créer un compte : https://lafabrique-france.aviva.com
C'est un obstacle que l'on peut facilement dépasser. Merci pour lui, Son projet est situé à Laval, il
s'appelle Massaï, vous y verrez l'homme !
Bulletin Mensuel des SEL - Janvier 2016 - Page 7
Compteurs Linky
"
Linky est la nouvelle génération de compteurs d'électricité. Les compteurs équipant
actuellement les foyers sont de différentes générations, la plus récente remontant aux
années 1990. Depuis, la technologie a évolué et les nouveaux compteurs communicants
Linky rendent possibles de nouveaux services pour les clients, les collectivités locales, les
fournisseurs ou encore les producteurs. Les pouvoirs publics ont décidé de généraliser ces
compteurs sur l'ensemble du territoire : d'ici 2021, 35 millions de compteurs devraient être
remplacés." (Présentation ERDF)
H
enriette (SEL65) attire notre attention sur la
mise en place des compteurs Linky et leurs
dangers. Des études ont montré la
dangerosité de ces compteurs et plusieurs
associations appellent donc à les refuser :
http://www.santepublique-editions.fr/
h t t p : / / w w w. a l t e r n a t i v e s a n t e . f r / o n d e s electromagnetiques/pourquoi-il-faut-refuserlinky-le-nouveau-compteur-d-edf
http://local.attac.org/attac87/spip.php?article602
L'association de consommateurs "Que ChoisirUFC" fait le point.
"L'exposition domestique aux ondes vient avant tout
des téléphones portables, puis du Wi-Fi, bien avant
la technologie CPL [...]. Si inquiétudes il doit y avoir,
elles portent plus sur le risque de perturbations qui
dérèglerait des systèmes ou des appareils, la
technologie CPL ayant été souvent mise en cause sur
ce point."
Pour lire l'intégralité de l'article, voici le lien :
http://www.quechoisir.org/environnementenergie/energie/electricite-gaz/actualitecompteurs-linky-dangereux-oupas?utm_medium=email&utm_source=nlh&ut
m_campaign=nlh160114
"Il vaut mieux se renseigner deux fois que de se
perdre une fois "
Sabine - GRAT BMS
Habiter ensemble ?
Yvonne Richard (AtouSEL-Rennes) nous transmettant un article paru dans la revue "Silence" du
mois de décembre, c'est l'occasion de présenter le terme "habitat groupé" ou "habitat participatif" ou
encore "co-habitat", qui revient de plus en plus souvent dans les alternatives, et qui peut encore être
inconnu par certains.
L
es définitions les plus courantes :
"L'habitat groupé est : un lieu de vie où habitent plusieurs familles ou
personnes et où l'on retrouve des espaces privatifs et des espaces
collectifs autogérés."
http://www.habitat-groupe.be/IMG/pdf/guide_pratique.pdf
"Le cohabitat ou habitat participatif est une forme de communauté
intentionnelle qui réunit quelques familles, ménages, habitants ou
groupes d'habitants ayant décidé de mutualiser leurs ressources pour
concevoir, réaliser et financer ensemble leur logement, au sein d'un
bâtiment ou d'un ensemble de bâtiments géré collectivement par une
société dont ils sont fondateurs ou sociétaires. Ils décident alors aussi
de vivre selon des principes communs dont ils ont ensemble décidé
des modalités, souvent autour de valeurs éthiques, sociales et
environnementales communes."
https://fr.wikipedia.org/wiki/Cohabitat
Le mouvement des Colibris travaille sur le sujet et propose une vidéo
: https://vimeo.com/140181484
avec sa propre définition :
"Une oasis peut se trouver en milieu rural ou urbain et prendre des
Bulletin Mensuel des SEL - Janvier 2016 - Page 8
formes différentes : écohabitat partagé, écoquartier,
écohameau, écovillage, commune en transition…
Autant d'oasis qui se sont fondées, pour la plupart,
autour de cinq axes essentiels à l'émergence d'une
société plus écologique et citoyenne : mutualisation
d'espaces et de services ; gouvernance collective ;
sobriété énergétique ; recours à l'agriculture locale et
potagers biologiques ; transmission et partage des
savoirs."
Extrait d'un article rédigé par les animateurs du
réseau régional Habitat Groupé Sud-Est, et paru
dans la revue Silence :
"L'Habitat Groupé se veut restaurateur du lien et du
tissu social. Il réalise un équilibre entre l'autonomie
des logements privés et la gestion des espaces
communs. L'Habitat Groupé enrichit notre mode de
vie par la pratique de la solidarité au quotidien (par
exemple, mise en commun de moyens matériels :
énergies, transports, systèmes d'échanges, entretien
outillage, culture, AMAP...)."
Extrait du site http://www.habitatgroupe.org/
Nous avons reçu le compte-rendu de l'atelier "Ferme mieux vivre ensemble" qui s'est tenu lors de la
rencontre annuelle de Digne et qui illustre tout à fait cette volonté de vivre autrement.
Animateur : SEL 65 Hautes-Pyrénées
Lieu : Expérience vécue sur la ville de Lourdes. tilleul. Terrain de 2,5 ha, surface cultivable petite,
Pendant 6 mois, la population de Lourdes passe de avec une source. Région de Lannemezan, village
6 000 à 10 000 voire 20 000 habitants. Région de Jézeau. Classé au patrimoine mondial de l'UNESCO
pèlerinage et touristique, car nombreuses villes de (+ belle église du département).
cure et montagne, dont l'observatoire au Pic du Midi.
La région attire, car le chemin de Compostelle est
Le projet : Porté par Nathalie PEULIER et sa fille proche et station de ski mineure, + 5 à 6 villages très
(master en hygiène industrielle).
proches (300 à 400 habitants). Région très proche de
l'Espagne.
Développement du projet : Intervenant de la région +
personnes venues d'ailleurs en France pour donner
leur avis.
Nathalie PEULIER : Agricultrice. Éleveuse de
poulets. Les prépare à la vente. Peu de poulets : 400 à
500. Très dynamique, a aménagé sa maison.
Période d'attente : Juillet/août projet en attente.
Le projet est signé par le président du conseil
régional, le titre de propriété est signé
(EMMANUELI), car le terrain appartient à la
région. "Aide de monsieur Jean Glavany" sans
demande financière aucune.
Nathalie Peulier
La vente a été acceptée à - 50 % : le domaine a été
Autonomie nécessaire pour développer les vendu à la moitié de sa valeur, car le domaine était en
différentes faces du projet (restauration, hôtellerie, déshérence, la colonie fermée il y a 6 mois. Mais les
etc.)
bâtiments sont aux normes et habitables
Acteurs :
immédiatement.
10 à 12 + Associés actifs ou non à différents niveaux
Pour les cultures, il faut redémarrer.
Participation financière à partir de 20 € jusqu'à 500 € Statut juridique : Association loi 1901.
(certificat de réduction d'impôts remis)
Détail du projet :
Animateur fait partie des acteurs
agricole
Possibilité d'hébergement des personnes en visite,
épicerie
famille, visiteurs et divers.
atelier de céramique
Financement : Le projet est accepté par une banque,
accueil gîte : 15 € la nuit
une demande de prêt, car la majeure partie des
les gens qui y habitent payent un loyer
acteurs ont de faibles revenus (RMI, RSA, etc.) ou en
entreprise
phase de réinsertion.
Chaque acteur a un rôle déterminé :
La banque finance la totalité sur 20 ans.
1er exemple : animateur a pour rôle :
Engagement : Les personnes s'engagent à tenir leur
accueil des arrivants
rôle et ont signé une charte.
faire
découvrir le pays
Lieu : Ancienne colonie de vacances. Avec des
fabriquer des viennoiseries pour le petit-déjeuner
arbres fruitiers : poires, prunes, reines-claudes,
Bulletin Mensuel des SEL - Janvier 2016 - Page 9
organiser l'épicerie.
2 exemple : il y a un responsable du jardin, mais
chacun des acteurs va aider pour la cueillette, la
fabrication des bocaux.
Solidarité, Entraide.
Prise des décisions pour la gestion :
Collectives
Réunion hebdomadaire
Les décisions importantes sont votées à bulletin
secret.
Prise de possession : Octobre Novembre.
Rénovation des appartements en cours. Loyer 400 €.
3 000 € sont prévus pour chaque appartement à
aménager à son goût. L'association finance salle de
bains, sanitaires et cuisine.
Chauffage : 2 cheminées gigantesques, chauffage au
bois sur coupe. Fioul.
d
Déménagement des habitants fait par une seule
personne (résident acteur). Une bonne partie des
acteurs se trouvent dans la région.
Les personnes à réinsérer sont bénévoles.
Autonomie :
potager
épicerie
boulangerie sur place dans un 2d temps
cultures, serres
poulets
production des aliments pour poulets dans un 2d
temps
vente produits transformés
restauration/hôtellerie
location.
Origine du projet : deux ans.
SEL'Services pratique
SEL'Services a été créé par SEL'idaire, dans le but de répondre aux souhaits et besoins des
selistes/seliens, pour dynamiser l'esprit des SEL (au niveau régional et national), partager et
transmettre des savoirs par des stages et ateliers, des échanges de biens exceptionnels, des services
et compétences, du covoiturage, du transport et du gardiennage.
Conditions
Ces échanges requièrent d'être adhérent à un SEL
et inscrit sur le site SEL'idaire
( http://seldefrance.communityforge.net/ ),
après validation par le correspondant. Les
différentes offres doivent respecter la législation
française. Les participants à un stage ou à un
atelier s'engagent à être titulaire d'une assurance
responsabilité civile valide, en conformité pour
cette activité si besoin. Chacun
s'engage à valider l'échange
effectué dans l'onglet "saisir un
échange". La valeur de cet échange
est basée sur le principe des SEL,
"une heure de vie = une autre heure
de vie", soit 60 unités exprimées en
"Confiances". Pour les biens, les
gardiennages, les covoiturages, les
stages, la valeur de l'échange est
évaluée de gré à gré.
D'où proviennent les
annonces ?
Dans la colonne de droite, vous trouverez la liste
des offres et des demandes. Ensuite, tout se
déroule comme dans votre SEL : vous répondez à
une offre ou vous enregistrez une demande.
"Confiance" ?
C'est la monnaie utilisée par SEL'idaire.
Que se passe-t-il si je veux
répondre à une offre et que je ne
possède pas de "Confiances" ?
Comme dans la majorité des SEL,
vous pouvez satisfaire à une offre
même si cela implique un compte
débiteur. À charge pour vous, dans
le délai que vous jugez bon, de
publier une demande pour
rééquilibrer votre compte.
Si vous avez des questions,
n'hésitez pas à prendre contact avec
SEL'idaire :
secretariat@selidaire.fr
De selistes de France et des DOMTOM
Comment utiliser
SEL'Services ?
Connectez-vous sur le site de SEL'idaire avec
votre numéro de compte et votre mot de passe.
Sabine - GRAT BMS
Bulletin Mensuel des SEL - Janvier 2016 - Page 10
Catalogue des offres et demandes
sur SEL'services
S
EL'service, c'est pour les correspondants et
les membres présents et à venir du site, le
moyen de faire connaître des annonces
(offres ou demandes) qui possèdent un caractère
exceptionnel et national. Il est très facile d'accès
sur notre site où vous en trouverez les définitions,
catalogue et usages dans la colonne de droite de la
page d'accueil une fois connecté...
Nous rappelons aux personnes qui ont déjà posé
une annonce qu'il est toujours plus sympathique
de vérifier la date de péremption de celle-ci, mais
aussi d'annuler l'annonce si elle a déjà été honorée.
Offres
Catégorie
Aide scolaire en maths
services et compétences,services et compétences,services et
Département
64
compétences
URGENCE : Besoin de chauffeur : déplacement de Sucy à
covoiturage et transports
94
Stages et ateliers,Stages et ateliers,Stages et ateliers
38
Stages et ateliers,services et compétences,Echanges de biens
94
Brunoy
Stage Praticien-ne reiki USUI TIBET 1er degré à
GRENOBLE
Cours de Qi Gong et de Tai Chi et d'Auto-massage
exceptionnels
Aide en bureautique et administratif
Catégories pour SEL'Idaire, services et compétences,services et
64
compétences
Familiarisation à la langue portugaise
services et compétences
Familiarisation au bridge
services et compétences,Stages et ateliers
Demandes
Catégories
56
56
Département
Une location
Catégories pour SEL'Idaire
38
table lumineuse
Echanges de biens exceptionnels,services et compétences
42
Je recherche le livre "le messie récalcitrant"
Echanges de biens exceptionnels
29
location péniche
Catégories pour SEL'Idaire
79
Extracteur de jus à vis
Echanges de biens exceptionnels,Echanges de biens
44
de Richard Bach
exceptionnels,Echanges de biens exceptionnels
Video sur les SEL
Catégories pour SEL'Idaire
35
ordinateur portable
services et compétences
79
renseignement-témoignage sur les ateliers
Stages et ateliers
44
contacts en Sologne
gardiennages/ tourisme
29
Transport ordinateur portable
covoiturage et transports,covoiturage et transports,covoiturage et
37
constituants
transports
livres
Echanges de biens exceptionnels,Echanges de biens
35
exceptionnels,Echanges de biens exceptionnels
calendriers de la Poste
Echanges de biens exceptionnels
72
Bulletin Mensuel des SEL - Janvier 2016 - Page 11
À noter dans vos agendas
Les 5, 6 et 7 février 2016
L
e Comité d'Animation se déplace en
région et sera accueilli par le SEL de
Saint Jean de Brayes (Loiret) pour sa
rencontre physique.
Du 6 au 9 juillet à Besançon
"
En 2016, pour la première fois, l'Université
d'Eté de la Solidarité Internationale (UESI) sera
organisée par le CRID (Centre de Recherche et
d'Information pour le Développement) en
partenariat avec ATTAC, un mois avant la tenue du
Forum Social Mondial à Montréal. Besançon
s'apprête ainsi à accueillir la 9ème édition de l'UESI,
mais aussi la 1ère édition de l'Université d'été des
mouvements sociaux et de la solidarité
internationale."
Le thème en 2016 : "Des utopies aux alternatives,
agissons ensemble !"
CRID : http://www.crid.asso.fr/
Rencontres Internationales des
SEL 2016
S
EL'alternative, CommunityForge support
France et CommunityForge se sont réunis
pour organiser les rencontres internationales
des SEL.
Les équipes de SEL'Alternative, de
CommunityForge Support France, et de
CommunityForge s'allient pour organiser ces
"Rencontres Nationales" exceptionnelles, en alliant
les associations alternatives, les SEL et les
conférenciers, avec pour la première fois une
extension mondiale grâce à des accords de
participation et un duplex avec le FSM 2016 (Forum
Social Mondial).
Nous organisons ces rencontres, mais elles ne se
feront pas sans vous qui êtes les moteurs de la vie des
SEL.
Ce sera où ? En Normandie, au lycée agricole
d'Yvetot.
Ce sera quand ? Du 8 au 14 août 2016.
Notre SEL
au bout du monde
En ce mois froid dans notre métropole,
alors que les actualités
sont plus ou moins attrayantes,
Poly SEL, en Polynésie française,
nous envoie une vidéo pleine de chaleur.
https://youtu.be/Uvo__UUt-pQ
La Maison commune des SEL
Bulletin Mensuel des SEL - Janvier 2016 - Page 12
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
4
Taille du fichier
1 518 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler