close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

27 01 2016 justice urvoas - Alternative Police CFDT

IntégréTéléchargement
Mercredi 27 janvier 2016
Reproduit avec l’aimable autorisation d’AEF – www.aef.info dépêche 530628 Plusieurs syndicats de police demandent au nouveau
garde des Sceaux l’allégement de la procédure
pénale
Par Clément Giuliano …Le SCSI et Alternative police, tous deux rattachés à la CFDT, réagissent eux aussi au changement de ministre de la Justice par voie de communiqué. Le SCSI espère de son côté que l'"expertise reconnue de Jean‐Jacques Urvoas en matière juridique et de sécurité puisse contribuer à enfin établir un véritable partenariat entre les différents acteurs de la chaîne pénale". "En effet, seul un travail commun entre magistrats et policiers permettra de résoudre efficacement les dossiers depuis trop longtemps en attente et qui aggravent les dysfonctionnements du processus pénal", poursuit le syndicat majoritaire chez les officiers. Et de citer notamment la "simplification" de la procédure pénale, l'"uniformisation entre les deux forces concourant à la police judiciaire", l'"adaptation du droit de l’emploi des armes et sur la légitime défense" ou encore la "remise à plat de la répartition des missions et des moyens entre les deux ministères". Alternative police souhaite de son côté "pouvoir rencontrer rapidement Jean‐
Jacques Urvoas à propos de la réforme de la procédure pénale". Le nouveau garde des Sceaux "semble ouvert à la discussion et certainement attaché à ne pas donner le sentiment d’opposer la police à la justice", salue l’organisation. Et d’ajouter : "Alternative police s’inscrit dans le dialogue et l’échange constructifs avec le ministre de la Justice. Notre culture policière est différente de celle de la Chancellerie mais elle doit être un atout pour construire une chaîne pénale unie, qui se comprend et qui fera face à l’adversité." Le syndicat "prend acte" de la démission de Christiane Taubira "et ne fera aucun commentaire sur son passage au ministère de la Justice". "La seule manifestation d’octobre 2015 sous les fenêtres de la Chancellerie, où des milliers de policiers s’étaient réunis témoigne à elle seule de la considération que pouvaient lui porter les policiers." 
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
4
Taille du fichier
191 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler