close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Communiqué de presse - Banque nationale de Belgique

IntégréTéléchargement
Institut des comptes nationaux
2016-01-29
COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Liens:
Publication
NBB.Stat
Information générale
Au quatrième trimestre de 2015, l’activité économique a augmenté de 0,3 %.
Sur l’ensemble de 2015, le PIB aurait progressé de 1,4 %
1. Estimation « flash » de la croissance économique pour le quatrième trimestre de 2015
Selon l’estimation « flash » du produit intérieur brut (PIB) réalisée par l’Institut des comptes
nationaux (ICN), l’activité économique a augmenté au quatrième trimestre de 2015. Le PIB en
volume, corrigé des variations saisonnières et des effets de calendrier, a progressé de 0,3 % par
rapport au trimestre précédent. Comparé au trimestre correspondant de 2014, le PIB s’est accru de
1,3 %.
Sur l’ensemble de 2015, le PIB aurait progressé de 1,4 %.
2. Comptes du troisième trimestre de 2015
Au troisième trimestre de 2015, le PIB en volume, corrigé des variations saisonnières et des effets
de calendrier, a affiché une croissance de 0,2 % par rapport au trimestre précédent, ce qui
confirme l’estimation précédente pour le troisième trimestre. La valeur ajoutée a progressé dans la
construction (+1,1 %) et dans les services (+0,2 %), tandis qu’une légère diminution s’est
manifestée dans l’industrie (-0,1 %).
La demande intérieure (hors stocks) s’est stabilisée: la hausse des investissements des
entreprises (+0,9 %) et des administrations publiques (+2,7 %) a été entièrement neutralisée par la
baisse des dépenses de consommation des ménages (-0,2 %) et des administrations publiques
(-0,2 %) et des investissements des ménages en logements (-0,3 %).
La demande extérieure a progressé. Les exportations de biens et de services ont augmenté de
0,7 %. Vu la faiblesse de la demande intérieure, la hausse des importations de biens et de services
est demeurée plus limitée (+0,5 %), de sorte que la contribution des exportations nettes à la
croissance a été positive (+0,2 point de pourcentage).
Au troisième trimestre de 2015, l’emploi intérieur a augmenté de 0,3 % par rapport au trimestre
précédent. À un an d’écart, la hausse s’est établie à 0,9 %. En revanche, le volume de travail des
salariés a affiché une baisse de 0,1 % par rapport au trimestre précédent. Comparé au trimestre
correspondant de l’année précédente, il a présenté une croissance de 0,3 %.
Communication
Banque nationale de Belgique s.a.
boulevard de Berlaimont 14
BE-1000 BRUXELLES
tél. + 32 2 221 46 28
www.nbb.be
N° d'entreprise: 0203.201.340
RPM Bruxelles
PIB et évolution conjoncturelle
6
15
5
10
4
5
3
0
2
-5
1
-10
0
-15
-1
-20
-2
-3
-25
-4
-30
-5
-35
2006
2007
2008
2009
2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
Comptes trimestriels, pourcentage de variation du PIB en volume à un an d'écart,
données corrigées des effets de calendrier (échelle de gauche)
Estimation << flash >>, idem (échelle de gauche)
Courbe synthétique de conjoncture de la BNB, données lissées (échelle de droite)
Courbe synthétique de conjoncture de la BNB, données brutes corrigées des variations saisonnières (échelle de droite)
Source: ICN
PIB, EVOLUTIONS TRIMESTRIELLES EN VOLUME
(données corrigées des effets saisonniers et de calendrier)
Pourcentages de variation par rapport à
la période correspondante de l'année
la période précédente
précédente
2013 I
-0,7
-0,2
II
-0,2
0,2
III
0,3
0,3
IV
0,6
0,4
2014 I
1,3
0,4
II
1,3
0,2
III
1,4
0,4
IV
1,4
0,3
2015 I
1,3
0,3
II
1,5
0,5
III
1,3
0,2
IV
1,3
0,3
PIB, EVOLUTIONS ANNUELLES EN VOLUME
(pourcentages de variation, données corrigées des effets de calendrier)
2012
0,2
2013
0,0
2014
1,3
2015
1,4
Communication
Banque nationale de Belgique s.a.
boulevard de Berlaimont 14
BE-1000 BRUXELLES
tél. + 32 2 221 46 28
www.nbb.be
N° d'entreprise: 0203.201.340
RPM Bruxelles
PRINCIPALES COMPOSANTES
(pourcentages de variation en volume par rapport à la période précédente, corrigés des variations saisonnières et des effets de calendrier)
2013
IV
2014
I
II
2015
III
IV
I
II
III
-0,1
1. Valeur ajoutée
Industrie
1,4
0,0
-0,2
1,1
-0,4
0,4
0,3
Construction
0,8
3,1
-1,4
0,1
1,0
-0,3
1,2
1,1
Services
0,1
0,3
0,5
0,3
0,4
0,3
0,5
0,2
0,0
0,0
0,4
-0,1
0,1
0,7
0,6
-0,2
-0,2
2. Dépenses
Dépenses de consommation privée (1)
Dépenses de consommation finale des
administrations publiques
Formation brute de capital fixe totale
entreprises
logements
-0,1
0,3
0,4
0,1
0,4
-0,1
-0,1
0,0
2,6
1,8
7,1
-4,9
9,5
-10,0
0,8
-0,2
2,7
1,6
10,6
-7,7
14,2
-14,0
0,9
-0,3
0,6
3,2
2,2
-0,1
1,4
-0,9
-0,8
-0,1
0,5
2,3
0,5
1,1
2,1
-0,6
2,7
0,0
0,7
0,7
1,6
-1,1
2,6
-2,2
0,0
Variations des stocks (2)
0,6
-0,3
-0,1
0,3
-0,2
0,2
0,4
0,0
Exportations de biens et de services
1,9
0,9
1,9
0,9
0,8
0,6
1,1
0,7
administrations publiques
Demande intérieure (hors stocks)
Importations de biens et de services
Exportations nettes de biens et de services (2)
2,2
0,9
2,3
2,7
-1,0
3,6
-1,7
0,5
-0,1
0,0
-0,3
-1,5
1,5
-2,5
2,4
0,2
3. Marché du travail
Nombre total de travailleurs
0,1
0,0
0,2
0,2
0,2
0,1
0,3
0,3
Volume de travail des salariés
0,4
0,4
-0,5
0,0
0,0
0,8
-0,3
-0,1
(1) Y compris les institutions sans but lucratif au service des ménages.
(2) Contribution à la variation trimestrielle du PIB.
Communication
Banque nationale de Belgique s.a.
boulevard de Berlaimont 14
BE-1000 BRUXELLES
tél. + 32 2 221 46 28
www.nbb.be
N° d'entreprise: 0203.201.340
RPM Bruxelles
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
4
Taille du fichier
81 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler